Voir les contributions

Cette section vous permet de consulter les contributions (messages, sujets et fichiers joints) d'un utilisateur. Vous ne pourrez voir que les contributions des zones auxquelles vous avez accès.


Messages - mike

2596
Dangers du glyphosate : Monsanto était au courant depuis 1981



Un chercheur américain du Massachusetts Institute of Technology affirme que la société Monsanto était au courant du lien entre glysphosate et cancer depuis 1981.

En mars dernier, l’OMS classait le glyphosate, composant principal du désherbant Roundup, parmi les produits possiblement cancérigènes. Nouveau coup dur pour la compagnie au mois de juin, lorsque la Ministre de l’Ecologie, Ségolène Royal annonce l’interdiction de la vente du Roundup en libre-service à partir de janvier 2016.

Jusqu’ici la compagnie est restée vent debout, estimant que ces décisions ne reposaient sur “aucune raison légitime” et que le glyphosate était “sans danger pour la santé humaine”. Or de récentes révélations pourraient bien ternir à nouveau l’image de cette société.

Selon un chercheur américain, Monsanto connaissait les risques du glyphosate depuis plus de 30 ans et aurait commercialisé le Roundup en pleine connaissance de cause.

Des études dérangeantes

Anthony Samsel, un chercheur américain du MIT affirme avoir trouvé des documents qui pourraient incriminer la société. Ce dernier se serait procuré l’ensemble des études réalisées par la compagnie entre 1970 et 1983 pour faire homologuer le Roundup auprès des autorités sanitaires.

Parmi ces travaux, une étude réalisée sur des rats va retenir l’attention du chercheur. Cette étude réalisée par un laboratoire indépendant constate que les rats exposés pendant de long mois au glyphosate, développent des cancers de l’hypophyse (glande du cerveau) mais aussi des cancers des testicules. Trop dérangeants pour la compagnie, ces résultats n’auraient jamais été publiés selon le chercheur.

L’entreprise aurait préféré publier des résultats plus favorables, obtenus sur des rats exposés au glyphosate pendant seulement trois mois alors que des tests réalisés pendant 26 mois établissaient clairement un lien entre glyphosate et cancer chez le rat.

Le glyphosate responsable de nombreuses maladies

Ce n’est pas la première fois que le glyphosate est mis en cause. Le produit chimique a fait l’objet de nombreuses études soulignant la dangerosité de ses effets secondaires.  La chercheuse américaine Stéphanie Seneff a notamment établi une corrélation entre l’exposition au glyphosate et le développement de l’autisme chez les enfants.

D’autres études estiment que le glyphosate serait responsable de l’augmentation de diabète, de maladies cardiaques, de stérilité, d’obésité et de maladies d’Alzheimer.

- See more at: http://www.bioalaune.com/fr/actualite-bio/29203/dangers-du-glyphosate-monsanto-etait-au-courant-1981#sthash.sGRUeftM.dpuf

2597
La justice italienne s’attaque aux biens de la mafia calabraise







La justice italienne vient de mettre la main sur environ 2 milliards d’euros de biens appartenant au groupe mafieux de la ’Ndrangheta. - Photo/Shutterstock

1 / 1


Précédent


Suivant

 

Environ 2 milliards d’euros de biens appartenant à la ‘Ndrangheta, la mafia calabraise, ont été mis sous séquestre, mercredi, par la justice italienne.

Nouveau coup d’éclat des autorités italiennes dans leur combat pour éradiquer les mafias du pays. Selon un communiqué, la justice vient de mettre la main sur des biens d’une valeur d’environ 2 milliards d’euros appartenant à la ‘Ndrangheta, un groupe mafieux originaire de Calabre et qui opère dans le secteur des jeux et des paris.

Parmi les biens mis sous séquestre par la justice italienne, on retrouve environ 1.500 salles de paris ainsi que des sites Internet et près de soixante sociétés, dont onze opérant à l’étranger et qui servaient à blanchir de l’argent sale, selon les enquêteurs. Le parquet de Reggio Calabria, dans le sud de l’Italie, a également émis 28 mandats d’arrêt contre les principaux responsables et a pris des mesures, comme des arrêts domiciliaires ou l’obligation de se présenter à la police, à l’encontre de 23 autres personnes appartenant à la ‘Ndrangheta.

« Un coup très fort porté à la ‘Ndrangheta »

Ces personnes auraient « exercé de manière abusive, à l’aide de sociétés de droit maltais, leur activité dans le domaine des jeux et des paris sur tout le territoire nationale, recyclant ainsi d’importantes sommes d’argent d’origine illégale » précise le communiqué avant d’ajouter qu’elles auraient « contourné les lois qui régissent ce secteur, réalisant d’importants profits qui ont été ensuite réinvestis dans l’acquisition de nouvelles sociétés et licences afin d’étendre davantage encore leurs activités ». 

La ‘Ndrangheta est un groupe criminel mafieux qui opère dans la région italienne de la Calabre. Il « contrôle des sociétés en Autriche, en Espagne et en Roumanie, avec un siège stable à Malte, avait opéré dans le passé également avec des licences des Antilles néerlandaises, de Panama et de Roumanie ». Parmi les sociétés étrangères impliquées dans cette mise sous séquestre, six sont maltaises, deux sont roumaines, deux autres espagnoles et une est autrichienne. « C’est un coup très fort porté à la ‘Ndrangheta », s’est félicité le ministre de l’Intérieur Angelino Alfano.



