Voir les contributions

Cette section vous permet de consulter les contributions (messages, sujets et fichiers joints) d'un utilisateur. Vous ne pourrez voir que les contributions des zones auxquelles vous avez accès.


Messages - mike

2101
Le syndicat CGSP décrète une grève générale sur le rail, le vendredi 9 octobre



La CGSP-Cheminots et la CSC Transcom se sont rencontrées lundi matin afin de préparer un plan d'actions destiné à s'opposer à la vision stratégique du rail élaborée par la ministre fédérale de la Mobilité Jacqueline Galant. Si aucun progrès n'est enregistré dans les prochaines semaines, la CGSP- Cheminots prévoit une grève générale sur le rail le vendredi 9 octobre.

La CGSP Cheminots et le secteur rail de la CSC-Transcom se réunissaient ce lundi pour élaborer ensemble un plan d'actions. Ils veulent manifester leur mécontentement face à la "vision stratégique pour le rail" présentée mi-juillet par la ministre fédérale de la Mobilité Jacqueline Galant.

Les deux principales organisations syndicales sont particulièrement remontées contre la vision stratégique du rail présentée en juillet dernier par la ministre Galant. Ce projet impose des économies drastiques au cours des prochaines années ainsi qu'une réduction des effectifs de quelque 5.000 postes d'ici 2020.


Trois autres journées de grève tournante si rien ne bouge

Les syndicats s'opposent à ce plan qui "manque d'ambition", selon Marianne Lerouge, responsable générale du secteur rail de la CSC Transcom. "C'est pourquoi dans un premier temps, nous allons procéder à une phase d'information et de sensibilisation auprès des travailleurs et des voyageurs", explique-t-elle. Ceux-ci seront particulièrement touchés par les mesures d'économie et la diminution des services qui s'en suivra, estime la responsable syndicale.

Le plan d'actions des syndicats sera mis en œuvre dans un second temps. La CGSP Cheminots veut encore laisser une chance à la concertation, mais le syndicat socialiste prévoit d'ores et déjà une grève générale le vendredi 9 octobre.

Si aucun progrès n'est enregistré, trois journées de grèves tournantes suivront avant une nouvelle grève générale de 48h. La CSC Transcom se prononcera pour sa part dans les prochains jours quant à sa participation au mouvement.

Si la direction change de cap sur les points les plus sensibles, ce plan d'actions ne sera pas exécuté. "La meilleure grève est celle qui n'a pas lieu", estime ainsi Michel Abdissi, président de la CGSP-Cheminots.


Grève aussi dans le fret, le 24 septembre

Au cours de la réunion de ce lundi matin, les syndicats ont également évoqué le cas de la filiale B-Logistics. Le transfert du personnel au sein de cette nouvelle structure remplaçant la SNCB Logistics génère toujours des inquiétudes, c'est pourquoi un préavis de grève a été déposé pour le 24 septembre, pour le fret. Une commission paritaire doit se tenir ce jour-là afin de boucler ce transfert, mais les syndicats estiment que la direction précipite le pas et que de nombreuses incertitudes demeurent quant au statut des travailleurs.


"La stratégie de Mme Galant manque de vision"

Mercredi passé, les représentants syndicaux avaient rencontré les directeurs généraux de la SNCB et d'Infrabel lors d'une réunion du comité de pilotage. Mais cette réunion n'avait pas permis d'apaiser les craintes des syndicats, en particulier en matière d'emploi. "Les directeurs généraux ont confirmé que le personnel devrait endosser une partie des économies imposées au groupe SNCB. On sera 5.000 cheminots en moins d'ici 2020, et moins encore d'après mes estimations", rapportait Michel Abdissi, le président de la CGSP Cheminots.

"Quand sera venue l'heure de la libéralisation du rail, nous ne serons plus en mesure de rivaliser avec des opérateurs privés ou venus d'autres Etats", déplorait-il. "La vision stratégique présentée par Mme Galant manque totalement de vision sur la mobilité. On espérait plus de services pour les voyageurs. Cette ambition n'est pas du tout rencontrée. On est face à un plan d'économies dur, à un plan d'assainissement de la dette", se désolait également Marianne Lerouge, la responsable générale du secteur rail de la CSC-Transcom.

Outre les réductions de personnel, la ministre de la Mobilité prévoit la disparition de HR Rail, l'employeur juridique commun aux travailleurs de la SNCB et d'Infrabel, dénoncent les syndicats. "J'ai rencontré la ministre Galant à ce propos mercredi. Elle a assuré que HR Rail ne serait pas supprimé durant son mandat. C'est un premier pas", concédait Michel Abdissi. "Mais son plan prévoit clairement sa suppression au moment de la libéralisation du rail. On ignore seulement quand cette libéralisation sera effective", ajoutait-il.


http://www.rtl.be/info/belgique/societe/le-syndicat-cgsp-decrete-une-greve-generale-sur-les-rails-le-vendredi-9-octobre-754184.aspx

2102
34 sites internet que la presse française prostituée ne veut pas que vous connaissiez



Avant de démarrer le blog GOLDUP, j’ai perdu de LONGUES HEURES à trouver et répertorier les sites d’informations alternatifs francophone pour me donner une autre idée de ce que me sert la PRESSE FRANÇAISE. Cet article vous permet de faire le TOUR DE L’INFO sous toute ses formes (blogs, presse indépendante et vidéo). CONSERVEZ cette page dans vos favoris pour REVENIR FACILEMENT sur les SITES les plus POPULAIRES…

PRESSE FRANÇAISE : QUI EST LE « MAC » DE QUI ?

