Voir les contributions

Cette section vous permet de consulter les contributions (messages, sujets et fichiers joints) d'un utilisateur. Vous ne pourrez voir que les contributions des zones auxquelles vous avez accès.


Messages - mike

256
La fin d'une histoire surréaliste à Châtelineau: 10 ans de prison pour un plateau non rangé au Quick

Le tribunal correctionnel de Charleroi a condamné Cenzig Cocadag à 10 ans de prison. Le 9 octobre 2015, il avait blessé Frédéric Ricci d’un coup de couteau à la gorge, lui tranchant la carotide.
Le malheureux n’en a réchappé que par miracle…



C’était au Quick de Châtelineau. Un vendredi à 17 heures.
Le snack était bondé, surtout des familles avec des enfants…
Cenzig Cocadag s’y trouvait d’ailleurs avec son fils, un garçon d’une dizaine d’années.
Il a mal pris la remarque que Frédéric Ricci, lui disant de ranger son plateau.
Une altercation verbale a éclaté entre les deux hommes, émaillée d’insultes et de menaces.
Puis Cocadag a quitté le Quick pour aller chercher un couteau dans son véhicule.
Revenu sur place, il a immédiatement frappé Ricci à la gorge.
Le malheureux ne doit la vie sauve qu’à l’intervention d’un témoin qui avait des connaissances médicales.

http://www.lanouvellegazette.be/1746453/article/2016-12-21/la-fin-d-une-histoire-surrealiste-a-chatelineau-10-ans-de-prison-pour-un-plateau

257
Incompréhensible: un djihadiste dit adieu à ses filles de 5 et 7 ans qui partent commettre un attentat suicide

Une vidéo choque les internautes sur les réseaux sociaux.
Postée ce lundi sur Facebook, on peut y voir un djihadiste expliquer à ses deux filles comment réaliser une attaque à la bombe.
Il leur dit ensuite adieu.



La séquence montre un fanatique appartenant à l’État Islamique donnant une leçon à ses deux enfants, de sept et neuf, sur comment effectuer des attaques suicides à la bombe.
L’homme les tient dans les bras avec le drap de Daesh dans le dos, les petites crient à plusieurs reprises « Allah Akbar », « Dieu est grand ».





Quelques minutes plus tard, la maman des fillettes en burqa vient les embrasser et leur dire adieu.

Le jour même, l’enfant de sept ans s’est fait exploser près d’un commissariat de police à Damas, la capitale de la Syrie.



Les restes de la fillette ont été retrouvés après l’attentat



Les dégâts de l’attaque

http://www.sudinfo.be/1746565/article/2016-12-21/incomprehensible-un-djihadiste-dit-adieu-a-ses-filles-de-5-et-7-ans-qui-partent

258
Libourne : le Secours populaire cambriolé à la veille des fêtes




Alors que les distributions de cadeaux doivent démarrer, le local de l’association a été la cible d’un cambriolage ce mardi matin. Un appel aux dons est lancé



Ce mardi matin, les bénévoles du Secours populaire libournais ne parvenaient à cacher leur amertume. Dans la nuit de lundi à mardi, leur local, avenue du Port du Roy, a été cambriolé, les portes forcées et les pièces mises dans un inextricable désordre. C’est une bénévole arrivée vers 7 heures pour préparer les cadeaux de Noël qui a découvert la triste scène. « Vous ne pouviez pas rentrer. Les cartons étaient éventrés, les vêtements sans dessus-dessous », témoigne-t-elle.


« On ne prend rien, on donne de notre temps »

Du matériel informatique a été volé par le ou les malfaiteurs, de même que des jouets, des produits d’hygiène et des vêtements. Les bénévoles s’activaient à dresser l’inventaire. Un coup dur à la veille des fêtes. C’est ce mardi en effet que commence la distribution des cadeaux aux quelque 250 familles bénéficiaires sur le Libournais. « Comment imaginer que des gens cambriolent une association qui vient en aide aux autres… », se désole Liliane, la présidente de l’association. « Heureusement, il reste encore pas mal de jouets. On va se débrouiller tant bien que mal », explique une bénévole qui prépare depuis plusieurs jours les lots à distribuer. « On ne prend rien, on donne de notre temps. Il y a du dégoût », explique « Noisette », bénévole depuis 15 ans et qui n’a « jamais vu ça ».

