Voir les contributions

Cette section vous permet de consulter les contributions (messages, sujets et fichiers joints) d'un utilisateur. Vous ne pourrez voir que les contributions des zones auxquelles vous avez accès.


Messages - mike

241
Les demandeurs d'asile "vacanciers" sont dans le viseur: Theo Francken (N-VA) en a déjà attrapé plus de cent



Demander l'asile parce qu'on risque sa vie dans son pays d'origine et y repartir en vacances.
Un paradoxe qui a poussé le Commissariat général aux réfugiés et aux apatrides de modifier le statut des demandeurs d'asile.
Et cela à eu un impact direct: plus de 100 cas de fraudes ont déjà été repérés, dont beaucoup d'Afghans et d'Irakiens.
Au delà de cette mesure, Theo Francken entend lutter activement contre toutes formes d'abus, notamment via un passage en centre fermé.

Demander l'asile et rompre le lien avec son pays d'origine. Voilà une décision dure à prendre mais nécessaire quand tu ne peux plus y vivre à cause du danger ou de l'autoritarisme d'un régime. Une décision aussi paradoxale puisqu'on remarque que certains réfugiés font le trajet inverse.



Accusés de prendre des "vacances", ces réfugiés sont dans le collimateur du secrétaire d’État à l'Asile et à l'Immigration, Theo Francken (N-VA). Depuis le printemps, il a mis en place une politique répressive qui semble porter ses fruits. Les réfugiés qui rentreraient dans leur pays peuvent maintenant perdre leur statut.

Parce qu'ils voyagent depuis les Pays-Bas et l'Allemagne pour être plus discrets, Theo Francken a également passé des accords avec ces deux pays pour identifier les fraudeurs. Un accord avec la France devrait suivre.

L'impact de cette décision est en tout cas on ne peut plus clair: plus de 100 cas ont déjà été rapportés. Ils s'agit principalement de demandeurs d'asile provenant d’Afghanistan ou d'Irak et ils ont presque tous perdu leur statut. Seuls ceux qui ont une femme et des enfants ont été épargnés.



La détention des demandeurs d'asile facilitée

Mais ce n'est pas tout. La Belgique s’apprête aussi à retranscrire quatre directives européennes sur la migration. Le texte modifie tous azimuts le droit des étrangers: procédures d’asile, recours, rapatriements, rétention... Le souci c'est que le gouvernement, qui veut boucler ce dossier avant le 21 juillet, est accusé de vouloir aller un peu trop vite pour éviter les sanctions. Il faut dire que le rapport de l'Europe fait 400 pages et que Theo Francken aurait mis seulement deux jours pour l'analyser.

Plusieurs politiques et associations reprochent aussi au secrétaire d’État d'insister sur deux des quatre points établis par le texte: à savoir la lutte contre les abus et la politique de retour. Les deux autres points sont destinés eux à renforcer les droits des demandeurs d'asile et à faciliter les démarches.

Le gouvernement liste ainsi onze critères objectifs indicateurs d’un risque de fuite. L'impact est lourd puisque les fraudeurs pourraient être mis derrière les barreaux dans un centre fermé. Parmi ces critères figurent les tentatives de tromper l'administration par de faux documents ou de fausses empreintes, ou bien de ne "pas coopérer". Un dernier critère mal défini et qui peut donc être dangereux puisque cela pourrait affecter presque tous les demandeurs d'asile.

Obligation

Le cabinet du secrétaire d’État reconnait lui-même "que le projet de loi en examen insiste beaucoup sur l’obligation de collaboration et sur les conséquences du manquement à cette obligation". Mais "il est important que le demandeur d’asile soit conscient qu’il a l’obligation de collaborer à l’établissement de son identité, de sa nationalité, son itinéraire de voyage et son récit d’asile afin de faciliter un examen adéquat des craintes qu’il a formulées", peut on lire dans Le Soir de ce lundi.

La codirectrice de Ciré, une association de défense des étrangers, voit les choses différemment: "Le gouvernement est tellement focalisé sur les abus qu’il y a une espèce d’acharnement à contrôler." Le risque, c’est que la détention devienne la norme.

source

http://fr.newsmonkey.be/article/18705

242
Bactérie E.coli : rappel de steaks hachés vendus chez Leclerc, Auchan, Intermarché et Super U



Les lots commençant par 17178 et 17179, achetés entre le 27 juin et le 5 juillet, ne doivent pas être consommés.

