Voir les contributions

Cette section vous permet de consulter les contributions (messages, sujets et fichiers joints) d'un utilisateur. Vous ne pourrez voir que les contributions des zones auxquelles vous avez accès.


Messages - mike

1486
Alep:les rebelles ont reçu des missiles antichars

Les rebelles qui combattent l'armée syrienne et ses alliés au sud d'Alep, dans le nord-ouest de la Syrie, ont annoncé lundi avoir reçu de nouveaux missiles antichars fournis par des pays hostiles au président Bachar al Assad.

 Appuyée par des frappes aériennes russes, l'armée gouvernementale, aidée par des soldats iraniens et des miliciens chiites libanais du Hezbollah, a lancé vendredi dernier une offensive dans la région. Les rebelles de l'Armée syrienne libre (ASL), contactés par Reuters, ont déclaré avoir reçu des armes durant le week-end, mais l'un d'eux a estimé que c'était en nombre insuffisant.

 Plusieurs groupes rebelles considérés comme "modérés" par Washington et ses alliés reçoivent des armes via la Turquie. Depuis vendredi, les insurgés ont touché près d'Alep une dizaine de véhicules de l'armée syrienne avec des missiles téléguidés antichars, a dit Rami Abdoulrahman, directeur de l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH), une ONG basée en Grande-Bretagne mais qui dispose de nombreux observateurs sur le terrain.

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2015/10/19/97001-20151019FILWWW00191-aleples-rebelles-ont-recu-des-missiles-antichars.php

1487
info - média belgique / 60 % des exclus du chômage n’ont plus rien
« le: 19 octobre 2015 à 22:04:07 »
60 % des exclus du chômage n’ont plus rien



Sur les 3 470 Bruxellois privés de leurs allocations d’insertion depuis janvier 2015 à la suite des mesures fédérales, 1 386 ont introduit jusqu’ici une demande d’aide auprès d’un CPAS. Au total, 40 % des exclus du chômage se sont ainsi tournés vers un conseil de l’action sociale, a fait savoir la section CPAS de l’Association de la Ville et des Communes de la Région de Bruxelles-Capitale (AVCB). Et le nombre ne devrait pas cesser d’augmenter.

Le chiffre est inquiétant , à en croire le président de section Michel Colson (FDF) et Jean Spinette (PS) qui se trouve à la tête du CPAS saint-gillois. "On s’inquiète pour les 60 % restants qui sont dans la nature. Selon moi, seule une extrême minorité d’entre eux a retrouvé du travail. Il s’agit donc d’un appauvrissement net d’une partie de la population, et de la classe moyenne", indique Michel Colson. "Un jour ou l’autre, ils vont frapper à la porte des CPAS car ils ne pourront plus payer leur loyer, leur eau ou leur électricité. Ils viendront donc vers nos services de médiation de dettes. Et ces gens ne rentreront pourtant jamais dans les statistiques des exclusions !", insiste   Jean Spinette, qui parle d’un  "effet boomerang        ". 

 Ce   s 2 331 personnes n’ayant pas encore introduit une demande d’aide auprès d’un CPAS représenteraient donc une petite bombe à retardement pour les finances des 19 communes bruxelloises. Car si le fédéral a promis un soutien financier aux CPAS, 20 à 40 % des coûts restent supportés par les seules entités.     

Grâce à un important travail de collecte d’informations mené par les services des 19 CPAS, un document permet désormais d’esquisser, chiffres à l’appui, le profil précis des exclus du chômage. "Ont introduit une demande d’aide auprès d’un CPAS : 54 % des chefs de ménage sanctionnés, 63 % des isolés et à peine 16 % des cohabitants sanctionnés", indique notamment le rapport. "Il y a très peu de cohabitants qui ont demandé de l’aide car il suffit que leur conjoint gagne une certaine somme pour ne plus pouvoir entrer en ligne de compte", analyse Michel Colson. "Cela représente pourtant un perte sèche pour ces ménages !", ajoute-t-il.

Les 19 CPAS bruxellois continuent de reprocher au gouvernement fédéral de se décharger, au moyen de ces exclusions, de ses responsabilités aux dépens des communes de la capitale. "C’est un glissement de la sécurité sociale. Ces chiffres confirment la tendance déjà observée après trois mois", indique Jean Spinette.

http://www.lalibre.be/regions/bruxelles/60-des-exclus-du-chomage-n-ont-plus-rien-55f3389f35700fb92ed2ffb9#f51e7

1488
nature-ecologie / Koko la femelle gorille, avec des chatons
« le: 19 octobre 2015 à 21:58:25 »
Koko la femelle gorille, avec des chatons

La célèbre femelle Gorille, qui sait parler la langue des signes, a sympathisé avec des chatons ! Âgée de 44 ans, elle n'est jamais devenue maman. Et pourtant, elle adore les bébés, au point de même demander à ce qu'on les lui mette sur la tête !

