Voir les contributions

Cette section vous permet de consulter les contributions (messages, sujets et fichiers joints) d'un utilisateur. Vous ne pourrez voir que les contributions des zones auxquelles vous avez accès.


Messages - mike

1398
La tête d'un tueur de chiens et chats mis à prix à Brunehaut



Depuis plusieurs mois, une vingtaine de chiens et de chats ont été retrouvés morts empoisonnés dans le petit village de Guignies, dans l'entité de Brunehaut (Hainaut). Les propriétaires des chiens et chats morts se sont mobilisés en vue d'arrêter celui ou celle qui empoisonne les animaux domestiques. Ils sont allés plus loin samedi en lançant une chasse à l'homme avec une récompense de 1000 euros pour celui qui démasquera le tueur. Une vidéo publiée sur Facebook a été vues plus de 6000 fois.

Intitulée "Lettre ouverte à l'attention de l'empoisonneur de Guignies", cette vidéo a été vue plus de 6000 fois sur Facebook depuis jeudi. Une dame, dont le chien des parents est la dernière victime de ce fléau, s'adresse au tueur "qui a de gros problèmes psychologiques" et qui est "d'une cruauté sans pareille" et le traite de "criminel" et de "prédateur assoiffé d'une notoriété malsaine", peut-on lire sur sudinfo.be.

Démontrer la détermination

Sur son site internet, Nord Eclair relate que samedi soir, une trentaine de propriétaires d'animaux domestiques se sont réunis sur la place de Guignies pour démontrer à l'empoisonneur, dont ils sont persuadés qu'il est tout proche, leur détermination.

Un autre message, plus dur, a été envoyé à l'empoisonneur: "Il faut te mettre en tête que t'avoir on t'aura! Et la personne qui nous permettra de te trouver aura une récompense de 1000 euros". Une somme qui est le fruit de la participation individuelle des riverains. Une affiche "Wanted" a également été réalisée.

Depuis juillet, une vingtaine d'animaux domestiques ont été empoisonnés dans le village et plus particulièrement près de la Ruelle Dandance.

https://www.rtbf.be/info/regions/detail_la-tete-d-un-tueur-de-chiens-et-chats-mis-a-prix-a-brunehaut?id=9118251

1399
Des fans anglais agressés par des hooligans d'Anderlecht: "Une attaque préméditée"


Des incidents ont eu lieu mercredi soir dans le centre de Bruxelles en marge du match d'Europa League entre Anderlecht et Tottenham ce jeudi (à suivre en direct ce soir à partir de 19h).

Selon la presse anglaise, une quarantaine de fans des Spurs auraient été violemment agressés par une cinquantaine de hooligans bruxellois. Les faits se seraient produits dans le bar BQ, à proximité de la gare du Midi. Les supporters anglais regardaient la Ligue des champions à la télé lorsqu'ils ont été pris à partie par une horde de fans déchaînés. Les vitres de l'établissement ont été endommagées. Tables et chaises ont également volé tous dans tous les sens, comme l'illustrent les photos.

"Un scandale"
Un fan de Tottenham raconte la scène dans le quotidien britannique The Sun. "Nous étions calmement en train de regarder le foot à la télé. Nous ne sommes pas des hooligans, nous sommes des supporters normaux. Quelqu'un a aperçu des types de l'autre côté de la place qui étaient en train de passer un coup de fil. Quelques instants plus tard, la situation a dégénéré. Les hooligans anderlechtois se sont rués à l'intérieur du pub et se sont mis à nous molester. Ils ont jeté des bouteilles et des pierres. Certains fans anglais ont reçu des coups très violents. C'est un scandale. C'était une attaque préméditée".

Sécurité renforcée
Eric Tomas, le bourgmestre d'Anderlecht, a d'ores et déjà annoncé des mesures de sécurité renforcées pour la rencontre de ce soir.

