Voir les contributions

Cette section vous permet de consulter les contributions (messages, sujets et fichiers joints) d'un utilisateur. Vous ne pourrez voir que les contributions des zones auxquelles vous avez accès.


Messages - mike

391
Le chocolat tue les chiens et ce n’est pas à prendre à la légère, en voici l’explication



Les amoureux des bêtes connaissent certainement cette règle essentielle : il ne faut jamais donner de chocolat à un chien.
 En effet, si cette douceur est pour nous un petit plaisir que nous nous attribuons de temps en temps, il est par contre extrêmement toxique pour nos amis canins et peut même être mortel.
Mais au fait, savez-vous pourquoi le chocolat est si dangereux ?
SooCurious vous explique tout sur les dangers de cette sucrerie sur le meilleur ami de l’homme.

La plupart d’entre nous adorent le chocolat. Chacun a son préféré : le chocolat noir, au lait, blanc, praliné ou aux noisettes…
 les recettes sont multiples.
Mais attention, il est extrêmement dangereux d’en donner à nos amis les chiens.
Car pour eux, c’est un poison et une demi barre de chocolat noir peut s’avérer mortelle.



Cette intoxication est causée par la théobromine présente dans le cacao. Contrairement à nous les humains, les chiens ne supportent pas et métabolisent mal cette molécule. En fait, plus le chocolat est noir (donc riche en cacao et en théobromine), et plus il est dangereux. Par contre, le chocolat blanc (composé essentiellement de beurre de cacao, de produits laitiers et de sucre – et non de cacao), n’est pas toxique pour les chiens.

C’est la théobromine qui donne au cacao son goût amer. Cette substance, qui a de nombreux effets sur la santé, est un alcaloïde appartenant à la famille des méthylxanthines, comme la caféine. Ce cardio-stimulant augmente le rythme cardiaque, agit sur le système nerveux central, active les muscles lisses et dilate les vaisseaux sanguins. Cette molécule est également un diurétique, c’est-à-dire qu’elle provoque une augmentation de la production d’urine.

Formule chimique de la théobromine :

Theobromine



Si notre compagnon à quatre pattes a ingéré du chocolat, il faut être très attentif à son comportement. En fait, les symptômes (agitation inhabituelle, vomissements ou diarrhées), apparaissent en général deux à quatre heures après avoir ingurgité du chocolat. Autres effets : le chien respire plus rapidement, son rythme cardiaque s’accélère, il a de la fièvre… Plus une minute à perdre, il faut agir vite. Car si rien n’est fait, quelques heures plus tard, des convulsions et des troubles du rythme cardiaque peuvent lui être fatals.

Dans le cas où le chien a avalé plus de 2 grammes de chocolat noir par kilo de poids corporel (soit 20 grammes pour un chien de 10 kg, 40 grammes pour un chien de 20 kg), il faut alors contacter un vétérinaire le plus rapidement possible. Quant au chocolat au lait, il devient dangereux à partir de 10 grammes par kilo de poids corporel, l’équivalent de 100 grammes pour un chien de 10 kg et 200 grammes pour un chien de 20 kg. Malheureusement, il n’existe pas d’antidote à ce poison et le traitement est symptomatique. Si votre toutou a mangé par erreur du chocolat il y a moins de deux heures et si vous n’avez pas encore observé de symptômes, dépêchez-vous de le faire vomir avant que la situation ne s’aggrave.




Nous devons prendre soin de nos amies les bêtes et être toujours très attentifs à leur comportement.
À la rédaction, certains d’entre nous ont du mal à s’imaginer que leur péché mignon puisse être à ce point toxique.
D’ailleurs, nous aimerions bien qu’un antidote existe ! Si vous êtes amoureux de ces boules de poils, découvrez Aspen, ce golden retriever arpentant avec ses maîtres les plus beaux paysages d’Amérique du Nord. Pensiez-vous qu’il était si dangereux de donner du chocolat à un chien ?

http://soocurious.com/fr/chien-chocolat-danger/

392
Aux Pays-Bas, une nouvelle loi autorise les moniteurs d’auto-école à être payés avec du sexe



En Hollande, où la prostitution est légale, une loi du gouvernement vient d’autoriser les instructeurs à offrir des leçons de conduite en échange… d’une passe. Pour autant que les étudiant(e)s soient consentants et âgés de plus de 18 ans, bien sûr.

La législation insolite, récemment passée, a bénéficié du soutien de la ministre des Transports, Melanie Schultz van Haegen, et du ministre de la Justice, Ard van der Steur. Dans une lettre au Parlement néerlandais, ceux-ci ont expliqué le sens de la démarche. Selon eux «il ne s’agit pas d’offrir des activités sexuelles pour une rémunération, mais d’offrir une leçon de conduite». Les ministres ajoutent que «lorsqu’un acte sexuel est proposé à la place d’un paiement financier, c’est de la prostitution», pratique autorisée dans le pays.



Néanmoins, la loi n’a pas fait l’unanimité et Gert-Jan Segers, député du parti conservateur Union Chrétienne, a fait voix de son opposition. Estimant cette nouvelle pratique «indésirable», il a posé une question au Parlement, suggérant qu’elle devrait être illicite. Selon le politicien, les apprentis conducteurs ne possèderont vraisemblablement pas de permis de prostitution, et ne déclareront donc pas leur activité sexuelle sur leur fiche d’impôt, ce qui pose problème.

Aux Pays-Bas, la prostitution est totalement légale, et ceux qui choisissent cette voie sont considérés par l’Etat comme des travailleurs indépendants. Les péripatéticiennes peuvent donc proposer ouvertement leurs services dans les journaux, ou encore sur le net.



Depuis l’annonce de la nouvelle loi qui permet aux élèves de payer en nature, le journal britannique The Telegraph affirme que les recherches sur le web pour trouver des moniteurs qui proposent bien plus qu’une simple leçon, seraient en hausse.

https://francais.rt.com/international/12420-pays-bas-loi-auto-ecole-sexe

393
«Brexit»: Comment Cameron compte faire plier l’Union européenne

REFERENDUM Poussé par les eurosceptiques, le Premier ministre britannique joue son va-tout ce jeudi à Bruxelles…



Un dîner de travail consacré au « Brexit ». David Cameron ne pouvait espérer mieux. Les 27 chefs d’Etats et de gouvernement de l’Union européenne vont tenter de sortir le Premier ministre britannique de la crise dans laquelle il se trouve. Le dîner d’entre-sommet de ce jeudi soir à Bruxelles, le dernier de l’année, sera consacré au risque de sortie du Royaume-Uni de l’Union Européenne. Un défi qui menace, en pleine crise migratoire et terroriste, l’unité de l’organisation politico-économique.

C’est quoi le problème ?

Pour faire simple, les électeurs britanniques sont appelés à se prononcer pour le maintien ou non de leur pays dans l’Union européenne. Le référendum ne devrait pas avoir lieu avant l’été. Mais déjà, le « out » séduit près d’un électeur sur deux, la crise des migrants et les attentats de Paris ayant accéléré le processus. Du coup, David Cameron attend un « signal » fort de l’Union européenne pour pouvoir contrer la vague eurosceptique qui sévit en Grande-Bretagne. En clair, il ne peut pas rentrer bredouille à Londres après ce dîner.

Que demande concrètement David Cameron ?

Il lui faut impérativement montrer à son propre camp et ses partenaires qu’il a du poids à Bruxelles et qu’il peut faire pencher la balance. Il demande plusieurs réformes à l’Union européenne : de nouvelles garanties de souveraineté économique mais aussi politique ou encore la libre concurrence sur tous les biens au sein des Etats membres. La proposition la plus sensible est l’autorisation de supprimer le versement des aides sociales pendant les quatre premières années du séjour au Royaume-Uni des étrangers intra-européens. Ce qui va à l’encontre de règles fondamentales de l’Union concernant la libre circulation des travailleurs et la non-discrimination entre ses ressortissants.