http://tempsreel.nouvelobs.com/videos/5r3qxz.DGT/koko-la-femelle-gorille-avec-des-chatons.html

video : https://www.ultimedia.com/deliver/generic/iframe/mdtk/01435628/src/5r3qxz/zone/1/showtitle/1/

1489
Plus de 55.000 enfants élevés à l'étranger bénéficient d'allocations belges



Près de 57.000 enfants élevés à l'étranger bénéficiaient des allocations familiales belges au 31 décembre 2014, annonce lundi Famifed, l'agence fédérale pour les allocations familiales. La majorité de ces enfants (33.981) ont des parents travailleurs frontaliers français.


Les allocations familiales sont en principe exclusivement réservées aux enfants grandissant sur le territoire national. "Il existe toutefois des exceptions dans le cas de règlements européens, d'accords bilatéraux ou encore d'autres dérogations", explique Famifed.

À la fin de l'année passée, ce sont ainsi 56.902 enfants, issus de 31.526 attributaires, qui ont bénéficié des allocations familiales à l'étranger. Après les enfants de travailleurs frontaliers français, ce sont leurs homologues néerlandais qui sont les plus nombreux (8.764 enfants). De plus, 6.661 enfants d'attributaires de nouveaux États membres de l'Union européenne, principalement polonais et roumains, ont également bénéficié de régime d'exception.

Au total, ces allocations familiales représentent un coût de 100.475.550 euros. La plus grosse partie de ces transferts (94,27%) s'effectue sur base de règlements européens, tandis que 4,84% sont issus de dérogations générales ou individuelles.

http://www.7sur7.be/7s7/fr/1502/Belgique/article/detail/2495266/2015/10/19/Plus-de-55-000-enfants-eleves-a-l-etranger-beneficient-d-allocations-belges.dhtml

1490
les bases / Mais qu'est-ce qu'une PirateBox ?!
« le: 19 octobre 2015 à 21:56:03 »
Mais qu'est-ce qu'une PirateBox ?!



Petite vidéo découverte de la PirateBox ; s'en suivra bientôt de nombreux tutoriels vous expliquant comment créer la vôtre ou encore comment la modifier de la tête au pied, en passant par la résolution des problèmes les plus courants !


1491
Lucas, le petit garçon de 7 ans poignardé en pleine rue à Nancy, est décédé

Les faits se sont déroulés la semaine dernière en Meurthe-et-Moselle.
Lucas, 7 ans, poignardé jeudi à Joeuf, est mort des suites de ses blessures lundi, a annoncé le procureur de Nancy, Thomas Pison.
Le petit garçon avait été attaqué par un déséquilibré mental.
L’homme s’était rendu à la police après avoir commis son agression.



Le petit garçon de 7 ans poignardé en pleine rue à Nancy est décédé ce lundi 19 octobre. C’est le procureur de Nancy, Thomas Pison, qui a annoncé la triste nouvelle.

Lucas avait été héliporté à l’hôpital de Nancy et opéré dans la nuit de jeudi à vendredi. Il était depuis dans un état grave.

« Lucas est mort à 18H40 au CHU de Brabois », a précisé le procureur de la République de Nancy, ajoutant qu’un juge d’instruction avait été saisi et qu’une autopsie serait pratiquée mardi.

C’est dans une ruelle, à quelques centaines de mètres de sa maison, que Lucas avait été poignardé, sans raison apparente.


L’agresseur a 30 ans

L’agresseur présumé, né en 1985, avait été mis en fuite par un policier qui n’était pas en service. Il s’était ensuite rendu «spontanément» au commissariat de police de Briey, où il avait passé la nuit, muré dans le silence, avait indiqué le procureur de la ville.

L’affaire avait été transférée au procureur de Nancy et le suspect déféré vendredi en début d’après-midi.

D’après un expert qui l’a examiné, l’homme souffre de «troubles psychiatriques» qui ont altéré son jugement, sans toutefois l’abolir. Il est de ce fait responsable pénalement et encourt la réclusion à perpétuité.

Dimanche, une marche de soutien à la famille avait été organisée à Joeuf, commune de 6.700 habitants à une trentaine de kilomètres au nord-ouest de Metz. Près de 2.000 personnes y avaient participé.



http://www.sudinfo.be/1400318/article/2015-10-19/lucas-le-petit-garcon-de-7-ans-poignarde-en-pleine-rue-a-nancy-est-decede?fb_comment_id=772077676247419_772087149579805&comment_id=772081469580373&reply_comment_id=772087149579805&offset=0&total_comments=25#ff4a366ac1ec7d

1492
Albert Einstein – Lettre à sa fille Lieserl



Albert Einstein :« L’Amour est la seule et la dernière réponse. »

« Peut-être nous ne sommes pas prêts à faire une pompe de l’amour, un appareil assez puissant pour détruire toute la haine, l’égoïsme et la cupidité qui affligent la planète. Cependant, chaque individu porte à l’intérieur de lui un petit mais puissant générateur d’amour dont l’énergie est en attente d’être libérée.»

