Voir les contributions

Cette section vous permet de consulter les contributions (messages, sujets et fichiers joints) d'un utilisateur. Vous ne pourrez voir que les contributions des zones auxquelles vous avez accès.


Messages - mike

2506
E.On veut brûler les forêts françaises à Gardanne !

Les forêts du sud de la France sont en danger.
Le géant de l’énergie E.On veut convertir à la biomasse la centrale thermique Provence 4 à Gardanne.
Le monstre industriel dévorerait près d’un million de tonnes de bois par an.
Mobilisons-nous contre cette aberration écologique grassement subventionnée par l’État français !



E.On veut mettre en fonctionnement une méga-centrale électrique à biomasse à Gardanne dans les Bouches-du-Rhône. Le 3ème groupe mondial du secteur de la distribution d’énergie y brûlerait 855.000 tonnes de bois par an, pour moitié en provenance des forêts du sud de la France, le reste étant importé, principalement des forêts anciennes du Canada et des États-Unis. Une des conséquences serait l’industrialisation des forêts, notamment des Cévennes, avec ses coupes à blanc et la destruction de la biodiversité.

La centrale à biomasse de Gardanne : une aberration écologique…

La centrale existante au charbon de bois aurait du être arrêtée selon les lois européennes. Mais il lui est possible de continuer partiellement son activité. Suite à sa conversion à la biomasse, la nouvelle centrale consommerait pourtant plus de charbon de bois que l’actuelle fonctionnant en sous-régime !

Autre aberration : avec un rendement énergétique de 35%, deux-tiers des arbres seraient tout simplement brûlés pour rien à Provence 4. Plus aberrant encore, l’Etat français a décidé en 2011 de subventionner E.On à hauteur de 70 millions d’euros par an pendant 20 ans pour sa centrale à biomasse, l’argent devant être collecté discrètement par le biais des factures d’électricité.

à 1,4 milliard d’euros pour le contribuable !

Sur place, une grande coalition composée de militants écologistes, de citoyens, d’administrations et d’élus s’est formée pour stopper le projet d’E.On. Ses motivations sont variées : protéger les forêts et la biodiversité de leur région, préserver la santé de la population locale dans une ville déjà très polluée, empêcher le gaspillage de l’argent public, etc.

Joignons-nous au Collectif SOS Forêts du Sud pour empêcher la réalisation de la centrale à biomasse d’E.On à Gardanne !


https://www.sauvonslaforet.org/petitions/959/e-on-veut-bruler-les-forets-francaises-a-gardanne


2507
Pentagone: attaque "sophistiquée" de hackers russes sur les courriels



Des pirates informatiques russes ont lancé "une cyberattaque sophistiquée" contre un système de courriels non confidentiels de l'état-major interarmées au Pentagone, selon des responsables américains anonymes cités par la chaîne NBC.

Le système est débranché depuis une quinzaine de jours, l'attaque s'étant produite aux alentours du 25 juillet. Elle visait environ 4.000 civils et militaires qui travaillent pour l'état-major interarmées, précise NBC.

Le Pentagone a confirmé avoir mis le système hors-circuit pour mener une enquête approfondie.

"Par principe et pour des raisons de sécurité opérationnelle nous ne commentons pas les cyber incidents ou attaques contre nos réseaux", a indiqué la lieutenant-colonel Valerie Henderson, l'une des porte-paroles du Pentagone dans un courriel.

Selon les sources de la chaînes, l'attaque était automatisée et a réussi, en moins d'une minute, à amasser et rediffuser sur internet les informations collectées.

Le cyberassaut a été coordonné par le biais de compte cryptés et les réseaux sociaux, ajoutent ces sources.


http://www.rtbf.be/info/medias/detail_des-hackers-russes-attaquent-des-courriels-du-pentagone?id=9048857

2508
Le Venezuela au bord du chaos : 87 euros une boîte d’œufs, des tickets de bus 5 fois plus cher



  Le Venezuela au bord du chaos : 87 euros une boîte d’œufs, des tickets de bus 5 fois plus cher. Le peuple désespéré pille les magasins ou fait la queue des heures durant sans aucune garantie.



   Depuis le début de l'année, plus d'une 50ène de pillages et 76 tentatives ont été recensés par l’Observatoire vénézuélien des conflits sociaux. Il y aurait également, toujours d'après l'observatoire, pas loin de 3000 mouvements de protestation, soit une moyenne de 16 par jour.


   C'est la conséquence d'une grande pénurie de denrées de premières nécessité telles que le sucre, la farine de maïs, le lait, l'huile mais aussi non alimentaire comme le papier toilette, les couches, médicaments, savon, et la liste ne fait que gonfler depuis 2ans. Les gens se lèvent très tôt pour faire la queue pendant parfois plus de 5 heures, sans aucune garantie d'avoir de la nourriture.



  Le peuple a peur et il a faim, entre contestation et panique, le chaos semble régner au Venezuela, le 31 Juillet dernier, un pillage a même coûté la vie à un jeune homme de 21ans, tué par balles et blessé 30 autres personnes. Ce jour là, la police a procédé à 88 arrestations.