L’Europe veut-elle garder le Royaume-Uni ?

« Il y a un consensus général pour un maintien du Royaume-Uni dans l’UE et pour essayer d’aider David Cameron à se prévaloir d’une issue positive dans la négociation, avant le référendum britannique », a expliqué auprès de l’AFP le politologue Thierry Chopin, directeur des études de la fondation Robert Schuman. L’Allemagne est très clairement pour le maintien. La France surtout. Car « le Royaume-Uni a toujours représenté un contrepoids utile à l’Allemagne », poursuit l’expert. Attention à ne pas aller trop loin toutefois. Jeudi matin, Donald Tusk, le président du Conseil européen, a jugé que certaines demande de Cameron « semblent inacceptables ».

Quelles réponses peut apporter l’Europe ?

Les mesures demandées par Cameron exigeraient une réécriture des traités constitutifs de l’Union Européenne. Ce qui n’est pas envisageable pour les 27 autres pays. Mais la menace du référendum va pousser la France et l’Allemagne à trouver une issue politique satisfaisante pour David Cameron, acculé par ses propres partenaires favorables à un Brexit. L’Europe va tenter d’éviter le divorce en apportant à la marge des garanties juridiques. Mais Bruxelles, qui considère que c’est à Londres de trouver elle-même les solutions, ne réécrira pas les textes. De son côté, Cameron semble certain de sa position. « Jusqu’à maintenant, nous n’avons entendu aucune contre-proposition. […] Mais nous avons très clairement signifié que si certains avaient d’autres idées efficaces sur ce dossier […], nous sommes absolument prêts à les écouter, et nous sommes prêts à dialoguer avec eux », a assuré lundi le ministre britannique des Affaires étrangères, Philip Hammond. Autrement dit, pour les Anglais, la balle est dans le camp de l’UE. Attention au retour de service.

http://www.20minutes.fr/monde/1752783-20151217-brexit-comment-cameron-compte-faire-plier-union-europeenne

394
Il répond avec humour à ceux qui pensent que les musulmans détestent Noël

video : http://www.ultimedia.com/deliver/generic/iframe/mdtk/01590560/src/5zf50u/zone/1/showtitle/1/

C'est une vieille rengaine des sites d'extrême-droite, comme le racontent  nos confrères du HuffPost britannique. Une grande partie des musulmans, offensés par Noël, souhaiteraient faire interdire cette fête.

Comme le montre notre vidéo, pour répondre avec humour à ces rumeurs malveillantes, Riaz Khan, professeur d'anglais à l'université de Leicester en Angleterre et musulman, a fait la liste de toutes les bonnes raisons pour lesquelles lui et ceux qui partagent sa foi n'ont aucune envie de faire interdire Noël.

Sa vidéo, postée lundi 14 décembre, a récolté plus de 3000 "j'aime" et été partagée plus de 5000 fois.

Les dindes halal, le commerce florissant des chauffeurs de taxi (et des restaurateurs) à cette période de l'année, les sapins de Noël ("ma mère en a 6 dans son jardin...) sont certaines de ces excellentes raisons.

Et surtout, Riaz Khan a montré le point commun le plus important entre lui et le père Noël : la longue barbe bien sûr. Enfin, il conclue sa vidéo avec un petit mot spécial, un peu moins dans l'esprit de Noël, destiné au parti nationaliste "Britain First" : "lâchez-nous bandes d'idiots" ("leave it out you mugs !").

http://www.huffpostmaghreb.com/2015/12/16/video-noel-musulmans_n_8817176.html?ncid=fcbklnkfrhpmg00000008

395
Un quart des ados américains pense que la France est une dictature



Ce résultat provient d'une étude publiée le mois dernier aux Etats-Unis. 29.000 élèves âgés de 13-14 ans ont répondu à des tests portant sur des sujets d'histoire, de géographie et d'éducation civique. Les explications de Françoise Coste, enseignante, spécialisée en civilisation américaine.

Pourtant réputée pour être une grande démocratie, la France serait une dictature pour un quart des adolescents américains. C'est le résultat surprenant d'une étude publiée le mois dernier par le Centre national du gouvernement américain pour la statistique de l'éducation (NCES), qui évalue le niveau des élèves américains tous les quatre ans. 29.000 élèves âgés de 13-14 ans ont répondu à des tests portant sur des sujets d'histoire, de géographie et d'éducation civique.

Dans ce test sous forme de QCM (Question à choix multilple), repéré par CBC News, les étudiants scolarisés en «8th grade», l'équivalent de notre 4e, devaient répondre à cette question : «Quel est le point commun entre les gouvernements actuels du Canada, de la France, et de l'Australie?» Ils avaient le choix entre quatre réponses:

1) Ils sont contrôlés par les militaires

2) Ils ont une constitution qui limite leurs pouvoirs

3) Leurs leaders ont un pouvoir absolu

4) Ils découragent la participation des citoyens aux affaires publiques

Résultats, plus de la moitié d'entre eux (54%) ont répondu correctement en cochant la réponse 2. Mais près d'un quart des élèves (23%) ont opté pour la 3. Une manière de dire que la France, le Canada et l'Australie sont, en somme, des dictatures. Pour le reste, 10% des étudiants pensent que nous sommes contrôlés par des militaires tandis que les autres (12%) avaient sélectionné la dernière réponse.

Deux Américains sur trois n'ont pas de passeport

Les clichés sur les Français sont monnaie courante. À l'étranger, il n'est pas rare d‘être questionné sur le soi-disant manque d'hygiène des Français ou sur leur propention à râler à tout bout de champ. On se souvient aussi de l'article de Newsweek, bourré d'informations erronées, ou encore des déclarations de la chaîne américaine Fox News sur les «no-go zones» à Paris. Mais comment expliquer qu'autant de jeunes Américains puissent associer la France, pays des Lumières et des droits de l'Homme, à un régime autoritaire?

Interrogée par Le Figaro, Françoise Coste, maître de conférence en civilisation américaine à l'Université Toulouse-Jean Jaurès, y voit deux explications: «D'abord, les Etats-Unis sont tellement vastes et puissants que les Américains ne ressentent pas le besoin de se tourner vers le reste du monde». Un chiffre résume facilement ce constat: deux tiers des Américains n'ont pas de passeports, et donc, ne franchissent pas les frontières du pays. Les Américains doivent présenter un passeport pour se rendre au Canada et au Méxique. «Les paysages étant variés et le territoire étant déjà tès grand, ils n'ont pas besoin de partir à l'autre bout du monde. Ils vont plutôt aller dans le Golfe du Mexique ou voir le grand Canyon».

Autre explication: le faible niveau du système secondaire américain. «Il n'y a pas de ministère de l'Education nationale comme en France, explique l'enseignante. Outre-Atlantique, le système est décentralisé et chaque Etat choisit le contenu de l'enseignement qui est dispensé dans les classes du secondaire». De fait, il existe de nombreuses disparités de niveaux scolaires entre Etats, surtout entre les riches et les pauvres. «En Californie et dans l'Etat de New York, le niveau de l'enseignement est plus élevé que dans les pays du sud, par exemple». Ainsi, «il aurait été intéressant de connaître le lieux de vie des élèves qui ont été interrogés dans cette évaluation», fait-elle remarquer. Sûrement que des élèves habitant près de la frontière canadienne savaient que leurs voisins ne vivaient pas sous le joug d'un dictateur.

La crise de 2008 en cause?