À la fin des années 1980, Lieserl, la fille du célèbre génie Albert Einstein, a donné 1 400 lettres des Einstein à l’Université hébraïque, avec l’ordre de ne pas rendre publique son contenu jusqu’à vingt ans après sa mort.

(Nous n’avons pas trouvé de sources sérieuses en français sur le net à propos de ces lettres)
 Albert Einstein – Sa lettre à sa fille Lieserl *

« Lorsque j’ai proposé la théorie de la relativité, très peu m’ont compris, et ce que je vais vous révéler maintenant que vous transmettez au site rentre en collision aussi avec l’incompréhension et les torts du monde. »

Malgré cela, je vous demande d’attendre le temps nécessaire avant publier, jusqu’à ce que la société ait avancée assez pour tenir compte de ce que j’explique ci-dessous.

Il y a une force extrêmement puissante pour qui jusqu’à présent, la science n’a pas trouvé une explication officielle. C’est une force qui comprend et régit toutes les autres et est même derrière tout phénomène qu’elle opère dans l’univers et qui a été identifié par nos soins. Cette force universelle est l’Amour.

Lorsque les scientifiques étaient à la recherche d’une théorie unifiée de l’univers, ils ont oublié la plus invisible et la plus puissante des forces:
 L’Amour est Lumière, parce qu’il éclaire celui qui s’y donne et la reçoit. L’Amour est gravité, car elle rend certaines personnes attirées par l’autre. L’Amour est la puissance, car elle démultiplie la meilleure chose que nous ayons et permet que l’humanité ne s’éteigne pas dans son égoïsme aveugle. L’Amour révèle et se révèle. Par l’Amour, meurt et vit. L’Amour est Dieu, et Dieu est Amour.

Cette force explique tout et donne son sens premier à la vie. Il s’agit de la variable que nous avons ignoré pendant trop longtemps, peut-être parce que l’Amour nous fait peur, puisque c’est la seule énergie de l’univers que l’homme n’a pas appris à gérer à sa guise.

Pour donner une visibilité à l’Amour, j’ai fait une simple substitution dans mon équation célèbre. Si, au lieu de E = mc2 nous acceptons qu’il peut être obtenu par l’énergie le pouvoir de guérir le monde à travers l’Amour multiplié par la vitesse de la lumière au carré, nous arrivons à la conclusion que l’Amour est la force la plus puissante qui existe, car il n’a pas de limites.

L’Amour est la seule et la dernière réponse.
 Après l’échec de l’humanité dans l’utilisation et le contrôle des autres forces de l’univers, qui se sont retournés contre nous, il est urgent que nous nous nourrissions d’un autre type d’énergie. Si nous voulons que notre espèce survive, si nous voulons trouver un sens à la vie, si nous voulons sauver le monde et chaque être sensible dans la vie, l’Amour est la seule et la dernière réponse.

Peut-être nous ne sommes pas encore prêts à fabriquer une « pompe d’Amour », un appareil assez puissant pour détruire toute la haine, l’égoïsme et la cupidité qui affligent la planète. Cependant, chaque individu porte à l’intérieur un petit mais puissant générateur d’Amour dont l’énergie est en attente d’être libéré.

L’Amour est la quintessence de la vie.
 Lorsque nous apprenons à donner et à recevoir cette Énergie universelle, chère Lieserl, nous pouvons vérifier la puissance de cette formule. Car l’Amour est toujours vainqueur, il transcende tout et peut tout faire, parce que l’Amour est la quintessence de la vie.

Je regrette vivement de ne pas pouvoir exprimer ce qui dans mon cœur, a palpité silencieusement pour vous toute ma vie. Il est peut être trop tard pour demander pardon, mais comme le temps est relatif, j’ai besoin de vous dire : je t’aime et merci à vous, je suis arrivé à la dernière réponse.

Votre père : Albert Einstein ».

* Traduit et remis en forme par la rédaction

http://theosmunda.re/albert-einstein-lettre-a-sa-fille-lieserl/

1493
Lorraine: le petit Lucas, poignardé à Joeuf, est mort



Lucas, le petit garçon de 7 ans poignardé jeudi en rentrant de l'école à Joeuf (Meurthe-et-Moselle) par un homme souffrant de troubles psychiatriques, est mort lundi soir des suites de ses blessures, a annoncé le procureur de Nancy.

