Voir les contributions

Cette section vous permet de consulter les contributions (messages, sujets et fichiers joints) d'un utilisateur. Vous ne pourrez voir que les contributions des zones auxquelles vous avez accès.


Messages - mike

2161
A Barcelone, plus d'un million de personnes réclament l'indépendance
 
   Des centaines de milliers d'indépendantistes, jusqu'à 1,4 million selon la police locale, ont célébré vendredi la journée nationale de la Catalogne, la Diada, persuadés de son caractère "historique", deux semaines avant un scrutin centré sur la sécession au grand dam du gouvernement de Mariano Rajoy.




Des milliers de personnes sont descendus dans la rue à Barcelone. (Reuters)


A quinze jours des élections régionales, des centaines de milliers d'indépendantistes sont descendus vendredi dans les rues de Barcelone, en soutien aux listes prônant la sécession de la Catalogne. "Nous ne demandons pas la lune", a affirmé le président de l'exécutif catalan, Artur Mas, devant la presse internationale. "Nous aspirons à ce que la plupart des nations européennes ont déjà, c'est-à-dire un Etat."

La police a donné le chiffre de 1,4 million de manifestants. La préfecture, qui représente le gouvernement espagnol, estime cette participation entre 520.000 et 550.000 personnes.

En 2014, lors de la même manifestation, Madrid et Barcelone avaient déjà fait état d'évaluations contradictoires sur le nombre de participants. La préfecture du gouvernement espagnol avait estimé entre 470.000 et 520.000 le nombre de manifestants, alors que la mairie de la ville du nord-est de l'Espagne, tenue par les nationalistes, avançait le chiffre de 1,8 million.

L'élan vers une république indépendante

Artur Mas et ses colistiers ont formé une large coalition indépendantiste du centre droit à la gauche radicale. Ils présentent ce scrutin comme un plébiscite, pour ou contre leur projet de conduire la Catalogne vers la sécession en seulement 18 mois. Des centaines d'autocars ont convergé vers Barcelone, la seconde ville d'Espagne, pour transporter les militants brandissant le drapeau indépendantiste. Une large flèche jaune portée par des bénévoles a fendu la foule vers 17h00 (15h00 GMT ) sur cinq kilomètres dans la deuxième ville d'Espagne, pour s'emboiter dans une scène blanche, triangulaire. Un symbole évoquant, selon les organisateurs, l'élan vers une république indépendante, défaite du joug du royaume d'Espagne.



(Reuters)

Un grand drapeau catalan rouge et or accroché dans le dos, Nicolas Liendo, 39 ans, a dévalé les "Ramblas" pour aller rejoindre la manifestation prévue en fin d'après-midi : "C'est avec joie que nous voulons bâtir une nouvelle république catalane, sans roi, sans pouvoir central qui nous traite comme de mauvais enfants", explique à l'AFP ce chef d'un restaurant de la ville. Laura Alastruey, 24 ans, est venue de la ville de Vic, en moto avec son copain, pour soutenir "la création d'un pays catalan". "Plus qu'une question économique, ce qui compte pour moi, c'est la défense de la langue. Et cela relève d'un sentiment, je ne m'identifie pas à l'Espagne.

Un scrutin "historique"

Depuis 2012, la région n'a eu de cesse de réclamer un référendum, sur le modèle des consultations sur la souveraineté du Québec et de l'Ecosse qui se sont soldées par la victoire du non. Le président du gouvernement espagnol, le conservateur Mariano Rajoy, l'a toujours refusé, faisant valoir que, selon la Constitution, il revient à tous les Espagnols de se prononcer sur l'unité du pays.

Mais le Parti populaire qu'il dirige prend désormais très au sérieux ce scrutin qu'il juge "historique". La Catalogne n'a pas reçu, depuis longtemps, autant de visites de ministres, portant la bonne parole dans cette région de 7,5 millions d'habitants représentant 19% du PIB de l'Espagne et responsable de 25% des exportations.

Vers une majorité absolue au Parlement catalan?

Selon les sondages, les deux listes indépendantistes - "Junts pel si" et celle la CUP (extrême-gauche) - obtiendraient une majorité absolue en sièges au parlement catalan (68 à 74), sans pour autant réunir la moitié des voix (44 à 46%). Or Artur Mas affirme que 68 sièges lui suffiraient pour lancer le processus devant aboutir à une déclaration unilatérale d'indépendance d'ici 2017.

http://www.lejdd.fr/International/Europe/A-Barcelone-plus-d-un-million-de-personnes-reclament-l-independance-750573

2162
Le récit du père d'Aylan contesté par une survivante qui affirme qu'il était "un passeur"

Selon cette mère de famille, qui a perdu deux enfants lors de cette traversée, le père d'Aylan "conduisait le bateau".




Une autre version vient mettre le doute dans les esprits quant au rôlé du père du petit Aylan, dont le corps a été retrouvé sur une plage en Turquie. En effet, une famille irakienne qui faisait partie de la traversée où se trouvait la famille du garçon, raconte commet elle a vécu le drame. Le naufrage, qui a coûté la vie à Aylan - dont la photo du petit corps sans vie a indigné la planète - de son frère et de sa mère, a fait onze autres victimes. Parmi elles figurent les deux enfants de Zainab Abbas - Zainab Hadi, 11 ans, et Haidar Hadi, 10 ans - affirme leur mère.





Le père, Ahmad Hadi, et leur fille aînée ont survécu.

A lire aussi : Mort d'un enfant syrien de 3 ans : son père Abdallah Ebdi témoigne

Zainab Abbas a raconté à la télévision australienne qu'Abdullah Kurdi, père d'Aylan Kurdi, a manœuvré le bateau tout au long de la traversée. La maman souligne précise que M. Kurdi lui avait d'ailleurs été présenté comme étant le capitaine du bateau. Elle ajoute que l'embarcation allait trop vite et que la mer était déchaînée. Puis le moteur aurait connu une avarie. Enfin, l'embarcation a chaviré. De son côté, le Daily Telegraph qui a aussi interrogé cette femme, rapporte que, selon, Abdullah Kurdi "était un passeur" Elle précise que le père d'Aylan les aurait implorés, elle et son mari, de ne pas le dénoncer. Il lui aurait en outre dit : "J'ai déjà perdu ma femme et mes enfants, s'il-vous-plaît ne dites rien à la police", a confié Zainab Abbas.
 

