Voir les contributions

Cette section vous permet de consulter les contributions (messages, sujets et fichiers joints) d'un utilisateur. Vous ne pourrez voir que les contributions des zones auxquelles vous avez accès.


Messages - mike

3541
Apple charge Google, Facebook et Yahoo sur la vie privée

Profitant d'une cérémonie organisée par une association dédiée à la défense des libertés numériques, le PDG d'Apple, Tim Cook, a critiqué sans ménagement Google, Facebook et Yahoo sur le terrain de la vie privée.





Sur le terrain de la vie privée, Apple s'érige en donneur de leçons. À l'occasion de la cérémonie organisée cette semaine par l'Electronic Privacy Information Center (EPIC), qui est importante association américaine se consacrant à la défense des libertés numériques, le PDG de la firme de Cupertino, Tim Cook, a prononcé un discours particulièrement âpre contre certains de ses rivaux.

"Notre vie privée est attaquée sur de multiples fronts. Je vous parle depuis la Silicon Valley, où certaines des sociétés les plus importantes et les plus prospères ont construit leur modèle d'entreprise en berçant leurs clients dans la complaisance à propos de leurs informations personnelles. Elles engloutissent tout ce qu'elles peuvent savoir de vous et essaient ensuite d'en tirer profit", a lâché le chef d'entreprise, cité par The Verge.

"Nous pensons que c'est une erreur. Et ce n'est pas le genre de société qu'Apple veut être", a ajouté Tim Cook, en ciblant implicitement Google, Facebook et Yahoo, dont la réussite est intimement liée aux données qu'elles ont en leur possession. Dans le cas d'Apple, la situation est différente : bien sûr, le groupe a ses défauts, mais son modèle d'entreprise repose avant tout sur la vente de produits électroniques.

"Vous pourriez apprécier ces services soi-disant gratuits, mais noue ne pensons pas que cela justifie l'analyse de votre courrier électronique, votre historique de recherche ou même vos photos de famille, et leur exploitation commerciale pour Dieu seul sait quel objectif publicitaire. Et nous pensons qu'un jour, les usagers verront ces plateformes pour ce qu'elles sont en réalité", a ajouté Tim Cook,

Cela étant, Apple a aussi des intérêts dans la publicité. L'entreprise dispose de sa propre régie, iAd, qui a la faculté de croiser certaines informations anonymisées. The Verge relève que cette "personnalisation" peut être désactivée.

L'intervention de Tim Cook sur le thème de la vie privée est survenue alors que le PDG a reçu un prix de l'EPIC dans la catégorie "champions de la liberté", aux côtés de Richard A. Clarke (cybersécurité), Kamala Harris (procureure générale de Californie) et Susan Linn (à l'origine d'une campagne en faveur d'une enfance sans publicité).


http://www.numerama.com/magazine/33291-apple-charge-google-facebook-et-yahoo-sur-la-vie-privee.html

3542
Lorraine : rencontre sans masque avec l’un des Anonymous poursuivi en justice

Rencontre sans masque avec l’un des Anonymous poursuivi en justice pour avoir piraté les sites du Conseil général de la Meuse et du Conseil régional.



il craignait d’oublier le jour du rendez-vous. Il est finalement pile à l’heure.
Ponctuel. Sous la statue de Stanislas. Au beau milieu de la place du même nom à Nancy.
Il est venu avec un vieux vélo et il arbore un bonnet rouge. Sans que ce soit vraiment un symbole.

Sa couleur, c’est plutôt le vert écolo ou le noir de l’anarchie.
Quant à l’accessoire qui le caractérise le mieux, ce n’est pas le bonnet, c’est le masque.
Plus précisément celui adopté par les Anonymous.

Loïc Schneider, 19 ans, fait en effet partie des trois membres de la nébuleuse contestataire qui sont poursuivis devant le tribunal correctionnel de Nancy pour avoir piraté en décembre dernier les sites du Conseil général de la Meuse, du Conseil régional et de l’Agence nationale de gestion des déchets radioactifs (Andra).
Le procès aurait dû se tenir au cours de la semaine écoulée.
L’audience a finalement été reportée au mois de novembre.
En attendant, Loïc Schneider s’inquiète du résultat de ses examens de capacité en droit.
Car c’est avant tout un étudiant.
Il n’a rien du dangereux activiste.
Il n’a rien non plus d’un hacker ou d’un geek.
« Je n’y connais rien du tout en informatique », avoue Loïc Schneider.

« Avant je faisais confiance au système »

Silhouette longiligne, cheveux en bataille et visage juvénile, il est à ranger du côté des jeunes intellos idéalistes et un peu solitaires.
Avec un côté rétro. Car son truc, c’est plus la poésie et la littérature qu’Internet.
Il se revendique altermondialiste et non-violent.
Il est aussi écologiste, tendance cool sans être baba.

Côté famille, l’Anonymous qui a mobilisé sept agents de la Direction centrale du renseignement intérieur lors de son interpellation (lire par ailleurs), habite toujours chez ses parents, à Laxou. Ces derniers, un couple d’enseignants, sont loin d’être emballé par sa trajectoire politique.
 Est-ce par rébellion contre eux qu’il s’est engagé chez les Anonymous ?
« Non, rien à voir. J’ai toujours débattu et discuté avec mes parents.
 Ils ont fini par respecter mes opinions, même s’il ne les partage pas.
Ils ont compris que ce n’était pas juste une crise d’adolescence ».

Le choc, le déclic, c’est l’affaire Clairstream et l’affaire des frégates de Taïwan.
« Avant je faisais confiance au système mais lorsque j’ai découvert que des gens liés à ces deux affaires d’état étaient morts, officiellement suicidés, vraisemblablement tués, et cela m’a choqué », affirme le jeune homme.