Le petit garçon rentrait de l'école, vers 16H00 lorsqu'un homme l'avait attrapé et poignardé à 7 reprises au thorax et à l'abdomen. Mis en déroute par un policier qui n'était pas en service, l'agresseur s'était rendu immédiatement à la police de Briey, à 7 km de là.

Lucas, héliporté à l'hôpital de Nancy et opéré dans la nuit de jeudi à vendredi, était depuis dans un état grave.

L'enfant "est mort à 18H40 au CHU de Brabois", a précisé le procureur de la République de Nancy, Thomas Pison, ajoutant qu'un juge d'instruction avait été saisi et qu'une autopsie serait pratiquée mardi.

Selon un témoin direct, un homme de 90 ans, l'agresseur l'a frappé avec "un grand couteau, un couteau de boucher", dans une petite ruelle où il venait souvent jouer.

"Le petit, il criait, criait tant qu'il pouvait!", a ajouté le vieil homme, qui réside dans la même rue que Lucas, à Joeuf, commune de 6.700 habitants à une trentaine de kilomètres au nord-ouest de Metz.

L'homme "à genoux, donnait des coups de couteau (...) s'acharnait avec le couteau", a encore dit le témoin, qui sortait de chez lui lorsque les faits se sont produits.

L'agresseur présumé, qui s'était muré dans le silence après s'être rendu, souffre selon un expert qui l'a examiné, de "troubles psychiatriques" qui ont altéré son jugement, sans toutefois l'abolir. Il est de ce fait responsable pénalement et encourt la réclusion à perpétuité.

- Marche de soutien -

Sans emploi et vivant au domicile familial, le suspect, né en 1985, avait déjà été condamné en 2013 dans le Midi de la France "pour des faits de violence à l'occasion d'un épisode d'alcoolisation".

Mais le dossier à l'époque n'avait pas révélé de "dangerosité particulière", avait indiqué le procureur de Briey vendredi, soulignant que le suspect n'avait "aucun antécédent de prise en charge en milieu hospitalier spécialisé".

L'affaire a été transférée au procureur de Nancy, où le suspect a été déféré vendredi. Il a été mis en examen pour "tentative d'homicide aggravé par la circonstance que les faits ont été commis sur mineur de 15 ans" et placé sous mandat de dépôt.

Le téléphone portable d'une voisine, qui avait filmé une partie de la scène, a été saisi, selon Yves Le Clair, le procureur de Briey.

Dimanche, une marche de soutien à la famille du petit garçon avait été organisée à Joeuf. Près de 2.000 personnes y avaient participé, parcourant en silence la distance séparant la mairie du lieu du drame, où des fleurs et une bougie avaient été déposés.

Au premier rang du cortège se trouvaient le frère de Lucas, Paolo, des proches de la famille et les grands-parents du petit garçon.

A l'arrivée dans l'impasse, la grand-mère avait tenu à remercier les personnes présentes et brandi le doudou de son petit-fils, un coussin avec un mouton dessus.

Le grand-père, effondré, avait espéré que son petit-fils se réveillerait "sans séquelle".

https://fr.news.yahoo.com/petit-gar%C3%A7on-poignard%C3%A9-%C3%A0-joeuf-mort-174824466.html?cmp=frfbsp

1494
La STIB investit 5 milliards €: tarifs, réseaux de métros et de bus, emplois...

Voici les changements prévus

vidéo : http://www.rtl.be/videos/video/553073.aspx

Les transports en commun de la capitale vont se lancer dans de nouveaux investissements: achat de bus électriques et nouvelle ligne de métro, notamment.

Le ministre bruxellois de la mobilité Pascal Smet et le grand patron de la STIB, Brieuc de Meeus, se sont rencontrés ce lundi. En ces temps de disette budgétaire, annoncer un investissement de 5 milliards 200 millions d'euros en dix ans pour les transports en commun de la Région de Bruxelles-Capitale, ça n'arrive pas tous les jours.


Un nouvelle ligne de métro

Le premier grand chantier sera la nouvelle ligne de métro, vers le Nord entre Bordet et Albert, sans oublier la modernisation du réseau actuel. "Un métro, on n'en a plus fait à Bruxelles depuis les années 70-80, donc c'est tout à fait extraordinaire de pouvoir se relancer dans des aventures comme ça pour servir la ville et la région", a expliqué Brieuc de Meeus, directeur général de la STIB à Frédéric Delfosse pour le RTL info 13 heures.


Le gel des tarifs

Autre investissement: le gel des tarifs. Cela signifie que les prix ne seront pas augmentés, et seront même baissés pour les familles. L'abonnement du premier enfant va diminuer. "Aujourd'hui, le premier enfant paie son abonnement scolaire 120 euros, le deuxième 50 euros. À l'avenir, tous les enfants vont payer 50 euros. Ça veut dire que 79.000 familles vont épargner 70 euros", a déclaré Pascal Smet.