De son côté, Abdullah Kurdi a confirmé au Wall Street Journal que la famille Hadi se trouvait bien avec lui sur le bateau. Mais, le père d'Aylan maintient sa version des faits. Selon lui, il a bien pris le contrôle de l'embarcation, mais seulement après que le capitaine, un Turc, s'est enfui, paniqué à cause des hautes vagues. Le bateau a ensuite fini par chavirer avec la fin que l'on connaît. La "traversée" lui a coûté, selon ses déclarations, 4.000 dollars, payés à des passeurs (quatre hommes, des Syriens, se sont retrouvés devant la justice turque le 4 septembre). Zainab Abbas conclut : "J'ai perdu ma famille, j'ai perdu ma vie, j'ai tout perdu alors laissons-les dire ce qu'ils veulent.» «Quand j'ai perdu mes enfants, j'ai perdu ma vie, comment peut-il mentir aux médias ?"

http://www.atlantico.fr/pepites/recit-pere-aylan-conteste-survivante-2327066.html#ACETIShgqj9MLSuY.01

2163
Roubaix : une famille interpellée pour avoir prolongé ses vacances et raté la rentrée scolaire



FAIT-DIVERS – Un couple roubaisien a eu la mauvaise idée de prolonger ses vacances à Bray-Dunes, faisant rater délibérément la rentrée scolaire à leur jeune garçon. De retour de la mer, ils ont été interpellés vendredi soir à leur domicile. Les parents ont reconnu les faits pendant la garde à vue.

Un homme de 29 ans a été interpellé vendredi soir au domicile familial en compagnie de son épouse, âgée de 32 ans, et de leur jeune garçon par une équipe d’intervention de la Police de Roubaix. C’est la Directrice de l’école maternelle qui avait alerté les forces de l’ordre.

Devant les enquêteurs, les parents de Timéo, 6 ans, ont reconnu les faits et expliqué qu’ils avaient souhaité prolonger leurs vacances à Bray-Dunes avec leur garçon après le 1er septembre 2015, date légale fixée par le ministère de l’Education Nationale pour la rentrée scolaire des élèves.

« Je suis choquée que des parents puissent envisager de prolonger délibérément leurs vacances avec leurs enfants alors que l’école vient de démarrer » explique la Directrice de l’Ecole, en colère. « A 6 ans, l’enseignement est obligatoire. Et l’enseignement c’est à l’école qu’on le dispense, pas sur les plages du Nord ! »

Samedi matin, le parquet de Roubaix confirmait simplement le placement en garde à vue du couple, sans donner plus de détails. Le père et la mère devraient être présentés lundi matin devant un juge d’instruction. Le garçonnet a été pris en charge par les services sociaux.

La Rédaction

Crédits photo : © MaxPPP

http://lenvoidunord.fr/2015/09/05/roubaix-une-famille-interpellee-pour-avoir-prolonge-ses-vacances-et-rate-la-rentree-scolaire/

2164
Il fabriquait des bombes en Syrie

Le djihadiste breton est bien mort




Un responsable d'Al Qaïda, en Syrie a confirmé la mort de David Drugeon, un djihadiste français présenté comme l'artificier d'un groupuscule terroriste.


David Drugeon était une cible que les Américains cherchaient à atteindre depuis longtemps. Ce Breton de 24 ans qui mettait ses connaissances des explosifs au service du groupe terroriste Khorasan aurait été tué lors de bombardements en Syrie. En novembre dernier, déjà, la chaîne américaine Fox News annonçait sa mort. Cette fois-ci, c'est un responsable d'Al Qaïda qui aurait confirmé son décès au journaliste de RFI David Thompson.

En 2004, David fait place à Daoud

Le groupe Khorasan est constitué de militants étrangers aguerris. Son existence n'a été révélée qu'à la mi-septembre par les autorités américaines. Il regrouperait quelques dizaines d'anciens membres d'Al Qaïda basés en Syrie pour recruter et former des recrues en vue d'opérer à l'étranger. Le général Lloyd Austin, qui dirige le CentCom, a confirmé jeudi à Reuters que David Drugeon était considéré comme «l'un des éléments du commandement et l'un des éléments les plus dangereux de cette organisation».

Originaire de Vannes, en Bretagne, le jeune homme a grandi dans une famille sans histoire. Un père contrôleur de bus, une mère secrétaire, le petit David passe son temps à jouer au foot avec son frère aîné, Cyril. En 2002, le portrait de famille se fane lorsque ses parents divorcent. David quitte le monde de l'enfance et le maillot de l'OM, son équipe favorite, pour celui des musulmans salafistes. Avec eux, David apprend l'arabe, se familiarise avec le Coran puis se convertit à l'islam à 13 ans. David fait place à Daoud.

Il aurait croisé Mohammed Merah au Pakistan

Entre 2008 et 2010, Daoud se rend plusieurs fois en Egypte pour approfondir ses connaissances de l'arabe et du Coran, comme le racontait «L'Express» en octobre dernier. En 2010, ses parents ne s'inquiètent pas lorsque le jeune homme repart une nouvelle fois en Egypte. Ils ne le reverront plus. Le Breton radicalisé s'est porté volontaire au djihad et s'est envolé pour le nord du Pakistan. Intégré aux rangs d'Al Qaïda, il aurait été formé au maniement des explosifs. Là-bas, il aurait croisé le chemin de Mohammed Merah avant de rejoindre en 2012 la Syrie pour intégrer le groupe Khorasan en tant qu'artificier. Peut-être son dernier voyage. C'est au nord-est du pays que la voiture qui le transportait aurait été atteinte par un drone américain jeudi.

