Voir les contributions

Cette section vous permet de consulter les contributions (messages, sujets et fichiers joints) d'un utilisateur. Vous ne pourrez voir que les contributions des zones auxquelles vous avez accès.


Messages - mike

1771
Sécurité / Twitter : sécuriser votre compte
« le: 04 octobre 2015 à 11:09:50 »
Twitter : sécuriser votre compte


1772
AdBlock laisse désormais passer des « publicités acceptables »




« Salut, je suis Michael, le créateur d’AdBlock. Excusez l’interruption ! » Peut-être avez-vous été confrontés à ce message vendredi 2 octobre en ouvrant votre navigateur internet. C’est certainement le cas si vous faites partie des 40 millions d’utilisateurs revendiqués par AdBlock, un des bloqueurs de publicité en ligne les plus populaires. Dans ce message, Michael Gundlach, son créateur, annonce qu’Adblock « participe désormais au programme Publicités acceptables », lancé par AdBlock Plus, une extension concurrente pour navigateurs.

Ce programme consiste à laisser passer, par défaut, certaines publicités jugées conformes à certains critères définis par Eyeo, l’entreprise derrière AdBlock Plus : taille des encarts, format, fait de respecter ou non la lecture... Bref, des publicités jugées moins invasives. Mais ce fonctionnement est au cœur d’une polémique. Le respect de ces règles ne suffit pas nécessairement pour rejoindre cette liste blanche : Eyeo demande aux gros éditeurs de publicité de payer des « frais techniques » avant de débloquer leurs publicités. Les montants, tenus secrets, pourraient « atteindre 30 % des revenus de la publicité » selon le Financial Times, repris par Business Insider. Un véritable racket selon les éditeurs.

Lire aussi : La grande guerre des bloqueurs de publicité

AdBlock vendu

En réponse à ces critiques, et à la multiplications des procès – qu’elle a toujours gagnés –, Eyeo a annoncé mercredi qu’elle comptait mettre en place une commission indépendante chargée de décider des publicités qui apparaîtront sur la liste blanche. Elle serait composée de représentants du monde de la publicité, des médias et d’internautes, selon un porte-parole de l’entreprise cité par le Guardian, et devrait être mise en place dans la première moitié de 2016.

C’est cette annonce qui aurait décidé le fondateur d’AdBlock à rejoindre le programme Publicités acceptables, comme il l’indique dans son message :

« Je n’aimais pas le fait qu’ils contrôlent le programme parce qu’ils étaient soutenus financièrement par des publicitaires y participant. Maintenant, AdBlock Plus va transférer la responsabilité des Publicités acceptables à un groupe d’experts impartiaux. J’aime cette idée. »

A la toute fin de ce message, Michael Gundlach annonce également, très discrètement, avoir vendu AdBlock. Il ne précise pas l’identité de l’acheteur, simplement qu’il « active les Publicités acceptables » et que « le directeur général qui travaille avec moi depuis des années continuera à travailler avec la nouvelle société ».

En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/pixels/article/2015/10/02/adblock-laisse-desormais-passer-des-publicites-acceptables_4781671_4408996.html#WAI6kbokf8RFPHOi.99

1773
Les services de renseignement redoutent un 11-Septembre français

Les experts et les responsables de la lutte antiterroriste craignent que la France ne soit la cible de nouveaux attentats "impossibles à déjouer".



Le pire serait à venir. A en croire les déclarations faites cette semaine dans "Paris Match" par l'ancien juge antiterroriste Marc Trévidic, la France doit s'attendre à subir un attentat d'une envergure semblable à ceux du 11 septembre 2001 à New York.

Selon de nombreux responsables de la lutte antiterroriste, seules la maladresse et la malchance des auteurs d'attaques ou de tentatives d'attaques sur le territoire français auraient pour l'instant empêché que la France ne soit touchée par des attentats d'une ampleur inégalée jusqu'ici. 