PRESSE QUOTIDIENNE FRANÇAISE : COMMENT CHANGER DE TROTTOIR?


Vous trouverez ci-dessous une liste (non-exhaustive) de sources d’information francophones qui ouvre la porte d’une toute autre réalité des événements économiques.

Cela va vous changer de ce que vous voyez à la télévision et vous ne pourrez pas dire « Je ne savais pas…« :

BLOGS & ANALYSES FINANCIÈRES

1- LE BLOG DE L’APOCALYPSE FINANCIÈRE :http://jovanovic.com/blog.htm

Blog de Pierre Jovanovic (auteur et journaliste). Chaque semaine, il publie une série d’actualités économiques (généralement issues de la presse anglo-saxonne) sur la crise et donne la liste des licenciements dans le monde ainsi que des témoignages de lecteurs.

2- LA CHRONIQUE AGORA : http://la-chronique-agora.com/

Démarrée en 2000, le site compte aujourd’hui plus de 100 000 abonnés et diffuse chaque jour des conseils et des analyses économiques grâce à une communauté de professionnels indépendants. C’est la version française du site américain DailyReckoning.com administré par l’analyste financier Bill Bonner (Président Fondateur de Agora Publishing). Je suis également rédacteur dans la rubrique « Protection & Rendements » du site.

3- LES CRISES.FR:http://les-crises.fr/

Olivier Berruyer est blogueur et également intervenant au micro de BFM Business. L’auteur décortique les chiffres publiés par les institutions publiques et financières en mettant l’accent sur le visuel (graphiques, dessins, etc…)

4- LES MOUTONS ENRAGÉS :http://lesmoutonsenrages.fr/

Publié par 3 administrateurs, le blog rediffuse une série d’articles quotidiens dans différents domaines (économie, environnement, politique…)

5- CHEVALLIER.BIZ :http://chevallier.biz/

L’économiste Jean-Pierre Chevallier publie régulièrement ses analyses graphiques et ses statistiques financières dans le monde. Il fournit un éclairage pointu et analytique sur l’évolution de la crise. 

6- BLOG ÉCONOMIQUE DE FORTUNE DESOUCHE :http://fortune.fdesouche.com/

Blog économique mis à jour quotidiennement. Les articles sont publiés par une communauté de rédacteurs. Le site dispose d’une Web TV qui recense de nombreuses vidéos.

7- LE JOURNAL DU SIECLE :http://lejournaldusiecle.com/category/economie/

La rubrique « Économie » du site réunit les principales actualités des quotidiens francophones européens (France, Suisse…)

8- GESTION SUISSE :http://gestionsuisse.com/

Michel Santi est un ancien trader en matières premières pour le compte de différentes institutions bancaires suisses et ancien Professeur de Finance de l’enseignement supérieur à Genève. Ses articles dévoilent les coulisses de la crise et fourni un œil avisé sur les véritables fondements de la crise.

9- LE BLOG DE PAUL JORION :http://www.pauljorion.com/blog/

Ancien trader sur le marché des futures dans une banque française, Paul Jorion a travaillé de 1998 à 2007 dans le milieu bancaire américain en tant que spécialiste de la formation des prix. Il est également l’auteur de nombreux livres sur le sujet.

10- AUX INFOS DU NAIN :http://auxinfosdunain.blogspot.fr/

Ce blog est l’un des premiers à avoir attiré mon attention. L’administrateur publie chaque jour des articles principalement traduits de la presse spécialisée anglophone (ZeroHedge.com, Business Insider, MISH’S Global Economic Trend  Analysis , etc…)

11- INFO LIBRE :http://info-libre.fr/category/economie/

L’auteur se présente comme »un simple citoyen français qui paye ses impôts« . Son pseudo est Cpt Anderson et publie régulièrement des vidéos sur son compte Youtube visionnées par des milliers de personnes chaque jour.

12- MINUIT MOINS UNE :http://minuit-1.blogspot.fr/

L’auteur défend l’idée que la crise économique mènera à la 3ème Guerre Mondiale. Le site publie régulièrement des articles et des vidéos sur ce sujet.

13- L’OR ET L’ARGENT :http://www.loretlargent.info

Le blog francophone de référence dans le domaine des métaux précieux. Le site est mis à jour quotidiennement sur l’actualité de l’or et de l’argent.

14- LE BLOG A LUPUS :http://leblogalupus.com/

Ce blog recense également de nombreux articles provenant de la presse spécialisée francophone et anglo-saxonne. Il est visité par des milliers de personnes chaque jour.

15- OLIVIER DEMEULENAERE :http://olivierdemeulenaere.wordpress.com/

Le blog de Olivier Demeulenaere, journaliste économique et financier. Il dévoile chaque jour des pépites de l’actualité économique mondiale.

16- PHILIPPE HERLIN :http://philippeherlin.blogspot.fr/

Philippe Herlin est économiste et Docteur en Économie du Conservatoire des Arts et Métiers. Il intervient régulièrement dans la presse spécialisée et la radio. Il est également auteur de livres et chroniqueur pour Goldbroker.com et  Atlantico.fr.