Alors que les médias américains ont annoncé la mort probable de son fils, le père de David avait raconté au micro d'Itélé, en novembre dernier, qu'il s'attendait à la mauvaise nouvelle depuis le départ de David le 17 avril 2010. «Je m'y suis préparé depuis quatre ans et demi. Tous les jours j'étais sur internet à regarder les informations. Et ce qui devait arriver arriva. Ce matin, sur une télévision américaine, j'ai appris le pire. S'il a toujours accepté la décision de son enfant de se convertir à l'islam et de se consacrer à sa nouvelle religion, le père de famille n'a jamais compris comment son fils si «intelligent», «convivial», «heureux de vivre» a pu se radicaliser. «Il voulait mourir comme un martyr comme il le disait dans son dernier courrier qu'il m'a laissé : «je te retrouverai là-haut je vais mourir en martyr». Ce sont des mots qui me resteront à jamais dans le coeur».

http://www.parismatch.com/Actu/International/Quand-l-armee-americaine-traque-un-djihadiste-breton-647844

2165
Santé / Les chiffres chocs du coût social de l’alcool et du tabac
« le: 11 septembre 2015 à 21:49:11 »
Les chiffres chocs du coût social de l’alcool et du tabac




Le tabac coûte chaque année 120 milliards d’euros à la société française, l’alcool 120 milliards d’euros également, les drogues illicites 8,7 milliards d’euros. Ces montants prennent en compte le coût des vies perdues, des pertes de production ou de la qualité de vie mais aussi le montant des dépenses publiques de soins, de prévention et de répression… A l’inverse, ces chiffres prennent aussi en compte les recettes des taxes et les économies que représentent les retraites non versées.

Publiés vendredi 11 septembre, ces chiffres chocs du coût social des drogues sont la conclusion d’une étude financée par la Direction générale de la santé et pilotée par l’Observatoire français des drogues et des toxicomanies (OFDT). L’auteur de l’étude, l’économiste Pierre Kopp, s’est appuyé sur des données épidémiologiques et sanitaires se rapportant à 2010.

A trois jours du début de l’examen du projet de loi de santé au Sénat, ils tombent à point nommé pour la ministre de la santé, Marisol Touraine, qui s’apprête à faire face à de nouveaux assauts parlementaires contre la loi Evin ou la mise en place du paquet de cigarettes neutre. La France compte 13,4 millions de fumeurs quotidiens et 3,8 millions d’usagers « à risque » de l’alcool.

« Ce rapport doit permettre de prendre conscience du coût important des drogues pour la collectivité » et de « hiérarchiser les problèmes afin de mieux éclairer les choix d’engagement de dépenses publiques », souligne Pierre Kopp, déjà auteur il y a quinze ans d’une première édition de cette étude.

Pour parvenir à ces quelque 250 milliards d’euros, ce professeur à l’université Panthéon-Sorbonne (Paris-I) a d’abord pris en compte le nombre de vies perdues chaque année en raison des drogues légales et illégales, soit 49 051 décès liés à l’alcool, 78 966 liés au tabac et 1 605 aux drogues illicites. Pierre Kopp a également intégré le nombre de malades liés à ces consommations (672 000 pour le tabac, 1,2 million pour l’alcool). Pierre Kopp a également recensé les dépenses engagées par l’Etat pour les soins, la prévention et la répression.

Lire l'intégralité (abonnés) : La France paye cher ses addictions

« Cynisme de façade »

Pour être complet, il a enfin pris en compte les économies de retraites non versées et les recettes apportées par les taxes (13,3 milliards d’euros). Des chiffres mis en regard du coût des soins (8,5 milliards pour l’alcool et 25, 9 milliards pour le tabac), une façon de battre en brèche l’idée selon laquelle ces deux drogues licites rapporteraient au final à l’Etat plus qu’elles ne coûtent. « La taxation sur les alcools ne représente que 37 % du coût des soins des maladies engendrées par l’alcool », écrit l’économiste.

Les résultats de cette étude montrent des coûts sociaux par catégorie de drogue « approximativement trois fois plus élevés » par rapport à une précédente version de l’étude parue en 2006. « Ce n’est pas la conséquence d’une augmentation de la consommation et d’une politique publique inefficace », prévient l’auteur, mais plutôt d’une « amélioration des connaissances épidémiologiques » (notamment sur le nombre réel de morts imputable au tabac) et d’un « changement dans la méthodologie du calcul économique adopté officiellement par les pouvoirs publics ».

Interrogé sur les mesures qui permettraient de dégager des économies, Pierre Kopp suggère par exemple le doublement du prix du tabac, qui permettrait selon lui de« réduire de moitié la consommation ».

En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/sante/article/2015/09/11/les-chiffres-chocs-du-cout-social-de-l-alcool-et-du-tabac_4753027_1651302.html#YRi5ORryP0iFV7qf.99

2166
Hors europe / Les étranges manœuvres de l'armée russe en Syrie
« le: 11 septembre 2015 à 21:47:05 »
Les étranges manœuvres de l'armée russe en Syrie

DOSSIER - Constatant un renforcement spectaculaire de la présence militaire russe dans le nord-ouest du pays, les Occidentaux s'inquiètent des intentions de Vladimir Poutine, qui soutient Bachar el-Assad.


Des avions de transport au contenu mystérieux, des préfabriqués pouvant accueillir plusieurs centaines de soldats, des militaires trahissant leur présence par des selfies, des blindés et deux navires de débarquement… Si le renforcement militaire russe en Syrie ne fait aucun doute pour le renseignement américain, les intentions de Moscou restent opaques aux yeux des Occidentaux. Ces derniers redoutent que la Russie ne s'engage dans les combats aux côtés de son allié, le président syrien Bachar el-Assad.

Alors que la progression de l'État islamique se poursuit et que le régime perd du terrain, Moscou s'est lancé depuis l'été dans une intense activité diplomatique. Le Kremlin a multiplié les rencontres avec les opposants syriens mais aussi avec l'Arabie saoudite et d'autres puissances régionales. Pour la plupart des spécialistes, l'initiative de la Russie, qui garde un très mauvais souvenir de son intervention en Afghanistan, est davantage destinée à protéger le régime syrien qu'à combattre les djihadistes de Daech. Les Russes veulent aussi sécuriser le port de Tartous, leur seul point d'appui en Méditerranée...

Un dossier à retrouver sur Le Figaro Premium

http://www.lefigaro.fr/international/2015/09/10/01003-20150910ARTFIG00417-les-etranges-manoeuvre-de-l-armee-russe-en-syrie.php

2167
Angela Merkel demande à Facebook d'agir contre les commentaires racistes
contre les commentaires racistes

"Facebook, en tant que compagnie, devrait faire quelque chose contre de tels propos", a déclaré la chancelière allemande, dans un entretien au "Rheinische Post" (en allemand).




