Voir les contributions

Cette section vous permet de consulter les contributions (messages, sujets et fichiers joints) d'un utilisateur. Vous ne pourrez voir que les contributions des zones auxquelles vous avez accès.


Messages - mike

2296
info - média france / Quand Pierre Richard rend visite aux mal-logés
« le: 02 septembre 2015 à 21:26:33 »
Quand Pierre Richard rend visite aux mal-logés





Le célèbre acteur est venu apporter son soutien aux expulsés et expulsables installés place de la République, à Paris, à l’initiative du DAL. Il a dénoncé un pays « sous-développé moralement ».




« Je ne suis pas venu pour tenir un discours politique, mais un discours de l’humaniste que j’essaie d’être. » Un grand blond sur la place de la République. Lundi soir, les militants parisiens de Droit au logement (DAL) ont reçu une petite visite de Pierre Richard. Lors d’une précédente action, l’acteur avait échangé son numéro de téléphone avec Jean-Baptiste Eyraud, le président de l’association, et promis de venir s’il lui demandait. Il a tenu parole.

 

« La France est sous-développée moralement », a souligné Pierre Richard en arrivant sur le campement de fortune installé dans la capitale depuis le 31 juillet. Près d’une centaine de personnes dorment ici en attendant un relogement. Exposés aux yeux de tous sur la place de la République, expulsés et expulsables cohabitent avec la ferme intention de faire respecter leurs droits. « Tout le monde a le droit à un logement, a souligné le comédien. Voir tous ces gens dehors sans solution, c’est terrifiant. »

 

Leur nombre a nettement augmenté ces derniers mois. Une situation qui « fait tristement penser à l’année 2005, rappelle Jean-Baptiste Eyraud. Une multitude d’expulsions avaient été menées en Ile-de-France, sous la direction de Sarkozy », alors ministre de l’Intérieur.

 

Beaucoup de manifestants installés place de la République devraient bénéficier de la loi sur le droit au logement opposable (DALO) et être relogés sans aucune difficulté. Mais la réalité est toute autre. C’est le cas de Fasia. Une mère de quatre enfants qui passent ses journées sur la place. « Suite à des accrochages avec notre voisin, la société d’HLM nous a poursuivis en justice, raconte-t-elle. Nous avons gagné en première instance mais elle a fait appel et on a perdu. Nous allons être expulsés et devons quitter les lieux le 20 septembre alors que mes enfants effectuent leur rentrée scolaire... » Elle ajoute : « J’ai toujours payé mon loyer. Mes droits ne sont pas respectés et je me retrouve dans la rue. »

 

Alors que de nombreux logements restent vacants, des familles entières sont mises dehors ou menacées d’expulsions sans réelle perspective. « Le logement a toujours été un moyen de faire de l’argent, explique Jean-Baptiste Eyraud. Ce n’est pas une priorité pour l’Etat de reloger ces personnes et on assiste à des expulsions plutôt qu’à des relogements couteux. » Mardi soir,  les militants du DAL de la place de la République devaient être reçus à la mairie de Paris.

 

En avril dernier, l'association avait réussi à reloger près de 250 familles suite à une même action de solidarité, toujours place de la République. Ce même mois, la Cour de justice européenne avait condamné la France pour non-respect de la loi Dalo. Quelques succès encourageants.

http://www.humanite.fr/quand-pierre-richard-rend-visite-aux-mal-loges-582654

2297
Sécurité / KeyRaider, le virus qui a piraté 225.000 iPhone
« le: 02 septembre 2015 à 20:57:13 »
KeyRaider, le virus qui a piraté 225.000 iPhone

D'abord diffusé en Chine, le malware KeyRaider s'attaque aux smartphones d’Apple qui ont été débloqués.
C’est ce qu'affirme une entreprise informatique spécialisée dans la sécurité.
Le virus récupérerait des identifiants et des mots de passe et servirait notamment à des demandes de rançon.
225.000 comptes auraient été piratés.



Pour récupérer les informations, le virus KeyRaider se sert des communications entre l'iPhone et le site de musique en ligne d'Apple, iTunes. © Stan Honda, AFP Photo

Des chercheurs en sécurité informatique disent avoir identifié une nouvelle famille de virus baptisée KeyRaider qui s'attaque à des iPhone et iPad « jailbreakés », c'est-à-dire débloqués pour pouvoir y installer des applications non approuvées par Apple. « Nous pensons que c'est le plus grand vol connu de comptes Apple causé par un virus », indique la société de sécurité informatique américaine Palo Alto Networks sur son site Web, où elle résume les résultats d'une enquête réalisée avec WeipTech, un groupe technique amateur réunissant des fans d'Apple en Chine.

« KeyRaider a ainsi déjà réussi à voler plus de 225.000 comptes Apple valides » avec leurs mots de passe, qui ont été retrouvés stockés sur un serveur, ainsi que « des milliers de certificats, clés privées, et tickets d'achats », précise Palo Alto Networks. Le virus fonctionne en interceptant les communications de l'appareil avec iTunes, la boutique de musique en ligne d'Apple. Il vole et partage des informations d'achats à l'intérieur d'applications et désactive la fonction de déblocage locale ou à distance de l'iPhone ou de l'iPad. Certaines des victimes ont constaté des achats anormaux, d'autres ont vu leur appareil bloqué par des pirates qui leur ont demandé une rançon, indique encore la société de sécurité informatique.

KeyRaider s'attaque aux appareils utilisant iOS, le système d'exploitation mobile d'Apple, et qui ont été débloqués. Il est distribué en Chine par l'intermédiaire de Cydia, une application non officielle pour iOS donnant accès à des applications non validées par Apple. Palo Alto Research estime au total que des consommateurs de 18 pays ont été touchés dont la Chine mais aussi l'Allemagne, l'Australie, le Canada, la Corée du Sud, les États-Unis, l'Espagne, la France, l'Italie, Israël, le Japon, le Royaume-Uni, la Russie et Singapour. Contacté par l'AFP, Apple n'a pas fait de commentaire dans l'immédiat.

http://www.futura-sciences.com/magazines/high-tech/infos/actu/d/informatique-bref-keyraider-virus-pirate-225000-iphone-59600/

2298
Pendant ce temps en Australie…Une discussion autour de Mortal Kombat tourne (très) mal

GORE
– Lors d’un barbecue entre amis en Australie, une discussion à propos de la fatalities de Mortal Kombat dégénère. Un des mecs trouve que les fatalities ne sont pas réalistes.
Ses potes vont lui prouver le contraire. Attention, c’est gore !
Réalisée par RackaRacka, la vidéo a nécessité le travail d’une équipe de talentueux cascadeurs, et d’une deuxième spécialisée dans les effets spéciaux, afin d’amener le célèbre jeu vidéo dans la vraie vie. Épic !



http://www.tout-bon.com/mortal-kombat-real-life/

2299
Evan, 7 ans, couvert de boutons et de cloques après une baignade aux Barrages de l'Eau d'Heure: voici pourquoi...

Marie Vandiest, de Morialmé (Florennes), est une maman en colère. Après s’être baigné aux Barrages de l’Eau d’Heure, Evan son fils de sept ans, présente des boutons et des cloques sur tout le corps.



