Voir les contributions

Cette section vous permet de consulter les contributions (messages, sujets et fichiers joints) d'un utilisateur. Vous ne pourrez voir que les contributions des zones auxquelles vous avez accès.


Messages - mike

3511
Un adolescent de 13 ans agressé au pistolet à impulsion électrique à Tubize

Un adolescent a été agressé dimanche au pistolet à impulsion électrique alors qu’il se trouvait dans un parc public à Tubize (Brabant wallon), a-t-on appris lundi auprès du parquet de Nivelles.



Le jeune homme âgé de 13 ans et domicilié dans le village de Saintes a été agressé dimanche après-midi par deux individus, dans un espace vert situé le long de l’avenue de Scandiano, à proximité du centre hospitalier de Tubize.

Les auteurs ont utilisé un pistolet à impulsion électrique pour neutraliser l’adolescent qui s’est alors effondré. Les agresseurs en ont profité pour lui dérober son téléphone portable avant de prendre la fuite.

http://www.sudinfo.be/1310983/article/2015-06-15/un-adolescent-de-13-ans-agresse-au-pistolet-a-impulsion-electrique-a-tubize

3512
Une camionnette blanche rode à Courcelles: une adolescente victime d'une tentative de viol !

Vendredi vers 14h50, une adolescente née en 2001, a été abordée par le conducteur d’une camionnette blanche à Courcelles. Il a tenté de la déshabiller mais elle parvenue à s’enfuir



La jeune fille a été abordée après avoir traversé le couloir sous les voies de la gare de Courcelles en direction de la rue Winston Churchill. Son agresseur est descendue d’une camionnette blanche et l’a agrippée, tentant même de lui arracher son débardeur. La victime s’est débattue et après lui avoir flanqué un bon coup de pied dans les parties génitales, est parvenue à s’enfuir.

http://www.lanouvellegazette.be/1311114/article/2015-06-15/une-camionnette-blanche-a-courcelles-une-adolescente-victime-d-une-tentative-de

3513
Hors europe / D’où vient la fortune de Daech ?
« le: 15 juin 2015 à 18:58:48 »
D’où vient la fortune de Daech ?




Dans son reportage «Daech, État Islamique : d'où proviennent les milliards des nouveaux barbares ?», «Capital» lèvera le voile ce dimanche sur l’origine de la fortune de l’organisation terroriste multi-milliardaire qui fait régner la terreur.

Advertisement
Daech est l’organisation terroriste la plus riche de tous les temps, faisant presque passer Ben Laden pour un «amateur». La fortune du groupe jihadiste est estimée à 2.000 milliards de dollars. Les équipes de «Capital» ont enquêté durant trois mois sur la provenance de cet argent. Emmanuel Creutzer et Eric Declemy, réalisateurs du document pour C Productions, expliquent avoir abordé cette question «comme (ils l’auraient) fait pour enquêter sur n’importe quelle grande multinationale qui aurait refusé de (leur) ouvrir leurs portes». Ils ont recueilli des témoignages directs de membres de l’Etat islamique (EI), mais aussi des victimes et des entrepreneurs qui commercent avec. Le fruit de leur enquête sera révélée ce dimanche à 20h55 sur M6.

Sans tout dévoiler, on apprendra ainsi que les «milliards de la terreur» viennent du racket, des demandes de rançon, des dons de riches étrangers, du trafic d’œuvres d’arts (issu du pillage de monuments historiques et de sites archéologiques), mais aussi et surtout de la contrebande issue des ressources naturelles des territoires contrôlés par l'EI. Le pétrole –dont la production est estimée à 50.000 barils par jour dans les territoires contrôlés-, est sans surprise sa «mine d’or» noir, mais aussi –fait moins connu- le coton, exporté jusqu’en Europe (y compris en France). En effet, les islamistes contrôleraient 90% des champs de coton syriens, un des principaux producteurs du monde. Un coton low-cost, car de qualité médiocre, mais qui intéresse de fait énormément les acheteurs –principalement turcs.

Une organisation terroriste pas si isolée

La Turquie est le partenaire commercial privilégié de Daech, et sa porte principale sur le monde, car une fois sur ses terres, n'importe quel produit peut transiter librement, sans traçabilité. Et contrairement à ce que l’on pourrait penser, Daech est loin d’être isolé malgré les embargos internationaux dont il fait l’objet (sur les armes et le pétrole, notamment). Tous les jours, des denrées alimentaires (y compris de la volaille vivante, afin qu’elle soit égorgée selon le rite musulman) passent par le poste frontalier de Kilis, en Turquie. Adresse de livraison : Raqqa ou même Mossoul, la «capitale» de l’EI. Et au passage, l’organisation terroriste ponctionne chaque camion qui franchit cette ligne. Trois cents dollars, selon le documentaire. Six cents au retour, s’il refuse de payer. Sinon, c’est la gorge tranchée. De même, les paiements de ces marchandises sont principalement réalisés via les sociétés de transfert d’argent. Et là encore, l’EI impose sa dîme -40 dollars pour 10.000 transférés.