« L’utilisation du masque m’a plu »

Autre détonateur : la vision lorsqu’il était adolescent d’« Into the wilde », le film de Sean Penn qui raconte le retour à la nature d’un jeune Américain.
Le héros de cinéma a vraiment existé et a servi de modèle à l’Anonymous de Laxou. Il a partagé ses goûts littéraires et s’est passionné pour les romans de Jack London ou les écrits philosophiques de Tolstoï et Thoreau.
Que du lourd. Surtout pour un ado de 15 ans.
C’est le genre de lecture et de préoccupations qui font fuir copains et petites amies.
D’où l’importance que vont prendre les Anonymous.

« J’ai découvert par hasard une vidéo sur eux.
L’utilisation du masque m’a plu.
 Cela me permettait de m’exprimer sans que l’on sache mon âge.
Sinon on ne m’aurait pas pris au sérieux », analyse l’Anonymous aujourd’hui plus âgé et démasqué.
Sous le masque, il va lancer une chaîne sur YouTube et balancer des vidéos.
C’est comme cela qu’il va nouer des cyber-contacts avec d’autres Anonymous qui ont des talents de pirates informatiques.
Il va faire des petits films pour vanter leurs exploits : « Je suis devenu leur communicant ». Puis il sera l’un des cerveaux des attaques informatiques de décembre dernier en Lorraine. « C’était des attaques symboliques.
Nous avons saturé des serveurs et bloqué l’accès à des sites.
Sans faire de dégâts.
C’est comme le blocus d’une université ou d’une entreprise », justifie le jeune homme qui entendait protester contre le projet d’enfouissement de déchets nucléaires à Bure. Un « déni de démocratie », selon lui.

Car il n’a renoncé à aucune de ses convictions. Même s’il a bien conscience qu’il lui faudra changer de mode d’action.
L’avenir ?
Il se verrait bien avocat spécialisé en droit de l’environnement. A condition que la justice ne l’en empêche pas.
Il a de toute manière de la ressource et une autre idée en tête : devenir maraîcher bio.

Christophe GOBIN

3543
Les Anonymous video , info press , action / la loi
« le: 14 juin 2015 à 22:37:24 »

3544
Dans un parc, des enfants découvrent un revolver chargé et tirent à plusieurs reprises !



On a échappé à une véritable catastrophe ce dimanche en fin d’après-midi à la Villeneuve de Grenoble : des enfants qui jouaient au ballon dans un parc ont découvert une arme approvisionnée qui avait été cachée dans un buisson.
 L’un des enfants a fait feu à deux reprises « pour voir s’il s’agissait d’un vrai », a indiqué une source proche de l’enquête au Dauphiné Libéré, heureusement sans blesser personne.
 Selon les premières informations, ce groupe d’enfants âgés de 9 à 11 ans jouait dans le parc Jean-Verlhac lorsque l’un d‘entre eux est allé chercher le ballon dans un bosquet. Il a alors trouvé l’arme, un revolver 22 LR que quelqu’un avait dissimulé dans un amas de branchages.
 L’un des enfants, un garçon âgé de 9 ans, a alors voulu en avoir le cœur net. Entouré par ses copains, il a fait feu une première fois vers le sol, puis une seconde fois sur un tronc d’arbre. Un morceau d’écorce a alors frôlé une fillette de 11 ans qui faisait partie du groupe. Les coups de feu ont alerté des adultes qui ont immédiatement contacté la police. L’arme a été prise en charge par les gardiens de la paix qui ont ouvert une enquête. Les enfants, eux, ont regagné leur domicile et seront entendus dans les jours à venir.

http://www.ledauphine.com/isere-sud/2015/06/14/dans-un-parc-des-enfants-decouvrent-un-revolver-charge-et-tirent-a-plusieurs-reprises

3545
Sarkozy à Jérusalem : « Défendre Israël est le combat de ma vie »




   



INFO PANAMZA. Il récidive : en visite aujourd'hui en Israël, Nicolas Sarkozy -l'homme qui aspire à redevenir président des Français- a réitéré son engagement en faveur d'un régime étranger et colonial.


Le 08.06.2015 à 15h17



It's the fight of my life {c'est le combat de ma vie}.


C'est en ces termes que Nicolas Sarkozy, président  du parti Les Républicains, a tenu à rassurer son interlocuteur de la presse israélienne.



De passage -ce lundi 8 juin- à Jérusalem, l'ancien chef de l'État a été sollicité parDan Diker, journaliste radio du média public Voice of Israel, au sujet du "droit d'Israël à se défendre contre l'Iran".


Réponse complaisante de l'intéressé : "Je soutiens Israël depuis longtemps, comme vous le savez".


- "Et aussi quand il s'agit de se défendre?", rétorque l'interviewer.


- "C'est le combat de ma vie", affirme Sarkozy.



Flashback : le 26 novembre, Panamza avait mis en ligne une déclaration similaire et tenue la veille par celui qui désire regagner le coeur des Français.



Rappel : un an plus tôt, ce fut le même qui déclara, depuis Israël, que"l'humanité" toute entière aurait une "dette envers le peuple juif" avant de saluer le régime colonial et ségrégationniste  de Tel Aviv, présenté comme un État qui tire "sa force dans une inspiration morale puisée dans la sagesse biblique".


Soulignons également que c'est toujours le même homme qui n'hésite pas, en parallèle, à présenter  l'islam (et non "la question sensible des religions et de la République") comme le premier sujet de préoccupation  pour son parti.