L'entreprise de transformation Vignasse et Donney demande aux acheteurs de certains lots de steaks hachés vendus chez Leclerc, Auchan, Intermarché et Super U et dans des boucheries de 5 départements du sud-ouest de les rapporter au lieu d'achat en raison d'une contamination par la bactérie E.coli.

Un contrôle a mis en évidence dans ces produits la présence d'Escherichia coli O157:H7 dans de la viande hachée vendue en barquettes ou sous vide, portant des numéros de lot commençant par 17178 et 17179, entre le 27 juin et le 5 juillet 2017, dans les Pyrénées-Atlantiques, les Landes, le Gers, le Lot-et-Garonne et les Hautes-Pyrénées, selon un communiqué publié mercredi.

La bactérie Escherichia coli O157:H7 peut entraîner dans la semaine qui suit la consommation de produits contaminés des diarrhées parfois sanglantes, des douleurs abdominales et des vomissements, accompagnés ou non de fièvre. Ces symptômes peuvent être suivis de complications rénales sévères, principalement chez les enfants.

Cuire à coeur pour prévenir les risques
 
«Les personnes qui auraient consommé les produits mentionnés ci-dessus et qui présenteraient ce type de symptômes sont invitées à consulter sans délai leur médecin traitant en lui signalant cette consommation ainsi que le lieu et la date d'achat», précise la société dans le communiqué.

Le communiqué rappelle que «la cuisson à coeur (c'est-à-dire la disparition de la couleur rosée) des viandes hachées et produits à base de steaks hachés permet de prévenir les conséquences d'une telle contamination». La société Vignasse et Donney, filiale de la coopérative Vivadour, se tient à la disposition des consommateurs pour répondre à leurs questions au numéro de téléphone suivant: 05.59.13.06.54
  Leparisien.fr avec AFP

source

http://www.leparisien.fr/faits-divers/e-coli-rappel-de-steaks-haches-vendus-chez-leclerc-auchan-intermarche-et-super-u-05-07-2017-7113129.php#xtor=AD-1481423552

243
Deux inculpés, des uniformes de police et des armes découverts...: les détails de l'opération anti-terroriste menée en Belgique et en France

video : http://www.rtl.be/info/video/634420.aspx

La police judiciaire fédérale de Bruxelles a mené six perquisitions à Anderlecht durant la nuit de mardi à mercredi dans le cadre d'un dossier de terrorisme du parquet fédéral. Plusieurs armes ont été trouvées lors d'une de ces perquisitions et quatre personnes ont été emmenées pour audition, a indiqué le parquet fédéral. L'opération a été menée dans le cadre d'une enquête franco-belge dans le cadre de laquelle une ECE (équipe commune d’enquête) a été conclue.

Deux des quatre personnes emmenées pour audition ont été placées en détention préventive par le juge d'instruction, a annoncé le parquet fédéral en fin d'après-midi, ce mercredi. Il s’agit de Akim S., né le 29.05.1977 et Khalid S. né le 10.12.1979, tous les deux de nationalité Belge. Ils ont été inculpés de participation aux activités d’un groupe terroriste. Les deux autres personnes ont été remises en liberté après audition approfondie.

En France, à Wattignies, une personne a également été privée de liberté.


Un arsenal découvert dans un garage

Une des perquisitions a été exécutée dans un box de garage, où ont notamment été trouvés trois kalachnikovs, une quinzaine de chargeurs de kalachnikovs, ainsi qu’un riot gun, trois armes de poing et munitions, des radios, deux gilets par balles, un feu bleu, un uniforme d’une agence de sécurité, deux uniformes de police, un uniforme de la protection civile et quatre détonateurs.



Pas de lien avec les attentats de Paris et Bruxelles

Ce dossier est totalement distinct des dossiers concernant les attentats de Paris du 13 novembre 2015 ou de Bruxelles du 22 mars 2016, de la gare centrale du Bruxelles du 21 juin 2017. Dans l'intérêt de l'enquête, aucun autre renseignement ou précision supplémentaire ne sera donné.

Des armes ont été retrouvés lors d'une des six perquisitions menées à Anderlecht.



Interpellation à Lille

BFMTV a pour sa part précisé sur son site qu'un homme avait été interpellé mercredi lors d'une opération antiterroriste dans le nord de la France dans le cadre d'une enquête préliminaire ouverte conjointement par la justice française et belge.