La France, cible n°1 de l'Etat islamique

"La menace est à un niveau maximal, jamais atteint jusqu'alors. D'abord, nous sommes devenus pour l'Etat islamique [EI] l'ennemi numéro un. La France est la cible principale d'une armée de terroristes aux moyens illimités [...] Ils sont en train de penser à quelque chose de bien plus large, visant en tout premier lieu l'Hexagone", croit savoir l'ancien magistrat Marc Trévidic.

Il faut le dire : devant l'ampleur de la menace et la diversité des formes qu'elle peut prendre, notre dispositif de lutte antiterroriste est devenu perméable, faillible, et n'a plus l'efficacité qu'il avait auparavant."

"Et puis, il reste 'le prix ­Goncourt du terrorisme' à atteindre, et je fais là référence aux attentats du 11 septembre 2001 [...]. Je n'imagine pas un instant qu'un homme tel qu'Abou Bakr ­al-Baghdadi et son armée vont se satisfaire longtemps d'opérations extérieures de peu d'envergure. Ils sont en train de penser à quelque chose de bien plus large, visant en tout premier lieu l'Hexagone."

D'après lui, "si l'on prend l'exemple des frères Kouachi, [...] ils étaient, au vu de ce que l'on sait, 'en route' pour une campagne d'attentats. On y a échappé parce que, dans un accident de voiture, l'un des frères a perdu sa carte d'identité. C'est cela qui a permis de les identifier et de lancer la chasse à l'homme qui s'est soldée par la mort des deux terroristes, tués par le GIGN. Les Kouachi n'étaient pas partis pour une opération suicide ! S'ils avaient pu, ils auraient continué à frapper."

Marc Trévidic raconte enfin qu'il a démantelé une filière menaçante l'an dernier :

J'ai fait neutraliser un réseau de djihadistes très dangereux qui voulait créer un commando de dix 'Merah' autonomes, opérant simultanément sur l'ensemble du territoire."

"Pour l'instant, nous avons eu des attentats de cour de récréation"

Pas très rassurant, d'autant que le tableau présenté par les responsables de la lutte antiterroriste n'est pas plus optimiste :

"Le thermomètre grimpe. Pour l'instant, nous avons eu des attentats de cour de récréation", confie à l'AFP, sous le sceau de l'anonymat, un responsable de la lutte antiterroriste. "Si l'attaque dans le Thalys avait fonctionné, on était très mal. Le gars avait mal engagé le chargeur de sa kalachnikov. Nous pensons que Sid Ahmed Ghlam (auteur de l'attaque avortée contre une église à Villejuif) s'est dégonflé au dernier moment et s'est tiré dans la jambe".

La mode est désormais celle des attaques à la kalachnikov, qui vont durer".

"Les modes opératoires ont changé : avant on mettait des bombes. Aujourd'hui il faut tenir dans le temps, pour que les médias puissent s'accrocher à l'événement, le diffuser en direct pour un maximum de publicité", ajoute-t-il.

Jusqu'à aujourd'hui, on a eu les peintres en bâtiment. Ce qu'on craint vraiment, ce sont les professionnels qui vont suivre", énonce un autre responsable antiterroriste.

Les centres commerciaux visés ?

Selon les services antiterroristes, les centres commerciaux seraient particulièrement menacés et pourraient être la cible d'une attaque par un commando armé.  La hantise des responsables de la lutte antiterroriste : un attentat en France calqué sur celui survenu dans le centre commercial Westgate à Nairobi, en septembre 2013, qui avait fait 67 morts et près de 200 blessés en septembre 2013.

"S'ils s'enferment dans un grand magasin, c'est le cauchemar pour les trouver", a confirme le premier responsable antiterroriste.

