Voir les contributions

Cette section vous permet de consulter les contributions (messages, sujets et fichiers joints) d'un utilisateur. Vous ne pourrez voir que les contributions des zones auxquelles vous avez accès.


Messages - mike

3467
Alimentaires / Ségolène Royal s'en prend au Nutella
« le: 16 juin 2015 à 19:34:48 »
Ségolène Royal s'en prend au Nutella



La ministre de l'Ecologie Ségolène Royal s'en est pris au Nutella, accusé, au grand dam de Ferrero, de contribuer à la déforestation de par son recours massif à l'huile de palme.

«Il faut replanter massivement des arbres, parce qu'il y a eu une déforestation massive qui entraîne aussi du réchauffement climatique. Il faut arrêter de manger du Nutella par exemple parce que c'est de l'huile de palme», a dit la ministre, invitée lundi soir du «Petit Journal» de Canal+.

Alors que l'animateur relevait que «c'est bon le Nutella !», la ministre a rétorqué: «Ben oui, mais faut pas, parce que c'est l'huile de palme qui a remplacé les arbres, et donc c'est des dégâts considérables.» «Il faut qu'ils utilisent d'autres matières premières», a-t-elle souligné.


video :

3468
Vider l’historique de son navigateur peut valoir vingt ans de prison aux États-Unis



L’interprétation d’une loi américaine datant de 2002 permet de condamner à postériori un internaute pour la suppression d’un historique internet ou de toute autre trace informatique.

Dans une tribune au New York Times datée du 4 juin 2015, Edward Snowden, l’ancien employé de la National Security Agency (NSA), se félicitait des progrès en matière de régulation d’Internet dans plusieurs pays; dont les États-Unis. Deux jours plus tôt, l’hebdomadaire américain The Nation révélait pourtant l’utilisation d’une autre loi liberticide: la loi Sarbanes-Oxley.

Votée en 2002, elle avait été mise sur pied pour lutter contre les dérives financières des entreprises et les empêcher de détruire des documents pouvant servir aux enquêtes. Or cette loi a vu son champ d’action étendu.

L’hebdomadaire prend l’exemple de Khairullozhon Matanov, un ancien chauffeur de taxi proche des frères Djokhar et Tamerlan Tsarnaiev, tous deux responsables des attentats du marathon de Boston de 2013. Arrêté en 2014, il est alors sous le coup de quatre chefs d’accusation, trois concernant des mensonges faits à la police et un pour avoir supprimé des vidéos sur son ordinateur et nettoyé son navigateur, pour lequel la peine maximale est de vingt ans.

Autre exemple avec David Kernell, étudiant de l’université du Tennessee arrêté en 2010 pour avoir accédé au compte Yahoo de Sarah Palin, colistière de John McCain lors des élections présidentielles de 2008. Après avoir trouvé des informations sur Internet permettant de réinitialiser le mot de passe de cette dernière, il accède à son compte Yahoo et y télécharge des photos avant de désinstaller Firefox et de nettoyer son ordinateur. Il est condamné en 2012 en vertu de la loi Sarbanes-Oxley.

Contrôle des données numériques
Ce qui gêne, c’est l’interprétation de la loi, qui interdit quiconque ayant des raisons de penser qu’il peut faire l’objet d’une enquête policière de supprimer des données informatiques. David Kernell pensait-il faire l’objet d’une enquête pour avoir accédé à un compte Yahoo? Mystère.

Selon Hanni Fakhoury, avocat membre de l’Electronic Frontier Foundation, une organisation de défense des libertés sur Internet, le problème est l’entêtement des autorités fédérales à vouloir contrôler les données numériques:


«Dans le fond, le message du gouvernement, c’est “on veut créer un mécanisme qui permet d’autoriser le contrôle des données de n’importe qui, car, un jour, pour on ne sait quelles raisons, il faudra que l’on puisse avoir accès à ces données”».

