Voir les contributions

Cette section vous permet de consulter les contributions (messages, sujets et fichiers joints) d'un utilisateur. Vous ne pourrez voir que les contributions des zones auxquelles vous avez accès.


Messages - mike

2476
Chasse à l'homme à Jumet: des chiens pisteurs ont été appelés (photos)



Un vidéoclub a été braqué à Jumet, rue François  Dewiest, par un individu vêtu d'un training et d'une casquette. L'individu a fait irruption dans le commerce et a braqué la préposée pour se faire remettre le contenu de la caisse. Il a ensuite pris la fuite à pied mais s'est engagé dans une impasse. Il a donc dû faire demi-tour et repasser devant le magasin avant de disparaître dans la nature.

Avertie des faits, la police locale de Charleroi s'est rendue sur place. Pour retrouver sa piste, les forces de l'ordre ont fait venir des chiens pisteurs. Le laboratoire de la police a analysé les lieux du braquage.

D'après la police, il n'y a aucun blessé. Il n'est pas encore possible d'évaluer ce que le malfaiteur a emporté avec lui.







http://www.rtl.be/info/regions/hainaut/chasse-a-l-homme-en-cours-a-jumet-les-chiens-pisteurs-sont-sur-place-745033.aspx

2477
Portugal, dépénalisation des drogues: chute de 80% des décès liés au MST et à l'overdose !



La politique du Portugal en matière de drogues est révolutionnaire. Et ça marche.

Le 1er juillet 2001, le Portugal a réalisé quelque chose d’extraordinaire : il a abandonné la guerre contre la drogue ou, plus exactement, la guerre contre les toxicomanes, en décriminalisant toutes les substances contrôlées.

Le Portugal essaie toujours d’interrompre la distribution de drogues, mais, sur les quatorze dernières années, a cessé d’envoyer en prison ceux qui en possèdent ou en consomment.

Cette décision est d’autant plus remarquable que le pays avait bel et bien un problème à ce sujet : le Portugal était même au centre d’une « épidémie d’addiction » avec un Portugais sur cent dépendant de l’héroïne.

Mais avec ce changement de politique, les taux de MST et d’overdoses ont chuté de façon spectaculaire. Selon The Economist, depuis la décriminalisation, les morts provoquées par les drogues ont chuté de 80%, de 80 morts en 2001 à 16 en 2012. En parallèle, et sur la même période, le nombre d’héroïnomanes a décru de moitié, en termes absolus.

Et comme la consommation de drogue est traitée comme un problème de santé publique et non comme un délit ou un crime, le gouvernement se concentre sur les traitements médicaux et la réduction des dangers de cette consommation. Ainsi, plutôt qu’avoir des flics de plus en plus militarisés enfonçant des portes et opérant des fouilles corporelles aléatoires sur des individus pris dans la rue, le Portugal paye des psychologues et des spécialistes pour aider et accompagner les toxicomanes. Les ressources sont dirigées vers des aiguilles propres et des conseils médicaux au lieu de nouvelles menottes ou de cellules de prison.

On peut toujours pinailler pour savoir qui, de l’État ou des organisations caritatives, est dans la meilleure position pour résoudre les problèmes de santé des pauvres. On peut certainement être en désaccord avec la décision incohérente de maintenir illégal le versant production de drogues tout en légalisant leur consommation. Mais tous les amoureux de la liberté ne peuvent qu’applaudir le choix de s’écarter des politiques plus coercitives et plus violentes, et celui de s’approcher d’un plus grand respect de l’individu, de sa liberté de choix et, plus généralement, pour tout ce qui est pacifique.

http://www.contrepoints.org/2015/08/05/216878-portugal-ce-que-la-depenalisation-des-drogues-a-entraine


http://www.wikistrike.com/2015/08/portugal-depenalisation-des-drogues-chute-de-80-des-deces-lies-au-mst-et-a-l-overdose.html

2478
C ‘est pas la version de François Hollande qui nous prend  encore une fois pour des billes ….une honte nous avons un président vraiment menteur   c est une honte !! Nelly via RT





La France ne pourra pas vendre les malheureux navires Mistral, qui ont été construit exprès pour la Russie, sans son consentement, a affirmé le vice-premier ministre russe Dmitri Rogozine.

«Sans notre consentement, ils ne vendront rien», a indiqué le vice-premier ministre russe en ajoutant qu’il l’avait déjà expliqué à la partie française. D’après lui, la Russie possède un certificat d’utilisation finale des sections arrières des navires.

Les sections arrière des porte-hélicoptères ont été conçues au chantier naval de Saint-Pétersbourg avant d’être transportées en France pour assemblage, a-t-il expliqué.

La France ne pourra pas non plus utiliser les navires Mistral comme une partie de sa flotte parce qu’ils ont été construits conformément aux caractéristiques de la marine russe, a souligné Rogozine.

Plus tôt cette semaine, le journal Figaro a fait référence à une source non identifiée qui affirmait que Paris pensait à vendre les Mistral à un troisième parti ou dans le cas extrême, à les démanteler ou même les faire couler.

La Russie et la France ont signé un contrat de 1,12 milliards d’euros portant sur la construction de deux navires de guerre de type Mistral encore en 2011.

Cependant, la livraison des Mistral est suspendue depuis le 3 septembre 2014. Le premier navire devait être remis à la Russie en octobre 2014 mais la France a jugé bon de s’abstenir d’exécuter le contrat étant donné les différends entourant la crise ukrainienne.

En avril dernier, le président Français François Hollande a reconnu le fait que la Russie devait obtenir un remboursement en cas de non-livraison. La livraison du second navire était prévue pour le 1er novembre 2015.

En savoir plus : Hollande : il serait normal de rembourser la Russie en cas de non livraison des Mistral

La décision de payer des dommages et intérêts à la Russie n’a pas encore été officiellement annoncée, les médias français ont rapporté que Paris rendra 800 millions d’euros de la valeur du contrat et payera 300 millions d’euros supplémentaires comme une compensation des dépenses occasionnées.

France

http://francais.rt.com/france/2274-france-mistral-consentement-russie

https://ns2017.wordpress.com/2015/08/07/la-france-a-besoin-du-consentement-de-la-russie-pour-vendre-les-navires-mistral/

2479
En Arabie Saoudite, une liste de 50 prénoms censurés pour leur caractère "blasphématoire", non-arabe, ou non-islamique




En Arabie saoudite, les futurs parents peuvent faire une croix sur ces prénoms, désormais interdits pour leur origine occidentale ou pour des raisons culturelles et religieuses.

50 prénoms figurent sur une nouvelle "liste noire", publiée par le bureau de l'état civil relevant du ministère de l'Intérieur.

En plus de Sandy, Linda, Elaine, Alice, l’interdiction touche aussi ceux à connotation royale comme Malika (reine) et (Amir).

Plus question non plus d’appeler son enfant Malak (ange), Nabi (prophète), Jibreel (Gabriel) ou par un des autres prénoms jugés "inappropriés" ou même "blasphématoires" par le royaume wahhabite.

Le site GulfNews fait remarquer que certains des noms de la liste n’entrent dans aucune de ces catégories:


"Des prénoms tels que Abdul Naser et Binyamin ne sont pas particulièrement offensant envers les musulmans. Si Benyamin est, selon l’islam, fils du prophète Jacob et frère du prophète Joseph, c’est aussi le nom du premier ministre israélien. Quant à Abdel Nasser, c’est le nom du célèbre président égyptien, figure du nationalisme arabe, en désaccord avec l’Arabie Saoudite."