   Un témoin du début de l'embrasement -Dimas Reyna, étudiant et membre de l’ONG Voto Joven- témoigne, il affirme que la poudre a prit feu quand le chauffeur de bus a annoncé aux gens que le ticket passait de 10 à 50 bolivars (environ 1,40 € à environ 7 €, soit 5 fois plus cher) : "Je circulais en voiture à San Felix quand les troubles ont commencé. Énormément de gens attendaient à un arrêt de bus. Quand l’un des bus de la compagnie TransBolivar est arrivé, le conducteur a annoncé que le prix du ticket était passé de 10 à 50 bolivars. C’est l’État de Bolivar qui a créé cette compagnie en 2007, mais il ne contrôle pas vraiment les prix, qui peuvent donc varier en fonction de l’heure de la journée et de l’humeur du conducteur. Les gens se sont alors énervés. Ils ont fait descendre le conducteur du bus et cassé ses vitres. Ensuite, j'ai quitté les lieux, mais tout est parti de là, puisque les pillages ont commencé à ce moment-là."

 "Le prix de la boîte d’œufs a triplé depuis le début de l'année, une boîte d’une quarantaine d’œufs coûte 600 bolivars actuellement" (soit environ 87euros) ajoute t-il.



Pillage d’un supermarché Makro, à Valencia, dans le nord du pays, le 4 août 2015 :




http://www.lapausesolid-r.fr/2015/08/le-venezuela-au-bord-du-chaos-87-euros.html

2509
Loi Macron : La rencontre désagréable entre le sol français et les déchets nucléaires

   Loi Macron : La rencontre désagréable entre le sol français et les déchets nucléaires. Les internautes et militants dénoncent un "déni de démocratie".


Hier nous avions évoqué les mesures qui seraient actives dès la rentrée, avec l'adoption de la loi pour la croissance et l'activité (surnommée loi "Macron")
 
Lire l'article "Ce qui change à la rentrée avec la loi Macron" ici : http://lapausesolidr.blogspot.fr/2015/07/ce-qui-change-la-rentree-avec-la-loi.html

Mais il y a bien entendu d'autres mesures, qui seront appliquées elles, plus tard, dont notamment  l'enfouissement des déchets nucléaires qui est le sujet de cet article.
 
    C'est à Bure dans la Meuse que l'histoire se passe, la rencontre entre le sol français et des déchets nucléaires, un gavage malsain et forcé destiné à Mère nature. A l'origine de ce rendez-vous désagréable il y a le projet Cigéo, dirigé par l'Agence nationale pour la gestion des déchets nucléaires (Andra) qui est censé accueillir 3 % du total des déchets nucléaires (les plus radioactifs) mais également les résidus de « moyenne activité à vie longue ».

 


     « Dès qu'il est question de nucléaire, on sacrifie la sûreté et le débat démocratique, ce passage en force laisse mal présager du vote sur la loi de transition énergétique, dans deux semaines, qui doit réorienter le système énergétique vers les renouvelables » dénonce Cyrille Cormier, chargé du dossier énergie à Greenpeace France,.

    Sortir du nucléaire ajoute dans un communiqué « Ce passage en force se situe dans la droite ligne du déni de démocratie dont ont fait preuve l'Andra et les autorités depuis des années. Il en va malheureusement de même pour l'ensemble de l'industrie nucléaire : EPR imposé sans débat préalable, promesse électorale bafouée sur la fermeture de Fessenheim, etc. ».



Que pensez-vous de cette mesure sur l'enfouissement des déchets nucléaires de la loi Macron?
Ou du nucléaire en général?



Lire l'article LePoint : http://www.lepoint.fr/environnement/enfouissement-des-dechets-nucleaires-des-ong-denoncent-un-passage-en-force-10-07-2015-1943613_1927.php

http://www.lapausesolid-r.fr/2015/07/loi-macron-la-rencontre-desagreable.html

2510
Arabie saoudite : attentat dans une mosquée fréquentée par des policiers

de midi dans une mosquée du sud du pays a été revendiqué par le groupe État islamique.
Source AFP 





 


 


 


 


 


 


 
 
 
 











































Le groupe djihadiste État islamique (EI) a frappé de nouveau jeudi en Arabie saoudite où un attentat-suicide a fait 15 morts dans une mosquée au QG des forces spéciales dans le sud du royaume, l'une des attaques les plus meurtrières contre la police depuis des années. Douze policiers figurent parmi les quinze personnes tuées dans l'attentat commis à Abha, chef-lieu de la province d'Assir, proche de la frontière avec le Yémen, où l'Arabie saoudite dirige une campagne aérienne arabe contre les rebelles chiites.

L'attaque, survenue lors de la prière musulmane de midi dans la mosquée, a également fait neuf blessés, dont trois grièvement atteints, selon le porte-parole du ministère de l'Intérieur. Elle est a été rapidement revendiquée par l'EI, qui a précisé dans un communiqué mis en ligne qu'un kamikaze avait fait détoner sa ceinture d'explosifs "tuant et blessant des dizaines" de personnes parmi les forces spéciales. Il a promis "aux tyrans de la Péninsule arabique" de nouvelles attaques "dans les prochains jours". Trois précédents attentats-suicides menés en juillet et en mai en Arabie saoudite ont été revendiqués par ce groupe djihadiste sunnite qui sévit dans plusieurs pays arabes surtout en Syrie et en Irak.