Un exemple montre tout de même qu’il n’est pas possible d’adapter la loi Sarbanes-Oxley à toutes les sauces. C’est celui d’un pêcheur qui avait jeté un lot de poissons par-dessus bord après qu’un agent fédéral lui avait interdit de le faire. Dans ce cas précis, la Cour suprême a décidé en février 2015 que le recours à la loi Sarbanes-Oxley n’était pas possible. Reste qu’il est beaucoup plus courant de supprimer l’historique de sa navigation en ligne que de rejeter du poisson en mer, ce qui pourrait bien multiplier les tentatives de recours à cette loi.

http://www.slate.fr/story/102849/vider-historique-navigateur-prison



3469
Anonymous communiqué « STOP TAFTA »

Communiqué de presse Anonymous "Stoppons TAFTA".

Peuple du monde libre, nous sommes Anonymous.
 Nous appelons les institutions de l’Union européenne et de ses pays membres à arrêter les négociations avec les États-Unis, sur le Partenariat transatlantique de commerce et d’investissement (TTIP ou TAFTA en français) et à ne pas ratifier l’Accord Économique et Commercial Global (CETA ou AECG en français) avec le Canada.

Un « partenariat économique » qui vise à étendre les marchés nord-américains à toute l’Union Européenne, avec des règles et des normes entièrement basées sur le profit des actionnaires et de la finance, au détriment des citoyens et de l’environnement.

video :





3470
Un couple de baby-sitters belges en prison: les deux adultes auraient violé un enfant d'à peine un an durant les soirées où ils le gardaient

Un couple d’Assebroek, près de Bruges, a vu sa détention prolongée d’un mois par la Chambre du conseil de Bruges. Ils sont accusés d’avoir eu des attouchements sur un enfant qu’ils ont babysitté en 2013



La femme, âgée de 27 ans, et son compagnon, 30 ans, auraient abusé à plusieurs reprises de l’enfant dans le courant de l’année 2013. L’enfant était alors à peine âgé d’un an. À en croire Het Laatste Nieuws, l’homme aurait reconnu les faits tout en affirmant qu’ils étaient bourrés au moment de ceux-ci. La femme, elle, nie tout en bloc.

Les enquêteurs tentent d’en savoir plus sur ce qu’il s’est réellement passé, notamment en fouillant les ordinateurs des deux accusés. L’homme a déjà un passé criminel puisqu’il a déjà été condamné pour possession de drogue, vol, et coups et blessures.

http://www.sudinfo.be/1311994/article/2015-06-16/un-couple-de-baby-sitters-belges-en-prison-les-deux-adultes-auraient-viole-un-en

3471
"Je suis opposé à ce que les églises soient cédées aux musulmans" dit le représentant des évêques de France

REPLAY - Stanislas Lalanne, représentant de la conférence des évêques de France, s'oppose fermement à ce que les églises à l'abandon soient transformées en mosquées.



Après sa proposition d'utiliser les églises vides afin d'y célébrer le culte musulman, Dalil Boubakeur, le recteur de la Grande Mosquée de Paris est revenu sur un propos polémique qui n'a pas été du goût de tout le monde. Pour Stanislas Lalanne, évêque de Pontoise et représentant de la conférence des évêques de France, la solution proposée pour offrir des lieux de culte décents aux musulmans n'est pas envisageable.


"Je suis tout à fait opposé à ce que les églises soient cédées aux musulmans et transformées en mosquées. En même temps je perçois bien leur besoin de bénéficier de lieux de culte pour se réunir pour la prière... C'est une vraie question mais la proposition de monsieur Boubakeur était une mauvaise réponse", a-t-il ainsi déclaré sur RTL.

Les églises ne sont pas des bâtiments multi-usage

Pour l'évêque de Pontoise, les églises sont des lieux sacrés qui, même si elles n'accueillent pas tous les jours les croyants, ne peuvent être utilisées à un autre dessein qu'à l'expression de la foi chrétienne. Pour plusieurs raisons, Stanislas Lalanne estime que la proposition initiale de Dalil Boubakeur n'est pas une réponse adaptée à la situation.