« Dimanche dernier, nous sommes allés au lac de Falemprise pour nous détendre et un responsable nous a dit que nous ne pouvions pas nous y baigner en raison de la présence d’une algue toxique » , explique-t-elle. «  On nous a dit que le problème était localisé et que si nous voulions nous baigner, il suffisait d’aller plus loin, au lac de la Plate Taille. Ce que nous avons fait, en toute confiance . »




Arrivés sur place, les enfants de Marie se jettent à l’eau. «  Dès qu’ils sont sortis du lac, ils ont commencé à avoir des démangeaisons sur tout le corps. On a d’abord cru que c’était la chaleur » , précise la maman d’Evan. Le lendemain matin, les symptômes s’aggravent. «  Mon fils aîné, âgé de 7 ans, avait des boutons et des cloques sur tout le corps. Ça le grattait partout et sa peau le brûlait. Il n’arrêtait pas de pleurer. » 

Une trentaine de parents aurait subi la même mésaventure se sont manifestés.

Du côté des Lacs, la responsable sécurité et environnement précise que la famille s’est probablement baignée dans une zone interdite. La « puce du canard », sorte de parasite caché dans des algues serait à l’origine des irritations des enfants.
 
http://www.lanouvellegazette.be/1366556/article/2015-09-01/evan-7-ans-couvert-de-boutons-et-de-cloques-apres-une-baignade-aux-barrages-de-l

2300
POLLUTION Depuis ce mardi, camions et autocars mis en circulation avant octobre 2001 s’exposent à une amende de 35 euros et à une reconduite aux portes de Paris s’ils sont supris roulant dans la capitale…

Paris : Les premières amendes tombent contre les vieux poids-lourds.



Place de la nation, les policiers parisiens mettent les premières amendes aux poids-lourd et autocars de plus de 3,5 tonnes et immatriculées avant octobre 2001 et circulant dans Paris - F. Pouliquen / 20 Minutes

Cette fois-ci, il ne s’agit plus de simples avertissements… Ce mardi matin, les policiers parisiens de la division de la prévention de la répression de la délinquance routière et ceux de l’Unité de contrôle technique distribuaient les premières amendes aux poids lourds et autocars immatriculés avant le 1er octobre 2001 attrapés dans Paris.

« Une journée de livraison gâchée »

C’est ainsi désormais. Les véhicules de 3,5 tonnes et plus, mis en circulation avant octobre 2001, n’ont plus droit de circuler dans Paris, hors périphérique, de 8h à 20h, ceci sept jours sur sept. Juste sur ce seul critère de l’ancienneté du véhicule. Il n’y a de toute façon guère d’exception, assure commissaire Pierre-Etienne Hourlier, chef de la division de la prévention et de la répression de la délinquance routière de la Préfecture de police : « les véhicules les plus anciens sont aussi ceux qui polluent le plus ».

Claude l’a appris à ses dépens en s’aventurant au volant de son camion aux abords de la place de la Nation où un important dispositif policier traquait les camions et autocars à l’air vétuste. Il est le premier chauffeur routier à être sanctionné dans le cadre de cette mesure. « Je n’en connaissais pas l’existence, ni mon chef d’ailleurs qui n’est pas content du tout », lance-t-il. Le chauffeur s’en sort avec 35 euros d’amende et l’obligation de faire demi-tour et de quitter Paris. « C’est problématique, je dois livrer plusieurs cantines scolaires de la région parisienne. J’ai récupéré la marchandise à Aulnay-sous-Bois et je passer par Nation me raccourcissait le chemin. Là, c’est sûr, je ne terminerai pas mes livraisons, c’est une journée gâchée. »

127 panneaux installés

Dur ? « Nul n’est censé ignorer la loi », répond Christophe Nadjovski, adjoint d’Anne Hidalgo en charge des transports. L’interdiction, il est vrai, avait été annoncée en grande pompe par la maire de Paris dans son plan antipollution en janvier. Elle est entrée en vigueur le 1er juillet dernier, mais les policiers n’ont pas sanctionné jusqu’alors. Enfin, 127 panneaux ont été installés ces derniers jours aux portes de Paris pour rappeler la mesure.

L’étau n’a pas fini de se resserrer sur les véhicules les plus polluants. Cette première Zone de circulation restreinte (ZCR) ne toucherait que 7 à 10 % du parc roulant francilien, selon les estimations de Christophe Nadjovski. « C’est quelques milliers de poids lourds et environ 200 autocars sur les 1.000 qui circulent chaque jour dans Paris ».

Qu’une première étape

Dès l’été prochain, les restrictions s’étendront, en semaine, aux véhicules légers, aux utilitaires légers et aux deux-roues motorisés antérieurs au 31 mai 2000. « En 2017, nous nous concerterons également avec les communes de la future métropole de Paris pour étendre le périmètre d’interdiction, poursuit Christophe Nadjovski. Plus il sera large, mieux nous agirons contre la pollution. »

L’adjoint aux transports rappelle aussi travailler à de nouveaux dispositifs complémentaires avec les ZCR qui pourraient être testées dans Paris courant 2016. Les fameuses zones à trafic limité et les zones à ultra-basse émission, que Christophe Nadjovski a déjà détaillées par le passé.


Des exceptions prévues
 L’arrêté municipal interdisant la circulation dans Paris des véhicules de plus de 3,5 tonnes immatriculés avant le 1er octobre 2001 a prévu quelques exceptions. Elles ne s’appliquent en effet pas aux véhicules d’intérêt général prioritaire, comme les ambulances, les véhicules des forces armées, ceux des associations agrées de sécurité civile, aux véhicules professionnels effectuant des déménagements, aux véhicules des auto-écoles, ou aux poids lourds qui approvisionnent les marchés parisiens et qui sont dûment habilités par la mairie… »

http://www.20minutes.fr/paris/1676995-20150901-paris-premieres-amendes-tombent-contre-vieux-poids-lourds

2301
Europe / Troisième villa saisie pour les Balkany
« le: 02 septembre 2015 à 20:00:48 »
Troisième villa saisie pour les Balkany




ENQUÊTE Après les propriétés de Giverny et de Saint-Martin, la justice a demandé la saisie de la villa «Dar Gyucy», à Marrakech, acquise en 2009 via de tortueux montages fiscaux.
 

Le patrimoine des Balkany n’en finit pas de s’effilocher. Après leur propriété de Giverny et leur villa antillaise de Saint-Martin, déjà saisies, c’est au tour de leur riad marocain d’être bloqué par la justice. Selon nos informations, confirmant celles du Canard enchaîné, les magistrats chargés de l’enquête ont saisi les titres porteurs de la société panaméenne détenant la SCI «Dar Gyucy», propriétaire du riad de Marrakech occupé depuis 2009 par les Balkany. Cette mesure traduit la volonté des juges de geler toute opération éventuelle, et notamment d’empêcher la vente du riad. Des saisies également utilisées comme garanties avant une possible confiscation, en cas de condamnation devant le tribunal correctionnel.