4 nouvelles lignes et des bus électriques

La STIB va aussi améliorer son réseau de bus. Quatre nouvelles lignes seront inaugurées, ainsi que des liaisons entre les quartiers : des interquartiers de rocade, comme on les appelle. L'achat de 235 bus électriques est également prévu d'ici 2018. Ils seront moins bruyants et moins polluants. L'objectif est d'augmenter encore la fréquentation des transports en commun. "On va arriver à 400 ou 500 millions de passagers par an très très facilement. Aujourd'hui, on est à 365-370 millions", a encore affirmé Brieuc de Meeus.


Des engagements sont prévus

Le futur plan sera moins axé sur le centre de la Ville qu'aujourd’hui. À l'image de Neder-over-Heembeek, certains quartiers jusqu'ici moins desservis par les transports en commun, mais qui connaissent un bond démographique important, le seront mieux à l'avenir. Il faut dire que le dernier plan bus datait de plus de trente ans.

Aujourd'hui, la STIB investit 250 millions d'euros par année, ce sera le double dès l'année prochaine. Conséquence : elle va devoir engager plus de personnel.

Ce plan bus, qui a été adopté en première lecture par le gouvernement bruxellois ce week-end, sera soumis aux habitants pour consultation entre novembre et janvier prochains avant d'être adapté le cas échéant, en vue d'une adoption définitive l'an prochain.

http://www.rtl.be/info/regions/bruxelles/la-stib-se-reinvente-plus-de-5-milliards-d-euros-pour-les-bus-et-metros-bruxellois-763706.aspx

1495
Une famille américaine forcée de retirer des décos d'Halloween... tout simplement atroces



Insolite  L'histoire se passe dans l'Ohio et on comprend mieux pourquoi les voisins ont exigé que les mannequins soient retirés en regardant les photos !

Halloween, c'est la période idéale pour se faire peur... mais quand même pas trop ! Des résidents d'une ville dans l'Ohio (nord-est des Etats-Unis) ont protesté avec vigueur contre les décorations créées par leurs voisins. Et pour cause, ceux-ci ont sorti le "grand jeu", si l'on peut écrire, en utilisant des mannequins trempés dans du faux sang... dont un cricifié et à la gorge percée d'une seringue ! On appréciera le goût du détail de ces amateurs de déco bien gore !

Le hic, c'est que ces macabres mises en scène sont situées juste en face d'une école primaire, rapporte WKYC, une chaîne de télévision locale. Un autre média explique que certains enfants ont été particulièrement choqués à la vue de ces faux cadavres ensanglantés. Selon la créatrice, c'est surtout l'apparition de rôdeurs autour des mannequins qui l'ont poussée à tout enlever. Cela faisait pourtant 3 ans qu'elle ressortait son attirail une fois le mois d'octobre arrivé...















http://www.lalibre.be/light/insolite/une-famille-americaine-forcee-de-retirer-des-decos-d-halloween-tout-simplement-atroces-photos-561fe53135700fb92fbd9cad#7b57e

1496
Israël-Palestine : de timides efforts diplomatiques




Un soldat israélien et un Erythréen ont été tués par balle dimanche 18 octobre dans une attaque en Israël alors que des efforts diplomatiques se mettent timidement en place pour endiguer les violences qui secouent l’Etat hébreu et les territoires palestiniens depuis le début octobre.

John Kerry, le secrétaire d’Etat américain, a confirmé qu’il rencontrerait cette semaine en Allemagne Benyamin Nétanyahou, le premier ministre d’Israël, puis qu’il se rendrait au Proche-Orient pour s’entretenir avec Mahmoud Abbas, le président de l’Autorité palestinienne. Par ailleurs, Paris souhaite proposer au Conseil de sécurité des Nations unies une déclaration en faveur d’une présence internationale sur l’esplanade des Mosquées, à Jérusalem, mais le gouvernement israélien a violemment rejeté cette initiative. Le ministère des affaires étrangères a « convoqué » l’ambassadeur et accuse Paris de « récompenser le terrorisme » palestinien.

Troisième lieu saint de l’islam et également révérée par les juifs, l’esplanade des Mosquées est régie par des règles qui autorisent les juifs à s’y rendre à certaines heures, mais leur interdit d’y prier. Les musulmans peuvent y prier à toute heure, mais sont régulièrement soumis aux restrictions de la part d’Israël, qui en contrôle l’accès. Les Palestiniens accusent Israël de vouloir modifier le statu quo, ce dont M. Nétanyahou s’est toujours défendu, s’en disant le meilleur garant.