Rien que pour savoir combien il y a de tireurs, puis pour les trouver, les neutraliser, il faut des heures. Le jour où on tombe sur deux bons vétérans des combats en Syrie, on est mal",


L'hypothèse de voir des centres commerciaux pris pour cible n'est pas nouvelle. Au mois de février déjà, l'organisation terroriste des shebabs, branche d'Al-Qaida en Somalie, appelait dans une vidéo à commettre des attentats dans des centres commerciaux européens, et notamment français, dans le quartier des Halles et de la Défense à Paris... en prenant exemple sur l'attaque du centre commercial  Westgate à Nairobi.

http://tempsreel.nouvelobs.com/societe/20151002.OBS6971/les-services-de-renseignement-redoutent-un-11-septembre-francais.html

1774
action population / cyberaction : RENDEZ-NOUS LA MONNAIE
« le: 03 octobre 2015 à 22:43:18 »
cyberaction  : RENDEZ-NOUS LA MONNAIE

cyberaction  mise en ligne le mercredi 30 septembre 2015

Proposée par Cyberacteurs
En partenariat avec Association AISES – Association Internationale pour le Soutien aux Économies Sociétales, Le Cercle des Economistes Citoyens

Elle sera envoyée à  Présidents de l'Assemblée Nationale et du Sénat | à votre député | à vos sénateurs

Elle prendra fin le : jeudi 31 décembre 2015



Depuis maintenant trop longtemps les banques commerciales privées ont obtenu le transfert d’un pouvoir régalien autrefois détenu par la puissance publique: celui de créer par une ligne d’écriture informatique toute la monnaie scripturale, monnaie chargée d’intérêts, que les ménages, les entreprises et même les administrations sont dans l’obligation d’utiliser lors de tous les échanges commerciaux.
billets de banque

Plus d'infos
Négligeant leur rôle premier qui est de financer l’économie (une carence qui explique  en partie la gravité de la crise et du chômage), elles spéculent en risquant d’entrainer les déposants dans leur chute. On compte plus de 20 crises financières depuis 1980 dont la dernière de 2007 laisse encore de nombreuses traces ; la prochaine emportera peut être toutes vos économies car la garantie des dépôts ne peut s’appliquer en cas de crise systémique !

 Nos voisins Suisses ont lancé une « initiative pour la monnaie pleine » (3) dans le but d’obtenir une votation sur ce sujet. Si la votation remportait la majorité, la Banque Centrale (Banque Nationale Suisse) garantirait 100 % des dépôts à vue et serait seule autorisée à créer toute nouvelle monnaie, sans intérêts.

 Hélas, nous en France, ne disposons pas du Référendum d’Initiative Citoyenne (1) qui permettrait d’amener un tel sujet au débat démocratique ; il nous reste cette cyber @ction que nous vous demandons de signer et de faire circuler. Elle se résume en ces mots : «Donner à la Banque de France le droit exclusif d’émettre toute la monnaie nouvelle au bénéfice de la collectivité, et de garantir les comptes de dépôts»

La liste des signataires sera transmise – au moment de la votation Suisse – au Président de la République, au premier ministre et au ministre des finances de la France. Pour plus d’efficacité, s’il vous plait, diffusez-là sur vos réseaux.

 C’est volontairement que ce message est court et par là même peu détaillé. Vous trouverez plus de précisions sur
http://100monnaie.wordpress.com/   
 où nous pouvons également répondre à vos questions.

 Association AISES – Association Internationale pour le Soutien aux Économies Sociétales
 &
 Le Cercle des Economistes Citoyens
 _____________
 <em>(1) Le référendum d’initiative citoyenne est l’unique revendication de l’association « Article 3 », que vous pouvez soutenir en vous rendant sur son site : http://www.article3.fr/   

 (2) Voir aussi cyberaction : 281 : Pour que l'argent nous serve au lieu de nous asservir !
http://www.cyberacteurs.org/archives/bilan.php?id=240   

 (3) UNE INITIATIVE POUR LA MONNAIE PLEINE EN 15 SECONDES
 L’initiative pour la monnaie pleine veut que seule la Banque Nationale fasse de la monnaie, comme c’est en principe prévu par la constitution fédérale
http://www.initiative-monnaie-pleine.ch    </em>

1775
Bassam Tahhan sur la Syrie : Assad bourreau ou victime ?

SYRIE – Sujet brulant de ces derniers jours, l’Agence Info Libre a rencontré Bassam Tahhan, géopoliticien et islamologue, qui vous livrera une analyse à contre-courant des différents « experts » du conflit syrien, défilant à longueur de journées sur les plateaux des chaines de grande écoute.