L'opération, qui aurait été coordonnées avec les perquisitions effectuées à Anderlecht, a été menée au domicile du suspect, à Faches-Thumesnil, dans la banlieue sud de Lille. L'homme interpellé est suspecté d'avoir projeté un "projet d'action violente" en France ou en Belgique et était en relation avec un membre des Kamikaze Riders. Le parquet fédéral n'a pas encore réagi à ces informations.


Les Kamikazes Riders

Les personnes interpellées feraient en outre partie de l'entourage des Kamikaze Riders, un groupe de motards dont deux de ses membres, Saïd Saouti et Mohamed Karay, ont été condamnés en 2016 à trois et six ans de prison pour participation aux activités d'un groupe terroriste.

Pour rappel, Saïd Saouti et Mohamed Karay avaient été interpellés le 27 décembre 2015 à leur domicile d'Anderlecht. Les deux hommes appartenaient au club de moto des Kamikaze Riders, dont plusieurs membres ont des liens avec le groupuscule islamiste Sharia4Belgium via les frères Elouassaki, une famille de combattants en Syrie originaire de Vilvorde.

Abdelouafi Elouassaki, l'aîné des quatre frères de cette famille, était membre des Kamikaze Riders et est décédé en mai 2013 lors d'un accident de la circulation. Saïd Saouti, fondateur des Kamikaze Riders, aurait également connu les frères Elouassaki.

Le parquet fédéral avait estimé à l'époque qu'il existait des indices sérieux que Saouti et Karay planifiaient des attentats "à l'instar de ceux de Paris". Les cibles visées étaient la Grand-Place de Bruxelles, le commissariat central de Bruxelles rue du Marché au Charbon, ainsi que des policiers et militaires en uniforme se trouvant dans l'agglomération bruxelloise.

Au fil de l'enquête, le parquet fédéral n'avait toutefois pas pu étayer ses soupçons concernant la planification d'attentats dont ils étaient soupçonnés.

En octobre 2016, les deux hommes ont été poursuivis devant le tribunal correctionnel pour appartenance à un groupe terroriste uniquement. Saïd Saouiti a été reconnu coupable d'appartenance à un groupe terroriste et Mohamed Karay, de tentative d'appartenance à un groupe terroriste. Ils ont été respectivement condamnés à 6 ans et 3 ans de prison avec sursis partiel.

source

http://www.rtl.be/info/regions/bruxelles/anti-terrorisme-6-perquisitions-a-anderlecht-la-nuit-derniere-plusieurs-armees-trouvees-932897.aspx?dt=18%3A48

244
L'inflation se poursuit: salaires et allocations indexés dès juin-juillet 2017?



Le prochain dépassement de l'indice pivot surviendrait en mai prochain, selon les dernières prévisions d'inflation publiées mardi par le Bureau du plan. Dans ses prévisions de décembre, ce dernier prévoyait encore un dépassement de l'indice pivot en juillet.

Si ce scénario se confirme, les allocations sociales et les salaires dans la fonction publique seraient adaptés au coût de la vie, en d'autres termes augmentés de 2%, respectivement en juin 2017 et en juillet 2017.

Le dernier dépassement de l'indice pivot remonte à mai 2016.

Le Bureau du plan s'attend à ce que le taux d'inflation annuel s'élève à 2,2% en 2017, après 1,97% en 2016 et 0,56% en 2015.

L'augmentation de "l'indice santé", qui sert entre autres au calcul de l'indexation des salaires, allocations sociales et loyers, serait de 1,8% en 2017, contre 2,09% en 2016 et 1,05% en 2015.

Le Bureau du plan publiera ses prochaines prévisions d'inflation le 7 février.

source
https://www.rtbf.be/info/economie/detail_l-inflation-se-poursuit-salaires-et-allocations-indexes-des-juin-juillet-2017?id=9493680

245
Non à la proposition scandaleuse de la Commission européenne sur les perturbateurs endocriniens !

Mise à jour :  Les pays de l’UE vont de nouveau se rencontrer le mardi 4 juillet 2017 à Bruxelles pour voter et décider des critères sur la réglementation des perturbateurs endocriniens. Cette réunion sera décisive.

Nous devons redoubler d'efforts et agir vite. Une remise de pétition est à venir et chaque voix est cruciale pour renforcer notre mouvement.

Poussez les gouvernements de l’UE à rejeter la désastreuse proposition de la Commission au nom de la protection de notre santé.