"J'ai pris un arrêté afin que la police puisse procéder à des arrestations administratives dès 15h00 pour les supporters de Tottenham qui se trouveraient aux alentours du stade sans ticket. Le match est sold out et ceux qui viennent sans ticket pourraient être là avec d'autres intentions que de simplement venir voir le match! Dès ce matin la police effectuera aussi des contrôles renforcés dans les stations de métros et le centre-ville", explique-t-il sur le site de la RTBF.

http://www.7sur7.be/7s7/fr/10816/Europa-League/article/detail/2498987/2015/10/22/Des-fans-anglais-agresses-par-des-hooligans-d-Anderlecht-Une-attaque-premeditee.dhtml

1400
Beauvais : les policiers se vengent de la population en inondant les automobilistes de PV



Il est courant de pester contre les forces de police pour les amendes reçues, même si les policiers et gendarmes font avant tout leur travail. Sauf cette fois-ci, à Beauvais, où la police municipale a choisi de se venger de la population en infligeant un grand nombre de PV à 135 € en pleine nuit, le même jour.


« To serve and protect » est le slogan de la police américaine, ce qui signifie servir et protéger, mais ici, la tâche des policiers municipaux de Beauvais n'était pas de protéger et de servir la population, mais plutôt de creuser leur porte-monnaie.


En effet, à la suite des attentats du mois de janvier à Paris, la ville avait lancé un référendum pour demander aux habitants de Beauvais si les policiers municipaux devaient être équipés d'un pistolet en service. Le résultat tombé était alors plutôt clair et net : 67 % des Beauvaisiens ont répondu non.


La police municipale n'a semble-t-il pas trop apprécié le résultat et a choisi de se venger sur la population en inondant, durant une nuit à 1h du matin, les automobiles de PV de stationnement. Un témoin raconte qu'il a vu le lendemain matin le PV de 135 € sur son pare-brise alors qu'il stationne toujours au même endroit la nuit. Le rapprochement avec le référendum a vite été fait et la mairie a même dû s'excuser publiquement : « On présente des excuses, parce que des gens qui prennent des PV la nuit, c’est dommage. (...) Comme le dit Madame la maire, il faut un peu de discernement ». Les services municipaux ont annoncé qu'une enquête avait été ouverte.

http://www.caradisiac.com/Beauvais-les-policiers-se-vengent-de-la-population-en-inondant-les-automobilistes-de-PV-105195.htm

1401
Facebook élargit le champ de son moteur de recherche interne



Le moteur de recherche interne de Facebook a été mis à jour, a annoncé jeudi le réseau social. 

Facebook a annoncé jeudi une mise à jour de son moteur de recherche interne, censée permettre à ses utilisateurs de retrouver plus facilement davantage de publications sur son réseau en particulier sur les thèmes d'actualité.

"Trouver ce que le monde dit sur les sujets qui nous intéressent". "Quand quelque chose se passe dans le monde, les gens se tournent souvent vers Facebook pour voir comment leurs amis et leur famille réagissent. Aujourd'hui, nous mettons la recherche Facebook à jour afin qu'en plus des amis et de la famille, on puisse trouver ce que le monde dit sur les sujets qui nous intéressent", indique le groupe dans un message sur son site internet.

Quelles conséquences pour l'utilisateur ? Concrètement, l'utilisateur ne verra plus seulement apparaître dans ses résultats de recherche des commentaires ou des liens publiés par ses amis, mais aussi des contenus publics mis en ligne par des personnes ne faisant pas partie de ses contacts au sein du réseau. Facebook veut aussi permettre d'accéder plus facilement à l'ensemble des "conversations" suscitées sur son réseau par un lien qui y est partagé par de nombreux utilisateurs: il indique qu'on pourra désormais trouver l'ensemble des contenus publics s'y rapportant en appuyant sur un simple bouton. Le groupe promet enfin de meilleures suggestions de recherche quand l'utilisateur commence à taper une requête.

"Graph Search" en 2013. Facebook avait présenté début 2013 son outil "Graph Search", qui contrairement à un moteur classique comme Google Search par exemple ne fait pas de recherche sur l'ensemble d'internet, mais seulement à l'intérieur du réseau social. Les capacités de ce moteur de recherche étaient au départ limitées, mais elles montent provisoirement en puissance.

http://www.europe1.fr/technologies/facebook-elargit-le-champ-de-son-moteur-de-recherche-interne-2534599

1402
Piratage : les données de 4 millions de Britanniques menacées



Le fournisseur britannique de téléphonie et d'accès internet TalkTalk a annoncé vendredi avoir été piraté.

