Voir les contributions

Cette section vous permet de consulter les contributions (messages, sujets et fichiers joints) d'un utilisateur. Vous ne pourrez voir que les contributions des zones auxquelles vous avez accès.


Messages - mike

3721
Les dernières planifications du nouvel ordre mondial


3722
Chaleur. Les SDF meurent plus en été qu'en hiver



156 SDF sont décédés depuis le début de l'année 2015, estime le collectif Les Morts de la rue. Et contrairement aux idées reçues, les sans domiciles fixes ne meurent pas que l'hiver. « On ne parle que des SDF morts de froid en hiver mais, en vérité, il y a autant, voire plus de décès en été », indiquait ainsi le président du Samu social de l'Oise dans une interview du Parisien publiée en juin 2013.

« C'est la fatigue de leur situation et le manque de soins qui sont les vrais facteurs de risque, pas le froid », confirmait une membre de l'association. Lors des périodes de fortes chaleurs, les sans-abri baissent la garde alors qu'ils se sont surprotégés pendant l'hiver.

Ils souffrent aussi d'hyperthermie

Sous la pression de l'opinion publique, la politique dite « du thermomètre » poussent souvent les pouvoirs publics à prévoir un nombre important de places d'hébergement d'urgence l'hiver. Mais l'été, le corps des SDF est tout aussi fragilisé et leurs pathologies s'aggravent : ils souffrent d'hyperthermie, de déshydratation ou encore des chocs thermiques induits par les écarts de température entre journée et nuit.

Un article, paru fin 2014 sur le site Internet du Monde, confirme cette situation : on y apprend que le nombre de SDF décédés en 2013 durant les mois chauds (155  en mai, juin, juillet et août) est supérieur à celui des sans-abris morts pendant les mois froids (135 en janvier, février, novembre et décembre). Décembre et février, mais aussi mai et juillet sont les mois où l’on recense le plus de décès.


http://www.ouest-france.fr/chaleur-les-sdf-meurent-plus-en-ete-quen-hiver-3456272

3723
WTF ? 74 scientifiques de la NASA et du monde médical tués au cours des deux dernières années…



En janvier 2015, le scientifique Alberto Behar est mort dans un crash aérien à Los Angeles. C’est le 74e scientifique de la NASA ou du monde de la recherche médicale qui est mort dans des circonstances étranges lors des deux dernières années…

Alberto Behar a contribué à démontrer qu’il y a eu, autrefois, de l’eau sur Mars. Il a travaillé sur deux missions vers Mars. Il s’agissait également d’un expert en robotique qui travaillait sur la résistance des machines dans des conditions extrêmes (comme par exemple en profondeur sous-marine ou à l’intérieur d’un volcan).

Ce nombre anormalement élevé de décès parmi la communauté scientifique au cours des dernières années pousse au questionnement : ces morts étaient-elles accidentelles ou pas ?

Behar était un expert en pilotage ; il était instructeur de vol pour avions et hélicoptères. Les conditions de vol étaient optimales, et sans raison apparente, son avion a commencé à perdre de l’altitude.

Le pilote Kashif Khursheed, de l’aéroport Van Nuys, a déclaré :


Je ne comprends pas comment cela a pu se produire. C’était un pilote consciencieux qui alliait compétence et prudence.

— Kashif Khursheed, pilote d'avion, proche d'Alberto Behar

Il s’agit-là pourtant du dernier décès étrange en date d’un scientifique ; 74 scientifiques de la NASA et du domaine médical ont perdu la vie au cours des deux dernières années. La plupart d’entre eux dans des accidents ou des suicides. Glenn Thomas était porte-parole de l’OMS (Organisation mondiale de la santé), spécialiste de l’Ebola et du Sida. Il était à bord du vol MH17 abattu par Kiev en Ukraine.

Joep Lange, éminent chercheur sur le virus du Sida et ancien président de l’IAS (International Aids Society, Société internationale sur le Sida) était également à bord du vol MH17. Ils se rendaient tous deux à une conférence internationale sur le Sida. Ce crash a emporté avec lui une partie conséquente de la communauté d’experts du Sida, tués avant qu’ils puissent participer à cette conférence mondiale.

Melissa Ketunuti, 35 ans, était une pédiatre spécialisée dans le domaine du cancer. Elle travaillait également sur un projet de lutte contre le Sida au Botswana. Elle a été ligotée et immolée dans la cave de son domicile, à Philadelphie.

La doctoresse Anne Szarewski, 53 ans, experte du cancer du col de l’utérus et pionnière de la recherche sur le vaccin contre le cancer du col utérin. Elle fut retrouvée morte à son domicile, à Londres, en décembre 2013. Son mari a passé plusieurs heures à forer la serrure de la porte d’entrée de la maison (qu’elle avait fermée de l’intérieur) avant de la retrouver morte. L’enquête sur son décès n’a débouché sur aucune découverte majeure [ndQ+ : un taux élevé de médicaments contre la malaria a été constaté dans son sang, mais rien qui puisse causer un décès].

Le décès de Shane Truman Todd, âgé de 31 ans, est certainement le cas le plus étrange de ces dernières années. En juin 2012, il a été retrouvé mort, et son corps se trouvait à la morgue de Singapour. Il était ingénieur électrotechnique et travaillait sur un projet top secret (probablement une arme défensive) pour la Chine. Shane a confié à sa famille qu’il ne se sentait pas à son aise par rapport à son travail, et qu’il craignait d’être assassiné. Ce que la Chine lui aurait demandé pouvait nuire à la sécurité des États-Unis.