"Les églises construites avant 1905 sont affectées au culte catholique, deuxièmement même si certaines églises, surtout en monde rural, ne servent pas tous les dimanches, elles sont utilisées par les communautés chrétiennes pour les célébrations de mariage, de baptême ou d’obsèques (...) Troisièmement, on ne doit pas jouer avec les symboles (...) Les lieux ont de la mémoire, ce sont des générations et des générations qui sont venues prier..."


Je pense que nous avons à travailler ensemble pour que les liens fraternels, d'amitié et de confiance mutuelle s'approfondissent

Monseigneur Stanislas Lalanne

         

Pour autant, le représentant de la conférence des évêques de France comprend la problématique à laquelle la deuxième religion de France est aujourd'hui confrontée. Pour cela, Stanislas Lalanne évoque une collaboration entre les différentes communautés religieuses pour que toutes puissent être pratiquées de façon respectueuse. "La liberté de culte doit être assurée et garantie. Il faut trouver des solutions. La question est une vraie question et il faut y réfléchir (...) Je pense que nous avons à travailler ensemble pour que les liens fraternels, d'amitié et de confiance mutuelle s'approfondissent entre différentes communautés et qu'il faut trouver des solutions", conclut-il pour RTL.

http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/je-suis-oppose-a-ce-que-les-eglises-soient-cedees-aux-musulmans-dit-le-representant-des-eveques-de-france-7778752601

3472
Les déchets nucléaires continuent de s'accumuler à La Hague



Que faire des déchets ultimes produits par l'exploitation des cinquante-huit réacteurs du parc électronucléaire français ? Dans l'immédiat, les stocker… et attendre. C'est le sens de l'avis favorable que vient de donner, à l'unanimité, la commission d'enquête publique sur l’extension d’une installation d'entreposage du site de La Hague (Manche) du groupe Areva. Il s'agit de doubler sa capacité, pour la porter de 12 240 à 24 876 conteneurs.

Ces déchets radioactifs sont issus du retraitement du combustible « brûlé » dans les chaudières nucléaires. Cette opération, réalisée par Areva dans ses usines de La Hague, consiste à séparer les matières pouvant être recyclées pour fabriquer de nouveaux combustibles (uranium et plutonium) et les matières non valorisables (produits de fission et actinides mineurs).

Ces résidus finaux, qui ne représentent que 3 % du volume total des déchets nucléaires, concentrent à eux seuls plus de 99 % de leur radioactivité, et ils ne deviendront inoffensifs qu'au bout de centaines de milliers, voire de millions d'années. Ces produits sont coulés dans des matrices de verre, puis placés dans des puits ventilés, sur le site même de La Hague.

Il ne s’agit que d’une solution d’attente. A terme, ces colis sont destinés à rejoindre le futur centre industriel de stockage géologique (Cigéo) de Bure, entre la Meuse et la Haute-Marne, pour être enfouis à 500 mètres de profondeur, dans une couche d’argile censée les confiner pour des millénaires. Mais ce projet, qualifié de « poubelle nucléaire » par ses opposants, est encore en phase d'instruction. La mise en service du Cigéo n'est pas prévue avant 2025, et elle doit débuter par une période d'expérimentation, avant une éventuelle autorisation d'exploitation.



Lire : Le cimetière des déchets nucléaires sera testé en 2025

34 000 conteneurs à conserver

Pour l’heure, les déchets radioactifs continuent donc de s'amonceler à La Hague. Outre l'installation pour laquelle elle demande le doublement de capacité, Areva dispose aussi d'une autre unité d'entreposage, pouvant accueillir 9 000 conteneurs. Au total, ce sont donc près de 34 000 conteneurs de déchets hautement radioactifs qui doivent être conservés sur place.