Les données personnelles de plus de quatre millions de Britanniques sont menacées suite à "une cyber-attaque d'importance" par des pirates informatiques contre le fournisseur britannique de téléphonie et d'accès internet TalkTalk, a révélé vendredi la compagnie.

Coordonnées bancaires. "Il y a un risque que l'ensemble des données personnelles de nos clients aient été consultées", a déclaré sur la BBC Dido Harding, la directrice générale de la compagnie. TalkTalk a indiqué que les informations piratées incluaient le nom, l'adresse et les coordonnées bancaires de ses clients.

Un groupe djihadiste basé en Russie ? Une enquête a été ouverte par l'unité des cybercrimes de la police de Londres qui a indiqué être "au courant de spéculations sur les auteurs présumés" de l'attaque, sans les confirmer. Selon Adrian Culley, un ancien enquêteur de cette unité du cybercrime de Scotland Yard interviewé par BBC Radio 4, les auteurs "prétendent être en Russie et être un groupe jihadiste cyber-islamiste".

Des entreprises concernées. A la Bourse de Londres, l'action TalkTalk perdait plus de 4% à la mi-journée. TalkTalk est une société qui propose de la télévision payante, des services de téléphonies fixe et mobile ainsi qu'un accès internet à quatre millions de clients et entreprises britanniques.

http://www.europe1.fr/international/piratage-les-donnees-de-4-millions-de-britanniques-menacees-2534825

1403
EDF envisage la construction de plusieurs EPR d'un nouveau modèle



Le PDG d'EDF a aussi déclaré vendredi que le renouvellement du parc nucléaire français pourrait se faire dans le cadre de partenariats.

EDF envisage à terme de remplacer le parc nucléaire français actuel par "plusieurs dizaines" d'un nouveau modèle d'EPR. Il pourrait aussi faire entrer des partenaires dans son projet de renouvellement du parc nucléaire français. Voilà les annonces faites vendredi par le PDG d'EDF.

EPR NM. "A partir de 2028, 2030, ce n'est pas une science exacte, nous allons commencer à installer en France des EPR nouveau modèle. (...) Et puis en 2050, 2055, on n'aura plus de (réacteurs de) la génération actuelle. On aura les EPR NM : on en aura 30, 35 ou 40. On aura plusieurs dizaines qui seront le produit de remplacement du parc actuel", a précisé Jean-Bernard Lévy lors d'une rencontre avec des journalistes.

http://www.europe1.fr/economie/edf-envisage-la-construction-de-plusieurs-epr-dun-nouveau-modele-2534869

1404
Pour la première fois, la Nasa a vu une "étoile de la mort" pulvériser une planète



Il existe bien des étoiles capables de détruire des planètes. Le téléscope Kepler a permis à des chercheurs d'observer en temps réel une naine blanche attirer et désintégrer une planète tellurique, semblable à la Terre. "C'est quelque chose qu'aucun humain n'a jamais observé auparavant. Nous assistons à la destruction d'un système solaire", assure Andrew Vanderburg, chercheur au Centre d'astrophysique Havard-Smithsonian et principal auteur de l'étude publiée dans Nature (en anglais), mercredi 21 octobre.


Qu'est-ce que c'est que cette "étoile de la mort" ?

La Nasa évoque une étoile "cannibale", mais le centre d'astrophysique compare le phénomène observé à la "Death Star" des fims Star Wars, station spatiale sphérique, capable de détruire une planète grace à un superlaser. Mais l'étoile évoquée ici n'a pas d'autre arme que sa très puissante gravité.

Le télescope Kepler était braqué sur la naine blanche WD 11451017 dans la constellation de la Vierge, à 570 années lumière du Soleil, quand il a capturé l'événement. Une naine blanche est une petite étoile en fin de vie. Après s'être changée en géante rouge, l'étoile (du même type que notre Soleil) a épuisé tout son carburant nucléaire se débarrasse de ses couches supérieurs pour se changer en naine blanche, un corps extrêmement dense. "Un centimètre cube de sa matière pèserait une tonne", résume BFMTV.

