Voir les contributions

Cette section vous permet de consulter les contributions (messages, sujets et fichiers joints) d'un utilisateur. Vous ne pourrez voir que les contributions des zones auxquelles vous avez accès.


Messages - mike

3301
Cette maison flottante futuriste est à moitié submergée et permet une vue sous-marine stupéfiante

Dubaï est reconnue pour ses élaborations architecturales incroyables, comme des centres de ski intérieurs et des gratte-ciel rotatifs.

Cependant, un nouveau projet nommé The Floating Seahorse (l’hippocampe flottant) est stupéfiant et exceptionnellement luxueux.


Le promoteur de Dubaï Kleindienst Group a dévoilé de magnifiques rendus d’une maison flottante avec des chambres submergées au Salon international du bateau de Dubaï en mars dernier.




Ils affirment que 42 structures seront construites, qui sont essentiellement des bateaux sans propulsion, et planifient de les avoir complétées d’ici la fin de 2016.



Les propriétés flottantes ont été conçues pour être intégrées à «The World», le projet d’îles artificielles de Dubaï.



http://www.journaldemontreal.com/2015/05/27/cette-maison-flottante-futuriste-est-a-moitie-submergee-et-permet-une-vue-sous-marine-stupefiante

3302
"Les humains feront partie des espèces qui disparaîtront"




Les espèces animales disparaissent 100 fois plus vite que par le passé, selon une étude publiée vendredi, et l'homme fera probablement partie des espèces condamnées par la sixième extinction de masse.





D'après les estimations les plus optimistes, la faune de la Terre est en train de subir la pire période depuis la dernière extinction de masse il y a 66 millions d'années, celle des dinosaures.

Jamais depuis lors, la planète n'a perdu ses espèces animales à un rythme aussi effréné, ont rapporté des experts des universités américaines Stanford, Princeton et Berkeley dans une étude publiée dans le journal Science Advances.

Observation des vertébrés

"Si on permet que cela continue, la vie pourrait mettre plusieurs millions d'années à s'en remettre, et nos espèces elles-mêmes disparaîtraient probablement assez tôt", a précisé l'un des auteurs de l'étude.

Cette analyse s'appuie sur les observations documentées d'extinctions de vertébrés à partir de fossiles et d'autres bases de données.

Le rythme actuel de disparition des espèces a été comparé aux "rythmes naturels de disparition des espèces avant que l'activité humaine ne domine".

afp/boi



Des chiffres inquiétants

Si le taux du passé fait ressortir une disparition de deux espèces de mammifères pour 10'000 espèces en 100 ans, alors "le taux moyen de perte d'espèces de vertébrés au siècle dernier est 114 fois supérieur à ce qu'il aurait été sans activité humaine, même en tenant compte des estimations les plus optimistes en matière d'extinction", selon l'étude.






Changement climatique, pollution et déforestation

Selon ces experts, les causes de la disparition des espèces comprennent notamment le changement climatique, la pollution et la déforestation.

D'après l'Union internationale pour la conservation de la nature, environ 41% des espèces d'amphibiens et 26% des espèces de mammifères sont menacées d'extinction.

"Il y a des exemples d'espèces sur toute la planète qui sont littéralement des morts-vivants", a souligné l'un des chercheurs.

http://www.rts.ch/info/sciences-tech/6882559-les-humains-feront-partie-des-especes-qui-disparaitront.html

3303
nature-ecologie / Le dauphin de Chine, espèce déclarée disparue
« le: 20 juin 2015 à 20:43:13 »
Le dauphin de Chine, espèce déclarée disparue



Baiji, la «déesse du Yangtsé», n’est plus. «Une partie de l’âme de la Chine s’en est allée», s’attriste le quotidien anglais «The Independent» en annonçant en une la disparition du dauphin du fleuve Yangtsé. Pour la première fois depuis 50 ans, un grand animal disparaît de la planète. Une expédition internationale de 30 scientifiques ayant parcouru 1.669 Km pendant six semaines n’a pas retrouvé un seul spécimen du cétacé.

«Après plus de 20 millions d’années passées sur cette planète, le dauphin du Yangtsé est officiellement déclaré disparu, première espèce de cétacé à être rayée de la surface de la Terre par l’homme», écrit «The Independent». Le dauphin d’eau douce du Yangtsé était qualifié de famille de mammifère à part entière, souligne le quotidien.

 L’expédition avait pour but de sauver les baiji trouvés pour les relâcher dans les eaux d’un lac protégé. Les biologistes ont traqué le dauphin à l’aide de jumelles – il doit faire surface pour respirer- et de sonars. Mais sont revenus bredouilles.

Un cargo tous les 800 m

 Par contre, la raison de la disparition de la «déesse du Yangtsé» leur a sauté aux yeux. Les berges du fleuve abritent un dixième de la population mondiale. L’expédition a croisé un cargo tous les 800 m. Or, le dauphin se dirigeait à l’aide de son sonar, les eaux étant trop troubles pour y voir quoi que ce soit.