PRESSE & MÉDIAS

17- LA VOIX DE LA RUSSIE : http://french.ruvr.ru/economy/

La radio « La Voix de la Russie » est un quotidien francophone russe : une précieuse source d’information pour observer la façon dont la France est regardée de l’extérieur.

18- MEDIA-INVESTIGATION :http://media-investigation.com/index.php

Communauté de 17 journalistes indépendants. Ce site est une excellente source d’informations et publie régulièrement des reportages et des enquêtes vidéos.

19- 24HGOLD :http://24hgold.com/francais/home.aspx

Le site francophone de référence en matière d’information sur les métaux précieux. L’équipe éditorialiste réunit un grand nombre d’experts indépendants dans tous les domaines (économistes, monétaristes, consultants financiers…)

20- ATLANTICO :http://www.atlantico.fr/dossier/revue-analyses-financieres-195729.html

Atlantico est un média rédigé par une centaine de contributeurs experts dans leur domaine.

21-  RIANOVOSTI :http://fr.rian.ru/business/

Un autre média francophone russe très instructif avec des publications quotidiennes sur l’actualité économique internationale.

22- RUE89 (RUBRIQUE ECO) : http://www.rue89.com/rue89-eco

Même si le site appartient au Nouvel Observateur, les articles de presse sont particulièrement intéressants et mériteraient d’être mis en avant.

23- AGORAVOX :http://www.agoravox.fr/actualites/economie/

Un média citoyen où chacun peut s’exprimer. C’est aussi une autre manière de s’informer. Le site appartient à une fondation d’utilité publique et soutien la liberté d’expression.

24- SOLIDARITÉ ET PROGRÈS (ACTUALITÉS ECO) :http://solidariteetprogres.org/tous-les-articles/

Au delà de l’aspect politique du site, la partie « Actualités » est rédigée par des experts indépendants et dénoncent la stratégie du chaos orchestrée par l’élite mondiale.

25- ECONOSTRUM INFO :http://www.econostrum.info/Finances_r3.html

Média indépendant constitué de 28 journalistes basés en France, en Belgique, en Espagne, au Portugal, en Albanie, au Maroc, en Algérie, en Tunisie, en Égypte, en Israël, au Liban et en Grèce. Le capital social d’Econostrum.info n’est contrôlé par aucun groupe politique, religieux ou industriel.

26- DH.BE : http://www.dhnet.be/section/4/25/economie.html

Créé en 1906, DH comme « Dernière Heure » est un quotidien national belge. Il développe plus particulièrement l’actualité immédiate. C’est l’un des journaux les plus lus de Belgique.

27- ROMANDIE.COM :http://www.romandie.com/

Quotidien suisse en temps réel : une mine d’or d’informations ! Média totalement apolitique et neutre, Romandie.com a simplement pour vocation de diffuser de l’information brute avec des délais de livraison très courts.

28- SLATE.FR :http://www.slate.fr/rubriques/7899/ECONOMIE

La rubrique économique de Slate diffuse de nombreuses pépites journalistiques. La présentation est intuitive.

29- ARRÊT SUR IMAGE :http://www.arretsurimages.net/chroniqueur.php?id=25

L’unique ressource du site est constituée par les abonnements, ce qui garantit une totale indépendance par rapport à tous les pouvoirs, institutions, entreprises, annonceurs, ou aux autres médias.

SITES VIDÉO

30- BLUEMAN (VIDÉOS) : http://www.blueman.name/Des_Videos_Remarquables.php

Le site est spécialisée dans le partage de vidéos provenant de Youtube, Dailymotion et Ubest1. Il vous permet de trouver rapidement les infos qui vous intéressent sans passer des heures sur les sites vidéos habituels. Plus de 5000 vidéos compilées à ce jour !

31- BANKSTER.TV :http://www.bankster.tv/_-old/videos.htm

L’incontournable « L’Argent-Dette » de Paul Grignon. Personne ne reste indifférent après avoir vue cette vidéo. D’autres vidéos sont ajoutées régulièrement sur le site.

32- WEB TV DU BLOG FDESOUCHE :http://fortune.fdesouche.com/web-tv

Un nouveau service mis en place par l’administrateur du blog FDESOUCHE avec des nouvelles vidéos régulières.

33- CHAÎNE YOUTUBE DE NEWS360 :http://www.youtube.com/user/News360x

Plus de 6 millions de vues et plus de 7000 abonnés à ce jour. Je consulte quasiment chaque jour cette chaîne Vidéo.

34- JAIUNDOUTE :http://jaiundoute.com/

Le site pointe du doigt la désinformation. La vocation du site est orientée vers la simplicité d’accès à l’information.

