Voir les contributions

Cette section vous permet de consulter les contributions (messages, sujets et fichiers joints) d'un utilisateur. Vous ne pourrez voir que les contributions des zones auxquelles vous avez accès.


Messages - mike

3061
5.000 euros d'amende requis contre Eric Zemmour pour «Incitation à la haine raciale»



Une amende de 5.000 euros a été requise mercredi à l’encontre du polémiste Éric Zemmour poursuivi notamment pour incitation à la haine raciale, à la suite d’une chronique à la radio dans laquelle il évoquait « les bandes » d’étrangers « qui dévalisent, violentent ou dépouillent ».

Le parquet a en outre requis 3.000 euros d’amende avec sursis à l’encontre de RTL, poursuivie pour avoir diffusé la chronique de M. Zemmour sur son site internet.

Zemmour et les invasions barbares

Le 6 mai 2014, Eric Zemmour, également poursuivi pour « diffamation raciale », avait déclaré : « Les Normands, les Huns, les Arabes, les grandes invasions d’après la chute de Rome sont désormais remplacés par les bandes de Tchétchènes, de Roms, de Kosovars, de Maghrébins, d’Africains qui dévalisent, violentent ou dépouillent. » « J’aurais pu ajouter les Russes et les Géorgiens, mais il faut bien s’arrêter », a répondu incisif M.Zemmour à la présidente du tribunal qui l’interrogeait sur les raisons qui l’avaient conduit à ne citer « que » ces cinq « cibles ».

Le polémiste, qui s’est retranché derrière des chiffres et des documents sur la délinquance restés « au fond de son cerveau » au fil de leur lecture, a expliqué avoir également appuyé ses propos sur des témoignages, comme ceux « d’agriculteurs dépouillés par des bandes de roms » et « des touristes chinois dévalisés à Paris » par ces mêmes « bandes ».

«Des propos sans nuances»

Le journaliste a aussi souligné qu’il travaillait « dans l’urgence » et qu’il ne pouvait pas analyser toutes les statistiques sur la délinquance et se devait donc de « synthétiser ». « C’est ma liberté d’expression, si on ne fait pas ça on ne peut plus travailler », s’est défendu M. Zemmour se disant « victime d’un procès profondément politique ».

Mais pour le procureur de la République M. Zemmour tient « des propos sans nuances » qui « rejaillissent sur des groupes visés dans leur ensemble » et « stigmatisent » les populations immigrées. « Vous parlez d’acharnement, mais je ne sais pas de qui l’on parle », a ajouté la magistrate après avoir souligné que le prévenu avait déjà été condamné en 2011 pour les mêmes chefs après avoir déclaré à la télévision que « la plupart des trafiquants sont noirs et arabes, c’est comme ça, c’est un fait ».

Le jugement a été mis en délibéré au 22 septembre.

http://www.20minutes.fr/societe/1639223-20150624-5000-euros-amende-requis-contre-eric-zemmour-incitation-haine-raciale

3062
Attentat en Isère: Sarkozy réclame un «niveau de sécurité rehaussé»

REACTIONS - Toutes les personnalités politiques témoignent de leur effroi...

Les personnalités politiques ont commencé à réagir, sur Twitter ou via des communiqués, à l’attentat commis dans une usine de produits chimiques à Saint-Quentin-Fallavier, en Isère. Les voici.

Nicolas Sarkozy, président des Républicains : « Nous demandons donc solennellement au gouvernement de faire toute la lumière sur les circonstances exactes de cette attaque et de tirer impérativement toutes les leçons de ce nouvel attentat, en rehaussant notre niveau de vigilance ».

François de Rugy, co-président du groupe écologiste à l’Assemblée nationale : « Nous le savions, la menace terroriste est là et toujours là. Face à cette lâche barbarie, sang-froid, fermeté, vigilance préventive. »

Marine Le Pen, présidente du Front national : « L’horreur islamiste a de nouveau frappé notre pays […] ». Elle réclame des « mesures fermes et fortes » pour « terrasser l’islamisme », dont le rétablissement des frontières nationales, l’expulsion de « l’ensemble des étrangers suspectés de fondamentalisme islamiste » et des binationaux « après déchéance de leur nationalité française ».