S'il ne devait rester finalement qu'une seule image de cette visite en Israël destinée essentiellement à s'attirer des soutiens politiques -et financiers - pour son éventuelle conquête future de l'Élysée, ce serait celle-ci : le sourire étrange et furtif de Nicolas Sarkozy, face à la caméra d'i24news, en évoquant la"catastrophe" actuelle en Irak, Syrie et Libye.


Nul doute que les faucons israéliens qu'il rencontrera ce soir, dans un centre lié au Mossad, apprécieront son optimisme : à propos du chaos du Moyen-Orient, partiellement provoqué par lui-même (lors du renversement de Kadhafi) et ses alliés neoconservateurs (depuis l'invasion anglo-américaine de l'Irak), Sarkozy déclare (à 0'45) y voir "une opportunité de reconstruire quelque chose".





http://www.canalfrance.info/Sarkozy-a-Jerusalem-Defendre-Israel-est-le-combat-de-ma-vie_a5203.html?preview=1

3546
Hors europe / Russie : un budget militaire qui intrigue
« le: 14 juin 2015 à 22:12:12 »
Russie : un budget militaire qui intrigue

Selon un rapport de l’Institut Gaïdar de Moscou, publié le 3 juin 2015, Poutine accélère le réarmement du pays tout en dissimulant l’objet des dépenses militaires.

Huitième économie du monde et 3e budget militaire derrière les États-Unis et la Chine, la Russie de Vladimir Poutine continue d'investir massivement dans son armée. Mais le plus troublant n'est pas là. Des experts moscovites de l'Institut Gaïdar ont révélé, au début du mois, que, sur les 75 milliards d'euros qui seront consacrés par le Kremlin à la défense en 2015, 51 milliards d'euros sont classifiés "secret défense", soit 70% des dépenses. C'est le double de ce qui était classifié en 2010.

Lire aussi : Poutine s'agite sur tous les fronts

"Le budget dépasse largement les capacités de l'industrie et cet argent repose actuellement sur des comptes bancaires", estime Vassili Zatzepine, expert des questions militaires à l'Institut Gaïdar. Pour lui, l'industrie militaire russe est frappée par une corruption endémique couplée à une faible productivité.

Une intense propagande autour de l'armée

Vladimir Poutine est très enclin à promulguer des lois classifiant l'information. Fin mai, il a posé le sceau "secret défense" sur les pertes humaines de l'armée, y compris en temps de paix. Une vague de révélations sur des soldats russes morts en Ukraine gênait la version officielle selon laquelle Moscou n'accorde aucun soutien militaire aux prorusses du Donbass.

Mais pourquoi une telle inflation des dépenses militaires, alors que le pays est frappé par la pire crise économique en 15 ans? De nombreux experts voient dans le réarmement une composante propagandiste. "Un grand nombre de gens ressentent de la fierté patriotique pour cette nouvelle puissance militaire. Et on leur explique que c'est grâce à Vladimir Poutine", analyse Alexandre Golts, un journaliste spécialisé dans les questions militaires. Les médias pro-Kremlin font une propagande incessante sur les prouesses technologiques russes. Le vice-Premier ministre, Dmitri Rogozine, vient encore d'annoncer, le 8 juin, la création de super-brise-glace atomiques en 2017, dans le cadre d'une militarisation accrue de l'Arctique.

Annonce de la formation de "bataillons industriels"

L'autre raison est d'ordre économique. Le président russe affirme relancer la croissance du pays via des investissements dans le secteur militaro-industriel, qui était au cœur de l'économie soviétique. Aux 850.000 hommes servant dans l'armée – l'objectif est d'atteindre le million le plus rapidement possible –, il faut y ajouter les 2,5 millions de personnes travaillant dans le complexe militaro-industriel, selon l'Institut Gaïdar. Poutine vient d'annoncer la formation de "bataillons industriels" constitués d'appelés du contingent qui travailleront gratuitement dans les usines militaires au lieu de s'entraîner dans les casernes.

Le réarmement suggère-t-il des intentions belliqueuses? Alexandre Golts n'y croit pas : "Les dépenses n'atteignent pas un niveau qui puisse suggérer que nos dirigeants se laissent aller à des aventures militaires sérieuses." Certes, si l'on se réfère aux dépenses militaires par rapport au PIB, la Russie dépense quatre fois plus que la moyenne des pays de l'Otan (1 % du PIB). Mais le niveau des dépenses reste encore très loin de l'URSS qui consacrait au moins 30 % du PIB à la défense.

http://www.lejdd.fr/International/Europe/Russie-un-budget-militaire-qui-intrigue-737628

3547
Facebook va examiner le temps que vous passez à lire les contenus de vos amis

Le géant des réseaux sociaux incorpore une nouvelle métrique à son algorithme pour vous proposer davantage de contenus pertinents.

Vos habitudes de lecture du fil d'actualité n'ont plus aucun secret pour Facebook. Qui vient d'annoncer qu'il surveillerait désormais aussi le temps que vous passez à lire les contenus de vos amis.

Explication : pour vous fournir un fil d'actualité personnalisé, Facebook tient déjà en compte nombre de paramètres. Le site met par exemple davantage en avant les contenus partagés par des amis ou des pages que vous avez précédemment « likés » ou commentés, supposant que ce sont ceux que vous préférez.

Mais après avoir effectué des tests sur certains utilisateurs, les ingénieurs du site se sont rendus compte que cela ne suffisait pas. Il arrive parfois en effet que vous passiez du temps à lire certains statuts, à regarder des photos… Sans pour autant interagir avec ces contenus d'un « j'aime » ou d'un commentaire.