Il a quitté son travail et devait quitter la Chine afin de se réfugier chez lui, aux États-Unis, mais il est mort une semaine avant son vol, soit le jour après sa dernière journée de travail sur un dispositif inconnu. Sa famille a immédiatement pensé qu’il avait été victime d’un complot et a depuis lors tenté de découvrir la vérité. Les responsables chinois affirment avoir enquêté afin de déterminer s’il s’agissait d’un meurtre ou d’un suicide, mais aucune réponse n’a encore été apportée à ce mystère à ce jour.

Il s’agit ici d’une infime partie de la liste des scientifiques morts dans des circonstances étranges. Vous pouvez consulter d’autres informations sur ces décès mystérieux ici [NdQ+ : en anglais]. Toutes les personnes décédées étaient soit des experts médicaux, soit d’éminents ingénieurs. Que pouvaient-ils bien savoir qui ait pu provoquer leur mort ? Ou s’agit-il purement et simplement d’une coïncidence ?

En ces temps difficiles où tout questionnement est directement apparenté à du complotisme, il n’est pas simple de faire la différence entre ce qui tient du complot et ce qui tient du pur hasard. Ces décès en série de scientifiques de premier plan sont pour le moins étranges… Savaient-ils quelque chose que le gouvernement voulait garder secret ?

http://quenelplus.com/quenel-actu/wtf-74-scientifiques-de-la-nasa-et-du-monde-medical-tues-au-cours-des-2-dernieres-annees.html

3724
Plus de 100 000 migrants ont rejoint l'Europe via la Méditerranée cette année

Le chiffre total de 103 000 personnes a été atteint ce week-end avec l'arrivée de 6 000 migrants dans le sud de l'Italie, sauvés par l'opération européenne Triton.



Ils sont en moyenne 20 000 par mois à avoir franchi la barrière naturelle qui sépare l'Europe de l'Afrique et du Moyen-Orient. Plus de 100 000 migrants et réfugiés sont arrivés en Europe depuis le début de l'année via la Méditerranée, selon le Haut Commissariat aux réfugiés des Nations unies (HCR), mardi 9 juin. Le chiffre total de 103 000 personnes a été atteint ce week-end avec l'arrivée de 6 000 migrants dans le sud de l'Italie, sauvés par l'opération européenne Triton, coordonnée par les garde-côtes italiens.

En 2014, 283 000 migrants étaient entrés illégalement dans l'Union européenne, dont 220 000 via la Méditerranée, selon l'agence de contrôle des frontières de l'UE (Frontex). Dans le détail, depuis le début de 2015, 54 000 personnes sont arrivées en Italie, 48 000 en Grèce, 91 sur l'île de Malte et 920 en Espagne. La plupart viennent de l'Afrique subsaharienne.

Le nombre d'arrivées explose en Grèce

Alors que les migrants préféraient les frontières terrestres depuis les années 2000, c'est désormais la route maritime qui est privilégiée. Ainsi, près de 171 000 personnes ont débarqué en Italie l'année dernière. Elles avaient été 40 000 en 2013 et 64 300 en 2011, au plus fort des printemps arabes, selon Frontex.

Les statistiques de l'Organisation internationale pour les migrations (OIM), basée à Genève, établissent une relative stabilité des arrivées en Italie. Ces chiffres font état de plus de 47 000 arrivées de janvier à fin mai 2015, contre environ 41 000 pour la même période en 2014. En revanche, en Grèce, les compteurs explosent : il y avait eu 34 000 arrivées sur toute l'année 2014, contre 46 150 sur les cinq premiers mois de 2015, essentiellement des Syriens, des Afghans et des Irakiens.

Plus de 1 700 morts en cinq mois

Selon l'OIM, environ 1 770 hommes, femmes et enfants sont morts ou ont disparu cette année en tentant la traversée de la Méditerranée. Pour faire face à cette situation, le HCR dit "renforce[r] sa présence et ses activités en Grèce et dans le sud de l'Italie".

L'Union européenne, qui avait envisagé de "capturer et détruire les embarcations avant qu'elles ne soient utilisées" par les passeurs en Libye, se heurte au droit international, qui lui interdit de se rendre dans les eaux territoriales libyennes ou d'arrêter, sans mandat international, un navire battant pavillon. Les diplomates cherchent maintenant une formule de mandat plus limité qui permettrait d'arrêter, sans les détruire, les bâtiments impliqués dans ce trafic.

http://www.francetvinfo.fr/monde/europe/migrants/plus-de-100-000-migrants-ont-rejoint-l-europe-via-la-mediterranee-cette-annee_943917.html

3725
Un abattoir sous enquête à cause de cette vidéo choquante

Des images choquantes de cruauté envers les animaux dans un abattoir de porcs à Zele sont apparues sur Internet. Le ministre des affaires sociales, Ben Weyts, outré, a réagi. "Ceci est vraiment stupide," a-t-il indiqué sur VTM après avoir vu la vidéo. Il a immédiatement appelé l'Agence fédérale de la sécurité alimentaire (AFSCA) et la Fédération des abattoirs afin de lancer une enquête. D'autres politiciens ont partagé leur mécontentement.