Publié par : GOLD-UP

http://lesmoutonsenrages.fr/2013/05/06/34-sites-internet-que-la-presse-francaise-prostituee-ne-veut-pas-que-vous-connaissiez/

2103
Alimentaires / L'affreuse tambouille des industriels de l'agroalimentaire
« le: 15 septembre 2015 à 18:16:32 »
L'affreuse tambouille des industriels de l'agroalimentaire

Christophe Brusset était trader dans l'agroalimentaire. Dans un récit épicé, il raconte les pratiques vomitives des industriels. Beurk...



video : http://dai.ly/x34n4e4

video : http://dai.ly/x34f9bt

Certains traders alimentaires sont passés maîtres dans l'art d'accommoder les restes.
Christophe Brusset fut l'un d'entre eux.
Pendant des années, il a approvisionné les supermarchés français en piments broyés aux crottes de rat, en lentilles assaisonnées à l'huile de moteur, en thé aux pesticides, en miel sans miel ou en mayonnaise « garantie sans OGM » bourrée d'OGM.
En parfaite conformité avec la loi, il a négocié des tonnes de matières premières infâmes qu'il a transformées en plats alléchants.
La virtuosité de l'industrie agroalimentaire est sans limite - pas vu pas pris - et l...

http://www.lepoint.fr/societe/l-affreuse-tambouille-des-industriels-de-l-agroalimentaire-13-09-2015-1964320_23.php

2104
nature-ecologie / DOSSIER FLUOR
« le: 15 septembre 2015 à 18:12:53 »
DOSSIER FLUOR

Docteur Jean-Marc Brunet, N.D.
Je remercie mon confrère et amis, le docteur Guy Bohé-
mier, N.D., de la collaboration qu’il a apportée, en tant
que recherchiste, à la réalisation de cet ouvrage.
PRÉFACE
Depuis plusieurs années, je suis engagé clans un
combat contre toutes les formes de pollution! Je prône le
respect des lois de la nature, l’application des méthodes
préventives et curatives naturopathiques de santé, l’édi
-
fication d’une société naturiste sociale, laquelle, tout en
acceptant du modernisme tout ce qui ne détruit pas le
milieu naturel de l’homme, soit profondément axée sur le
respect intégral des lois de la nature, lesquelles sont, pour
moi, les lois du Créateur. Comme tout le monde, j’ai sou
-
vent entendu parler de la fluoration des eaux. Je me suis
penché sur cette question et je l’ai étudiée à fond, comme
peu l’ont fait! J’en ai déduit que la fluoration chimique
des eaux potables est une grave erreur scientifique, Elle
représente également une fraude morale, intellectuelle et
financière qui doit être énergiquement combattue.
Je ne prétends pas que tous ceux qui prônent la
fluoration chimique des eaux sont des fraudeurs. Je crois
que la plupart sont des gens sincères, soucieux du bien
public. Mais, j’estime qu’ils ont insuffisamment étudié cette
question. Trop fréquemment, ils se fient aux conclusions
d’organismes intéressés à plus d’un point de vue à la
fluoration chimique des eaux. De plus, je crois que c’est la
méconnaissance tragique des corps médicaux, dentaires et
pharmaceutiques en matière de nutrition et de méthodes
naturelles de santé qui leur fait endosser cette abominable
combine qu’est la fluoration chimique des eaux.
De nos jours, la recherche scientifique est très large
-
ment dominée par les corporations de produits chimiques,
les corporations de produits pharmaceutiques et les trusts
alimentaires, comme je l’ai démontré dans un de mes
précédents ouvrages: La Réforme Naturiste. À ce titre,
la recherche scientifique n’est d’aucune façon objective,
contrairement à ce que l’on croit dans une large partie du
grand public. Elle est, la plupart du temps, intéressée dans
notre système de «capitalisme sauvage».


La suite et livre en pdf

http://www.mediafire.com/view/l1agxi802a19x37/Dossier_Fluor_par_le_Dr_Jean-Marc_Brunet.pdf

2105
Younes, ancien djihadiste de l'EI rentré en Belgique : "Je ne regrette pas d'être parti en Syrie"




International  En 2014, Younes, un jeune Flamand décide de se rendre à Alep, en Syrie. Son but : rejoindre les troupes du groupe Etat islamique. Après six mois passés à leurs côtés en tant que "fossoyeur", cet ancien membre de l'organisation djihadiste Sharia4Belgium décide de rentrer en Belgique. Interrogé par BFM TV, il livre un discours glaçant. " Je ne regrette pas d'être parti. C'est un choix fait avec le coeur. Je suis parti parce que je sais qu'il y a un endroit qui est mieux qu'ici, je le sais pour les musulmans. La situation, l'atmosphère islamique... Nous on ne trouve pas ça ici", explique le jeune homme âgé de 26 ans.

Un beau jour, il décide de quitter la Syrie pour retrouver sa femme. A son retour en Belgique, il passe deux mois en prison. Aujourd'hui libre, il se définit toujours comme quelqu'un de "radical". Il espère d'ailleurs qu'un réel Califat verra le jour en Syrie et en Irak pour y vivre avec sa famille.


Montasser Alde'Emeh, le créateur d'un centre de déradicalisation, tente de venir en aide au jeune homme. " J'essaie de parler avec lui, de canaliser ses frustrations. Si les autorités n'arrivent pas à communiquer avec lui, qui va le faire?"