De tous les biens des époux Balkany, mis en examen pour «corruption» et «blanchiment de fraude fiscale», la villa Dar Gyucy est le plus sulfureux. En raison de l’origine trouble des fonds, mais surtout des montages financiers ayant permis son acquisition. Un cas d’école de délinquance en col blanc. Sur le papier, il est quasiment impossible d’identifier le véritable propriétaire de la villa : elle a été achetée en 2009 par une structure panaméenne financée par une boîte aux lettres immatriculée au Panama mais ayant un compte bancaire à Singapour.

Avec l’aide de Tracfin, le service antiblanchiment de Bercy, les juges du pôle financier ont néanmoins fini par identifier l’ayant droit de ces deux coquilles off shore en la personne de Jean-Pierre Aubry, homme lige des Balkany. Ancien responsable des sports à Levallois, il a été propulsé directeur de cabinet du maire en 2001, puis directeur général de la Semarelp, la société d’économie mixte et bras armé financier de la ville.

Sociétés écrans

C’est lui, en 2009, qui s’est déplacé à Genève pour superviser l’opération Dar Gyucy. Il est alors décidé de créer deux sociétés écrans: la première est destinée à recevoir puis ventiler 5 millions d’euros touchés par Patrick Balkany en marge de juteux contrats africains. La seconde permet d’acheter la propriété et surtout de masquer son véritable propriétaire. Le temps de régler quelques formalités administratives et la villa Dar Gyucy est finalement achetée pour un peu plus 5 millions d’euros, dont la moitié en dessous-de-table pour le vendeur marocain. Interrogé par les juges sur cet aller-retour inopiné sur les rives du lac Léman, Jean Pierre Aubry est resté laconique. «Je suis allé en Suisse pour les cigares et les chocolats, a-t-il raconté. Les meilleurs cigares s’achètent à Genève.» Un humour auquel n’ont pas vraiment goûté les juges, qui l’ont mis en examen dans la foulée pour «complicité de corruption passive» et «blanchiment de corruption».

A la différence de la villa de Saint Martin, dont Isabelle Balkany a fini par admettre être la propriétaire, le couple a toujours nié détenir le riad de Marrakech. «Cette maison ne nous appartient ni à moi ni à mon mari», a juré Isabelle devant les juges. Une version ébranlée, entre autres, par des écoutes téléphoniques. «Viens au moins une semaine à Marrakech, j’ai les enfants. Tu me dis quand tu arrives et y’a pas de soucis», lance un jour Isabelle à une de ses amies. «OK chérie, mais ça commence à devenir un peu honteux, quand même, de venir systématiquement», rétorque cette dernière. «Honteux de quoi ? Arrête…», la rassure son hôte. «De venir chez toi !»

200 000 dollars pour Me Arnaud Claude

L’acquisition de la villa marocaine est d’autant plus embarrassante qu’elle implique un avocat parisien de renom, Arnaud Claude, avocat de la ville de Levallois et surtout associé historique de Nicolas Sarkozy au sein du cabinet «Claude & Sarkozy». C’est lui qui accompagne Jean-Pierre Aubry chez Gestrust lors de l’ouverture du trust, en 2009. Lui, aussi, qui donne les informations par téléphone à la fiduciaire suisse. «A titre amical», expliquera-t-il dans un premier temps sans vraiment convaincre.

Car non seulement les juges sont persuadés que Me Claude a joué un rôle actif dans le montage financier, mais ils soupçonnent également l’avocat d’avoir été grassement payé pour le faire. Comme l’a révélé Libération, l’enquête a mis en évidence un virement de 200 000 dollars, envoyé depuis une société écran suisse sur un compte à Singapour. Sur le bordereau de virement, est indiqué à la main : «Partie des honoraires de Me Claude». L’avocat a été mis en examen depuis pour «blanchiment de fraude fiscale». Dans cet entrelacs de trust et de sociétés écrans, un autre virement effectué en marge de l’acquisition marocaine continue d’intriguer les enquêteurs. D’un montant de 250 000 dollars, il porte la mention «commission rétroactive». A ce stade, la justice n’a pas encore identifié son destinataire.
 
Emmanuel FANSTEN

http://www.liberation.fr/politiques/2015/08/13/troisieme-villa-saisie-pour-les-balkany_1362925

2302
Hors europe / Les secrets de Bill Clinton hackés par un ancien espion
« le: 02 septembre 2015 à 19:58:57 »
Les secrets de Bill Clinton hackés par un ancien espion




Cinq ans après la mort de l’agent du MI6 Gareth Williams, dont le corps avait été retrouvé dans son appartement londonien en 2010, le mystère reste entier. Mais deux nouveaux éléments viennent raviver l’enquête alors que la police avait arrêté les recherches en 2013, statuant sur l’hypothèse que l’espion était sûrement mort seul, enfermé dans un sac fermé de l’intérieur.

Les enquêteurs ont affirmé que Gareth Williams aurait piraté des informations privées sur l’ancien président américain Bill Clinton, peu avant sa mort. De quoi redonner un tout autre visage à l’enquête. En effet, le cryptographe anglais était parvenu à obtenir illégalement une liste d’invités à un événement chez Bill Clinton pour la transmettre ensuite à un ami, qui faisait partie des conviés.

Une nouvelle hypothèse sur les circonstances de sa mort a vu le jour : des agents secrets se seraient introduits par effraction par une fenêtre chez Gareth Williams pour effacer les preuves. Avant les événements, l’agent anglais suivait un entrainement à Londres après être revenu de Washington où il travaillait sur un dossier sensible avec la NSA.

https://ijsbergmagazine.com/breves/30643-les-secrets-de-bill-clinton-hackes-par-un-ancien-espion/

2303
Extension de la redevance pour renflouer France télévisions et Radio France



   Extension de la redevance pour renflouer France télévisions et Radio France.






    La redevance de 136 euros pourrait être étendue au delà des simples téléviseurs, l'annonce sera faites "lundi prochain" ou pendant "la présentation de la loi de finances le 30 septembre." selon LCP. En effet, au gouvernement, on compte sur cette taxe pour gonfler les recettes afin de renflouer les caisses de France télévisions et Radio France, dont les finances sont en déficit de 10 et 21 millions d'euros.

   Rappelons que cette redevance rapporte 3,5 milliards d'euros par an, mais qu'elle demeure plus ou moins obsolète puisque les ordinateurs sur lesquelles il est possible de regarder la télévision sont exonérés de cette taxe.


Il ne sera pas question de taxer les smartphones, mais les tablettes et ordinateurs qui sont de plus en plus répandus au sein de la population.



 Fleur Pellerin, la ministre de la Culture, est depuis 1an déjà partisane de l'extension de cette taxe "à tous les supports pouvant recevoir les programmes audiovisuels". Mais elle souhaite cependant que cela ne touche "ni les ménages jeunes ni les foyers fragiles" et qu’elle "n’augmente pas le niveau d’imposition".

   Pour Delphine Ernotte la nouvelle présidente de France télévisions, il devient urgent de prendre des mesures pour remplir la bourse, "il faudra couper quelque part" a t-elle déclaré en rappelant que le nombre de téléviseurs diminue en France de 2% par an et encore plus vite aux Etats-Unis.