Mais cette puissance économique n'est pas la seule force de Daech. Outre ses méthodes de communication ultra-modernes, et ses messages provocateurs, prononcés pour certains en français, jamais une organisation terroriste n'avait jusque-là osé bâtir un Etat. Ce dernier, non reconnu par la communauté internationale, fonctionne pourtant comme tel, avec son administration, son budget (estimé à 2 milliards de dollars pour 2015), son armée -de 50.000 hommes, dont un millier de Français... Son territoire s’étend sur une vaste zone, à cheval sur la Syrie et l’Irak, équivalent à la Belgique. Quelque 10 millions de personnes y vivraient. Seule lueur d’espoir dans cette guerre d'un nouveau genre : huit mois après le début des frappes aériennes de la coalition internationale, les effets commenceraient à se faire ressentir. Du fait de la destruction des raffineries contrôlées par Daech (une centaine), les revenus pétroliers de l’organisation dirigée par Aboubakar Al-Baghdadi auraient ainsi diminué de moitié.


http://www.parismatch.com/Actu/International/Etat-islamique-D-ou-vient-la-fortune-de-Daech-Capital-leve-le-voile-781614

3514
Oculus Rift : Présentation des jeux à venir



Oculus présente son tout nouveau casque de réalité virtuelle désormais compatible avec la Xbox One.

video :

3515
AFFRONTEZ DES GÉANTS… POUR UN PEPSI EXCLUSIF AU JAPON !





Du 11 au 23 juin à Tokyo,  la marque Pepsi fête le lancement de son produit « Strong » avec plus de bulles et plus de caféine et comme le dit la publicité vu dans le métro ce matin : exclusivement au Japon ! Intrigué, je me suis donc dirigé à Omotesando ! Je suis arrivé devant un bâtiment temporaire baptisé pour l’occasion PEPSI STRONG BAR .
A l’intérieur, distribution gratuite de mini canettes de la boisson mais également une attraction de réalité virtuelle avec l’Oculus Rift, « ONI-GOKKO » ,  oùvous êtes confrontés à des géants belliqueux ( référence à Shingeki no Kyojin : l’attaque des Titans ? ) !
Tout d’abord, une hotesse vous indique les mouvements de base que vous pouvez effectuer, à savoir :
- courir
- sauter
- éviter
- sprinter



Vous la suivez ensuite en dehors de la sphere « PEPSI STRONG BALL » pour insérer une bouteille de la boisson, que vous récupérerez bien fraîche, comme une récompense à la fin.
Ensuite, direction à l’intérieur, ou la demoiselle vous installe un casque de réalité virtuelle puis des écouteurs. Et c’est parti pour deux minutes de course à eviter et vous battre contre les Oni, de grands géants qui ont une facheuse tendance à vouloir tout détruire ( spécialement vous ) . Vous êtes plongé dans un décor virtuel apocalyptique, une sorte de village en ruines dans le désert.
Le vent souffle à vos oreilles et vous pouvez regarder dans toutes les directions, le rendu est impressionnant!

Soudain, la terre tremble, à plusieurs reprises et au dessus de vous, à droite et à gauche, deux Oni vous regardent du haut de leur taille gigantesque ! Leurs intentions à votre égard ne semblent pas des plus pacifiques et apparaît alors à l’écran la toute premiere indication du jeu ( et la plus raisonnable qui soit ) : RUN !
Courir, donc, ce que vous commencez bien sûr à faire sur place, et vous devrez ensuite effectuer les autres mouvements indiqués plus haut, car les géants ne vous laisseront pas de répit au cours de cette mini ( mais intense ) course poursuite !



Ils détruisent  tout autour de vous, vous projettent des pans de murs éclatés de leurs poings, essaient de vous piétiner et tentent de vous saisir avec leurs gros doigts, surtout le gros GROS Oni à la fin ! Le tout pour arriver au bout de la course devant une bouteille de la boisson qui a le même effet qu’un crucifix sur un vampire, et le fait disparaitre dans un grand éclat !
Félicitations, l’hôtesse vous débarrasse de l’équipement et vous pouvez ouvrir le réceptacle devant vous et obtenir votre récompense : une bouteille de Pepsi Strong !
Personnellement, j’ai vraiment apprécié l’expérience avec l’Oculus Rift, hâte de voir ce qu’ils vont proposer par la suite. Pour le soda, je vous laisse vous faire votre avis si vous avez la chance d’en boire !