Désormais, Facebook va donc aussi enregistrer le temps de lecture d'un post et mettra plus souvent en avant d'autres contenus de ces amis que vous lisez... discrètement.

Ce changement dans l'algorithme a déjà débuté et sera étendu à son milliard et demi d'utilisateurs dans les semaines qui viennent. Que les possesseurs de Pages se rassurent : la prise en compte de cette nouvelle métrique ne devrait pas avoir d'impact sur la visibilité de leurs contenus. 

Source : Facebook

http://www.01net.com/editorial/657587/facebook-va-examiner-le-temps-que-vous-passez-a-lire-les-contenus-de-vos-amis/

3548
Protéger le navigateur, le navigation et le vie privée - Tableau de synthèse

Tableau de synthèse des modules additionnels à installer et des réglages à faire dans Internet Explorer, Firefox, Chrome, Safari et Opera, afin de les protéger et de protéger la navigation Internet.

L'Internet, né en 1974 pour des raisons de confort entre chercheurs et universités, est loin des concepts de sécurité, de confidentialité et de protection de la vie privée. L'architecture même de l'Internet et de la circulation des données comporte, pour des raisons historiques de mise au point de l'Internet, des informations révélatrices sur les internautes et leur navigation. Des officines en tous genres se sont engouffrées dans l'écoute, l'enregistrement et le stockage illimité de ces informations, et d'autres analysent ces informations pour en déduire les profils de chaque internaute du monde. Cet espionnage " naturel ", sans utilisation d'outils additionnels d'espionnage (spywares, scripts, prise de contrôle à votre insu de votre caméra et de votre micro...), est renforcé par une modification du comportement des internautes qui se révèlent, volontairement, ou à leur insu, dans les réseaux sociaux, les sites de rencontres, etc. ... Les vies privées sont monétisées (Facebook à 104 milliards US$) et vendues par des dizaines de sociétés spécialisées dans le commerce de vos vies privées utilisant des logiciels spécialisés dans la collecte des éléments de vie privée, tandis qu'un nouveau métier émerge avec l'explosion des sociétés de eRéputation, que vous payez pour vous refaire une virginité sur le Web.

Il est ainsi habituel de dire que Facebook sait que vous êtes homosexuel (parce que vous vous êtes révélé publiquement) tandis que Google sait que vous avez le sida (par l'analyse de vos centres d'intérêts, de votre géolocalisation et de vos cercles de connaissances.

Des milliers d'observateurs, pour des raisons commerciales et financières, ou de recrutement dans une secte, ou de sécurité nationale, ou de prétendue protection des droits numériques, etc. ... sont capables de dire très exactement ce que vous êtes dans tous les domaines, mieux que ne le faisaient les Renseignement Généraux, plus vite, en temps réel... Ils vous connaissent mieux que vous ne vous connaissez vous-même, mieux que votre mère vous connaît.

http://assiste.com/Protection_du_navigateur_de_la_navigation_et_de_la_vie_privee.html

3549
ImplantParty : Le mouvement suédois d'implantation de puces RFID qui séduit la France

Le festival du numérique Futur en Seine a organisé Samedi 13 Juin la première "ImplantParty" (fête de l'implant) en France, cet évènement issue d'un mouvement suédois qui consiste -lors d'un show- à se faire implanter une puce électronique RFID.



   Une pratique déjà en place en Suède puisque une société suédoise a fait l'expérience en implantant des puces à 400 de leurs salariés, tous volontaires bien évidemment. "Plus besoin de clés, de badge, de carte ou de se remémorer d’innombrables codes pour ouvrir portes, sas, se servir de la photocopieuse ou encore payer leur addition à la cafétéria, il leurs suffira de poser la main sur un détecteur" écrit le Journal du Geek sur son site internet.

Lire la suite de l'article Journal du Geek sur le sujet : http://www.journaldugeek.com/2015/02/12/societe-suedoise-implante-puces-rfid-sous-la-peau-de-salaries/


Oui d'accord, mais enfaite c'est quoi une puce RFID ?
   Une puce RFID est une puce électronique sous cutané, pas plus épais qu'un grain de riz placée entre le pouce et l'index et qui garde en mémoire certaines données intégrées.



Des évènements #ImplantParty, on en retrouve déjà un peu partout dans le monde : A Miami, à Mexico, à Londres, à Copenhague et à Stockholm.
   Une journaliste de France Info avait rencontré à Stockholm justement, Hannes Sjoblad l'un des représentants de ces évènements, dans le cadre d’un reportage sur le sujet qui avait déclaré : "Mon objectif, c’est de remplacer tout ce que vous avez dans votre poche par quelque chose que vous ne perdrez plus jamais."



   Si les avantages se discutent selon la vision de chacun, les dérives potentielles de l'utilisation de ces puces doivent être envisagées par tous.


Lire l'intégralité de l'article sur : http://rue89.nouvelobs.com/2015/06/14/tas-fait-quoi-samedi-soir-suis-implante-puce-sous-peau-259765

3550
Le SIDA et d’autres virus ont bien été créés en laboratoire par les Etats-Unis dans un but génocidaire (partie 1)



Voir également : Document : « Special virus Program »: Le Sida a bien été développé en laboratoire par les Etats-Unis (partie 2)

Cet article vient compléter celui publié sur de nombreux médias citoyens cette semaine. Le sujet peu sembler vu et revu depuis des années et pourtant, en constatant le doute qui persiste chez beaucoup de lecteurs, il convient de creuser le sujet afin de démêler le vrai du faux.