Jean-Christophe Cambadélis, Premier secrétaire du PS : « Grande émotion devant cet attentat et son mode opératoire. Restons unis. Pas d’amalgames. Ne jouons pas sur les peurs. #Isère »

Emmanuelle Cosse, secrétaire nationale EELV : « Face à la folie meurtrière, colère et dégoût. Solidarité avec les victimes et leurs familles. Ne laissons pas gagner la haine. »

Laurent Wauquiez, secrétaire général des Républicains (LR) : « L’Etat doit la plus grande protection aux citoyens devant la menace terroriste, qui a frappé l’Isère. L’horreur ne doit pas céder à la peur »

Alain Juppé, maire LR de Bordeaux : « La menace terroriste est maximum. L’attentat en Isère nous le rappelle hélas ! L’État doit tout mettre en œuvre pour protéger ses citoyens »

Christian Estrosi, député LR de la 5e circonscription des Alpes-Maritimes : « Si l’auteur est vérifié, cet acte terrifiant et dramatique, qui vient de se dérouler en Isère, confirme une fois de plus, la présence d’une cinquième colonne sur notre territoire »

Nadine Morano, députée européenne LR : « Les réseaux dormants en action, la 5e colonne en marche, que les naïfs prennent conscience de la gravité du terrorisme islamiste en France. »

Eric Ciotti, député LR de la 1re circonscription des Alpes-Maritimes : « Ce nouvel attentat confirme l’impérieuse nécessité du projet de loi renseignement. # lucidité # Isère »

Gilbert Collard, député RBM du Gard : « L’auteur de l’attentat était connu des services : renseignement efficace comme toujours, après le drame, après la mort ! (…) Valls ordonne « une vigilance renforcée » sur les sites sensibles Rhône-Alpes, il serait temps »

Robert Ménard, maire FN de Béziers : « # attentat en # Isère : l’auteur aurait déployé un drapeau de # Daech. On parie qu’il sera présenté comme un « déséquilibré ? »

Jean-Jacques Queyranne, président PS de la région Rhône-Alpes : « La sauvagerie a encore frappé, en Isère. Il faut unir nos rangs, faire face avec fermeté et vigilance pour combattre la terreur. »


http://m.20minutes.fr/politique/1640375-attentat-isere-sarkozy-reclame-niveau-securite-rehausse

3063

« La France doit assumer qu’elle est un pays musulman »
Par perubu le 20/01/2015 

Article du journaliste du Monde Soren Seelow journaliste du Monde sur le « retard français dans la lutte contre l’extrémisme ». Il s’appuie sur un rapport remis fin décembre à la Fondation d’aide aux victimes du terrorisme, Pierre Conesa, ancien haut fonctionnaire au ministère de la défense


La France doit par ailleurs assumer qu’elle est un pays musulman et participer à la modernisation de la pensée coranique, à travers la création d’un institut de théologie islamique. Elle est légitime dans la revendication d’un siège à l’Organisation de la coopération islamique pour faire valoir ses droits : « Avec six millions de musulmans, elle peut se considérer comme le porte-parole d’un communauté plus significative qu’un tiers des Etats


La dernière vague d’attentats en est une illustration tragique. La lutte antiterroriste à la française, appuyée sur la législation la plus intrusive d’Europe et l’efficacité des services de renseignement, n’a fait que retarder l’inévitable. Faute d’avoir traité politiquement la montée du fondamentalisme islamiste, les gouvernements successifs ont opposé une réponse exclusivement sécuritaire à sa manifestation terroriste. [...]

Toute politique doit reposer sur une définition sans ambiguïté de son objet. Le rapport préconise donc de bannir l’expression « terrorisme international », formule creuse au regard de la diversité de ces mouvements. Il rejette également le terme d’« islamisme », afin de casser le sentiment de stigmatisation des musulmans. [...]

http://www.fdesouche.com/555543-france-assumer-quelle-pays-musulman#


3064
Valls aux adolescents : «Habituez-vous à vivre avec le terrorisme»



Deux jours après avoir évoqué un «apartheid» et au lendemain de la présentation du plan école par Najat Vallaud-Belkacem, Manuel Valls s'exprimait vendredi lors d'un déplacement dans deux lycées de Seine-et-Marne.

Manuel Valls poursuit sa phase de communication dure. En présence de la ministre de l'Éducation nationale, Najat Vallaud-Belkacem, et du ministre de l'Agriculture, Stéphane Le Foll, le premier ministre a tenu à rappeler aux lycéens la réalité des tensions actuelles de la société françaises.

«Les jeunes Français doivent s'habituer à vivre durablement avec la menace d'attentats», a déclaré Manuel Valls devant les élèves d'un lycée agricole à Brie-Comte-Robert (Seine-et-Marne). «Votre génération, votre classe d'âge, doit s'habituer à vivre avec ce danger pendant un certain nombre d'années», a-t-il ajouté lors de cet échange, en rappelant «la menace» que constituait le retour en France de jeunes djihadistes formés à l'étranger et déterminés à frapper leur propre pays.