Reprenant la déclaration faite par le président français, François Hollande, lors de son allocution à la tribune de l’Assemblée générale de l’ONU lundi dernier -« On ne peut pas faire travailler ensemble les victimes et le bourreau »- le professeur franco-syrien Tahhan s’interroge sur l’attribution de ces rôles.

Bachar Al-Assad, responsable ou victime de la situation syrienne ?



http://www.agenceinfolibre.fr/bassam-tahhan-assad-bourreau-ou-victime/

1776
Des islamistes ont piraté des sites Web de chercheurs des universités de Montpellier





Des islamistes ont piraté des sites Web de chercheurs des universités de Montpellier


 Jean-Marc Aubert
 
 3 octobre 2015
 
 Sécurité, Technologies


Des groupes islamistes effectuent des raids informatiques dans des sites Web des équipes de recherche des universités de Montpellier.
 Des adresses de chercheurs, notamment de Montpellier 3 ont ainsi été piratés ces dernières heures, via des intrusions électroniques.
 Les messages publiés en rouge sont rédigés en Français.
http://crises.upv.univ-montp3.fr

1777
Les femmes qui pratiquent la fellation et qui avalent, maigrissent deux fois plus vite que les autres!

Voici donc le constat d’une étude médicale ! Pour le professeur Ingrid Fleischer de l’université d’Hambourg, il n’y a aucun doute : la perte de poids est deux fois plus significative chez celles qui « avalent »…




 LIRE : Les femmes qui pratiquent la fellation et qui avalent, maigrissent deux fois plus vite que les autres!

 

Cette étude a donc été menée en Allemagne sur 200 femmes. Elles ont suivi le même régime et ont vécu dans un cadre de vie identique, sous la direction du professeur Ingrid Fleischer de l’université d’Hambourg.

Le site Meltyfood explique : «  Cette perte de poids se fait grâce à la présence d’une substance nommée alcaline, véritable anti-graisse naturel une fois associée au sperme. Une fois rassemblés, les deux composants chimiques attaqueraient donc la masse graisseuse au cœur même du système digestif. »


http://leblogdesheldon.com/2013/06/24/a-lire-les-femmes-qui-pratiquent-la-fellation-et-qui-avalent-maigrissent-deux-fois-plus-vite-que-les-autres/

1778
Les forces aériennes russes détruisent un centre de commandement de Daesh à Racca



Un raid aérien de précision effectué par des avions de combat russes a éliminé un siège militaire terroriste près de Racca, a annoncé le ministère russe de la Défense alors que l'aviation continue de détruire les installations des terroristes.

«Lors des dernières 24 heures, les avions de combat Su-34 et Su-24M ont effectué 20 vols et touché neuf installations des terroristes», a rapporté Igor Konachenkov, le porte-parole du ministère russe de la Défense.

Il a ajouté que vendredi soir, les avions russes ont effectué six vols ayant porté des frappes sur trois installations terroristes : «Une bombe aérienne BETAB-500 pour détruire des abris fortifiés a été lancée depuis un bombardier Su-34 près de Racca et a éliminé un centre de commandement de l’un des groupes terroristes ainsi qu’un site de stockage souterrain pour les explosifs et les munitions».



Un autre bombardier a lancé une bombe aérienne KAB-500 sur un camp de Daesh près de Ma'arrat al-Numan, depuis la base aérienne de Khmeimim.  «Cette frappe a détruit les fortifications, les munitions, l’essence et l’équipement», a fait savoir Konachenkov lors d’un briefing samedi.