Un permis de contaminer sera-t-il bientôt délivré aux multinationales du toxique ?

C'est le cadeau qu'envisage d'offrir la Commission européenne aux industriels de l’agro-chimie qui produisent les perturbateurs endocriniens -- vous savez, ces polluants chimiques très répandus tels que le bisphénol A, les phtalates, et autres pesticides qui contaminent nos organismes et provoquent cancers, infertilité, malformations, obésité, etc, etc.… la liste est longue !

Les multinationales du toxiques comme Monsanto et BASF ont tellement manoeuvré dans ce dossier que les ONG et experts sont « abasourdis » par la récente proposition de la Commission pour réglementer ces substances chimiques et craignent des dégâts importants pour notre santé.

Mais grâce au formidable travail de nos partenaires, nous savons que les pays de l’UE se rencontrent les 11 et 12 juillet pour décider sur ces substances chimiques.

Il nous reste donc quelques heures pour faire parvenir un message fort aux gouvernements européens. Il est temps de dire NON à la proposition de la Commission, OUI au principe de précaution !

Demandez aux gouvernements européens de respecter le principe de précaution et de refuser la proposition scandaleuse de la Commission européenne sur les perturbateurs endocriniens.

En 2009, le règlement régissant la mise sur le marché des pesticides en Europe a été adopté, promettant de restreindre et d’interdire avant la mise sur le marché les perturbateurs endocriniens pouvant avoir un effet néfaste sur l’être humain.

Mais avec la proposition de la Commission européenne actuellement sur la table, « le niveau de preuve est si élevé qu’il nous faudra attendre des années de dégâts sur la santé avant de pouvoir retirer du marché » un perturbateur endocrinien, analyse Lisette van Vliet, de l’association HEAL. En somme, les gens devront d’abord souffrir avant qu’une substance puisse être interdite ce qui va à l’encontre même du principe de précaution qui est inscrit dans le droit européen.

Soyons nombreux à faire bloc contre ce coup de force des géants de l’industrie agro-chimique. La mobilisation des membres de SumOfUs a déjà permis de telles victoires !

Dites aux gouvernements que la proposition de la Commission est inacceptable !

La Commission européenne a pourtant été condamnée en décembre dernier par le Tribunal de l’UE pour « avoir manqué à [ses] obligations » sur le dossier des perturbateurs endocriniens. En clair, alors que la Commission avait jusqu’à 2013 pour proposer une politique qui réglemente ces produits nocifs, elle a - sous la pression des lobbies - laisser traîner le dossier sans que rien ne se passe.

Et après plus de deux ans d’inaction, elle soumet une proposition beaucoup trop permissive qui ne nous permettra pas de nous protéger contre les cancers et autres problèmes de santé associés à ces produits chimiques.

Cela a provoqué un immense tollé tant il s’agit d’un enjeu sanitaire extrêmement important. Une coalition d’ONG qui rassemble SumOfUs et des associations comme HEAL et Générations Futures s’organise en ce moment même à l’échelle européenne pour empêcher cette véritable folie.

Les campagnes portées par les membres de SumOfUs et d’autres ONG ont déjà réussi à déjouer de tels projets qui comptaient faire passer les profits des multinationales avant notre santé et celle de notre planète. Après une immense campagne européenne, nous avons par exemple réussi à stopper la réhomologation du pesticide préféré de Monsanto - le glyphosate - pour 15 années de plus. Idem pour les pesticides néonicotinoïdes qui déciment les abeilles et qui seront désormais totalement interdits en 2020 (avec de fortes restrictions à partir de 2018).

Cela prouve que nos mobilisations massives peuvent atteindre leurs objectifs ! Faisons alors de même pour barrer la route aux multinationales du toxique et à leurs perturbateurs endocriniens.

Rappelez aux gouvernements l’importance du principe de précaution et exigez qu’ils refusent la proposition de la Commission européenne.


https://actions.sumofus.org/a/non-a-la-proposition-scandaleuse-de-la-commission-europeenne-sur-les-perturbateurs-endocriniens

246
Yvelines Ivre et sans permis, il fonce sur un policier qui a tout juste le temps de se dégager



Sa course folle a démarré à Maisons-Laffitte et s’est achevée à Marly-le-Roi, une dizaine de kilomètres plus loin. Dans la nuit de jeudi à vendredi, un automobiliste a refusé un contrôle de police à Maisons-Laffitte. Au lieu de s’arrêter, il fonce sur un policier qui a tout juste le temps de se dégager, puis il prend la direction de Marly-le-Roi. Rue des Vauillons, il renverse des barrières qui matérialisent des travaux sur la chaussée.