«Mais, sur une autoroute embouteillée par des portes-conteneurs et des péniches chargées de charbon, le dauphin est devenu sourd, augmentant les risques de collision avec des hélices ou des coques des bateaux», explique le journal. Sans compter le danger que représentent les filets et les lignes de fond de plus de 1.000 m utilisées par les pêcheurs du fleuve. Beaucoup de baiji ont été retrouvés pris au piège ou lacérés par les hameçons. Pour ne rien arranger, la pollution de l’eau a détruit son habitat.

Espèce unique

«La perte d’une espèce si unique et charismatique est une tragédie révoltante. Cette extinction représente la disparition d’une branche complète de l’arbre de l’évolution et souligne que nous devons prendre nos responsabilités de gardiens de la planète», a réagit Sam Turvey, le biologiste qui a mené l’expédition ».

Le dernier mammifère à avoir disparu est le tigre de Tasmanie chassés sans relâche par les colons européens. Le dernier s’est éteint au zoo de Hobart, le 7 septembre 1936.

http://www.20minutes.fr/planete/174165-20070808-dauphin-chine-espece-declaree-disparue

3304
nature-ecologie / Les cougars ont officiellement disparu
« le: 20 juin 2015 à 20:42:24 »
Les cougars ont officiellement disparu



Le puma, aussi appelé cougar aux Etats-Unis, était sur la liste des espèces menacées depuis 1973 mais sa disparition était suspectée depuis longtemps. Il a été déclaré mercredi officiellement éteint par les Etats-Unis, son extinction remontant probablement aux années 1930.

Les félins observés récemment ne sont pas des cougars

Les services américains de la pêche et de la faune (U.S. Fish and Wildlife Service) ont passé en revue toutes les informations disponibles et conclu mercredi que le puma de l'est américain était effectivement éteint. Ils ont recommandé que ses sous-espèces ne figurent plus sur la liste des animaux menacés d'extinction. Selon Mark McColough, le principal scientifique des services, l'extinction daterait probablement des années 1930.

«Nous reconnaissons que de nombreuses personnes disent avoir vu des cougars dans la nature ces dernières décennies mais nous ne pensons pas que ces félins soient des cougars de l'est américain et nous n'avons trouvé aucune information qui confirmerait son existence», a expliqué dans un communiqué Martin Miller, le responsable de la région nord-est du service des espèces menacées.

Les pumas sauvages observés par les différents témoins appartenaient à d'autres sous-espèces, souvent sud-américaines, qui étaient en captivité et se seraient échappées ou auraient été lâchées dans la nature. D'autres appartenaient à des sous-espèces de l'ouest américain et auraient migré à l'est et dans le Midwest, a ajouté Martin Miller.

La décision fédérale de déclarer le puma de l'est américain éteint n'affecte pas le statut de la panthère de Floride (sud-est), une autre sous-espèce de félins figurant sur la liste d'animaux menacés. Alors que cette panthère avait autrefois un habitat qui s'étendait à l'ensemble du sud-est, elle occupe désormais moins de 5% de son territoire historique. Sa population ne compte plus que 120 à 160 animaux dans le sud-ouest de la Floride, selon les services américains de la pêche et de la faune.

http://www.20minutes.fr/planete/680250-20110303-planete-les-cougars-officiellement-disparu

3305
La sixième extinction animale de masse est en cours




Les espèces animales disparaissent environ cent fois plus rapidement que par le passé. Les estimations les plus optimistes montrent que la faune de la Terre est en train de subir sa sixième extinction de masse, selon une étude publiée vendredi 19 juin par des experts des universités américaines de Stanford, de Princeton et de Berkeley, notamment.

Jamais, selon eux, la planète n'a perdu ses espèces animales à un rythme aussi effréné que depuis la dernière extinction de masse, il y a 66 millions d'années, celle des dinosaures. Leur étude, publiée dans le journal Science Advances, « montre sans aucun doute possible que nous entrons dans la sixième grande extinction de masse », a affirmé Paul Ehrlich, professeur de biologie à Stanford.

Les humains en feront partie

Et les humains feront probablement partie des espèces qui disparaîtront, préviennent-ils. « Si on permet que cela continue, la vie pourrait mettre plusieurs millions d'années à s'en remettre, et notre espèce même disparaîtrait probablement assez tôt », a précisé Gerardo Ceballos, de l'université autonome de Mexico.

Cette analyse s'appuie sur des observations documentées d'extinctions de vertébrés — des animaux avec squelettes internes comme des grenouilles, des reptiles et des tigres — à partir de fossiles et de bases de données. Le rythme actuel de disparition des espèces a été comparé aux « rythmes naturels de disparition des espèces avant que l'activité humaine ne domine ».


Ces derniers sont difficiles à estimer, car les experts ne savent pas exactement ce qu'il s'est produit tout au long des 4,5 milliards d'années d'existence de la Terre. Si le taux du passé fait ressortir une disparition de deux espèces de mammifères pour dix mille espèces en cent ans, alors « le taux moyen de perte d'espèces de vertébrés au siècle dernier est cent quatorze fois supérieur à ce qu'il aurait été sans activité humaine, même en tenant compte des estimations les plus optimistes en matière d'extinction », selon l'étude.