Le groupe nucléaire assure que cette solution, qui bénéficie d’un « retour d’expérience de plus de vingt ans », garantit « l'entreposage des déchets vitrifiés français de façon sûre et robuste dans l'attente de leur stockage définitif ». Dans ses conclusions, mises en ligne vendredi 12 juin par la préfecture de La Manche, la commission d'enquête souligne pourtant que, compte tenu « de la possibilité d'un retard, voire d'un ajournement du projet » Cigéo, « l'entreposage sur le site de La Hague pourrait perdurer au-delà de la durée prévisible ».

La commission note aussi que la consultation du public, ouverte du 13 avril au 18 mai, a donné lieu à l'envoi de près de 4 500 mails en forme de pétition, d'où il ressort que « le public a montré globalement une inquiétude sur les risques qui s'attachent à ce projet d'entreposage, à l'accumulation des déchets sur ce site et, plus généralement (...), à la filière française de retraitement ».

Difficultés financières

Elle relève aussi les craintes que suscitent les difficultés financières d'Areva, qui a subi une perte de 4,8 milliards d'euros en 2014, alors même que l'enquête publique ne faisait aucune mention du coût des travaux. Interrogé par Le Monde, l’industriel indique que 70 millions d’euros seront consacrés à l’équipement d’un premier hall, qui doit être mis en service en 2017, deux autres halls devant être construits d’ici à 2022.

Pour le réseau Sortir du nucléaire, qui dénonce « un passage en force », il est « impératif d’arrêter le retraitement des combustibles et la production de déchets nucléaires ». D'autant, rappelle-t-il, qu'Areva a subi de multiples rappels à l'ordre de l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN), en raison du « retard » pris pour reconditionner plusieurs dizaines de milliers de mètres cubes de déchets radioactifs anciens, stockés « en vrac » dans « du béton qui vieillit ».

Lire aussi : Areva critiquée pour les déchets radioactifs anciens de la Hague

Le dossier doit maintenant être transmis à la ministre de l’écologie, du développement durable et de l’énergie, Ségolène Royal. L’agrandissement des unités d’entreposage de La Hague nécessite en effet un décret gouvernemental, après avis de l’ASN. Le casse-tête des déchets nucléaires français est loin d’être résolu.

En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/planete/article/2015/06/16/les-dechets-nucleaires-continuent-de-s-accumuler-a-la-hague_4654739_3244.html#z0EODXBzfBwZpzMR.99

3473
Roundup : la fausse bonne nouvelle de Ségolène Royal

[Edit le 16 juin à 16h30 suite à l’annonce de Ségolène Royal du dépôt d’un amendement pour interdire la vente en libre-service du glyphosate]

 Dimanche 14 juin, Ségolène Royal a pris position contre la vente en libre service aux particuliers du désherbant phare de Monsanto, le Roundup, dont la substance active est le glyphosate. Deux jours plus tard, la Ministre précisait son intention : un amendement sera déposé à la loi sur la transition énergétique, afin que cette interdiction prenne effet le 1e janvier 2016. Une déclaration qui constitue une avancée, mais qui ne concerne pas les usages agricoles.

L’annonce de Mme Royal est un signe positif car elle montre la volonté d’agir contre une substance active reconnue comme probablement cancérogène par l’OMS. Mais soyons clair : cela reste avant tout une manœuvre de communication pour Mme Royal. Tout d’abord parce que le plan Ecophyto prévoit déjà l’interdiction de la vente en libre-service de tous les pesticides, dont le Roundup, aux jardiniers amateurs à partir de 2018, et la loi Labbé son interdiction totale à la vente aux particuliers en 2022. Si l’annonce de Ségolène Royal signifie une interdiction plus précoce, cela constituerait une avancée significative.