En relevant l'évolution de la luminosité de l'étoile naine, les chercheurs ont noté qu'elle diminuait toutes les 4h30 ou 5h. L'étoile ne clignotait pas, mais un corps céleste tournait autour d'elle, éclipsant à intervalles réguliers sa lumière. En outre, "la planète, comme une comète, laissait une traînée de poussière, ce qui témoigne de sa destruction continue sous les yeux des astronomes", explique Sputniknews.

https://fr.news.yahoo.com/premi%C3%A8re-fois-nasa-vu-%C3%A9toile-mort-pulv%C3%A9riser-plan%C3%A8te-204506378.html?cmp=frfbac

1405
Au moins 43 morts dans un dramatique accident en France: le corps d'un enfant retrouvé dans la cabine du camion

video = http://www.rtl.be/videos/video/553710.aspx

Un accident d'autocar, le plus meurtrier depuis 33 ans en France, a fait 43 morts vendredi matin dans le sud-ouest du pays, à la suite d'une collision avec un camion provoquant l'embrasement des deux véhicules. La plupart des victimes sont des personnes âgées qui partaient en excursion mais un enfant figure aussi parmi les tués, selon un nouveau bilan des autorités. Il s'agit de la plus grave catastrophe routière dans l'Hexagone depuis 1982.

Quarante-trois personnes, pour la plupart des personnes âgées, ont été tuées, brûlées vives, et 9 autres ont été blessées, vendredi matin, dans une collision entre un autocar et un camion près de Libourne en Gironde, ont indiqué les pompiers et la préfecture de Gironde. 48 passagers se trouvaient dans le car, ainsi que le chauffeur. Sur ces 49 personnes, ils sont 8 à avoir survécu. Deux personnes sont grièvement blessées et ont été évacuées vers le CHU de Bordeaux, deux autres souffrent de traumatismes crâniens. Les autres passagers sont choqués ou blessés légèrement. Le chauffeur du bus est lui aussi vivant et choqué. Il a vu l'accident arriver et a ouvert les portes du bus avant l'impact. Aidé par un automobiliste témoin du drame, il aurait fait tout son possible pour extraire des personnes en brisant les vitres du car.

C'est le chauffeur du poids lourd, un camion de bois qui circulait à vide, qui aurait perdu le contrôle de son véhicule avant de venir percuter l'autocar. L'homme a perdu la vie dans l'accident. Selon nos confrères de RTL France, le corps d'un enfant a également été retrouvé dans la cabine du camion qui a percuté le car de tourisme, portant le bilan actuel à 43 décès. Cet enfant pourrait être le fils du chauffeur du camion et serait âgé de 3 ans.

Selon plusieurs médias français, c'est la famille qui a prévenu les pompiers de la possible présence de l'enfant dans la cabine du camion. Les secouristes seraient alors retournés dans la carcasse et auraient trouvé le corps du jeune enfant à l'arrière de la cabine.

Des membres d'un club du troisième âge

La collision frontale s'est produite sur la commune de Puisseguin, sur la route départementale 17, au nord de Bordeaux. Les deux véhicules se sont embrasés aussitôt, ont précisé les pompiers. Il y avait 48 passagers et un chauffeur à bord du bus. Selon Patricia Raichini, la maire de Petite-Palais-et-Cornemps qui a été avertie de l’accident, les victimes du car seraient des membres du club du 3e âge de la commune, le club du Petit Palaisien. Certaines victimes viennent d'un autre village, celui de Camp-sur-l'Isle. "Ma mère et mon beau-père, le compagnon de ma mère, étaient dans le bus. Je viens d'arriver, je n'ai pas du tout de nouvelle pour l'instant, mais j'ai bien peur qu'ils soient dans la liste des victimes", a déclaré à une journaliste de l'AFP Delphine Guérineau, venant d'arriver à Puisseguin.



"Pas sûr qu'il n'y ait que des personnes âgées"

Selon Sud Ouest, les victimes sont originaires des communes suivantes : Lussac, Saint-Christophe-de-Double, Petit-Palais-et-Cornemps, Saint-Sauveur, Camps-sur-I'lsle, Saint-Seurin-sur-l'Isle et peut-être Saint-Médard-de-Guizières. "On est pas sûr qu'il n'y ait que des personnes âgées dans le car. Il est possible qu'elles soient parties avec un peu de famille pour certaines, peut-être même des enfants, mais rien n'est sûr pour l'heure", peut-on lire sur leur site