« Le plus gênant, c’est le matériel informatique pour la gestion de l’aide alimentaire, des commandes. Il va nous falloir remplacer l’ordinateur, l’imprimante et le scanner », constate la présidente. Si l’association entend « faire avec les moyens du bord », tous les dons sont évidemment les bienvenus,  mais l’association recherche plus précisément des jouets pour 7–10 ans en très bon état ou état neuf ainsi que du matériel informatique. « On verra si la magie de Noël fonctionne », sourit Noisette.

http://www.sudouest.fr/2016/12/20/libourne-cambriole-a-la-veille-des-fetes-le-secours-populaire-lance-un-appel-aux-dons-3043684-2966.php

259
Attentat de Berlin: voici 3 photos d’Anis Amri, le Tunisien devenu le suspect principal



Selon des informations du quotidien Bild et de la Allgemeine Zeitung de Mayence, l’homme est connu sous trois identités et trois âges différents. Selon le site de l’hebdomadaire der Spiegel, il est originaire de Tataouine (sud). Les enquêteurs ont retrouvé ce document d’identité sous le siège du conducteur dans la cabine du poids-lourd.




260
Attentat sur un marché de Noël à Berlin: la Tunisie accusée d’avoir retardé l’expulsion du suspect



«En juin 2016 sa demande d’asile a été refusée par l’Office fédéral pour la migration et les réfugiés (...) l’homme n’a pas pu être expulsé car il n’avait pas de document d’identité en règle», a expliqué Ralf Jäger, ministre de l’Intérieur de Rhénanie du Nord-Westphalie, dont les services étaient responsables de l’organistation de l’expulsion.

«La procédure d’établissement d’un document tenant lieu de passeport» tunisien, pour permettre son retour dans son pays, a été engagée en août, «mais la Tunisie a disputé le fait que cette personne soit l’un de ses ressortissants et les documents nécessaires n’ont pendant longtemps pas été établis», a-t-il poursuivi.

Finalement, et «par coïncidence», ce document de voyage émis par la Tunisie est «arrivé aujourd’hui» mercredi en Allemagne, selon le ministre.

Berlin a à maintes reprises accusé la Tunisie, comme d’autres Etats du Maghreb, de freiner les procédures d’expulsion d’Allemagne de ses ressortissants.

Lorsque les demandeurs d’asile de pays d’Afrique du Nord doivent être expulsés, leurs pays refusent de les reprendre s’ils n’ont pas leurs papiers d’identité nationaux en règle. Il suffit alors au réfugié débouté de détruire ses papiers pour bloquer la procédure malgré des accords de réadmission, accusent les autorités allemandes.

Ce sujet a déjà suscité des tensions entre Berlin et ces pays il y a un an, après la vague d’agressions sexuelles la nuit du Nouvel An à Cologne. Cette dernière a été imputée par la police à des migrants clandestins pour l’essentiel originaires d’Afrique du Nord.

La chancelière Angela Merkel cherche depuis des mois à classer la Tunisie, le Maroc et l’Algérie sur la liste des pays dits «sûrs» pour faciliter le rejet des demandes d’asile de leur ressortissants.

Un projet de loi en ce sens a cependant été bloqué au Parlement par l’opposition d’une partie des élus en raison des atteintes aux droits de l’Homme dans cette région.

261
Le suspect tunisien, déjà dans le collimateur de la justice, était soupçonné de préparer un attentat avant l'attaque de Berlin

Le Tunisien suspecté dans l’attentat au camion-bélier à Berlin était avant le drame suspecté de préparer un attaque et avait été signalé en novembre au centre allemand de lutte contre le terrorisme, a indiqué mercredi un responsable allemand.



La presse allemande l’identifie comme Anis A. ou Ahmed A.

La terminologie d’«acte criminel grave représentant un danger pour l’Etat» est celle utilisée par la justice allemande pour qualifier les attentats ou les projets de tels actes.