De plus, cette annonce concerne exclusivement l’usage des pesticides par les jardiniers amateurs, soit moins de 5% des usages en France. Le gouvernement ignore les usages agricoles alors qu’ils représentent l’usage ultra majoritaire des pesticides en France. En faisant cela, le gouvernement renonce à s’attaquer au cœur du problème.


http://agriculture.greenpeace.fr/round-up-la-fausse-bonne-nouvelle-de-segolene-royal

3474
Facebook va encore modifier (un peu) l'algorithme de votre fil

Un nouvel élément sera désormais pris en compte par le numéro 1 des réseaux sociaux pour organiser au mieux (du moins, selon lui) votre fil d'actualité.

Vous voyez de plus en plus les activités d'un ami ou collègue sur Facebook et beaucoup moins (ou pratiquement pas) celles d'un autre ? C'est normal ! C'est le fameux algorithme créé par Facebook qui prend en charge la façon dont les activités de vos contacts s'affichent ou non sur votre propre wall. 

Actuellement, ledit algorithme se base essentiellement sur les interactions que vous pouvez avoir avec vos amis: en résumé, plus vous likez, commentez ou partagez la publication d'un contact, plus vous sentirez sa présence sur votre mur... Et le contraire est forcément vrai.

Dans un futur très proche, un nouvel élément va entrer en compétition avec ceux susmentionnés: le temps que vous passez sur une publication. Le géant de Palo Alto va désormais prendre en compte cette nouvelle donnée, en estimant que ce n'est pas parce que vous ne cliquez pas que vous n'êtes pas intéressé par le statut, la photo, vidéo, séquence,... proposé.

Si vous passez donc de nombreuses heures à visionner toutes les photos d'une amie, il est fort probable qu'une grosse partie du flux de cette dernière fleurira sur votre propre mur à l'avenir...

Au niveau des pages que vous suivez, par contre, cette donnée devrait avoir très peu d'impact.

http://www.lalibre.be/actu/cyber/facebook-va-encore-modifier-un-peu-l-algorithme-de-votre-fil-557e87b735706807e8373aa3

3475
info - média france / Front National: le sondage qui tue !
« le: 16 juin 2015 à 19:17:18 »
Front National: le sondage qui tue !

Selon un sondage Odoxa pour Le Parisien, 9 Français sur 10 ont une mauvaise image globale des partis politiques et plus d’un sur trois une "très mauvaise opinion".
Mais Le FN échappe à cette vindicte ...!




Dès lors que, dans un sondage, les Français expriment leur opinion sur les partis politiques de gouvernement, la litanie des pourcentages est accablante - la preuve indiscutable d'une défiance d'airain, la marque sans cesse renouvelée d'une rupture démocratique, la condamnation d'un système institutionnel, celui de la Ve République qui, jusque-là, avait su fournir les preuves de son efficacité. L'écheveau est en ruines.

- Mauvaise opinion des partis politiques : 89%.

- Les partis politiques ne sont pas crédibles : 94%.

- Les partis politiques ne sont pas honnêtes : 93%.

- Les partis politiques ne sont pas capables de proposer des solutions efficaces : 91%.

- Les partis politiques ne sont pas proches des préoccupations des Français : 90%.

- Les partis politiques ne sont pas porteurs d'idées nouvelles : 86%.

- Les partis politiques ne sont pas modernes : 85%.

Inutile de commenter ces chiffres du récent sondage Odoxa pour Le Parisien. Ils indiquent l'ampleur de la rupture, de l'incompréhension, de la défiance envers les principaux responsables politiques, qu'ils soient d'ailleurs de droite ou de gauche. Mais une précision mérite d'être relevée, car elle indique sans contestation possible les contours de la crise morale et politique qui frappe la France et ses citoyens : le rejet frappe d'abord de plein fouet les partis de gouvernement, le PS et Les Républicains. Car il suffit de détailler les sous-questions de cette étude d'opinion pour constater que le Front National échappe pour partie à cette vindicte. Deux indications supplémentaires, aussi précises que flippantes :

- Le parti le plus proche des préoccupations des Français ? FN - 23% (PS-12; LR-12).