Si vous voulez un apercu en vidéo avec Ai Shinozaki, je vous invite à jeter un oeil ici : , ainsi que sur le site officiel : http://www.pepsi.co.jp/p-strong/#
◾Adresse: Shibuya-ku, Tokyo Jingumae 5-11-5
◾URL: http://pepsi.co.jp/
◾Ouvert de 11:30 à 20:00

http://tv-france-japon.com/japon-pepsi-strong-oculus-rift/

3516
Vers une 3ème guerre mondiale? Poutine a un message pour nous...

La Russie ne constitue pas une menace pour l'Occident, a déclaré le président Vladimir Poutine dans une interview ce samedi à un quotidien italien, expliquant qu'il était en faveur de l'application des accords de paix en Ukraine, après le récent regain de violences meurtrières dans l'est de ce pays.

"Je voudrais dire qu'il n'y a pas besoin d'avoir peur de la Russie", a déclaré le président russe au Corriere della Sera, excluant un conflit d'ampleur entre la Russie et les pays membres de l'Otan. "Le monde a tellement changé que les gens de bon sens ne peuvent pas imaginer un conflit militaire d'ampleur aujourd'hui", a dit M. Poutine, éloignant le spectre d'une 3ème guerre mondiale. "Nous avons d'autres choses à faire, je peux vous l'assurer", a ajouté le président russe, selon la transcription de l'entretien publiée par le Kremlin. "Seulement une personne malade, et encore pendant son sommeil, pourrait imaginer que la Russie attaque soudainement l'Otan", a dit le président avant sa visite en Italie la semaine prochaine, ajoutant que Moscou ne souhaitait que se défendre des menaces extérieures.

Les pays membres de l'Otan ont des dépenses de défense 10 fois plus importantes que la Russie, a-t-il poursuivi, ajoutant que le budget militaire américain était le plus élevé de la planète.

Les relations entre Moscou et les Occidentaux sont au plus bas depuis la Guerre froide, après l'annexion de la Crimée par la Russie en mars 2014 et l'explosion du conflit armé dans l'est de l'Ukraine entre forces ukrainiennes et séparatistes prorusses.


http://www.rtl.be/info/monde/europe/vers-une-3eme-guerre-mondiale-poutine-a-un-message-pour-nous--729144.aspx

3517
Selon Bernard Cazeneuve, Internet " est un espace qui doit être régulé "

Le drame de Bas-en-Basset, qui a fait 3 morts samedi dernier, ne devrait pas rester sans conséquence. Le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve ayant fait part de sa volonté de réguler Internet, dans le but d'éviter de nouveaux débordements similaires. C'est un débat sans fin que vient de replacer sur le devant de la scène […]

Le drame de Bas-en-Basset, qui a fait 3 morts samedi dernier, ne devrait pas rester sans conséquence. Le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve ayant fait part de sa volonté de réguler Internet, dans le but d'éviter de nouveaux débordements similaires.

C'est un débat sans fin que vient de replacer sur le devant de la scène Bernard Cazeneuve. Fustigeant la toile d'être un lieu menant à des drames, le ministre souhaite désormais instaurer une régulation de la toile, comme il l'a fait savoir ce matin sur RMC, au micro de Jean-Jacques Bourdin : « Des jeunes auraient sur Internet récupéré des éléments d'information concernant la constitution d'explosifs […] je crois que ce sujet renvoie, comme d'autres, à la manière de réguler l'Internet, à la manière dont on doit agir sur Internet ». Pour rappel, 3 adolescents sont décédés samedi dernier, après avoir tenté de concevoir des fumigènes pour Airsoft en s'inspirant d'informations glanées sur la toile, et en utilisant de l'acétone et de l'acide chlorhydrique. Le parquet envisage déjà de poursuivre l'auteur du blog ayant publié les informations repris par les 3 adolescents.

Alors, Internet est-il responsable de ce drame ? De nombreux politiques, qu'ils soient au Gouvernement ou rangés dans l'opposition, en semblent profondément convaincus. Et pourtant, suivre les recommendations de Bernard Cazeneuve revient, de notre point de vue, à emprunter un grand raccourci. En plus d'être très compliqué, pour ne pas dire impossible, la mise en place d'un Internet régulé pourrait rapidement mener à des dérives. On vous en citera quelques-unes, au hasard : censure arbitraire ou obligation pour les FAI de bloquer des sites en suivant une liste noire imposée, par exemple. Et puis, c'est sans parler du fait que la « régulation » prônée a de grandes chances de pouvoir être contournée plutôt simplement…


http://www.appy-geek.com/Web/ArticleWeb.aspx?regionid=2&articleid=43351451&source=facebook

3518
Maggie De Block attend la conclusion de l'EFSA avant de prendre une décision sur le Roundup

Alors que les Pays-Bas et la France ont décidé d'interdire la vente libre dans les jardineries du désherbant vedette de Monsanto, le Roundup, le produit reste actuellement disponible en Belgique.