 Officiellement, la médecine indique que le SIDA, ayant officiellement causé 28 millions de morts à ce jour, proviendrait du virus d’immunodéficience humaine (VIH). Certaines théories indiquent quand à elles qu’aucun virus VIH n’a jamais été détecté chez un malade du SIDA et d’autres qu’il s’agit d’un virus crée en laboratoire. Tout cela n’est pas très clair. Alors qu’en est-il vraiment?

 Cet article retranscrit essentiellement les recherches du Dr Boyd Graves s’étant penché réellement sur la question sans passer par le prisme de la pensée unique. Une vidéo du Dr Horrowitz et divers documents déclassifiés du gouvernement viennent confirmer ses dires. Le Dr Graves décédera le 18 Juin 2009 d’une infection par la bactérie Escheria Coli. Les plaintes en justices engagés contre le gouvernement des Etats-Unis ont été à chaque fois étouffées.

 (voir l’organigramme plus en détail).



Pour les sceptiques qui penseraient que ce sont de faux documents, vous trouverez ici un ensemble de 5000 pages de documents du congrès déclassifiés qui montrent que ce sont des documents originaux. Ils parlent précisément des armes biochimiques US (l’aspartame y serait d’ailleurs mentionné).

L’histoire du développement du SIDA

Le Dr Boyd E. Graves 28 septembre 2002

Extrait du livre «State Origin: The Evidence of theLaboratory Birth of AIDS »

« La véritable histoire de l’origine du sida peut être retracée tout au long du 20ème siècle en commençant par 1878. Le 29 Avril de cette année les Etats-Unis ont adopté une «Loi fédérale de quarantaine ».

Les Etats-Unis ont fait un effort significatif pour enquêter sur les «causes» des épidémies. En 1887, l’effort a été renforcée grâce au  «Laboratoire d’hygiène ». Ce laboratoire était dirigé par le Dr Joseph J. Kinyoun, un raciste pur et dur, qui servait l’idéologie eugéniste.

Deux ans plus tard, en 1889, nous avons pu identifier les « mycoplasmes », un agent transmissible, qui est maintenant considéré comme étant le cœur des maladies humaines, y compris le SIDA.

En 1893, nous avons renforcé la Loi fédérale sur la quarantaine et tout à coup il y a eu une explosion de la polio.

En 1898, nous savions que nous pourrions utiliser des mycoplasmes pour provoquer des épidémies, parce que nous étions en mesure de le faire chez les bovins et dans les plants de tabac.

En 1899, le Congrès américain a commencé à étudier la lèpre aux Etats-Unis.

En 1902, nous avons organisé une « observatoire d’évolution expérimentale » et avons pu identifier les maladies de nature ethnique.

En 1904, nous avons utilisé des mycoplasmes pour provoquer une épidémie chez les chevaux.

En 1910, nous avons utilisé des mycoplasmes pour provoquer une épidémie chez les volailles.

En 1917, nous avons formé la «Fédération de la Société Américaine pour la Biologie Expérimentale» (FASEB).

En 1918, le virus de la grippe tue des millions de gens sans crier gare. C’était un virus de la grippe modifié avec un mycoplasme aviaire pour laquelle les primates humains n’avaient aucune « immunité acquise ».

En 1921, le théoricien de l’eugénisme Bertrand Russell, soutient publiquement la «nécessité d’organiser des « fléaux » contre la population noire.

En 1931, des tests sont faits secrètement sur les Afro-Américains et expérimentons le SIDA sur les moutons.

En 1935, nous apprenons que l’on pourrait cristalliser le mycoplasme du tabac et qu’il resterait infectieux.

En 1943, nous commençons notre programme de guerre biologique. Peu de temps après, nous étudions les mycoplasmes chez les humains en Nouvelle Guinée.

En 1945, nous assistons au plus grand afflux de scientifiques étrangers de l’histoire dédiés au programme biologique américains. L’Operation Paperclip restera dans les annales comme étant l’un des programmes les plus sombres d’un gouvernement parallèle véreux faisant une fixation sur le génocide.

En 1946, la marine américaine engage le Dr Earl Traub, un biologiste raciste notoire.En mai, une séance de la Commission des Finances confirme l’existence d’une arme biologique « secrète ».

En 1948, nous savons que les États-Unis ont confirmé l’approbation de «l’élaboration d’un projet » dans lequel la question de la surpopulation de certains groupes raciaux est évoquée.

Un mémo de George McKennan du Département d’État permet de mettre en exergue le mensonge eugéniste nécessaire au génocide de millions d’innocents.

En 1949, le Dr Bjorn Sigurdsson isole le virus VISNA. Visna a été crée par l’homme et partage une partie de l’ADN du VIH. Voir, Proceedings of the United States, NAS, Vol. 92, pp. 3283 – 7, (11 Avril, 1995).

En 1951, nous savons maintenant que notre gouvernement a mené sa première attaque de virus sur les Afro-Américains en Pennsylvanie. En Pennsylvanie, des cageots sont infectés afin de découvrir combien de manutentionnaires noirs en Virginie seraient atteints d’un virus placebo.Ils ont également infecter expérimentalement les moutons et les chèvres. Selon l’auteur Eva Snead, la première conférence mondiale sur un virus semblable au SIDA a lieu.

En 1954, le Dr Bjorn Sigurdsson publie son premier article sur le virus Visna et s’impose comme le « grand-père du virus du sida. » Il va rencontrer la concurrence du Dr Carlton Gajdusek.

En 1955, ils réussissent à créer artificiellement le virus de la mosaïque du tabac. Les Mycoplasmes seront toujours au cœur du programme de guerre biologique US.