Il y a deux semaines, les autorités italiennes avaient placé sous séquestre des biens d’une valeur de 1,6 milliard d’euros appartenant à une famille mafieuse sicilienne soupçonnée d’avoir joué le jeu de la lutte contre le racket pour détourner l’attention sur son propre empire. Selon la direction antimafia (DIA) de Palerme, il s’agissait de « l’une des plus grosses saisies jamais réalisées », avec au total 33 entreprises, essentiellement dans le secteur du ciment, des centaines de maisons, villas et immeubles, 80 comptes bancaires, 40 polices d’assurance et plus de 40 véhicul

En savoir plus sur http://www.lesechos.fr/monde/europe/021221241543-la-justice-italienne-sattaque-aux-biens-de-la-mafia-calabraise-1139035.php?qZ79eYZ0IFXskmEQ.99#xtor=CS1-33

2598
#MyFriend : La campagne interreligieuse birmane contre la haine



    #MyFriend : La campagne interreligieuse birmane contre la haine. C'est avec des selfies entre personnes de confessions différentes que la population birmane compte se battre contre le rejet des différences, pour un avenir meilleur.



Le message est fort pour lutter contre les tensions religieuses en Birmanie "I am a Buddhist but #MyFriend is a Muslim." qui se traduit par "Je suis un Bouddhiste mais mon amis est un Musulman."

   La Birmanie qui vient de sortir d'une dictature militaire, est en pleine transition démocratique, la liberté d'expression permet à certains de diffuser des discours haineux, notamment envers les musulmans (qui ne représente qu'à peine 4% de la population).

    La population musulmane birmane (plus précisément l’ethnie musulmane des Rohingyas) est considérée comme l'une des plus persécutées au monde. Elle l'est notamment par des groupes dangereux de moines ultra-nationaliste, dont les actions et les appels à la violence ont menés à des émeutes meurtrières en 2012 qui ont couté la vie à 200 personnes dans l’État d'Arakan.

   Médecins, enseignants, étudiants, retraités et même enfants, parmi les selfies visibles sur le net, on trouve tout type de personnes. Cette campagne, qui est un beau message d'amour envers son prochain, commence à prendre de l'ampleur sur les réseaux sociaux et se propage un peu partout dans le pays.




    Ce mouvement voit le jour à quelques mois des élections et n'est très pas bien accueilli par les ultra-nationalistes. Cependant, c'est le peuple birman dans son intégralité qui choisira bientôt ses dirigeants. On ne peut que lui souhaiter beaucoup de courage et espérer que ce choix soit fait dans l'intérêt de tous. 

 Pour accéder à leur page et en savoir plus sur ce mouvement cliquez ici : #MyFriend



Vidéo de la situation en Birmanie lors des émeutes (2012)




http://www.lapausesolid-r.fr/2015/07/myfriend-la-campagne-birmane.html

2599
L’Algérie refuse toute base militaire étrangère sur son sol !



L’Algérie refuse toute base militaire étrangère sur son sol !

Par la voix de son ministre des Affaires maghrébines, de l’Union africaine et de la Ligue arabe, Abdelkader Messahel, qui intervenait à la veille de l’ouverture de la Conférence internationale sur la lutte contre l’extrémisme et la dé-radicalisation, l’Algérie vient de réaffirmer son refus de toute base étrangère sur son sol.

Pour justifier une telle position, M. Messahel a usé d’un langage diplomatique assez pertinent. Il a notamment soutenu qu’un « Etat capable » n’a pas besoin de bases étrangères pour combattre la menace terroriste, sachant que les puissances étrangères qui désirent établir des bases militaires en Afrique du nord, utilisent généralement le mobile de la lutte antiterroriste pour justifier leur demande. Le ministre a affirmé que l’Etat algérien a toutes les capacités pour faire face à la menace terroriste à ses frontières et sur son territoire. Une façon de « remercier » intelligemment les puissances étrangères qui proposent leur « aide » intéressée sous la forme d’une base militaire.

La position algérienne, telle qu’elle a été exposée par M. Messahel, permet de repousser les pressions qui se multiplient ces derniers temps, en vue d’établir des bases étrangères sur le territoire national tout en évitant que ce refus algérien ne soit interprété comme un signe d’hostilité à l’égard de ces mêmes puissances dont la « capacité de nuisance » ne doit pas être négligée.

Le rappel de la position algérienne concernant cette question sensible par M. Messahel est à mettre en rapport avec la dernière mise au point publique d’un autre haut responsable politique algérien.

En effet, dans le cadre de sa dernière sortie médiatique, Ahmed Ouyahia, Secrétaire général par intérim du RND (Rassemblement national démocratique) et directeur du cabinet à la présidence de la République, a rappelé clairement les raisons qui pourraient expliquer les difficultés auxquelles fait face l’Algérie dans la conjoncture régionale et internationale actuelle. M. Ouyahia a rappelé, notamment, le fait que l’Algérie refuse d’envoyer son armée guerroyer en dehors de ses frontières (sous-entendu en Libye et au Moyen orient) et le fait qu’outre la Syrie (dont on sait ce qu’il en est advenu malheureusement), l’Algérie est le seul pays arabe à demeurer debout aux côtés du peuple palestinien contre l’occupant israélien. M. Ouyahia est allé jusqu’à déclarer que l’Algérie est toujours « juridiquement en guerre » (contre Israël).