Les victimes ont été brûlées vives

Les victimes ont été brûlées vives. Huit passagers du car ont réussi à sortir du piège du brasier: quatre d'entre eux sont dans "un état grave", deux étant grièvement brûlés, deux autres souffrant de traumatismes crâniens et quatre étant légèrement blessés, a indiqué à la presse le préfet de la Région Aquitaine et préfet de la Gironde, Pierre Dartout. Les blessés graves ont été transportés à l'hôpital au CHU de Bordeaux par hélicoptère. "Il y a des ambulances partout, la gendarmerie est présente partout. Ils sont en train de bloquer les routes. Je pense que ça s’est passé entre le bas de Puisseguin et Saint-Genès. Il y a des virages qui sont à la sortie de Puisseguin et entre les deux et apparemment ça se serait passé là. On voyait la fumée de beaucoup plus loin, déjà à une dizaine de kilomètres", a indiqué un commerçant de Puisseguin joint par RTL France.



"C'est le camion qui perdu le contrôle"

"Manifestement, c'est le camion qui a perdu le contrôle et il s'est mis en travers de la route. L'autobus a vu arriver l'accident, a tenté de l'éviter, mais le camion est venu le percuter. Il n'a rien pu faire d'autre que d'activer le mécanisme d'ouverture des portes pour permettre à quelques-uns de sortir, ce qui a été le cas", a affirmé Xavier Sublett, maire de Puisseguin, au micro de nos collègues de RTL. 


Les familles des victimes arrivent et le bourg est complètement bouclé

Le préfet Pierre Dartout fait le point avec les communes voisines pour savoir qui sont les victimes et si elles viennent des villages voisins. Certaines ont déjà été identifiées et leurs familles ont été prévenues. Les familles de victimes commencent d'ailleurs à arriver sur place. Huit victimes seraient issues de la commune de Camps-sur-l'isle. La maire de Petit-Palais a perdu trois membres de sa famille dans l'accident. Selon une riveraine interrogée par Sud Ouest, le bourg de Puisseguin est actuellement bouclé. Nul ne peut ni y entrer ni en sortir. "La route principale est fermée. Ils évacuent les corps par derrière chez. Et on n'a pas le droit de sortit par devant"




Une route dangereuse ou pas?

C'est au lieu dit la Fontaine du Renard, dans un virage que la collision est survenue. Il s'agit d'un lieu dangereux d'après le témoignage d'une habitante sur iTélé. La mairie de Puisseguin a pourtant indiqué à Francetvinfo qu'il s'agit d'"une petite route, avec beaucoup de virages, mais pas particulièrement dangereuse. Il n'y a pas souvent d'accident à cet endroit", rapporte Europe 1. La gendarmerie nationale demande aux automobilistes de libérer les axes routiers aux alentours de l'accident. Une déviation a été mise en place.

Il s'agit du pire accident de la route en France depuis le 31 juillet 1982 à Beaune, en Côte-d-Or. Cet accident avait fait 53 morts dont 44 enfants de 6 à 15 ans dans un autocar, tous originaires de la commune de Crépy-en-Valois dans l'Oise.



"Le gouvernement français est totalement mobilisé sur cette terrible tragédie"

"Le gouvernement français est totalement mobilisé sur cette terrible tragédie", a indiqué François Hollande depuis la Grèce. Lors d'un conférence de presse avec Alexis Tsipras, premier ministre grec, François Hollande a annoncé qu'il se "rendrait sur place le moment venu. Dès ce soir, nous prendrons les décisions qui seront nécessaires". Le Premier ministre Manuel Valls, le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve et le secrétaire d'État aux Transports Alain Vidalies vont se rendre dans la matinée en Gironde sur les lieux de la collision entre un autocar et un camion, a indiqué le cabinet d'Alain Vidalies à l'AFP. Les trois membres du gouvernement devraient être sur place "vers 11h30", précise-t-on de même source. Sur Twitter, Manuel Valls a fait part de son "émotion face à ce très lourd bilan" et assuré de sa "compassion" et de son "soutien aux familles des victimes".