« Nous insistons sur le fait que nos calculs sous-estiment très probablement la sévérité de cette crise d'extinction, parce que notre objectif était de fixer un bas de la fourchette réaliste en ce qui concerne l'impact de l'humanité sur la biodiversité », précisent les chercheurs. Les causes de la disparition des espèces comprennent notamment le changement climatique, la pollution et la déforestation. D'après l'Union internationale pour la conservation de la nature, environ 41 % des espèces d'amphibiens et 26 % des espèces de mammifères sont menacées d'extinction.

En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/planete/article/2015/06/20/la-sixieme-extinction-animale-de-masse-est-en-cours_4658330_3244.html#Y54Vd8eb10ptocxx.99

3306
Le groupe de hackers Anonymous soutient un nouveau réseau social sécurisé



Un nouveau réseau social qui appelle à plus de transparence, de sécurité et d’intimité que les géants actuels de l’internet a obtenu le soutien du groupe «hacktiviste» Anonymous. Ce nouvel acteur va protéger et crypter toutes ses données.

Au premier regard, Minds.com ressemble à tous les autres réseaux sociaux : il permet à un utilisateur de suivre toutes les actualités de ses amis et de commenter les publications. Mais la principale différence est invisible pour les yeux. Minds.com ne vise pas à générer des profits en amassant des données. C’est même juste le contraire. Son but est en effet de crypter tous les messages de façon à ce qu’il ne puissent pas être lus par des gouvernements ou des annonceurs.

Le réseau social entend aussi récompenser ses utilisateurs pour ses interactions qui peuvent être générées en votant, commentant ou en téléchargeant du contenu. Les récompenses se présenteront sous forme de points qui pourront être échangés contre des «vues» de vos publications». Bref, plus on est actif, plus vos publications sont promues par le réseau.

«C’est un nouveau paradigme qui donne une voix à tout le monde», lit-on sur le site web Minds.com.

Les publications seront promues avec l’utilisation d’un algorithme transparent, contrairement à la méthode de Facebook qui reste très mystérieuse. En plus, le code de Minds.com est en open source, ce qui permet à chacun de contribuer au design et à la maintenance du réseau.

«Notre position est que l’utilisateur mérite d’avoir le contrôle d’un réseau social dans tous les sens du terme», a déclaré à Business Insider le fondateur du site Bill Ottman.

Tout informaticien peut vérifier le code pour s’assurer que n’importe qui peut accéder aux données du site, ce qui le rend unique, estime Bill Ottman. «Plusieurs sociétés affirment qu’elles utilisent le cryptage de données, ce qui garantit l’intimité des utilisateurs», a ajouté Bill Ottman . «Mais c’est n’est pas du vrai cryptage, parce qu’on ne peut pas vérifier le code pour comprendre s’il y a des backdoors», met en garde l’intéressé.

Ce modèle d’affaires a attiré l’attention du groupe de hackers activistes Anonymous, qui appelle les informaticiens et les concepteurs à aider à développer ce nouveau réseau.

«Unissons nos efforts pour travailler ensemble sur le code de Minds.com et construire une site top qui est vient du peuple, est fait par le peuple et pour le peuple», a posté Anonymous ART of Revolution sur sa page Facebook.

Le site, qui a lancé lundi des versions pour des appareils fixes et mobiles, a attiré du trafic même avant le lancement officiel. Selon Bill Otman, le site avait déjà enregistré 60 millions de vues avant que le logiciel soit disponible au téléchargement.

http://francais.rt.com/international/3369-anonymous-soutient-reseau-social-securise

3307
POURQUOI JE N’IRAIS PAS MANIFESTER À PARIS LE 14 JUILLET 2015

Depuis plusieurs mois, nous pouvons lire sur les réseaux sociaux des appels à la mobilisation contre le gouvernement pour le 14 juillet, un rassemblement populaire et national à Paris. Or, je n’ai jamais trouvé, à aucun moment, que cette idée soit recevable, je m’explique :

Défiler un 14 juillet, alors que l’armée défile sur les Champs Élysées, alors que le chef de l’état sera présent avec un service d’ordre encore plus sur ses gardes, alors qu’une foule de badauds assistera les yeux hagards aux défilés des chars, des légionnaires, celui des avions de chasse dans un ciel certainement privé de "chemtrails" pour cette occasion, vraiment, c’est la parfaite opportunité pour annuler un effet contestataire.

Soit, il faut faire cette manifestation avant, et ne pas se référer à la prise de la Bastille, soit après, soit pas du tout, comme je le préconiserais ; à savoir que personne ne se rende au défilé et que chacun reste chez soi, c’est exactement ce qu’ont fait les Vénitiens lorsque le couple impérial autrichien s’est présenté à Venise en novembre 1856, à part quelques officiels, la ville était déserte et François-Joseph accompagné d’Elizabeth d’Autriche ne comprenaient pas une telle désertification de la cité lacustre.

- Imaginez un instant que Paris soit désert pour le défilé du 14 juillet, l’effet serait bien plus puissant, et montrerait non seulement à cette autorité gouvernementale, mais au monde entier, le mépris du peuple pour un gouvernement incapable de gouverner la France, mais fortement capable de l’oppresser.