- Le parti capable de proposer les solutions les plus efficaces ? FN - 22% (LR-17; PS-13).

Près d'un quart des Français estime le FN en mesure d'exercer le pouvoir

La preuve qu’une partie significative de l'opinion publique ne considère plus Marine Le Pen et Florian Philippot comme les contestataires et les dénonciateurs du système - cette fonction là, sans possibilité d'y échapper, était attribuée au seul Jean-Marie Le Pen. Dans l'esprit d'un quart des Français, le Front National est désormais en mesure d'exercer le pouvoir. Un succès sans précédent pour la nouvelle direction du parti politique d'extrême-droite, la triple preuve que l'opération dédiabolisation fonctionne plutôt bien, que la stratégie anti-libérale et anti-européenne de Philippot rencontre l'adhésion d'une partie croissante de l'électorat, que l'expulsion du vieux Le Pen s'avère in fine une (très) bonne affaire. Pendant ce temps, le PS et Les Républicains...

Une tactique droitière des Républicains qui profitera au FN

Sans retenir aucune leçon, avis ou conseil, Nicolas Sarkozy s'entête par exemple à cavaler derrière l'extrême droite. Cette tactique ne semble pas lui profiter. Aucune importance, il persiste, il s'entête. Dernier épisode en date : l'ex-chef de l'Etat, prenant le relais du député des Alpes-Maritimes Eric Ciotti, pourrait remettre en cause l'un des principes essentiels de notre en vie en commun: le droit du sol. Méga polémique assurée dans les médias, crispations garanties au sein de LR puisque Alain Juppé, par exemple, dénoncera cette nouvelle et énième dérive, qu'il en profitera pour accroître son influence au centre droit et centre gauche, que toute cette scénographie politiquement par avance mise en place profitera, chacun le sait, au seul ... Front National. Misère de la politique telle qu'elle est.

Un peuple de gauche qui se sent trahi par la gauche au pouvoir

La gauche de pouvoir vient - enfin ! - de refermer le psychodrame Valls. C'est du moins ce que semble attester un sondage IFOP pour Le Journal du Dimanche puisque 59% des Français estiment que la gaffe Berlin n'entravera ni son action à la tête du gouvernement ni son avenir politique. Mais que de dégâts, de moqueries, de retours sur le rapport à l'argent des responsables politiques et, en sous-titre, sur leur légendaire besoin de luxe. Pain béni, une fois encore, pour Marine Le Pen même si les sondés, de plus en plus nombreux, s'aperçoivent que les pratiques financières du parti d'extrême-droite sont calquées sur celles du PS et de LR.

Quoi de neuf ce week-end en politique ? Pas grand chose si ce n'est qu'à nouveau tout profite au Front National tant les erreurs des républicains, des démocrates sont nombreuses et répétitives. Ça en devient lassant.

http://www.challenges.fr/politique/20150614.CHA6891/front-national-le-sondage-qui-tue.html

3476
Des perquisitions ont lieu au cabinet de Joëlle Milquet: une vingtaine de policiers sur place

La justice a procédé mardi à des perquisitions au cabinet de la ministre de l’Education, Joëlle Milquet, a-t-on indiqué de source officielle, confirmant ainsi une information de la RTBF.



Cette opération de police s’inscrit dans le cadre de l’instruction du dossier sur les collaborateurs litigieux engagés au cabinet de l’Intérieur par Joëlle Milquet, lorsqu’elle était titulaire de ce portefeuille, six mois avant les élections de 2014.

Les enquêteurs ont notamment emporté des documents.

Interrogé mardi, le porte-parole de Mme Milquet a confirmé cette perquisition dans les bureaux de la ministre situés place Surlet de Chokier, à Bruxelles.

Dans une déclaration à Belga, la ministre dit se «réjouir que les vérifications d’usage que permet une instruction puissent enfin mettre un terme définitif à ce dossier».