Elio Di Rupo, président du PS, a prsenté ses condoléances dans un tweet. "Mes condoléances aux familles des victimes et au peuple français après le tragique accident de car à #puisseguin"

http://www.rtl.be/info/monde/france/au-moins-43-morts-dans-un-dramatique-accident-en-france-le-corps-d-un-enfant-retrouve-dans-la-cabine-du-camion-764754.aspx

1406
Logiciels / Youtube lance sa formule payante
« le: 23 octobre 2015 à 21:01:09 »
Youtube lance sa formule payante

A partir du 28 octobre prochain, Youtube deviendra officiellement un service payant.
Ceux qui souhaitent accéder à tout le contenu de la plate-forme devront souscrire à un abonnement de 9,99$ par mois.
Les autres devront se contenter du contenu mis à leur disposition gratuitement, avec la contrainte de devoir regarder des vidéos publicitaires avant de visionner le clip de leur choix.



Développer une offre exclusive

«YouTube Red marque une évolution dans notre désir de donner aux fans davantage de choix et de contenu qu’ils apprécient, ainsi qu’une utilisation plus plaisante», explique Robert Kyncl, le responsable opérationnel de YouTube. La startup, rachetée par Google en 2006, est devenue au fil des années l’un des plus précieux atouts de la firme de Mountain View, qui souhaite aujourd’hui développer une offre premium pour pousser les utilisateurs du service à souscrire à un abonnement mensuel.

En plus de permettre de zapper automatiquement toutes les pubs, l’abonnement à “Youtube Red” offrira à l’utilisateur un accès illimité à du contenu exclusif. S’il n’est pas question de produire films et séries à gros budget comme le font Netflix et Amazon, Google entend soutenir les jeunes talents en leur permettant de réaliser des projets ambitieux. C’est ainsi que la comédienne canadienne Lilly Singh, plus connue sous le pseudonyme “Super Woman” s’est vue attribuer un budget pour réaliser le film «A Trip to Unicorn Island», qui sera diffusé exclusivement sur Youtube Red. Le collectif Wong Fu Productions a quant à lui annoncé la production d’une comédie romantique, “Single by 30″. Par ailleurs, Google justifie également l’existence d’une offre payante par la présence d’un mode hors-ligne, qui permet de sauvegarder une vidéo sur son disque dur pour la consulter plus tard dans l’avion par exemple.

Pour Robert Kyncl, Youtube Red sera avant tout un levier pour les jeunes talents, qui se verront redistribuer l’essentiel des revenus de Youtube Red et pourront mettre ce budget à profit pour produire de nouveaux films, séries et shows spécifiquement pour la plate-forme de Google. Si l’idée est plutôt intéressante, le fait que l’offre ne soit disponible que sur le sol américain en 2015 risque néanmoins de réduire le champ d’action du service, qui sera déployé courant 2016 dans le reste du monde. Le prix de l’abonnement, facturé au même tarif que l’abonnement à Netflix, risque également d’être une grosse contrainte pour l’internaute moyen, qui n’a pas l’habitude de payer pour accéder à des vidéos amusantes réalisées par des blogueurs et des amateurs.

Ceci étant dit, les internautes pourront toujours accéder aux nombreuses vidéos publiées sur la plate-forme par les médias, artistes et youtubeurs qui n’utiliseront pas le service Youtube Red. Ils devront néanmoins, comme c’est déjà le cas aujourd’hui, regarder des vidéos publicitaires avant de pouvoir visionner le clip de leur choix. Google n’a cependant pas précisé si l’option TrueView, qui permettait de passer les vidéos publicitaires après cinq secondes de visionnage, sera toujours de la partie…

Une nouvelle application, YouTube Music

Outre Youtube Red, la filiale de Google a annoncé ce mercredi une nouvelle application destinée aux propriétaires de smartphones Android. Youtube Music, c’est son nom, donnera accès à tout le catalogue de clips musicaux du service gratuitement aux propriétaires de smartphones, qui pourront créer des listes d’écoute à utiliser par exemple dans le cadre d’une activité sportive, sans devoir forcément visionner les clips de leurs artistes préférés.