Interrogé sur la durée du maintien du plan Vigipirate par un lycéen de Brie-Comte-Robert, le premier ministre a répondu que le dispositif durerait aussi longtemps que nécessaire: «Moi je ne veux rien cacher de cette menace, elle existe et les enseignants doivent le savoir», a-t-il poursuivi.

http://www.lefigaro.fr/politique/2015/01/23/01002-20150123ARTFIG00199-valls-aux-adolescents-habituez-vous-a-vivre-avec-le-terrorisme.php

3065
Révélations de Snowden : comment les USA aident Israël et recrutent les djihadistes de Daesh



Glenn Greenwald l’avait dit : « Snowden fera d’autres révélations importantes à propos d’Israël. » Et c’est ce qui s’est passé. Le journaliste britannique qui a déclenché le scandale des écoutes illégales mises en place par la National Security Agency (l’affaire dénommée le ‘Datagate’) revient à la chargesur son site The Intercept. Les tout derniers documents top-secret examinés par Greenwald parmi les quelque 1,7 million de fichiers fournis par l’ex-agent de la CIA [et fondateur du site Wikileaks] Edward Snowden, éclairent d’un jour nouveau l’agression israélienne contre les Palestiniens de Gaza, une nouvelle fois d’actualité. Ils mettent notamment en évidence l’implication directe des USA et de leurs principaux alliés. Au cours des dix dernières années – selon ces documents – la NSA a fortement augmenté son soutien, financier, en armes et en informations, à son homologue israélienne, l’unité 8.200 (aussi appelée ‘ISNU Sigint’).

La coopération entre les deux agences a débuté en 1968 et a formé la base des relations étroites qui existent actuellement entre les autres agences de renseignement israéliennes et celles américaines, comme la CIA, le Mossad et la division des opérations spéciales.

Des services secrets alliés dans le but de tenir sous contrôle plusieurs objectifs et aussi « les pays d’Afrique du Nord, du Moyen-Orient, du golfe Persique, du Sud-Est asiatique et les Républiques islamiques de l’ex-Union soviétique. » Dans de nombreux cas, la NSA et l’ISNU ont collaboré avec les agences de renseignement britanniques et canadiennes, le GCHQ et le CSEC. On découvre aussi l’aide de certains pays arabes comme la monarchie jordanienne, et le rôle des forces de sécurité de l’ANP dans la fourniture de services d’espionnage essentiels pour identifier et frapper des « objectifs palestiniens. » The Intercept montre également un reçu de paiement daté du 15 avril 2004.

Les agressions répétées contre la population de Gaza – explique Greenwald – ne seraient pas possibles sans le soutien des USA, toujours prompts à satisfaire les requêtes belliqueuses d’Israël, comme cela s’est produit avec les 225 millions de dollars additionnels approuvés pour financer le système de missiles israélien. Une attitude qui tranche avec le présumé rôle de médiateur affiché ostensiblement par les États-Unis dans le conflit israélo-palestinien. Des faits qui affaiblissent d’autant les paroles prononcées par Barack Obama, comme si le président US n’était qu’un simple spectateur face au massacre des enfants de Gaza (« C’est effrayant de voir ce qui se passe là-bas. »)

The Intercept fait observer qu’Obama parle de [la tragédie de] Gaza comme s’il s’agissait d’une calamité naturelle, d’un événement incontrôlable auquel le gouvernement des USA assiste impuissant. D’après les documents diffusés par Snowden, actuellement réfugié en Russie, la CIA et le Mossad ont entrainé Abu Bakr Al-Baghdadi, l’actuel leader de l’État islamique en Irak et au Levant (EIIL). L’EIIL, qui prône le retour au « Califat » a initialement été constitué en Égypte pour combattre le gouvernement de Bashar al-Assad. Il a reçu des armes de la part du renseignement US et de celui du Royaume-Uni, et des financements de l’Arabie Saoudite et de la monarchie du Qatar.

Abu Bakr Al-Baghdadi a été prisonnier à Guantanamo de 2004 à 2009. Au cours de cette période, la CIA et le Mossad l’auraient recruté pour fonder un groupe en mesure d’attirer des djihadistes de différents pays vers un endroit précis, et ainsi les tenir loin d’Israël. Pour Snowden, « la seule solution pour protéger l’État juif est de lui créer un ennemi à ses frontières, mais en le dirigeant contre les états islamiques qui s’opposent à sa présence. » Une opération secrète dénommée « Nid de frelons ».