Les images sont apparues sur la page Facebook de Maguel Kriest. Cet homme a filmé à travers la clôture de l'abattoir à Zele, après avoir vu un cochon qui ne pouvait pas marcher. Les images montrent comment un homme essaie de tirer l'animal de façon brutale sur la machine. "Cela prouve encore une fois que le bien-être des animaux devrait être une priorité à tous les niveaux", ont ajouté la députées N-VA Yoleen Van Camp et Jelle Engelbosch. "Il est incroyable que cela puisse encore se produire en 2015", a déclaré Engelbosch.


video : http://nieuws.vtm.be/binnenland/144963-onderzoek-slachthuis-na-schokkende-video


http://www.rtl.be/info/belgique/faits-divers/un-abattoir-sous-enquete-a-cause-de-cette-video-choquante-729950.aspx

3726
Loi sur le renseignement : les trois armes qui restent aux opposants pour poursuivre leur combat

Les sénateurs ont adopté le texte, mardi, à une écrasante majorité avec 251 voix pour et 68 contre.
Pas de quoi décourager ceux qui estiment que ce projet de loi menace les libertés individuelles



Ils ont perdu une bataille mais comptent poursuivre leur guerre. Après avoir été adoptée à une large majorité par les députés, les sénateurs ont eux aussi voté la loi sur le renseignement, mardi 9 juin avec 251 voix pour et 68 contre. Mais les opposants au texte ne baissent pas les bras. Fancetv info détaille la façon dont ils comptent continuer leur combat.

1En accompagnant la saisine du Conseil d'Etat

Des dizaines de députés ont annoncé, dès le mois de mai, leur intention de saisir le Conseil d'Etat, la plus haute juridiction administrative de France. Ce mouvement transpartisan est mené par des élus des Républicains comme Laure de la Raudière et Pierre Lellouche. Et cet élan va probablement se renforcer. "Nous avons discuté avec des sénateurs et certains d'entre eux, notamment de l'UDI, vont peut-être rejoindre les députés [contre le projet de loi]", précise à francetv info Adrienne Charmet, coordinatrice des campagnes de la Quadrature du Net, aux avant-postes de la protestation contre cette loi.

Mais l'association compte surtout "déposer un mémoire pour accompagner et appuyer la saisine, ajoute-t-elle. Nous évoquons des questions techniques et celle liée à la conformité au droit européen. Il y a une importante jurisprudence européenne sur le respect des libertés individuelles. Or, la France est tenue de respecter la loi européenne."

Elle mentionne notamment l'arrêt Digital Rights Ireland (en anglais) du 8 avril 2014 qui prohibe la collecte massive de données. Un point partagé par la Commission de réflexion et de propositions sur le droit et les libertés à l’âge numérique de l'Assemblée nationale : "Les données concernées ne sont pas anonymes, puisque leur exploitation peut conduire, sous certaines conditions, à la levée de l’anonymat. Il s’agit donc d’un traitement de données à caractère personnel. La Commission s’interroge sur la conformité de la mesure proposée au regard des exigences posées par la CJUE, dans son arrêt Digital Rights Ireland du 8 avril 2014, qui rappelle que tout traitement de ce type doit être ciblé et proportionné."

Reste que l'avis du Conseil d'Etat n'est que consultatif.

2En attaquant la loi de programmation militaire

Cette loi a été votée en 2013. La fédération French Data Network (FDN) et la Quadrature du Net l'avaient contestée. Et il se trouve que le Conseil d'Etat a publié, le 5 juin, sa décision de renvoyer au Conseil constitutionnel la question prioritaire de constitutionnalité (QPC) soumise par ces opposants. "Dans ce texte, comme dans le projet de loi sur le renseignement, on trouve les mêmes termes : il est question de recueillir des 'informations' et 'documents'. Attaquer la loi de programmation militaire aura donc des conséquences sur la loi sur le renseignement", relève Adrienne Charmet.

Sauf que ces termes restent flous. "Les personnalités qui défendent le texte affirment que c'est juste de la terminologie, que cela n'aura pas d'incidence juridique, mais il y en aura forcément", assure coordinatrice des campagnes de la Quadrature du Net.

Le Conseil d'Etat explique qu'il renvoie la QPC au Conseil institutionnel car les données de connexion recueillies comportent "notamment, les numéros d’abonnement ou de connexion d’une personne, la localisation de l’ordinateur qu’elle utilise, la liste des numéros qu’elle appelle et qui l’appellent, ainsi que la durée et la date de ses communications". Et Adrienne Charmet de se féliciter : "Nous avons notamment soulevé le fait que la collecte massive de données est une atteinte à la vie privée et qu'elle menace les sources des journalistes."

3En continuant à sensibiliser le public

"Nous n'avons pas bénéficié d'une grosse couverture médiatique pendant notre campagne contre la loi sur le renseignement. Nous n'avons pas eu la visite de grosses chaînes de télé, déplore Adrienne Charmet. Mais nous allons continuer de sensibiliser le public."