Les écarts scolaires entre Etats se seraient même creusés avec la crise de 2008. «Durant cette période, les Etats ont réduit les budgets, notamment celui des écoles», poursuit Françoise Coste. À cette époque, le recrutement des enseignants avaient drastiquement diminué et certains avaient même été renvoyés. «Pour faire des économies, le calendrier scolaire avait aussi changé: on avait augmenté le temps de vacances scolaires, au détriment des périodes de cours», se souvient l'enseignante. De quoi aggraver la situation.

Conscient des faiblesses du système éducatif américain, Barack Obama a proposé d'instaurer un socle commun («Common Core») au niveau fédéral, rassemblant les compétences de base que tout élève américain devrait assimiler. «Mais cette tentative de centralisation a beaucoup de mal à passer, observe encore Françoise Coste. Au Congrès, les Républicains y sont farouchement opposés. Il est donc certain que cette réforme ne passera jamais». Comment l'expliquer? «Comme les Etats-Unis conservent un bon niveau dans le supérieur, les leaders politiques estiment qu'il n'est pas nécessaire de réformer le secondaire». Et il ne semble pas être les seuls. Un sondage, mentionné début mai par le Wall Street Journal, montrait que 40% des Américains désapprouvaient cette proposition, que 42% étaients indécis et que seuls 17% y étaient favorables.

http://www.lefigaro.fr/international/2015/05/22/01003-20150522ARTFIG00408-un-quart-des-ados-americains-pense-que-la-france-est-une-dictature.php

396
Hollande et Valls logent les clandestins dans des châteaux




Article publié le 13.11.2015
 

Par Maxime Lépante

Depuis plusieurs mois, l’invasion migratoire de la France s’accroît à un rythme de plus en plus effréné.

Chaque jour qui passe apporte son lot de nouvelles plus alarmantes et plus choquantes les unes que les autres.

Le nouveau scandale, c’est que, à présent, Hollande et Valls ont décidé de loger les envahisseurs clandestins dans les châteaux de notre pays ! (1)

37 clandestins dans le château du Clos à Tantonville

Voici en effet l’incroyable nouvelle révélée par le quotidien « L’Est Républicain » :

« Le gouvernement aurait voulu se mettre à dos les 670 habitants de Tantonville qu’il ne s’y serait pas pris autrement ! Mercredi soir, le maire de la petite commune a reçu un appel téléphonique de la préfecture de Meurthe-et-Moselle lui annonçant qu’un certain nombre de demandeurs d’asile allaient séjourner au château du Clos à partir de la semaine suivante, jusqu’au 31 mars. »

« Depuis jeudi, le maire est assailli de réactions hostiles de la part d’élus et d’habitants de Tantonville. Les migrants seraient au nombre de 37. Il s’agirait de Soudanais en provenance de Calais. Le château du Clos 1, route d’Affracourt, est un centre de vacances appartenant à la caisse d’activités sociales d’EDF-GDF, qui vient de mettre les lieux à disposition de l’État pour loger des demandeurs d’asile durant la période hivernale de fermeture du château. » (2)

Une décision unilatérale de l’État contre la volonté des habitants

Le maire de cette petite commune précise :

« Il n’y a eu aucune concertation, aucun débat, aucune réunion préparatoire, on a appris ça comme ça, brutalement, sans que rien ne soit discuté. (…) Les gens ont la trouille des demandeurs d’asile qui doivent arriver. On n’en veut pas ! 37 migrants, c’est beaucoup trop par rapport à la population de Tantonville. (…) On n’est pas raciste, mais ce n’est pas possible. Les gens ont peur. Il y a des risques. Le week-end, comment vont-ils s’occuper ? Qu’est-ce qui va se passer en cas de bagarres ? Quel va être l’appui de la gendarmerie ? » (2)

Un maire peut s’opposer à la réquisition d’un bâtiment dont la commune est propriétaire, mais pas à la location d’un bien privé. Les habitants de Tantonville n’ont donc aucun recours possible contre cette brutale invasion de leur ville, causée par un scandaleux diktat des dirigeants socialistes.

Un château luxueux pour des clandestins soudanais

Le château du Clos, où vont être logés les 37 clandestins soudanais, est « un édifice du XIXe siècle que l’on doit à la magnificence de la famille Tourtel, fondatrice des Brasseries de Tantonville. » (3)



Le château du Clos à Tantonville.

Sur le site de la Caisse Centrale d’Activités Sociales du personnel des industries électrique et gazière (CCAS d’EDF-GDF) qui est propriétaire de ce château luxueux, on apprend qu’il est « implanté au milieu d’un parc ombragé de 8 hectares » et que son équipement comprend « bibliothèque, salle d’activités, piscine, terrains de volley et de basket, tennis de table, mur d’escalade, labo photo, matériel informatique et radio ». (4)

48 clandestins dans le château de Pessat-Villeneuve

Dans le village auvergnat de Pessat-Villeneuve (Puy-de-Dôme), qui compte 530 habitants, ce sont 48 clandestins soudanais et érythréens qui viennent d’être royalement installés dans le château de Villeneuve dont la commune est propriétaire. (5)

La majorité des habitants de cette petite ville sont furieux de cette décision unilatérale du conseil municipal. Mais ils n’ont aucun recours possible pour s’opposer à cette invasion barbare en plein cœur de leur village.

Le quotidien « La Montagne » rapporte ceci :

« Gérard Dubois, le maire de Pessat-Villeneuve n’en démord pas : « Je ne regrette rien. Je m’attendais à ce que le choix d’accueillir des migrants ne fasse pas l’unanimité et soulève des questions ». Ce que l’élu n’avait par contre pas anticipé, c’est la violence des réactions : « J’ai dû fermer l’accueil téléphonique de la mairie tellement nous recevions d’appels insultants et menaçants. Plus de 200 en 24 heures ! Et l’association « Forum réfugiés » aussi a été submergée de coups de fil ». » (6)

Un hébergement royal pour des clandestins soudanais et érythréens

Voici une vue aérienne de ce ravissant château du XIIIe siècle, situé dans un parc arboré de 7 hectares, que l’on peut admirer sur le site de la mairie : (7)



Le château de Villeneuve à Pessat-Villeneuve.


Les clandestins qui sont dorlotés dans le château de Villeneuve.

Le luxe pour les clandestins, la misère pour les Français !

Ainsi, les délinquants clandestins vont mener une vie de nababs dans ces beaux châteaux, s’y prélasser voluptueusement, nager dans leurs piscines chauffées, s’amuser au tennis de table ou au volley, pendant que nous, Français, continuerons à trimer du matin au soir pour tenter de survivre à la crise créée par les incompétents criminels du gouvernement socialiste !

Pour François Hollande et Manuel Valls, rien n’est trop beau pour les clandestins soudanais, somaliens, afghans, pakistanais, libyens et autres maliens, qui sont logés, nourris, blanchis, chauffés, engraissés, dorlotés à nos frais dans des châteaux luxueux, pendant que nous, méprisables Français, continuons à suer sang et eau du matin au soir pour payer les impôts écrasants décrétés par les traîtres de l’Élysée et de Matignon !

La vie de château pour les envahisseurs clandestins, — la misère pour les 3,5 millions de SDF et de mal-logés, pour les 5,7 millions de chômeurs, pour les 8,5 millions de pauvres, pour les 12 millions de handicapés, pour les 15,5 millions de retraités que compte la France ! Telle est la « justice » sociale des socialistes ! (8)

Jamais on n’avait vu un gouvernement de notre pays accueillir des milliers de délinquants étrangers, les loger dans le luxe, les chouchouter avec amour, tout en crachant sur les citoyens français, avec une morgue, un mépris, une haine absolument inouïs !