Les observateurs diplomatiques n’hésitent pas à mettre en rapport ces positions officielles de l’Algérie contre l’interventionnisme des grandes puissances dans la région et les pressions exercées sur l’Algérie sous différentes formes, y compris sous la forme d’actions de déstabilisation visant à porter atteinte à la paix civile et à l’unité nationale, comme cela s’est produit récemment dans la wilaya (région ou province) de Ghardaïa.

Le Parti Anti Sioniste dénonce les pressions exercées contre Alger et les tentatives d’ingérences occidentales qui visent à faire de l’Algérie, une autre Syrie !

DAESH, instrument créé et utilisé par l’USrael, est présent en Algérie pour exécuter le projet sioniste de remodelage du Sahel et du Sahara. Pour y parvenir, il lui faut neutraliser toute résistance au sionisme, cela passe par le destruction de la nation algérienne…

http://www.partiantisioniste.com/actualites/l-algerie-refuse-toute-base-militaire-etrangere-sur-son-sol-2478.html

2600
« La chute de Kadhafi n’était pas une révolution mais un complot français » selon Berlusconi


Lors d’un entretien accordé à une agence de presse italienne, l’ex-président du conseil italien, Sylvio Berlusconi, a évoqué la guerre en Lybie, sur quoi il exprime avec une grande fermeté : «  Ça n’a jamais été une révolution, mais bel et bien un complot européen  » ; nous apprend le site de canalfrance.info.


[ Ne manquez plus aucune info et rejoignez vite HBK sur Facebook en cliquant ICI ! ]


Son instigateur, Berlusconi nomme un pays et un homme, «  La France et son président d’alors, Nicolas Sarkozy  ».

«  Ils ont tout provoqué  », a accusé Berlusconi, selon ce qu’a rapporté le journal londonien Al Quds Al Arabi.

Du voyage à Benghazi du “philosophe” franco-israélien Bernard-Henry Levy, jusqu’à son très dramaturgique appel d’aide adressé à Nicolas Sarkozy, Berlusconi évoque la possibilité d’une mise en scène.
«  Les avions français ont attaqué la Libye bien avant la décision du conseil de sécurité de l’ONU  », souligne-t-il, expliquant que l’objectif pour la France, aidée par la Grande Bretagne, était majoritairement de détruire les équipements et infrastructures de la Libye, en plus d’assassiner Kadhafi.

http://www.halalbook.fr/actufiche-19-5395.html


2601
La trésorerie d’Apple dépasse les 200 milliards de dollars



Portée par les ventes record d'iPhone, la trésorerie d'Apple vient de dépasser la barre symbolique des 200 milliards de dollars. Au 30 juin, elle s'élevait à 202,8 milliards (186 milliards d'euros). Avec cette somme, le groupe à la pomme pourrait, théoriquement, racheter Walt Disney, Coca-Cola, IBM ou encore AT&T sans avoir à emprunter le moindre centime. De fait, seulement douze sociétés américaines ont une capitalisation boursière plus élevée.



La firme de Cupertino distance très nettement toutes les autres entreprises mondiales. Sa trésorerie est plus de deux fois supérieure à celle de Microsoft (96,5 milliards), près de trois plus élevée que celle de Google (69,8 milliards) et quatre fois plus importante que celle de Samsung (51 milliards). Et l'écart s'est nettement creusé au cours des neuf derniers mois. Sur cette période, les caisses d'Apple ont gonflé de 48 milliards de dollars.

90% À L'ÉTRANGER

Près de 90% de la trésorerie d'Apple se trouve à l'étranger. Cette proportion ne cesse d'augmenter (elle était de 72% il y a deux ans), reflet de l'internationalisation de l'activité de l'entreprise, notamment en Asie. Cette situation s'explique aussi par le fait que ses dirigeants ne souhaitent pas rapatrier ces capitaux. Ils refusent de payer les 35% impôts prévus par la législation américaine, soit une facture potentielle de plus de 60 milliards de dollars.

"Il n'est pas optimal pour toutes ces entreprises, y compris Apple, d'avoir autant d'argent à l'étranger, qui ne peut pas être investi aux Etats-Unis", reconnaissait l'an passé Tim Cook, son directeur général. La société plaide donc pour une réforme fiscale, mais celle-ci n'est pour le moment pas d'actualité. Et elle ne le sera certainement pas avant les élections de 2016. Cela vaut aussi pour l’amnistie temporaire réclamée par certains.

DETTE EN FORTE HAUSSE

Ces capitaux bloqués entraînent une situation paradoxale. Malgré sa trésorerie record, Apple affiche aussi une dette croissante. Au 30 juin, l'entreprise était endettée à hauteur de 54 milliards de dollars, soit 10 milliards de plus que fin mars. Au printemps 2013, elle n'affichait pourtant aucune dette. Depuis, Apple a procédé à de multiples émissions d'obligations, profitant des faibles taux d'intérêts. La société a ainsi levé près de 50 milliards de dollars.