Sur le même sujet :

video : http://www.bfmtv.com/international/belgique-un-ancien-jihadiste-de-daesh-temoigne-a-visage-decouvert-914890.html

http://www.lalibre.be/actu/international/younes-ancien-djihadiste-de-l-ei-rentre-en-belgique-je-ne-regrette-pas-d-etre-parti-en-syrie-55f7f4863570b0f19ea4c533

2106
Santé / Les cigarettes électroniques, ces nouveaux chemtrails
« le: 15 septembre 2015 à 15:09:26 »
tous reporter ou journaliste est prêt à rédigé beaucoup de chose pour bien vendre

car rien de tel que les on dit et cie 8)

Moi je transmets les articles que je croise , mais des fois je rigole en les recopiant et Cie

2107
Plus de 77.000 logements sociaux disponibles pour des réfugiés



La présidente du Haut Comité pour le logement des personnes défavorisées (HCLPD), Marie-Arlette Carlotti, a proposé lundi de mobiliser 77.310 logements sociaux vacants pour loger les migrants qui auront obtenu le statut de réfugiés.

Le HCLPD, instance consultative, "propose de mobiliser une partie du parc social laissé vacant pour loger les réfugiés, ces derniers disposant d'un statut clair et ne se posant pas en concurrence avec d'autres publics en grande précarité", écrit sa présidente dans une tribune publiée sur le site leplus.nouvelobs.com.

Au total, "77.310 logements sociaux sont aujourd'hui en attente de locataires" depuis plus de trois mois, "notamment dans les secteurs où la demande est faible", ajoute-t-elle, citant un chiffre du Commissariat général au développement durable pour 2014.

Ces logements permettraient "d'apporter une solution stable et rapide à une partie des ménages réfugiés arrivant sur notre territoire", complète Mme Carlotti dans un communiqué.

La France vient de s'engager à accueillir 24.000 réfugiés sur deux ans dans le cadre d'un mécanisme pour soulager les pays de l'Union européenne confrontés à un afflux massif de migrants. Ce chiffre s'ajoute aux 6.750 personnes dont l'accueil avait déjà été acté en juillet. Par ailleurs, des dizaines de milliers de demandeurs d'asile arrivent chaque année en France: en 2014, il y avait eu 65.000 demandes, dont 14.500 acceptées.

"Il ne fait aucun doute que notre pays a les moyens de remplir cet objectif avec dignité et responsabilité", assure Marie-Arlette Carlotti.

Pour l'hébergement transitoire des personnes en attente de traitement de leur demande d'asile, l'État doit toutefois "absolument renforcer les aides sociales et financières à l'intégration et créer de nouvelles places en centre d'accueil", estime-t-elle.

https://fr.news.yahoo.com/77-000-logements-sociaux-disponibles-r%C3%A9fugi%C3%A9s-130724692.html

2108
Europe / Allemagne: des migrants logés dans le camp de Buchenwald
« le: 14 septembre 2015 à 22:21:58 »
Allemagne: des migrants logés dans le camp de Buchenwald



Les autorités allemandes indiquent qu’elles n’avaient pas le choix, suite au manque de fonds nécessaires pour offrir aux demandeurs d’asile une autre forme d’hébergement.



L’ancien camp de concentration nazi de Buchenwald, où des milliers de personnes ont été exterminées lors de Seconde Guerre mondiale, sert de logement à 21 réfugiés du Proche-Orient et d'Afrique en attente d’examen de leur demande d’asile, rapporte le journal britannique Daily Mail.

D'après l'édition, les hommes résident dans des baraques disposant de commodités minimales depuis plusieurs mois. Chaque mois, ils reçoivent 135 euros pour acheter de la nourriture et autres biens de première nécessité.

«C’est une solution d’urgence, mais c’est inévitable», a expliqué Christian Hanke, maire du quartier berlinois de Mitte, en précisant qu' «il y a beaucoup de place dans les hangars».

En réalité, les résidents eux-mêmes partagent un tel avis.



Abdurahman Massa, un réfugié originaire d’Erythrée âgé de 20 ans, a raconté que la vocation passée de ces lieux lui est complètement égale, «c’est bien pour moi», a-t-il rajouté.

Son voisin, l’Algérien Diaoyre, estime également que c’est «bien ici», précisant que «beaucoup d’autres n’ont même pas ça».

De funeste renommée, Buchenwald est des plus grands camps de concentration nazis sur le sol allemand de l'époque de la Seconde Guerre mondiale; près de 250.000 personnes y ont été détenues entre 1937 et 1945. Environ 56.000 personnes y sont mortes. Le camp est célèbre pour les expériences qui y étaient menées sur les détenus. Ainsi, les autorités SS ont inoculé le typhus et le choléra sur les prisonniers afin de tester différents vaccins. 


Camp de concentration à Dachau

© REUTERS/ Michael Dalder




Actuellement, l’Allemagne est débordée face à l'afflux massif des réfugiés. Depuis seulement une semaine, 50.000 de migrants en provenance du Proche-Orient et d'Afrique sont arrivés en Allemagne. Le nombre total de réfugiés de janvier à septembre a atteint 350.000 personnes. Selon la Commission européenne, la crise migratoire actuelle est la pire depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale.


Lire la suite: http://fr.sputniknews.com/international/20150913/1018137986.html#ixzz3lkL7EEyX



2109
L'UZ Gent met au point une prothèse du bras contrôlée par la pensée

Un jeune homme qui avait perdu un bras il y a deux ans a bénéficié d'une technique innovante de prothèse à l'UZ Gent, rapporte ce dernier dans un communiqué. Le bras artificiel combine en effet prothèse et pensée articulée.