Dans quel état seront ces châteaux dans un mois ?

Tout porte à croire que ces ravissants châteaux, dans lesquels l’État socialiste a décidé d’héberger à nos frais des délinquants clandestins étrangers, seront dans seulement quelques semaines transformés en taudis insalubres, car les envahisseurs musulmans ont pour habitude de détruire tout ce qui est mis à leur disposition par des « belles âmes » dévoyées.

Sur leur chemin à travers l’Europe, ces sauvages ne laissent en effet derrière eux qu’une longue traînée de bâtiments dévastés, d’installations détruites, de vitres brisées, de murs tagués, de monceaux de détritus, de flaques d’excréments dégoulinants, afin de bien nous signifier leur mépris pour notre civilisation. (9)

Dans peu de temps, nos beaux châteaux, que Hollande et Valls offrent à ces barbares clandestins, ne seront plus que des dépotoirs du Tiers-Monde, saccagés et maculés de merde et de pisse.

Et tout cela devra être nettoyé et réparé à nos frais ! Car, pour Hollande et Valls, les Français sont une espèce de sous-humains qu’on peut bafouer impunément et voler à volonté !



Voilà à quoi ressemblent les abords du petit village autrichien de Nickelsdorf, après le passage des clandestins musulmans : des ordures et des excréments partout.

La population française abandonnée face à des sauvages

Mais ce qui est encore plus préoccupant, c’est le sort des habitants de ces villages, dans lesquels l’État socialiste injecte de force des dizaines de clandestins, contre la volonté de la population.

En effet, ces clandestins sont très majoritairement des hommes jeunes, célibataires et musulmans, élevés dans le culte de la violence et le mépris des femmes. Que va-t-il se passer, lorsqu’ils erreront dans les rues de ces villages ? Quelles pulsions vont les animer, lorsqu’ils croiseront des femmes et des fillettes ? Autant de questions légitimes, quand on sait qu’en Allemagne, le nombre de viols de femmes allemandes, par des clandestins musulmans, explose depuis quelques mois. (10)

Et comment penser que ces musulmans,  conditionnés dès leur plus jeune âge à égorger et décapiter les non-musulmans dans leurs pays d’origine, vont, comme par miracle, se transformer en doux pacifistes en déboulant dans les villages français, au milieu d’une population française abandonnée sans aucune protection par les dirigeants socialistes ?

Bientôt, nous aurons des jungles de Calais un peu partout à travers la France, avec les mêmes exactions, vols, crimes, agressions, commis par les mêmes clandestins barbares ! (11)

L’invasion généralisée de la France

On peut constater l’extraordinaire rapidité de cette invasion généralisée de notre pays par des milliers de clandestins sur la terrifiante « Carte interactive de l’invasion migratoire en France » : (12)

https://www.google.com/maps/d/viewer?mid=zxfAyMlGNMSM.kkt_lGgNyeAs

Cette carte est une mine d’informations sur le viol de la France en train d’être perpétré sous nos yeux, sur le coup d’État migratoire inouï auquel le peuple français, hébété, scandalisé, trahi, assiste impuissant !

Il faut diffuser massivement le lien vers cette carte remarquable, qui montre le maillage systématique du territoire national, l’invasion de tous nos régions et départements et villes et villages par les hordes de clandestins musulmans implantés de force par le gouvernement socialiste ! (13)



Carte de l’invasion migratoire en France (12 novembre 2015).

3 millions supplémentaires de clandestins en 2016 !

Cette invasion migratoire atteint des proportions inédites dans toute l’Histoire de l’humanité. Ce sont en effet des millions de clandestins, musulmans à plus de 80%, qui sont en train de déferler sur l’Europe, en vagues de plus en plus massives.

Ainsi, rien qu’en 2015, plus de 1,5 million de clandestins seront entrés illégalement en Allemagne, selon un « document confidentiel » du gouvernement allemand ! (14)

Pour l’année 2016, la Commission européenne prévoit à présent l’arrivée illégale de plus de 3 millions de clandestins musulmans en Europe ! (15)

Et comme, selon la Cour des Comptes, 96% des déboutés du droit d’asile restent illégalement en France, nous sommes condamnés à voir notre pays se remplir de centaines de milliers de délinquants clandestins, tant que Hollande et Valls sont au pouvoir ! (16)



Guerre d’autodéfense ou génocide ?

En installant cette armée sans cesse grandissante de clandestins musulmans à travers tout notre pays, les dirigeants socialistes créent délibérément les conditions d’une guerre civile généralisée.

Car, dans une France saccagée et mise à feu et à sang par des hordes d’envahisseurs, le peuple français sera bien obligé d’avoir recours à la légitime défense.

Sinon, les Français seront exterminés dans un génocide total et la France disparaîtra définitivement, remplacée par le califat que tous les musulmans appellent de leurs vœux. (17)

Maxime Lépante

Notes :

1) Rappelons qu’entrer dans un pays sans titre de séjour en règle est un délit. Les clandestins, appelés de façon trompeuse « migrants » par les médias, sont donc tous des délinquants.

2) Meurthe-et-Moselle : Migrants rejetés à Tantonville

http://www.estrepublicain.fr/edition-de-nancy-ville/2015/11/10/meurthe-et-moselle-migrants-rejetes-a-tantonville

Accueil de migrants : Tantonville a peur

http://www.estrepublicain.fr/edition-de-nancy-agglomeration/2015/11/11/meurthe-et-moselle-tantonville-a-peur

3) On peut voir des photos et une description de ce château ici :

Château « Le Clos » à Tantonville (54)

http://www.petit-patrimoine.com/fiche-petit-patrimoine.php?id_pp=54513_4

4) Tantonville

http://www.ccas.fr/jeunes/centre.php?ref=802

5) Migrants : dans une ambiance tendue, le maire de Pessat a répondu aux questions des habitants

http://www.lamontagne.fr/auvergne/actualite/2015/11/06/migrants-dans-une-ambiance-tendue-le-maire-de-pessat-a-repondu-aux-questions-des-habitants_11653543.html

6) Puy-de-Dôme : le maire de Pessat-Villeneuve assume l’accueil des migrants

http://www.lamontagne.fr/auvergne/actualite/2015/11/05/puy-de-dome-le-maire-de-pessat-villeneuve-assume-l-accueil-des-migrants_11651213.html

7) Domaine de Villeneuve

http://www.pessat-villeneuve.fr/index.php?option=com_content&view=article&id=129&Itemid=105

Le bulletin municipal de Pessat-Villeneuve de 2013 consacre deux pages à l’histoire de ce remarquable château, qui appartînt à d’importants seigneurs français :

http://pessat-villeneuve.fr/index.php?option=com_docman&task=doc_download&gid=134

8) Infographie. 3,5 millions de SDF ou mal-logés en France

http://tempsreel.nouvelobs.com/infographies/20150203.OBS1514/infographie-3-5-millions-de-sdf-ou-mal-loges-en-france.html

Taux de chômage et chômeurs en France : le point en novembre 2015

http://www.journaldunet.com/economie/magazine/en-chiffres/chomeurs-en-france.shtml

La pauvreté progresse en France

http://www.inegalites.fr/spip.php?article270

2015: les chiffres clés du handicap

http://www.talenteo.fr/chiffres-handicap-2015/

Les retraités et les retraites – édition 2014

http://www.drees.sante.gouv.fr/les-retraites-et-les-retraites-edition-2014,11295.html

9) Les migrants se comportent en sauvages, comme Mahomet

http://ripostelaique.com/les-migrants-se-comportent-en-sauvages-comme-mahomet.html

10) Allemagne : « épidémie » de viols commis par les clandestins, nos médias se taisent !

http://lesobservateurs.ch/2015/09/24/allemagne-epidemie-de-viols-commis-clandestins-nos-medias-se-taisent/

11) Pour en savoir plus sur la situation de guerre civile qui règne à Calais, où les clandestins musulmans attaquent la population, saccagent les propriétés des habitants, agressent les policiers :

Calais (62) : Troisième nuit d’affrontements

http://www.fdesouche.com/666773-calais-62-violences-entre-migrants-et-forces-de-lordre-16-policiers-blesses

12) Vous pouvez zoomer et explorer région par région cette carte de la France envahie, et obtenir des informations spécifiques et des liens en cliquant sur les icônes.