Après s'être rendu sur le lieu de l'attaque à Abha et au chevet des blessés, le gouverneur d'Assir, le prince Fayçal ben Khaled ben Abdel Aziz, a dénoncé un attentat destiné à "déstabiliser le pays et à provoquer la peur chez les citoyens", selon l'agence officielle Spa. Le porte-parole du ministère de l'Intérieur, cité par l'agence Spa, a indiqué que des "lambeaux humains avaient été retrouvés sur les lieux, ce qui pourrait être dû à la détonation d'une ceinture d'explosifs".

"Ignoble attaque"

La télévision d'État El-Ikhbariya a fait état de "douze policiers et trois employés tués". "Le terroriste a choisi l'heure de la prière pour commettre son ignoble attaque". L'attentat a été vivement dénoncé par le chef du Conseil de coopération du Golfe (CCG), Abdellatif Zayani, qui a assuré Riyad de la solidarité des autres monarchies pétrolières. Ces monarchies sont "déterminées à combattre les groupes terroristes et extrémistes, à éradiquer leur idéologie et à assécher leurs sources de financement", a-t-il ajouté dans un communiqué.

Cet attentat est l'une des attaques les plus meurtrières ayant visé les forces de sécurité depuis la vague de violences ayant endeuillé le royaume entre 2003 et 2006, alors attribuées ou revendiquées par le réseau extrémiste Al-Qaïda. Le 16 juillet, deux policiers ont été blessés dans un attentat-suicide à la voiture piégée contre un point de contrôle à Riyad, revendiqué par l'EI. Et en mai, la province orientale de l'Arabie saoudite a été secouée par deux attentats-suicides contre des mosquées chiites qui ont fait 25 morts. Ceux-ci ont été également revendiqués par l'EI pour qui les chiites sont des "hérétiques".

L'Arabie saoudite, poids lourd de la région, fait partie de la coalition dirigée par Washington pour combattre l'EI en Irak et en Syrie. Elle a multiplié ces derniers mois les arrestations d'extrémistes sunnites soupçonnés de planifier des attaques pour "attiser les tensions confessionnelles".

"Étendre le chaos"

Après le premier attentat de mai, le roi Salmane est monté au créneau pour affirmer que son gouvernement sévirait contre ses auteurs ou ses commanditaires. "Quiconque a pris part, planifié, soutenu, coopéré ou sympathisé avec le crime odieux sera tenu responsable et poursuivi en justice", a-t-il averti.

Les autorités ont annoncé le 18 juillet le démantèlement d'une organisation liée à l'EI et l'arrestation de 431 suspects, en majorité saoudiens. Les membres du réseau opéraient "sur un scénario préparé depuis des zones agitées à l'étranger, dans le but de semer la sédition et d'étendre le chaos", selon le ministère de l'Intérieur.

La province touchée par l'attentat de jeudi se trouve dans le sud, non loin de la frontière avec le Yémen où l'Arabie saoudite mène depuis le 26 mars avec d'autres pays arabes des frappes contre les rebelles houthis, soutenus par l'Iran, pour les empêcher de prendre le contrôle de tout le pays. Les houthis bombardent régulièrement les zones frontalières à coups de roquettes et d'obus.


http://www.lepoint.fr/monde/arabie-saoudite-attentat-dans-une-mosquee-frequentee-par-des-policiers-06-08-2015-1955282_24.php

2511
L'Égypte inaugure son nouveau canal de Suez et affiche ses ambitions



INFOGRAPHIE - Les autorités du pays espèrent accroître les revenus qu'elles tirent des droits de passage de 4,7 milliards d'euros en 2015 à 11,7 milliards d'euros en 2023.




 
Publicité




 

 

Une attente plus courte, une circulation à double sens… Les transporteurs maritimes se réjouissent. Ils pourront franchir le canal de Suez en seulement 11 heures au lieu de 18 grâce à la nouvelle voie construite en un temps record et qui est inaugurée ce jeudi 6 août.

Ce nouveau canal de Suez va permettre, dès le début, de «fluidifier le trafic et faire gagner du temps», explique Nicolas Sartini, le directeur des lignes Asie-Europe du groupe CMA CGM, troisième transporteur maritime mondial par conteneurs, qui fait transiter 700 bateaux par an. Ce gain de temps devrait permettre aux transporteurs d'alléger un peu leurs coûts. Un grand navire qui coûte aujourd'hui 46.000 euros par jour devrait pouvoir réaliser une économie d'environ 13.700 euros, estime Nicolas Sartini.

Voie stratégique entre l'Asie et l'Europe, d'une longueur de 193 km, le canal offre un raccourci considérable aux transporteurs maritimes, leur évitant ainsi de contourner l'Afrique par le cap de Bonne-Espérance. Ce qui leur permet ainsi de réduire leurs coûts de transport de manière importante. Sans Suez, leur trajet serait rallongé de 7 à 10 jours.