La chancelière allemande Angela Merkel a demandé à Facebook de faire plus pour lutter contre les messages racistes postés sur le réseau social, qui sont plus nombreux depuis la crise migratoire. "Quand des gens attisent la sédition sur les réseaux sociaux en utilisant leur vrai nom, ce n'est pas seulement l'Etat qui doit réagir. Facebook, en tant que compagnie, devrait faire quelque chose contre de tels propos", estime la chancelière dans un entretien publié au journal Rheinische Post (en allemand), jeudi 10 septembre. "Les règles doivent être appliquées."

Un courrier adressé au siège européen du groupe

Le mois dernier, déjà, le ministre allemand de la Justice, Heiko Maas, membre du Parti social-démocrate), avait accusé Facebook de faire trop peu contre les messages de haine. Dans un courrier adressé au siège européen du groupe, situé à Dublin, ils 'était étonné que des contenus soient supprimés pour des raisons morales, comme les photos de nu, alors même des commentaires racistes n'étaient pas supprimés. "Internet ne doit pas être une zone de non-droit où les incitations à la haine et au racisme se multiplient sans contrôle", poursuivait le document, cité par le Tagesspiegel (en allemand).Une porte-parole du groupe avait dit alors "prendre ces préoccupations très au sérieux".

http://www.francetvinfo.fr/monde/europe/migrants/angela-merkel-demande-a-facebook-d-agir-contre-les-commentaires-racistes_1078365.html

2168
Calais : une rixe entre 200 migrants fait neuf blessés légers dans la "jungle"


Une rixe opposant 200 migrants afghans et soudanais à la "jungle" de Calais a fait neuf blessés légers dans la nuit de jeudi à vendredi.



La rixe s'est déclenchée jeudi soir vers 21h30, dans la "jungle" de la rue des Garennes à Calais. Dans ce bidonville toléré par l'Etat et installé à côté du centre d'accueil de jour pour les migrants Jules Ferry, la bagarre a opposé quelques 200 exilés afghans et soudanais.
 "Le bilan fait état de neuf blessés légers, six Soudanais et trois Afghans, tous transportés au centre hospitalier de Calais", a indiqué la Préfecture du Pas-de-Calais, précisant que le calme était revenu vers minuit.
 L'origine de la bagarre pourrait être un vol de vélos apportés récemment dans la "jungle" par des donateurs, selon la Voix du Nord qui a interrogé des migrants sur place.


Policiers en retrait
Devant l'intensification des affrontements, d'importants moyens policiers ont été mobilisés, mais sont restés en retrait.
 "Ils se sont battus à coups de barres de fer, de marteaux, de pelles et de frondes", commente Gilles Debove, policier et représentant syndical Unité SGP-Police Force ouvrière
 "Il y avait une quarantaine de CRS et des effectifs de la sécurité publique. Des collègues de Boulogne-sur-Mer ont dû arriver en renfort", poursuit-il.
 "Il a été impossible d'intervenir dans le camp, les forces de l'ordre sont restées à l'extérieur et ont été prises à partie avec des jets de pierre car les migrants voulaient envahir la rocade".


Incompréhension des migrants
Des migrants interrogés par la Voix du Nord ont fait part de leur incompréhension face à l'absence d'intervention des forces de l'ordre. "Je viens de fuir un pays en guerre et je me retrouve , à Calais, de nouveau dans un état de guerre", a commenté un réfugié syrien, sur le site du quotidien régional. L'afflux massif et parfois désorganisé de dons suite à l'élan de solidarité international de ces derniers jours occasionnerait des tensions dans le camp, selon des bénévoles associatifs.


Entre 3000 et 3500 exilés bloqués à Calais
Entre 3.000 et 3500 migrants, venus principalement d'Afrique de l'Est, d'Afghanistan et de Syrie, se trouvent actuellement à Calais et ses environs dans l'espoir de rejoindre l'Angleterre, qu'ils considèrent comme un eldorado.
 Pour atteindre l'île, les clandestins essayent soit de monter sur des poids-lourds qui embarquent ensuite dans des cars-ferrys au port de Calais pour Douvres, soit de monter sur les navettes de ferroutage qui empruntent le tunnel sous la Manche.

http://france3-regions.francetvinfo.fr/nord-pas-de-calais/calais-une-rixe-entre-200-migrants-fait-neuf-blesses-legers-dans-la-jungle-804613.html

2169
Marseille : Emmaüs crée "le réfrigérateur solidaire"

La Communauté Emmaüs de la Pointe Rouge à Marseille innove : après les vêtements, objets et mobiliers de toutes sortes, elle accueille désormais ...
 les fruits et légumes.
Des denrées rares pour les nécessiteux, souvent trop chères, qu'Emmaüs propose de récolter chaque jour.



Chaque année, le ménage français jette 7 kg de fruits et légumes. Partant de ce constat, la communauté Emmaüs de la Pointe Rouge à Marseille, vient d'installer un réfrigérateur ouvert 7 jours sur 7, pour les donateurs de fruits et légumes.
 Des denrées auxquelles les nécessiteux n'ont souvent pas droit, en raison de la cherté de ces produits frais. Des produits également exclus des campagnes alimentaires pour des problèmes de conservation.
Par le biais d'un réfrigérateur en libre dépôt, Emmaüs permet de redistribuer les fruits et légumes aux plus démunis.

video : http://api.dmcloud.net/player/pubpage/4f3d114d94a6f66945000325/553a08b994a6f65b347206f9/ea72378702ae4fe6a81c9cb9111c0ec3?wmode=transparent&chromeless=0&autoplay=1


http://france3-regions.francetvinfo.fr/provence-alpes/bouches-du-rhone/marseille/marseille-emmaus-cree-le-refrigerateur-solidaire-711373.html

2170
Video divers / Le Téléphone noir : la causerie de Causeur
« le: 11 septembre 2015 à 21:35:30 »

Pascal    

 10 septembre 2015 à 6 h 18 min   

Une réponse à un Causeur perlée. Fait mouche.