13) Invasion migratoire : en 12 jours la carte de France de l’occupation s’est sacrément remplie

http://resistancerepublicaine.eu/2015/invasion-migratoire-en-12-jours-la-carte-de-france-de-loccupation-sest-sacrement-remplie/

14) Allemagne: jusqu’à 1,5 million de réfugiés

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2015/10/05/97001-20151005FILWWW00052-allemagne-jusqu-a-15-million-de-refugies.php

15) Trois millions de migrants attendus en Europe d’ici 2017

http://www.lefigaro.fr/international/2015/11/04/01003-20151104ARTFIG00194-selon-frontex-l-afflux-de-migrants-en-europe-n-a-pas-atteint-son-paroxysme.php

16) Droit d’asile: selon la Cour des comptes, 96% des déboutés restent en France

http://www.bfmtv.com/politique/droit-d-asile-delais-trop-longs-une-majorite-de-deboutes-restent-en-france-923652.html

17) Voir l’article remarquable de Salem Benammar :

Un jour viendra où les Français devront choisir entre l’Islam ou la mort

http://ripostelaique.com/jour-viendra-francais-devront-choisir-entre-lislam-mort.html

 

Cet article a paru en premier sur Riposte Laïque

http://lesobservateurs.ch/2015/11/13/hollande-et-valls-logent-les-clandestins-dans-des-chateaux/

397
Concurrence: amende-record de 350 millions d'euros pour Orange



L'opérateur téléphonique Orange, héritier du monopole historique en France, s'est vu infliger jeudi une amende record de 350 millions d'euros pour entrave à la concurrence sur le marché des entreprises depuis les années 2000, une sanction lourde mais négociée.
L'Autorité de la concurrence, saisie il y a sept ans par les concurrents d'Orange, dénonce "des pratiques graves" et souligne qu'il s'agit de l'amende la plus élevée jamais prononcée pour "une entreprise à titre individuel".
Dans le mobile, l'ex-France Télécom est accusé d'avoir abusé de sa position dominante pour fidéliser ses clients professionnels en particulier dans les années 2000, au début du boom du portable.
En téléphonie fixe, l'Autorité de la concurrence sanctionne l'accès privilégié d'Orange aux informations délivrées par la "boucle locale cuivre issue de l'ancien monopole historique". Cette "boucle", le dernier maillon du réseau avant l'abonné, donne des informations capitales dans l'élaboration des offres commerciales.
L'Autorité donne 18 mois à l'opérateur pour mettre fin à ces pratiques.
Le régulateur du secteur, l'Arcep, "se félicite des différentes injonctions dont est assortie la décision", estimant qu'elles "vont permettre de fluidifier le fonctionnement de ce marché".
Le gendarme des télécoms rappelle que dans un avis remis en 2013, il avait jugé "particulièrement inacceptables" les pratiques anticoncurrentielles d'Orange auprès des entreprises, segment estimé en 2011 à 12,1 milliards d'euros, soit 30% du marché total.
Orange, qui a coopéré avec l'Autorité de la concurrence, accepte la décision sans faire appel.
L'amende, même importante, représente moins de 1% de son chiffre d'affaires (plus de 39 milliards d'euros en 2014): "Orange a depuis longtemps passé une provision qui est largement suffisante pour couvrir cette amende et par conséquent ça n'aura aucun impact sur nos résultats de l'année ni bien évidemment sur nos objectifs financiers", a déclaré à l'AFP le PDG d'Orange, Stéphane Richard.
Les syndicats du groupe ont en revanche déploré "une nouvelle ponction totalement contre-productive" alors qu'on demande aux opérateurs "d'accélérer leurs efforts d'investissement" (FO Com) et estimé que "les personnels en sont les premières victimes... tandis que les entreprises clientes n'ont rien à y gagner!" (CFE-CGC).
Vers 16H00 (15H00 GMT), le titre Orange progressait de 3,2% à la Bourse de Paris, à 15,78 euros, dans un indice CAC40 en nette hausse de 2,02%.
- Discrimination dans la téléphonie fixe -
"Depuis l'adoption de la loi Macron, l'Autorité de la concurrence a la possibilité de conclure une transaction avec les entreprises. Nous avons anticipé ce nouvel outil juridique en explorant les voies d'un règlement négocié avec Orange", indique à l'AFP l'Autorité.
Cette sanction est la conséquence d'une plainte déposée en 2008 par Bouygues Telecom, puis SFR deux ans plus tard. Bouygues Telecom "s'était finalement désisté en avril 2014", précise l'Autorité de la concurrence.
A cette date, les deux opérateurs avaient trouvé un compromis pour solder leurs contentieux. Orange avait accepté d'indemniser les préjudices subis par Bouygues pour quelque 300 millions d'euros, alors que Bouygues lorgnait vers SFR.
D'après l'agence de presse Bloomberg, Orange a récemment entamé des discussions préliminaires pour racheter les activités télécoms et médias de Bouygues, propriétaire de TF1.
Les pratiques de fidélisation d'Orange sur le marché de la téléphonie mobile "ont pu empêcher les entreprises de faire jouer la concurrence et les dissuader de confier une partie de leur parc à un autre opérateur", détaille l'Autorité dans son résumé de six pages.
Il faut "éviter que les entreprises ne soient captives trop longtemps d'un même opérateur", indique à l'AFP l'Autorité, qui ajoute: "Sur le marché des particuliers, beaucoup de choses ont été faites par la loi, mais peu pour les entreprises qui ont plus de difficultés pour migrer d'un opérateur à l'autre".
Pour les services fixes, Orange est notamment sanctionnée pour "discrimination" envers les autres opérateurs dans "l'accès et l'utilisation d'informations issues de la gestion de la boucle locale cuivre issue de l'ancien monopole historique".
"Nous avons démontré que ces informations sont capitales pour construire des offres à destination des entreprises. Nous avons imposé à Orange un délai de 18 mois pour mettre en place un dispositif informatique qui garantisse une égalité parfaite entre ses propres équipes commerciales et ses concurrents", détaille-t-on à l'Autorité de la concurrence

http://www.leparisien.fr/flash-actualite-economie/orange-ecope-de-350-millions-d-amende-pour-entrave-a-la-concurrence-17-12-2015-5380733.php

398
À Paris, l'école de commerce était une usine à clandestins



INFO LE FIGARO - L'établissement situé dans le XVe arrondissement de la capitale a permis l'entrée illégale en France d'un millier de Chinois.

Lundi 7 décembre, 6 heures du matin. Une soixantaine de policiers en civil de l'Office central pour la répression de l'immigration irrégulière et de l'emploi des étrangers sans titre (Ocriest) déclenchent de manière simultanée quatorze perquisitions à Paris, en banlieue et en Ardèche. Dans un immeuble planté sur le front de Seine, ils forcent les portes de trois appartements tandis que leurs collègues investissent un établissement scolaire voisin. Au terme d'une fouille méticuleuse, ils saisissent des cartons de documents, du matériel informatique, un lot de chèques sans ordre pour une valeur de 180.000 euros ainsi que 80.000 euros en espèces. Il s'agit là de l'infime partie de colossaux bénéfices provenant d'une des plus grosses filières d'immigration clandestine chinoise jamais mise au jour en France par les services spécialisés de la Direction de la police aux frontières (DCPAF).