Avec Youtube Music, Google s’attaque aux services de streaming tels que Spotify ou Deezer en proposant un service de streaming plus limité au niveau de l’offre – puisque basé uniquement sur les titres mis à disposition de la communauté par les artistes -, mais qui aura le mérite de donner accès à un vaste répertoire de tubes. Vu davantage comme une plate-forme de promotion pour les artistes qu’un service de streaming, Youtube Music devrait devenir, selon Google, l’une des principales sources de musique pour les mobinautes.

http://geeko.lesoir.be/2015/10/22/youtube-lance-sa-formule-payante/

1407
D'autres groupes que l'EI pillent l'héritage archéologique syrien




Le groupe Etat islamique est loin d'être le seul à détruire le patrimoine de la Syrie, rapporte une étude mercredi. Le régime de Damas et des groupes d'opposition commettent aussi des destructions.





Le document a été publié par le journal Near Eastern Archaeology et rédigé par un spécialiste d'archéologie du Moyen-Orient de l'université de Dartmouth. Il se base sur l'analyse de données satellites qui montrent 1300 sites archéologiques sur les 8000 environ que compte la Syrie.

L'attention des médias "a conduit à une croyance répandue que le groupe EI est le principal coupable de pillages", indique Jesse Casana, professeur associé à Dartmouth. "Mais en utilisant les images satellites, nos études démontrent que les pillages sont en fait très communs à travers la Syrie".

Environ 26% des sites ont été pillés par des groupes d'opposition

Selon les données récoltées par ce rapport, environ 26% des sites ont été pillés dans les régions tenues par les Kurdes ou d'autres groupes d'opposition.

Environ 21,4% des sites ont été endommagés dans les régions sous contrôle du groupe EI et 16,5% dans les zones tenues par le régime.

ats/tmun



L'EI se livre à des destructions "majeures"

Si des dégradations mineures sont constatées dans les régions tenues par les Kurdes et autres groupes d'opposition, le groupe EI se livre lui à des destructions majeures, note aussi l'étude.

Ainsi, 42,7% des dégradations opérées par l'EI peuvent être qualifiées de massives, contre 22,9% dans les zones tenues par le régime, 14,3% chez les groupes d'opposition et 9,4% dans les sites sous contrôle kurde.

http://www.rts.ch/info/monde/7188947-d-autres-groupes-que-l-ei-pillent-l-heritage-archeologique-syrien.html


1408
Mons: les cadres de «Toit&Moi» n'iront pas au tribunal, le parquet fait appel

Pas moins de 13 cadres et anciens membres du personnel de la société de logements « Toit et Moi » se trouvent dans le collimateur de la justice montoise. Parmi eux : Raphaël Pollet, ancien commissaire spécial, actuellement responsable du projet commercial Rive Gauche à Charleroi.
Ils étaient accusés de faux en écritures, de frais fictifs ou encore d’indemnités non justifiées.
Ce vendredi matin, la chambre du conseil a prononcé un non-lieu pour tout le monde.
Cette bonne nouvelle pour les personnes citées a surpris le parquet. Il a déjà décidé de faire appel.



«  Cela représente beaucoup de tracas depuis des années pour pas grand-chose », souligne simplement Raphaël Pollet, qui ne souhaite pas s’exprimer davantage sur le dossier. Raphaël Pollet est l’ancien commissaire spécial de la Sorelobo, rebaptisée Toit&Moi depuis lors. La décision de la chambre du conseil de ce vendredi est plutôt une bonne nouvelle pour lui et pour les autres personnes impliquées dans le dossier.

Au total, 13 cadres et anciens membres du personnel étaient concernés. Maurice Lafosse, ancien bourgmestre de Mons et ex-président de la Sorelobo, avait déjà été mis hors de cause, tout comme une employée aujourd’hui retraitée. L’action en justice s’est également éteinte pour un homme décédé entre-temps. Ce vendredi, la chambre du conseil devait donc décider du renvoi ou pas en correctionnel pour les 10 autres personnes citées dans le dossier. Le ministère public voulait leur renvoi devant le tribunal. La chambre du conseil a finalement prononcé un non-lieu pour tout le monde.

La décision a surpris le parquet de Mons. «  Le parquet a d’ores et déjà décidé de faire appel de cette décision  », confirme Christian Henry, procureur du Roi de Mons. Il souhaiterait, notamment, de plus amples précisions sur les motivations de la chambre du conseil.

http://www.laprovince.be/1403399/article/2015-10-23/mons-les-cadres-de-toitmoi-n-iront-pas-au-tribunal-le-parquet-fait-appel

1409
La Russie n'arrive pas à identifier d'opposition modérée en Syrie



Moscou n'arrive pas à identifier d'"opposition modérée" en Syrie et ses efforts pour entrer en contact avec elle n'ont pas trouvé d'écho auprès des Occidentaux, a déclaré vendredi le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov.