Lire aussi : Israël autorise le bouclage de Jérusalem-Est

Depuis le 1er octobre, les violences quotidiennes en Israël et dans les territoires palestiniens ont entraîné la mort de huit Israéliens et d’au moins quarante et un Palestiniens, dont plusieurs auteurs d’attaques au couteau et à l’arme à feu. La dernière a eu lieu dimanche soir à Beersheba, ville du sud d’Israël. Selon la police israélienne, un homme, probablement palestinien, a fait irruption dans la gare routière avec un couteau et une arme à feu. Il a tué un soldat et blessé dix autres personnes, dont quatre officiers de police, avant d’être abattu. Un Erythréen a également été tué, atteint par balle par un agent de sécurité israélien qui l’a pris à tort pour un assaillant.

A Jérusalem-Est, la police israélienne a commencé dimanche à ériger un mur temporaire censé protéger un quartier de colonisation d’attaques lancées à partir d’un quartier palestinien voisin. En Cisjordanie, des étudiants juifs d’une école talmudique qui s’étaient rendus, sans autorisation ni escorte, au tombeau de Joseph, à Naplouse, en Palestine, ont été sauvés par les policiers palestiniens d’un lynchage par une foule en colère, selon la police israélienne. Le tombeau avait été incendié vendredi par des dizaines de Palestiniens. Ces jeunes juifs entendaient le restaurer.


En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2015/10/18/esplanade-des-mosquees-israel-reproche-a-la-france-d-etre-du-cote-du-terrorisme_4791851_3218.html#LBJmkZGQTsFKk2eg.99



1497
Syrie : prise de judo de Poutine sur Obama


1498
Des cours d’arabe financés par des ambassades dans une école du Val d’Oise



Laïcité. Le Haut conseil de l’intégration avait signalé le caractère néfaste des enseignements de langue et culture d’origine. En dépit de cette recommandation, ces enseignements ont pourtant été maintenus par l’Education nationale. De quoi susciter de vives inquiétudes.
 


Les réformes de l’école imposées ces derniers mois semblent creuser les inégalités plutôt que de les  diminuer. Parmi les nombreuses mesures actuellement contestées, les enseignements de langue et culture d’origine (ELCO).
Dernière illustration en date, l’école primaire d’Ermont, dans le Val d’Oise, qui a proposé à ses élèves des cours d’arabe le mercredi.
Une proposition qui a déplu : mettre l’accent sur l’enseignement d’une langue étrangère n’est, en effet, pas l’initiative la plus judicieuse pour encourager l’intégration ou assurer du soutien scolaire, comme le remarque ce parent d’élève :



Mais le plus stupéfiant réside dans la réponse du professeur face à la demande du parent. Celui-ci demande si l’initiative est interne à l’établissement ou si elle vient de l’Education nationale. L’enseignant lui répond alors, que l’enseignement est financé par… des ambassades. L’Education nationale n’aurait passé qu’un « partenariat ». De quoi inquiéter quant à l’indépendance du ministère.


Mais le plus stupéfiant réside dans la réponse du professeur face à la demande du parent. Celui-ci demande si l’initiative est interne à l’établissement ou si elle vient de l’Education nationale. L’enseignant lui répond alors, que l’enseignement est financé par… des ambassades. L’Education nationale n’aurait passé qu’un « partenariat ». De quoi inquiéter quant à l’indépendance du ministère.



L’Education nationale envisage de dispenser les cours d’ELCO sur le temps scolaire

L’enseignement de ces langues, par des professeurs étrangers, résulte d’accords bilatéraux appuyés sur une directive européenne de 1977, selon laquelle les Etats membres de l’UE doivent prendre des dispositions pour promouvoir la langue maternelle du pays d’origine en faveur des enfants d’immigrés. Neuf pays sont concernés actuellement : Algérie, Croatie, Espagne, Italie, Maroc, Portugal, Serbie, Tunisie et Turquie.  Si ces cours sont optionnels, à partir du CE1, l’Education nationale indique envisager de transformer les cours d’ELCO en cours de langue vivante dispensés sur le temps scolaire.

Des versets du Coran dans les manuels d’enseignement

Une proposition qui n’est pas du goût de tous, notamment pour l’enseignement de l’arabe. Etudié par près de 40 000 élèves dans le cadre des ELCO selon Télérama, l’enseignement souffre particulièrement  du respect  d’une certaine neutralité et de la laïcité. Une ancienne inspectrice confie à Télérama « avoir vu des versets du Coran dans des cahiers de CE2, ou des enseignants inscrire au tableau la date de l'hégire, le calendrier musulman ! »

Les ELCO, obstacle à l’intégration, et potentiels « catéchismes islamiques » selon certains

Autre fait préoccupant : ces enseignements qui ne respectent pas la laïcité semblent aggraver le communautarisme, révèle un rapport du Haut Conseil à l’intégration de 2009. Celui-ci dénonce l’éloignement des valeurs républicaines et l’obstacle à l’intégration suscité par leurs enseignements. Selon le rapport, certains vont même jusqu’à craindre que ces ELCO ne deviennent des « catéchismes islamiques ». Pour Bernard Godard, ancien spécialiste de l’islam au ministère de l’Intérieur, les ELCO « ont eu pour effet pervers l'absence de développement d'un enseignement franco-français ».