Façade proprette de «business school»

Selon nos informations, le juteux réseau avait pour pivot central une école de commerce privée* ayant pignon dans le XVe arrondissement. Derrière sa façade proprette abritant des cours de langue française, une branche «business school», des classes censées mener à des BTS, des masters et des doctorats, l'établissement était en fait dirigé et animé par une équipe d'escrocs chevronnés qui multipliaient des dossiers de fausses inscriptions pour «recruter» en toute illégalité des cohortes de jeunes Chinois candidats à l'exil.

Selon nos informations, le réseau, qui tournait, semble-t-il, à plein régime depuis 2013, a permis d'acheminer chaque année vers la France entre 500 et 1000 clandestins chinois, essentiellement des garçons de 20 à 25 ans. Au total, quatorze membres du réseau ont été interpellés, au premier rang desquels figure Bruno C., 56 ans, le directeur de l'école, déjà connu pour des affaires d'escroquerie, de banqueroute, de fraude fiscale et d'extorsion de fonds.

Ce spectaculaire coup de filet est l'épilogue d'une enquête menée sans relâche depuis un an par l'Ocriest. Fin 2014, les enquêteurs sont alertés par leur lointain collègue, officier de liaison de la Direction de la coopération internationale (DCI) basé à Pékin, qui s'étonne d'une soudaine inflation de demandes de visas émanant d'étudiants désirant tous rejoindre une seule et même école française basée à Paris. Vérifications faites, les policiers s'aperçoivent non sans surprise que l'établissement avait déjà été au cœur en 2012 d'un trafic de documents scolaires auprès d'une clientèle asiatique. Le directeur de l'époque, mis hors d'état de nuire, avait été remplacé dans la foulée par son «ami» Bruno C.

Des diplômés peu assidus

Avec la complicité de la comptable de l'école, convaincue de blanchiment d'argent, mais aussi de «M. Feng» et «Mme Fan», deux permanents chargés de gérer le recrutement des compatriotes «étudiants», le directeur véreux avait mis sur pied un système des plus lucratifs. Racolés par un noyau de «rabatteurs» et des «collecteurs» de fonds grenouillant en Chine et en région parisienne, ils se voyaient proposer dans un premier temps des lettres de convocation à en-tête ainsi que des attestations d'inscription pour obtenir des visas. Une fois en France, des certificats de scolarité, des bulletins de notes et la délivrance de diplômes plus vrais que nature leur permettaient ensuite de s'établir durablement, grâce à un titre de séjour avec mention «étudiant» coïncidant pour la plupart du temps avec la durée de la scolarité. C'est-à-dire de un à trois ans. Sauf que ces «diplômés» n'ont jamais mis les pieds dans une salle de classe, comme en témoigne le cas d'un élève que la police a retrouvé comme plongeur dans un restaurant… alors qu'il était censé être «bac + 8».


«Le mode opératoire, assez simple, était quasiment imparable»

Le commissaire divisionnaire Julien Gentile, patron de l'Ocriest
 
Les tarifs des prestations frauduleuses étaient calqués sur ceux des véritables inscriptions, variant entre 2800 et 4200 euros, en fonction des diplômes choisis. Pour «verrouiller» la filière, le directeur pédagogique, par ailleurs présenté comme le «confident» de Bruno C., faisait le tri entre les vrais et les faux étudiants de la sulfureuse «business school» tandis qu'un homme de main, surnommé «M. Baffes», s'occupait des encaissements. «Le mode opératoire, assez simple, était quasiment imparable, puisqu'il n'y avait besoin d'aucune logistique de transports, ni de cache aménagée pour les clandestins, et d'aucune prise de risque lors des passages à la frontière», observe le commissaire divisionnaire Julien Gentile, patron de l'Ocriest.

À la faveur de leurs investigations, les policiers ont établi que les responsables de l'école utilisaient les chèques émis sans ordre par les étudiants de pacotille pour lessiver de l'argent en espèce venant du banditisme et notamment de vieux «caïds» de la banlieue est. En dix-huit mois, de février 2014 à août 2015, les policiers ont découvert des mouvements financiers de 6 millions d'euros, dont un déjà lié aux fausses inscriptions, sur les comptes de l'école et de deux sociétés écrans. Une partie du pactole était en outre recyclée dans un restaurant ardéchois, tenu par l'ex-femme de Bruno C. Incarcéré, le directeur encourt une peine de sept années d'emprisonnement. Préoccupé par le développement de ces fraudes aux diplômes, le Rectorat de Paris a instauré un numéro d'appel pour les étrangers. Et les sites des établissements non homologués par l'État sont quant à eux passés au crible pour identifier les brebis galeuses.

*Le nom de l'école reste confidentiel pour ne pas porter préjudice aux étudiants scolarisés dans l'établissement.

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2015/12/17/01016-20151217ARTFIG00031--paris-l-ecole-de-commerce-etait-une-usine-a-clandestins.php

399
Europe / Espagne : Mariano Rajoy agressé en pleine campagne électorale
« le: 17 décembre 2015 à 21:50:21 »
Espagne : Mariano Rajoy agressé en pleine campagne électorale

VIDÉO. Le président du gouvernement espagnol a reçu un coup de poing, en pleine rue, alors qu'il se rendait à un meeting. L'auteur de l'agression a été arrêté.

Source AFP

Sur une vidéo diffusée par le site d'un média local, le journal de Pontevedra, on voit le chef du gouvernement conservateur espagnol Mariano Rajoy recevoir un coup de poing au visage lors d'un déplacement électoral dans les rues d'une ville de sa Galice natale (nord de l'Espagne). L'auteur du crochet, un jeune homme de 17 ans, a été interpellé, a-t-on appris de source policière. Le coup de poing reçu par Mariano Rajoy a fait « tomber ses lunettes qui se sont cassées », a précisé une source au sein du Parti populaire (PP, droite) qu'il dirige, tout en assurant que le chef du gouvernement, 60 ans, allait « bien ». « C'est un coup, mais il a poursuivi sa promenade » dans les rues de Pontevedra, a-t-il indiqué. Mariano Rajoy multiplie les bains de foule avant les élections législatives de dimanche, auxquelles le PP arriverait en tête, mais avec moins de 30 % des voix, selon les derniers sondages.

Une agression « intolérable »

La ministre des Infrastructures Ana Pastor, qui se trouvait avec lui, s'est dite « indignée par cette agression », dans un message sur Twitter. Mariano Rajoy s'est affronté en début de semaine à son challenger socialiste Pedro Sanchez lors d'un débat d'une rare violence, marqué par les attaques du second contre le premier sur son bilan en matière de corruption. Pedro Sanchez a notamment déclaré que le président du gouvernement devait être une « personne décente ». Et « vous ne l'êtes pas », a-t-il lancé à Mariano Rajoy, qui a jugé que le candidat socialiste formulait des « affirmations misérables et mesquines ». Sur son compte Twitter, Pedro Sanchez a condamné mercredi l'agression « intolérable » subie par Mariano Rajoy.



400
Marine Le Pen tweete des photos de décapitations: une "faute morale" selon Manuel Valls



La présidente du Front national a partagé sur Twitter ce mercredi des photos d'exactions venant de Daesh, pour s'en prendre à notre journaliste Jean-Jacques Bourdin. "Une faute politique et morale", juge Manuel Valls.
 