La ministre de la Santé publique, Maggie De Block attend une conclusion de l'Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) sur la réévaluation du glyphosate et la position de la Commission européenne avant de trancher.

L'approbation européenne du glyphosate, substance active du Roundup, est actuellement en révision. Les résultats de l'étude menée par l'EFSA seront connus fin août et la Commission européenne devra alors déterminer s'il y a lieu d'interdire le glyphosate. L'EFSA, l'autorité européenne de sécurité des aliments, se charge d'évaluer toute nouvelle substance proposée. Une réévaluation est prévue environ tous les 10 ans.

La Belgique préfère attendre la décision de la Commission européenne avant de se prononcer. La porte-parole de la ministre de la Santé publique estime qu'il n'est pas judicieux d'interdire la vente du glyphosate à un niveau national, les consommateurs pouvant facilement contourner l'interdiction en achetant le produit dans un pays voisin.

Le SPF Santé publique, Sécurité de la Chaîne alimentaire et Environnement estimait en mai dernier qu'il n'y avait pas de raisons suffisantes à ce stade pour procéder à une restriction ou une interdiction de la vente du glyphosate. Son avis n'a pas évolué entre-temps.

L'agence internationale de recherche sur le cancer (IARC) de l'Organisation mondiale de la santé, a classé le 20 mars cinq pesticides cancérogènes "probables" ou "possibles" pour l'homme.

L'herbicide glyphosate, l'un des plus utilisés dans le monde, et les insecticides malathion et diazinon ont été classés cancérogènes "probables chez l'homme", même si les "preuves sont limitées", selon l'agence internationale, dont le siège est à Lyon.

"L'IARC n'a pas encore publié d'évaluation détaillée, mais uniquement une note et un article de deux pages chacun qui ne nous permettent pas de juger de façon objective et scientifique de la validité de la conclusion de l'IARC", nuance le SPF Santé publique, qui précise que le rapport complet de l'IARC ne sera pas disponible avant la fin de l'année.

Fin avril, une coalition d'associations environnementales avait envoyé un courrier à la ministre de la Santé publique ainsi qu'à Willy Borsus, ministre de l'Agriculture, pour exprimer son inquiétude quant à l'utilisation du glyphosate.

Le 29 mai, le ministre wallon de l'Environnement, Carlo Di Antonio a demandé officiellement "aux ministres fédéraux compétents d'interdire la mise sur le marché du glyphosate pour les particuliers".

Le député fédéral cdH Michel De Lamotte interpellera la ministre Maggie De Block au sujet de ce dossier à la Chambre. Le cdH ajoute qu'il déposera une résolution parlementaire proposant d'interdire le glyphoaste "si la ministre de la Santé publique ne prend pas rapidemment ses responsabilités en interdisant la vente de Roundup aux particuliers à l'instar d'autres pays européens".


http://www.levif.be/actualite/sante/maggie-de-block-attend-la-conclusion-de-l-efsa-avant-de-prendre-une-decision-sur-le-roundup/article-normal-400593.html?utm_source=facebook&utm_medium=social&utm_campaign=vif

3519
Quand les femmes scientifiques se rebellent avec humour

Après des déclarations sexistes du prix Nobel de médecine, de nombreuses femmes scientifiques ont répliqué sur Twitter.



"Trois choses se passent quand [les femmes] sont dans les labos : vous tombez amoureux d'elles, elles tombent amoureuses de vous, et quand vous les critiquez, elles pleurent." Timothy Hunt, prix Nobel de médecine, a lancé la pique lors d'une conférence scientifique. De quoi faire l'effet d'une bombe dans le milieu de la recherche et provoqué l'indignation sur les réseaux sociaux.

Nombre de femmes scientifiques ont répliqué par la carte l'humour, en publiant sur Twitter des photos dans des attitudes faussement sexy pour réagir aux déclarations sexistes du Britannique. Sélection.


http://tempsreel.nouvelobs.com/les-internets/20150613.OBS0719/quand-les-femmes-scientifiques-se-rebellent-avec-humour.html

3520
Une fillette yéménite de 8 ans décédée au lendemain de sa nuit de noces



Rawan, une fillette yéménite de 8 ans, est décédée au lendemain de sa "nuit de noces" des suites des blessures subies lors des relations sexuelles imposées par son "mari", âgé d’une quarantaine d’années. L’utérus de la petite fille s’est déchiré et elle est décédée samedi dans une chambre d’hôtel de la ville de Hardh.

Il n’est pas certain que le mari, originaire d’Arabie saoudite, ait été arrêté. Selon des membres d’organisations des droits de l’homme, la petite Rawan aurait été vendue au Saoudien par son beau-père pour 10.000 rial (2.024 euros). Le père biologique de l’enfant est décédé, a indiqué le Centre yéménite pour les droits de l’homme.