Une décision qui ne facilite pas les choses concernant le choix des prénoms pour les nouveau-nés saoudiens… Aux parents de rivaliser d’imagination, mais pas trop quand même!

http://www.huffingtonpost.fr/2014/03/17/arabie-saoudite-prenoms_n_4977414.html

2480
Calais: 170 personnes manifestent en soutien des migrants



Environ 170 personnes ont manifesté samedi à Calais en mémoire des migrants tués en tentant de rejoindre l'Angleterre et pour dénoncer la sécurisation du port et du tunnel sous la Manche, a indiqué la préfecture du Pas-de-Calais.

"La manifestation a réuni environ 170 personnes, dont une centaine de migrants", a déclaré à l'AFP Régis Elbez, sous-préfet de permanence.

Depuis début juin, neuf migrants sont morts à Calais et ses environs dans l'espoir de trouver un passage vers l'Angleterre, soit à bord des ferries partant du port, soit sur les trains-navettes qui empruntent le tunnel vers Folkestone.

Le cortège est parti en début d'après-midi de la "new jungle", vaste lande battue par les vents jouxtant le centre d'accueil de jour Jules Ferry où se retrouve la majorité des quelque 3.000 migrants présents à Calais et ses environs.

Les manifestants se sont ensuite dirigés vers la jetée du port de Calais, où des roses ont été jetées dans la mer en mémoire des migrants morts, a constaté un photographe de l'AFP.

Sur les banderoles déployées par les manifestants figuraient notamment "Que cessent les morts!", "Chair à canon, chair à camion" ou "Nous voulons vivre". De nombreux manifestants portaient également un brassard noir en signe de deuil.

Durant la nuit de vendredi à samedi, "280 tentatives d'intrusion dans le tunnel sous la Manche ont eu lieu, et 200 interceptions", a fait savoir M. Elbez, un chiffre en nette baisse par rapport à la semaine passée.

Le 20 juin dernier, une précédente manifestation de soutien aux migrants avait elle réuni un demi-millier de personnes à Calais.


http://information.tv5monde.com/en-continu/calais-170-personnes-manifestent-en-soutien-des-migrants-47026

2481
Insécurité sur le piétonnier: «des zonards, des ivrognes, des dealers», selon certains commerçants

Des commerçants du boulevard Anspach comptent prochainement lancer une pétition contre l’insécurité autour du piétonnier.
 Ils racontent leur nouveau quotidien, rythmé par les bruits, les bagarres et les incidents à répétition.



«  L’idée de base est plutôt bonne, mais nécessite clairement de grands ajustements.  » «  On ne pouvait pas imaginer que ça allait devenir comme ça.  » Les commerçants du boulevard Anspach contemplent la faune autour d’eux, qui fait désormais partie de leur paysage, depuis le lancement du piétonnier fin juin. Moitié désespérés, moitié scandalisés. La fermeture du boulevard aux véhicules a ramené toute une population de personnes posant problème. «  Des zonards, des ivrognes, des dealers  », énumère le patron d’une boutique, qui préfère rester anonyme. Présent dans le centre depuis la fin des années 1970, il avoue ne jamais avoir vu «  autant de merdes  » que maintenant et compte se plaindre, avec d’autres commerçants, auprès de la Ville. «  Il y a des gens qui prennent un mélange de crack et d’alcool et terminent leur nuit quand nous commençons à travailler  », poursuit le gérant. «  Des clients m’ont demandé ce que c’était que tout ça. Ils sont inquiets pour nous. Il y a des dealers juste devant ma boutique, sur les nouveaux bancs.  »

Le tenancier d’un bar bien installé ne manque pas d’anecdotes sur le sujet : «  La dernière fois, une dame s’est défroquée et a fait pipi devant le Delhaize. Il y a aussi eu une bagarre et une dame s’est pris une balle de pétanque en pleine poitrine. On n’a jamais été sur les nerfs comme ça, et ça fait 25 ans que je suis là.  »

Alors que trois personnes a l’air passablement éméché se bagarrent et hurlent en plein boulevard, avant de s’effondrer sur des tables de pique-nique, à 14h, les libraires d’une boutique de BD lèvent les yeux au ciel : «  c’est toujours comme ça, c’est un enfer  ».

Ces nombreux incidents et ce sentiment d’insécurité généralisé pourraient entraîner la désertion de la zone par les clients habituels, craignent les commerçants rencontrés. L’un d’eux dit qu’il voit, pour la première fois en deux ans et demi, son chiffre d’affaires diminuer sur le mois de juillet.

«  Il y a des mendiants qui viennent voir mes clients en terrasse  », ajoute le patron du café. «  Les rampes et les tubes d’acier installés pour le skate font un bruit d’enfer. Une fois un client s’est levé, a tapé son verre et demandé s’il pouvait enfin avoir la paix.  » Le tenancier du café insiste, ces modules pour les skates et vélos BMX au milieu d’une zone où passe beaucoup de monde, dont des enfants, est dangereux : «  Il va forcément y avoir un accident  ». Une idée partagée par un libraire, qui lui craint surtout que des passants se fassent agresser.

http://www.lacapitale.be/1349106/article/2015-08-07/insecurite-sur-le-pietonnier-des-zonards-des-ivrognes-des-dealers-selon-certains

2482
L’Europe autorise les OGM : la France n’a pas la possibilité de s’y opposer



L’Europe autorise les OGM, aucun pays n’est en mesure de pouvoir préserver sa population de cette décision compte tenu du marché de libre échange économique. Les différentes politiques nationales sont donc bien ignorées par Bruxelles : emballez c’est pesé !


L’Europe a donc décidé d’autoriser l’importation et la commercialisation de 19 organismes génétiquement modifiés (OGM). Une décision qui s’affranchit des diverses volontés nationales exprimées sur le sujet. Car les États membres ne se sont pas encore mis d’accord sur une proposition de réforme leur permettant d’interdire ces fameux OGM sur leur territoire. Ils ont été pris de vitesse par Bruxelles !

Cette autorisation s’impose. Aucun recours légal pour la France ou d’autres pays, pour s’y opposer. Ces OGM sont pourtant directement destinés à l’alimentation animale et humaine : soja, maïs et colza. Onze d’entre eux viennent de chez Monsanto.

La mesure s’est accélérée « car les Etats ne parvenaient pas à trouver un compromis ». Mais comment aurait-il pu en être autrement ? L’Europe est bel et bien une machine à créer du désaccord. Il n’est déjà pas facile de trouver un accord à deux, alors quand on rapporte l’équation aux 28 pays dans la Communauté Européenne… pas d’accord possible à 28. C’est mathématique, plus le nombre de variables est élevé, plus les possibilités de parvenir à un accord sont faibles.

La Commission impose donc de force à tous les pays son autorisation qui prend application immédiatement pour une durée de dix ans. C’est une victoire pour les multinationales et une défaite cuisante de la démocratie, une de plus.

Que faire alors des états membres qui s’opposent aux OGM ?