En 1957, le futur président américain, Gerald Ford (ndlr: un franc-maçon du 33ème degrés, autant dire un sataniste pur et dur) et quelques autres donnent au Pentagone la permission de déployer des agents biologiques pathogènes. Il n’y a pas de cas signalé de SIDA avant 1957, date de la création du « special operation x » (La SOX), programme qui a servi de prototype pour le programme du « virus spécial » qui commencera en 1962.

En 1960, Nikita Khrouchtchev était au courant de l’arme biologique. Sa déclaration de 1960 restera longtemps le reflet de l’arrogance de la collusion secrète entre le communisme et la démocratie. Les deux pays s’accordent en Novembre 1972 pour la réduction de la population noire.

En 1961, le scientifique Haldor Thomar publie que les virus provoquent le cancer.

En 1995, lui, Carlton et Gajdusek informent la National Academy of Sciences que «l’étude sur le visna sur les moutons serait le meilleur essai pour d’éventuels médicaments contre le HIV. »

En 1962, sous couvert de recherche sur le cancer, les États-Unis tracent le chemin pour commettre des meurtres prémédités, le programme « Spécial Virus » commence le 12 Février. Dr. Len Hayflick met en place un laboratoire de mycoplasme à l’Université Stanford. On pense que le programme « Spécial Virus » a commencé en Novembre 1961 avec un contrat de Pfizer.

À compter de 1963 et les années suivantes, le programme « Spécial Virus » menait des compte rendus annuels au Hershey Medical Center, Hershey, en Pennsylvanie. Les réunions annuelles sont emblématiques de la nature agressive de la recherche des E.U. sur le développement du SIDA.

En 1964, le Congrès des États-Unis a donné son plein appui à la recherche sur le virus de leucémie / lymphome (SIDA).

En 1967, l’Académie nationale des sciences a lancé un assaut à grande échelle sur l’Afrique. La CIA (Division Technical Services) accepte son programme secret d’inoculation.

En 1969, 18 Juillet, Fort Dietrick informe des scientifiques dans le monde et le Pentagone demande davantage d’argent, ils savent qu’ils peuvent fabriquer le SIDA. La note de service secrète sur le « Surpeuplement » de Nixon  au Congrès marque le début de la chaîne de l’holocauste du SIDA.

En 1970, le président Nixon (ndlr:Franc-maçon) signe PL91-213 et John D. Rockefeller (ndlr: illuminati), III est devient «tsar de la population. » Le Mémo de Nixon relatif à la sécurité nationale ne laisse aucun doute quant à la nature génocidaire du dépeuplement.

En 1971, Sortie du Compte Rendu n°8. L’organigramme (p.61) reste à tout jamais l’acte de naissance du SIDA en laboratoire.Le rapport d’avancée n ° 8 est délivré. Au fil du temps, le programme Spécial Virus produira 15 rapports et plus de 20.000 notes scientifiques. L’organigramme constitue le lien entre tous les documents scientifiques, l’expérimentation et les contrats des Etats-unis. Il restera « manquant » jusqu’en 1999. Les scientifiques du monde entier sont stupéfaits. L’organigramme prendra tout son sens au cours du 21ème siècle. Il apparaît aussi que les expériences poursuivies dans la Phase IV-A de l’organigramme offrent la meilleure piste vers une thérapie plus efficace pour les porteurs du VIH/SIDA. Les 60 premières pages du Compte Rendu n°8 du programme Spécial Virus dévoilent de façon probante le but de l’opération. En Juin 1977, le programme Spécial Virus avait produit 66 000 litres de SIDA. Le virus du SIDA était ajouté aux vaccins envoyés en Afrique et à Manhattan. Cependant, grâce à la franchise d’auteurs tels que le Dr. Robert E. Lee, nous apprenons que le Laboratoire de Mycoplasmes de Stanford publie un des premiers rapports incluant le terme SIDA dans son titre : « Infections Virales chez l’Homme Associées au Syndrome d’Immuno-Déficience Acquise ». Le scientifique initial, le Dr. Thomas Merigan, était « conseillé » dans le programme Spécial Virus

Le compte rendu n ° 8 page 104-106 prouve que le Dr Robert Gallo travaillait secrètement sur le de développement du virus avec le plein appui du secteur du gouvernement américain qui cherchait à tuer ses concitoyens. Dr Gallo ne peut pas expliquer pourquoi il a exclu son rôle de «chef de projet» pour le programme Spécial Virus dans sa bibliographie. Les premiers travaux et découvertes du Dr Gallo peuvent être mis en relation avec l’organigramme de 1971.  Nous savons maintenant comment chaque expérience s’y imbrique.  La logique de recherche est une preuve irréfutable de l’existence d’un « Manhattan project » visant à élaborer un cancer contagieux qui tue sélectivement. Le document de 1971 du Dr Gallo est d’ailleurs identique à son annonce faite en 1984 sur le SIDA.

Le compte rendu n ° 8 page 273-286 prouve que nous avons inoculé le sida à des singes. Depuis 1962, les Etats-Unis et le Dr. Robert Gallo ont infecté des singes et les ont relâchés dans la nature. Ainsi, même des scientifiques du gouvernement sont stupéfaits de constater l’apparition soudaine du HIV-1 et HIV-2 chez deux espèces de singes d’origines différentes, au cours des cent dernières années. Une étude japonaise de 1999 révélera finalement l’origine anthropique du virus du SIDA chez les singes. Les résumés des expériences faites sur les singes prouvent définitivement que le virus d’immunodéficience simienne est également fabriqué par l’homme.