"Au vu de cette terrible histoire, nous répétons notre exigence de voir voter une loi imposant un âge minimum de 18 ans pour pouvoir contracter un mariage", a déclaré un collaborateur du Centre. Les islamistes ont déjà rejeté à plusieurs reprises de telles propositions de loi.

Le mariage de jeunes filles mineures est relativement courant au Yémen. En 2008, le cas de la petite Nudshud Ali, 10 ans, avait attiré l’attention de l’opinion car elle avait obtenu le divorce via une décision de justice.

3521
États-Unis. Le Pentagone veut stocker des armes lourdes en Europe



Le Pentagone prévoit d'entreposer des armes lourdes, notamment des chars de combat, en Europe de l'Est et dans les pays baltes afin de prévenir toute nouvelle agression russe en Europe, a déclaré samedi un haut responsable américain, confirmant des informations du New York Times.

"Nous allons pré-positionner une quantité significative de matériel (militaire)", a dit ce responsable sous le sceau de l'anonymat.

Équiper 5 000 soldats

Selon le New York Times, le Pentagone envisagerait de stocker des chars de combat, des véhicules blindés d'infanterie et d'autres armes lourdes permettant d'équiper quelque 5 000 soldats. Si cette idée est approuvée, ajoute le journal, ce sera la première fois que l'armée américaine disposera en permanence d'armes lourdes dans des pays qui ont rejoint l'Otan mais appartenaient autrefois à l'URSS ou à sa sphère d'influence, souligne le journal qui cite des responsables américains et alliés.

Il y a un mois, l'armée lituanienne a annoncé que les pays baltes -- Lituanie, Estonie et Lettonie -- allaient solliciter une présence permanente de troupes de l'Otan sur leur territoire afin de faire face à l'activité aérienne et navale accrue de la Russie dans la région.

Crainte de la Russie

Les trois pays, qui abritent des minorités russophones, craignent de devenir la cible de la Russie suivant un scénario similaire à celui qui s'est déroulé l'an dernier dans l'est de l'Ukraine. Le stockage d'armes lourdes en Europe de l'Est devrait être validé par le secrétaire américain à la Défense, Ashton Carter, et par la Maison blanche, avant la réunion des ministres de la Défense de l'Otan ce mois-ci à Bruxelles, ajoute le New York Times.

Interrogé, un porte-parole du Pentagone a déclaré qu'aucune décision n'avait encore été prise concernant la nature du matériel qui pourrait être entreposé en Europe de l'Est."Ces dernières années, l'armée américaine a intensifié le prépositionnement de matériel en vue de l'entraînement et des manœuvres avec nos alliés et partenaires de l'Otan", a dit le colonel Steve Warren.

"L'armée américaine continue d'examiner quels sont les meilleurs sites pour entreposer ce matériel, en consultation avec les alliés. Pour l'instant, nous n'avons pas encore décidé si nous allions envoyer cet équipement, et à quelle date."

Selon le New York Times, il s'agirait d'envoyer dans chacun des trois États baltes de quoi équiper une compagnie, soit environ 150 hommes. Par ailleurs, des armes pour une compagnie voire un bataillon (750 hommes) pourraient être stockées en Pologne, en Roumanie, en Bulgarie et peut-être en Hongrie.


http://www.ouest-france.fr/etats-unis-le-pentagone-veut-stocker-des-armes-lourdes-en-europe-3481402?hash=4386bb60-b5ee-4ba2-9210-875654666a28

3522
Le vertigineux nombre de morts sur les chantiers de la Coupe du monde au Qatar

Juste avant la Coupe du monde au Brésil de 2014, l'humoriste John Oliver ironisait sur la prochaine grand'messe du football, qui aura lieu au Qatar : « Les constructions en vue de la Coupe du monde de 2022 sont les plus mortelles qu'a connues le Moyen-Orient depuis les pyramides d'Égypte. » L'Anglais ne croit pas si bien dire : avant que le coup d'envoi du premier match ne soit sifflé, environ 4000 ouvriers sur les différents chantiers seront morts, soit 62 par match de compétition selon Libération.

Une catastrophe humanitaire sans précédent, alors que les chantiers des Jeux olympiques de Londres ou de Vancouver ont connu un mort et celui de Sotchi 60. Des nombres de décès au Qatar – essentiellement des Indiens et des Népalais – qui donnent le tournis quand ils sont tous mis les uns à côté des autres. Ce qu'a réalisé le Washington Post dans une infographie répérée par Big Browser. Depuis 2010, ce sont environ 1200 ouvriers qui sont morts sur les différents chantiers qataris :

http://www.vanityfair.fr/monde-de-vf/articles/morts-coupe-du-monde-qatar/26082

3523
Les deux deux moines et la jolie femme (Histoire courte à méditer)

Un matin, deux moines allaient vers leur monastère, quand ils trouvèrent une jolie et peu vêtue jeune femme qui n’osait traverser le gué de la rivière, le courant ayant forci, ces derniers jours. Le plus vieux moine, bâti tout en force, la souleva dans ses bras et la transporta de l’autre côté.