Selon les autorités allemandes, il était connu pour son appartenance à la scène salafiste et était classé comme individu dangereux.

http://www.sudinfo.be/1746790/article/2016-12-21/le-suspect-tunisien-etait-soupconne-avant-l-attaque-de-berlin-de-preparer-un-att

262
Il a déposé des ordures dans les bois et est parti.
À sa grande surprise, quelqu’un a ramené toutes les ordures dans sa maison!



La ville française de Laigneville, en Picardie, se vante d’avoir un maire ingénieux qui a habilement remis en place une personne qui abandonnait des ordures dans l’environnement. Mais commençons par le début. Un homme est allé faire une promenade dans les bois pour profiter de l’air pur et de la belle nature.

Soudain, il remarqua un camion suspect. Il décida de voir où il allait. Il s’est arrêté au bord de la forêt et le conducteur a commencé à décharger des déchets de construction et autres déchets. Il devait être certain que personne ne l’avait vu et qu’il pourrait repartir sans problèmes, mais ce ne fut pas le cas.

Le témoin de l’incident en a informé le maire. Il a vite découvert que la personne responsable de la décharge en forêt travaillait dans une entreprise de construction locale.

Il a décidé de lui donner une bonne leçon et a renvoyé toutes les ordures à son propriétaire. Il a organisé un transport en camion et les ordures ont été livrées à domicile.



C’est difficile d’imaginer le nombre d’appels téléphoniques que j’ai reçus de maires de toute la France et même de l’étranger. Tous me soutiennent et veulent agir de la même façon – a déclaré avec fierté Christophe Dietrich.



http://www.estpositive.fr/grande-surprise-quelquun/

263
Najat Belkhacem refuse de mentionner « Noël » dans ses vœux aux élèves et aux professeurs




Comment en est-on arrivé là ? Comment ce pays a-t-il fait pour oublier deux millénaires d’Histoire en moins de 50 ans ? Je suis chaque jour toujours plus effaré du changement intellectuel subi par la terre sur laquelle je suis né.

Nos médias fanatisés par l’antiracisme, la haine de soi et l’amour de l’étranger vont jusqu’à nier toutes les racines culturelles et cultuelles françaises. Pire ils imposent cette idéologie telle les dictatures d’autrefois. Les français ne doivent surtout pas savoir qu’il y a eu des rois, des églises, des traditions en France. Ces faits, ces actes doivent surtout être oubliés, comme si cela n’avait jamais existé. La France ne doit plus être la France en tout cas celle dont la grandeur a rayonné sur le monde. La France de 2016 a la tête tournée vers les Etats-Unis et l’hémisphère sud.


Les propagandes hollywoodiennes doivent être la norme, une sorte de religion d’Etat, et la population colorée, bronzée comme l’ébène. Notre teint étant trop palot. Pour nos élites mondialisées c’est seulement de cette façon que la France rentrera dans la modernité.

Progressiste, libertaire, antiraciste, droit de l’hommiste, laïcard, féministe, metrosexuel, pro-gay l’homme moderne doit-être tout cela en même temps. S’il n’est pas tout ça à la fois il est un mauvais français, un futur rejeté d’une société ne supportant plus la contradiction. Une dictature des justes Voilà où va l’évolution imposée par nos dirigeants éclairés.

Donc on nous ordonne d’oublier qui nous sommes, pour se fondre dans un moule mondialiste. On ne peut même plus parler de cimetières catholique ou chrétien, ça heurtera sûrement une minorité. Ce qui est un crime bien plus punissable que le meurtre, le viol ou que sais-je. Enfreindre la règle de la bien-pensance est une condamnation à vie.

On détruit notre culture, nos traditions, on ne veut pas souhaiter la Noel mais la bonne fête laïque, comme le fait Mme Belkhacem, pour cette dernière la nativité, le Christ, Marie, Joseph, la chrétienté sont des ennemis qu’elle doit combattre.

Je ne veux pas de cette France rêvée par nos gouvernants, qui conduira au cauchemar de la guerre civile et ethnique. Ce temps n’est plus très loin, je pense que la coupe débordera bientôt. Et ce jour-là je conseille aux élites mondialisées d’avoir une bonne paire de chaussures.