Le patient vient d'achever avec succès une longue période de revalidation, et peut maintenant contrôler sa prothèse par sa pensée, précise l'hôpital. On peut d'ailleurs se rendre compte de la précision de ce bras artificiel dans cette vidéo tournée par la VRT.

La prothèse a été fixée à l'os de la partie supérieure du bras, là où une prothèse classique est placée sur le moignon d'amputation. Cette nouvelle technique combine deux technologies chirurgicales.

Les nerfs du bras amputé ont par ailleurs été déviés et couplés à d'autres muscles dans le moignon. Après six mois, les nerfs étaient correctement connectés aux muscles et le cerveau était capable d'activer ces derniers. Des électrodes captent ces signaux musculaires, ce qui permet aux jeune homme de penser et contrôler les mouvements qu'il veut effectuer.

Selon les médecins, cette technique offre une prothèse plus stable, plus confortable et une plus grande liberté de mouvements. Le risque de douleur ressentie dans un membre fantôme est aussi diminué.

http://www.levif.be/actualite/sante/l-uz-gent-met-au-point-une-prothese-du-bras-controlee-par-la-pensee-video/article-normal-418243.html

2110
La moitié des PME prêtes à engager des réfugiés




S' il y a des postes vacants, la moitié des PME interrogées par le Syndicat des indépendants sont disposées à engager des réfugiés. Cela permettrait de combler les pénuries de techniciens, de chauffeurs, de vendeurs et de travailleurs pour le week-end.
   
 
Le monde patronal ne veut pas rester inactif face à l'afflux de réfugiés. La fédération des entreprises de Belgique a réuni une task force vendredi pour discuter d'un ensemble de mesurres concrètes à prendre pour transformer cette nouvelle vague d'immigration en opportunité pour l'économie belge.
 
De son côté, le syndicat neutre des indépendants a sondé ses membres. D'après les résultats de l'enquête, 43% de toutes les PME qui ont actuellement ou auront à court terme des postes vacants, sont prêtes à engager un ou des réfugié(s). Le taux est plus élevé en Flandre, note le SNI.
 
Le syndicat rappelle que 80% des entreprises ont des difficultés a trouver de la main d'oeuvre. L'afflux de réfugiés pourrait aider à combler ces pénuries. "Il y a surtout un manque d’ouvriers formés, de techniciens, de chauffeurs, de vendeurs et de travailleurs pour le week-end. C’est pour ces raisons que les PME ne voient pas l’afflux actuel de réfugiés comme une menace mais bien comme une opportunité", explique Christine Mattheeuws, la présidente du SNI.
 
Les PME qui veulent engager des réfugiés le feraient surtout parce qu’elles ne trouvent pas de personnel qualifié (34%), parce que cela leur importe peu que ce soit un Belge ou un réfugié qui fasse le travail (20%) et parce qu’elles estiment que les réfugiés méritent une chance (20%). À la question de savoir quel job elles proposeraient aux réfugiés, elles répondent : du travail peu qualifié (36%) et un emploi en pénurie de main d’œuvre (33%).

http://www.lecho.be/economie_politique/belgique_economie/La_moitie_des_PME_pretes_a_engager_des_refugies.9675241-3166.art?ckc=1&ts=1442258403

2111
Le Belge souhaite davantage de flexibilité au travail

Le travailleur belge est prêt à accepter un système de rémunération plus moderne et davantage de flexibilité dans son enveloppe salariale, ressort-il vendredi d'une enquête du prestataire de services RH Acerta. "L'évolution des besoins en termes de carrière a pour effet que l'individualisation du système de compensation devient de plus en plus attractif, tant pour les travailleurs que pour les employeurs. Actuellement, il manque toutefois un cadre juridique pour organiser cette flexibilité de manière optimale", relève-t-on.


Cette flexibilité peut notamment se réaliser en renonçant aux formes traditionnelles de travail liées au temps et à l'espace ou en introduisant ce que l'on appelle le 'plan cafétéria', qui permet au travailleur de faire des choix individuels sur la façon de remplir son enveloppe salariale.

Travailler plus pour gagner plus
L'enquête, réalisée auprès de 2.000 travailleurs, démontre notamment que 76% des participants, surtout des jeunes, ont laissé entendre qu'ils souhaitaient recourir à la possibilité, durant certaines périodes de leur carrière, de travailler plus pour pouvoir récupérer ces heures supplémentaires plus tard dans leur parcours professionnel. En outre, 51% des sondés veulent travailler plus d'heures s'ils reçoivent un salaire normal pour ce faire.

Par ailleurs, 84% des participants indiquent qu'il est important pour eux de choisir quand ils prestent leurs heures de travail. Pour 69%, l'endroit a également de l'importance. Des besoins qui augmentent avec l'âge, note Acerta.

Pas moins de 24% des personnes interrogées déclarent être disposées à échanger une partie de leur salaire contre des jours de congé supplémentaires. C'est surtout la catégorie des 26-40 ans (jeunes ménages) qui ferait ce choix, à raison de 27,9%. Cependant, 19% des travailleurs préféreraient convertir des jours de congé en salaire supplémentaire.

"L'important, c'est répondre aux besoins individuels"
Enfin, 37% des sondés sont en outre prêts à redescendre d'un échelon financier à l'avenir en échange d'un allègement de leurs tâches.