Le long voyage se passa presque complètement dans le silence, les moines méditant en marchant. Mais le soir, en vue du monastère, le plus jeune des moines dit « Quand même, ce matin, cette femme étaient très peu vêtue ! La règle de notre ordre nous interdit de toucher des femmes, et pourtant vous l’avez portée dans vos bras ! »

Le vieux moine répondit « Je l’ai portée quelques minutes. On dirait que tu l’as portée toute la journée, dans ton esprit. »

3524
Bruits de guerre en UE: Les USA vont concentrer des armes lourdes et des hommes en Europe de l’Est



Les Etats-Unis poursuivent leurs provocations en direction de la Russie,  bien loin de chez eux.

Le régime impériale américain serait en passe d’entreposer des armes lourdes, dont des chars et des véhicules blindés d’infanterie, et d’envoyer 5.000 hommes en Lituanie, Lettonie et Estonie, en Europe de l’Est, sous prétexte de prévenir une éventuelle agression russe, selon le  New York Times de samedi.

Les Etats-Unis entreposeront pour la première fois des armes lourdes dans ces pays qui ont récemment adhéré à l’OTAN et qui appartenaient à la sphère d’influence de l’Union soviétique avant 1990, poursuit le quotidien qui s’appuie sur des sources américaines et alliées anonymes.

Le prétexte invoqué, cette fois-ci, serait de prévenir toute « agression » de la part de la Russie, et de rassurer les pays d’Europe de l’Est, sauf la Russie évidemment.., qui seraient angoissés depuis que les habitants de Crimée ont voté le rattachement de leur pays à la Russie et depuis la guerre civile qui s’est allumée dans l’est de l’Ukraine à la suite du coup d’Etat du Maïdan à Kiev. Coup d’Etat, il faut encore le rappeler, suscité par la deuxième révolution Orange fomentée par les USA. Ce que la propagande du régime impérialiste américain se garde bien de présenter ainsi. Les impérialistes US préférant susciter et entretenir la peur chez leurs vassaux européens.

Les USA et les Européens de l’OTAN accusent la Russie d’armer les séparatistes et de déployer des troupes régulières pour les aider, sans jamais avoir pu présenter la moindre preuve de ces accusations, tandis que les troupes américaines sont stationnées officiellement en Ukraine où elles entrainent et arment des troupes ukrainiennes contre les insurgés du Donbass.

Selon le New York Times, la proposition doit encore recevoir l’aval de la Maison Blanche et du secrétaire américain à la Défense, Ashton Carter. Le quotidien souligne, non sans humour, que certains alliés de l’Otan s’inquiètent de la réaction de la Russie. Un porte-parole du Pentagone cité par le quotidien New yorkais, affirme qu’aucune décision n’a encore été prise et que le Pentagone devrait obtenir le feu vert avant une réunion des ministres de la Défense de l’Otan, au cours du mois de juin à Bruxelles.

Les forces américaines stationnées en Europe actuellement comprennent de l’équipement pour une compagnie de 150 hommes déjà stocké dans chacun des trois pays baltes. De l’équipement pour une compagnie de 750 hommes serait également entreposé en Pologne, en Roumanie, en Bulgarie et probablement en Hongrie, selon ces mêmes sources.

Sans compter les missiles nucléaires qui pointent à partir de la Pologne, sur la Russie, ni la présence américaine en Ukraine, hors OTAN, ni les forces navales, ni les armées respectives des pays membres de l’Alliance atlantique (OTAN); les troupes de l’OTAN étant sous commandement américain…

Voir ci-dessous une carte assez explicite, qui a été diffusée par le magazine l’Express:



Le but des USA: empêcher toute alliance pan-européenne avec la Russie

L’un des buts évidents de cette fébrilité guerrière des USA est d’empêcher toute alliance de l’UE avec la Russie, afin de préserver par la division son hégémonie dans tous les domaines: armé, économique et financier au moment où la Russie secoue le joug de l’étalon dollar, et où elle semble maitriser une technologie dans l’armement, nettement en avance sur celle des USA.