Problème : le sujet est "forcément technique". Et même si les Etats-Unis ont réduit, la semaine dernière, les pouvoirs de la NSA, l'agence de surveillance américaine, dans la collecte de données, allant à contre-courant de la France, Adrienne Charmet estime qu'un tel événement ne suffit pas à sensibiliser le grand public sur la situation dans l'Hexagone.


http://www.francetvinfo.fr/politique/loi-sur-le-renseignement/loi-sur-le-renseignement-les-trois-armes-qui-restent-aux-opposants-pour-poursuivre-leur-combat_943545.html

3727
100.000 Belges vont utiliser ce moyen pour éviter les embouteillages aux péages: voici le badge enfin accessible aux Belges!

Les vacances, c’est pour bientôt. Et comme beaucoup d’autres touristes belges, vous allez vous rendre vers le sud : destination le soleil, les autoroutes françaises et leurs embouteillages aux péages. Mais il existe une solution qui peut vous faire gagner du temps : le télépéage Libert-t.



Depuis juin 2000, tous les conducteurs qui empruntent les autoroutes françaises ne sont plus égaux. Il y a ceux qui ont opté pour le télépéage. Et il y a les autres qui continuent de s’arrêter aux péages et de payer avec leur carte bancaire ou avec des euros.

Quand il n’y a pas un chat sur la route, ce n’est pas un problème. Par contre, quand c’est la descente ou la remontée infernale de l’été ou du ski, on se dit que ce serait quand même bien d’opter pour la carte Liber-t.

Badges gratuits

Les Belges sont de plus en plus nombreux à franchir le pas. Il faut dire qu’il existe quelques formules attrayantes. Notamment celle proposée par Touring. « Jusqu’au 31 décembre 2015, les conducteurs qui passent par notre site bénéficient de la gratuité du badge. Soit 11 euros de frais de mise en service », prévient l’association qui a conclu un accord avec la société d’autoroutes AREA. « Et vous ne paierez que 2,20 euros de frais de gestion par mois... si vous roulez sur un tronçon à péage », précise le responsable de Touring.


http://www.sudinfo.be/1306392/article/2015-06-08/100000-belges-vont-utiliser-ce-moyen-pour-eviter-les-embouteillages-aux-peages-v

3728
Indemnités plafonnées, CDD renouvelables deux fois, aide à la première embauche : les mesures de Manuel Valls pour les PME

Manuel Valls a dévoilé, mardi 9 juin, un paquet de mesures pour doper l'embauche dans les petites et moyennes entreprises. Le Premier ministre a tenu sa promesse faite aux partenaires sociaux de ne pas toucher aux fondamentaux du contrat de travail. "Nous avons écarté l'idée de créer un nouveau contrat de travail, il en existe déjà beaucoup", écrit le chef du gouvernement sur Twitter. Retour sur les principales annonces de Manuel Valls.

Les indemnités pour licenciement abusif plafonnées

C'est l'une des principales mesures dévoilées par le Premier ministre pour favoriser les embauches. Manuel Valls a annoncé que les indemnités accordées par les prud'hommes pour les licenciements "dénués de cause réelle et sérieuse" seraient désormais plafonnées selon la taille de l'entreprise et l'ancienneté du salarié licencié.

En revanche, ce plafonnement ne concernera pas les "atteintes graves au droit du travail", comme les discriminations ou le harcèlement, a-t-il précisé. "Nous voulons apporter des réponses aux employeurs qui hésitent à embaucher", explique Manuel Valls sur Twitter. L'idée est de "réduire l'incertitude liée aux contentieux sur les licenciements".

Par exemple, cette indemnité pour une personne travaillant dans une entreprise de plus de 20 salariés sera au maximum de 1/6e de salaire mensuel par mois d'ancienneté. Pour les entreprises de moins de 20 salariés, l'indemnité de licenciement sera plafonnée à 1/12e de salaire mensuel par mois d'ancienneté. Enfin, pour les grandes entreprises (plus de 250 ou 300 employés), le gouvernement envisage soit un barème plus élevé soit l'absence de barème, une question renvoyée aux discussions parlementaires.

Une aide pour les premières embauches

Le Premier ministre a en outre annoncé qu'une aide de 4 000 euros serait versée aux entreprises pour le recrutement d'un premier salarié en CDI ou en CDD de plus d'un an (2 000 euros la première année, 2 000 euros la seconde). Cette nouvelle subvention est valable dès ce mardi et jusqu'au 15 juin 2016. Elle concerne les sociétés n'ayant pas eu de salarié depuis au moins un an : la France compte 1,2 million d'entreprises individuelles sans salarié. Entre 60 000 et 80 000 créations d'emplois sont espérées.

Les CDD désormais renouvelables deux fois

Les contrats à durée déterminée (CDD) et les contrats d'intérim pourront être renouvelés deux fois, au lieu d'une actuellement, a également annoncé mardi Manuel Valls. Cette disposition s'appliquera à toutes les entreprises, a par ailleurs précisé le ministre du Travail, François Rebsamen.

Cet assouplissement de la prolongation des CDD, que réclamait le patronat, se fera "sans bien sûr toucher à la durée maximale de dix-huit mois" prévue par la loi pour ces contrats, a précisé le Premier ministre, en indiquant que la mesure figurerait dans un amendement au projet de loi Rebsamen en cours d'examen au Parlement.

Le franchissement de seuils gelés pendant trois ans

L'effet des franchissements des seuils fiscaux jusqu'à 50 salariés, qui déclenchent des prélèvements fiscaux et sociaux supplémentaires pour les entreprises, va également être gelé pendant trois ans.