Source BFM TV

En savoir plus sur http://lagauchematuer.fr/2016/12/20/najat-belkhacem-refuse-de-mentionner-noel-dans-ses-voeux-aux-eleves-et-aux-professeurs/#wO0oC5B2ZIiHpIvu.99

264
Dernier avertissement de l’Alliance aux Franc Maçons

Suite à un commentaire de la Franc Maçonnerie posté sur stopmensonges.com, l’Alliance a décidé de répondre et de donner une dernière chance aux Franc Maçons qui veulent se repentir.



Message de l’Alliance par le canal de Laurent Freeman :

“Chères Frères et Sœurs,

Tous les FM ne sont pas des agents des forces négatives.
 L’immense majorité ne sont même pas au courant de ce qui se passe en haut de la pyramide et encore moins de qui tire les ficelles au dessus de celle-ci. Toute votre secte est compartimenté et contrairement à vous, nous en connaissons toutes les couches. L’Alliance sait parfaitement qui sont ceux qui tirent les ficelles de la FM.

Il n’y a pas pire aveugle que celui qui croit déjà tout savoir. Cela s’appelle être manipulé et nous savons qu’au niveau de programmation mentale ou vous êtes rendu, l’accepter sera très dure pour vous.

Nos pensées et prières vous accompagnent dans ce moment de choix important pour vous.

Les force positives descendants de l’École des mystères Égyptiens et qui participaient à l’origine dans la FM et que vous appelez les GM (Grand Maîtres), se sont tous enfuis depuis fort longtemps quand celle ci a été infiltrée et contrôlée par les forces de l’ombre qu’au sein de l’Alliance nous nommons “La Cabale”.

Les GM qui sont actuellement dans la FM sont tous de faux GM. Ils n’en ont que le titre et sont tous sans exception des usurpateurs travaillant pour les forces de l’ombre.

Il est écœurant de voir comment ces mêmes forces de l’ombre utilisent des “idiots utiles” avides de réseautage et de petits secrets (que vous pouvez à l’heure actuelle trouver par vous même sur internet sans faire partie d’une secte), mais qui en réalité ne sont au courant de rien d’important, seulement utilisés par la Cabale pour faire de bonnes actions dans la secte FM et donner l’illusion d’une vitrine propre dans la FM et ainsi couvrir l’horreur qui se passe derrière le voile de ces illusions.

La secte FM a infestée tous les systèmes de l’État, de la Justice et des grandes entreprises. Servant leurs propres intérêts et ceux de leur “fraternité” (liberté, égalité, FM) au détriment de l’immense majorité du peuple dont vous vous êtes coupés. Le pire étant les réseaux pédocriminels satanistes dont une partie des Juges et Politiciens en France et ailleurs font partie.

Cela doit cesser. L’Alliance vous donne un dernier avertissement :

L’heure des révélations a sonné, soit vous décidez (car on a toujours le choix) de surfer sur cette vague des révélations et de l’élévation spirituelle et donc vous rejoignez LE VRAI services aux autres (et non uniquement à votre petit groupe de “frères”), c’est à dire que vous rejoignez la VRAI LUMIÈRE, soit vous serez écrasé par cette vague et le poids des révélations qui l’accompagne (et qui a déjà commencé).

Libre à vous…

Amor Vincit Omnia !

L’Alliance.

http://stopmensonges.com/dernier-avertissement-de-lalliance-aux-franc-macons/

265
action population / Delhaize recherche des associations pour ses invendus
« le: 21 décembre 2016 à 18:40:43 »
Delhaize recherche des associations pour ses invendus

Toutes les grandes surfaces distribuent aujourd’hui leurs invendus à des associations.
Encore faut-il qu’elles les trouvent, ces associations.
Chez Delhaize, où, cette année, on aura au total distribué 1.700 tonnes d’aliments, pour préparer 3 millions de repas, on recherche encore des associations intéressées par des invendus.



Les principales villes concernées sont Tubize, Enghien et Heusy (région de Verviers) pour la Wallonie, Karreveld (Molenbeek-St-Jean) et Charles-Quint (Berchem-Ste-Agathe) à Bruxelles. Dans les autres régions, c’est parfois juste pour l’un ou l’autre jour que les supermarchés de l’enseigne recherchent des associations. Parce que celles avec lesquelles elles travaillent déjà ne peuvent pas venir ce ou ces jours-là.