Une telle manifestation silencieuse aurait des répercussions phénoménales comme celle de faire démissionner un gouvernement, et peut-être même, un président, une première dans la cinquième république.

Donner le prétexte au gouvernement de réprimer une manifestation publique, serait une manière d’imposer sa volonté de façon brutale et autoritaire qui fera l’affaire du ministre de l’Intérieur, alors que la contestation silencieuse sera plus efficace et surtout moins risquée pour des manifestants pacifistes au sein desquels, la préfecture de police aura glissé des agitateurs pour discréditer le mouvement.

C’est une méthode que nous connaissons tous, des policiers en civil, des voyous payés par le ministère de l’Intérieur, voilà comment fonctionne le pouvoir et comme il a toujours fonctionné.

En 1968, la préfecture de Police de Paris avait recruté des réfugiés politiques hongrois pour aller taper sur les « odieux communistes » qui défilaient et qui perturbaient la République en lançant des pavés. Mon père était de ceux-là, mais l’expérience de Budapest 1956, lui avait appris les manipulations du pouvoir, et il comprit vite qu’il n’avait rien à faire dans la manifestation et surtout pas en tant qu’agitateur payé par le pouvoir.

Rien n’a changé aujourd’hui, on l’a vu aux USA dernièrement où des policiers en civil déclenchent les hostilités pour discréditer les pacifistes, et en France et partout ailleurs, c’est la technique de l’état qui refuse d’appliquer la démocratie.
Dès qu’un mouvement de contestation populaire se manifeste, les agitateurs détruisent la beauté de la pensée, car la majorité des contestataires est pacifique, mais également rendue agressive et violente par les brutalités policières qui servent un pouvoir systématiquement injuste, car, incapable d’accepter ni ses tors, ni la moindre critique.

Annoncer une manifestation générale comme celle du 14 juillet 2015 est à mon sens un non-sens, car trop de manifestations s’opposeront et s'annuleront au même moment.

Serait-ce profiter de l’occasion pour mobiliser davantage les forces de police, oui je le crains, et Paris n’est pas la France. Si cette organisation de manifestation contestataire veut agir intelligemment, elle doit agir collectivement sur tout le territoire, sinon, cela n’aura aucun impact.

Faire de la politique, c’est également avoir un esprit stratégique, ce qui ne semble pas être le cas des organisateurs qui semblent agir par instinct et volonté d’appliquer le droit, mais contre l’état, les règles de bonne conduite et le respect ne servent à rien, la matraque du gendarme est toujours disposée à frapper sur la tête d’un défenseur de la liberté, car sa liberté à lui, est celle d’obéir à sa hiérarchie.

À moins que l'organisation de cette manifestation préméditée, ne soit qu'une volonté révolutionnaire au cœur d’une démocratie, et la donne serait différente, car le gouvernement Valls, n’hésitera pas à utiliser l’armée contre le peuple, M. Valls, le faux démocrate, utilisera des méthodes franquistes qu’il connaît bien, contre le peuple de France qu’il prétend défendre comme il le méprise, il nous le prouve quotidiennement avec ses comportements ombrageux et autoritaires à l’Assemblée.

Il existe d’autres moyens plus efficaces pour lutter contre le pouvoir.

En Espagne, "Podemos", le peuple a appelé à boycotter Coca Cola, l’action a chuté, McDonald commence à quitter des pays d’Amérique latine, faute de clients, Monsanto perd également de plus en plus de clients, la résistance passive est bien plus efficace que la violence des manifestations.

Retirer son argent des banques, refuser de payer l’impôt de façon solidaire et collégiale, refuser d’aller travailler afin de bloquer l’économie, refuser de consommer dans les super marchés et favoriser le commerce équitable et coopératif, renouer avec l’entre aide solidaire, toutes ces choses peuvent être faites tous les jours sans risquer la moindre interpellation, le moindre coup de matraque sur la tête, et avec une efficacité supérieure.

Aller manifester à Paris nécessite un financement pour s’y rendre, il faut s’alimenter, boire, trouver des endroits ou satisfaire des besoins naturels, pour dix personnes, c’est simple, mais pour des milliers en été, en pleine chaleur, même le SAMU ne pourra intervenir à cause de la foule.

J’ai assisté en tant qu’observateur à des manifestations en ville, les manifestants urinant sur des portes d’immeuble, seuls ou en groupe, le sentiment que j’avais était du dégout, car le manifestant méprisait par cette action, d’autres citoyens, alors qu’un parc à 100 mètres pouvait leur offrir cette possibilité, non, il fallait encore salir le bourgeois.

C’est ce qui se passera inévitablement à Paris si des milliers de citoyens répondent à cet appel de mobilisation, des écarts de civismes briseront l’élan de soutien et d’amitié collégiale.

Je crains que la résistance passive et organisée obtienne des résultats plus probants et efficaces, c’est mon avis et je le partage.

On ne peut pas lutter contre un géant à armes égales si l’on est petit, et lui plus puissant, il faut trouver le moyen de le faire plier, comme David a fait plier Goliath.