L’Europe laisse de faux espoirs aux pays « anti-OGM » qui ont la possibilité de restreindre ou d’interdire ces biens sur leur territoire.  » Très bien  » me direz-vous ? Seulement voilà : l’Union Européenne étant une zone de libre circulation des biens, ces OGM pourront facilement se retrouver dans nos assiettes sans que l’on puisse vérifier quoi que se soit.

Les USA trouvent que la Commission Européenne ne va pas assez loin ! Ils estiment que ces produits sont sans risque, au regard de l’avis des scientifiques de l’Union européenne (!) Le lobbying forcené qui gravite autour des institutions n’est évidemment pas au centre des débats. Les multinationales du « transgènique » applaudissent la décision.

Pas moins de 40 demandes d’OGM supplémentaires attendent de recevoir l’autorisation à l’importation pour la commercialisation dans l’UE pour l’alimentation animale et humaine.

Au delà de l’organisme modifié lui-même (et sa toxicité ou non), c’est tout le débat de fond sur les techniques de productions industrielles polluantes s’y rattachant qui passe à la trappe.
- See more at: http://www.mieux-vivre-autrement.com/leurope-autorise-les-ogm-la-france-na-pas-la-possibilite-de-sy-opposer.html#sthash.hw085L34.x1P0eZ01.dpuf

2483
La Grèce obtient un prêt de 7 milliards d’euros… pour rembourser d’autres prêts



Le gouvernement grec peut respirer. Pour quelques jours – ou semaines – en tout cas. Les 28 pays de l’Union européenne ont accordé vendredi 17 juillet un financement d’urgence de 7,16 milliards d’euros à la Grèce, sous la forme d’un prêt qui permettra au pays de remplir une partie de ses engagements en attendant la mise en place d’un éventuel plan d’aide. Jeudi, les ministres de la zone euro (Eurogroupe) avaient validé le principe de cette aide d’urgence de trois mois.

La Commission européenne a indiqué jeudi qu’Athènes avait « satisfait » aux exigences de l’accord, quelques heures après que le Parlement grec a adopté une première série de réformes. La Grèce n’aura pas ainsi à attendre l’arrivée du troisième plan d’aide, dont la mise en place va demander des semaines. Le pays, qui n’était pas parvenu à rembourser le 30 juin le Fonds monétaire international (FMI), pourra ainsi éviter un défaut de paiement supplémentaire.

Le prêt « d’un montant de 7,16 milliards d’euros parviendra à la Grèce d’ici à lundi » a annoncé le commissaire européen chargé de l’euro, Valdis Dombrovskis. C’est à cette date, le 20 juillet, qu’Athènes doit verser 3,5 milliards d’euros à la Banque centrale européenne (BCE). Elle pourra également s’acquitter de ses arriérés de paiement auprès du FMI, soit 2 milliards d’euros au total.

Ce remboursement du FMI permettra aussi à ce dernier de s’asseoir à nouveau à la table des négociations pour discuter d’une participation au troisième plan d’aide à la Grèce. En effet, l’institution de Washington ne peut pas prêter à un pays si ce dernier lui doit de l’argent. Le président de la BCE, Mario Draghi, a estimé jeudi qu’il ne faisait aucun doute que la Grèce rembourserait l’institution monétaire, tout comme le FMI.



Le mécanisme de prêt-relais validé jeudi par l’Eurogroupe consiste à prélever 7 milliards d’euros dans le FESM, un fonds européen d’urgence mis en place pendant la crise financière, alimenté par les pays de l’Union européenne et destiné à aider les Etats qui sont en difficulté.

Le Mécanisme européen de stabilité (MES), qui sera le plus gros contributeur au prochain plan d’aide à la Grèce (à hauteur de 40 à 50 milliards d’euros, selon une source européenne), remboursera ensuite le FESM, dès que ce troisième plan sera bouclé. Les 7 milliards d’euros de prêt-relais seront ainsi déduits des sommes qu’avancera le MES à Athènes.

Ces derniers jours, deux pays, le Royaume-Uni et la République tchèque, avaient toutefois émis des réserves quant à l’utilisation du FESM. « Dans la nuit du dimanche 12 juillet, quand l’option du FESM est apparue, on a oublié de prévenir les Anglais. Lundi, Londres s’est plaint d’avoir appris dans les médias que l’argent des Britanniques irait peut-être à la Grèce », relate une source diplomatique.

Garanties

Mais Jean-Claude Juncker, le président de la Commission européenne a arrondi les angles. Face aux réticences des Britanniques et des Tchèques, qui disaient ne pas vouloir porter un risque de non-remboursement de la part d’Athènes, les fonctionnaires bruxellois ont imaginé la mise en place d’une garantie.

La Commission propose ainsi que, pour les pays « hors zone euro », les 7 milliards d’euros avancés soient garantis par une partie des profits réalisés par la BCE sur les obligations souveraines grecques. Pour les pays de la zone euro, la garantie proviendra des fonds structurels alloués à la Grèce.

Le prêt d’urgence ne couvrira toutefois pas la totalité des besoins de financement de la Grèce, qui se situent à 7 milliards d’euros en juillet et 5 milliards en août, selon les estimations des représentants des créanciers

Source : www.lemonde.fr

http://www.les-crises.fr/la-grece-obtient-un-pret-de-7-milliards-deuros-pour-rembourser-dautres-prets/

2484
Voici le nouveau défi sur Facebook: Tenir une bouteille de Coca entre ses seins

Sur Facebook, Instagram et Twitter, le #‎HoldACokeWithYourBoobsChallenge‬ est le nouveau challenge à la mode qui consiste à faire tenir une bouteille ou canette de Coca-Cola entre ses seins. Cette tendance vient du Danemark puis a pris de l'ampleur lorsque l'actrice allemande Anike Ekina a posté sur sa page Facebook une photo et une vidéo d'elle en train de réaliser le défi. Depuis, plusieurs internautes à travers le monde ont posté leur challenge.

Voici une petite compilation du #HoldACokeWithYourBoobsChallenge avec une petite surprise à la fin:




http://topibuzz.com/article-2009/voici-le-nouveau-challenge-sur-facebook-tenir-une-bouteille-de-coca-entre-ses-seins-?utm_source=facebook&utm_campaign=fbpage

2485
France : le cannabis thérapeutique autorisé !

Anissa Duport-Levanti - le 10 juin 2013

Entre le mariage pour tous, Roland Garros et la météo pour le moins exceptionnelle de ce mois de juin, l'annonce est passée inaperçue. Et pourtant, elle est de celles qui vont faire jaser, surtout à droite ! Car ça y est, c'est fait, la France autorise le cannabis à des fins pharmaceutiques comme le stipule le point n°13 du journal officiel du 7 juin 2013 :

Capture d’écran 2013-06-10 à 09.43.19



Cette décision fait suite à une modification de l'article R. 5132-86 du code de la santé publique. En 2012, il notifiait que :



La France rejoint donc enfin les rangs des pays ayant légalisé l'usage du cannabis à des fin thérapeutiques. L'efficacité de son agent actif, le THC, a été prouvée dans le soulagement de la douleur pour des maladies incurables et très douloureuses comme la myopathie et la sclérose en plaque.