Pris en charge par une patrouille de la brigade anticriminalité, le conducteur et ses trois passagers sont interpellés vers 1 h 30 et conduits au commissariat de Saint-Germain-en-Laye. L’automobiliste, âgé de 25 ans, domicilié à Maisons-Laffitte, conduisait manifestement en état d’ivresse, mais il a refusé de se soumettre au contrôle d’alcoolémie. En prime, il circulait malgré une suspension judiciaire de son permis de conduire.

Source : Le Parisien

https://www.notrequotidien.fr/yvelines-ivre-permis-fonce-policier-a-temps-de-se-degager

247
Fusillade à Toulouse : au moins un mort et six blessés



Un homme, passager d'une moto, a pris pour cible un groupe de personnes dans le quartier de la Reynerie.

Une fusillade a éclaté ce lundi soir, peu après 21 heures, dans le quartier sensible de la Reynerie à Toulouse (Haute-Garonne). Les faits se sont déroulés à proximité de la place Abbal. Le passager d’une moto aurait ouvert le feu à plusieurs reprises sur un groupe. Au moins une personne est morte et six autres blessées, dont deux dans un état grave.

Selon la Dépêche du Midi, «un très grand nombre de forces de l’ordre étaient sur place, policiers mais aussi gendarmes venus en renfort. La situation était extrêmement tendue dans ce quartier sensible de Toulouse». «Aucune piste n'est écartée mais il n'y a pas à ce stade d'élément terroriste», a précisé la préfecture, sans plus d'informations sur les circonstances. Les premières constatations feraient plutôt penser à un règlement de compte, a-t-on souligné de source proche de l'enquête.

VIDEO (La Dépêche du Midi). Fusillade à Toulouse : un mort et six blessés

video : http://www.leparisien.fr/faits-divers/fusillade-a-toulouse-au-moins-un-mort-et-six-blesses-03-07-2017-7108329.php

Le quartier de la Reynerie, dans l'ensemble plus vaste du Mirail, dans le sud-ouest de Toulouse, avait été le théâtre, l'été 2016, de deux agressions par balles qui avaient alors fait penser à des règlements de comptes. Le 5 juillet 2016, un jeune homme de 19 ans, connu des services de police, avait été grièvement blessé par un tir d'arme de chasse, à Bellefontaine, qui fait partie de la Reynerie. Quelques jours auparavant, dans le quartier du Mirail, également situé à la Reynerie, un Russe d'origine tchétchène était tombé sous les balles d'un commando à scooter, qui avait pris la fuite.

http://www.leparisien.fr/faits-divers/fusillade-a-toulouse-au-moins-un-mort-et-six-blesses-03-07-2017-7108329.php#xtor=AD-1481423551

248
Portrait officiel de Macron: ces détails qu'il a voulu que vous voyiez


249
La route s'effondre sur le chantier de la ligne 2 du tram à Nice et laisse un trou béant




Il s'agit du plus gros incident de chantier de la ligne 2 à Nice, survenu ce mardi.


Ce mardi, sur la rue de France, au coin de la rue Honoré-Sauvan, le niveau de la chaussée s’est affaissée d'1,5 m. Le trou fait environ 6 mètres de diamètre, la taille d'une camionnette. Par mesure de précaution, le gaz a été coupé dans le secteur.

D'après les témoins, la chaussée à commencé à s'affaisser vers 15h15, puis s'est écroulée dans un bruit sourd quelques minutes plus tard. Quelques mètres à peine de l'AC Hotel Marriott, L'hôtel Élysée Palace, célèbre pour ses deux sculptures monumentales de l'artiste Sacha Sosno.

En février déjà, une canalisation d'eau s'était rompue inondant plusieurs caves. Le gaz avait été coupé par précaution. En cause: une panne du tunnelier.

Aucune victime n'est à déplorer. Les pompiers et les techniciens de GRDF sont sur place. Un périmètre de sécurité est en train d'être mis en place.



Sur place, les équipes techniques recherchent les causes de l'incident. D'après des techniciens de la régie Eau d'Azur, l'hypothèse d'une rupture de canalisation est écartée.