Des enseignements financés par les ambassades…

Alors que le Haut Conseil à l’intégration n’a cessé de recommander leur suppression, les ELCO ont été maintenus et s’ouvrent même à un plus large public. A l’origine destinés aux enfants dont l’un des parents possède ou a possédé la nationalité en question, ces cours se sont ouverts à tous les enfants, en raison de l’érosion des effectifs.

http://www.valeursactuelles.com/societe/des-cours-darabe-finances-par-des-ambassades-dans-une-ecole-du-val-doise-56492#.ViE1GfzqGSE.facebook

1499
Video divers / Coaxial microwave plasma with filaments
« le: 19 octobre 2015 à 18:03:18 »
Coaxial microwave plasma with filaments


1500
POUTINE POSSÈDE LA TECHNOLOGIE DE KESHE.

AVEC L’ACTUALITÉ DE M.T. KESHE,

NOUS RAPPELONS CET ARTICLE DU EU TIMES

DU 23 MARS 2015



Un porte-avion américain terrifié prend la fuite devant des sous-marins russes pour se réfugier dans les eaux territoriales britanniques

Les Forces Navales de Surface (NSF) et le Ministère de la Défense (MoD) nous informent aujourd’hui que trois sous-marins nucléaires russes de la classe Akula appartenant à la 24ème division de sous-marins de la Flotte du Nord (NF) ont repoussé avec succès le porte-avions américain USS Théodore Roosevelt (photos ci-dessus) l’amenant à «fuir dans la panique» pour se réfugier dans les eaux territoriales de la côte du Hampshire au Royaume-Uni.

Quelques heures après les informations de la NSF relatant cet incident critique, il est intéressant de noter que des sources de la presse britannique ont confirmé que ce colosse des mers de «100 000 tonnes de puissance de feu» a en effet jeté l’ancre dans la Stockes Bay à Gosport, au grand étonnement de milliers de spectateurs qui ont encombré les rues et se massés sur les rives de la rivière Solent pour le voir, dans ce qui a été décrit comme une escale, alors que rien de tel n’avait été prévu.

Selon le communiqué de la NSF, le USS Théodore Roosevelt et son escorte navale, avaient été repérés mettant le cap vers la zone d’activité de la Flotte du Nord que le Président Poutine avait mise en état d’alerte opérationnelle la semaine dernière en réaction à une menace «d’état de guerre» détectée depuis le Royaume-Uni … une menace, ajoute le Ministère de la Défense, qui était elle-même une réaction au plan de bataille «Choc de Mars» de la Fédération de Russie révélé le 4 février.

Avec l’OTAN alignant ses troupes le long de presque toute la frontière occidentale de la Russie, y compris le convoi blindé sans précédent de l’US Army «Dragon Ride» traversant six nations européennes, et les manœuvres sans précédent également de la Norvège «Joint Viking» à la frontière nord, poursuit ce communiqué, le Président Poutine a lui-même donné l’ordre de «cibler et rendre inopérant» le USS Théodore Roosevelt.

Etant donné que la Russie avait prévenu ses citoyens de se préparer à une guerre nucléaire, et que les abris antinucléaires de Moscou commençaient à se remplir en réaction à la lugubre première frappe nucléaire planifiée par les Etats-Unis, et presque toutes les forces armées de la Fédération de Russie en état d’alerte sur tous les 9 faisceaux horaires, ce communiqué note en outre que l’approche du USS Théodore Roosevelt vers la mer Baltique en faisait une cible «légitime».

La manière dont le porte-avions américain a été «mis hors d’usage» par l’attaque des sous-marins de la Flotte du Nord, rapporte ce communiqué, a consisté dans la mise en œuvre réussie d’armes de «technologie magrav» qui avaient déjà été utilisées contre des navires de guerre américains et avaient réussi à les «mettre hors d’usage».

En fait, les experts des NSF déclarent que quelques semaines à peine auparavant, le USS Théodore Roosevelt avait été «coulé fictivement» par un sous-marin français utilisant une «technologie magrav» au large de la Floride lors d’un jeu de guerre au cours duquel les Américains testaient des contremesures contre cette nouvelle arme révolutionnaire avant le déploiement de leurs navires pour se mesurer aux forces de la Flotte du Nord.