Reportage au journal de 20h (France 2) du 28 décembre 2011



 

Cela évitera ainsi une nouvelle mascarade, à l'image du procès qui s'est déroulé à Belfort en mars 2012 et a débouché sur la condamnation à 300 € d'amende et 5 ans de mise à l'épreuve d'un myopathe de 40 ans qui faisait pousser quelques pieds de cannabis pour sa consommation personnelle et déclarait "ma maladie est incurable et seul le cannabis me soulage". Par ailleurs, le cannabis est aussi très utile pour redonner de l'appétit à des malades du Sida ou encore soulager les nausées de patients subissant des chimiothérapies.





Mais cela ne s'arrête pas là. Car il est maintenant confirmé que le THC contribue à détruire des cellules cancéreuses et des tumeurs. Il existe dans le cerveau des récepteurs de cannabinoïdes (notamment les CB2) qui, stimulés par le THC, favorisent la désagrégation des tumeurs cancéreuses. Selon le Nouvel Observateur : "Les chercheurs de l’unité Inserm 624 « Stress cellulaire » de Marseille, viennent de mettre en évidence le rôle-clé d’une protéine de stress à l’intérieur déclenchant la mort de cellules tumorales. Cette étude, montre que des dérivés cannabinoïdes activent spécifiquement cette voie, entraînant la mort des cellules cancéreuses."


Pour les plus téméraires : le documentaire "Un Oeil sur la planète" (1h58) qui vous dévoilera en détail les effets thérapeutiques du cannabis



 

Des études de l’université Complutense de Madrid ont prouvé que le THC entraine la mort de cellules par stimulation d’une autophagie. Le mécanisme le plus connu de l’autophagie consiste en la formation d’une membrane autour d’une zone de la cellule, permettant ainsi de l’isoler avant sa dégradation. Le THC jouerait également un rôle dans le traitement de la sclérose du système (selon l'université de d’Erlangen, Allemagne), dans la réduction des AVC, et pourrait même exercer une fonction anti-diabétique selon des études sud-africaines.

Et si vous n'aimez pas fumer, vous pouvez aussi manger des space cakes ! Mais attention à ne pas aller en prison pour ça comme cet étudiant qui

http://www.letribunaldunet.fr/actualites/france-le-cannabis-therapeutique-autorise.html#.Vb5a7f1tmL6.facebook

2486
Entre temps sa nouvelle banque est informée (ça alors…) et lui balance un courrier aussi :

« vous êtes fichée pour utilisation de CB sur compte à découvert interdit, rendez carnets de chèques et CB et vous aurez une carte machin plafonnée pour les fichés bancaires »…

Elle téléphone à cette agence… pas de réponse, 8 jours, une multitude d’appels… jusqu’à avoir en ligne, après une vraie crise de nerf avec la plateforme, le directeur de l’agence société générale…


Et écoutez bien la réponse du directeur de l’agence société générale c’est INCROYABLE :

« C’est une erreur madame… non on ne sait pas comment ni pourquoi du jour au lendemain on vous a fait une carte bleue que vous n’avez jamais demandé… quoi ? l’utilisation sur compte à découvert ? ah oui, c’est parce que quand on fait une carte bleue, des frais se mettent en place et sont reliés à la carte, comme le compte est à découvert (qu’ils ont eux même fabriqué) ça n’est pas passé et vous avez été fichés… on va régler le problème… d’ici une quinzaine plus le temps de déclaration de levée de fichage à la banque de france plus le temps de gestion de la banque de france… »…

voilà… foutage de gueule, malversations :


Comment une banque peut elle commander et fabriquer une carte bleue à une personne dont cette même banque a fermé le compte bancaire et qui a un découvert abyssal de frais, comment peut-elle générer une carte bleue à une personne qui n’a jamais fait de demande ou signé de papier pour l’obtention d’une carte bleue à son nom ????? Voici encore une action volontaire pour étrangler un peu plus cette famille…

Bref, la famille se retrouve encore plus dans la merde :

1/ image auprès de la nouvelle banque (qui connait l’historique) écornée

2/ cantine etc. tout ce qui se règle par chèque en retard

3/ plus de découvert autorisé ce qui permettait de gérer le battement entre la fin de mois et le décalage des paies en interim, obligeant donc à demander des acomptes réduisant le salaire en fin de mois…

Pour une soit disant erreur… erreur… tu parles !!!

Il a fallut du temps pour récupérer la situation avec leur nouvelle banque… encore un peu plus de fatigue pour cette famille…

Voilà, une fois la situation réglée… rapidement les choses montent en puissance, huissiers à la maison, devant les enfants apeurés de voir des inconnus débarquer chez eux et compter combien de jeux de société et de livres se trouvent dans leur bibliothèque… « mais maman j’ai besoin d’un ordi pour mes études, à l’école c’est obligé je dois faire des recherches et tout »… le soir ils tiennent le cap, les nuits sont courtes, la mère pleure plus souvent qu’à son tour, mais elle ne prendra pas les saloperies de cachets que d’autres avalent pour oublier leur situation…d’ailleurs aujourd’hui elle n’a plus de larmes, plus que de la colère et la rage… elle se bat… vous verrez comment…

La famille passe avec ces huissiers un accord pour régler des sommes cohérentes jusqu’à ce que leur situation professionnelle s’améliore… et c’est ce qui arrive : La mère retrouve des missions plus longues, des CDD de remplacement.

Mais dés que la famille contacte le contentieux pour reprendre des versements plus importants et reprendre les prélèvements en disant qu’enfin la maman a un revenu qui « roule », et bien là comme par hasard, les dossiers passent au tribunal… « Il n’est plus au contentieux madame »…

Les huissiers qui jusqu’à présent prenaient les versements, leur demandent alors de payer la totalité ou d’augmenter de façon importante les mensualités et reprennent les poursuites malgré les versements réguliers expliquant que « la société générale leur demande de reprendre les poursuites à leur encontre »… ben tiens… l’acharnement se poursuit avec régularité… une régularité malsaine, malveillante… c’est quoi le but ? Un suicide ? Pas du genre à se suicider mais plutôt à se battre même si c’est épuisant…



Le prêt immobilier n’est toujours pas payé, puisqu’ils ne peuvent pas les payer, et la société générale va jusqu’à leur faire des procès comme si ils étaient des assassins en plus des poursuites par les huissiers… car il faut dire que les huissiers ne règlent en réalité rien des versements faits par cette famille, à la société générale… ils prennent leurs frais au passage qui correspondent toujours à ce que la famille verse bien sûr… la famille découvre alors qu’elle paie pour des frais d’huissier et non pour leurs dettes !!! Double escroquerie !