Cette mesure concernera tous les seuils fiscaux franchis jusqu'à fin 2018 et leurs effets seront neutralisés pendant trois ans après le franchissement, a précisé le Premier ministre. Par ailleurs, tous les seuils fiscaux franchis au 9e ou au 10e salarié seront relevés au 11e salarié.

La lutte contre les fraudes aux travailleurs détachés renforcée

Le gouvernement va permettre de poursuivre financièrement plus facilement l'entreprise dont le sous-traitant aura commis une fraude aux travailleurs détachés. Un donneur d'ordre pourra notamment être tenu solidairement responsable des fraudes à la législation sociale commises par son sous-traitant, par exemple l'absence de versement de cotisations sociales ou le non-respect du salaire minimum.

Une période d'essai plus longue en apprentissage

La période d'essai d'un apprenti s'achèvera désormais au bout de deux mois dans l'entreprise, et non deux mois de contrat comme actuellement, évitant les cas où cette période d'essai s'achevait lorsque l'apprenti était encore en centre de formation.

http://www.francetvinfo.fr/economie/emploi/chomage/manuel-valls-annonce-le-plafonnement-des-indemnites-de-licenciement-aux-prud-hommes-et-une-nouvelle-aide-pour-les-pme_943391.html

3729
Le Sénat adopte le projet de loi sur le renseignement

Adopté ! Deux cent cinquante et un sénateurs ont voté en faveur du contesté projet de loi sur le renseignement et 68 contre, mardi 9 juin. Les groupes socialiste et Républicains ont voté très majoritairement pour ce texte. Les groupes Front de gauche et écologiste ont voté contre, tandis que les centristes de l'UDI se sont divisés.

Le projet de loi avait déjà été voté par une large majorité des députés PS, UMP et UDI, début mai. Le gouvernement ayant demandé la procédure accélérée pour l'examen du projet de loi, une commission mixte paritaire (sept députés, sept sénateurs) va maintenant être chargée de trouver une version commune. Le texte sera soumis aux députés le 24 juin puis au Sénat le lendemain. Il sera ainsi définitivement adopté dans le courant du mois de juillet, pendant la session extraordinaire du Parlement.

Des "boîtes noires" pour filtrer les communications

Ce projet de loi vise notamment à légaliser les pratiques clandestines des services de renseignement français, principalement dans la lutte contre le terrorisme, après les attentats de janvier. Le texte, préparé depuis plus d'un an et relancé au lendemain de ces attaques, prévoit notamment que les opérateurs télécoms, les hébergeurs et les réseaux du net devront installer des "boîtes noires" contenant des algorithmes afin de filtrer les communications.

Quelques centaines de personnes ont manifesté lundi soir à Paris contre ce projet de loi. Elles voulaient convaincre les sénateurs de rejeter ce texte "liberticide".


http://www.francetvinfo.fr/politique/loi-sur-le-renseignement/le-senat-adopte-le-projet-de-loi-sur-le-renseignement_943609.html

3730
HSBC taille dans le vif et va réduire ses effectifs de presque 50.000 personnes

Ébranlée par des scandales retentissants et des résultats financiers décevants, la banque HSBC a annoncé mardi qu'elle se séparait de presque 50.000 employés dans le cadre d'un plan de restructuration planétaire qui l'ancrera encore davantage en Asie, tout en maintenant le suspense sur le sort de son siège londonien.

"Nous avons déjà changé HSBC, mais cela reste insuffisant", a souligné le directeur général du géant bancaire, Stuart Gulliver, lors d'une conférence aux investisseurs, à qui il a présenté la stratégie du groupe.

HSBC prévoit de supprimer entre 22.000 et 25.000 emplois via une nouvelle cure d'amaigrissement: la principale banque européenne veut fermer des agences, réduire les fonctions administratives, accélérer et rationaliser l'usage des technologies numériques et accroître le recours au self-service de la part de ses clients.

Au seul Royaume-Uni, où elle va se passer de 8.000 employés, le syndicat Unite a dénoncé "une punition infligée au personnel pour la mauvaise conduite des dirigeants".

Le géant bancaire a annoncé dans le même temps une cession de ses opérations en Turquie et au Brésil, ce qui entraînera une réduction d'effectifs de 25.000 emplois supplémentaires. La banque maintiendra toutefois au Brésil "une présence" pour ses clients institutionnels.

Sous sa férule et si les projets annoncés vont à leur terme, HSBC aura réduit ses effectifs totaux de près d'un tiers, de 295.000 employés en 2010 à 208.000 en 2017.

La banque, qui veut également délocaliser des milliers de postes dans des pays à "faible coût/haute qualité" de main d'oeuvre, vise des économies de 4,5 à 5,0 milliards de dollars par an d'ici à 2017.

HSBC va parallèlement "accélérer ses investissements en Asie", qui sera son principal moteur de développement, et accroître son activité de gestion d'actifs et d'assurance.

"L'Asie devrait connaître une forte croissance et devenir le centre des échanges internationaux au cours des dix prochaines années", a expliqué M. Gulliver.

La banque va ainsi renforcer sa présence dans le sud industrieux de la Chine et les pays d'Asie du Sud-Est qui, comme les Philippines, l'Indonésie, la Malaisie ou Singapour, affichent des taux de croissance annuels de plus de 4%.