L’étroite collaboration entre les services de renseignement de Washington et ceux de Tel-Aviv n’a pourtant pas empêché l’espionnage réciproque entre les deux grands alliés. C’est ainsi – comme le révèle le journal allemand Der Spiegel – que les services secrets israéliens ont intercepté les conversations du secrétaire d’État américain John Kerry avec les médiateurs arabes et l’Autorité palestinienne, pour avoir les réponses toutes prêtes lors de l’ultime tentative de négociations avec les Palestiniens.


http://allainjules.com/2015/06/25/revelations-de-snowden-comment-les-usa-aident-israel-et-recrutent-les-djihadistes-de-daesh/

3066
Maladies cardiaques : bien surveiller ses gencives et ses dents



Les relations entre l'état des dents et des gencives et les pathologies cardiaques sont bien connues. Un rapport paru en Mai 2015 dans la revue Arteriosclerosis dont l'auteur principal est Hatice Hasturk, directeur du Forsyth's Center for Clinical and Translational Research du Massachusetts, rappelle les liens entre la santé buccale et les maladies cardiaques.

Carie non soignée : risques d'infections
Une carie en cours d'évolution peut atteindre le nerf et la pulpe dentaire en creusant dans la dent atteinte.
 Les bactéries peuvent ainsi passer facilement dans cette zone riche en petits vaisseaux, atteindre la circulation sanguine et se développer dans un ou plusieurs organes.Lorsqu'elles atteignent le coeur, les bactéries peuvent ainsi provoquer une endocardite.
D'autre part, les personnes présentant préalablement un problème cardiaque, comme celles portant des valves cardiaques artificielles sont davantage fragilisées par ces bactéries risquant ainsi une infection gravissime.
De la même manière, une étude parue en 2014 a montré en que les patients atteints d'une pathologie cardiaque et qui n'avaient pas une bonne santé bucco-dentaire, notamment ceux présentant une parodontite, inflammation des tissus de soutien des dents parmi lesquels l'os alvéolaire, le ligament alvéolo-dentaire, la gencive et le cément, rechutaient davantage dans les mois suivants.

Surveiller systématiquement l'état de la bouche
Les responsables de ces travaux précisent qu'il faut désormais dans le cadre de la prévention des maladies cardio vasculaire surveiller l'état de sa bouche comme on surveille l'hypertension, le cholestérol, le diabète ou le tabagisme.

Lien entre parodontie et athérosclérose
L'étude met en évidence les liens entre la parodontie et l'athérosclérose, provoqués par la co-existence d'une inflammation. D'autre part, selon ces travaux, il semble que l'inflammation des gencives de patients cardiaques diminue lorsqu'ils reçoivent un traitement à fortes doses de statines, médicament prescris dans l'hypercholestérolémie.

Traitement des gencives : diminution de la paroi des artères
En 2014, une autre équipe de chercheurs australiens avait mis en évidence que le traitement des gencives diminuait l'épaisseur de la paroi des artères des patients étudiés.

Consulter son dentiste régulièrement
Une consultation annuelle chez son dentiste est préconisée, et ceci même en l'absence de symptômes. L'état buccal doit ainsi être surveillé de la même manière que sa tension artérielle. Les personnes présentant un problème cardiaque doivent surveiller encore plus étroitement l'état de leurs gencives et leurs dents.


Copyright photo © koya979- Fotolia.com
http://sante-medecine.commentcamarche.net/faq/52274-maladies-cardiaques-bien-surveiller-ses-gencives-et-ses-dents

3067
Et c'est que le début , il dérange de trop ce pape , trop humain et trop réaliste

3068
Une attaque kamikaze contre le pape François vient d’être déjouée

Un pakistanais de 36 ans a été arrêté à son arrivée sur le sol italien à l’aéroport de Leonard de Vinci de Fiumicino. Le terroriste venait d’Islamabad bien qu’il soit déclaré comme étant résidant à Rome. Et chose incroyable, ce terroriste a pu résider sur le territoire européen depuis des années alors qu’il serait l’un des organisateurs de l’attentat sur un marché de Peshawar en 2009 qui avait fait plusieurs dizaines de morts. Ce pakistanais faisait partie d’une cellule liée à Al-Qaïda et basée en Italie.

Il projetait avec son complice arrêté à Olbia de commettre un attentat kamikaze contre le pape François.