La mère craque, elle s’épuise… chômage à nouveau, la période « Hollandaise » est mauvaise pour la France… pas grave elle nettoie des chiottes dans une entreprise qui n’a pas vu de femme de ménage depuis 15 jours, se fout les mains dans la merde, celles des autres pour se sortir de la sienne, se fait traiter comme une moins que rien… mais elle résiste encore… les appels pleuvent « je vais à un entretien là madame… arrêtez de me téléphoner je vous ai dis que je vous rappelais quand je sortirai de mon entretien… »… dur de trouver un bon job quand on est sur les nerfs, les yeux bouffis et harassée de fatigue…

En prime la société générale leur recolle des procès pour les créances pour lesquelles ils sont déjà poursuivis par les huissiers : il faut payer à la société générale d’un côté la somme X et de l’autre la même somme X aussi aux huissiers… comment c’est possible ? Et bien c’est très simple encore une fois :

La société générale met le dossier en contentieux qui va à l’huissier qui lui ne paie pas à la banque ce que les gens versent… il se sert en frais divers et variés… la société générale met donc le dossier dans un autre de ses services soit disant pas au courant que le dossier est déjà chez un huissier… ce nouveau service considère que rien n’a été payé par la famille et leur colle un procès pour réclamer la totalité de la créance… voilà il faut payer deux fois… un peu comme nous et les banques européennes quoi ou nous et nos impôts…


Oui ils sont volés, escroqués, et se retrouvent devant des juges, comme si ils avaient violé des gosses… ah non pas comme si ils avaient violé des gosses, puisque les pédophiles eux ne sont plus jugés dans ce pays des droits de l’homme… Eux qui n’ont jamais rien volé de toute leur vie, se voient trainés dans la boue, jugés, insultés, rabaissés, traités comme des monstres montrés du doigt… Il n’y a du bonheur que pour la racaille… ils sont choqués de croiser au tribunal des délinquants multirécidivistes qui claquent la bise au gardien qui vient de demander à la maman de vider son sac à l’entrée… « tiens t’es encore là toi ? qu’est ce que t’as fait encore ? »… avec un grand sourire, un violeur, voleur ou violent se colle près d’elle, lâchant à l’amical gardien un « ça va tranquille, va rien y avoir comme d’hab » passant sur le côté du portillon qui fait bip quand tu as une médaille en métal autour du cou, poussant la maman, tel un roi en son royaume, filant serrer la main de son avocat,… avocat qu’elle ne peut pas avoir elle… car elle n’est pas prioritaire et « gagne trop bien sa vie »… oui vous avez bien lu… elle gagne trop bien sa vie…


Cette famille honnête malgré tout, (oui ils sont cons là hein), demande des explications :

« comment ça ? je dois payer deux fois la même créance à un huissier et à un avocat, je n’ai fait qu’un prêt là !!! »

On leur répond : allez vous faire foutre leur disent-ils avec des mots polis et compliqués et cet air suffisant des gens qui vivent confortablement de la misère d’autrui, nous faisons ce que nous voulons de vos vies et de celle de votre famille… Nous sommes puissants, nous sommes les maitres.

Ils s’en foutent : huissiers, avocats, banques, se nourrissent de la misère humaine, ils vivent de cela tels des parasites monstrueux. Un huissier qui poursuit touche sa prime… vos vies, nos vies, ne valent que cela pour eux, pas plus… Ils se foutent de vos gosses, de vos vies, vous êtes des merdes, vous êtes là pour payer et eux pour encaisser. Ils ne sont plus humains, ne sont touchés par rien… La fille a demandé à sa mère « mais comment peut on vivre en faisant du mal aux autres, je ne comprends pas… ils dorment bien la nuit ces gens là ? »… c’est ça l’humanité qu’on présente à ces enfants… une humanité qui n’a rien d’humain.

Cette famille dépose un dossier de surrendettement... qui traine et traine durant les 3 mois légaux pour la réponse bien entendu, et voici qu’elle arrive cette réponse attendue avec impatience… dossier irrecevable… c’est le coup de massue !!! Pourquoi ?

Parce que « vous bénéficiez déjà d’un accord de remboursement »… l’huissier qui ne paie pas la société générale et menace de les saisir et les mettre à la rue avec deux enfants polis, bien éduqués et travailleurs, c’est cela l’accord en question… on rêve totalement, non c’est un cauchemar… la société Française… dans toute sa splendeur…

La mère contacte la banque de france, la chargée de son dossier, par téléphone et par mail… personne ne lui répond. Abandonnée cette famille, une fois encore.


Démerdez vous, c’est votre merde pas la notre… c’est comme ça que fonctionne la société… on devrait peut être faire pareil nous aussi, avec les taxes qu’on nous impose pour sauver tous les pays du monde, sauf le notre non ?

Ils ne peuvent pas se payer un avocat… avoir un commis d’office ?

Vous rêvez : les commis d’office sont pour la racaille totalement insolvable, les gens qui n’ont absolument aucun revenus officiels ou les proxénètes de l’est, vous savez ceux qui ont des villas en marbre blanc, se foutent des juges et qui foutent des gosses sur le trottoir en bord de perif… non cette famille n’a droit à rien, eux ont un smic… c’est trop… payez payez ou mourrez… en tant que simples citoyens sans avocat ils ne peuvent rien récupérer… car les huissiers comme la société générale ont pris soin de ne pas leur laisser accès aux plateformes de communication de leur compte en banque… ils ne peuvent récupérer aucun mail échangé avec leur banque, le directeur de l’agence qui trempe aussi dedans, leur conseillère qui a disparu de l’agence (ben tiens), rien, nada, aucune preuve de leur bonne foi et des malversations bancaires dont ils ont été victimes !!!

Ils n’ont même pas accès aux relevés de compte pourtant taxés à mort ! Et c’est légal puisqu’il faut pouvoir se payer un avocat pour cela !!!!!!!!!

N’utilisez jamais ces plateformes c’est une arnaque ! Ne communiquez avec ces gens que par recommandés AR ou votre mail perso pour les petites choses et gardez tout précieusement !!!

Les parents continuent de se battre, usés, à force de devoir justifier, fournir, se demander comment bouffer, payer la cantine et les études de leurs deux ados… jusqu’à quand ? Jusqu’à se retrouver sous les ponts ?


Car en France si vous êtes Français vous pouvez crever tout le monde s’en fout… les aides ne sont pas pour vous… mais pour ceux pour qui vous cotisez… et ceux qui touchent n’ont jamais cotisé pour quoi que ce soit d’ailleurs…

Ce n’est pas du racisme, c’est une réalité… eux ne seront pas logés dans une maison faite exprès pour eux, comme c’est le cas d’une famille de pik et pounches qui vient de s’installer dans une magnifique demeure refaite à neuf offerte par la municipalité pour venir en aide « aux pauvres »… des pauvres qui ont une voiture que cette famille ne s’offrira sans doute jamais et dont d’ailleurs ils ne veulent pas, car ce sont des gens simples et c’est surement cela qui les empêchent de se mettre une balle dans la tête.

Le fils 13 ans rugbyman prometteur s’inquiète de devoir quitter son club dont il est capitaine, s’inquiète de voir sa mère fatiguée, bien moins joyeuse qu’avant, et attend avec impatience le jour où professionnel il pourra aider ses parents. Fils sérieux et bien élevé qui leur demande pourtant régulièrement de quitter le pays où il est né pour aller ailleurs, dans un pays où la solidarité existe encore…on rêve à 13 ans…

La fille 16 ans, étudiante en littérature d’excellent niveau, pense arrêter ses études et aller à l’usine ou dans n’importe quelle boutique faire vendeuse pour un demi smic afin que sa famille reste unie et ne se retrouve pas à la rue… Jamais lui disent les parents, plutôt crever que les laisser détruire ta vie ma chérie ! On se battra jusqu’au bout et si il faut vivre dans la forêt dans une cabane en merde séchée et bouffer des racines pour que tu ailles à l’école, on le fera !