"Incendiaire du débat public". C'est ainsi que Manuel Valls a qualifié les propos de Marine Le Pen, partageant ce mercredi des photos de décapitations sur Twitter. La patronne du Front national s'en est pris à notre journaliste Jean-Jacques Bourdin, qui aurait, selon elle, "fait un parallèle" entre Daesh et le Front national.

"Monstrueuses photos", indique le Premier ministre dans un tweet. Le chef du gouvernement juge que les propos de Marine Le Pen sont une "faute politique et morale".

 
En guise de réponse à Marine Le Pen, Jean-Jacques Bourdin n'a pas voulu polémiquer sur les accusations des dirigeants du Front national. Mais il a rejeté toute ambiguïté sur ses propos.

Alors qu'il présentait le livre de son invité Gilles Kepel, spécialiste de l'islam, le journaliste a questionné: "Dans votre livre vous faites le lien entre le jihadisme français et la poussée du Front national?".

Puis, après une première réponse de l'islamologue, le journaliste de RMC et BFMTV a ajouté: "Je vais revenir sur les liens entre Daesh et le Front national, enfin les liens… pas les liens directs entre Daesh et le FN mais ce repli identitaire qui finalement est une communauté d’esprit, parce que l’idée pour Daesh c’est de pousser la société française au repli identitaire?".

"Je ne vais absolument pas retirer mes propos", a répondu Jean-Jacques Bourdin. "Parce que nous n'avons absolument pas fait le parallèle entre Daesh et le Front national, mais nous avons parlé de repli identitaire à la fois chez beaucoup d'électeurs du Front national et du côté du jihadisme français".

video : http://www.bfmtv.com/politique/marine-le-pen-tweete-des-photos-de-decapitations-une-faute-morale-selon-manuel-valls-937486.html

http://www.bfmtv.com/politique/marine-le-pen-tweete-des-photos-de-decapitations-une-faute-morale-selon-manuel-valls-937486.html

401
Affaire Tapie : Christine Lagarde renvoyée devant la Cour de justice de la République

L'ex-ministre des Finances et actuelle présidente du FMI va être jugée pour négligence pour son rôle joué dans l'arbitrage accordé à Bernard Tapie.

Par Le Point.fr



La patronne du FMI Christine Lagarde a été renvoyée en procès devant la Cour de justice de la République (CJR) pour son rôle, quand elle était ministre de l'Économie, dans l'arbitrage controversé à plus de 400 millions d'euros accordé à Bernard Tapie en 2008, a indiqué jeudi à l'Agence France-Presse une source judiciaire. Christine Lagarde avait été mise en examen pour négligence dans ce dossier. Le ministère public avait requis un non-lieu, mais la commission d'instruction n'a pas suivi ces réquisitions, selon cette source, confirmant une information d'i>Télé et de Mediapart. Christine Lagarde va contester devant la Cour de cassation cette "décision difficilement compréhensible" selon elle, alors que le ministère public avait requis un non-lieu.

Le FMI a confirmé jeudi continuer d'apporter "sa confiance" à sa directrice générale, malgré son renvoi devant le tribunal. Le conseil d'administration du FMI, qui représente ses 188 États membres, "continue d'avoir confiance dans les capacités de la directrice générale d'assumer efficacement ses fonctions", a déclaré le porte-parole de l'institution, Gerry Rice, dans un communiqué.

Présumée innocente

À la tête du FMI depuis juillet 2011, Christine Lagarde avait été mise en examen pour "négligence" dans ce dossier, qui porte sur la décision d'arbitrage qui avait accordé en 2008 404 millions d'euros à Bernard Tapie en réparation du préjudice subi lors de la revente d'Adidas. Depuis l'ouverture du volet ministériel de l'enquête en août 2011, le FMI a toujours réaffirmé sa confiance dans Christine Lagarde, dont le mandat arrive à échéance en juillet prochain et qui s'est récemment dite ouverte à l'idée d'en briguer un second. "Le conseil d'administration continuera d'être informé sur cette affaire", a ajouté Gerry Rice, dans un communiqué.

L'ancienne ministre de l'Économie a également reçu le soutien du ministre français des Finances, Michel Sapin, qui a rappelé qu'elle pouvait rester à son poste car "elle est présumée innocente", a-t-il affirmé à New York.

http://www.lepoint.fr/justice/affaire-tapie-christine-lagarde-renvoyee-devant-la-cour-de-justice-de-la-republique-17-12-2015-2003417_2386.php

402
Europe / Les budgets de défense grimpent partout dans le monde
« le: 17 décembre 2015 à 21:21:59 »
Les budgets de défense grimpent partout dans le monde

L'Asie et la Russie font augmenter les dépenses mondiales en matière de défense. Elles devraient atteindre 1 680 milliards de dollars en 2016.

Source AFP



Les budgets de défense repartent à la hausse dans le monde, notamment en Chine et en Russie, selon un rapport de l'institut spécialisé Jane's publié jeudi. « Les dépenses mondiales en matière de défense devraient croître de 1 650 milliards de dollars en 2015 à 1 680 en 2016 », affirme l'IHS Jane's dans ce rapport, qui couvre 104 pays et représente 99 % des dépenses mondiales liées à la défense. Elles reculent aux États-Unis, qui conservent néanmoins leur place de numéro un dans le monde, avec 595 milliards de dollars en 2015 contre 624 en 2014. S'ils demeurent de très loin la première puissance militaire mondiale, c'est « la région Asie-Pacifique [qui] va être la force motrice de la croissance mondiale des budgets de défense au cours des cinq prochaines années », assure l'institut d'étude stratégique.

Ainsi, la part de l'Asie dans le monde « va croître et devrait en représenter un tiers en 2020 contre un cinquième en 2010 ». Une raison à cela, les tensions croissantes dans la région, relève Craig Caffrey, analyste chez IHS, cité dans le rapport. « Les Philippines, l'Indonésie, le Japon et le Vietnam suivent le leadership de la Chine et nous ne voyons aucun signe de la fin de ce mouvement », ajoute-t-il. La Chine est le deuxième plus grand pays en termes de budget de défense, avec 190 milliards de dollars en 2015 (+ 9 % par rapport aux 175 milliards de 2014), devant le Japon (49 milliards en 2015, soit le 7e rang mondial).

21 % de hausse pour la Russie


L'Europe, à la traîne ces dernières années avec un recul de 1,3 % par an depuis 2010, donne des signes de stabilisation, notamment en raison de la crise ukrainienne, relève Jane's. Le Vieux Continent a pris la place du Moyen-Orient en termes de croissance des budgets de défense, notamment en raison de la crise ukrainienne. « Cette année [2015] était une nouvelle année de stabilité des dépenses liées à la défense, mais nous entrons à présent dans une période de croissance », souligne Fenella McGerty, analyste chez IHS, également citée dans le rapport. Le Royaume-Uni ou la France, respectivement troisième et quatrième mondiaux, sont stables avec 66 et 56 milliards de dollars, mais la Pologne ou l'Ukraine connaissent des augmentations de près de 22 % et près de 70 % respectivement. Idem pour les pays baltes (+ 20 % en 2015), ou la Norvège et la Finlande qui connaîtront la plus forte croissance des budgets de défense en 2016 (+ 10 % et + 6 % respectivement).