Sinon, les frontières européennes continuent d’être grandes ouvertes et l’islam est une religion de paix. Dormez braves gens !


http://www.medias-presse.info/une-attaque-kamikaze-contre-le-pape-francois-vient-detre-dejouee/34036

3069
Attentat au Koweït : 25 morts et plus de 200 blessés dans l'attentat anti-chiite

International 




Le groupe extrémiste sunnite Etat islamique a frappé pour la première fois vendredi un lieu de prière fréquenté par des chiites dans le riche émirat pétrolier de Koweit, tuant 25 personnes et blessant plus de 200 blessés en plein ramadan.

Le Koweit est un pays à majorité sunnite. L'Arabie saoudite voisine a été secouée à deux reprises le mois dernier par des attaques semblables de l'organisation jihadiste, qui ont fait au total plus de 20 morts.

L'attaque de Koweit a été perpétrée le jour où la Tunisie était également frappée par un attentat particulièrement meurtrier, qui a fait au moins 37 morts, tandis qu'en France un homme était décapité.

Le groupe ultra-radical sunnite EI, qui considère les chiites comme des hérétiques, a très rapidement endossé la responsabilité de l'attentat mené pendant la grande prière dans la mosquée Al-Imam al-Sadeq à Koweït City, au deuxième vendredi du mois de jeûne musulman.

Le bilan s'établissait dans l'après-midi à au moins 25 morts et 202 blessés, a indiqué le ministère de l'Intérieur.

Selon un témoin interrogé par l'AFP, des "dizaines de personne ont été tuées et blessées", faisant craindre un bilan plus lourd, et des photos horribles circulant sur les réseaux sociaux montraient des corps ensanglantés au milieu des débris dans la mosquée.

Un photographe de l'AFP, arrivé sur les lieux de l'explosion, a indiqué que la zone était sécurisée par un cordon policier.

La semaine dernière, le porte-parole officiel de l'EI avait appelé les musulmans dans le monde à engager la guerre sainte durant le ramadan, qui a débuté le 17 juin, pour en faire "un mois de malheur pour les mécréants".

Dans un communiqué, la "Province de Najd", qui s'est récemment manifestée comme la branche saoudienne de l'EI, a affirmé qu'un kamikaze, Abou Souleiman al-Mouwahhid, a perpétré l'attentat contre une mosquée qui "répandait l'enseignement chiite parmi la population sunnite". C'est la première fois que le Koweït est touché par le groupe jihadiste.

Cette même "Province de Najd" a revendiqué en mai les deux attaques meurtrières contre les chiites dans le royaume saoudien. L'EI avait également endossé la responsabilité de cinq attentats quasi simultanés contre des mosquées dans la capitale du Yémen, Sanaa.

L'émir du Koweït, Cheikh Sabah al-Ahmad al-Sabah, s'est rapidement rendu sur les lieux de l'attentat et des images de la télévision d'Etat l'ont montré dans les décombres, visiblement ému.

Il a plus tard indiqué que cet attentat était "une tentative désespérée et diabolique de s'en prendre à l'unité nationale du Koweït", pays où les chiites représentent environ un tiers des 1,3 millions de citoyens.

Le gouvernement s'est réuni en urgence alors que le ministre de l'Intérieur a encore élevé le niveau d'alerte, qui avait déjà été relevé il y a trois semaines après les attentats anti-chiites en Arabie saoudite, et mobilisé des forces de sécurité.

Dans l'émirat, les condamnations ont été unanimes. Le principal groupe représentant l'islam sunnite, le Mouvement islamique constitutionnel, s'est insurgé contre une "basse attaque criminelle contre une mosquée".



Le principal leader religieux sunnite du pays, cheikh Ajeel al-Nashmi, a jugé que l'attaque était un acte criminel visant à semer les graines de la discorde" mais que "chiites et sunnites feront assurément échouer la conspiration des terroristes".

http://www.lalibre.be/actu/international/attentat-au-koweit-25-morts-et-plus-de-200-blesses-dans-l-attentat-anti-chiite-558d646a35705238f342bd25#e29fc