En 1972, les Etats-Unis et l’Union soviétique signent un accord biologique qui signe l’arrêt de mort de la population noire. L’accord de 1972 pour la collaboration et la coopération dans le développement d’agents biologiques offensifs fait toujours partie de la politique des Etat-Unis.

En 1973, le scientifique de renommée mondiale, Garth Nicolson fait un rapport sur son projet, «« Rôle de la Surface Cellulaire pour Echapper à la Surveillance Immunitaire » (Role of the Cell Surface in Escape From Immunological Surveillance). Son rapport est accompagné de sept articles publiés. Le Dr.Nicolson a travaillé en collaboration avec le programme Spécial Virus de 1972 à 1978. Il est considéré par certains comme étant le collaborateur de la côte ouest du Dr Gallo. Il est fortement suspecté qu’en raison du Dr.Nicolson, le Dr Robert Gallo et le Dr Luc Montagnier se seraient secrètement rencontrer en Californie du Sud pour se mettre d’accord sur ce qu’ils pourraient dire et ne pas dire sur le programme de développement du « spécial virus ».

En 1974, Henry Kissinger (ndlr: Franc-maçon de 33ème degrés) produit son NSSM-200 (plan américain de lutte contre la surpopulation). Il est le seul sujet de discussion lors de la Conférence mondiale de la population à Bucarest, en Roumanie. Les hommes de l’ombre avaient gagné, tout le monde était d’accord pour secrètement abattre la population africaine. Aujourd’hui, c’est l’Afrique et d’autres qu’ils considèrent indésirables. Demain, cela pourrait être vous.



En 1975,  Le Président Gerald Ford signe le Mémorandum de Défense de la Sécurité Nationale n°314. Les Etats-Unis implémentent le NSSM-200 de Kissinger .

En 1976, les Etats-Unis produisent le compte rendu n ° 13 du programme « Spécial Virus ». Le rapport prouve l’existence d’accords internationaux des États-Unis avec les Russes, Allemands, Britanniques, Français, Canadiens et Japonais. Le complot visant à tuer des Noirs a un large soutien international. En Mars, la production du virus du sida commençet, en Juin 1977, le programme avait produit 66 000 litres de SIDA. Le président Jimmy Carter autorise la poursuite du plan secret pour abattre la population noir.



En 1977, le Dr Robert Gallo et les scientifiques soviétiques se réunissent pour discuter de la prolifération des 66 000 litres de SIDA. Ils intègrent le SIDA dans le vaccin de la variole pour l’Afrique et le vaccin expérimental de l’hépatite B pour Manhattan. D’après les auteurs Juin Goodfield et Alan Cantwell, le lot n ° 751 a été administré à New York à des milliers de personnes innocentes. Ce gouvernement ne sera jamais en mesure de réparer le mal fait aux personnes pour le viol sociale, l’humiliation et les préjudices faits aux personnes qui font face au VIH / SIDA quotidiennement. Les hommes de l’ombre avaient calculé avec précision que vous ne vous soucieriez  pas de la mort de noirs et d’homosexuels. En fait, vous ne vous souciez pas que près d’un demi-million de vétérans de la guerre du Golfe soient infectés par quelque chose de contagieux. Bientôt, il n’y aura plus de population noir ni de militaires handicapés, les Blancs âgés commenceront alors soudainement à mourir et vous n’auraient toujours rien compris.» Cela vous permettra peut être de mieux comprendre la situation.

Cette vidéo réalisée par le docteur Léonard Horowitz confirme les recherches du Dr Grave. Le Dr gallo y est pris en flagrant délit de mensonge en fin de vidéo. (Si quelqu’un veut se dévouer pour une VOSTFR…)

http://reseauinternational.net/le-sida-et-dautres-virus-ont-bien-ete-crees-en-laboratoire-par-les-etats-unis-dans-un-but-genocidaire/

3551
Martin, 3 ans, a passé deux jours à côté du cadavre de sa mère: c'est le deuxième drame du petit garçon en quelques années

Le petit Mason Martin, un enfant anglais de 3 ans a vécu une véritable tragédie lorsque sa mère de 28 ans est décédée alors qu’ils étaient tous les deux à la maison.
Selon les premiers éléments de l’enquête, la mère est morte d’une crise d’asthme.
Le bambin, lui, est resté durant deux jours à côté du cadavre de sa mère

C’est une bien triste histoire que raconte ce vendredi le DailyMail. Lydia Macdonald, une mère de famille anglaise de 28 ans, est décédée il y a quelques jours d’une crise d’asthme, selon les premiers éléments de l’enquête. Au moment du drame, la jeune femme était chez elle, avec son petit garçon âgé de 3 ans. Celui-ci n’a évidemment pas pris conscience de la situation et a passé deux jours à côté du cadavre de sa mère.

Ce sont les voisins, qui, au bout de deux jours sans le moindre signe de vie, ont prévenu les secours, qui ont forcé la porte de la maison ce mercredi avant de tomber sur l’enfant et la mère décédée. C’est un nouveau terrible drame pour le petit puisqu’il avait déjà perdu son père, en décembre 2012.
http://www.sudinfo.be/1309483/article/2015-06-12/martin-3-ans-a-passe-deux-jours-a-cote-du-cadavre-de-sa-mere-c-est-le-deuxieme-d

3552
Le gouvernement promet une augmentation aux fonctionnaires

INFO JDD - Les fonctionnaires peuvent s'attendre à une hausse "non-négligeable" de leur salaire : le gouvernement reçoit mardi matin les syndicats pour négocier l'évolution des grilles salariales. La mesure ne serait effective que fin 2016-début 2017 et proposerait en contrepartie un allongement des carrières.