"La cible privilégiée serait typiquement les foyers aisés qui, jusqu’ici, échappaient à la redevance en déclarant ne pas posséder de télé, alors qu’ils la regardent par exemple sur ordinateur ou tablette. Une modification des usages qui conduit de la même façon la Grande-Bretagne à étudier un élargissement de l’assiette de sa redevance." écrit LCP sur son article.
 
   Les conditions de la redevance sont toutefois ambigüe, elle porte sur la possession ou non d'une télévision, non sur l'action de la regarder, de ce fait les conditions devront être changer pour pouvoir augmenter la portée de cette taxe.

http://www.lapausesolid-r.fr/2015/09/extension-de-la-redevance-pour.html

2304
Explosion de joie au Guatemala après la levée de l'immunité du président




Une foule de Guatémaltèques enthousiastes célébrait mardi la levée historique de l'immunité du président Otto Pérez, qui sera désormais poursuivi pour corruption, dans un climat de protestation populaire inédit dans le pays.
 

Spontanément, des centaines d'habitants ont accouru devant le Parlement, qui venait d'approuver à 16h30 le retrait du bouclier judiciaire du président conservateur, grâce au vote à l'unanimité des 132 députés présents (sur 158 que compte l'assemblée).

Aux sons de trompettes, de pétards, de cris de joie, les manifestants ont ensuite rejoint la place centrale de la ville de Guatemala, où ils étaient plus d'un millier en début de soirée, malgré la pluie tropicale.

«C'est un triomphe du peuple guatémaltèque, face à l'anarchie qui régnait dans ce pays», témoignait à l'AFP Morel Villatoro, retraité, au milieu d'une foule agitant le drapeau blanc et bleu ciel du pays.


C'est la première fois dans l'histoire du Guatemala qu'un président perd sa protection judiciaire, ouvrant la voie à des poursuites à son encontre.



Quelques heures plus tard, la justice décrétait l'interdiction de sortie du territoire à l'encontre du dirigeant.

Cette mesure intervient alors que le pays centraméricain vit un moment de mobilisation populaire sans précédent et à quelques jours seulement des élections générales prévues dimanche, auxquelles M. Pérez, en exercice jusqu'au 14 janvier 2016, ne se représente pas, la Constitution n'autorisant qu'un seul mandat.

Des manifestations pacifiques sont organisées chaque semaine depuis avril, quand avait été révélé ce scandale de corruption auquel s'ajoutent d'autres affaires mises au jour depuis.

Pas de démission

«C'est un jour de grande responsabilité, un jour où le peuple du Guatemala, après quatre mois de lutte, retrouve l'espoir et voit que le Parlement réagit enfin et ouvre la voie à une procédure contre un président qui n'a pas su écouter le peuple guatémaltèque», a déclaré Mario Taracena, député social-démocrate.

Le général en retraite de 64 ans, au pouvoir depuis 2012, est accusé par le parquet et une commission de l'ONU contre l'impunité (Cicig) d'avoir dirigé un système de corruption au sein des douanes, via lequel des fonctionnaires touchaient des pots-de-vin pour exonérer de taxes certaines importations.

Son ancienne vice-présidente Roxana Baldetti est elle déjà en détention provisoire dans ce dossier.

«Je peux vous le dire : je n'ai pas reçu un centime de cette structure frauduleuse», affirmait encore lundi Otto Pérez, se disant «complètement tranquille».

Mi-août, une précédente demande de levée d'immunité, avant les accusations du parquet et de la Cicig, avait échoué faute d'atteindre le nombre de votes nécessaires.

Mais face à la colère grandissante de la population, les parlementaires, qui sont nombreux à jouer leur siège lors des élections de dimanche, ont cette fois appuyé la procédure.

Le président a déposé lundi un recours devant la Cour constitutionnelle pour bloquer la procédure contre lui, avant une décision attendue d'ici jeudi.

Son porte-parole, Jorge Ortega, a à nouveau nié mardi qu'il allait démissionner, malgré les nombreux appels en ce sens d'institutions publiques dont la Cour des comptes, ainsi que du patronat.

«Le président a été très clair dans ses deux dernières déclarations aux médias de communication, en disant qu'il allait affronter la procédure» judiciaire sans quitter son poste, a-t-il déclaré.

«Un avertissement»

Outre le départ de M. Pérez, les manifestants réclament le report des élections, souhaitant d'abord une vaste refonte du système politique pour le purger de la corruption endémique.

«Nous sommes dans une période de crise, mais au-delà de ça, c'est un avertissement pour le prochain gouvernement, pour lui dire que nous ne sommes pas endormis, nous sommes prêts», déclarait, parmi la foule de manifestants mardi, Jorge Salguero, enseignant.

Mardi, la militante indigène Rigoberta Menchu, prix Nobel de la paix 1992, a appelé au calme «face au risque de débordements», notamment le jour du scrutin.

Le scandale de corruption a accaparé la campagne électorale du pays, contrairement aux précédentes, plus centrées sur la violence, qui fait chaque année 6000 morts, en majorité liés au crime organisé, dans un pays de 15,8 millions d'habitants miné par le trafic de drogue et la pauvreté.

Pour Manfredo Marroquin, directeur de l'ONG Accion Ciudadana, branche locale de l'organisation anticorruption Transparency International, ce mécontentement populaire, «historique, «est comme une cocotte-minute qui a explosé».

«C'est un processus d'accumulation et cela éclate car les gens sont fatigués, épuisés par les mafias qui ont pris en otage l'État et ses institutions pour faire des affaires», explique-t-il.

Cette année déjà, les Guatémaltèques avaient vu revenir au pays l'ancien président Alfonso Portillo (2000-2004), qui a passé cinq ans en prison au Guatemala et aux États-Unis pour blanchiment d'argent.

http://www.lapresse.ca/international/amerique-latine/201509/01/01-4896977-explosion-de-joie-au-guatemala-apres-la-levee-de-limmunite-du-president.php

2305
Les migrants clandestins, cheval de Troie de l’islam pour envahir l’Europe

Paru dans Dreuz sous le titre : L’immigration, pain béni des Etats musulmans, malheur des Occidentaux



C’est bien beau de s’apitoyer sur le sort des clandestins – issus majoritairement des pays de l’Organisation de la Conférence Islamique – qui arrivent tous les mois en Europe occidentale par dizaines de milliers, et dont certains laissent leur vie pour fuir la misère chez eux. Un article récent va jusqu’à débiter une ânerie monumentale qu’ils sont autant victimes que les passeurs, eux aussi les laissés pour compte du système. Et pourquoi pas c’est la faute à l’Occident s’ils se sont réduits à mettre en péril leur vie pour fuir leur état de misère chronique ?

Simple question : s’ils fuient la misère, comment les boat-peoples financent-ils leur droit de passage, ils sont supposés être totalement démunis. En d’autres termes, qui payent pour eux ? Qui est le maître d’oeuvre de ces opérations qui cachent assurément de sombres desseins idéologiques et bellicistes ?

Je me demande si nous ne sommes pas en train d’assister à une réédition de la prise de Byzance avec pour cheval de Troie les faux naufragés de la méditerranée.

Conquérants affublés du masque de rescapés ?