* Monte sur un rocher pour éviter l’herbe qui pourrait être coupée ;o *

Pour les causes, entre ce qui a favorisé le développement de Daesh, les financements et la participation à la déstabilisation des régimes des pays, s’il y a les effets d’aujourd’hui sur lesquels on peut difficilement revenir / agir, me semble que ce n’est pas la répression des passeurs qui aurait changé / changerait le problème de fond, que si on arrive à changer la politique extérieure (et intérieure) menée par nos pays, pourra y avoir un effet retour. Je pense qu’une grande partie des gens qui quittent leurs pays dans le cadre d’une guerre sont susceptibles d’y revenir, s’il ne s’est pas écoulé énormément de temps. Mais encore faut-il arriver à avoir un poids sur l’action politique et qu’on n’accentue pas les abîmes dans leurs pays suivant des intérêts / considérations divers et variés.

*

Jusqu’au 29 septembre 2015, vous êtes invités à réserver votre accès à la page où vous pourrez voir le film, à une campagne de soutien du film de Personne sur la Callas : Callasnikov :



http://www.lejournaldepersonne.com/campagne-de-soutien-du-film-de-personne-sur-la-callas-callasnikov-prevente-dacces-et-coproducteur-donateur/


Rappel : le « guichet » est ouvert pour Il était une Foi… Gaza : http://www.infoscenariodepersonne.com/guichet-film-etait-foi-gaza/

*

L’histoire du monde se fait ;
 Des points de vue tentent d’y tisser,
 De trouver des échos porteurs ;
 Valsent les éclats et les affréteurs,
 Les dés et les barques sont lancés ;
 Que restera-t-il de desseins à peine ancrés ?

L’astre du monde suit son cours ;
 La presse prisme pour des gratte-ciel,
 Chaque thèse peut se conforter autour,
 Contre ou pour l’événement et le sériel,
 Mais au final, les vagues aux rivages
 Et l’écume marque pour les âges.

De la Syrie en Ukraine,
 De la Palestine en Érythrée,
 Les peuples face aux intérêts,
 Des valeurs à la dérive américaine,
 D’autres à des ogres ou sur la voie des cimes,
 Et l’histoire se poursuit, y voguent les régimes.

 

avatar   jacou    

 10 septembre 2015 à 12 h 54 min   

Le grand cyclone, remue ménage des méninges .

A l’instar des tempêtes et des cyclones, grands nettoyeurs des oeuvres superficielles des humains, il en est de même de notre époque soumise à des perturbations croissantes naturo/politico/économico/religioso/…Et si, dans un phénomène cyclonique seul l’oeil bénéficie d’un calme relatif, de même seule l’oeil de la conscience éveillée peut ne pas être emportée par les apparences mouvementées d’une réalité extérieure directement mue par les délires intérieurs d’une humanité complètement à la dérive .

Tout ceci n’est pas aléatoire , cette situation est la conséquence de nos errements depuis que nous avons oublié notre réalité d’êtres divins et que nous nous sommes englués dans les marais égotiques de la personnalité humaine . Nous sommes arrivés au bout de cette expérience -volontaire- de l’oubli de/du Soi, l’amnésie à figé nos perceptions, notre corps s’est raidi dans une lourde densité , même notre mental , outil puissant de discrimination, s’est enkysté dans ses considérations politico/économico/religieuses .

De même que la dynamite peut être nécessaire pour ouvrir un passage dans la masse rocheuse , de même des événements « apocalyptiques » peuvent être nécessaires pour retrouver le chemin de la liberté de l’ëtre divin que nous sommes , je l’ai déjà dit et très souvent je mentionne des textes d’êtres de conscience de plus en plus nombreux , signe indéniable de l’éveil de la conscience mondiale seule capable de soulever la montagnes des souffrances conséquente de notre oubli .

Extrait de http://www.arcturius.org/chroniques/la-spiritualite-nest-pas-un-systeme-religieux/

… »Spiritualité, science et religion
 La spiritualité n’a rien d’une vérité toute faite, prête à avaler. Elle invite chacun à découvrir qui il est en profondeur et à se former sa propre vérité. Au contraire, la religion enseigne des vérités choisies par des autorités, et demande aux adeptes de les adopter. Les autorités décident quels écrits sont conformes à sa doctrine et lesquels sont hérétiques. Des textes de référence disent ce qu’il faut croire et ce qu’il faut rejeter. Les personnes qui enfreignent les règles édictées par ces textes sont considérées comme fautives et doivent se racheter ou être punies.

La religion considère qu’il existe un paradis qui est réservé à ceux qui ont fait preuve de bonne conduite, selon le jugement de Dieu ou des prêtres. La spiritualité enseigne que chacun a la possibilité de s’épanouir totalement, tel un bourgeon qui se déploie et fleurit. Il le fait de manière unique selon ses capacités (voir article Talents et doutes), en élargissant sa conscience par l’expérience et emprunte parfois des chemins détournés (parabole du fils prodigue dans la Bible). Chaque expérience est un enseignement vivant. La spiritualité conduit à la pleine reconnaissance de nos capacités physiques, émotionnelles, mentales, sociales et intuitives. La réalisation de Soi se manifeste par la radiance et la beauté, un paradis sur terre à la portée de tous au moyen du développement spirituel.

Dogmes et frontières
 Dès qu’un mur s’érige, dès que la moindre clôture est élevée, qu’une porte se ferme et qu’un interdit est édicté, voyez-y la trace d’une présence humaine non encore adulte. Barricades et règlements n’ont de raison d’être que face aux immatures. (Daniel Meurois, Comment dieu devint Dieu)
 La Science, dans les limites où l’actuelle société humaine dominante est capable de la concevoir, demeure tout aussi dogmatique que l’était l’ancienne approche du concept de Dieu. Un mot a simplement remplacé l’autre. Lorsque vous déclarez « les scientifiques ont dit », vous agissez comme ces prêtres qui déclaraient autrefois: « Dieu a dit », coupant court à toute velléité de réflexion autonome. L’approche de la Sagesse ne peut quant à elle, s’espérer que par la pénétration de cette question: « la Vie en moi, que dit-elle? » (Daniel Meurois, Comment dieu devint Dieu)

La recherche de notre Essence nous entraine à écouter notre Être intérieur, à découvrir ce que nous sommes profondément. Nous percevons ce qui est juste pour nous au lieu d’adopter les avis qui nous sont dictés par notre famille, nos amis, la religion, le société, les médias. Aller à la rencontre de Soi, c’est aussi découvrir notre propre vérité.
 C’est à vous de discerner ce qui, dans votre cœur, a la résonance de la Vérité. La Vérité ne peut être trouvée qu’au cœur de votre être, et il vous revient d’entreprendre cette quête dans votre recherche de la lumière. Toute information donnée est formée, en tout ou en partie, de l’opinion, de l’interprétation et, surtout, de l’intention de celui qui vous la propose comme l’authentique réalité. (Patricia Cori, Le Haut Conseil de Sirius)