Aujourd’hui la société générale fait tout pour harceler, détruire, abaisser, voler, dans un plaisir sadique, malsain et violent, cette famille Française, honnête, travailleuse… victime de l’acharnement pervers de ces escrocs… une famille française abandonnée de tous… oui de tous, surtout du gouvernement qui pourtant ne s’est pas privé de s’engraisser sur le dos de leurs cotisations depuis plus de 20 ans qu’ils travaillent et paient des impôts…

La mère a écrit et appelé au secours ce gouvernement : François Hollande, Manuel Valls, le préfet de leur région. Pour toute réponse, toute aide, ils ont reçu un dossier de surendettement à compléter… dossier refusé… mais bon quand on sait que le nouveau patron de la banque de france c’est le patron de la BNP… on ne s’étonnera de rien… et un appel du pôle emploi qui a demandé à la maman « vous êtes raciste ? vous êtes folle ? dépressive ? » … la mort dans l’âme il a fallu expliquer ce qu’est la justice sociale et pourquoi on peut être « légèrement agacée » quand on se fait cracher à la gueule depuis autant de temps alors qu’on a cotisé autant de temps… et puis le gouvernement il s’en tape des sans dents… ben oui elle perd ses dents la maman… c’est cher un dentiste et elle ne bénéficie pas de l’AME permettant une prise en charge des soins de santé à 100% elle comme les migrants qui ne s’en privent pas non… elle est taxé et va être à la rue avec sa famille pour que les migrants aient l’AME et un logement !!!

Non, elle n’est pas raciste, elle est juste usée de voir que finalement toute la justice sociale ce n’est que de la connerie… que nous sommes taxés et que ça s’arrête là… taxés pour des gens qui ont essayé de rentrer dans sa maison en pleine nuit pour la seconde fois… heureusement que son chien à réagit tout de suite… le père n’était pas là, il travaillait 12h00-22h00 et le lendemain il embauchait à 5h00… il dormait sur place… faut bien gagner de quoi être taxé et saisi… heureusement qu’elle n’a pas eu à lui foutre un coup de batte dans la gueule à ce migrant bien gentil et malheureux… elle aurait eu d’autres problèmes, c’est la gendarmerie qui lui a dit le lendemain en ajoutant qu’ils ne peuvent rien y faire, que municipalité et gouvernement donnent des ordres pour qu’on soit forts accueillants avec ces gens bien pauvres…

Quand elle payait au prix fort huissiers et société générale, elle s’est rendue aux services sociaux pour manger, on lui a jeté un ticket de 60 euros pour nourrir 4 personnes en lui disant qu’elle n’était pas prioritaire car monsieur a un smic et c’est déjà bien…

Elle a été aux restos du coeur, au secours populaire et au secours catholique… elle n’est même pas repartie avec un litre de lait… « vous n’êtes pas prioritaire madame »… voilà elle n’est pas prioritaire comme les citoyens honnêtes de France… Et Dieu sait qu’il faut du courage et tourner le dos à sa fierté pour aller mendier de la sorte et se faire jeter ainsi…

Elle a dut expliquer tout cela sans convaincre… ben oui mais fallait pas faire un prêt madame… fallait pas… madame n’est pas médium, elle ne pouvait pas prévoir que la politique gouvernementale et les banques feraient en sorte que le pays s’écroule…


Cette famille ne peut compter que sur vous, citoyens Français, que sur vous, sur les justes de ce pays pour foutre une claque à ces banques qui ne veulent que récupérer plus d’argent encore plus sur le dos des travailleurs et des honnêtes gens qu’ils escroquent… ILS FONT UN APPEL A VOTRE AIDE, A VOS DONS, A VOTRE SOLIDARITÉ…

Oui ça fait chier d’être encore grattés, mais vous savez on l’est déjà et ce n’est pas pour nous qu’on se fait taxer… là il s’agit de votre consentement, de leur prouver que nous ne sommes pas des merdes sans âme comme ces pourris qui gouvernent et taxent… Non ne rêvez pas on ne gagne pas contre les banques… non… il n’y a qu’une chose à faire, être solidaires entre nous. C’est ça la France moyenne, l’oubliée, juste bonne à être vampirisée, celle sur qui ils crachent une fois que les poches ont été ratissées par les voleurs de la nation !

Cette famille s’engage si vous arrivez à vous cotiser pour les tirer de la merde, à renvoyer l’ascenseur avec l’excédent, en espérant qu’il y aura assez de justes dans ce pays pour qu’il y ai de l’excédent.

Ils feront un référendum pour savoir à quoi ils devront utiliser l’argent excédentaire du montant de leurs dettes…

Elle pense à aider avec cet excédent des familles Françaises à régulariser des situations similaires à la leur. Elle s’engage à cela. Une association sera créée, sans l’état derrière son cul pour lui dire à qui filer des aides et à qui ne pas en donner… Elle n’en peut plus de cette misère nationale cachée à tous… elle la vit elle la refuse pour elle, mais aussi pour les autres. Et croyez moi elle le fera, parce qu’elle se bat depuis trop longtemps pour oublier la souffrance qu’elle supporte et accepter qu’elle continue pour d’autres gosses dans d’autres familles honnêtes comme la sienne !

Ils nous prennent pour des pourris comme eux, pour des égoïstes, des cons qui ne pensent qu’à eux… prouvez leur, prouvons leur, le contraire !!!


Comment je le sais tout cela ?

C’EST MA FAMILLE ! C’EST DE MOI QUE JE PARLE, DE MON MARI, DE MES ENFANTS, DE MA CHIENNE DE VIE !

Si vous faites tourner cet article, si cela devient viral, si vous donnez tous un petit quelque chose, si vous êtes des milliers, des centaines de milliers, pourquoi pas des millions même à 1 euro, alors on va leur mettre bien profond et on pourra aider les autres à notre tour, nous aider… Sodome et Gomore vous souvenez vous de celui qui fut sauvé… c’est celui qui voulait sauver les autres… c’est cela la justice, la vraie, justice sociale et humaine et elle ne peut venir que de nous.

Si vous n’aidez pas, alors oui c’est que la vie est foutue sur cette planète, qu’on ne pense qu’à nous seuls et que nous allons en crever tous.

Aide toi, le ciel t’aidera !

Si vous souhaitez faire un don et baiser une banque, contactez moi sur la messagerie de mon compte Facebook Agathe Zeblouz

https://www.facebook.com/Agathe.Zeblouz.compte.officiel/

J’avais mis mon adresse mail, mais il y a toujours des gens pour s’amuser la misère des autres… de futurs huissiers, banquiers ou politiciens sans doute…

Ben oui c’est moi… oui c’est là l’occasion de m’achever, de me faire taire, de me tuer, l’assassinat économique, et comme vous le savez c’est leur méthode favorite pour vous faire taire quand vous gênez… oui l’occasion est belle… battez vous aussi pour ça… en m’aidant vous aidez aussi la liberté d’expression dans notre pays !


2487
FAMILLE DE FRANCE DANS LA DETRESSE : METHODES DES BANQUES POUR VOUS ESCROQUER !


Voilà l’histoire… Lisez là jusqu’au bout s’il vous plait, c’est édifiant, terrifiant, une triste réalité des honnêtes familles françaises ! ILS ONT BESOIN DE SOUTIEN !