Ces opérations financent le vaste plan de rémunération des actionnaires, annoncé en avril 2013 par M. Cook. Apple a déjà redistribué plus de 126 milliards de dollars en rétablissant le paiement d'un dividende, suspendu depuis des années, et en rachetant ses propres actions. L'entreprise prévoit d'ores et déjà de dépenser 75 milliards de dollars supplémentaires d'ici à mars 2017. Ce qui devrait la contraindre à s'endetter encore plus.

http://siliconvalley.blog.lemonde.fr/2015/07/23/la-tresorerie-dapple-depasse-les-200-milliards-de-dollars/

2602
Anonymous: « Nous sommes Légion », histoire des #Hacktivistes



https://www.facebook.com/TunisTribune/videos/10153384108512926/

2603
Les milliards cachés par Mouammar Kadhafi disparus des banques occidentales

L’immense fortune du colonel Kadhafi aurait pu déstabiliser le système financier mondial si le « guide » libyen avait choisi de s’en prendre aux Occidentaux en utilisant ce levier. De 350 à 500 milliards d’avoirs libyens sont répartis dans le monde entier, par la volonté de l’ex-dictateur qui avait choisi en 2006 d’investir massivement la fortune amassée grâce à la rente pétrolière.

 

En dépit des demandes répétées du Conseil national de transition (CNT) et de son gouvernement de transition, reconnu par la communauté internationale, la plupart de ces avoirs sont encore gelés. Seuls 18 milliards ont été débloqués, dont plusieurs centaines de millions par la France. Ils avaient été gelés dès le début du conflit par l’ONU et l’Union Européenne. Ces instances internationales ont ouvert les portes. Mais ce sont maintenant les États concernés qui renâclent et négocient âprement, comme les États-Unis. Or, le CNT a un besoin urgent d’argent frais pour payer les salaires et faire repartir le pays.

Cette fortune est composée de 170 milliards d’euros placés dans des banques, dont 8 milliards pour la France avec la BNP, la Société Générale, le Crédit Agricole, etc. ; de 100 milliards d’obligations et d’actions, de parts dans des entreprises importantes comme France Télécom, Vivendi, Danone, Dassault, EADS, etc.

Le reste, entre 100 et 200 milliards d’euros, correspond à de nombreux actifs immobiliers dont la valeur évolue grandement avec le marché, comme des hôtels luxueux (Golden Tulip, Hayat) ou des immeubles. D’où la difficulté d’évaluer précisément l’ensemble de ces biens immobiliers libyens. En France, les plus connus sont l’immeuble de la Fnac ou celui de la Défense.

Sociétés-écrans

Pour gérer ces avoirs, le régime Kadhafi avait mis en place des fonds souverains, une dizaine, dont les plus connus sont la Libyan Investment Authority, la société Libyan-African Investment Portfolio, etc., ainsi que des associations tenues par des proches ou les enfants de Kadhafi .

Les montages sont souvent complexes, avec des sociétés-écrans. Le nouveau pouvoir libyen, le CNT, malgré ses divisions, a placé des proches à la tête de quelques-uns de ces fonds. Cependant, les principaux gestionnaires des avoirs libyens qui travaillaient avec le colonel sont restés en place.

L’un d’eux a confié à « Sud Ouest » les « difficultés rencontrées aujourd’hui pour savoir exactement ce que sont devenus ces avoirs ». Des dizaines de millions auraient ainsi disparu dans des banques. Certains États africains ont aussi déjà laissé entendre qu’ils les avaient purement et simplement annexés. Mais, pour l’heure, de nombreux pays et de grands établissements bancaires traînent des pieds. Ils n’ont aucun intérêt à voir partir ces sommes colossales. L’un des enjeux de la nouvelle Libye est certainement financier

http://www.pluxactu.com/les-milliards-caches-par-mouammar-kadhafi-disparus-des-banques-occidentales.html

2604
Le tabou des films de bar-mitzva enfin percé au grand jour



Chez Rootsisrael, vous ne le savez peut-être pas, mais parfois pour mener à bien certaines enquêtes nous prenons des risques, beaucoup de risques.
 L’enquête que nous mettons ici à jour, a nécessité l’infiltration de plusieurs de nos chroniqueurs dans le milieu très fermé de la bar-mitzva.

 En effet, peu en parlent, très peu même, car l’omerta gouverne de manière puissante ce milieu, mais nous avons été jusqu’au bout, pour vous…juste pour vous. Nous avons mis la main sur une liste tenue jusqu’à présent top-secrète, et dont la divulgation aujourd’hui sur Roots pourrait certainement nous valoir quelques problèmes…mais nous avons décidé d’assumer.

Voici en exclusivité, enfin révélée la liste des vidéos les plus honteusement « drôles » de bar-mitzva.


On vous aura prévenu, des images très dures, desquelles on conseille aux parents d’éloigner vos enfants qui n’auraient pas encore la majorité religieuse, afin de ne pas les traumatiser par anticipation.














Et une Bat-Mitzvah, parce qu’on n’est pas des salops :)




http://rootsisrael.com/le-tabou-des-films-de-bar-mitzva-enfin-perce-au-grand-jour/

2605
La fin tragique d'un bodybuilder: "Je mangeais 10.000 calories par jour"



 C'est l'émouvante histoire de Dean Wharmby.
Fan de bodybuilding, ce Britannique de 39 ans suivait un régime de "10.000 calories par jour" pour augmenter sa masse musculaire.
Après une lutte intense face à la maladie, il est décédé d'un cancer dimanche dernier.

Au mois de novembre dernier, Dean Wharmby et sa compagne Charlotte apprenaient la pire nouvelle de leur vie: une tumeur de 27 centimètres pour ce bodybuilder de 39 ans. Les docteurs ne lui donnaient plus que trois semaines à vivre.