3070
Multirécidiviste sans permis : faute de loi, il reste libre



M.M. a 29 ans, il a un emploi, mais il pense, comme beaucoup à Tahiti, qu’il n’est pas indispensable de passer le permis pour se déplacer en voiture sur les routes du fenua. Cela lui a déjà valu six condamnations sans compter celles pour conduite en état d’ivresse et vol en réunion. Cela n’a, semble-t-il, pas changé les habitudes de cet habitant du quartier Taunoa, à Papeete. 
 Le juge réfléchit et demande : “Vous portez le même nom ? Avez-vous un lien avec l’homme que j’ai condamné hier ?” 
“Oui, c’est mon cousin, il est parti à Nuutania”, répond le prévenu. 
 La leçon est toute trouvée pour le juge : “Votre cousin était sans permis aussi. Il a provoqué un accident qui a tué son passager et blessé très gravement les trois personnes qui se trouvaient dans l’autre véhicule, donc il a fini à Nuutania.”
Le juge semble alors envoyer un message à la salle et aux médias présents pour être relayé. “La récidive en matière de permis est un délit, mais contrairement à la métropole, il n’est pas punissable de peine de prison, c’est une particularité polynésienne.” Avant d’ajouter : “Comme le nombre de morts sur la route.”
Devant le prévenu silencieux, le juge poursuit sa diatribe. “En métropole, aujourd’hui, je vous aurais envoyé en prison. Ici, on ne peut vous sanctionner seulement après que vous ayez tué quelqu’un, c’est absurde, ce serait mieux avant.” Il le condamne à 170 000 F d’amende, le maximum pour ce genre de délit, avant de conclure : “En espérant que le gouvernement modifie cette loi.” 

Compte rendu d’audience  Florent Collet 

http://www.ladepeche.pf/Multirecidiviste-sans-permis-faute-de-loi-il-reste-libre_a6274.html

3071
Le frelon asiatique approche de la Belgique: l'administration wallonne aux aguets

En matière d’insectes, il est devenu l’ennemi public nº1… Et il devrait bientôt franchir la frontière belge. Sans ennemi naturel ni véritable prédateur, le frelon asiatique est un danger pour les abeilles et est réputé pour être parfois agressif face à l’homme. En Wallonie, les autorités redoutent son arrivée.



Le frelon asiatique a un point commun avec le grand méchant loup. On le voit partout.... Il y a quelques semaines, certains pensaient l’avoir aperçu à Lavaux-Saint-Anne. Fausse alerte! Il ne s’agissait que de son cousin, le frelon européen. Pourtant, le frelon asiatique, originaire des provinces du Zhejiang et du Jiangsu en Chine, devrait bientôt débarquer chez nous.

«Vers 2004-2005, des observations de ce frelon ont été faites en France», nous explique Frédéric Francis, professeur d’entomologie à Gembloux Agro-Bio Tech Université de Liège. «C’est une espèce exotique qui a probablement été déplacée suite à l’importation de produits. Toujours est-il que le frelon asiatique remonte chaque année de 80 à 100 kilomètres vers le nord. L’espèce, qui prolifère, a été observée aux portes de Paris. Et devrait donc atteindre notre pays.»


Facile de le reconnaître

Frelons asiatiques et européens sont fort différents. Le frelon européen ressemble à une guêpe mais a une taille deux fois plus importante. Son abdomen est rayé en jaune et noir, alors que la tête, le thorax, le haut de l’abdomen et les antennes sont teintés de roux.

Le frelon asiatique, lui, est un peu plus petit et plus foncé. Il porte un anneau jaune sur la fin de l’abdomen. Son aiguillon est capable de traverser des tissus épais, des bottes en caoutchouc et de piquer en profondeur. Le nid de frelon, fait de fibres de cellulose mâchées, peut atteindre un mètre de haut et 80 centimètres de diamètre.

Si le frelon asiatique provoque des frayeurs chez de nombreux jardiniers français occupés à tondre le gazon, ils représentent un véritable danger pour les abeilles, dont les populations ont déjà été décimées par l’utilisation abusive de pesticides: « C’est un prédateur d’autres insectes», ajoute Frédéric Francis. «Et le problème, c’est que ce frelon va chasser les abeilles ouvrières des ruches. Contrairement aux frelons européens, les asiatiques sont moins chassés par les prédateurs comme les oiseaux: leur apparence est différente. Or la sélection de la proie par l’oiseau est visuelle.»


La Wallonie aux aguets

Reste que les autorités ne restent pas inactives. Interrogé par le député PP André-Pierre Puget, le ministre wallon de la Nature, René Collin (cdH), a rappelé que l’arrivée de ces frelons «ne saurait tarder» et a expliqué les mesures déjà mises en place. Ainsi, la Cellule interdépartementale sur les espèces invasives a dû développer des outils de communication relatifs à cette espèce. Le CARI, fédération des apiculteurs, a mis en place un réseau de vigilance pour détecter leur présence à proximité des ruchers. Enfin, le Centre wallon de Recherches agronomiques est chargé de détruire les nids signalés en Wallonie.

http://www.sudinfo.be/1312243/article/2015-06-16/le-frelon-asiatique-approche-de-la-belgique-l-administration-wallonne-aux-aguets
 

3072

Attentat en Isère : déjà instrumentalisé pour soutenir la surveillance


Nouvel attentat, nouvelle justification de la surveillance et du projet de loi renseignement. Mais que demanderont de plus les responsables politiques lorsque la loi renseignement entrera en vigueur, et que se produira tout de même un nouvel attentat ?