Lorsque nous sommes confrontés à de nouvelles informations issues de l’extérieur (y compris cet article que vous lisez), il est bon de les filtrer en sentant comment elles résonnent en vous. Si l’information induit en vous de l’ouverture, de la revitalisation, de la légèreté, et de l’expansion, si elle n’est ni limitative ni dominatrice, alors vous pouvez la considérer avec l’esprit ouvert. Si elle induit de la crispation, de l’énervement, de la peur, ou le sentiment de vous forcer, alors, sans la rejeter, mettez-là en réserve comme une proposition qui pourra peut-être s’éclairer plus tard, mais qui ne vous convient pas pour le moment.

En trouvant notre propre vérité, nous nous libérons de l’emprise du conditionnement social et nous trouvons la liberté. La liberté est un état d’être intérieur, et non un ensemble de conditions extérieures. Nous prenons la responsabilité de nous-même. Au lieu de nous conformer à des autorités, nous trouvons l’autorité en nous-même. D’ailleurs autorité vient de auteur. Nous devenons les auteurs de notre vie, les créateurs. »…


2171
Video divers / Le Téléphone noir : la causerie de Causeur
« le: 11 septembre 2015 à 21:35:10 »
Le Téléphone noir : la causerie de Causeur



Bonsoir !
 Tous ceux qui veulent nous faire savoir quelque chose qui n'est pas très beau à voir m'appellent sur ce téléphone noir.
 Quand ça sonne y aura toujours Personne pour y répondre.

Dring dring !!!!
 En voyant la photographie de cet enfant, j’ai senti comme tout un chacun mon menton se mettre à trembler. La position du corps, les petits vêtements, les petites chaussures aux semelles arrondies : tout était rondelet, mignon, enfantin, tout appelait la caresse et la protection. Et tout était mort ! Comme l’a dit un écrivain, on a envie d’entrer dans l’image et de retourner ce corps, de le ramener à la vie. Cette photographie est une perfection. Elle remue nos instincts les plus sacrés. Elle donne un visage à la tragédie du Moyen-Orient chassé de ses foyers, tout comme le sourire candide d’Anne Frank incarne la Shoah, comme la grimace de douleur de Kim Phuc, la fillette brûlée au Napalm résume le désastre du Vietnam.
 Elle dit tout, cette photographie. Tout, sauf l’essentiel. Elle nous fait oublier la nature du rapport entre la tragédie de cette famille syrienne échouée en Turquie et notre culpabilité, à nous, citoyens européens, cette culpabilité qu’elle sert pourtant à attiser. On nous la flanque à la figure pour nous faire baisser la garde, à nous, non à ceux qui sont directement responsables de la mort d’Aylan Kurdi. Comme si l’on avait imputé la mort d’Anne Frank au manque de solidarité des habitants d’Amsterdam en omettant de mentionner qu’elle était expressément traquée par un État tiers, l’Allemagne, et l’idéologie meurtrière qui s’était emparée de cet État, le nazisme. Le père d’Aylan avait vu onze proches assassinés par l’État islamique. S’il a embarqué sa famille dans cet exode, est-ce à cause de nous, citoyens d’Europe, ou à cause de Daesh et de ses sponsors ? Comment se fait-il que les mêmes instances qui nous demandent aujourd’hui d’accueillir tous ces malheureux soient celles-là mêmes qui, par leur politique du chaos, ont provoqué leur exode, qui n’ont pas levé le petit doigt contre la filière des passeurs en Méditerranée et qui aujourd’hui encore s’opposent à toute intervention armée décisive contre l’État islamique ?
 Pourquoi ces mêmes médias n’ont-ils jamais diffusé les photographies de djihadistes manifestement non européens exhibant des têtes coupées de Serbes en Bosnie dans les années 1992-1995 ? Pourquoi ne montrent-ils pas à la Une les chrétiens horriblement crucifiés pratiquement chaque jour en Syrie ou en Irak par Daech ? Pourquoi occultent-ils les centaines d’heures de vidéo, les milliers de photographies sanglantes documentant le bombardement délibéré des populations civiles d’Ukraine orientale par l’armée du gouvernement putschiste de Kiev ?
 Les Européens à qui on veut faire avaler sans broncher un des mouvements de population les plus colossaux de l’histoire ne sont pas des citoyens qu’on veut convaincre, mais des chiens de Pavlov qu’on s’emploie à dresser.

 
C'est le compte rendu oral d'un article écrit sur Causeur. Encore un conte pour commenter une légende : la fameuse photo qui atteste que nous sommes tous IDIOTS. Causeur cause toujours... bien. C'est très alerte à la bombe.
 Heureusement qu'il y a des professionnels de la désinformation pour désamorcer ce type de bombe à retardement qui fait de nous autres citoyens des attardés mentaux...
 La photo, nous dit-on est une honteuse mise en scène. Le corps de l'enfant est perpendiculaire alors qu'il aurait dû être parallèle à la mer, question de géométrie ou de géostratégie ?
 Toujours est-il que si la photo a ému, c'est surtout ce genre de commentaire que l'opinion a retenu : qu'il s'agit purement et simplement d'une manipulation politico-médiatique de masse pour que notre vieille Europe ouvre ses portes aux jeunes migrants qu'on appelle : les réfugiés.
 Je récapitule, je ne capitule pas encore : la photo joue ou se joue de notre émotion toujours dupe, mais le commentaire lui, joue ou se joue de notre intellection, de notre intelligence. Il nous manipule au carré, autrement et surement puisqu'il fait usage d'arguments. Ce n'est plus notre émotion qui est captivée mais notre raison qui est capturée par une raison supérieure qui nous ouvre les yeux sur une réalité soit disant invisible.
 Merci pour la leçon : je vais en effet apprendre à me méfier, mais y compris de celui qui m'a appris la méfiance.
 Ces propos fort intelligents ne sont peut-être qu'une mise en perspective d'une autre directive :
 Causeur a peut-être aussi une cause à défendre... en effet, c'est trop laid pour être vrai :
On voudrait peut être nous insinuer que les réfugiés qui sont pour la plupart musulmans ne sont que des islamistes en puissance, des terroristes en devenir ?