S'il occupe une place importante, le canal n'est pas pour autant vital. Sa fermeture de 1967 à 1975, après la guerre des Six-Jours, avait certes eu des effets particulièrement négatifs sur le commerce maritime international. Mais les entreprises s'étaient adaptées. Les groupes pétroliers, par exemple, avaient mis en service des supertankers pour convoyer de plus grandes quantités de pétrole en un seul chargement et rester compétitifs.




Aujourd'hui, ce sont quelque 18.000 bateaux qui empruntent chaque année le canal de Suez. Un trafic qui représente environ 8 % du commerce maritime international contre 5 % pour le canal de Panama (Amérique centrale), selon les estimations du groupe CMA CGM.

Le canal permet d'acheminer toute sorte de marchandises notamment en provenance de la Chine et de l'Inde. En 2013, 4,7 % des produits pétroliers auraient transité par Suez ou par l'oléoduc Sumed qui relie également la mer Rouge à la Méditerranée. Trois types de bateaux le traversent: les grands porte-conteneurs, les pétroliers et les vraquiers qui transportent des marchandises (céréales, granulats, sable).

97 bateaux par jour

Avec la construction de cette nouvelle voie, l'Égypte veut désormais se positionner sur le long terme. Aujourd'hui, environ 49 bateaux empruntent chaque jour le canal. Les autorités misent sur un doublement du trafic d'ici à 2023 qui pourrait permettre le passage de 97 bateaux par jour. Les autorités égyptiennes espèrent ainsi accroître les revenus qu'elles tirent des droits de passage de 4,7 milliards d'euros en 2015 à 11,7 milliards d'euros en 2023.

Objectif ambitieux

C'est un objectif jugé très ambitieux. «Il est très difficile de dire si la projection du gouvernement est exacte, explique Amr Adly, expert au Centre Carnegie Moyen-Orient. Elle dépend de beaucoup d'autres facteurs comme la croissance attendue pour ce qui est du commerce international durant la prochaine décennie, les prix du pétrole sachant que près d'un tiers de ce qui passe par le canal est le pétrole en provenance du Golfe vers l'Europe.» Les experts demeurent d'ailleurs prudents sur l'impact réel du nouveau canal de Suez sur le commerce maritime mondial. «Le dédoublement du canal ne signifie pas obligatoirement que le trafic sera doublé dès demain», insiste pour sa part Nicolas Sartini.

http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2015/08/06/20002-20150806ARTFIG00005-l-egypte-inaugure-son-nouveau-canal-de-suez-et-affiche-ses-ambitions.php

2512
Canada: 2 hommes en burqa dévalisent une bijouterie ! Par souci sécuritaire il faut interdire le port du Niqab

Par Clémence Rousseau – Deux hommes déguisaient en burqa ont dévalisé une bijouterie à Toronto. Une première dans cette ville. Le Service de police a lancé un appel à la population pour l’aider à identifier ces deux individus en diffusant la vidéo de surveillance de la bijouterie.



Les voleurs avaient fait main basse sur des bijoux d’une valeur d’environ un demi-million de dollars canadien, survenu à la bijouterie Mona-Clara, située près des rues Mills et Leslie.

Armés d’arme de poing, Ils ont forcé l’un des employés à ouvrir les vitrines et mettre dans des sacs une quantité de bijoux.

Selon la police, le hold-up n’a duré que cinq minutes avant que les assaillants ne s’enfuient par la porte de derrière.

«C’est la première fois que je vois une bijouterie de Toronto dévalisée par des gens habillés en burqa», a indiqué l’inspecteur Mike Earl.

Par souci sécuritaire, il serait fortement question d’interdire formellement le port du voile intégral pour les femmes…. et a fortiori pour les hommes, et ce, au Canada et partout ailleurs.



http://www.tunisiadaily.org/2014/11/24/canada-2-hommes-en-burqa-devalisent-une-bijouterie-interdire-le-port-du-niqab-par-souci-securitaire/

2513
ANONYMOUS WARNING 2015 !!! U.S. Citizens Prepare for Impending Disaster (BREAKING NEWS)


2514
Procès contre Anonymous à Nancy

 vendredi 26 juin 2015  Bonjour  Voir la video


Peuple du monde libre, nous sommes Anonymous.

Trois hacktivistes, « Seamymsg », « ErcUn » et Loïc Schneider alias « Boby » seront jugées par le tribunal correctionnel de Nancy, pour participation à des attaques de type DDoS visant des entreprises et des sites de l’État. L’opération #opGPII avait pour but de sensibiliser contre les « Grands Projets Inutiles et Imposés » tant en France qu’en Europe, dont le projet Cigéo d’enfouissement de déchets nucléaires à Bure en Lorraine.

L’Armée des ombres.

Il s’agissait également de témoigner et de rendre hommage à Rémi Fraisse, tué en octobre 2014 par une grenade lancé par un gendarme, au cour d’une manifestation de protestation contre la construction du barrage de Sivens. Choqués et en colère face à la violence policière impitoyable qui s’abattait sur les opposants pacifiques à la construction du barrage, des « Anons » de différentes nationalités avaient décidé de passer à l’action.

Les 3 supposés membres du Collectif Anonymous risquent 10 ans de prison et/ou 150 000 euros d’amende.