Après avoir appris sa maladie, Dean Wharmby a toujours refusé de s'apitoyer sur son sort. Il a immédiatement arrêté son régime à "10.000 calories par jour" entre boissons énergétiques, pizzas et autres stéroïdes. "Tout le monde faisait ça", précise-t-il.

"Il est libre"
Son cancer est-il directement lié à son style de vie particulier? Rien n'est officiel à l'heure actuelle. Mais Dean Wharmby s'est toujours senti coupable. Il a arrêté le sucre et la viande pour laisser place à des repas plus sains. Ses abonnés pouvaient suivre son nouveau régime alimentaire sur la page Facebook Dean's Journey. Sa compagne Charlotte et sa fille Scarlett l'ont toujours soutenu dans cette lutte.

Dean Wharmby s'est finalement éteint dimanche passé. "Il est resté heureux et joyeux jusqu'à la fin", a écrit Charlotte. "Il a toujours lutté face à la maladie en gardant son sourire et un coeur gros comme ça. À sa place, d'autres auraient déjà abandonné depuis longtemps. Aujourd'hui, je sais qu'il est libre là où il est."

http://www.7sur7.be/7s7/fr/9099/Hors-jeu/article/detail/2400717/2015/07/22/La-fin-tragique-d-un-bodybuilder-Je-mangeais-10-000-calories-par-jour.dhtml

2606
EDF condamné par Bruxelles à rembourser 1,37 milliard d'euros à l'Etat

Le géant électrique français devrait débourser 1,37 milliard d'euros pour rembourser un crédit d'impôt injustement perçu il y a presque 20 ans qui aurait handicapé la concurrence.



La Commission européenne a enjoint mercredi à l'électricien EDF de restituer à l'Etat français 1,37 milliard d'euros dans un dossier d'aide fiscale qui remonte à 1997 et a déjà été l'objet d'une décision de la justice européenne.







Sur le même sujet




Environnement: l'hydrolienne de la PME Sabella prend la mer pour éclairer Ouessant

Environnement: l'hydrolienne de la PME Sabella prend la mer pour éclairer Ouessant


 L'électricien français a indiqué mercredi qu'il allait rembourser les sommes exigées par Bruxelles, tout en contestant le caractère illicite des aides d'Etat perçues, et a dit envisager un recours en justice.

Pas d'inquiétude, pour Emmanuel Macron

«L'enquête de la Commission a confirmé qu'EDF a bénéficié d'une franchise d'impôt individuelle et non justifiée, qui l'a avantagé au détriment de ses concurrents, en infraction aux règles de l'Union sur les aides d'État», a indiqué Margrethe Vestager, la commissaire européenne en charge de la Concurrence.

 La Commission européenne demande donc à l'entreprise de rembourser les 889 millions d'exonération d'impôts, en y ajoutant 488 millions d'intérêts. La dépense impromptue devrait impacter les comptes d'EDF. Sur le second semestre, «cette décision devrait se traduire par une augmentation de l'endettement financier net du groupe de l'ordre de 0,9 milliards d'euros».

Le ministre de l'Economie Emmanuel Macron n'est lui pas inquiet pour les comptes de l'entreprise et a souligné que la restitution demandée par Bruxelles n'était «pas un élément qui fragiliserait la structure financière» du géant français de l'électricité.

http://www.leparisien.fr/economie/edf-condamne-par-bruxelles-a-rembourser-1-37-milliard-d-euros-a-l-etat-22-07-2015-4963955.php

2607
Le ministère de l'Intérieur refuse de bannir l'usage du Flash-Ball par les forces de l'ordre



Une fin de non-recevoir à la recommandation du Défenseur des droits. Le ministère de l'Intérieur rejette, mercredi 22 juillet, l'éventualité d'un moratoire sur l'usage du Flash-Ball. "Un moratoire sur les armes intermédiaires serait contre-productif et pourrait avoir des conséquences dangereuses : nous ne pouvons pas (...) nous permettre de désarmer nos forces de l'ordre", estime le porte-parole du ministère de l'Intérieur, Pierre-Henry Brandet.


Un ado blessé aux testicules la nuit du 14 juillet

Mardi, le Défenseur des droits, Jacques Toubon, avait recommandé l'interdiction du Flash-Ball lors des manifestations, ainsi qu'un moratoire général sur son usage, quel qu'en soit le contexte, au vu de la "gravité des lésions" qu'il peut causer.

Jacques Toubon s'était "saisi d'office", vendredi 17 juillet, de l'affaire d'un adolescent de 14 ans, blessé par la police après un tir de Flash-Ball au niveau des testicules, dans la nuit du 13 au 14 juillet, à Argenteuil (Val-d'Oise).

https://fr.news.yahoo.com/minist%C3%A8re-lint%C3%A9rieur-refuse-bannir-lusage-flash-ball-forces-094335290.html#

2608

Moscovici : "Le Tafta est plus dans l'intérêt de l'Europe que des Etats-Unis"

 Mardi 21 Juillet 2015 à 13:00



Patricia Neves



Invité de BFM, le commissaire européen aux Affaires économiques a expliqué que la signature du traité de libre-échange entre les Etats-Unis et l'Europe est "plus dans l'intérêt européen parce le marché américain est plus fermé que le marché français ou globalement que le marché européen" ! Merci pour l'aveu et la logique : notre pays et l'UE sont ouverts aux quatre vents et c'est pour cela qu'il faut donc continuer dans cette voie en signant cet accord de libre-échange !