Toutes ces associations doivent respecter un cadre de travail approuvé par l’Afsca pour toutes les grandes surfaces. Ce cadre prévoit que l’association doit faire ses courses en 45 minutes, et être de retour au lieu de stockage des aliments dans les 30 minutes qui suivent, pour respecter la chaîne du froid. «  Des mesures qui ne posent généralement pas problème  », explique-t-on chez Delhaize.

Les associations intéressées par une collaboration avec l’enseigne peuvent envoyer un mail à sustainability@delhaize.be.


http://www.sudinfo.be/1722021/article/2016-11-18/delhaize-recherche-des-associations-pour-ses-invendus

266
"Mal notée", Laurence Bovy sera quand même nommée directrice de Vivaqua



Les administrateurs de Vivaqua vont désigner mercredi Laurence Bovy comme nouvelle directrice du distributeur d'eau bruxellois. Le cabinet de chasseurs de têtes Egon Zehnder, mandaté pour recruter le patron de l'intercommunale, avait pourtant remis le moins bon bulletin à Mme Bovy parmi les trois candidats, rapporte L'Echo mercredi.


Laurence Bovy a été jugée "bonne" candidate, tandis que Luc Lallemand était jugé "excellent" et Olivier Lagneau qualifié de "très bon".

Le jury chargé de reprendre les conclusions du cabinet a cependant bouleversé le classement établi et placé Mme Bovy en tête.

Elle a été directrice de cabinet de Laurette Onkelinx
Yvan Mayeur (PS), président de Vivaqua, défend le choix "indépendant" du jury. "Ce n'est pas une nomination politique, mais une nomination sur la base de la compétence", fait-il valoir. Laurence Bovy a longtemps été directrice de cabinet de Laurette Onkelinx (PS) quand celle-ci était vice-Première ministre.

En interne, certains se demandent cependant à quoi sert de débourser 50.000 euros pour s'offrir les services d'Egon Zehnder et ne pas tenir compte de ses conclusions.

http://www.7sur7.be/7s7/fr/1502/Belgique/article/detail/3036450/2016/12/21/Mal-notee-Laurence-Bovy-sera-quand-m-ecirc-me-nommee-directrice-de-Vivaqua.dhtml

267
EN IMAGES. Les dunes du Sahara sous la neige pour la première fois depuis trente-sept ans



C'est un événement météo extrêmement rare. La neige est tombée sur les dunes de sable rouge du Sahara algérien, lundi 19 décembre, comme en témoigne cette série de photos amateur.

Les clichés ont été pris par Karim Bouchetata, un habitant de la commune d'Aïn Sefra située dans l'ouest de l'Algérie, à environ 1 000 mètres d'altitude.

Les reliefs montagneux qui surplombent la ville font partie des monts des Ksour et composent la partie occidentale de l'Atlas saharien.

Selon l'auteur des clichés, il n'avait pas neigé dans cette région depuis une tempête qui s'est produite le 18 février 1979, soit il y a trente-sept ans. Cet événement météorologique n'avait d'ailleurs duré qu'une demi-heure.

Si elle a désormais fondu, la neige aurait cette fois tenu une journée entière, selon les habitants de la commune

https://fr.news.yahoo.com/images-dunes-sahara-neige-premi%C3%A8re-fois-depuis-trente-105559164.html

268
Publifin: voici les 25 élus liégeois qui ont touché le pactole!


Vingt-cinq mandataires locaux perçoivent de très généreuses rémunérations pour siéger dans trois organes internes à Publifin, l’intercommunale qui contrôle à 100% l’entreprise Nethys (Voo, BeTV, L’avenir). Un «scandale» dénoncé par l’échevin des Finances d’Olne, l’une des 76 communes actionnaires de Publifin, qui, à ce titre, a pu consulter des données internes sur la composition et l’activité de ces organes d’avis, ainsi que les rémunérations dont bénéficient leurs membres.

http://liege.lameuse.be/node/23915

269
Europe / Des élus payés des fortunes pour des prestations "bidon"
« le: 21 décembre 2016 à 18:22:26 »
Des élus payés des fortunes pour des prestations "bidon"



 Vingt-quatre mandataires locaux perçoivent de très généreuses rémunérations pour siéger dans trois organes d'avis "bidon" internes à Publifin, l'intercommunale qui contrôle à 100% l'entreprise Nethys (Voo, BeTV, L'avenir), rapporte mardi Le Vif.