HSBC a récemment été ébranlée par l'opération SwissLeaks, des révélations d'un réseau mondial de journaux sur des pratiques d'évasion fiscale à grande échelle passées par sa filiale suisse, basée à Genève.

Ce n'est pas le seul scandale ayant frappé ces dernières années la banque, contrainte à verser l'équivalent de milliards d'euros d'amendes et d'indemnités dans plusieurs pays, notamment au Royaume-Uni et aux États-Unis, pour solder des scandales de blanchiment d'argent et de manipulations des marchés.

La banque reste certes très rentable, mais ces amendes, cumulées avec diverses provisions et réparations, ont entraîné l'an dernier une baisse de 15% de son bénéfice net, "réduit" à 13,7 milliards de dollars - un mauvais signe pour les actionnaires que le groupe a tenté de rassurer mardi.

A la Bourse de Londres, son titre perdait néanmoins 0,95%, à 613,60 pence vers 11H00 GMT.

HSBC envisage par ailleurs de déménager son siège mondial de Londres à Hong Kong pour échapper à une régulation qu'elle juge de plus en plus contraignante. Sur ce sujet évoqué depuis fin avril, M. Gulliver a précisé mardi qu'une décision serait prise "d'ici à la fin de l'année".

Pour Jackson Wong, analyste chez Simsen, l'ancienne colonie britannique "a de bonnes chances" d'accueillir le siège de la banque en raison de son régime fiscal favorable. La banque, qui n'a pu "réduire ses coûts ces dernières années", prend cette fois des mesures "décisives", a-t-il souligné.

Un impôt britannique pesant spécifiquement sur les banques, relevé régulièrement ces dernières années, a été souvent cité par les médias comme une des causes de la réflexion engagée par HSBC à ce sujet. M. Gulliver a souligné toutefois que la localisation de son siège mondial serait décidée en fonction "de l'avenir stratégique de l'entreprise" et pas "sur des questions de court terme".

Un éventuel déménagement à Hong Kong constituerait une forme de retour au bercail pour HSBC, qui n'a emménagé à Londres qu'en 1992: son acronyme signifie "Hongkong and Shanghai Banking Corporation", référence à sa fondation en Extrême-Orient en 1865.



Pour fêter ce 150e anniversaire, elle a lancé mardi dans ce territoire du sud chinois une vente de billets de banque commémoratifs, valant 150 dollars de Hong Kong l'unité (17 euros), qui attirait des milliers de chalands sous un soleil de plomb.


http://www.lalibre.be/economie/actualite/hsbc-taille-dans-le-vif-et-va-reduire-ses-effectifs-de-presque-50-000-personnes-55767c683570327562755486#18126

3731
10 bonnes raisons
 de faire à nouveau la Révolution


Les causes de la Révolution de 1789 sont à nouveau réunies: injustices criantes et accaparement du pouvoir par une caste de privilégiés. Voici donc 10 bonnes raisons de faire à nouveau la Révolution...

 



1  La hausse des prix de 100% - La misère en travaillant
Depuis le passage à l'Euro, les prix des produits de base ont doublé, au bénéfice des entreprises de la grande distribution. Mais officiellement, l'inflation pendant cette période n'a été que de 2% par an.

Alors que les prix augmentent, les salaires n'ont pas augmenté depuis 20 ans, et les salariés ne bénéficient jamais de la "croissance" ni des fantastiques profits réalisées par les entreprises.

Aujourd'hui, le salaire d'une majorité de salariés est à peine suffisant pour assurer la survie quotidienne. Autrefois, les seuls pauvres étaient des chômeurs. Avec le "nouvel ordre économique", il est devenu normal d'être pauvre en travaillant.
   

2  Deux poids et deux mesures pour les salariés et les dirigeants d'entreprises
L'écart entre les salaires est devenu astronomique. Par ailleurs, lorsqu'un salarié commet la moindre faute, il est licencié sans pitié. Le plus souvent, il est même licencié sans avoir commis de faute.

Dans le même temps, les dirigeants qui ont ruiné leur entreprise conservent leur poste en bénéficiant même d'une augmentation de salaire de 20 ou 30% par an (parfois davantage), ou bien ils reçoivent des millions d'euros d'indemnités de départ (comme Michel Bon à France Telecom, ou Jean-Marie Messier à Vivendi Universal, parti avec 20 millions d'euros, soit 27.600 fois les indemnités de chômage du salarié de base).

En 2002, le salaire moyen des PDG des grandes entreprises françaises était de 2.070.000 euros par an. Pour gagner la même somme, un salarié de base devrait travailler pendant 172 ans. (*)

(*) entreprises du CAC 40, l'indice boursier des 40 plus grandes entreprises françaises
 Pour la liste complète des salaires des patrons du CAC 40, voir l'article sur le "capitalisme vampire"
 

3  Deux poids et deux mesures pour la justice
Selon la constitution et la déclaration des droits de l'homme de 1789, la justice est la même pour tous. La réalité est devenue bien différente.

Alors qu'on accorde toujours plus de liberté aux entreprises, le citoyen ordinaire est soumis à une répression policière de plus en plus oppressante, et à des réglementations de plus en plus contraignantes. A la moindre faute de sa part, les sanctions sont impitoyables.

Récemment, un automobiliste a été condamné à 2 ans de prison ferme pour un excès de vitesse qui n'a pas causé d'accident. Une mère de famille peut être condamnée à 4 mois de prison ferme si ses enfants ne sont pas allés à l'école. Et José Bové a été condamné à 18 mois de prison ferme pour avoir arraché des plants de maïs transgéniques dans un champs.