Une famille française, mariés deux enfants (mon Dieu ça existe encore OH LES VILAINS « ARRIÈRES GARDISTES » DE LA RAIE PUBLIQUE), bien éduqués, ni délinquants, ni trafiquants de drogue, ni violents ni du genre à enterrer des animaux vivants (les animaux ils les aiment eux), travaillant tous les deux, achètent une petite maison il y a un peu moins de 4 ans et prennent un crédit travaux pas énorme mais qui correspond à leur taux d’endettement raisonnable possible.

Ils font leurs prêts à la SOCIETE GENERALE (qui est hyper bénéficiaire malgré les trafics avec Kerviel et autres comptes planqués je le rappelle à tous et qui ELLE n’est PAS POURSUIVIE EN JUSTICE POUR CELA et ne rend pas un centime aux citoyens taxés comme des porcs pour la renflouer soit disant)

Malheureusement, l’épouse perd son travail 1 an après cet achat grâce à la politique de nos gouvernements successifs, et demande à sa banque la société générale, de bien vouloir décaler les prélèvements de leurs crédits. Ben oui elle retravaille pour un salaire bien moins important et en interim… et en interim on est payé soit par acomptes partiels soit … le 10 du mois suivant (exemple tu bosses tout le mois de juillet du 1er au 31/07, tu touches ton salaires le 10/08 au minimum parfois même le 15/08 chez certaines agences) !!!

Les prêts se présentant en tout début de mois quand il n’y a pas encore assez niveau salaire, elle demande donc un décalage de quelques jours… souvenez vous la pub société générale avec le pouce levé « un coup dur on vous aide »… ouais le majeur levé plutôt…

La société générale répond « pas de problèmes, on rejette car c’est obligatoire, mais on le repasse 3 jours plus tard »… oui oui, c’est bien ce qui se passe mais avec des frais de fou… sur 800 euros de prêt immobilier, la société générale ajoute 500 euros parfois 600 euros de frais chaque mois !!! Pourquoi ? Les prêts passent le 07 du mois et sont payés le 12 du mois !!!


La société générale fabrique alors de toutes pièces un découvert, puis se met à ne plus payer les prêts malgré le fait que cette famille règle chaque mois à la date prévue, avec un décalage de quelques jours…

La société générale prend simplement les versements de cette famille pour le mettre dans le découvert que la société générale a créée elle-même ! Bien entendu elle génère d’autres frais car elle considère que cette famille ne paie pas ses prêts !

La famille demande des explications et que cela cesse… on l’envoi chier royalement… « c’est la loi madame » … la conseillère s’est fait incendiée : ben oui la famille a résilié (dans un souci budgétaire évident) toutes les assurances qu’elle avait pris à la SG en même temps que les prêts et ça n’a pas plu à la conseillère qui a donc décidé de les faire chier à son tour et de ne plus rien faire pour les aider.

On leur répond qu’un conseiller n’est pas là pour gérer leur budget… il semble qu’il soit là donc pour vendre des produits et ensuite vous faire chier quand vous avez un incident de la vie…

Cette situation incroyable dure presque un an, la société générale faisant trainer les choses pour prendre un maximum de frais. La famille les paie, mais des frais s’ajoutent toujours aux frais et la famille se retrouve avec zéro au début du mois à force de payer des frais… qui génèrent des frais… mais la société générale ne leur laisse pas le choix.


Le service recouvrement de la société générale prend « l’affaire en main » :

la famille déjà étranglée, car madame est toujours au chômage et fait des petites missions mal payées (elle va tirer des palettes de 200 kg 7jours sur 7 de 8h à 20h à l’arrière boutique d’un grand magasin alors qu’elle a travaillé 10 ans dans la recherche en oncologie… merci à la baisse des budgets recherche, mais comme vous voyez elle est courageuse), règle de fortes sommes, jusqu’au jour où un chargé de recouvrement décide de refuser des paiements convenables et demande toute la somme… sous le pretexte que le compte est à découvert (ils ont ouvert un autre compte dans une autre banque et font des virements à la société générale… ça ne leur plait, les salaires doivent rester à la société générale pour être intégralement volés par la société générale).

La mère supplie véritablement, en pleurs au téléphone, le chargé de recouvrement de la société générale de continuer à prendre les versements qui sont du même ordre que les mensualités initiales. Elle ne peut pas faire mieux, alors qu’elle a déjà perdu 20 kg… elle mange des orties (je vous assure), pour nourrir ses enfants, pour pouvoir payer ce qu’elle doit, et serrer au maximum son budget… d’autant qu’elle vient déjà de leur virer 400 euros… ce qui est énorme sur son budget…

Surréaliste, immonde, à vomir !!! à cette explication, ce constat terrible, le chargé de recouvrement lui répond ceci :


« vous pouvez aller vous prostituer, ce n’est pas mon problème d’où vient l’argent pour régler vos dettes, d’ailleurs si vos gamins se retrouvent à la rue, ce sera entièrement de votre faute, quand on fait un prêt il faut le payer c’est tout, je n’ai plus rien à vous dire »…

Vous avez bien lu, ce n’est pas du délire, je vous assure… Comment peut-on être aussi immonde ?


Un chargé de recouvrement qui ose dire à une mère de famille française qu’elle peut tapiner pour leur filer du fric (ou vendre de la drogue aussi tant qu’on y est), voici qui explique sans doute pourquoi les banques trempent toujours dans des affaires louches… peu importe d’où vient le pognon, du moment qu’il y en a !!!

En cadeau bonux, ce tordu a pris la peine d’envoyer un mail à une autre agence société générale où madame avait un petit compte qui ne lui sert qu’à recevoir la CAF d’un montant de 123 euros pour ses deux enfants (que toutes les familles perçoivent, car elle n’a jamais eu droit à aucune autre prestation, y compris avec leurs galères), argent qu’elle redonne à ses enfants et qu’ils mettent de côté pour leurs études… ce qui fout le bordel aussi avec cette agence. Manque de bol, il a mis en copie visible tout un tas de gens sortis d’on ne sait pas où, totalement inconnus de madame, mais qui semblaient tremper aussi dans l’affaire…

Les gamins voyant la situation retirent le peu qu’ils ont et le donnent à leur mère pour faire les courses.

Ils tentent la conciliation avec la société générale : Ils ne demandent qu’à payer, mais il faut être intelligent et le faire de manière à ce que les choses se passent bien pour tout le monde.

Réponse de la société générale : le compte est fermé et la société générale EMPÊCHE LA FAMILLE DE PAYER SES PRÊTS !!! Pire c’est la même chose avec son petit crédit entreprise, sa banque la lâche aussi avec l’excuse que la directrice n’est plus la même personne et que celle ci à décider de ne plus la suivre. Son activité complémentaire assurant un petit plus devait redémarrer un mois plus tard… elle ne redémarrera jamais… mais la dette est exigible… comme par hasard…


Ils réclament le droit de payer leurs prêts… on leur refuse !!!!!

Ils écrivent au médiateur de la société générale : AUCUNE RÉPONSE

Si si je vous assure ils les empêchent maintenant de payer leurs prêts… mais pourquoi et comment c’est possible ?