Celui-ci s'appuie sur les propos de l'échevin des Finances d'Olne, l'une des 76 communes actionnaires de Publifin, qui, à ce titre, a pu consulter des données internes sur la composition et l'activité de ces organes d'avis, qualifiés de "bidon" par Le Vif, ainsi que les rémunérations dont bénéficient leurs membres.

Rémunération pour service rendu au parti
Celles-ci oscillent entre 1.340 et 2.871 euros bruts par mois et ce, pour quelques réunions où la présence n'est pas obligatoire pour être rémunéré, soit un salaire horaire de... 9.800 euros bruts, a calculé Le Vif. Ces organes d'avis, qui portent le nom de "comités de secteur", sont censés "éclairer" le conseil d'administration de Publifin mais "servent en réalité à rémunérer des élus rendant ou ayant rendu service à leur parti", ajoute le site d'information.

Le mécanisme profiterait au total à 24 mandataires locaux issus du PS, du MR ainsi que du cdH. L'article cite notamment les noms de Maxime Bourlet, président MR du CPAS d'Awans, Serge Manzato, bourgmestre PS d'Engis ou Catherine Megali, présidente PS du CPAS de Flémalle.

Selon Le Vif, depuis la création de ces instances d'avis en 2013, plus de deux millions d'euros en rémunérations ont été alloués à ces mandataires locaux.

Publifin se défend
Dans un communiqué envoyé mardi soir, Publifin conteste toute mauvaise gouvernance et souligne qu'elle fut à l'origine de "la plus grande rationalisation du nombre d'intercommunales en Wallonie" par l'absorption de toutes les intercommunales wallonnes de câblodistribution ainsi que plusieurs autres actives dans l'énergie.

"Dans ce cadre, et afin d'intégrer ce processus de rationalisation, il a été décidé par les différentes forces politiques liégeoises de conserver un comité de secteur pour chaque activité relative à un secteur industriel: l'énergie, les télécoms et plus spécifiquement l'ancienne Intermosane", explique Publifin.

"Cette logique permettait à un nombre plus large de mandataires de rester en contact avec les activités menées tout en supprimant les conseils d'administration et en maintenant uniquement l'équivalent de trois anciens comités de gestion exécutifs sur dix", ajoute le holding. Quant aux rémunérations évoquées par Le Vif, celles-ci sont "exactement calquées sur les barèmes établis par la Région wallonne", poursuit le communiqué.

"Pour le surplus, une fois constitué, chaque comité, sous la conduite de son président, est responsable de son fonctionnement, du nombre de ses réunions et du rappel à l'ordre de ses membres et ce, en toute autonomie. Les objectifs poursuivis par chaque comité de secteur et leurs travaux figurent dans le rapport annuel de Publifin en toute transparence", insiste Publifin.

Ecolo réclame "la plus grande transparence"
Réagissant aux informations du Vif, l'opposition Ecolo a exigé mardi soir "la plus grande transparence et le retour à la raison" au sein de "la nébuleuse Publifin-Nethys".

"Ce nouveau scandale s'ajoute aux dérives et à la faiblesse du contrôle sur Nethys, dont de nouveaux éléments ont encore été dévoilés il y a quelques jours", commente Stéphane Hazée, chef de groupe au Parlement de Wallonie.

Pour les Verts, ces "rémunérations exorbitantes apparaissent d'autant plus scandaleuses qu'il s'agit d'argent issu de la collectivité: en effet, Publifin est 100% public et le financement des comités de secteur est donc payé par les citoyens", soulignent-ils.