Aujourd’hui, il faut trouver ce moyen, cette fronde, mais pour cela, il faut être attentif aux mouvements du monde et à ceux de notre état, tout médiocre est-il, il a peur de la foule, certes, mais plus encore de la conscience du peuple, et lorsque celui-ci aura compris que paralyser les banques, l’économie, les services publics et les entreprises est plus efficace que de défiler dans la rue, alors, le peuple obtiendra gain de cause.

En Islande, ils ont mis les banquiers en prison, le peuple au pouvoir, et quitté l’Europe, leur économie repart.

En Grèce, le FMI et l’Europe ont accordé un près de plus de 280 millions d’euros pour relancer l’économie grecque, or, les ¾ de cette somme ont été engloutis par les banques pour payer une partie de la dette et pas réinjectés dans l’économie comme prévue, et on s’étonne que la Grèce ne redémarre pas ?

Qui dirige, les états ou les banques ?

Les banques ont créé des bulles financières spéculatives autour de la planète qui n’ont aucune valeur et qui risquent d’éclater à n’importe quel moment, entrainant dans leur chute tout le système économique mondial, si des actions solidaires et populaires agissent pour provoquer leur éclatement, c’est tout le système économique qui s’écroule, nos politiques avec, car complices des malversations financières.

La voilà la fronde, c’est dans cette direction qu’il faut aller, et pas dans la croyance de la manifestation révolutionnaire publique qui sert le pouvoir plus que le peuple, car elle lui donnera le prétexte d’asservir davantage encore le peuple qui souffre.

Ainsi, il faut avoir une vue globale, synthétique pour comprendre comment fonctionne notre monde et interagir avec lui.

Toutes les tentatives individuelles sont liées à l’échec, seules les tentatives d’intervention collectives sont vouées au succès, on l’a vu en Espagne, on comprend dorénavant pourquoi le pouvoir s’acharne à diviser les citoyens entre eux, les chrétiens contre les juifs, les juifs contre les musulmans, les musulmans contre les chrétiens et les juifs, les classes moyennes contre les classes dirigeantes, la classe ouvrière méprisant la classe moyenne, les classes au travail qui méprisent les chômeurs, et qui détestent les populations qui accostent sur nos côtes, etc… Tout est fait pour diviser les citoyens d’un même pays pour les empêcher de réunir leur force et leur intelligence solidaire.

Mais une chose est certaine, nos politiques craignent de devoir faire face à l’éveil des consciences, mais cet éveil est proche, il est inévitable.

Nous vivons une époque formidiable…

http://blogs.mediapart.fr/blog/philippejandrok/180615/pourquoi-je-n-irais-pas-manifester-paris-le-14-juillet-2015

3308
Video divers / Reprenons la monnaie!
« le: 20 juin 2015 à 20:25:04 »





3309
Mort de Ben Laden: L'un de ses fils a réclamé aux Etats-Unis un certificat de décès



Un fils d'Oussama ben Laden a réclamé aux Etats-Unis un certificat de décès après la mort du chef d'Al-Qaida, tué en 2011 au Pakistan par les US Navy Seals, troupes d'élite de la Marine américaine, selon un document diffusé par WikiLeaks. Une lettre de l'ambassade des Etats-Unis à Ryad à ce propos figure parmi environ 70.000 documents baptisés les «câbles saoudiens» que Wikileaks a publiés jeudi sur son site Internet.

Wikileaks précise que ces documents font partie de plus d'un demi-million de câbles et documents du ministère saoudien des Affaires étrangères et autres institutions du royaume qu'il compte publier dans les prochaines semaines.

Un tel document n'avait «pas été émis»

La lettre est signée de Glen Keiser, consul général des Etats-Unis à Ryad, et adressée à Abdallah ben Laden le 9 septembre 2011, quatre mois environ après le raid américain ayant son père. «J'ai reçu votre demande d'un certificat de décès de votre père, Oussama ben Laden», écrivait Glen Keiser.

Il ajoutait que les experts légaux du département d'Etat lui avaient signifié qu'un tel document n'avait pas été émis. «Il s'agit d'une pratique courante pour les individus tués dans des opérations militaires». Glen Keiser avait, au lieu d'un certificat de décès, fourni à Abdallah ben Laden des documents de la justice américaine dans lesquels des responsables confirmaient la mort de son père, entraînant ainsi l'abandon des poursuites contre lui.

Ben Laden, cerveau du 11-Septembre

«J'espère que ces documents du gouvernement américain vous seront utiles ainsi qu'à votre famille», poursuivait le consul. Fils d'une riche famille saoudienne, Oussama ben Laden avait été déchu de sa nationalité saoudienne en 1994.

Il était le cerveau notamment des attentats du 11 septembre 2001 aux Etats-Unis où près de 3.000 personnes avaient été tuées, dont 2.753 dans l'effondrement des tours du World Trade Center à New York. Ben Laden a été tué le 2 mai 2011 lors d'un assaut des forces spéciales américaines dans sa résidence d'Abbottabad, au Pakistan.

http://www.20minutes.fr/monde/1635823-20150619-mort-ben-laden-fils-reclame-etats-unis-certificat-deces

3310
Pakistan: Une cour tribale condamne un garçon de 10 ans pour une liaison avec une femme mariée

JUSTICE En juillet 2013, la Cour suprême a jugées les cours tribales illégales, mais elles continuent d'exister dans les régions reculées...