Vladimir Poutine a précisé récemment, au Corriere de la Sera que jamais la Russie n’agresserait aucun pays, ajoutant qu’une guerre globale était inimaginable dans le contexte actuel. En revanche, il s’est montré assuré qu’aucun pays n’oserait attaquer la Russie en raison de ses armes de dissuasion nucléaire. Vladimir Poutine avait également affirmé que la Russie possède des armes défensives supérieures en efficacité à toutes les autres technologies du monde, ce que des sources militaires françaises bien informées confirment sous couvert d’anonymat. Ceci expliquerait peut-être la fébrilité américaine actuelle.

Que la Russie soit assurée de ne rien craindre pour son territoire est une chose. Mais cette fébrilité guerrière de la part des USA en UE, est déjà à l’origine de la guerre civile qui déchire l’Ukraine, elle pourrait également rallumer le foyer des Balkans dans lesquels la Macédoine semble être confrontée à des provocations répétées de type Révolution Orange d’Ukraine. Ces foyers de guerre répandus en Europe pourraient bien faire tache d’huile, la France en particulier et l’Europe en général, étant fragilisées par le Grand remplacement de populations majoritairement musulmanes, qui n’en finissent pas d’affluer. Tandis que les USA sont, comme toujours, nettement plus à l’abri de l’autre côté des océans.

Méthode américaine récurrente du mensonge

Renforcer la présence américaine aux frontières de la Russie, c’était déjà le vœu qu’était venu exprimer le frère de George W. Bush (Parti Républicain) la semaine dernière en Pologne. Mais c’est le gouvernement Obama (Parti Démocrate) qui s’apprête à satisfaire ce désir des Républicains… Ce qui démontre que le régime impérialiste américain est toujours le même, quel que soit le président. Il convient néanmoins de préciser encore que George W. Bush, durant sa présidence, avait envoyé la plus grande armée du monde agresser l’Irak en 2003. Cette agression, il est important en la circonstance de l’avoir en mémoire, a eu pour prétexte la prétendue détention, par l’Irak, d' »armes de destruction massive ». Pour en convaincre la population américaine et obtenir son aval, le régime américain n’avait pas hésité à fabriquer de toute pièce un faux document, qui s’est révélé manifestement faux quelques mois après cette attaque brutale.

Note du Monde Diplomatique sur l’agression de l’Irak


Comment pensez-vous que M. George W. Bush intitula le célèbre rapport d’accusation contre M. Saddam Hussein qu’il présenta le 12 septembre 2002 devant le Conseil de sécurité de l’ONU ? « Une décennie de mensonges et de défis » (voir document). Et qu’y affirmait-il en égrenant des « preuves » ? Un chapelet de mensonges ! L’Irak, disait-il en substance, entretient des liens étroits avec le réseau terroriste Al-Qaida et menace la sécurité des Etats-Unis parce qu’il possède des « armes de destruction massive » (ADM) – une expression terrifiante forgée par ses conseillers en communication. (…)

Au moment même où M. Bush lançait de telles accusations, il avait déjà reçu des rapports de ses services d’intelligence démontrant que tout cela était faux (2). Selon Mme Jane Harman, représentante démocrate de Californie, nous serions en présence de « la plus grande manœuvre d’intoxication de tous les temps (3) »


http://www.medias-presse.info/bruits-de-guerre-en-ue-les-usa-vont-concentrer-des-armes-lourdes-et-des-hommes-en-europe-de-lest/33246

3525
6ème extinction – Vers une mer sans requins : 100 millions de requins sont tués chaque année !



http://www.notre-planete.info/actualites/actu_3675.php

100 millions de requins sont tués chaque année !

Une nouvelle étude menée par Boris Worm, biologiste marin à l’Université Dalhousie de Halifax, en Nouvelle­-Écosse, totalise la mortalité mondiale des requins en ajoutant les captures débarquées déclarées à l’Organisation  des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) aux estimations des débarquements non déclarés, des requins dont les ailerons ont été prélevés (finning[1]) et d’autres rejets de requins morts.

En se basant sur ces données, 100 millions de requins ont été décimés en 2000 et 97 millions en 2010, avec une fourchette comprise entre 63 millions et 273 millions… Un nombre incroyable ! Par conséquent, ce génocide animal ne laisse aucune chance à l’un des plus vieux poissons de notre planète, qui serait apparu il y a environ 400 millions d’années et qui a réussi à survivre à plusieurs extinctions massives de la biodiversité. « D‘un point de vue biologique, les  requins ne peuvent tout simplement pas résister aux niveaux actuels d’exploitation et de demande« , a déclaré Boris Worm.

Vidéo en anglais, (mais les images suffisent)

Une mer sans requins







Malgré des réglementations de plus en plus strictes pour les protéger, ce sont environ 100 millions de requins qui sont pêchés chaque année dans le monde. Produit alimentaire de luxe, puissant aphrodisiaque, médicament ou prises accidentelles… les menaces qui pèsent sur eux sont telles qu’ils risquent de disparaître de nos mers, engendrant une catastrophe écologique sans précédent.