Une affirmation que le holding conteste avec force: "Publifin n'est aucunement financé par une quelconque dotation publique et donc de l'argent de la collectivité. Publifin vit uniquement de ses activités industrielles et commerciales et a d'ailleurs réalisé un bénéfice de 68,2 millions d'euros en 2015".

http://www.7sur7.be/7s7/fr/1502/Belgique/article/detail/3035866/2016/12/20/Des-elus-payes-des-fortunes-pour-des-prestations-bidon.dhtml

270
En Écosse, des employés d’Amazon en sont réduits à dormir sous des tentes pour pouvoir travailler

Avoir un job et vivre comme un SDF, c’est ce que propose Amazon, entreprise dont les salaires forcent certains de ses employés écossais à dormir dans des tentes à proximité de leur lieu de travail.


En cette période de fêtes, vous avez probablement eu le réflexe de commander vos cadeaux sur Amazon, séduit par la livraison express, le paiement sécurisé et… les conditions de travail déplorables ? L’entreprise américaine est accusée (entre autres) d’exploiter ses employés du centre de Dumferline, dans la région de Fife, en Écosse, à tel point que certains d’entre eux sont obligés de dormir dans des tentes à côté du bâtiment pour assurer leurs 60 heures de travail hebdomadaire.

En cause, les salaires cassés (entre 3 et 5,7 euros/heure après les charges) qui ne permettent pas aux employés d’utiliser la navette de l’entreprise pour rentrer chez eux, rebutés par son prix prohibitif de 7,35 livres sterling par jour (8,7 euros). Un des salariés interrogés par le journal écossais The Courier confie habiter à plus d’une centaine de kilomètres du site et ne pas pouvoir couvrir cette distance deux fois par jour, les billets de train étant trop chers.

“Amazon devrait avoir honte que ses salaires forcent ses employés à camper dehors”

L’affaire n’a pas tardé à soulever l’opinion britannique et à susciter les réactions de personnalités politiques. Willie Rennie, leader des libéraux-démocrates (Lib-dem) écossais, a vivement critiqué l’entreprise américaine : “Amazon devrait avoir honte que ses salaires forcent ses employés à camper dehors au beau milieu de l’hiver pour joindre les deux bouts. Il est temps que la direction fasse une longue et profonde introspection pour changer ses pratiques.” Mais rien dans la succession de scandales de ce genre ne laisse penser qu’Amazon soit prêt à une telle remise en question.

Au contraire, les porte-parole de la boîte sont même enthousiastes sur les conditions de travail imposées à leurs employés. “Pendant le Black Friday [jour où le plus grand nombre de commandes est enregistré, ndlr], nous avons organisé des tombolas gratuites. Il faut que les employés s’amusent”, s’est ainsi réjoui Paul Ashraf, manager général des opérations pour Amazon au Royaume-Uni. Un discours paternaliste digne du XIXe siècle et à mille lieues des réalités du quotidien des entrepôts.

Pas de jour de repos pendant 3 mois

Ce n’est pas la première fois que l’entreprise de Jeff Bezos est accusée d’exploiter ses employés, et plus particulièrement ses livreurs. Certains d’entre eux roulent 11 heures par jour, sans jours de repos (même le dimanche) pendant des mois. Les rythmes imposés sont extrêmes au point qu’ils doivent faire leurs besoins dans des bouteilles ou des sacs. Pas le temps de s’arrêter pour livrer les 200 colis quotidiens, le tout pour un salaire de misère.

Toujours interviewé par The Courier, Paul Ashraf dévoile peu à peu le cœur du problème : “Nous nous concentrons exclusivement sur les obsessions de clients.” C’est donc bien la furie de la livraison express qui rend la vie impossible à des milliers d’ouvriers ou livreurs. Mais pas seulement : pour les cadres aussi, travailler chez Amazon est un enfer : “J’ai pratiquement vu tous mes collègues pleurer à leur bureau“, confie l’un d’eux au New York Times. Une culture du chiffre et du gigantisme qui pousse l’entreprise à adopter des stratégies managériales des plus extrêmes. Il est même arrivé que des employés se fassent virer en cas de cancer ou de fausse couche. “Il faut que les employés s’amusent“. On en est très loin.

http://www.konbini.com/fr/tendances-2/employes-amazon-dorment-dans-tentes/