C'est, espérons-le, la dernière fois qu'il pourra dire cela. "Ce nouvel attentat confirme l'impérieuse nécessité du projet de loi renseignement", a tweeté vendredi le député Eric Ciotti (Les Républicains), en guise de première réaction à l'attentat commis ce matin en Isère, qui a fait un mort et plusieurs blessés. D'ici maximum un mois, la loi sera promulguée au Journal Officiel et entrera en vigueur aussitôt que le président de la Commission nationale de contrôle des techniques de renseignement (CNCTR) aura été désigné, ce qui devrait se faire rapidement.


Mais si c'est la dernière fois qu'Eric Ciotti peut ainsi trouver prétexte à un attentat pour justifier la loi renseignement adoptée cette semaine par le Parlement, ce n'est, hélas, certainement pas le dernier attentat en France. Il est même à craindre, en raison de la situation géopolitique et des tensions communautaires plus vives que jamais en interne, qu'il y en ait rapidement d'autres.







Or c'est toute la question qui se pose : que demanderont Eric Ciotti et tous les partisans de la logique sécuritaire lorsque se produira le nouvel attentat ?

La question n'est pas de savoir s'il aura lieu mais quand. Et lorsqu'il aura lieu, que demanderont encore de plus, en renoncement aux droits de l'homme, ceux qui ont déjà obtenu que l'on fasse surveiller par des machines le comportement des hommes et des femmes, en recoupant leur activité privée avec des schémas comportements réputés typiques des terroristes ? Faudra-t-il affiner les algorithmes pour mieux cibler, ou les élargir pour ne plus manquer personne ? Faudra-t-il aller plus loin encore dans la discrimination, notamment religieuse, au prétexte que ceux qui commettent des attentats ont très souvent la même obédience ?

INFINITE LOOP

Le projet de loi renseignement a enclenché, comme la loi anti-terroriste de novembre 2014, une spirale du sécuritaire dont on ne sait où elle peut s'arrêter. Si elle le peut.

Pourtant, une fois encore, comme c'est systématiquement le cas, il semble que l'identification des potentiels terroristes ne soit pas en cause. "Un individu d'une trentaine d'années connu des services de la DGSI a été interpellé", nous dit déjà le Dauphiné Libéré. La surveillance à outrance n'est pas la solution. Elle ne l'a jamais été et ne le sera jamais. La réponse au terrorisme ne peut être que politique. Elle commence par refuser la censure qui n'a jamais été qu'huile sur le feu dans toutes guerres, et par une interrogation sur la réponse collective que l'on veut opposer au terrorisme : abandonner nos libertés pour tenter d'être en sécurité, ou risquer notre sécurité pour conserver nos libertés ?

S'il faut faire un choix, il faut préserver ce que l'on veut avoir comme définition de nos valeurs. Sommes-nous un peuple qui veut la liberté, ou un peuple qui veut la sécurité ?

Il n'y a pas de bonne réponse. C'est un débat de société, qu'il faut avoir impérativement avant que le glissement vers le sécuritaire ne devienne irréversible. En faisant adopter sa loi renseignement dans l'urgence et dans l'émotion, avec la totalité des articles adoptés en première lecture par les députés moins d'un mois après la divulgation du texte, le gouvernement a privé le peuple de ce débat.

En savoir plus sur http://www.numerama.com/magazine/33529-attentat-en-isere-deja-instrumentalise-pour-soutenir-la-surveillance.html#mUl4Rqsgxb9KcBQi.99

3073
Agression homophobe à la machette à Marcinelle

Un jeune homme a été sérieusement blessé.
     

Un homme a été agressé à Marcinelle, avenue Paul Pastur. Le jeune homme de 21 ans a été abordé par un individu qui l’a aussitôt insulté en proférant des propos homophobes.

L’auteur lui a ensuite porté un coup de poing au visage avant de sortir une machette de son sac. Sans hésiter, il a porté un coup au bras de la victime qui a été sérieusement blessée.

Le jeune homosexuel est parvenu à s’enfuir et à prévenir les secours. Il a été transporté en milieu hospitalier où il devait se faire opérer ce vendredi.

La police locale de Charleroi a quant à elle entamé des recherches pour retrouver l’auteur de cette agression.

http://www.lesoir.be/920109/article/actualite/regions/hainaut/2015-06-26/agression-homophobe-machette-marcinelle

3074
Hors europe / Les élites sont en train d'évacuer...
« le: 26 juin 2015 à 16:41:31 »
 Les élites sont en train d'évacuer...