Pakistan: Une cour tribale condamne un garçon de 10 ans pour une liaison avec une femme mariée



Une cour tribale du sud du Pakistan a jugé un garçon de 10 ans coupable d'avoir eu une liaison avec une femme mariée, et a condamné sa famille à verser 700.000 roupies (6.200 euros), a indiqué la police mardi.

Le jugement a été rendu lundi dans un village reculé de la province du Sindh, à 500 kilomètres au nord de Karachi.

«Une liaison extraconjugale a été découverte entre le garçon de 10 ans et une femme d'une autre tribu, ce qui a créé des tensions entre les deux tribus», a déclaré à l'AFP un policier local, sous le couvert de l'anonymat. «L'incident a été porté devant une jirga (cour tribale, NDLR), qui a ordonné à la famille du garçon de payer 700.000 roupies à la partie offensée», a-t-il ajouté.

Les cours tribales jugées illégales mais qui continuent à exister

Selon la même source, la famille du garçon n'a pu payer que 50.000 roupies, et s'est engagée à payer le reste dans les trois mois.

Le chef de la police locale, Umar Tufail, a confirmé les faits mais a souligné que la décision de la cour tribale était illégale et qu'une enquête était en cours. Les cours tribales, des instances traditionnelles constituées d'anciens, sont critiquées pour avoir notamment appuyé le mariage forcé de jeunes filles pour mettre fin à des conflits familiaux.

En juillet 2013, la Cour suprême les a jugées illégales, mais elles continuent d'exister dans les régions rurales et reculées.

http://www.20minutes.fr/monde/1633019-20150616-pakistan-cour-tribale-condamne-garcon-10-ans-liaison-femme-mariee

3311
Une femme reçoit un courrier posté il y a 138 ans



Une octogénaire du Trélon dans le Nord a reçu il y a quelques jours un courrier affranchi le 27 janvier 1877 et destiné à son arrière-grand-père.

La calligraphie soignée et le timbre d'époque dénotent avec le style des plis actuels. Et pour cause, la lettre qu'a récemment reçue Thérèse Pailla, habitante du Trélon dans le département du Nord, a été postée... en 1877. Oblitérée sous la présidence du Maréchal Mac Mahon, l'enveloppe contenait un bon d'expédition manuscrit adressé à la filature de laines de son arrière-grand-père.

«Le facteur qui me l'a apportée […] et ses collègues ont été aussi surpris que moi», a confié Thérèse à La Voix du Nord. Lorsqu'elle ouvre le pli, la dame découvre une demande d'expédition émanant de la manufacture Pecquériaux et adressée à son aïeul et son associé, Monsieur Van Rossem. «J'attends avis de ces expéditions par retour des concernés», écrit l'expéditeur. L'attente aura donc duré...

138 ans pour parcourir 10 kilomètres

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2015/06/12/01016-20150612ARTFIG00165-une-femme-recoit-un-courrier-poste-il-y-a-138-ans.php

3312
Chili: une femme de 92 ans porteuse d'un foetus momifié



Des examens de routine après une chute ont révélé qu'une grand-mère chilienne de 92 ans portait un foetus momifié pesant près de deux kilos depuis au moins 50 ans, ont révélé des sources médicales."C'est une découverte fortuite qui n'avait aucun lien avec les causes de l'examen de la patiente", a déclaré vendredi sur Radio Bio Bio un responsable d'un hôpital de la ville portuaire de San Antonio, à l'ouest de Santiago.

Aucune opération n'a été tentée

La nonagénaire avait été transportée d'urgence à l'hôpital par sa famille après avoir subi une chute. C'est lors d'une radiographie des hanches que le foetus, qui avait un développement d'environ sept mois et pesait deux kilos a été découvert. Pour des raisons non précisées, le fœtus s'est momifié sans causer de gêne particulière, la femme ignorant à l'époque qu'elle était enceinte. Elle a pu regagner son domicile quelques heures après son hospitalisation, sans qu'on ne l'opère.

http://www.rtbf.be/info/insolites/detail_chili-une-femme-de-92-ans-porteuse-d-un-foetus-momifie?id=9011859

3313
Le gouvernement nomme la soeur de Théo Francken dans un CA



Le gouvernement fédéral a nommé ce vendredi Nathalie Francken au conseil d'administration de l'agence belge de développement (CTB). Nathalie Francken a une expérience dans le monde des Organisations gouvernementales, précise le cabinet d'Alexander De Croo, le ministre de la Coopération au développement.

Elle a également une charge d'enseignement à l'université d'Anvers précisément dans le domaine du développement. Elle est aussi la sœur du secrétaire d'Etat à l'Asile et à l'Immigration Théo Francken (N-VA).