Le 30 septembre, Moscou a entamé des frappes aériennes en Syrie, suite à une requête de la part du gouvernement officiel à Damas et avec l’autorisation du parlement russe. En trois jours de frappes, dont les buts ont fait l'objet de vastes spéculations médiatiques en Occident, les avions russes ont détruits plusieurs bases de Daesh, y compris un camp d’entraînement et un centre de commandementdu groupe térroriste à Alep.

http://francais.rt.com/international/7723-avions-russes-detruisent-centre-terroriste

1779
Incendie dans la discothèque H20 à Tournai: pompiers sur place et plan d'intervention médicale enclenché



Un incendie s'est déclaré samedi dans la discothèque "H20" à Pecq, près de Tournai. Plusieurs corps d'incendie sont sur place et le plan d'intervention médicale (PMI)a été déclenché. Personne n'a été blessé.

Les services de secours de Tournai ont été alertés samedi, vers 05h30 du matin, qu'un incendie s'était déclaré dans la discothèque "H20" à Pecq.


Autopompe, un camion-échelle et un camion citerne

Les pompiers de Tournai ont dépêché sur place une autopompe, un camion-échelle et un camion citerne. Venus en renforts, les pompiers d'Estaimpuis et de Mouscron ont dépêché sur les lieux une autopompe, un camion-citerne et un camion-échelle.


Tous les clients ont pu quitter les lieux

A 05h40, le plan PIM, permettant de mobiliser divers SMUR et ambulances, a été déclenché. A l'arrivée des premiers secours, le toit du dancing était en feu. Tous les clients avaient toutefois pu quitter les lieux et personne n'a été blessé dans l'incendie.


http://www.rtl.be/info/regions/hainaut/incendie-dans-la-discotheque-h20-a-tournai-pompiers-sur-place-et-plan-d-intervention-medicale-enclenche-759324.aspx

1780
Video divers / BELLE LISTE DE SIONISTES EN FRANCE ET DANS LE MONDE
« le: 03 octobre 2015 à 21:58:05 »
BELLE LISTE DE SIONISTES EN FRANCE ET DANS LE MONDE


1781
Anonymous #Op sauver la Palestine


1782
patrick bruel -ISRAEL A LE DROIT DE TUER DES ENFANTS Palestiniens


1783
Obama accuse la Russie de s’en prendre aux « bons terroristes »



Abondamment confirmé dans de nombreux textes mais rarement abordé dans les reportages, l’État islamique en Irak et en Syrie (EIIS) est une création des services secrets des USA, dont les membres sont recrutés, entraînés et financés par ce pays et ses alliés dont la Grande‑Bretagne, la France, l’Arabie saoudite, la Turquie, Israël et la Jordanie. 

Jusqu’à récemment, l’EIIS était connu sous le nom d’Al-Qaïda en Irak (AQI). Ce n’est qu’en 2014 que le groupe est devenu l’État islamique (État islamique en Irak et en Syrie, État islamique en Irak et au Levant).

La Russie entre en guerre contre le terrorisme

Nous assistons maintenant à un revirement majeur dans la dynamique de la guerre en Syrie et en Irak. La Russie est dorénavant directement engagée dans la lutte antiterroriste en coordination avec les gouvernements syrien et irakien.

Washington a reconnu la détermination de Moscou, mais voilà maintenant qu’Obama se plaint que les Russes prennent pour cible les « bons terroristes » soutenus par Washington.

Information privilégiée

Extrait du Wall Street Journal (WSJ) :

D’après des responsables étasuniens, les frappes aériennes russes en Syrie ont visé des rebelles soutenus par la CIA

Un des secteurs touchés est une position tenue principalement par des rebelles financés, armés et entraînés par la CIA et les alliés.

Un élément d’information important rapporté tacitement dans cet article du WSJ est que la CIA soutient des terroristes pour parvenir à un « changement de régime » en Syrie, ce qui implique des opérations de renseignement clandestines dans le territoire syrien :



Ce qui précède est connu et confirmé, mais à peine rapporté dans les médias institutionnels.

Le front Al-Nosra : « les bons terroristes »

Le Pentagone, qui reconnaît maintenant candidement que la CIA soutient des groupes affiliés à Al-Qaïda à l’intérieur de la Syrie, dont le front Al-Nosra, déplore du même souffle que la Russie aurait pour cible les « bons terroristes » qui sont soutenus par Washington :


Une des frappes aériennes [russes] a touché une position tenue principalement par des rebelles soutenus par la CIA et les services de renseignement alliés, d’après des responsables étatsuniens (…).