AUSTIN, Texas (. INTELLIHUB ) - Le samedi 20 Juin, l'animateur radio et d'informations alternatives Alex Jones a publié une "alerte urgente" en videocast sur YouTube déclarant que les "élites sont en train d'évacuer" aux États-Unis à cause de Jade Helm 15, alors que Jones affirme désormais qu'il ne s'agit pas d'un exercice.

 «Je veux juste être clair. Vous devez écouter très attentivement ce que je dis », a déclaré Jones.
 
"Cela m'a frappé ce matin [...] Je ne comprenait pas clairement l'opération pour ce qu'elle est".

 Jones a déclaré avoir reçu "deux appels différents [...] par des gens riches extrêmement importants" qui lui demandaient pourquoi il ne partait pas les Etats-Unis "d'ici Octobre."
 
«[...] Vous arrivez si près d'un problème lorsque vous êtes un expert que vous devenez un peu aveugle."
 
 Selon Jones ses interlocuteurs avaient «un haut niveau hiérarchique [...] et des connexions militaires" qui partent en ce moment des États-Unis."
 
"Je ne suis pas ici pour vous faire peur", a déclaré Jones, en soulignant la façon dont nous «sommes dans les temps alarmants."
 
"[...] L'Europe a commencé à plonger dans la pire crise économique depuis les années 1920 et 30 cette semaine et cela est à peine évoqué aux États-Unis et il y a pire."
 
«[...] Les banques centrales ont des de nombreuses demandes de gouvernements qui veulent récupérer leur or [...] Tout le monde a ce mauvais sentiment."
 
"Pourquoi certains milliardaires ont préparé des lieux de repli?", Demande Jones, citant un article de Zéro Hedge et d'autres.
 
 Jones continue à lire d'autres gros titres de "cette semaine" uniquement démontrant que quelque chose ne va pas.
 
"Il ont un tas d'or à Manhattan et le Texas veut le récupérer", Jones cite Bloomberg.
 
"Le Texas retire son or de la Réserve fédérale privée et JADE HELM pointe le bout de son nez. Ils savent quels sont les Etats qui ne vont pas s’aligner, quels États ne supporteront pas la mise en place de loi martiale. Je pensais que JADE HELM était juste un exercice au début, je ne savais pas pourquoi ils flippaient autant à l'avance. C'est la couverture pour une occupation militaire du Sud-Ouest et cette information me vient directement de militaires de haut niveau."
 
"Je ne peux même pas croire que ça se passe réellement [...] c'est tellement épique."

 Jones dit aussi qu'il y "50 à 60 pour cent de probabilité" que nous entrions en guerre avec "la Russie" dans un avenir proche.

http://echelledejacob.blogspot.fr/2015/06/alerte-les-elites-sont-en-train-devacuer.html

3075
Une famille de gitans belges propriétaire d'une Ferrari: bienvenue dans la famille Modeste



Ils sont gitans et belges. La Ferrari 458 d’un des membres de la famille Modeste a récemment créé un bad buzz pour leur communauté. Plutôt que de la photographier au loin au milieu d’une cinquantaine de caravanes. La DH a décidé d’aller à leur rencontre pour poser les questions que beaucoup se posent. Âgé de 35 ans, le propriétaire du bolide italien y a répondu en personne, dans l’espoir de couper court aux fantasmes. Avant de nous emmener faire un petit tour et de nous passer le volant.

Pouvez-vous vous présenter ?

"On est la famille Modeste, une famille d’environ 500 personnes. On est tous belges. On est tous nés dans ce formidable pays qu’est la Belgique. Nos grands-parents et parents aussi. Mon grand-père, Jean Baudain, a été déporté dans le camp de concentration d’Auschwitz avec ses sept frères et ses trois sœurs. Quand ils en sont ressortis, ils n’étaient plus que trois et il a atterri en Belgique où il est devenu le roi des gitans. On est chrétien évangélique. On croit au Père, au Fils et au Saint-Esprit. On suit la Bible. On s’entraide beaucoup entre nous et on respecte toujours les aînés. Tout le monde est le bienvenu chez nous. Il ne faut donc pas venir prendre en cachette des photos de nos voitures sans nous poser la moindre question."

(...)
http://www.dhnet.be/actu/faits/une-famille-de-gitans-belges-proprietaire-d-une-ferrari-bienvenue-dans-la-famille-modeste-video-558c593135705238f33e1fb1#20310