"L'important, c'est qu'en tant qu'employeur, vous puissiez répondre au maximum à ces besoins individuels. Vous approchez ainsi la personne dans sa spécificité. Grâce à l'engagement de cette personne sur la base de ses points forts, de ses ambitions et de ses talents individuels, vous progressez dans l'employabilité de votre collaborateur", commente le prestataire de services RH.

Bien que les travailleurs soient prêts à ce changement, le cadre juridique permettant d'introduire facilement ces adaptations fait encore défaut, déplore toutefois Acerta, soulignant que la législation actuelle considère le travailleur comme la partie faible, qu'il faut protéger.

http://www.7sur7.be/7s7/fr/1536/Economie/article/detail/2452619/2015/09/11/Le-Belge-souhaite-davantage-de-flexibilite-au-travail.dhtml

2112
Crise migratoire : l’Allemagne reprend le contrôle de ses frontières

Le retour des contrôles à sa frontière autrichienne annoncé par Berlin dimanche 13 septembre est perçu comme une nécessité, alors que l’Allemagne a accueilli des dizaines de milliers de réfugiés.
 Mais il résonne aussi comme un aveu d’échec pour la chancelière allemande.



Camions et voitures franchissent au ralenti la frontière entre l’Allemagne et l’Autriche. Les embouteillages y sont continus et les automobilistes décontenancés. La décision, dimanche 13 septembre en début de soirée, de rétablir les contrôles à la frontière a surpris tout le monde outre-Rhin.

Le ministre de l’intérieur Thomas de Maizière a expliqué vouloir « limiter l’afflux de migrants » et avoir « besoin de temps et de mesures précises pour rétablir l’ordre à la frontière ».

Depuis, une centaine de policiers ont été réquisitionnés pour contrôler les passagers en provenance d’Autriche. La Saxe organise aussi des contrôles mobiles à la frontière avec la République tchèque. Berlin affirme toutefois ne pas fermer ses portes aux demandeurs d’asile.

http://www.la-croix.com/Actualite/Europe/Crise-migratoire-l-Allemagne-reprend-le-controle-de-ses-frontieres-2015-09-14-1356119

2113
Une entreprise belge cartonne à Londres



Itamar et Gérald, deux Bruxellois, ont fondé leur propre entreprise à Londres. Ils produisent des jeux de mémo pour smartphone qui font fureur. On entend souvent parler de Belges qui tentent leur chance dans la Silicon Valley, mais San Francisco n’est pas la seule ville où les start-ups poussent comme des champignons!

Deux Bruxellois, Itamar Lesuisse (CEO) et Gérald Goldstein (CTO), ont lancé il y a trois ans avec deux autres personnes leur propre entreprise qui produit des jeux d’entraînement de la mémoire. Leur start-up s’appelle «Peak». Depuis, ils comptent cinq millions d’utilisateurs et on a parlé d’eux à la radio, à la télévision et dans quasi tous les grands quotidiens britanniques. En avril, Peak a rassemblé pas moins de 7 millions $ (près de 6,2 millions €), après un premier tour de financement qui avait déjà réuni 2 millions $ (près de 1,8million €).

Un public de navetteurs

L’entreprise, qui compte aujourd’hui 25 collaborateurs, produit des jeux de mémo pour smartphone qui sont très appréciés outre-Manche. Dans le métro, nombreux sont les navetteurs qui exercent leurs méninges sur un jeu de mémoire de Peak. Ces jeux sont de courte durée et simples: vous devez par exemple reconnaître des formes ou trier des objets.

La collaboration de la science

Ces jeux de mémo ne sont pas élaborés à la légère. L’entreprise collabore en effet avec des neuroscientifiques et des universités prestigieuses comme Cambridge et Yale. Ses jeux d’entraînement de la mémoire sont notamment utilisés dans le traitement de la schizophrénie.


Interview

Itamar Lesuisse (à gauche) est le PDG d’une société de Londres qui propose des jeux de mémo pour smartphone.

Pourquoi vous êtes-vous installé à Londres?

«Je réside déjà depuis huit ans à Londres. Au départ, je travaillais pour Amazon. Dans l’intervalle, j’y ai aussi rencontré ma femme et nous nous sommes mariés. Quand j’ai décidé de lancer une start-up, le choix de Londres s’est imposé en toute logique.»

Pourquoi avez-vous décidé de lancer votre propre entreprise?

«Ma carrière était devenue trop routinière à mes yeux. Je voulais plus d’aventure, plus d’adrénaline. Depuis mes études à ULB, j’ai toujours voulu créer une start-up. Et, finalement, nous nous sommes lancés en 2012 avec quatre personnes. Nous avons réfléchi ensemble à une bonne idée. Et c’est ainsi que nous sommes arrivés à l’entraînement de la mémoire, un domaine intéressant où il n’y avait pas encore grand-chose pour les smartphones. Ensuite, nous avons réuni des personnes issues de l’univers des jeux et du monde académique. Cette combinaison rend notre société unique.»

Quel est l’avantage de Londres par rapport à Bruxelles?