250
Un camion benne perd ses roues et se renverse sur l'A64



Ce mardi 4 juillet, vers 13 heures, un camion benne à ordures de la ville de Saint-Girons s’est retourné sur l’autoroute 64.
 L’accident s’est produit avant la sortie n°25 de Saint-Elix-le-Château, dans la direction de Saint-Gaudens.

Fort heureusement, le conducteur - un homme âgé de 27 ans — n’a été que légèrement blessé.
Rapidement les pompiers de Carbonne, ainsi que les gendarmes de Muret et la Dirso (Direction interdépartementale des routes du sud ouest) se sont rendus sur place.
D’après les premiers éléments de l'enquête, il semblerait que le camion ait perdu deux de ses roues…

http://www.ladepeche.fr/article/2017/07/04/2606395-camion-benne-perd-roues-renverse-a64.html


251
Choix du lycée : des élèves parisiens victimes du logiciel d’affectation


« Ma fille en a pleuré pendant deux jours » souffle Antoine. Vendredi soir, dans le petit collège César-Franck (IIe), les résultats de l’affectation des élèves de troisième dans leur futur lycée a viré au psychodrame.


 A peine cinq élèves ont obtenu leur premier choix quand tous les autres élèves ayant plus de 16 de moyenne se sont vus affecter sur leurs 5e à 8e vœu, à savoir des lycées moins bien côtés et éloignés géographiquement. « Et 9 élèves n’ont eu aucune affectation dont une élève qui a pourtant 17,5 de moyenne » ajoute une représentante FCPE. Des « anomalies » qui toucheraient une quinzaine de collèges parisiens : Gauguin (IXe), Voltaire (XIe), Flavien (XIIe), Daudet et Moulin (XIVe), Clément (XVIIIe), Faure (XXe), Matisse (XXe)… Et de manière plus aiguë à Oeben (XIIe) et Fauré (XIIIe).

Affelnet, le système d’affectation des collégiens de 3e, est encore une fois mis en cause. L’an dernier, le lycée Turgot (IIIe) s’était retrouvé avec 83 % d’élèves boursiers en seconde, ce qui a conduit le rectorat à plafonner à 50 % le nombre de boursiers par lycée.


 Cette fois, c’est la mise en place d’une évaluation du « socle commun de connaissances » pour chaque élève de troisième qui est pointée du doigt. Surpondérée par rapport au contrôle continu, celle-ci est assurée par les professeurs principaux dans chaque collège. « Or, dans certains établissements, les professeurs ont surévalué leurs élèves, ce qui a brouillé les affectations », assure cette enseignante de César-Franck, qui estime avoir été insuffisamment encadrée pour appréhender la réforme. « En 20 ans, c’est la première fois que les affectations ne correspondent pas aux résultats des élèves ».


Du côté des parents, la grogne monte. « Pour moi, il y a incohérence, incompétence et tricherie : on ne laisse pas sur le carreau des enfants qui ont travaillé dur pendant quatre ans » fulmine Christine, dont le fils, scolarisé à César-Franck, se retrouve sans affectation. « Mon fils me dit que ça (...) Lire la suite sur LeParisien.fr

https://fr.news.yahoo.com/choix-lyc%C3%A9e-%C3%A9l%C3%A8ves-parisiens-victimes-logiciel-d-affectation-191200580.html?soc_src=social-sh&soc_trk=fb

252
Discours d’Édouard Philippe : le paquet de cigarettes porté "progressivement à 10 euros"



Lors de sa déclaration de politique générale mardi, le Premier ministre a promis de lutter ainsi "sans merci contre les trafics". 


Le gouvernement "portera progressivement le prix du paquet de cigarettes à 10 euros", contre environ 7 euros actuellement (+40%), a annoncé mardi Édouard Philippe, confirmant ce qui était une promesse de campagne d'Emmanuel Macron.

"Ne rien faire est exclu". "Le tabac en France entraîne plus de 80.000 décès (par an, ndlr). C'est la première cause de mortalité évitable, et la consommation quotidienne de tabac augmente chez les adolescents. Ne rien faire est exclu", a expliqué le Premier ministre lors de sa déclaration de politique générale, promettant aussi de "lutter sans merci contre les trafics". Le Premier ministre n'a donné aucune date pour cette mesure destiné à dissuader la consommation de tabac. En France, 16 millions de personnes, soit un tiers des 15-85 ans, fument ne serait-ce que de temps en temps (36% des hommes et 28% des femmes).