Très simple : la société générale ferme le compte bancaire, attend assez pour qu’il y ai un retard (sans compte ni recouvrement vous ne pouvez rien verser… votre situation est « en attente »), et demande ensuite à la famille de régler… directement au recouvrement, des sommes assorties de frais de retard absolument exorbitants, service recouvrement qui bien entendu refuse de reprendre les versements normaux en demandant que la famille règle en une fois des sommes qu’elle ne peut pas payer…La société générale s’engraisse alors au passage avec des frais générés par leur fait !

Tout cela est fait volontairement pour aggraver la situation de cette famille et d’autres… ils le savent très bien puisqu’ils leur ont demandé de justifier de leurs revenus et charges !!!


Mieux, la société générale fait parvenir une carte bleue à la maman, à son nom à elle sur leur compte joint… elle n’a jamais eu de carte bleue à elle dans cette agence !!! Qu’est ce que c’est que cette nouveauté ??? Elle décide de ne pas y toucher, méfiante… Et le lendemain de la réception de cette carte, elle reçoit un courrier recommandé de la part de la société générale : elle aurait utilisé une carte bleue sur un compte à découvert (fermé en prime) et est donc fichée !!!


2488
Faites bien attention si vous croisez cette BMW



Peut-être l’avez-vous remarqué lors du défilé national du 21 juillet : la police a quelques nouvelles voitures de fonction, avec notamment de belles écuries sous le capot.

La police fédérale de la route a renouvelé une partie de sa flotte et a opté pour une BMW Série 3. Ils ont opté pour la plus puissante des motorisations essence à 4 cylindres, la 328i dotée de 245 chevaux. De quoi rappeler les fauteurs de troubles à l’ordre. D’ici à la fin de l’été, l’importateur belge livrera quatorze berlines 328i à la police de la route. Celle-ci possède en outre un parc très large d’environ 500 véhicules (motos, voitures banalisées…) dont une soixantaine de 325d livrées entre 2010 et 2012.

http://www.vroom.be/fr/actualite-auto/bmw-328i-police?utm_source=facebook&utm_medium=content&utm_campaign=post

2489
Votre crédit bientôt refusé à cause de vos amis Facebook ?

Le réseau social a déposé un brevet qui permettrait aux banques de scruter les contacts d'un client afin de déduire sa capacité à rembourser un crédit.



A quoi joue Facebook ? Un brevet, déposé mardi 4 août, pourrait permettre aux banques d'examiner les relations d'un utilisateur sur le réseau social avant de lui accorder (ou non) un prêt.

Intitulé "Autorisation et authentification basée sur le réseau social de l'individu", le brevet entend proposer une nouvelle méthode d'authentification de l'internaute en fonction de ses amis Facebook, afin de limiter la propagation de spams (messages indésirables) et d'améliorer les résultats du moteur de recherche. Néanmoins, cette technique sera proposée à "des tiers", en particulier des banques. Le texte spécifie :

Lorsqu'un individu demande un prêt, le prêteur examine les scores de crédit des membres du réseau social de cet individu via un nœud autorisé. Si le score de crédit moyen de ces membres atteint le score de crédit minimum, le prêteur continue d'examiner la demande de prêt. Sinon, la demande est rejetée."

En somme, si vos amis Facebook ont du mal à rembourser leurs prêts, alors la banque pourrait refuser de vous en accorder un. C'est une blague ? Non.



Des start-ups américaines sur la brèche

Généralement, les banques se basent sur l'historique financier pour déterminer la fiabilité d'un client, mais cette procédure est impossible si un tel historique n'existe pas. Du coup, les tentatives se multiplient pour éviter les personnes "à risque" en fonction des informations publiées sur les réseaux sociaux. Plusieurs start-ups s'en sont fait une spécialité.

Lenddo part du principe que si vos amis sont pauvres ou de mauvais payeurs, alors vous devez l'être aussi. L'entreprise américaine parcourt ainsi Facebook pour déterminer si le client potentiel est ami avec une personne ayant déjà remboursé un prêt en retard ou, pire, s'ils interagissent régulièrement.

La société LendUp, spécialisée dans le prêt en ligne, examine elle les comptes Facebook et Twitter des demandeurs, observant notamment le nombre d'amis et les interactions, afin d'accorder ou non le prêt.

De son côté, InVenture se base sur les données recueillies par le smatphone. Une application est proposée aux consommateurs pour gérer ses dépenses quotidiennes, tandis qu'un "score de crédit" est calculé en fonction des frais. Score qui sera fourni aux banques, afin de déterminer la capacité du client à rembourser un prêt.

Et même pas besoin d'appli : l'économiste Daniel Björkegren a montré qu'il suffit de croiser les dépenses des emprunteurs avec l'historique et la durée de leurs appels téléphoniques, pour réduire les défauts de paiement de 42%.

En France, l'étape du "partenariat"



En France aussi, les rapprochements entre banques et réseaux sociaux commencent timidement. Début juillet, la Banque postale s'est associée avec Facebook pour que ses conseillers ouvrent des comptes sur le réseau social afin de rester en contact avec leurs clients. S'agira-t-il aussi de scruter les profils ? La banque ne s'épanche pas là-dessus, vantant la "prolongation de la relation client".

A la mi-juillet, BNP-Paribas s'est alliée à Facebook, mais aussi Google, Twitter et LinkedIn afin d'améliorer "la pertinence de ses offres en fonction des attentes des clients". La banque devrait ainsi bientôt proposer d'ouvrir un compte directement depuis Facebook.

La banque marche dans les pas du groupe BPCE (Banque populaire et Caisse d'épargne), allié à Facebook depuis la fin mai, dans une optique de proposer des "offres et produits innovants". BNP-Paribas et BPCE n'ont en revanche pas précisé s'ils pourront récupérer des données de Facebook sur leurs clients.

CNN souligne néanmoins que les établissement bancaires rechignent encore à utiliser les données personnelles des réseaux sociaux pour évaluer le risque d'un crédit. "Ces données sociales n'indiquent pas nécessairement la fiabilité d'un client à rembourser un prêt à temps", note d'ailleurs John Ulzheimer, expert économique interrogé par la chaîne.

Alors, faut-il se précipiter sur son compte Facebook pour faire le tri parmi ses amis, avant que le nouveau brevet ne soit utilisé ? Pas sûr. Le site spécialisé Presse-citron tempère :

Les entreprises comme Google, Microsoft ou Facebook déposent de nombreux brevets, mais tous ne sont pas utilisés. Il est fort possible que Facebook n'utilise jamais ce brevet ou du moins pas la partie qui risque de vraiment fâcher ses utilisateurs."

Boris Manenti



http://tempsreel.nouvelobs.com/tech/20150807.OBS3843/votre-credit-bientot-refuse-a-cause-de-vos-amis-facebook.html

2490
Auchan prêt à céder une ferme occupée par des « zadistes » pour un projet bio

Moins médiatisée que l'aéroport de Notre-Dame des Landes et le barrage de Sivens, la ferme des Bouillons près de Rouen est occupée depuis près de trois ans comme une « Zone A Défendre ». Son propriétaire, le groupe Auchan, soutient un projet de reprise par une famille qui veut y développer une activité de maraîchage bio.(...)

Cet article est

http://www.lesechos.fr/industrie-services/conso-distribution/021250658645-auchan-pret-a-ceder-une-ferme-occupee-par-des-zadistes-pour-un-projet-bio-1142938.php?RhiHMW7Wj2xjtw3s.99#xtor=RSS-37