Les pays du Golfe qui financent le terrorisme musulman en toute impunité notamment le Qatar et l’Arabie Saoudite, les enfants adulés de l’Occident, et l’Algérie qui préfère construire une mosquée pharaonique pour 20 milliards de dollars plutôt que de mener une politique économique et sociale digne de ce nom  pourraient parfaitement desserrer l’étau de ces vagues d’émigration clandestine massive à forte coloration musulmane inédites dans l’histoire de l’Europe qui à terme sont porteuses de germes destructrices pour la civilisation occidentale.

Les fontières maritimes de la façade méditerranéenne européenne sont devenues des véritables passoires où débarquent chaque jour des milliers des migrants clandestins venus de tous les pays dits « arabes »  sans que les  » pays sources » comme les appelle Laurent Fabius dont l’islam  est la religion d’Etat  ne prennent des mesures draconiénnes pour enrayer le raz-de-marrée humain.

Une véritable manne financière et une aubaine politique et démographique pour ces Etats eux-mêmes gangrenés par la corruption et la misère, les passeurs locaux et plus encore pour les organisations terroristes pour qui mouvements de population représentent une opportunité pour lâcher leurs fauves en Europe sous couvert de l’humanitaire Pour le journal Libération dans sa livraison du 11 juin 2015, »Tous les moyens sont bons pour faire peur à l’Occident | pour envahir l’Europe la fin justifie les moyens]. La dernière arme brandie par l’organisation de l’Etat islamique n’est autre que la question migratoire. Les milices de cette dernière viennent de menacer l’Italie. En cas d’intervention militaire de Rome en Libye,  il enverra 500.000 migrants à l’assaut des côtes italiennes.  C’est ce qu’a rapporté le quotidien italien  Il Messagero. Selon cette source, « les terroristes suggèrent de laisser dériver des centaines de bateaux chargés de migrants (…) L’objectif serait de créer de nouveaux drames humains (décès en mer, ports bloqués) provoquant ainsi un impact dévastateur sur l’opinion publique».
Des menaces confirmées  par d’autres sources qui ont révélé que  certains observateurs redoutent  un exode massif vers l’Europe de migrants irréguliers d’Afrique noire ou de Syrie, voire même des pays maghrébins . Pareille opération sera organisée  par des trafiquants « pour la plupart d’anciens miliciens du régime. Des risques dont le Daily Telegraph s’est fait l’écho en se basant sur le document d’un think tank anglais qui a indiqué que le groupe terroriste Etat islamique espère « inonder le nord de la Libye de ses soldats pour leur permettre ensuite de traverser la Méditerranée en se faisant passer pour de simples migrants irréguliers ».

Feu Haouri Boumedienne, l’ancien président algérien disait que l’Occident sera conquis par le ventre des musulmanes. Sa prédiction se précise chaque jour de plus en plus, avec l’intensification des mouvements de populations venus par la mer, et qui profitent de son angélisme humanitaire, et la croissance démographique galopante de la communauté musulmane qui vit en son sein.

L’Occident entre le marteau, celui de l’immigration légale dont une bonne partie natralisée et l’enclume, celui de l’immigration clandestine qui prend de plus en plus les allures des troupes paramilitaires  parties à l’assaut de la citadelle poreuse européenne par la voie maritime.…



Il est illusoire d’imaginer un quelconque effort de coopération de la part des pays riverains du sud du bassin méditerranéen qui ont tout à gagner à envahir l’Europe en y déversant leur surplus démographique qui s’inscrit dans la stratégie de l’O.C.I. dont c’est l’atout-maître pour islamiser l’Europe. Daech et l’O.C.I. ne sont en réalité que les deux faces d’un même miroir : l’islam triomphant et conquérant. On islamise pas le monde en créant des emplois, on l’islamise par le djihad le premier pilier de l’islam.

Les musulmans n’ont que faire de la lutte pour l’emploi et le progrès humain, on naît pour servir Allah afin de faire de la terre tout entière son royaume et la purifier de la présence des non-musulmmans. .

L’immigration, qu’elle soit contrôlée ou illégale, est un pain béni pour les Etats musulmans et c’est le malheur des peuples occidentaux.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Salem Ben Ammar pour Dreuz.info.

https://salembenammar.wordpress.com/2015/06/05/les-migrants-clandestins-cheval-de-troie-de-lislam-pour-envahir-leurope/


2306
Rentrée scolaire 2015 : des changements controversés



Coup d’envoie pour la « refondation » de l’école : la maternelle adopte ses nouveaux programmes dès cette rentrée scolaire 2015, mais sans les moyens nécessaires.
Pour l’école élémentaire et le collège, la transition se fera à la rentrée prochaine.
L’autre mesure far est l’enseignement de la morale et du civisme du CP à la terminale, une réponse de la République aux événements de janvier dernier.

Une section maternelle qui s’affiche plus soucieuse du développement de l’enfant

Le grand changement est que la maternelle devient un cycle à part entière. Elle n’est plus rattachée à l’école élémentaire. On espère ainsi en terminer avec une grande section maternelle parfois qualifiée de « petit CP » qui, selon les promoteurs de la réforme, mettait en échec très tôt certains élèves :


On réduit la place du papier-crayon qui était parfois demandée aux élèves dès la grande section et on laisse plus de temps à la découverte, à la manipulation, au développement sensoriel, du corps et du langage

se félicite Sébastien Sihr, secrétaire général du principal syndicat d’enseignants du primaire, le SNUipp-FSU. Ces nouveaux programmes, qui insistent sur le langage, la socialisation et le jeu, sont bien accueillis sur le papier, mais le premier syndicat du primaire craint qu’ils restent lettre morte faute de formation des enseignants.

Si les moyens nécessaires (formation) sont manquants, que peut-on donc bien attendre de cette mesure, qui semble pourtant la bienvenue,  un simple effet d’annonce, un de plus ? Quand on souhaite parvenir à un résultat, tout aussi honorable soit-il, il faut s’en donner les moyens. Chacun sait cela.

Morale et civisme enseignés du CP à la terminale

L’autre changement majeur de cette rentrée scolaire 2015 est ce nouvel enseignement moral et civique (EMC). Il remplace l’instruction civique dont l’enseignement se faisait sans la véritable ferveur, a-t-il été jugé ; ce qui ne permettait pas la transmission du message.

L’EMC est en fait la « morale laïque » promise par Vincent Peillon, lorsque le projet de « refondation de l’école » voyait le jour. Il s’adresse aux élèves du CP à la terminale. Il est destiné à :


transmettre les valeurs de la République et à développer l’esprit critique de manière concrète, par des jeux de rôle ou des débats (!)

Quel joli programme, il évoque cependant quelques questions.

Les belles valeurs entrent en classes…

Quelle morale peut transmettre une République qui participe de gré aux conflits armés orchestrés par des alliés que beaucoup considèrent aujourd’hui comme responsables des pires maux de la planète ? Mystère.

De quel civisme exemplaire fait preuve notre valeureuse République dans la gestion des réfugiés politiques qu’elle contribue à faire naître sous ses bombes ? Mystère.