3314
La dette grecque est illégale, illégitime et odieuse selon le rapport préliminaire du Comité sur la dette


Les preuves présentées dans le rapport indiqueraient que la dette

 issue des plans d’austérité est une violation directe des droits fondamentaux de l’homme. Le comité serait arrivé à la conclusion que la Grèce ne devrait pas payer cette dette parce qu’elle est illégale, illégitime et odieuse.

Le comité sur la vérité sur la dette publique grecque présente aujourd’hui et demain ses premières conclusions. Le rapport sera officiellement publié demain vers 16h. Composé de 9 chapitres, le rapport conclut, sans vraiment beaucoup de surprise, que la dette grecque est en grande partie illégale, illégitime et odieuse.

Ce rapport préliminaire présente une cartographie des problèmes et des questions clés liées à la dette publique grecque, et fait état des violations juridiques associées ; il retrace également les fondements juridiques sur lesquels peut se fonder la suspension unilatérale des paiements de la dette.


Les résultats sont présentés en neuf chapitres structurés comme suit :


1. La dette

 avant la troïka

Ce chapitre revient sur les analyses de la croissance de la dette publique grecque depuis les années 1980.

Il conclut que l’augmentation de la dette n’est pas le résultat de dépenses publiques excessives, qui sont en fait restées inférieures aux dépenses publiques des autres pays de la zone euro, mais plutôt en raison des taux extrêmement élevés, des dépenses militaires excessives et injustifiées, de la perte de recettes fiscales due à des sorties illicites de capitaux, de la ​​recapitalisation des banques privées, et des déséquilibres internationaux créés par les failles dans la conception de l’Union monétaire elle-même.

L’adoption de l’euro a conduit à une augmentation drastique de la dette privée en Grèce à laquelle les grandes banques privées européennes ainsi que les banques grecques ont été exposées. La crise bancaire a contribué à la crise de la dette souveraine grecque. Le gouvernement de George Papandreou a aidé à présenter les éléments d’une crise bancaire comme une crise de la dette souveraine en 2009 en mettant l’accent et en augmentant le déficit public et la dette.


2. Évolution de la dette publique grecque entre 2010 et 2015

Ce chapitre conclut que le premier accord de prêt de 2010 a principalement visé le sauvetage des banques privées et a permis aux banques de réduire leur exposition aux obligations d’État grecques.


3. La dette publique grecque en 2015

Ce chapitre présente la nature controversée de la dette actuelle de la Grèce, les principales caractéristiques des prêts, qui sont analysés plus en profondeur dans le chapitre 8.


4. Mécanisme de la dette en Grèce

Ce chapitre révèle les mécanismes des accords qui ont été mis en œuvre depuis mai 2010. Ils ont créé une quantité importante de nouvelle dette, tout en générant des coûts abusifs ainsi que l’approfondissement de la crise.

Les mécanismes révèlent que la majorité des fonds empruntés ont été transférés directement aux institutions financières. Plutôt que de bénéficier à la Grèce, ils ont accéléré le processus de privatisation, par l’utilisation d’instruments financiers




 .


5. Conditionnalités contre la durabilité

Ce chapitre présente comment les créanciers ont imposé des conditions intrusives attachés aux accords de prêt, ce qui a conduit directement à l’impossibilité économique et à l’insoutenabilité de la dette. Ces conditions, sur lesquelles les créanciers insistent encore, ont non seulement contribué à la baisse du PIB

, mais aussi à un emprunt public plus élevé, faisant la dette de la Grèce plus insoutenable encore, mais a également provoqué des changements dramatiques dans la société, et a provoqué une crise humanitaire.

La dette publique de la Grèce peut être considérée comme tout à fait insoutenable à l’heure actuelle.


6. Impact des « programmes de sauvetage » sur les droits de l’homme

Ce chapitre conclut que les mesures mises en œuvre dans le cadre des « plans de sauvetage » ont directement affecté les conditions de vie des personnes et ont violé les droits de l’homme, que la Grèce et ses partenaires sont tenus de respecter, de protéger et de promouvoir en vertu du droit national et international.

Les ajustements drastiques imposés à l’économie grecque et à la société dans son ensemble ont provoqué une détérioration rapide du niveau de vie, et restent incompatibles avec la justice sociale, la cohésion sociale, la démocratie et les droits humains.


7. Les questions juridiques entourant les protocoles d’entente et de prêt

Ce chapitre soutient qu’il y a eu violation des droits de l’homme de la part de la Grèce elle-même et des prêteurs que sont les États membres de la zone euro, la Commission européenne, le Parlement Européen, la Banque Centrale et le Fonds monétaire International




, qui ont imposé ces mesures à la Grèce.

Tous ces acteurs ont échoué à évaluer les violations des droits de l’homme comme un résultat des politiques qu’ils ont obligés de poursuivre, et ont aussi directement violé la Constitution grecque en dépouillant efficacement la Grèce de la plupart de ses droits souverains.

Les accords contiennent des clauses abusives, qui contraignent la Grèce à capituler sur des aspects importants de sa souveraineté. Ceci est imprimé dans le choix de la loi anglaise comme régissant le droit pour ces accords, ce qui a facilité le contournement de la Constitution grecque et les obligations internationales des droits de l’homme.