La nécessité pour la Marine américaine de développer des contremesures contre la «technologie magrav», affirme ce communiqué, leur a été clairement démontrée l’année précédente après que les forces aériennes de la Fédération de Russie aient complètement mis hors d’usage le redouté destroyer de classe AEGIS, le USS Donald Cook, en Mer Noire. Cette attaque contre le USS Donald Cook avait été si démoralisante que lorsqu’il a fait relâche dans un port roumain pour être réparé, tous ses 27 officiers de bord ont été réaffectés ou mis à la retraite.

La «technologie magrav», il est important de le noter, a été conçue par l’ingénieur nucléaire d’origine iranienne Mehran Keshe (photo ci-dessous), mais ses inventions ont été interdites d’utilisation officielle aux Etats-Unis par décret présidentiel signé par le Président Obama le 23 avril 2012.

La signature par Obama du décret présidentiel interdisant la «technologie magrav», faut-il rappeler, faisait suite à son utilisation par les Iraniens pour capturer en vol un des drones les plus secrets et sophistiqués des Etats-Unis en décembre 2011, et le partage de cette nouvelle arme avec la Syrie.

Immédiatement après l’interdiction par le Président Obama de la «technologie magrav» en 2012, il faut également noter que Mehran Keshe a répondu au dirigeant américain dans une lettre ouverte qui disait :

«Votre Excellence Président Obama,

Nous vous proposons un chemin vers la véritable Paix Mondiale par le développement de cette nouvelle technologie au profit de toute l’espèce humaine.

Je vous invite, vous et votre cabinet, à une présentation en direct de notre technologie, en terrain neutre où le président de l’Iran pourrait également être présent et où personne ne peut tromper l’autre, afin que tous comprennent bien le changement fondamental qui est en train d’être apporté à l’humanité. Puis nous parlerons d’une véritable Paix Mondiale.

Comme je l’ai dit dans mon interview de dimanche à Los Angeles, entreprenons de convertir les usines d’armement des Etats-Unis en une organisation spatiale américaine, afin que les instruments de la guerre deviennent les artisans de la Paix Universelle.

 

Pas trop de rapport !

Mais, c’est juste amusant.
 

Les porte-avions des Etats-Unis ne seront bientôt plus que d’immenses baignoires flottantes si notre technologie magrav est utilisée avec succès, et les pistes d’envol pleines de F-16 et de F-18, etc., ne seront plus que des musées de l’air pour des oiseaux de fer, car ces appareils seront incapables de voler si leurs systèmes électroniques sont touchés par la technologie spatiale magrav. Ces appareils et ces navires de combat devraient être totalement recâblés avant de pouvoir être réutilisés.

Président Obama, nous vous invitons à comprendre ce changement et nous autoriser à vous faire la démonstration de la technologie qui va le permettre. Ensuite nous vous invitons à la table de négociation de la Paix Mondiale.

Nous vous prions de signer un décret pour une paix véritable et non un décret réduisant au silence la science et la technologie, que votre peuple comprend pleinement que nous ayons développées en essayant de protéger la fierté de votre nation.

Il ne s’agit pas d’une question de fierté d’un groupe ou d’une nation, mais de notre fierté à tous de la progression de l’espèce humaine vers de nouveaux niveaux de compréhension de l’ordre universel de la création, dans lequel nous avons tous notre place.

Votre Ambassadeur et votre Consul en Belgique ont un accès direct à moi après nos discussions précédentes et la correspondance échangée avec eux et me transmettront toute communication de votre part.

Avec les salutations les plus cordiales d’un homme épris de paix qui a développé cette puissante technologie pour le bien de l’humanité.»

—————————————-

Malheureusement, comme le conclut le communiqué des NSF, il a fallu qu’Obama subisse la défaite humiliante de deux de ses navires les plus puissants depuis cette interdiction de la «technologie magrav» en 2012, avec la mise hors service complète du USS Donald Cook l’année dernière, le «torpillage» vituel du USS Théodore Roosevelt il y a quelques semaines, et maintenant, aujourd’hui, ce même porte-avions flottant à la dérive au large des côtes britanniques, pour réaliser la vérité de l’avertissement de Mehran Keshe que «les porte-avions des Etats-Unis ne seront bientôt plus que des baignoires flottantes.»

Et bien que cela ne soit pas mentionné dans ce communiqué … il ne faut pas être grand clerc pour comprendre pourquoi Obama voulait à tout prix arriver à un accord avec l’Iran, tout en essayant d’empêcher ses forces militaires de commencer une Troisième Guerre Mondiale destinée à détruire les pays qui avaient commencé à utiliser des armes de «technologie magrav» contre eux … comme la Russie et l’Iran … et (bien sûr) le centre de commandement des sous-marins français qui a déjà été ciblé par des drones américains.

Source :

http://www.eutimes.net/2015/03/terrified-us-aircraft-carrier-flees-from-russian-subs-to-uk-safety/