Pour Joëlle Milquet, il n’y a «rien de neuf à déclarer au sujet de l’instruction en cours déjà rendue publique». Selon elle, celle-ci repose «sur les insinuations sans aucun fondement, démenties depuis le début et contenues dans un seul article de presse, du Vif l’Express, datant de février 2014».

La ministre s’est refusé à tout autre commentaire.

http://www.sudinfo.be/1311963/article/2015-06-16/des-perquisitions-ont-lieu-au-cabinet-de-joelle-milquet-une-vingtaine-de-policie

3478
T’as fait quoi samedi soir ? Je me suis implanté une puce sous la peau



bizarre. J’avais ressenti la même chose en apprenant qu’une équipe de chercheurs américains avaient fait pousser des « gueules ancestrales » à des poulets. Cet effet, je l’appelle « les poules vont bien finir par avoir des dents », à la croisée entre « la fin du monde est proche » et l’interrogation « mais jusqu’où vont-ils aller ? ». En gros, ça fait un peu peur.

Hier, samedi 13 juin, le festival du numérique Futur en Seine a organisé sa première « Implant Party » (on peut traduire en français par « la fête de l’implant »). Huit personnes se sont fait implanter sur scène des puces RFID (de la taille d’un grain de riz assez balèze) entre le pouce et l’index.

http://rue89.nouvelobs.com/2015/06/14/tas-fait-quoi-samedi-soir-suis-implante-puce-sous-peau-259765

3479
En 2024, l’armée russe pourrait être déployée en sept heures partout dans le monde



A l’avenir, une flotte d’avions de transport lourd serait capable de transporter une unité stratégique de 400 chars Armata avec munitions à n’importe quel endroit dans le monde entier. Cerise sur le gâteau : ce serait à une vitesse hypersonique.

Selon un nouvelle spécification de conception de la Commission militaro-industrielle à Moscou, un aéronef de transport baptisé PAK TA sera capable d’atteindre une vitesse supersonique (jusqu’à 2 000 km/h) et de transporter une charge utile impressionnante de 200 tonnes. Son rayon d’action devrait atteindre au moins 7 000 km.

Le programme PAK TA prévoit la construction de 80 nouveaux avions cargo d’ici 2024. Cela signifie que dans une dizaine d’années, le Centre russe de commandement sera capable de déployer une armée prête au combat partout dans le monde, rapporte Expert Online en citant une source militaire qui a obtenu ces informations lors d’une rencontre à huis clos.



Un des principaux objectifs du nouveau PAK TA est de transporter des chars lourds Armata et d’autres matériels militaires sur la même plateforme, par exemple, des complexes d’artillerie automoteur améliorés, des complexes antimissile, des transporteurs de missiles tactiques, des batterie de lance-missiles multiples et des véhicules antichars.

Les avions PAK TA seront multi-niveaux, équipés d’un système de chargement et capables de larguer du matériel militaire et du personnel sur tous les terrains.

video :

Une flotte de quelques dizaines d’avions PAK TA pourra transporter 400 chars lourds Armata ou 900 véhicules blindés légers, tels que des chasseur de chars amphibies Sprut-SD.



«Vu le développement d’un réseau de bases militaires au Proche-Orient, en Amérique latine et en Asie du Sud-Est, qui devrait être terminé à la même période (2024), il est évident que la Russie se prépare à une confrontation militaire à une échelle transcontinentale», explique la publication.

L’interlocuteur de Expert Online a avoué sous couvert d’anonymat qu’il avait été choqué par les demandes des militaires.



D’après cette source, le projet PAK TA est en développement depuis plusieurs années et pourrait remplacer les avions-cargos actuels. Mais l’affirmation d’une mission aussi globale pour le transport militaire russe n’avait encore jamais été exprimée auparavant.