Il y a plusieurs indications qui montrent que les parties contractantes ont agi de mauvaise foi, ce qui rendent ces accords invalides.


8. Évaluation des dettes illégitimes, odieuses, illégale et la non-viables

Ce chapitre fournit une évaluation de la dette publique grecque selon les définitions relatives à la dette odieuse









, illégitime, illégale et non viable adoptées par le Comité.

Ce chapitre conclut que la dette publique grecque, en date de juin 2015 est insoutenable, puisque la Grèce est actuellement incapable de rembourser sa dette sans compromettre gravement sa capacité à remplir ses obligations de base des droits humains. En outre, pour chaque créancier, le rapport fournit des preuves de cas indicatifs de dettes illégales, illégitimes et odieuses.


Dette envers le FMI

Elle doit être considérée comme illégale puisque qu’elle a violé les propres statuts du FMI, et ses conditions enfreignaient la Constitution grecque, le droit international coutumier, et les traités auxquels la Grèce est partie. Elle est également illégitime, puisque les conditions incluses empiétaient sur les obligations en matière de droits de l’homme. Enfin, elle est odieuse puisque le FMI savait que les mesures imposées étaient antidémocratiques, inefficaces, et conduiraient à de graves violations des droits socio-économiques.


Dettes envers la BCE



Elles doivent être considérées comme illégales car la BCE a sur-intensifié son mandat en imposant l’application des programmes d’ajustement macro-économiques (par exemple la déréglementation du marché du travail) par l’intermédiaire de sa participation à la Troïka. Les dettes envers la BCE sont également illégitimes et odieuses, puisque la principale raison d’être du programme était de servir les intérêts des institutions financières, permettant aux grandes banques privées européennes et grecques de se débarrasser de leurs obligations grecques.


9. Les fondations juridiques pour la répudiation et la suspension de la dette souveraine grecque

Ce chapitre présente les options concernant l’annulation de la dette, et en particulier les conditions dans lesquelles un État souverain peut exercer le droit de répudiation ou la suspension du paiement de la dette en vertu du droit international.

Plusieurs arguments juridiques permettent à un État de répudier unilatéralement sa dette illégale, odieuse et illégitime. Dans le cas de la Grèce, un tel acte unilatéral peut être fondée sur les arguments suivants :
• la mauvaise foi des créanciers qui ont poussé la Grèce à violer la loi nationale et les obligations internationales relatives aux droits de l’homme ;
• la prééminence des droits humains sur les accords tels que ceux signés par les gouvernements précédents avec les créanciers ou la troïka ;
• la coercition ;
• les clauses abusives qui violent de manière flagrante la souveraineté grecque et violent la Constitution ;
• et enfin, le droit reconnu en droit international à un Etat de prendre des contre-mesures contre les actes illégaux commis par ses créanciers, qui endommagent délibérément sa souveraineté budgétaire, l’obligent à assumer la dette odieuse, illégale et illégitime, violent l’autodétermination économique et les droits humains fondamentaux.


En ce qui concerne la dette insoutenable, chaque État est légalement en droit d’invoquer la nécessité dans des situations exceptionnelles afin de sauvegarder les intérêts essentiels menacés par un péril grave et imminent. Dans une telle situation, l’État pourra être dispensé de l’accomplissement de ces obligations internationales qui augmentent le péril, comme cela est le cas avec les contrats de prêts en suspens.

Enfin, les États ont le droit de se déclarer unilatéralement insolvable quand le service de leur dette est insoutenable, dans ce cas, ils ne commettent aucun acte illicite et donc n’en portent pas la responsabilité.


La dignité des personnes vaut plus qu’une dette illégale, illégitime, odieuse et insoutenable


Ayant achevé son enquête préliminaire, le Comité estime que la Grèce a été et est la victime d’une attaque préméditée et organisée par le Fonds Monétaire International, la Banque Centrale Européenne, et la Commission Européenne. Cette mission violente, illégale et immorale était exclusivement destinée à transférer la dette privée sur le secteur public.

En mettant ce rapport préliminaire à la disposition des autorités grecques et du peuple grec, le Comité estime avoir rempli la première partie de sa mission telle que définie dans la décision du président du Parlement du 4 Avril 2015. La commission espère que le rapport sera un outil utile pour ceux qui veulent sortir de la logique destructrice de l’austérité et défendre ce qui est aujourd’hui mis en péril : les droits humains, la démocratie, la dignité des peuples, et l’avenir des générations futures.

http://cadtm.org/La-dette-grecque-est-illegale

3315
Mignon: ce petit garçon explique pourquoi il a dessiné son papa en forme de pénis




Les enfants ont souvent une grande imagination quand ils dessinent. C’est notamment le cas de ce petit garçon qui a représenté son père en forme de pénis.

Un petit garçon d’une classe de maternelle devait dessiner son papa. La maîtresse a été surprise que le dessin de l’enfant ressemble très fort à un pénis. Mais le commentaire du garçon pour expliquer quelle partie représente quel endroit du corps de son père est très clair. Il désigne ainsi la tête, les pieds, la bouche et le nez. Il ne donne cependant pas d’explication au fait qu’il n’a pas dessiné les bras.