«Londres possède un très bon écosystème d’entreprises technologiques. Des sociétés comme Apple et Google ont des bureaux ici. Ces derniers temps, de nombreuses start-ups bruxelloises se portent aussi très bien, mais si vous êtes orienté sur le marché international, Londres convient mieux.»

http://fr.metrotime.be/2015/09/14/must-read/une-entreprise-belge-cartonne-a-londres/

2114
Logiciels / Office 2016 débarquera le 22 septembre prochain
« le: 14 septembre 2015 à 21:40:46 »
Office 2016 débarquera le 22 septembre prochain

Word et Excel cuvée Windows 10

Disponible en préversion depuis de longs mois, Office 2016 dispose enfin d'une date de lancement officielle. Comme les rumeurs le prévoyaient, la dernière mouture de la suite bureautique de Microsoft sera lancée le 22 septembre prochain.



 Pour rappel, Office 2016 met l'accent sur la collaboration et l'intégration des fonctions en ligne. Il en résulte une suite bureautique qui s'ouvre à l'édition simultanée par plusieurs utilisateurs ainsi qu'au partage rapide via OneDrive. Disponible "largement" le 22 septembre prochain, elle permettra à tous les particuliers de tâter de ses nouvelles fonctions d'emblée, notamment en passant par office.com pour télécharger les nouvelles applications Office 365. Si les utilisateurs concernés ne se donnent pas cette peine, la nouvelle mouture viendra à eux avec une mise à jour automatique dans le courant du mois d'octobre. Les grands comptes disposant d'accords de licence sur de gros volumes, de leur côté, pourront télécharger la suite à compter du 1er octobre.

 Au sujet des clients professionnels, Microsoft annonce d'ailleurs une modification de sa formule Office 365 ProPlus. Jusqu'ici, la firme déployait ses nouveautés et ses correctifs sur une base mensuelle. Cette méthode, dorénavant baptisée Current Branch, demeure d'actualité mais ne s'impose plus comme la seule approche. Pour les clients qui ne cherchent pas à être absolument à jour, il existe désormais la Current Branch for Business. En choisissant ce modèle d'actualisation, l'administrateur opte en fait pour trois mises à jour fonctionnelles cumulatives réparties sur l'année, tandis que les correctifs de sécurité, eux, demeurent livrés sur une base mensuelle.

 Détail notable, Microsoft n'a toujours pas jugé utile d'évoquer la question des tarifs. Il est donc fort probable que ceux-ci n'aient pas vocation à pointer le bout de leur nez avant le jour J.
   
http://www.lesnumeriques.com/appli-logiciel/microsoft-office-2016-p21953/office-2016-debarquera-22-septembre-prochain-n45383.html

2115
Pirater une montre connectée pour espionner les frappes de clavier

Des chercheurs américains ont conçu une application mobile pour smartwatch capable de reconstituer les mouvements d’une main au-dessus d’un clavier d’ordinateur et d’en déduire ce qui a été tapé.

Une application pour montre connectée permet d'espionner les frappes de clavier du porteur. University of Illinois Urbana ChampaignUne application pour montre connectée permet d'espionner les frappes de clavier du porteur.

CLAVIER. "Mole" signifie "taupe" en anglais, et une taupe est parfois un autre terme pour "espion". Ce qui est effectivement le rôle joué par une application mobile appelée MoLe développée par des chercheurs en génie informatique de l’université de l’Illinois à Urbana-Champaign. MoLe, pour Motion Leaks, est destinée aux montres connectées dont elle est capable de détecter les micromouvements. Dotée d’un accéléromètre et d’un gyroscope, elle enregistre et analyse les mouvements du bras qui porte la montre. Les chercheurs ont montré qu’il était ainsi possible de reconstituer ce que l’utilisateur d’une smartwatch (en l’occurrence une Samsung Gear Live) tape sur un clavier d’ordinateur. L’application capte en effet les mouvements du poignet induits par la frappe des touches et retrouve lesquelles ont été utilisées (voir la publication ici)

Problème : la détection ne vaut que pour la main portant la montre...

Il suffit qu’un pirate développe une telle application et la déguise en un programme de type podomètre, téléchargeable par n’importe qui, pour qu’il récupère des données sensibles tels des adresses et des contenus d’e-mails, des mots de passe, etc. Le programme ne se fonde pas uniquement sur les mouvements mais aussi sur le temps écoulé entre deux pressions de touches. C’est un moyen de compenser une limite du dispositif : on ne peut, par définition, détecter que les frappes de clavier associées au bras portant la montre. Or, en repérant, par exemple, qu’un T et un A se sont succédé plus rapidement qu’un A et un S (autant de lettres frappées de la main gauche), MoLe comprend qu’il y a eu plus de lettres tapées entre le A et le S qu’entre le T et le A et peut en déduire le mot "thanks". Comme l'explique la vidéo ci-dessous, le "pirate" doit d’abord faire un test sur lui-même. Equipé d’une montre connectée embarquant l’application espionne, il récupère ses propres frappes de clavier afin d’obtenir un modèle en 2D (façon diagramme avec abscisses et ordonnées) répertoriant quelle frappe à quel endroit du clavier correspond  à quelle touche. Ce modèle sera ensuite comparé à celui généré par le piratage de la victime. Les frappes de clavier de cette dernière en seront ainsi déduites, en se basant sur un calcul de probabilité.

http://www.sciencesetavenir.fr/high-tech/20150911.OBS5674/pirater-une-montre-connectee-pour-espionner-les-frappes-de-clavier.html