Dans le même temps, et dans des affaires qui ont causé des préjudices beaucoup plus graves, les élites politiques et économiques bénéficient d'une impunité systématique. Ainsi, Jean-Claude Trichet (ancien président de la Banque de France et membre du Groupe de Bilderberg) a été "totalement blanchi" à propos des malversations financières du Crédit Lyonnais. De même, Roland Dumas a échappé à une condamnation dans l'affaire d'Elf-Aquitaine, des frégates de Taiwan et de leurs commissions occultes. Et dans l'affaire du "sang contaminé", le ministre de la santé Edmond Hervé a été condamné à quelques mois de prison ferme, mais a été "dispensé de peine" par le tribunal. Etc, etc...
 

4  Le décalage entre les impôts élevés et l'inefficience croissante des services de l'état
Malgré la médiocrité des services publics, les impôts demeurent à des niveaux très élevés. En additionnant l'impôt sur le revenu, les impôts locaux, l'impôt foncier, la TVA et les taxes sur l'essence, les prélèvements de l'état représentent plus de la moitié du revenu d'un salarié moyen.

Dans le même temps, la qualité de l'éducation se dégrade faute de professeurs en nombre suffisant, faute de locaux adaptés, et faute d'un matériel pédagogique moderne (ordinateurs, magnétoscopes, etc.).

Pire encore est le délabrement des services de santé. Dans les hôpitaux, il devient habituel que des blessés attendent pendant 24 heures sur un brancard dans les couloirs, faute de chambres et de personnel médical. Les opérations sont réalisées "à la chaîne" et les erreurs médicales se multiplient. A cause du manque d'hygiène dans les hôpitaux, les malades ont 1 chance sur 4 d'être contaminés par des maladies nosocomiales mortelles ou fortement invalidantes, causées par des bactéries devenues résistantes aux antibiotiques et qui abondent en milieu hospitalier (à cause de l'emploi abusif des antibiotiques par les médecins).
 

5  Le sabotage organisé des services publics pour justifier leur privatisation
Les gouvernements organisent le sabotage des services publics dont l'inefficience est ensuite utilisée comme prétexte pour justifier leur privatisation.

Voici ce que l'on peut lire à propos de l'éducation publique dans un document de l'OCDE, l'organisation des Maîtres du Monde qui est également à l'origine de l'AMI:

"Si l'on diminue les dépenses de fonctionnement, il faut veiller à ne pas diminuer la quantité de service, quitte à ce que la qualité baisse. On peut réduire, par exemple, les crédits de fonctionnement aux écoles et aux universités, mais il serait dangereux de restreindre le nombre d'élèves ou d'étudiants. Les familles réagiront violemment à un refus d'inscription de leurs enfants, mais non à une baisse graduelle de la qualité de l'enseignement.
 Cela se fait au coup par coup, dans une école et non dans un établissement voisin, de telle sorte qu'on évite un mécontentement général de la population."  (extrait du "Cahier de politique économique" n°13 de l'OCDE)
   

6  La corruption à tous les niveaux de l'Etat
Le décalage entre les impôts élevés et la médiocrité des services de l'état est causé principalement par la corruption, présente à tous les niveaux de l'administration: commune, département, région, état.

Une autre cause de ce décalage est le train de vie somptuaire des ministres et des hauts fonctionnaires: luxueux appartements et voitures de fonction, déplacements en avion et en hélicoptère, voyages à l'étranger, nombreuses escortes de motards, gardes républicains mobilisés pour un protocole pompeux, repas avec les mets les plus raffinés, cocktails et réceptions dont le coût atteint couramment 100.000 euros pour une soirée... Tout ceci est une autre façon de détourner l'argent du contribuable.
 

7  Les subventions abusives distribuées par l'Etat aux entreprises
Si l'état manque d'argent pour l'éducation, la santé ou les retraites, c'est aussi à cause des subventions abusives versées à des grandes entreprises, sous prétexte qu'elles vont créer des emplois, et quelquefois sans prétexte du tout. Puis une fois les subventions empochées, l'entreprise délocalise ses usines dans un pays où la main d'oeuvre est encore moins chère, ou la fiscalité plus avantageuse.
 

8  La collusion entre les gouvernements et les multinationales"
Les gouvernements sont avant tout au service des multinationales et non de l'intérêt général. C'est à cause de cette collusion que le libéralisme est appliqué depuis 30 ans par les gouvernements de droite comme de gauche, malgré ses effets désastreux qui ne font que s'amplifier (misère croissante, envolée des prix, précarité généralisée, privatisation des biens publics, destruction de l'environnement, tiers-mondisation des pays occidentaux...).
 De même, les seuils autorisés pour la pollution, les mises sur le marché des médicaments, ou encore les normes pour les produits alimentaires correspondent aux souhaits des industriels et non aux nécessités de la santé publique.

Il est temps d'exiger la "séparation de l'entreprise et de l'état", afin que les gouvernements soient à nouveau au service des citoyens, de leurs aspirations et de leur droit au bonheur.
 