Le DDoS consiste à saturer de requêtes un site internet afin de le rendre temporairement inaccessible. Il s’agit d’une simple manifestation numérique. Un blocus pacifique. Il n’y a aucun vol de donnée ni de destruction de l’infrastructure.

Le contrôle à tout prix.

Partout en Europe, les États tentent de faire taire « les lanceurs d’alertes » afin de neutraliser toute résistance à l’ordre établit. Sous couvert de lutte contre le terrorisme, avec la loi sur le renseignement généralisé de la population, l’État français se dote d’un outil diabolique pour élargir et augmenter la répression de façon exponentielle. En supprimant par surprise un alinéa juste avant le vote, le gouvernement a rejeté la légitimité d’un statut pour les lanceurs d’alerte tel que « WikiLeaks ou Snowden. »


L’État n’est pas et ne sera jamais « Charlie. » Il exècre « Charlie » et son esprit de révolte et de liberté.

Appel à la mobilisation générale.

Ne laissons pas nos luttes mourir aux portes des banques et des palais d’injustice ! Soyons solidaires avec celles et ceux qui se battent pour un monde plus juste, en leur montrant qu’ils ne sont pas seuls. Le temps est venu de prendre nos responsabilité. Le temps est venu de penser librement sans se soucier du regard des autres.
• Ceci est un appel pour apporter votre brique à l’édifice.
• Un appel pour ne jamais se taire.
• Un appel pour toujours faire preuve d’audace.
• Ceci est un appel aux combattants de la liberté.
• Un appel pour les exclus et les oubliés.
• Ceci est un appel aux intellectuels.
• Un appel pour les journalistes.
• Ceci est un appel aux libre-penseurs.
• Un appel pour les poètes et les artistes.
• Ceci est un appel à la jeunesse, à la sagesse, à l’intelligence..


Ceci est un appel à se rassembler devant le tribunal correctionnel de Nancy le 9 novembre à 9 heures.


http://www.anonymousvideo.eu/proces-contre-anonymous-a-nancy.html

2515
Les quatre auteurs des “Guignols” virés, l'ultime coup de grâce porté à l'émission ?



Le programme satirique, qui sera diffusé en crypté à la rentrée sur Canal+, perd ses quatre plumes.


L’émission satirique de Canal+ perd ses auteurs historiques. Selon une information du Parisien publiée samedi – confirmée depuis, notamment par l'un de ces auteurs – Lionel Dutemple, Julien Hervé (seize ans chez Les Guignols ), Philippe Mechelen (sept ans) et Benjamin Morgaine (trois ans) vont quitter le programme. Une décision du nouveau directeur général du groupe, Maxime Saada qui les jugent « trop usés » et en décalage avec les attentes des nouveaux patrons pour la chaîne.
 
D'après Le Monde, leur remplacement sera « progressif » : « les trois auteurs jusqu’alors dédiés aux sketches de l’émission (Yvan Longuet, Ludovic Bruneau, Patrick Lhonoré) devraient prendre une part plus importante aux directs. Ils seront entourés par plusieurs contributeurs ponctuels, “testés” pendant les prochains mois, avant d’aboutir à une équipe définitive début 2016. » BFM Business écrit pour sa part que la chaîne a tenté de débaucher en vain Kader Aoun et Stéphane Ribeiro, les auteurs de Salut les terriens, l'émission de Thierry Ardisson.

Impossible en tous cas de ne pas voir dans cette éviction l'ultime coup de grâce porté à l'émission, depuis la reprise en main de la chaîne par Vincent Bolloré, président du Conseil de surveillance de Vivendi, la maison mère de Canal. Quoique nantis du même budget, les Guignols, on le sait, seront désormais diffusés en crypté, juste avant le programme du soir (puis repris sur Dailymotion). Générant une audience bien plus confidentielle, une moindre notoriété. Et décapité, privé de ses plumes, le programme emblématique parviendra-t-il à survivre bien longtemps ? La décision semble bien signer la chronique d'une asphyxie annoncée.

Car dans ce milieu hostile qu'est devenue la chaîne, les têtes n'en finissent pas de valser. Au tableau de chasse déjà : Rodolphe Belmer (l'ex-directeur général), Thierry Langlois (le directeur des antennes), Alice Holzman (la patronne de CanalSat), Renaud Le Van Kim (producteur, entres autres, du Grand Journal), Ara Aprikian (patron de D8, D17 et iTélé). Rien de tel que la moiteur de l'été pour faire le ménage en toute quiétude...

http://www.telerama.fr/medias/les-quatre-auteurs-des-guignols-vires-l-ultime-coup-de-grace-porte-a-l-emission,129691.php?ref=yfp

2516
Message pour la légalisation du cannabis


2517
Alpes : La radioactivité du sol 2 à 100 fois supérieures à la normale 30 ans après Tchernobyl


   Alpes : La radioactivité du sol 2 à 100 fois supérieures à la normale 30 ans après Tchernobyl.


C'est en tout cas le résultat d'une étude de la Commission de recherche et d'information indépendantes sur la radioactivité (Criirad), une association antinucléaire qui a jugée bon de surveiller les traces de cette catastrophe sur le sol français.