Même si de nombreux efforts sont faits à l’échelle internationale – déclaration d’espèces protégées, interdiction du « shark finning » (couper les ailerons d’un requin avant de le relâcher, le condamnant à une mort certaine), mise en place de quotas – il semble difficile de lutter contre cette surpêche. Les réglementations et les contrôles sont différents d’un pays à un autre, ce qui rend complexe la coordination des actions de protection.

En 2013, la Commission européenne a commandé un rapport sur les pays pêchant le plus de requins. Les trois pays en tête sont l’Indonésie (109 248 tonnes), l’Inde (74 050 tonnes) et l’Espagne (59 777 tonnes). La France, se place quant à elle en douzième position avec 21 511 tonnes juste derrière le Japon (24 960 tonnes). Mais les conclusions de ce rapport sont à nuancer, car elles se basent sur les déclarations volontaires des pays.




Dans le requin, tout est bien

Traditionnellement pêché dans les sociétés asiatiques et inuits, le requin est un animal dont chaque partie est utilisée et qui représente un marché de 480 millions d’euros annuels. La peau de requin était utilisée comme abrasif pour polir le verre ou encore pour garnir les sabres des samouraïs. De nos jours, cette dernière est encore utilisée en maroquinerie de luxe.

Les dents sont recyclées en bijoux, les mâchoires en trophées. L’huile extraite du foie est riche en vitamine A et est utilisée dans les produits cosmétiques ou conditionnée sous forme de gélules. La squalamine, une substance produite par le foie de l’animal, possède des propriétés antibiotiques efficaces contre certains virus (la dengue, l’hépatite B ou encore la fièvre jaune).

Mais c’est surtout pour son aileron, que le requin est autant prisé. Il est principalement utilisé dans des soupes et plats asiatiques. Cette partie du squale est considérée comme un met raffiné et possèderait des vertus aphrodisiaques. Réservé autrefois aux grandes occasions, cet ingrédient très apprécié a permis le développement d’un marché très lucratif. Le kilo d’ailerons de requin se vend actuellement aux alentours de 700 €.

À quoi ressemblerait une mer sans requins ?

Leur place en haut de la chaine alimentaire confèrent aux requins un rôle prépondérant dans l’équilibre d’un écosystème. En mangeant les poissons malades ou affaiblis, en débarrassant les océans des carcasses, ils contribuent à la bonne santé des mers. Les requins sont primordiaux pour la régulation des populations de poissons.

Prenons l’exemple des coraux. En se développant, ils forment des récifs coralliens, véritables abris pour des centaines d’autres espèces de poissons, mollusques ou crustacés. Ils forment également une barrière naturelle contre les vagues, protégeant ainsi les îles qu’ils entourent.

Si les requins disparaissaient, les poissons, alors sans prédateurs, pourraient se nourrir sans crainte des coraux. À terme, le récif disparaitrait et avec lui toutes les espèces qu’il abritait. Conséquence à l’échelle de la planète : les écosystèmes marins seraient grandement appauvris. Progressivement, nous arriverions à une explosion des méduses – dont certains requins sont très friands – de vers marins et à des booms planctoniques.

Une disparition inéluctable ?

Selon une étude de 2009 de l’UICN, l’Union internationale pour la conservation de la nature, sur 64  espèces de requins de haute mer suivies, près d’un tiers sont menacés d’extinction.

Les experts de l’UICN ont donc classé mondialement le grand requin-marteau et le requin-marteau halicorne ainsi que le diable de mer comme « en danger ». Neuf autres espèces, dont le requin blanc et le requin-pèlerin, sont classées comme « vulnérable » à l’échelle du globe.
 Depuis 2010, la pêche des requins-taupes communs, espèce classée en « danger critique », est strictement interdite dans l’Union européenne. Enfin, le requin bleu, l’espèce de requin pélagique la plus abondante et pêchée de la planète, est catégorisée comme « quasi menacé ».
Les requins sont particulièrement vulnérables à la surpêche en raison de leur maturité tardive et de leur faible taux de reproduction. Il est donc plus que nécessaire de mettre en place des quotas de pêche et de donner des moyens de contrôle afin de les protéger et d’éviter ainsi une catastrophe écologique.

De plus en plus de manifestations et d’organisations contre la pêche des requins voient le jour à travers le monde. Le signe d’une prise de conscience de l’importance du requin pour notre avenir et celui de la mer !

http://www.france3.fr/emissions/thalassa/le-dossier/une-mer-sans-requins_235239

http://lesbrindherbes.org/2015/06/12/6eme-extinction-une-mer-sans-requins/

https://resistanceauthentique.wordpress.com/2015/06/12/6eme-extinction-vers-une-mer-sans-requins-100-millions-de-requins-sont-tues-chaque-annee/