9  Les accords multilatéraux négociés dans le dos des citoyens et qui vident la démocratie de son contenu
Depuis 10 ans, le pouvoir réel a été transféré progressivement et discrètement vers des organisations non-élues (OMC, FMI, OCDE, Commission Européenne...). Les accords multilatéraux (AMI, AGCS...) élaborés dans le secret et l'opacité par ces mêmes organisations ont vidé la démocratie de son contenu. Ces accords réduisent en effet considérablement le pouvoir et le droit des états à jouer leur rôle de régulation dans le domaine économique, social, et environnemental.
 

10  Le saccage de l'environnement par les entreprises, en toute impunité
Par la pollution, le CO2, la déforestation, la destruction des paysages sauvages et de la biodiversité, les "prédateurs" saccagent la nature en toute impunité. L'homme et l'environnement sont sacrifiés aux intérêts économiques des multinationales, et un avenir bien sombre se dessine pour les générations futures. Le point de non-retour écologique est sur le point d'être franchi. Pour les citoyens de cette planète, c'est maintenant qu'il faut agir.

 
 "Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l'insurrection est pour le peuple, et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs."
 
http://www.syti.net/Revolution.html

3732
"Rihanna enceinte de Leonardo Di Caprio! Il ne veut pas reconnaître le bébé", selon le magazine Oops: voici la réaction de l'acteur



Leonardo Di Caprio a réagi en voyant une des couvertures du mois de mai du magazine français Oops.
 La star énervée a décidé d'attaquer la revue people pour l'article dont le titre était: "Rihanna enceinte de Leonardo Di Caprio! Il ne veut pas reconnaître le bébé".
 L'acteur réclame 18.000 euros de dommages et intérêts.



http://www.rtl.be/people/potins/-rihanna-enceinte-de-leonardo-di-caprio-il-ne-veut-pas-reconnaitre-le-bebe-selon-le-magazine-oops-voici-la-reaction-de-l-acteur-729670.aspx

3733
Crest : nu, il chantait sous les fenêtres des habitants



En voilà un homme (dé) culotté ! Un Crestois de 53 ans a été interpellé nu hier matin par la police municipale de Crest. Vers 5 heures du matin et dans le plus simple appareil, avec juste une serviette blanche négligemment nouée à la taille, le quinquagénaire avait en prime décidé de donner de la voix sous les fenêtres d’habitants du centre-ville. Alertée, la police municipale a fini par cueillir l’individu à 9 heures aux abords de la rue de la Calade. Souffrant de troubles psychiatriques, il a été transporté au centre specialisé du Valmont à Montéléger

http://www.ledauphine.com/drome/2015/06/09/crest-nu-il-chantait-sous-les-fenetres-des-habitants

3734
Un père de famille est condamné à deux mois de prison pour avoir sauvé son amie d’une agression sexuelle.


video :

3735
Youssef Akantayou retrouvé à… Narbonne, dans le sud de la France: son corps est brûlé à 90%

Vincent Macq, le procureur du roi de Namur, vient de l’annoncer : Youssef Akantayou a été retrouvé en France, à Narbonne. Depuis vendredi, il n’avait plus donné signe de vie.



Depuis vendredi, Youssef Akantayou, un jeune Sambrevillois de 24 ans n’a plus donné signe de vie. Des recherches avaient été menées durant le week-end. En vain…

Ce mardi, sur le coup de 15h50, le parquet de Namur a donné une conférence de presse pour faire le point.


video : http://www.rtl.be/videos/video/539163.aspx

Voici ce qu’a déclaré, ce mardi après-midi, le procureur du roi :

« Les choses ont pris une tournure dramatique. Hier, un véhicule a été retrouvé près de Narbonne. La voiture a été retrouvée incendiée. Le corps de Youssef était à proximité. Il est vivant mais il est très grièvement brûlé sur 90 % du corps. Il est actuellement hospitalisé à Montpellier et plongé dans un coma. La thèse de l’accident n’est pas exclue. Des devoirs d’enquête sont en cours pour comprendre ce qu’il s’est passé ».

Autres éléments : « Dans son GSM, il n’y avait plus de carte SIM. Pas d’effets personnels non plus. Le véhicule était stationné sur une aire d’autoroute. Le sinistre remonte aux alentours de 19h30. Cette information est arrivée à la police belge ce midi. La réaction de la famille ? C’est l’incompréhension évidemment. En ce moment, la vraie priorité, c’est de confirmer l’identification. Une enquête est ouverte et les inspecteurs français et belges travaillent en parfaite collaboration ».

Pour rappel, ce jeune homme de 24 ans n’avait plus donné signe de vie depuis vendredi. Sa famille et ses amis sont complètement désemparés et ont effectué de nombreuses recherches. Vendredi, Youssef était rentré chez lui, a mangé et puis a pris la E42 en direction de Liège pour rejoindre sa femme. Mais il n’y est jamais arrivé.

Le quotidien régional L’Indépendant avait révélé, ce lundi, qu’un homme avait été grièvement blessé dans l’incendie de son véhicule sur l’A9, sur l’aire de Gasparets. Youssef, dont l'état était très préoccupant, a dû être transporté par hélicoptère à l'hôpital de Lapeyronie à Montpellier pour y être placé en réanimation avant d'être pris en charge par le centre des Grands brûlés.


http://www.lanouvellegazette.be/1306766/article/2015-06-09/youssef-akantayou-retrouve-a-narbonne-dans-le-sud-de-la-france-son-corps-est-bru