 
   Pour le petit rappel, tout commence lors de l'explosion de la centrale nucléaire ukrainienne le 26 avril 1986, dont la conséquence directe a été la création d'un nuage toxique s'est répandu notamment en Europe, infestant les sols de divers pays, dont une partie de la France.



Les tests de l'étude qui ont été faits début Juillet entre les Alpes-Maritimes et les Alpes-de-Haute-Provence indiquent que le niveau de radiation est supérieur à deux fois la normale à un mètre de profondeur. « Les niveaux de radiation au contact du sol dépassent toujours, sur les zones d'accumulation, des valeurs plusieurs dizaines de fois, voire plus de 100 fois, supérieures au niveau naturel », note également l'association antinucléaire
 
   Ces régions attirent des milliers de touristes et randonneurs chaque année, pourtant les risques ne sont pas à prendre à légère d'après le directeur du laboratoire du Criirad "Il ne faut pas rester longtemps dans les zones contaminées, car cette exposition longue peut avoir des conséquences graves : problèmes thyroïdiens, cancers ". Des mesures sont-elles prises pour la santé et la sécurité des visiteurs ? Ou pour l'assainissement des terres ?

   En parallèle, dans le cadre de la loi "Macron", la France compte accueillir sur son sol des déchets toxiques via un site d'enfouissement, à Bure dans la Meuse. Et ce n'est qu'un exemple parmi tant d'autres, d'empoisonnement des terres françaises, ainsi que celles du reste du monde.

 

Sans intervention, la dégradation de la qualité de notre sol semble inéluctable.







Votre avis nous intéresse, laissez votre commentaire !






Modifications 02/08/2015 05:22 :

En complément de l'article, voici le commentaire pertinent d'un lecteur :


"L'irradiation naturelle sur une année est d'environ 2,5 mSv/an. Au max, multiplié par 100, ça fait 250 mSV/an, ce qui est supérieur à l'irradiation dans la station spatiale internationale.

Alors certes, c'est élevé, mais certains patient se prennent plus en une heure pendant leurs rayons, vous vous prenez 1/100e de ça en un coup lors d'une radio de la tête. Enfin, beaucoup de villes du Liban et d'Inde atteignent ce seuil toute l'année, donc même si c'est pas jolie, faut relativiser."

Pas de raisons donc, pour vous chers amoureux des zones montagneuses, de s'affoler, cependant cela reste quand même un problème environnemental et sanitaire à ne pas écarter.

http://www.lapausesolid-r.fr/2015/07/loi-macron-la-rencontre-desagreable.html

2518
Des conteneurs vides et d’autres remplis de pierres d’une valeur de 50 millions d’euros



D’après un rapport envoyé au Premier ministère, c’est l’équivalent de 500 milliards de centimes qui ont été transférés illégalement à l’étranger contre l’importation de marchandises fictives.

 


En effet, sous le couvert d’importation d’équipements, dans le cadre des dispositifs d’aide à l’emploi comme l’Ansej et la Cnac, que des importations frauduleuses ont été faites.

 

Ces opérations ont permis un transfert de devises fortes, soit l’équivalent de 120 millions d’euros en 2014, vers l’étranger, principalement en Europe et en Chine.

 

Des enquêtes menées par les services des douanes ont révélé l’utilisation d’attestations d’importation falsifiées, et ce, par des personnes qui n'ont pas de statut légal d'importateurs mais qui réalisent, à travers cette combine, des opérations d'importations fictives en vue, uniquement, de transférer des capitaux vers l'étranger.

 

Et partant, ces enquêtes ont révélé 800 cas de fraudes dont 443 cas de blanchiment d’argent commis par des nationaux et des étrangers, tandis que le nombre de dossiers envoyés à la justice est de 1234. C’est par le biais de fausses déclarations et fausses factures que les fraudeurs ont bénéficié des droits et taxes dans le cadre de la Zale et du partenariat avec l’UE.


http://www.ouvalalgerie.com/economie/143-Des-conteneurs-vides-et-d%E2%80%99autres-remplis-de-pierres-d%E2%80%99une-valeur-de-50-millions-d%E2%80%99euros.html


2519
Le lobby juif mondial met la pression pour la censure globale de l’internet



BREIZATAO – URZH BED-NEVEZ via The Occidental Observer (22/07/2015) Récemment a eu lieu en Israël la cinquième réunion biennale du Forum Mondial de Lutte contre l’Antisémitisme. Sous la direction du gouvernement israélien, et principalement de son ministère des affaires étrangères aux nombreux tentacules, le Forum Mondial se donne comme priorité de lutter contre la “cyber-haine”.

L’internationale noire veut une censure mondiale

Il y a quelques jours, il a recommandé une liste de mesures à prendre au niveau international par les gouvernements et les sites les plus importants afin de restreindre radicalement l’offre de littérature critique envers les juifs et Israël. Le Forum a également très habilement présenté la question de restreindre la liberté de l’internet comme un impératif moral — nos ennemis jouent clairement sur nos faiblesses. Un communiqué publié jeudi soir par le Forum indiquait :


Compte tenu de la nature omniprésente, vaste et transnationale de l’internet et de la nature virale de la littérature de haine, la contre-parole à elle seule n’est pas une réponse suffisante à la cyber-haine. Le droit à la liberté d’expression ne nécessite pas et n’oblige pas l’industrie de l’Internet à diffuser des documents haineux. [Les fournisseurs d’accès internet] sont eux aussi des acteurs moraux, libres de poursuivre le commerce internet en tenant compte de l’éthique, de leur responsabilité sociale, et d’un code de conduite mutuellement accepté.