Ou peut-être nous signifier qu'en ouvrant nos portes aux réfugiés, c'est l'islam qui va s'infiltrer de plus en plus dans nos cités pour les transformer de fond en comble?

Ou peut-être nous avertir qu'il faut désormais se méfier de tout et plus que jamais de l'eau qui dort parce qu'elle peut à tout moment nous submerger à l'image de cette photo angélique qui cache une volonté satanique.

Maintenant pour répondre à la question de savoir pourquoi ils ont choisi cette photo liée au drame Syrien plutôt qu'une autre liée par exemple au drame Ukrainien ?
 La réponse est tout bête : parce que l'Islam fait vendre, parce qu'il menace plus de monde, surtout ceux qui se croient les plus forts, les plus riches et les plus libres !

Je ne veux surtout pas couper l'herbe sous les pieds des commentateurs les plus avisés en disant que cette invasion est irrémédiable et que l'islamisme est en passe de devenir imbattable. Peu importe les causes, ce sont toujours les effets qui l'emportent.
 Ne le prenez surtout pas mal !

http://www.lejournaldepersonne.com/2015/09/la-causerie-de-causeur/

2172
Microsoft télécharge Windows 10 sur votre PC même si vous ne l'avez pas demandé



Microsoft tient vraiment à ce que les utilisateurs de Windows 7 et 8 passent à la dernière version de son OS. Au point de leur fournir le système en douce.
 


Pour obtenir Windows 10 gratuitement, il faut en faire la demande. 75 millions de personnes ont d’ailleurs suivi cette voie. Mais cela ne va probablement pas assez vite au goût de Microsoft, qui aimerait vraiment que vous passiez à Windows 10… Au point que même si vous n’avez pas réservé la mise à jour de votre système d’exploitation, elle va être téléchargée sur votre ordinateur.

Pour copier les fichiers sur votre machine, Microsoft passe par Windows Update. Toutes les personnes ayant choisi de recevoir les mises à jour automatiques de l’éditeur sont donc concernées.

Publicité

« Nous aidons les terminaux éligibles à être prêts pour Windows 10 en téléchargeant les fichiers dont ils auront besoin lorsqu’ils décideront de faire la mise à jour, a expliqué un porte-parole de Microsoft au site The Register pour justifier cette installation. Le passage vers Windows 10 sera alors plus simple et l’utilisateur sera sûr de disposer de la dernière version du logiciel. »

Le souci, c'est que la mise à jour vers Windows 10 n’est pas anodine. Les fichiers téléchargés et stockés sur les ordinateurs pèsent lourd, environ 3 Go pour la version 64 bits de l'OS, ce qui peut poser un souci notamment à ceux qui disposent de peu d’espace disque.

Cela dit, Microsoft a également indiqué au site britannique qu’il était possible de supprimer ces fichiers en passant par la fonction Disk Cleanup, ce qui ne les empêchera pas ensuite de passer malgré tout à Windows 10 a ajouté l’éditeur. Nous voilà rassurés…

Source :
The Register
http://www.01net.com/actualites/microsoft-telecharge-windows-10-sur-votre-pc-meme-si-vous-ne-l-avez-pas-demande-914088.html

2173
Réforme du Code du travail : les salariés vont-ils y perdre ?

Le gouvernement veut réformer le droit du travail pour le rendre "plus souple". Francetv info a voulu savoir ce qui attendait les salariés.



Trop lourd, trop complexe, illisible, inefficace sur le plan économique et peu protecteur… Les critiques pleuvent sur notre Code du travail en cette rentrée. Manuel Valls a fixé le cap, mercredi 9 septembre : une réforme avant l'été 2016. Sans doute la dernière grande réforme économique et sociale du quinquennat.

L'objectif ? "Plus de souplesse mais pas moins de protection", a développé le Premier ministre alors qu'il recevait le rapport du haut fonctionnaire et expert du droit du travail Jean-Denis Combrexelle.

Mais ce bouleversement annoncé est-il sans risque pour les salariés ? Francetv info a voulu savoir ce que cette réforme pourrait changer dans votre vie de travailleur.

On parle de davantage de négociations, mais se feront-elles dans mon intérêt ?

"Ce qui sera négocié ne sera pas forcément juste, surtout dans un contexte de crise et de suppressions d’emplois où le rapport de forces est déséquilibré, estime Pascal Lokiec, professeur à l'université Paris Ouest Nanterre et auteur de Il faut sauver le droit du travail (Odile Jacob). "On risque, surtout dans les entreprises, d’aboutir à des accords défavorables aux salariés."

Pour lui, il est important que la loi reste la source principale du droit du travail pour, notamment, préserver ce qu’on appelle le "principe fondamental de faveur" : la convention et l'accord collectif peuvent comporter des dispositions plus favorables aux salariés que celles prévues par les lois et règlements en vigueur.

"Le principe de cette réforme n'est pas d'arriver à des licenciements à l'américaine, c'est-à-dire du jour au lendemain", tempère Stéphanie Lecocq, directrice d'études à l'Institut supérieur du travail. Ce projet doit permettre de simplifier, mais de conserver les protections sur les plus grands principes. Le socle commun (appelé "ordre public") serait ainsi défini par la loi et les différentes branches d'activité en prenant en compte les grands principes du droit international protégeant la santé et la dignité des travailleurs.

Mais Stéphanie Lecocq le reconnaît : le résultat de la négociation dépendra de la qualité du dialogue entre les parties. Et, pour cela, "les partenaires sociaux, notamment ceux chargés de défendre les salariés, doivent être formés et en capacité de négocier".

Dois-je m'inquiéter pour mon salaire ?

Pour "favoriser l'emploi et l'amélioration de la situation de l'entreprise", François Hollande souhaite donner plus de souplesse aux patrons pour mieux "organiser le travail". Mais il a également imposé des "garanties essentielles", comme la durée légale du travail à 35 heures et le salaire minimum. Pas de changement à prévoir sur ces points, donc.