Une enveloppe surprise. Le gouvernement est prêt à augmenter le salaire des fonctionnaires ces prochaines années, selon nos informations. Marylise Lebranchu, ministre de la Fonction publique, doit recevoir mardi matin les syndicats pour négocier une évolution de leurs grilles salariales. Manuel Valls a donné son feu vert. Dans un courrier daté du 28 mai et adressé aux représentants des agents, le Premier ministre avait laissé entendre qu'il pouvait faire un geste en leur faveur. Sans préciser de date…

"L'augmentation serait significative, on ne parle pas de 3 ou 4€", souligne un proche du dossier. Le gouvernement a déjà relevé la paye des seuls fonctionnaires de catégorie C (en bas de l'échelle). Environ 1,6 million de personnes perçoivent en moyenne 40€ net de plus par mois. Cette fois, tous les agents de l'État (2,3 millions de personnes) seraient concernés ainsi que les hospitaliers (1,1 million) et les territoriaux (1,8 million).

Une réponse à la grogne

L'exécutif compte procéder par une refonte des grilles, sans toucher au fameux "point d'indice" – base de calcul pour tous les traitements – qui demeure symboliquement gelé jusqu'à la fin du quinquennat, au grand dam des syndicats. En contrepartie, il proposera un allongement des carrières : les fonctionnaires devront attendre davantage d'années avant d'atteindre le niveau de rémunération le plus élevé de leur métier.
"Nous visons notamment les traitements des infirmières ou des professeurs", indique une source gouvernementale. Une forme de réponse à la grogne des enseignants contre la réforme du collège et des programmes et à celle des personnels de santé, qui soutiennent le mouvement social aux hôpitaux de Paris.

Fin 2016 - début 2017

Mais l'argent n'arriverait pas tout de suite. Si la négociation aboutit, les premières revalorisations auraient lieu fin 2016, début 2017, indique-t-on, soit peu avant la présidentielle. Et elles seraient étalées jusqu'en 2020 – à charge de la prochaine majorité. Comment cette dépense serait-elle financée? Le gouvernement promet de respecter son engagement de redresser les comptes publics sur la période 2015-2018. "Il ne faut pas faire sauter la banque", prévient-on en haut lieu. Une augmentation de 1% de tous les fonctionnaires coûte, sur le papier, 1,5 milliard d'euros par an aux finances du pays.

http://www.lejdd.fr/Politique/Les-fonctionnaires-seront-mieux-payes-en-2016-737512?fb_action_ids=1577274285867959&fb_action_types=og.shares

3553
Nucléaire : nouvelles anomalies détectées sur le chantier de l'EPR de Flamanville

Un rapport de l'IRSN pointe des dysfonctionnements au niveau des soupapes de sûreté, au cœur même du réacteur.



Décidément, rien ne va plus du côté de Flamanville où le chantier de l'EPR conduit par Areva connaît de nouvelles anomalies. Cette fois, c'est le cœur même du réacteur qui est en cause. Un rapport confidentiel de l'Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN) consulté par Mediapart souligne de graves dysfonctionnements de pièces essentielles.

Le document s'inquiète de "multiples modes de défaillances aux conséquences graves" au niveau des soupapes de sûreté. Rien de moins. Ces nouveaux problèmes viennent s'ajouter à la série de déconvenues rencontrée sur le chantier comme les défauts de fabrication détectés sur la cuve du réacteur.

Les soupapes de sûreté évoquées par l'IRSN permettent de réguler la surpression et d'évacuer dans un autre circuit l'excès de vapeur. Mediapart rappelle que l'accident de la centrale nucléaire de Three Mile Island en 1979 aux Etats-Unis avait justement été provoqué par un dysfonctionnement de ces fameuses soupapes de sûreté.

"Risques de fuites"

L'IRSN s'alarme notamment "d'ouverture intempestive" ainsi que de "risques de fuites de fluide primaire" alors qu'"aucune fuite n'est acceptable".

Avec sa reprise de la division réacteurs d'Areva, EDF hérite donc d'un dossier particulièrement sensible. Pour le moment, les alertes lancées par l'IRSN se multiplient et le chantier se poursuit sans que des réponses probantes soient apportées, comme cela est le cas pour les anomalies de la cuve. Mediapart souligne que si cette dernière n'est pas changée, elle sera la moins fiable des 58 du parc nucléaire français actuel.


http://tempsreel.nouvelobs.com/planete/20150608.OBS0353/nucleaire-nouvelles-anomalies-detectees-sur-le-chantier-de-l-epr-de-flamanville.html

3554
Santé / LE SIDA - LE PLUS GROS MENSONGE DU 21EME SIECLE-.wmv
« le: 14 juin 2015 à 21:16:18 »
LE SIDA - LE PLUS GROS MENSONGE DU 21EME SIECLE-.wmv



Luc Montagnier, prix Nobel de médecine, découvreur du soit disant virus du Sida retourne sa veste. Il annonce la fin de la supercherie très lucrative du SIDA qui en plus d'avoir conduit a la mort médicamenteuse des millions d'êtres humains a travers le monde, rapporte encore des milliards de dollars

3555
Santé / L'arnaque du SIDA
« le: 14 juin 2015 à 21:13:08 »
L'arnaque du SIDA



AUCUN agent pathogène n'a JAMAIS été prouvé coupable du SIDA.' La "séro-positivité" peut être causée par toutes sortes d'autres choses; malaria, lèpre, syphilis, transfusion, etc.
Les seuls test qui sont fait pour diagnostiquer le VIH, ne sont absolument pas fiables et concluants.
Le cocktail de "médicaments" est, par contre, très cher et très toxique, lui...