Pierre Moscovici - MELANIE WENGER/ISOPIX/SIPA


Invité ce matin sur BFM, alors que les éleveurs français se mobilisent depuis plusieurs semaines contre les pratiques de la grande distribution et de ses intermédiaires, Pierre Moscovici a choisi de faire le service après-vente de l'Europe. Parce que nous, bien sûr, le peuple, les gueux, on n'y comprend rien.

Non, il ne faut pas « incriminer l'Europe », « ce n'est pas elle qui a précipité cette crise ». Certes, nous explique-t-il, chacun des Etats a « dénié une partie de [sa] souveraineté ». Mais « il y a des marges » de manœuvre et elles se trouvent « pour l’essentiel dans les négociations » en cours, « sous l'égide du gouvernement » français notamment, tente de rassurer le commissaire européen aux Affaires économiques, dès les premières minutes de l’interview. Un point de vue que ne partage pas du tout Philippe Collin, agriculteur et ancien porte-parole de la Confédération paysanne, interrogé ce mardi par Marianne...

Mais très optimiste, presque enjoué, Moscovici s’accroche. Puisqu’il vous le dit, tout est dans les négociations ! Et surtout dans notre capacité à les mener à bien. C’est comme pour le fameux traité de libre-échange avec les Etats-Unis, le Tafta : « L’enjeu, d’abord, c’est la négociation elle-même » et sûrement pas de « renoncer au traité ». Car c'est bien connu : une « négociation réussie » donnera un « bon traité. » Vous n’avez pas compris ? Tans pis, pour Pierre Moscovici « 1) On réussit » et « 2) On explique » !

Ce que peut néanmoins d’ores et déjà avancer le commissaire, c’est que le Tafta offre des « capacités d’exportations » nouvelles pour les éleveurs français. Mais de quoi se plaignent-ils finalement ? En plus, comme il est trop fort en « négociations » notre commissaire européen, il sait déjà que le Tafta est un « traité d’intérêts mutuels ». D'ailleurs, il a « même envie de dire que c’est plus dans l'intérêt européen parce le marché américain est un marché plus fermé que le marché français ou globalement que le marché européen » ! Voilà qui sonne comme un aveu, puisque que l'on a la confirmation, de la bouche de Moscovici lui-même, que les marchés français et européen sont ouverts aux quatre vents. Mais le pire, selon sa logique, c'est qu'il nous faudrait donc les ouvrir davantage !

De toutes façons, Moscovici est plus optimiste que jamais et nous garantit que « la Commission européenne est mobilisée pour réussir cette négociation (sur le Tafta), pour qu’elle soit équilibrée et pour qu’elle défende nos intérêts. Il est hors de question d’accepter que la Politique agricole commune soit considérée comme un objet de protectionnisme ou soit vulnérabilisée ou menacée par ce traité, hors de question. » On s’en souviendra…

http://www.marianne.net/moscovici-tafta-est-plus-interet-europe-que-etats-unis-100235617.html

2609
Drones : Les futurs gadgets des gendarmes pour surveiller les manifestations


  Drones : Les futurs gadgets des gendarmes pour surveiller les manifestations. Pour un coût d'entretien minime et plusieurs heures de charge, les forces de l'ordre pourront identifier les meneurs et les individus "violents".

 


 
   Les hélicoptères dont le déplacement est très couteux et leur portée de vision limité à cause de l'altitude et des constructions, seront bientôt remplacés par des petites machines à hélices télécommandable à distance avec caméra intégré. Les gendarmes ont déjà procédé à des tests durant plusieurs mois dans un camp d'entrainement en Dordogne et ont même fait un appel d'offres.

   Les drones seront conçus pour être silencieux donc non détectable par les civils au sol, et seront équipés de caméras derniers cris pouvant zoomer assez pour une reconnaissance faciale.
Si le coût d'entretien est minime, le prix de ses drones lui n'est pas donné : Leur coût pourrait avoisiner entre 80 000 et 150 000 euros unité selon Rue89.



En parallèle :

   Les drones se sont montrés utiles dans bien des domaines, si bien que certaines entreprises comptent bien en banaliser l'usage pour les livraisons par exemple. Mais également à des fins médicales puisque un étudiant belge a créé le premier prototype de "Défibrillateur volant", un drone ambulance qui pourra attribuer les premiers soins avant l'arrivée des secours. Mais que ces machines volantes se banalisent, il reste plusieurs détails à régler tel que la circulation aérienne à basse altitude, qui doit être réglementée.



2610
La stratégie juive illuminati

Les illuminatis sont beaucoup plus discrets et prudent aujourd'hui qu'ils ne l'étaient il y a 1 siècle. Il est vrai que de nos jours, avec la télévision, les téléphones portables et l'internet, les informations circulent très vites et il est fréquent que des propos d'ordre privés se retrouvent en place publique contre la volonté de leurs auteurs. Il y a un siècle ce risque n’existait pas et ce qui se disait autour d'un bon repas en privé n'avait aucune chance de circuler partout le lendemain. Tout au plus un des convives pouvait-il rapporter la conversation a quelques personnes ou la publier dans un écrit, mais cela ne touchait que quelques personnes et de manière certaine aucun buzz ne pouvait en découler.