Développer l’esprit critique des élèves du CP à la terminale est une belle ambition. Il faudrait peut-être dans le même temps renforcer les lois visant à faire taire le « complotisme », dont les rangs vont être gonflés de jeunes recrues fraîchement scolarisées à l’esprit critique développé. Situation intéressante, l’éducation nationale en grand pourvoyeur de contestataires…

Susciter les débats à l’école : soit, mais d’abord faudrait-il que le débat existe dans notre pays. La société entière aimerait que des débats publiques voient le jour. Pas une mesure, pas un projet n’est réellement débattu dans ce pays. Dans une France qui avance à coup de 49.3 de quoi peut-on bien débattre ? Je propose aux enseignants de susciter le débat sur ce fameux article 49.3 qui permet à un dictateur premier ministre de faire passer une loi sans qu’elle ne soit votée par les représentants du peuple… Mais peut-être pas dès le CP.

Une précipitation liée à l’actualité encore fumante

Les syndicats d’enseignants avaient demandé le report de cet enseignement à la rentrée 2016. Car les programmes n’ont été publiés que fin juin et les manuels ne seront prêts qu’à la rentrée 2016. Car il faut bien avouer que commencer ce nouvel enseignement sans formation préalable et sans les supports pédagogiques pour appuyer le discours : ça fait peu. Bien trop peu pour espérer le bon déroulement des choses, ou suffisamment pour entrevoir l’échec par avance.

Oui mais voilà, janvier 2015 étant ce qu’il a été, il fallait que la rentrée 2015 voit la morale et le civisme entrer dans les salles de classe, coûte que coûte. Pensez-vous : des sifflements dans les cours de récré durant la minute de silence du « je suis Charly » national ! Apparemment, certains en ont encore des bourdonnements dans les oreilles. Tant et si bien qu’ils ne parviennent pas à entendre, entre autres exemples, les sifflements des bombes qui tuent les enfants du pays de Palestine par centaines. Est-ce que ces vrais problèmes seront débattus à l’école de la République française ?

Les critiques se multiplient parmi les enseignants qui s’estiment démunis, comme chez les parents d’élèves loin d’être convaincus par la mise en place précipitée de cette mesure. Najat Vallaud-Belkacem se voulant rassurante a expliqué sur France-inter :


Ils [les enseignants] ne sont pas seuls pour ces heures d’EMC,  On les incite à s’appuyer sur les réservistes citoyens – 5.000 Français prêts à transmettre les valeurs de la République dans les classes – ou par exemple à emmener leur classe au tribunal.
L’idée est d’apprendre le vivre-ensemble en se confrontant aux autres.


http://www.mieux-vivre-autrement.com/rentree-scolaire-2015-des-changements-controverses.html
On est bien rassuré par ces 5000 français volontaires madame la Ministre…
Exemplarité quand tu nous fuis

A raison d’une heure par semaine en primaire et d’une heure par quinzaine en collège et lycée : l’EMC risque fort de ne pas avoir l’impact espéré. On se demande d’ailleurs comment est-il possible de voir débarquer à l’école un projet si mal préparé, à un moment si mal choisi. Malheureusement sur ce sujet si délicat de l’éducation des enfants, c’est l’incompétence, le carriérisme et les manipulations des décideurs qui semblent prévaloir sur l’intérêt de l’enfant.

Pour conclure cette présentation très personnelle des nouveautés de la rentrée scolaire 2015, je me permet d’adresser ce conseil que me dicte ma morale avec tout le civisme qui me caractérise :


Mesdames et Messieurs les ministres revoyez votre copie, acceptez les débats de société, faites preuve de civisme, bref essayez d’être un peu plus exemplaires, vous y gagneriez en crédibilité et qui sait, peut-être en efficacité.




2307
Discussions Générales / La taqiya ou l'art de la duperie
« le: 02 septembre 2015 à 19:39:09 »
La taqiya ou l'art de la duperie

Idéalement, le monde humain devrait être un monde de parole et de confiance, un monde où l’on puisse s’appuyer sur une parole donnée.

Malheureusement, l’histoire nous apprend que tout être humain ou toute idéologie n’est pas à la hauteur de cet idéal.

À titre d’exemple, Adolf Hitler savait parler de paix alors qu’il se préparait à la guerre.

MensongeL’humanité a payé un fort prix pour avoir refusé de prendre au sérieux le « Mein Kampf » d’Adolf Hitler, ainsi que les nombreux gestes (avant même la Deuxième Guerre mondiale) qu'Hitler posa, qui indiquaient que l’idéologie nazie était beaucoup plus que des mots sans réelle portée.

Or étonnamment, les hadiths (paroles et actions attribuées à Mahomet) rapportent que le prophète désigné de l’islam savait également faire preuve de tromperie pour arriver à ses fins.

De cet « exemple » proposé par le coran est née la doctrine de la taqiya, où la tromperie est justifiée dans le but de faire avancer la cause de l’islam.

L'usage plus que discutable de la parole chez Mahomet

Cité en « exemple » par plusieurs juristes et dirigeants musulmans, Mahomet utilisa le mensonge afin d’arriver à ses fins :
•Selon la tradition islamique, Mahomet appela au meurtre un Juif du nom de Kab bin Arshaf car ce dernier se moquait de lui, mettant ainsi en question sa qualité de prophète.
 Or, un dénommé Muhammad bin Maslama répondit à l’appel de Mahomet afin d’exaucer sa volonté. Muhammad bin Maslama demanda à Mahomet s’il était permis de mentir à Kab bin Arshaf afin de lui tendre un piège. Mahomet donna son accord. De plus, Mahomet félicita bin Maslama quand ce dernier lui apporta la tête de Kab bin Arshaf.

•Visage à deux facesPour Mahomet, tromperie et jihad (guerre « sainte » selon l’islam) allaient de pair, soit pour se défendre, soit pour attaquer : le prophète désigné de l’islam étant notamment un guerrier.
 Entre 600 et 900 hommes membres de la tribu Banu Qurayza furent décapités dans le marché de Médine. Toute femme et tout enfant prépubère de cette tribu juive furent pris comme esclave. La tradition rapporte que Mahomet prit pour femme une membre de cette tribu.

•Yasser Arafat cita souvent les tactiques et stratégies de Mahomet afin de justifier son comportement. On apprit que Yasser Arafat coordonnait des actes de terrorisme alors qu’il parlait de paix.

Alors que l'Occident valorise la transparence, la doctrine de la taqiya justifie la tromperie

Dans la foulée de Mahomet, le « prophète » désigné de l’islam, la taqiya est une doctrine qui autorise tout musulman à faire usage de tromperie afin de se défendre ou afin de répandre l’islam.