Sur les sept secteurs qui, d’après les médias nationaux syriens, ont été pris pour cible par les frappes russes, seulement un, qui se trouve à l’est de Salamiyah, dans la province de Hama, a une présence avérée de combattants de l’État islamique. Les autres secteurs sont largement dominés par des factions de rebelles modérés ou des groupes islamistes comme Ahrar al-Sham et le front Al-Nosra, affilié à Al-Qaïda.  (WSJ, le 30 septembre 2015; soulignement ajouté.)

Le front Al-Nosra, qui est effectivement affilié à Al-Qaïda, est une organisation terroriste « djihadiste » responsable d’innombrables atrocités. Depuis 2012, Al-Qaïda en Irak et le front Al‑Nosra, avec le soutien des services secrets des USA, travaillent de concert à diverses menées terroristes à l’intérieur de la Syrie.

Ce qui ressort des nouveaux développements, c’est que le gouvernement syrien a fixé ses propres priorités en vue de la campagne aérienne antiterroriste russe, qui consistent essentiellement à frapper le front Al-Nosra, qui est décrit comme le bras armé terroriste de l’Armée syrienne libre (ASL).

Washington a qualifié le front Al-Nosra d’organisation terroriste au début de 2012. Ce qui ne l’a pas empêché de soutenir Al-Nosra et les soi-disant « rebelles modérés » en leur fournissant des armes, un entraînement, un soutien logistique, des recrues, etc. Ce soutien était fourni par l’intermédiaire de ses alliés du golfe Persique, dont le Qatar et l’Arabie saoudite, et entrait par la Turquie et Israël. .

Fait ironique, dans une décision du Conseil de sécurité de l’ONU rendue en mai 2012, « le front Al-Nosra en Syrie a été mis sur la liste noire en tant qu’alias d’Al-Qaïda en Irak », autrement dit, de l’EIIS :


une décision qui se traduira par l’imposition de sanctions contre le groupe, dont un embargo sur les armes, une interdiction de voyager et le gel des avoirs, ont expliqué les diplomates.

La mission étasunienne auprès de l’ONU a affirmé qu’aucun des 15 membres du Conseil ne s’était opposé à l’ajout du front Al-Nosra comme alias d’Al-Qaïda en Irak ce jeudi.

Le front Al-Nosra, l’une des forces armées les plus efficaces dans la lutte contre le président Bachar al-Assad, a prêté allégeance le mois dernier au chef d’Al-Qaïda Ayman al-Zawahri. (Al Jazeera, mai 2012)

Voilà maintenant que la Russie est blâmée pour s’en prendre à une entité terroriste qui est non seulement sur la liste noire du Conseil de sécurité de l’ONU, mais qui a des liens avec l’État islamique en Irak et en Syrie (EIIS).

Quelle est la portée de ces accusations?

Pendant que les médias rapportent que la Russie soutient la campagne antiterroriste, dans les faits, la Russie combat (indirectement) la coalition USA-OTAN en soutenant le gouvernement syrien contre les terroristes, qui se trouvent à être les fantassins de l’alliance militaire occidentale, qui comptent des mercenaires et des conseillers militaires occidentaux dans leurs rangs. Concrètement, la Russie combat des terroristes soutenus par les USA.

La vérité inavouable, c’est qu’en fournissant une aide militaire à la Syrie et à l’Irak, la Russie s’en prend (indirectement) aux USA.

Dans cette guerre par procuration, Moscou va soutenir ces deux pays dans leur lutte contre l’EIIS, qui est soutenu par les USA et ses alliés.