Il faut voir le Forum Mondial comme un exercice d’expansion et d’influence du pouvoir et de l’activisme juifs à l’échelle internationale. Les représentants de diverses organisations y étaient un peu plus d’un millier, en comptant un certain nombre de représentants et délégués non-juifs envoyés par des gouvernements sous influence juive. La dernière convention du Forum, la plus imposante de ce genre au monde, incluait les ministres de la justice d’Allemagne et de Roumanie, le ministre de l’Éducation de Bulgarie, le maire de Paris, et le ministre délégué au multiculturalisme du Canada.

De façon plus prévisible, beaucoup de groupes qui comptent parmi nos principaux adversaires étaient représentés par leurs dirigeants, y compris l’Anti-Defamation League, le Simon Wiesenthal Center, l’American Jewish Committee, la Conference of Presidents of Major American Jewish Organizations, le Conseil Représentatif des Institutions Juives de France, l’International Holocaust Remembrance Alliance, le B’nai B’rith, le World Jewish Congress, et l’Institute for the Study of Global Anti-Semitism and Policy.

Parmi ses “recommandations” [aux fournisseurs d’accès internet], le Forum demande entre autre que soit adopté “une norme industrielle claire pour définir les discours de haine et l’antisémitisme”. Il s’agit naturellement d’une définition du “discours de haine” et de “l’anti-sémitisme” destinée à servir efficacement les intérêts juifs. La définition serait suffisamment large pour empêcher, sous la menace de sanctions sévères, toute critique des juifs ou d’Israël.

Il ne faut pas croire qu’il s’agit là d’une initiative isolée. Ce travail s’inscrit dans une stratégie délibérée à l’échelle mondiale. En janvier, dans l’article l’étau se resserre sur l’Europe, j’écrivais que:


Le Guardian rapporte que les dirigeants juifs européens, avec le soutien de bon nombre d’anciens chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union Européenne, s’apprêtent à réclamer une législation paneuropéenne interdisant “l’antisémitisme”. Un groupe de quatre prestigieux experts internationaux en droit constitutionnel, avec le soutien du très orwellien Conseil Européen pour la Tolérance et la Réconciliation (ECTR), a passé les trois dernières années à rédiger un document de 12 pages traitant de la “tolérance”. Suite à l’attaque de Charlie Hebdo, et dans le cadre d’une campagne juive renforcée visant à l’invulnérabilité totale, ils font maintenant du lobbying pour convertir ce document en loi dans les 28 pays de l’Union Européenne.

En cherchant à promulguer des lois ou imposer des politiques gouvernementales qui éliminent la critique des juifs et d’Israël, le but est simplement d’obtenir pour les juifs l’immunité et un statut privilégié au sein de nos sociétés. Dans cette optique, les activistes qui traquent la “cyber-haine” ne se distinguent pas de ceux qui cherchent de façon plus explicite à criminaliser l’antisémitisme.

Police, médiats et universités mobilisées par le judaïsme mondial

Dans le cadre de ses travaux, le Forum Mondial a hébergé un comité présidé par Ira Forman en tant “qu’envoyé spécial américain pour la surveillance et la lutte contre l’antisémitisme”. Les membres du comité comprenaient le super-intendant de police Paul Giannasi, directeur du programme inter-ministériel du Royaume Uni pour les crimes de haine, ainsi que le professeur Raphael Cohen Almagor, un universitaire opposé à la liberté d’expression. Mais surtout, le comité incluait Juniper Downs de Google et Simon Milner de Facebook.

Ce mélange entre la police, l’université et les géants de l’internet met en évidence une pression juive qui s’accentue dans tous ces domaines, en plus de la pression qui continue de s’exercer sur les gouvernements pour qu’ils passent des lois contre les prises de position anti-juives. Justement, Almagor a ouvertement appelé à “l’unité” pour combattre les “discours de haine”. À l’unité de qui ? Pas de la masse des Blancs. Il veut augmenter la coopération entre les gouvernements, les procureurs de justice, et les unités anti-terroristes, sans oublier les entreprises et les ONG. Il veut que Big Brother commence à s’intéresser à vous.

Afin de donner une sorte de cadre justificatif à ce Meilleur des Mondes [NdT: Brave New World, le roman d’Aldous Huxley], les juifs s’activent à peindre d’eux-mêmes un tableau qui les montre en grave danger. Abraham Foxman, directeur national de l’Anti-Defamation League, a informé le Forum Mondial que les niveaux actuels d’antisémitisme à travers le monde sont “pires que jamais depuis les années 30. On vit à une époque où l’antisémitisme présente à nouveau un danger clair et immédiat pour les juifs qui vivent dans diverses communautés. C’est un danger de nature mondiale, et ça met en danger la vie des juifs —pas seulement leurs moyens de subsistance (…)— et c’est en partie lié au terrorisme, au djihadisme”. Nulle mention de la part de Foxman du fait que le djihadisme en Europe et en Amérique est le résultat des efforts juifs pour ouvrir nos frontières à des indésirables qui commettent dans nos rues ces meurtres et attentats inspirés par des influences étrangères.