«Cela veut dire que pour la première fois nous avons pour objectif de créer des capacités opérationnelles pour transporter par voie aérienne une armée complète à n’importe quel endroit sur la planète», a confié la source. Cela signifie la possibilité de déployer des troupes aussi importantes que le contingent de l’OTAN et des Etats-Unis qui se trouvait en Irak en quelques heures sur n’importe quel continent. «Dans le contexte de la doctrine militaire actuelle cela dépasse l'entendement», a déclaré la source.

Les spécifications initiales pour la conception du PAK TA visaient la création d’avions-cargos subsoniques, se déplaçant à une vitesse de croisière conventionnelle de 900 km/h et dotés d’un rayon d’action moyen de 4 500 km.



Ce programme implique la création d’avions-cargos à fuselage large, capables de transporter de 80 à 200 tonnes, pour remplacer à terme tous les avions-cargos Iliouchine et Antonov actuellement en service.

Le seul avion actuel doté d’une charge utile comparable est l’Antonov An-225 Mriya (jusqu’à 250 tonnes), mais c’est un aéronef unique créé spécialement pour le programme soviétique de navettes spatiales Bourane.

L’année dernière, il a été annoncé que les nouveaux avions-cargos seraient développés par le constructeur aéronautique Iliouchine. Certains experts ont supposé que la compagnie pourrait se baser sur le projet de l’avion Il-106 (charge utile de 80 tonnes) qui avait gagné l’appel d’offres du gouvernement à la fin des années 80 mais qui avait été abandonné après le démantèlement de l’Union Soviétique.

http://francais.rt.com/lemonde/1175-2014-larmee-russe-pourrait-etre

3480
La Russie dispose d’un nouveau canon hautes fréquences tueur de drones et de missiles



La corporation russe d’Etat Rostech va présenter une nouvelle arme à très hautes fréquences, qui est capable d’éliminer tous types de drones, de missiles et d’armes de haute précision aériennes, lors de l’exposition militaires Armée-2015.

L’institut moscovite de radio-ingénierie a élaboré un «canon» à super hautes fréquences qui a pour but d’éliminer les avions, drones, missiles téléguidés et autres armes aériennes de haute précision qui utilisent de l’électronique.

Le canon crée une zone d’exclusion aérienne d’un rayon de plus de 10 kilomètres autour d’un objet ou d’une installation à protéger. Bien évidemment, les spécifications exactes de cette armes restent secrètes.

«Ce complexe mobile diffusant des ondes à super hautes fréquences met hors service l’électronique embarquée à bord des cibles aériennes volant à basse altitude et des ogives des armes de haute précision», a confié une source de Rostech à l’agence TASS, ajoutant que ce système mettait les défenses aériennes de courte portée à niveau complètement nouveau.

«En termes de capacités de performance, ce complexe mobile n’a pas de concurrents dans le monde entier», a souligné la source. Tout l’équipement est placé sur la plateforme à chenilles qui sert au transport des systèmes de défense antiaériens Buk.



«Une fois installé sur une plateforme spéciale, ce «canon» à super hautes fréquences dispense une défense à 360 degrés», a complété la source, précisant que ce complexe allait être utilisé pour tester les systèmes radio-électroniques militaires russes contre les radiations micro-ondes à haute puissance.

Le «canon» sera présenté dans la zone classifiée de l’exposition Armée-2015, le forum international militaire qui aura lieu du 16 au 19 Juin au parc de loisirs militaires «Patriot» en dehors de Moscou.

En avril dernier, la marine américaine avait diffusé une vidéo présentant sa technologie LOCUST, un nouvel outil permettant à de multiples drones de se coordonner et de déferler sur l’ennemi. Il a soi-disant été inventé pour défendre d’importants navires, mais équipé d’ogives, il se transforme en arme offensive.




Une attaque d’un escadron des drones sur une installation défendue par des moyens anti-aériens traditionnels est une tâche vraiment problématique mais les radiations hautes fréquences émises à 360 degrés par ce nouveau «canon» semblent être la panacée.

http://francais.rt.com/international/3302-russie-dispose-nouveau-canon