C'est ainsi qu'au début des années 20, lors d'un dîner, Otto Hhan, un illuminati, s'est épanché auprès du compte Saint-Aulère sur les plans des fascistes juifs pour contrôler le monde. Dans son livre "Genève versus la paix" (1937), le comte de Saint-Aulaire, qui était l’ambassadeur français à Londres, a rappelé cette conversation avec Otto Kahn qui a eu lieu peu de temps après la Première Guerre mondiale. Est-ce un moment de franchise ou bien a t-il succombé à la tentation de se vanter ? Toujours est-il qu'Otto Kahn (1869-1934), partenaire de Jacob Schiff et de Paul Warburg chez Kuhn Loeb, la banque d’investissement la plus influente des Etats-Unis, expliqua ce jour là comment les banquiers cabalistes "refont" le monde en créant des conflits artificiels et en en déterminant le résultat. Kahn indique que les banquiers utilisent également le nationalisme Juif (Sionisme) afin de dissoudre les identités nationales, d’ « unifier » le monde, de supplanter Dieu pour inverser la réalité et détruire l'État-nation. Cet exposé choquant aurait pu rapidement disparaître dans le "trou de la mémoire"et fort heureusement des hommes comme Henry Makow sont là pour les déterrer.



Le Comte de Saint-Aulaire narre les faits :

« J’ai gardé en mémoire la conversation échangée avec une de ces augures dont la table était voisine de la mienne, lors d’un de ces dîners internationaux… Il était devenu le directeur d’une grande banque de New York, une de celle qui finançait activement la Révolution Bolchévique… Un invité lui demanda comment il était possible que la haute finance protège et encourage le Bolchévisme, un système hostile à l’industrie bancaire… Notre ami qui se trouvait alors à la tête d’une institution charitable, pris une gorgée de Tokay, fit une pause, pris une longue bouffée sur son énorme cigare… et finit par dire » :

 

Extrait :

« Vous dites que le marxisme est l’antithèse même du capitalisme, qui est tout aussi sacré pour nous. C’est précisément pour la raison que ce sont des contraires directs l’un vis à vis de l’autre, qu’ils ont mis dans nos mains les deux pôles de la planète et nous permettent d’en être son axe. Ces deux contraires, comme le bolchevisme et nous-mêmes, trouvent leur identité dans l’Internationale. Ces opposés… se retrouvent dans l’identité de leur but et aboutissent à la refonte du monde depuis le dessus par le contrôle des richesses, et depuis le bas par la révolution.

Notre mission consiste à promulguer la nouvelle loi et la création d’un Dieu, c’est-à- dire dans la purification de l’idée de Dieu, et à la réaliser lorsque l’heure sera venue. Nous allons purifier l’idée en l’identifiant à la nation d’Israël, qui est devenue son propre Messie. L’avènement de celui-ci sera facilité par le triomphe final d’Israël…Notre dynamisme essentiel utilise les forces de la destruction et les forces de la création, mais utilise la première pour nourrir la deuxième… Notre organisation pour la révolution est attestée par le bolchevisme destructeur et pour la construction par la Société des Nations, qui est aussi notre œuvre.

Le bolchevisme est l’accélérateur et la Ligue est le frein sur le mécanisme dont nous fournissons à la fois la force motrice et la puissance de guidage.

Quel est le but ? Il est déjà déterminé par notre mission. Elle est formée d’éléments disséminés dans le monde entier, mais jeté dans la flamme de notre foi en nous-mêmes. Nous sommes une Société des Nations qui contient les éléments de tous les autres… Israël est le microcosme et le germe de la ville de l’avenir ».

 

Extrait :

« Nous les Juifs, formons une Ligue des Nations qui contient les éléments de toutes les autres. C’est cela qui nous qualifie pour unifier les nations autour de nous. Nous avons été accusés d’être les agents qui organisaient leur dissolution. C’est seulement sur des points imperméables à cette synthèse des éléments nationaux, dont les nôtres forment à la fois les modèles et les moyens, que nous agissons comme élément dissolvant. »

Il admet que leur but est de détruire l’État-nation et ce passage explique les attaques contre la Lybie, l’Irak, la Syrie – Tous les États-nation indépendants sont visés.

 

Extrait :

« Ceux qui sont surpris de notre alliance avec les Soviétiques oublient que la nation d’Israël forme le plus nationaliste de tous les peuples, car elle est la plus ancienne, la plus unie et la plus exclusive… elle a existé à travers les siècles en dépit de tous les obstacles et sans territoire pour lui donner force et vigueur. Comme la papauté, elle est de forme œcuménique et spirituelle… Mais son regard est tourné vers le futur plutôt que le passé et son royaume est de ce monde.

C’est pourquoi elle est le sel de la terre, pourtant elle est en même temps, le plus dessalé des nationalismes, ce qui signifie que le monde le décante et le dépouille.

Lorsque je dis « dépouille », je veux dire que le vin de notre nationalisme est le plus buvable du monde ; il a le bouquet le plus fin, et les nations du monde l’absorbent avec la plus grande facilité, avec délice et sans le mal de tête du lendemain.

Mais pour revenir au sujet du sel, connaissez-vous le dicton des saleurs de poissons ? Trop de sel corrode la chair, trop peu la laisse pourrir. Ce précepte peut avec justice être appliqué à la fois à l’esprit humain et aux peuples de la terre. Nous, les Juif, l’appliquons sagement comme il se doit, le sel étant l’emblème de la sagesse. Nous le mélangeons discrètement avec le pain que les hommes consomment.