Le tabac rapporte 14 milliards d'euros par an à l'État. Le tabac, déjà lourdement taxé, rapporte à l'Etat environ 14 milliards d'euros par an. En mars 2017, Emmanuel Macron s'était dit "tout à fait prêt" a augmenter le prix du paquet à 10 euros, mais avait à l'époque posé pour condition que les pays limitrophes fassent de même, pour éviter un boom des achats transfrontaliers. "On ne peut pas expliquer à des buralistes et à des consommateurs qui sont à Lille, à Strasbourg ou ailleurs qu'en prenant dix minutes leur voiture, ils auront le paquet à moitié prix de l'autre côté de la frontière", avait-il alors estimé.

Les lunettes, soins dentaires et aides auditives "sans reste à charge" d'ici à 2022

Le Premier ministre Edouard Philippe a promis mardi que, "d'ici la fin du quinquennat", les Français ne devront plus payer de reste à charge pour les lunettes, les soins dentaires et les aides auditives. "Notre stratégie de santé devra rompre le cercle vicieux du 'renoncement aux soins' ", a-t-il déclaré. "D'ici la fin du quinquennat, tous les Français auront accès à des offres de soins sans aucun reste à charge pour les lunettes, les soins dentaires et les aides auditives".

source

http://www.europe1.fr/politique/discours-dedouard-philippe-le-paquet-de-cigarettes-porte-progressivement-a-10-euros-3380015

253
Une députée LREM accusée d'avoir mordu son chauffeur de taxi



Son parcours avait été longuement salué par le Premier ministre, Edouard Philippe, lors de son discours de politique générale à l'Assemblée nationale. Mais ce n'est pas pour son CV brillant que Laetitia Avia, députée La République en marche de la 8e circonscription de Paris, a les honneurs du Canard enchaîné dans son édition du mercredi 5 juillet.

Cette avocate spécialisée dans le droit des affaires est accusée d'avoir, vendredi 23 juin, mordu son chauffeur de taxi. A 23h30, les policiers sont en effet "appelés pour mettre fin à une empoignade entre un chauffeur de taxi et sa cliente, raconte l'hebdomadaire. La cliente du taxi, sur un ton condescendant, nous annonce verbalement son identité ainsi que sa qualité de parlementaire", écrivent dans leur rapport les forces de l'ordre. Une version des faits vivement contestée par la principale intéressée sur sa page Facebook, mercredi 5 juillet.



source
http://mobile.francetvinfo.fr/politique/gouvernement-d-edouard-philippe/une-deputee-lrem-accusee-d-avoir-mordu-son-chauffeur-de-taxi_2269747.html#xtref=acc_dir

254
Santé / ❌❌❌ COMMUNIQUÉ MEDICAL ❌❌❌
« le: 05 juillet 2017 à 08:25:59 »
❌❌❌ COMMUNIQUÉ MEDICAL ❌❌❌

NB : C'est URGENT

Attention !
 Soyez prudent.

Ne prenez pas un PARACETAMOL qui vient avec une Mention P/500.

C'est un nouveau type de paracétamol, d'une couleur très blanchâtre.

Les docteurs ont prouvé que le médicament (paracétamol) contient le virus "Machupo", considéré comme un des virus les plus dangereux au monde avec un degré de mortalité élevé.

S'il vous plaît, veuillez partager ce message à tout le monde et à vos familles.

Protégeons nos vies ainsi que les leurs.

Je fais ma part, et c'est à ton tour de faire la tienne.

255
Voici le nom des fondateurs de la Nasa, si vous arrivez encore à croire en leurs mensonges...

1 Jack Whiteside Parsons – Occultiste, magicien noir, Sataniste, dirigeant de la loge de l'Ordo Templi Orientis en Californie.

 2. Aleister Crowley – franc-maçon du 33ème degré, chef de l' Ordo Templi Orientis, magicien noir, Sataniste.

 3. L.Ron Hubbard – Contrôleur de l'esprit des masses, magicien noir, sataniste, fondateur de la secte Église de Scientologie.

 4. Werner von Braun – Ex-NAZI, directeur du programme allemand des fusées V-2 et recruté aux US en vertu de l'opération Paperclip. Probablement le plus normal de la bande.

 5 .Walt Disney – Occultiste, contrôle de l'esprit des masses, magicien noir, Illuminati-pédophile, franc-maçon et membre de l'Ordre de Molay.