Michel Chossudovsky

Source

http://www.wikistrike.com/2015/10/obama-accuse-la-russie-de-s-en-prendre-aux-bons-terroristes.html?utm_source=_ob_share&utm_medium=_ob_facebook&utm_campaign=_ob_sharebar#

1784
Violée par un migrant, une militante de « No Borders » est encouragée à se taire par ses camarades immigrationnistes



C’est un journal italien qui nous apprend qu’une militante de « No Borders » venue aider les immigrés illégaux, pardon les « réfugiés », à Vintimille, s’est faite violer par un immigré.

Mais, outre le viol, la jeune femme a aussi subi les pressions des autres militants immigrationnistes pour tenter de la contraindre à se taire.

Cette femme de 30 ans, militante chez « No Borders », une organisation qui depuis environ un mois a installé des bénévoles à la frontière entre l’Italie et la France, à Vintimille, pour aider les migrants.

Elle a été violé par un immigré sénégalais dans l’une des douches du camp pour réfugiés.

Selon des informations parues dans La Stampa, la femme aurait déclaré le viol au bout d’un mois, en expliquant à la police qu’elle était restée silencieuse tout ce temps, parce que certains militants de No Borders faisaient pression pour qu’elle se taise pour éviter les scandales et ne pas nuire à leur cause.

La femme a expliqué que le viol a été commis un samedi soir durant une fête, qu’elle a crié, appelé au secours, mais que personne ne l’a entendu en raison de la musique diffusée à plein volume.


http://www.medias-presse.info/violee-par-un-migrant-une-militante-de-no-borders-est-encouragee-a-se-taire-par-ses-camarades-immigrationnistes/39926

1785
Les abeilles sont en danger: l'UE à approuvé un nouveau pesticide mortel



Wow ! Un tribunal aux États-Unis vient de statuer en faveur des abeilles: un pesticide tueur d'abeilles commercialisé par Dow Chemicals n'aurait jamais dû être approuvé.

Nous pensions que c'était une bonne nouvelle, jusqu'à ce que nous apprenions ce qui nous était passé sous le nez jusque maintenant: l'UE a approuvé le même pesticide mortel -- le Sulfoxaflor -- cet été. Et cerise sur le gâteau: les législateurs européens se sont basés sur les dires de Dow Chemicals -- le géant de l'agrochimie qui fabrique ce produit toxique qui prétend que le produit n'est pas un danger pour les abeilles -- pour prendre leur décision.

L'UE n'est donc pas sûre des risques liés à ce nouveau pesticide néonicotinoïde (néonics) -- malgré les conclusions de l'Autorité européenne de sécurité des aliments affirmant que "les preuves de danger sont claires" -- pourquoi fait-elle donc confiance à une multinationale qui a clairement tout intérêt à voir ces neurotoxines approuvées afin de démontrer que ce produit n'est pas un danger pour nos abeilles?

Nous devons mettre fin à cette mascarade!

Dites à la Commission européenne de revenir sur sa décision et d'interdire ce nouveau pesticide tueur d'abeille!

Ça fait des années qu'on se bat contre ces néonics toxiques. Au cours des derniers mois, nous étions sous le choc lorsque nous avons appris que la situation était encore pire que nous le pensions: les néonics ne sont pas juste en train de décimer les colonies d'abeilles, mais ils s'attaquent aussi aux oiseaux.

Tandis qu'on accumule les preuves de la dangerosité des neurotoxines, les grosses multinationales comme Dow Chemical et Bayer redoublent d'efforts pour imposer ce pesticide terrifiant. Cet été, à grands renforts de lobbyisme, Bayer est parvenu à convaincre le gouvernement britannique de suspendre l'interdiction des néonics, censée s'appliquer à tous les pays membres de l'UE.

Si nous voulons sauver les abeilles, nous devons continuer de nous battre sans relâche. Dow Chemicals pensait pouvoir vendre son nouveau pesticide tueur d'abeille en Europe en toute tranquillité -- faisons en sorte que cela ne se passe pas comme prévu !

Dites à la Commission européenne de revenir sur sa décision et d'interdire ce nouveau pesticide tueur d'abeilles!

http://action.sumofus.org/fr/a/eu-commission-dow-french/?sub=fb