Nous ne l’administrons en doses corrosives que dans des situations exceptionnelles, lorsqu’il est nécessaire de se débarrasser des débris d’un passé immoral, comme ce fut le cas de la Russie Tsariste. Cela devrait vous fournir l’explication partielle de notre regard favorable à l’égard du Bolchévisme ; il s’agit d’une salaison admirable utilisée pour corrompre et détruire et non préserver…

Vous m’objecterez que le Marxisme est l’antithèse du Capitalisme qui est tout aussi sacré à nos yeux. C’est précisément pour cette raison, étant directement opposés l’un à l’autre, qu’ils remettent entre nos mains les deux pôles de cette planète et nous permettent d’en être l’axe directeur. Les deux contraires, comme le Bolchévisme et nous-mêmes, trouvent leur identité dans l’Internationale. Ils se retrouvent dans l’identité de leur but, la recomposition du monde par le haut grâce au contrôle des richesses, et par le bas par la révolution.

Pendant des siècles Israël a été tenu à l’écart de la Chrétienté, parqué dans le ghetto… comme punition pour avoir tué Dieu. Ce sort nous a sauvé, et à travers nous, sauvera l’humanité. Grâce à lui, nous avons préservé notre génie et notre mission divine… Notre mission consiste à promulguer une nouvelle loi et à créer un Dieu, c’est-à-dire de purifier l’idée de Dieu et de la réaliser lorsque les temps seront venus. Nous purifierons l’idée de Dieu en l’identifiant avec la notion d’Israël, qui est devenu son propre Messie. Sa venue sera facilitée par le triomphe final d’Israël. Dans ces idées, nous trouvons notre Nouveau Testament, dans lequel nous réconcilions les rois et les prophètes, tout comme la figure de David le roi-prophète, le représentait en personne. Nous sommes rois pour que les prophéties s’accomplissent et nous sommes prophètes pour ne pas cesser d’être roi…

Dans l’organisation du Nouvel Ordre Mondial, nous sommes à l’œuvre à la fois par la révolution et la construction. Notre œuvre révolutionnaire est mise en évidence par le Bolchévisme destructeur, et la construction se révèle par la Ligue des Nations qui est aussi notre œuvre. Le Bolchévisme est l’accélérateur et la Ligue le frein du mécanisme au sein duquel nous sommes à la fois la force motrice et le pouvoir directeur. Quel est le but ? Celui qui est déjà déterminé par notre mission. Israël est une nation synthétique et homogène. Elle est formée d’éléments éparpillés à travers le monde entier, mais unis par la flamme de notre foi en nous-mêmes.

Nous les Juifs, formons une Ligue des Nations qui contient les éléments de toutes les autres. C’est cela qui nous qualifie pour unifier les nations autour de nous. Nous avons été accusés d’être les agents qui organisaient leur dissolution. C’est seulement sur des points imperméables à cette synthèse des éléments nationaux, dont les nôtres forment à la fois les modèles et les moyens, que nous agissons comme élément dissolvant.

Nous ne brisons pas la surface, excepté pour réveiller en profondeur les affinités qui ne se reconnaissent pas encore entres elles. Nous ne sommes le plus grand diviseur commun des nations que pour en devenir leurs plus grands fédérateurs communs. Israël est ainsi le microcosme en germe de la Cité du Futur. »

 

Commentaires d'Henry Makow :

Cette citation du puissant Otto Kahn par nom moins que l’ambassadeur français en Grande-Bretagne au cours de l’entre deux guerres m’a fait tomber de ma chaise ce matin. J’ai vérifié – le livre existe bien, c’est donc indiscutable que le comte de Saint-Aulaire l’a écrit. À mon grand désarroi, je n’ai trouvé aucune encyclopédie internet mentionnant l’ambassadeur Saint-Aulaire. Il semble que quelqu’un a essayé de le jeter dans le «trou de mémoire» d’Orwell.

J’ai continué à creuser et j’ai trouvé la preuve irréfutable de son existence dans un journal 1921 y compris les photos. Voici également un scan d’une revue littéraire de 1937 de la «Genève versus la paix":



Nous sommes dans les dernières étapes d’un complot à long terme par une cabale de banquiers juifs et leurs laquais maçonniques d’ériger un état policier mondial, et de nous contrôler par la fraude et la force (leurs mots d’ordre. ) Ceci a été réalisé par un "processus dialectique artificiel" dont les meilleurs exemples sont la Deuxième Guerre mondiale et la guerre froide où ils ont fabriqué et financé les adversaires. Aujourd'hui la dialectique illuminati se reflète par George Soros qui finance la gauche, et les frères Koch qui financent et contrôlent la droite.
 Les deux sont des juifs illuminati. La gauche radicale et l’islam sont également financés par des sociétés au travers de la fondation Tides. Vous pouvez parier que ce financement s’étend au contrôle des médias par la propriété ou la publicité. Il s’étend également à des universités, des fondations et des think tanks.

 

NDLR

Nous sommes actuellement dans une phase très active de leur agenda satanique comprenant la destruction du mariage et de la famille et l’intégration du satanisme, de l’homosexualité, de la pornographie, de la promiscuité, de la pédérastie et de l’inceste.

En fonction de se que l'on veut faire on choisira la couleur de sa pilule, bleue ou rouge. Vous pouvez faire l'autruche ou vous réveiller. L'actualité devrait vous aider.

 

chris

http://reveil-et-vous.fr/article-la-strategie-juive-illuminati.html