La taqiya selon des penseurs musulmans

L’Occident qui valorise la transparence et l’ouverture a du mal à se faire à l’idée que la doctrine de la taqiya puisse exister. Et pourtant, les autorités dans l’islam sont nombreuses à en faire la promotion :
•Selon Abu Hamid Ghazali, « Il est permis de mentir si le but à atteindre est louable ». (Ahmad ibn Naqib al-Misri, The Reliance of the Traveller: A Classic Manual of Islamic Sacred Law, trans. Nuh Ha Mim Keller (Beltsville, MD: Amana, 1997), sec. 8.2, p. 745)
•Selon Kdmus al-shanca, la « taqiya est voile pour le croyant, et celui qui n’a pas de taqiya n’a pas de religion. » (Encyclopedia of Islam, 1st ed, s.v. “Taqiya” (Djumayyil, Kdmus al-shanca, pp. xiii, 127-28)).
•Al-Tabari (d. 923), exégète renommé du coran qui fait figure d’autorité dans le monde musulman écrit à propos du coran 3,28 : « Si vous (les musulmans) êtes sous leur autorité (celle des infidèles (ou non-musulmans)), ayant crainte pour vous-mêmes, comportez-vous loyalement, avec votre parole, à leur égard, alors que vous entretenez intérieurement de l’animosité à leur égard ».
•Une autre autorité dans l’islam, Ibn Kathir (1373), toujours à propos de la sourate 3,28 du coran, appelle le musulman à faire preuve de duplicité à l’égard du non-musulman s’il est dans une situation où il doit se protéger : « Sachez sourire à ces personnes (les non-musulmans) alors que votre cœur les maudit. »

La taqiya selon des spécialistes non-musulmans de l'islam

De plus en plus de non-musulmans s'intéressent à l'islam, non pas parce qu'ils trouvent cela particulièrement intéressant, mais afin de faire la lumière sur cette idéologie :
•Le spécialiste de l'islam Raymond Ibrahim l'affirme : « La taqiya est en réalité une tromperie du musulman à l'égard du non-musulman. »
•Robert Spencer explique dans son livre « The Complete Infidel’s Guide To The Koran » qu’il existe une morale utilitaire dans la théologie islamique qui consiste à ce que « tout ce qui est dans l’intérêt des musulmans et de l’islam est bon, et tout ce qui cause du tort à l’islam et aux musulmans est mauvais. »
Voilà pourquoi, selon cette perspective, il est permis de mentir pour faire avancer la cause de l’islam.
•Dans son excellent ouvrage intitulé « Battle for our minds », Michael Widlanski affirme que faire usage de supercherie afin de faire du tort à un ennemi est mentionné dans le coran et les hadiths (les traditions orales à propos de Mahomet).
 Dans son mode offensif, la taqiya consiste à « mentir pour la cause d'Allah ».

Un Occidental averti en vaut deux ...

Quatre mots arabes pourraient amener le monde entier à être soumis à l’islam. L’Occident ne peut se payer le luxe de méconnaître leur signification et leur implication.

Ces mots sont : taqiya (déjà mentionné), tawriya, kitman et muruna.

Chacun de ces mots décrit un style différent de duperie utilisée par des musulmans, et ce, dans la foulée d’une parole attribuée à Mahomet : « La guerre est tromperie » (Bukhari, Vol. 4, Livre 52, No. 268).

Le coran affirme que « la ruse appartient à Allah, en totalité » (Sourate 13,42) et qu’Allah « est le plus habile à nouer un complot » (Sourate 8,30).

Bref… Allah complote, Mahomet complote… il n’est donc pas étonnant que des musulmans inspirés par ces « modèles», complotent à leur tour, et ce, en toute bonne conscience.

De fait, pour certains, la tromperie est devenue une forme d’art et une seconde nature.

Si l’Occident entend combattre efficacement l’agenda des islamistes, il est impératif d’être averti que cet « art du mensonge » existe bel et bien dans l’islam.

Un Occidental averti en vaut deux …

Taqiya (la suite...)

Plus précisément, la taqiya est une forme de dissimulation de l’identité du musulman; une dissimilation au service d’une « autodéfense »; une forme de mensonge afin de protéger soit l’islam, soit le musulman.
•Selon la loi islamique, « Il est admis de mentir si le but poursuivi est admissible. Mentir est obligatoire si le but est obligatoire » (Umdat al-Salik, « La dépendance du voyageur », Para r8.2).
•Selon la sourate 3,28 : « Que les croyants ne prennent pas, pour alliés, des infidèles, au lieu de croyants. Quiconque le fait contredit la religion d'Allah, à moins que vous ne cherchiez à vous protéger d'eux ».

Tawriya

Tawriya signifie « dissimulation » et pourrait être défini comme étant l’« inventivité dans l’art du mensonge ».

Selon cette doctrine, il est licite de rompre l’intention d’un serment dans la mesure que n’est pas rompu la lettre du serment (« La dépendance du voyageur », sections o19.1 et o19.5).

Qu’est-ce à dire ?

Exemple no 1 :


Imaginons qu’un musulman nie que la première sourate du coran rabaisse les juifs et les chrétiens pour la raison que c’est une supplication que les musulmans font 17 fois par jour afin de les garder à l’abri de la voie des « égarés qui encourent la colère d’Allah » …

Ce musulman pourrait répondre que la première sourate ne mentionne jamais, explicitement, les juifs ou les chrétiens. Ce musulman pratiquerait la tawriya, parce que bien que la première sourate du coran ne mentionne pas explicitement les juifs et les chrétiens, ce musulman sait pertinemment que le terme « égaré » dans cette sourate réfère à ceux-ci.

Exemple no 2 :


Le souhait « Je te souhaite le meilleur » venant de la part d’un musulman à l’intention d’un non-musulman, en réponse à un « Joyeux Noël » ou à un « Joyeuses Fêtes » par exemple, veut dire dans l’esprit de plusieurs musulmans « Je te souhaite que tu te convertisses à l’islam. »

Kitman

Un musulman exerce le kitman quand il ne dit qu’une partie de la vérité, ce qui a pour effet, très souvent, de déformer entièrement la vérité.

Exemple no 1 :


L’exemple le plus commun consiste à ce qu’un musulman affirme que le terme jihad réfère principalement ou uniquement à une lutte interne, à un combat spirituel contre le mal.

Or, le coran fait usage du terme jihad et de ses dérivés environ 59 fois. Et sur ces 59 fois, 16 mentions pourraient possiblement faire référence à une lutte interne alors que la majorité des autres mentions font référence à une « guerre sainte », et ce, dans la foulée de ce que le « prophète guerrier » (Mahomet) a exercé selon les hadiths et la sira.

Exemple no 2 :


Une autre forme très commune de kitman est de citer uniquement les passages pacifiques du coran, sachant bien que ces passages furent abrogés par des versets belliqueux :
•« Nulle contrainte en religion ! » (Sourate 2 :256) (sourate plus ancienne)
fut abrogée par
« Désirent-ils une autre religion que celle d'Allah, alors que se soumet à Lui, bon gré, mal gré, tout ce qui existe dans les cieux et sur terre, et que c'est vers Lui qu'ils seront ramenés? » (Sourate 3,83) (sourate plus récente)
•« Autorisation est donnée à ceux qui sont attaqués (de se défendre) - parce que vraiment ils sont lésés; et Allah est certes Capable de les secourir » (Sourate 22,39) (sourate plus ancienne)
fut abrogée par
« Après que les mois sacrés expirent, tuez les associateurs où que vous les trouviez. Capturez-les, assiégez-les et guettez-les dans toute embuscade. Si ensuite ils se repentent, accomplissent la Salat et acquittent la Zakat, alors laissez-leur la voie libre, car Allah est Pardonneur et Miséricordieux. » (Sourate 9,5) (sourate plus récente)

Muruna

Muruna signifie « faire usage de flexibilité » afin de se mêler à l’ennemi et à son entourage. C’est l’arme suprême pour l’infiltration.