En revanche, les accords collectifs pourront, au nom de la sauvegarde de l'emploi, faire varier le salaire mensuel. De quelle manière ? En jouant sur le "seuil de déclenchement" des heures supplémentaires. Concrètement, les salariés pourraient être payés en "heures sup" non plus à partir de la 36e, mais de la 37e voire de la 39e heure. Ce serait alors aux syndicats et à la direction de trouver un accord.

Pourrai-je m'opposer à ces accords collectifs "préservant l'emploi" ?

Plus difficilement, lorsqu'il s'agira d'un accord de mobilité, de gestion prévisionnelle de l'emploi et des compétences (GPEC) ou de maintien de l'emploi. Selon le rapport, c'est "l'intérêt collectif" de l'emploi qui prime. Un salarié qui refuserait les termes d'un accord visant à sauver des emplois risquerait un licenciement économique, avec des indemnités moins élevées que lors d'un licenciement classique.

C'est un changement radical avec ce qui a cours actuellement, explique Stéphanie Lecocq, de l'Institut supérieur du travail. "Aujourd'hui, si plusieurs salariés s'opposent au plan, les négociations sont relancées, avec possibilité de trouver de nouvelles mesures de reclassement ou d'indemnités. Cette possibilité-là disparaîtrait."

En cas de litige, comme pourrai-je m'informer pour défendre mes intérêts ?

C'est sans doute, là aussi, une révolution pour le salarié. Aujourd'hui, en cas de désaccord avec votre employeur, vous pouvez consulter facilement (sur internet notamment) ce que dit le Code du travail. Par exemple, si votre employeur vous oblige à prendre vos congés payés par anticipation, vous pouvez facilement vérifier qu'il n'en a pas le droit. "Mais dans la nouvelle formule, ce sera plus compliqué, puisqu'il faudra connaître et savoir lire votre contrat de travail ou votre convention collective négociée au sein de votre entreprise, et vous plonger dans ces documents", note Stéphanie Lecocq.

L'autre aspect encore flou concerne le contrôle de ces accords. "Il va falloir que les inspecteurs du travail maîtrisent un droit à la carte, propre à chaque entreprise. Et pour les juges, ce sera tout aussi difficile", prévient Pascal Lokiec.

http://www.francetvinfo.fr/economie/emploi/reforme-du-code-du-travail-les-salaries-vont-ils-y-perdre_1076127.html

2174
Voici votre position sexuelle préférée en fonction de votre signe astrologique

Les signes astrologiques influencent-ils nos pratiques sexuelles?
Si l'on en croit certains chercheurs et sexologues, la réponse est positive.
Mais si d'autres refusent d'y croire. On vous laisse juger...



Le site Demotivateur a passé en revue tous les signes astrologiques...

Capricornes (du 22 décembre au 19 janvier)

La position du missionnaire.

Verseaux (du 20 janvier au 19 février)

Des personnes ouvertes à toutes nouvelles expériences et sensations!

Poissons (du 19 février au 20 mars)

La position de la cuillère est probablement celle qu'ils préfèrent car c'est pour eux la plus affectueuse.

Béliers (du 20 mars au 19 avril)

« Ils aiment prendre les devants, ce sont de véritables dominateurs. Si votre fantasme correspond à une partie de jambes en l'air sans complexe et énergique, partez à la conquête d'un Bélier », explique le site.

Taureaux (du 20 avril au 20 mai)

Les Taureaux sont paresseux. Vous devez prendre les devants...

Gémeaux (du 21 mai au 20 juin)

Les Gémeaux adorent... le sexe oral.

Cancer (du 21 juin au 22 juillet)

Les cancers sont affectueux et sensibles.

Lion (du 23 juillet au 22 août)

Avec un Lion, votre partie de jambes en l’air ressemble davantage à un film... porno.

Vierge (du 24 août au 22 septembre)

Le Vierge est une personne très méthodique, selon Demotivateur.

Balance (du 23 septembre au 22 octobre)

Ils aiment uniquement être au dessus

Scorpion (du 23 octobre au 21 novembre)

Les Scorpions sont les bêtes de sexe  !

Sagittaire (du 22 novembre au 21 décembre)

Ils ont tendance à avoir eu beaucoup de partenaires avant de trouver la bonne personne...

video : http://www.rtl.be/rtltvi/video/412011.aspx

http://www.sudinfo.be/1210351/article/2015-02-11/voici-votre-position-sexuelle-preferee-en-fonction-de-votre-signe-astrologique

2175
Bruxelles: du wifi gratuit activé en urgence pour les réfugiés

La secrétaire d’Etat bruxelloise chargée de la Transition Numérique Bianca Debaets (CD&V) active ce weekend un nouveau point d’accès wifi gratuit (hotspot) à la sortie CCN de la Gare du Nord.



L’activation de ce 31 e  hotspot régional a été avancée afin que les réfugiés du Parc Maximilien tout proche puissent en bénéficier.

« La situation urgente des réfugiés exige une action immédiate. J’active donc ce week-end un point d’accès wifi gratuit dans le Quartier Nord. Pour les réfugiés, le contact avec leur famille, que ce soit en Europe ou dans leur pays d’origine est vital. Grâce à Urbizone, cela sera rapide, sûr et gratuit (par exemple via les médias sociaux ou téléphoner via le web…) » affirme la secrétaire d’Etat Bianca Debaets. « Les nombreuses initiatives citoyennes d’aide aux réfugiés exploitent aussi les nouvelles technologies. Je pense à la plateforme www.offerhelp.be  où les réfugiés, bénévoles et organisations peuvent se mettre en contact les uns avec les autres. »

Le nouvel hotspot est bien sûr à la disposition de tous les Bruxellois, navetteurs et visiteurs.

Urbizone s’inscrit dans le développement par la Secrétaire d’Etat Bianca Debaets, de Bruxelles en tant que Smart City, où les technologies numériques sont avant tout au service des Bruxellois.

Dans l’avenir, le réseau wifi sera encore plus étendu. Les citoyens peuvent eux-mêmes déterminer les lieux où ils souhaitent bénéficier du wifi via www.smartcity.brussels, le portail Smart City de la Région Bruxelles-Capitale.

Le réseau wifi régional Urbizone est géré par IRISnet, l’opérateur télécom régional, en collaboration avec le Centre d’Informatique pour la Région bruxelloise.

http://www.lacapitale.be/1373546/article/2015-09-11/bruxelles-du-wifi-gratuit-active-en-urgence-pour-les-refugies