Afin de traiter ce problème, déclarait Foxman, il faut assurer “la sûreté et sécurité physiques” des communautés juives. J’ai déjà documenté ici le degré de sûreté et sécurité accordé à cette minorité privilégiée (“Le Retour des Juifs d’Europe en tant que minorité protégée”), mais observez une fois de plus cette quête insatiable de l’immunité totale.

Foxman veut aussi continuer d’encourager le récit victimaire juif. Il s’est employé à convaincre les conférenciers qu’il fallait “clairement identifier et cataloguer les auteurs et les victimes”. En effet, “il y a parfois une réticence à identifier non pas seulement les auteurs mais même les victimes. C’est une sorte de rectitude politique [political correctness]”, a-t-il dit, en notant la réticence de Barack Obama à dire que c’étaient des juifs qui s’étaient fait tirer dessus à Paris dans un Hypercacher. Obama avait parlé d’un “groupe de gens”.

Mais il faut garder à l’esprit que ça ne marche que dans un sens. Qu’on indique explicitement que la victime d’une fusillade était juive, c’est ce que l’ADL réclame à cor et à cris — mais mentionner explicitement la judaïté d’un fraudeur, d’un communiste meurtrier de masse, d’un tueur en série, d’un pervers dégénéré, ou de divers imposteurs de notre société, c’est un choix qui risque à l’avenir de vous conduire derrière les barreaux. Le badge de la “judaïté” n’est porté que de manière opportuniste.

Complot global

Les juifs ne sont pas satisfaits de la situation actuelle où ils doivent faire du lobbying auprès des différents gouvernements. Ils veulent établir des lois et pratiques internationales ne laissant aucun cas imprévu, ni aucune avenue ouverte aux critiques. Ils ne supportent pas qu’il n’y ait pas de législation mondiale unifiée, et que les forums internationaux rendus possibles par l’internet continuent à donner aux Blancs du monde entier l’occasion de se réunir et de partager des stratégies, des informations et des vérités qui pourraient finalement conduire à une renaissance. Le Forum Mondial a préconisé l’adoption de conditions d’utilisation [NdT: qui seraient imposées par les fournisseurs d’accès internet] interdisant la diffusion de documents critiquant les juifs. Les juifs veulent aussi protéger leur récit sur les victimes juives de la Seconde Guerre mondiale en instituant une législation internationale interdisant les “sites niant l’Holocauste”.

Le plan juif d’élimination de “l’antisémitisme” est exhaustif. Parmi les recommandations se trouvent des propositions visant à :

– adopter une définition formelle de l’antisémitisme applicable dans toute l’Union européenne en vertu du droit, et où la mise en cause de la légitimité de l’Etat d’Israël et de son droit à l’existence, ainsi que la négation de l’Holocauste, seront considérées comme des formes d’antisémitisme

– appliquer des procédures standardisées pour la surveillance et l’enregistrement des incidents antisémites dans tous les pays de l’Union Européenne ; prendre des mesures d’urgence et durables pour assurer la sécurité physique des communautés juives, de leurs membres et de leurs institutions

– enjoindre aux ministères de l’éducation de renforcer la formation des enseignants et d’adopter des programmes pédagogiques combattant l’antisémitisme et favorisant la tolérance religieuse et le souvenir de l’Holocauste.

Certaines recommandations supplémentaires faites aux gouvernements incluent la mise en place d’unités juridiques nationales chargées de combattre la “cyber-haine” ; un recours plus intense aux lois existantes pour poursuivre en justice la “cyber-haine” et “l’antisémitisme en ligne” ; et une optimisation du cadre juridique permettant des poursuites là où ces lois n’existent pas encore.

http://breizatao.com/2015/07/22/le-lobby-juif-mondial-met-la-pression-pour-la-censure-globale-de-linternet/

2520
La médecine du futur grâce à l'impression 3D



   La médecine du futur grâce à l'impression 3D. Des prothèses, des médicaments et peu-être même bientôt des organes, le progrès de l'impression 3D semble être infini et à portée de main.

 
   Chaque jour des chercheurs, médecins, scientifiques et même particuliers trouvent de nouvelles utilisations à l'imprimante 3D, certaines fantaisistes, d'autres complétement révolutionnaires.
 C'est le cas de l'"exo-prothèse" sur la photos ci-dessus et ci-dessous, dont l'armature -en plus d'être plus confortable et peu coûteuse- a l'apparence d'une vraie jambe.

   La médecine du futur grâce à l'impression 3D. Des prothèses, des médicaments et peu-être même bientôt des organes, le progrès de l'impression 3D semble être infini et à portée de main.

 


 Un aigle défiguré à cause d'un coup de fusil, le rendant incapable de se nourrir s'est vue fabriquer un nouveau bec par Jane Fink Cantwell un ingénieur membre d'une association de défense des animaux.