"Depuis le début de l'opération en Syrie, le président Poutine et les responsables russes ont exprimé leur souhait de communiquer avec l'opposition modérée. Mais force est de constater que ces efforts n'ont pas rencontré de succès", a déclaré Dmitri Peskov, cité par les agences de presse russes.

Selon le porte-parole du Kremlin, "aucune force modérée n'a pu être identifiée dans la masse diffuse des organisations terroristes et extrémistes qui constitue une menace à l'intégrité politique et territoriale de la Syrie".

"Malheureusement, ni les États-Unis, ni l'Europe ni personne d'autre n'a été capable de nous aider à identifier" l'opposition modérée, a-t-il poursuivi.

Les propos de Dmitri Peskov interviennent au moment même où le chef de la diplomatie russe, Sergueï Lavrov, s'entretient à Vienne avec son homologue américain, John Kerry. Une réunion quadripartite avec les ministres des Affaires étrangères turc et saoudien est également prévue en début d'après-midi.

Lors d'un forum économique à Sotchi (sud) jeudi, le président russe Vladimir Poutine avait pourtant affirmé avoir évoqué avec le président syrien Bachar al-Assad, qui a effectué une visite surprise à Moscou mardi, un possible soutien russe à des groupes rebelles.

"Je lui ai dit: 'que pensez-vous si nous trouvons des groupes d'opposants vraiment prêts à combattre le terrorisme (...) et si nous soutenons leurs efforts de la même façon que nous soutenons l'armée syrienne?'", a affirmé Vladimir Poutine, cité par les agences russe.

"Il a répondu qu'il voyait cela positivement", a poursuivi le président russe.

Depuis le 30 septembre, l'aviation russe dit frapper quotidiennement des dizaines de cibles "terroristes" en Syrie, avec l'accord du régime de Damas, dont Moscou est le principal allié.

La Russie affirme viser le groupe jihadiste État islamique (EI) et le Front al-Nosra, la branche syrienne d'Al-Qaïda, mais les Occidentaux l'accusent de cibler avant tout des provinces où les forces gouvernementales sont à l'offensive contre des groupes rebelles considérés comme "modérés", et où l'EI n'est pas présent.

La Russie favorable à des pourparlers entre gouvernement syrien et "toute" l'opposition

La Russie est favorable au lancement de pourparlers sur un règlement "politique" du conflit syrien incluant le gouvernement de Bachar el Assad et "le spectre complet" de l'opposition syrienne, a déclaré vendredi à Vienne le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov;

"Notre position commune est qu'il faut accroître nos efforts de processus politique dans le règlement du conflit syrien", a indiqué M. Lavrov lors d'une conférence de presse dans un hôtel de Vienne, en évoquant des "pourparlers exhaustifs entre les représentants du gouvernement syrien et le spectre complet de l'opposition syrienne à l'intérieur et à l'extérieur du pays".

http://www.lalibre.be/actu/international/la-russie-n-arrive-pas-a-identifier-d-opposition-moderee-en-syrie-562a228b3570b0f19f9c9650

1410
International hackers strike



The international hacking collective called Anonymous declared cyberwar on the Thai government Thursday over its policy to consolidate a single internet gateway. The main target of the attack was CAT...

Please credit and share this article with others using this link:http://www.bangkokpost.com/tech/local-news/739884/anonymous-steps-up-single-gateway-protest. View our policies at http://goo.gl/9HgTd and http://goo.gl/ou6Ip. © Post Publishing PCL. All rights reserved.

But the biggest event of the hack as described by Anonymous was the release of previously undisclosed details about the single gateway plan. Reporter Don Sambandaraksa of the Telecomasia news site said...

Please credit and share this article with others using this link:http://www.bangkokpost.com/tech/local-news/739884/anonymous-steps-up-single-gateway-protest. View our policies at http://goo.gl/9HgTd and http://goo.gl/ou6Ip. © Post Publishing PCL. All rights reserved.

http://www.bangkokpost.com/tech/local-news/739884/anonymous-steps-up-single-gateway-protest