La justification de ce type de tromperie est la sourate 2,106 : « Si Nous abrogeons un verset quelconque ou que Nous le fassions oublier, Nous en apportons un meilleur, ou un semblable. Ne sais-tu pas qu'Allah est Omnipotent? »

Un musulman peut ainsi passer outre certains commandements du coran dans la mesure où il se livre à la poursuite d’un « meilleur commandement ».

De fait, les musulmans qui travaillent à l’avancement de l’islam peuvent ainsi s’écarter temporairement des lois islamiques afin de ne pas effrayer le non-musulman, et ce, dans le but de l’amadouer et de gagner sa sympathie en vue de sa conversion à l’islam ou encore afin d’infiltrer diverses institutions où les non-musulmans sont majoritaires.

Voici quelques exemples de la pratique de la muruna par un musulman afin de passer inaperçu, afin de se mêler aux non-musulmans en vue de l’infiltration, du jihad et de l’avancement de l’islam :
•Se raser
•Porter des vêtements à l’occidentale
•Boire de l’alcool
•…

Quelques exemples :
•Les musulmans et pirates de l’air de 9/11 visitaient des clubs de danseuses ainsi que des bars alors qu’au même moment ils suivaient des cours de pilotage aux États-Unis en vue d’actes terroristes.
•Marier un non-musulman ou se comporter comme un non-musulman de manière à ce que son véritable agenda passe inaperçu...

Plusieurs Américains croient que l’aide d’Hillary Clinton, Huma Abedin, épousa le membre du congrès et juif Anthony Weiner en partie afin de promouvoir sa crédibilité en matière de sécurité et ainsi infiltrer les plus hauts niveaux de l’administration américaine.

 Tout récemment, d’autres membres du congrès, dont la républicaine Michele Bachman, ont laissé entendre qu’Huma Abedin pourrait être reliée au groupe radical des Frères Musulmans. De fait, le passé d’Huma Abedin ainsi que ses liens avec des associations islamistes en inquiète plus d’un.


En conclusion

Les implications de ces tactiques de duperie sont énormes pour les sociétés occidentales.

Les musulmans qui pratiquent les diverses formes de tromperie (taqiya, tawriya, kitman ou muruna) sont difficiles à reconnaître, car ils ne montrent aucun signe à l’effet qu’ils nous trompent. De fait, ils croient appliquer ce qu’Allah leur demande afin de contribuer à l’avancement de l’islam (et sa charia) en Occident.

Plus que jamais, la vigilance est de mise pour les Occidentaux ...

Il en va de la survie de la civilisation occidentale et de ses valeurs fondamentales.


http://www.pointsdereperes.com/articles/taqiya-art-de-la-duperie

2308
Une expo pédophile et zoophile a eu pignon sur rue à Marseille durant cet été



Incroyable mais vrai ! Durant cet été, Marseille a accueilli une exposition « artistique » pornographique contenant des « œuvres »  scandaleusement pédophiles et zoophiles que la décence nous interdit de montrer.  Dans « l’esprit Charlie » !

La Friche Belle de Mai regroupe des salles se spectacles et d’exposition à Marseille. Or c’est cet organisme subventionné à hauteur de 455.000 euros par an selon un élu du FN qui a organisé cette expo ignoble, vantée d’ailleurs par le journal local La Marseillaise.



Berlinhard

Exposition

du 13 juin au 27 août 2015

Le Mauvais Œil n°23 réunit Reinhard Scheibner et Stu Mead, deux artistes vivant en Allemagne et publiés régulièrement par le dernier cri.





du 13 juin au 27 août 2015

voir horaires détaillés ci-contre




Exposition • Gratuit

Berlinhard

Exposition

Le Dernier Cri

Le Mauvais Œil 23 réunit Reinhard Scheibner et Stu Mead, deux artistes vivant en Allemagne et publiés régulièrement par le Dernier Cri.
Entre Pierre Louys , Clovis Trouille, Otto Dix et Elvifrance , les travaux érotiques de ses deux peintres présentent la pornographie, la sexualité adolescente, avec une dose de grotesque  proche de l’esprit du défunt magazine Hara- Kiri.

Reinhard Scheibner touche à tous les arts : peinture, sculpture, vidéo, dessins, photographies. Ses sujets tournent toujours autour des mêmes thèmes : la pornographie, la déviance, une certaine fascination pour la matière fécale. Mais souvent, ce sont tous ces éléments qui sont combinés dans une seule et même oeuvre. Ce sont donc des fresques représentant des orgies dantesques sans limites.  Il n’y a plus d’hommes ou de femmes, d’humains ou de diables mais tout cela est mélangé, au gré des désirs de l’auteur, dont les mutations imaginaires rappellent parfois le Cronenberg période ancienne. L’artiste mêle aussi une pornographie très crue, lorgnant souvent vers le BDSM, avec l’imagerie des contes de fée. Le mélange est évidemment explosif !

Stu Mead est un peintre et illustrateur américain vivant en Allemagne. Il est avant tout connu pour ses travaux mettant en scène de grands tabous comme la sexualité adolescente, la pédophilie et la bestialité. En France ses livres, parfois coréalisés avec Frank Gaard, sont régulièrement publiés au dernier Cri.

« On me dit que les IMAGES de Stu Mead évoquent la pédophilie, l’inceste et de nombreuses déviances. Je ne vois rien de choquant dans son art, et j’ai même la conviction qu’il est innocent des reproches les plus sordides que l’on peut formuler à son encontre.

Je vois surtout beaucoup d’humour chez Stu Mead, qu’il s’agisse de l’absurde ou de la coquinerie, c’est un élément central. Le fantastique est une thématique aussi très présente : diablerie, sorcellerie, cérémonies sacrificielles, l’œuvre est traversée de multiples visions, mais plutôt qu’un FILM d’horreur grand guignolesque, elles évoquent la manière d’un Clovis Trouille, cette même retenue ».


Le blog de Shige

http://www.medias-presse.info/une-expo-pedophile-et-zoophile-a-eu-pignon-sur-rue-a-marseille-durant-cet-ete/37791

2309
Scandale: 40 000 emplois non déclarés au ministère de la justice

Le travail au noir serait-il une pratique courante à la Chancellerie ? Selon les informations du Canard Enchainé, le ministère de la Justice aurait été durement épinglé par un rapport d'inspection interministériel. 40 000 personnes, employés comme des collaborateurs occasionnels, ne seraient pas déclarés et et donc non soumises aux cotisations sociales.



2310
Santé / Danger vaccin col de l'utérus ( gardasil )
« le: 02 septembre 2015 à 19:29:28 »
Danger vaccin col de l'utérus ( gardasil )

Un examen de l'innocuité du Gardasil publié dans le journal de l'Association médicale américaine (JAMA) dresse un bilan des effets secondaires de ce premier vaccin contre le cancer du col de l'utérus et d'autres cancers qui touchent les femmes.