Quant à la Russie, elle a augmenté de plus de 21 % ses dépenses militaires en 2015, passant du huitième rang mondial l'an dernier avec 44,6 milliards de dollars au cinquième rang en 2015 avec plus de 54 milliards. Ses dépenses ont triplé depuis 2007 en volume, et représentent désormais 4,3 % du PIB. Toutefois, la crise économique qui frappe le pays devrait mettre un frein à ce mouvement, même si les dépenses en 2020 devraient rester supérieures à ce qu'elles étaient en 2014. En dépit des conflits qui l'embrasent, le Moyen-Orient est la région qui enregistre les reculs les plus importants, en raison notamment de la baisse du prix du pétrole. Mais la tension dans la région devrait contribuer à relancer les dépenses militaires. « Nous allons probablement voir une pression à la hausse des dépenses à moyen et long terme des pays du Golfe, qui assurent un rôle plus actif dans la sécurité régionale », estime Craig Caffrey.


http://www.lepoint.fr/monde/les-budgets-de-defense-grimpent-partout-dans-le-monde-17-12-2015-2003423_24.php

403
Alimentaires / Comment la malbouffe peut nuire à votre cerveau
« le: 17 décembre 2015 à 21:20:43 »
Comment la malbouffe peut nuire à votre cerveau

Une mauvaise alimentation peut affecter le bon fonctionnement du cerveau. Des chercheurs de l’unité NutriNeuro de l'Inra Bordeaux ont montré que des troubles de la mémoire peuvent découler de la prise d’une nourriture trop riche en graisses et en sucre. Ce sont les adolescents les plus exposés à ces effets délétères.



L’obésité est en nette augmentation dans le monde. Aujourd’hui, 40 % de la population adulte française est en surpoids. Plus préoccupant encore : la part d’enfants et d’adolescents en surpoids, qui est déjà de 20 %*, ne cesse de grimper. Au banc des accusés : des régimes trop riches en graisses et en sucres et un manque d’activité physique.
Tout un cortège de problèmes de santé accompagnent l’obésité : risque accru de diabète et d’hypertension, problèmes cardiovasculaires ou musculaires, etc. Dans le procès contre la malbouffe, il faudra ajouter un nouvel élément : celle-ci peut aussi entraîner des troubles de la mémoire, notamment chez les adolescents. Ainsi, manger mal pourrait être cause de retards d’apprentissage significatifs. C’est ce qui ressort des travaux1 des chercheurs de l’Unité NutriNeuro de Bordeaux chez les rats.
Des rats qui retiennent mal
Pour étudier les effets d’une nourriture trop riche en graisses et en sucre sur la mémoire, les chercheurs ont soumis des rats juvéniles et adultes à une diète obésogène puis leur ont fait passer une batterie de tests d’apprentissage. Les résultats sont frappants. Les rats soumis à ce régime ont montré plus de difficultés à mémoriser des lieux et des itinéraires, ce qui montre que leur mémoire spatiale et relationnelle est touchée. « Les rats soumis à ce régime réussissent à apprendre les tâches assez normalement. Le problème est que la consolidation  de leur mémoire est déficiente. Ils ne retiennent pas bien », explique Guillaume Ferreira, chercheur au Laboratoire NutriNeuro. D’après les chercheurs, c’est l’activité de l’hippocampe, structure du cerveau à la base de la mémoire épisodique chez l’homme qui semble déréglé. En effet, la diète obésogène entraîne une inflammation de l’hippocampe qui perturbe son bon fonctionnement.
 Tout aussi préoccupant, les scientifiques ont observé, chez les rats gavés de sucres et de graisses, une exacerbation de la mémoire dite émotionnelle. Celle-ci est chargée de retenir des émotions, parmi lesquelles la peur et le dégout. Cette exacerbation peut engendrer un comportement mal adapté, plus rigide, moins apte à la découverte et à l’exploration.
La mémoire émotionnelle est liée à l’amygdale, structure du cerveau fortement régulée par les glucocorticoïdes, les hormones du stress. Les chercheurs ont d’ailleurs observé que les rats soumis à la diète obésogène montrent des dérégulations de l’axe du stress. 
Adolescents vulnérables à la malbouffe
Les rats adultes sont touchés par les effets de cette alimentation déséquilibrée. Néanmoins, ce sont les juvéniles qui sont les plus vulnérables. « Les causes de cette vulnérabilité ne sont pas tout à fait claires, mais pourraient être liées au fait que l’hippocampe et l’amygdale finissent leur maturation lors de l’adolescence», explique Guillaume Ferreira. Découverte à prendre bien en compte vu que les adolescents consomment plus volontiers burgers, barres chocolatées et sodas. Les chercheurs de NutriNeuro testent l’effet protecteur de certains suppléments alimentaires. Déjà, ils ont montré qu’un apport en vitamine A peut limiter les effets d’un régime trop gras et trop sucré sur l’hippocampe, et donc sur les capacités d’apprentissage des animaux. A présent, ils testent l’effet protecteur des omégas 3 et de l’activité physique sur la mémoire.
Autre grand projet des chercheurs : dévoiler les effets de la mauvaise alimentation sur la cognition chez l’humain. Grâce à des études d’imagerie fonctionnelle, ils vont prochainement évaluer le fonctionnement de certaines structures cérébrales entre adolescents obèses et non obèses . De nouvelles preuves  à charge se préparent dans le procès contre la malbouffe !

* Source : ObEpi-Roche, 2012

http://www.inra.fr/Grand-public/Alimentation-et-sante/Tous-les-dossiers/Cerveau-et-nutrition/Mauvaise-alimentation-et-troubles-de-la-memoire/(key)/2

404
Santé / Comment la malbouffe peut nuire à votre cerveau
« le: 17 décembre 2015 à 21:20:14 »
Comment la malbouffe peut nuire à votre cerveau

Une mauvaise alimentation peut affecter le bon fonctionnement du cerveau. Des chercheurs de l’unité NutriNeuro de l'Inra Bordeaux ont montré que des troubles de la mémoire peuvent découler de la prise d’une nourriture trop riche en graisses et en sucre. Ce sont les adolescents les plus exposés à ces effets délétères.



L’obésité est en nette augmentation dans le monde. Aujourd’hui, 40 % de la population adulte française est en surpoids. Plus préoccupant encore : la part d’enfants et d’adolescents en surpoids, qui est déjà de 20 %*, ne cesse de grimper. Au banc des accusés : des régimes trop riches en graisses et en sucres et un manque d’activité physique.
Tout un cortège de problèmes de santé accompagnent l’obésité : risque accru de diabète et d’hypertension, problèmes cardiovasculaires ou musculaires, etc. Dans le procès contre la malbouffe, il faudra ajouter un nouvel élément : celle-ci peut aussi entraîner des troubles de la mémoire, notamment chez les adolescents. Ainsi, manger mal pourrait être cause de retards d’apprentissage significatifs. C’est ce qui ressort des travaux1 des chercheurs de l’Unité NutriNeuro de Bordeaux chez les rats.
Des rats qui retiennent mal
Pour étudier les effets d’une nourriture trop riche en graisses et en sucre sur la mémoire, les chercheurs ont soumis des rats juvéniles et adultes à une diète obésogène puis leur ont fait passer une batterie de tests d’apprentissage. Les résultats sont frappants. Les rats soumis à ce régime ont montré plus de difficultés à mémoriser des lieux et des itinéraires, ce qui montre que leur mémoire spatiale et relationnelle est touchée. « Les rats soumis à ce régime réussissent à apprendre les tâches assez normalement. Le problème est que la consolidation  de leur mémoire est déficiente. Ils ne retiennent pas bien », explique Guillaume Ferreira, chercheur au Laboratoire NutriNeuro. D’après les chercheurs, c’est l’activité de l’hippocampe, structure du cerveau à la base de la mémoire épisodique chez l’homme qui semble déréglé. En effet, la diète obésogène entraîne une inflammation de l’hippocampe qui perturbe son bon fonctionnement.
 Tout aussi préoccupant, les scientifiques ont observé, chez les rats gavés de sucres et de graisses, une exacerbation de la mémoire dite émotionnelle. Celle-ci est chargée de retenir des émotions, parmi lesquelles la peur et le dégout. Cette exacerbation peut engendrer un comportement mal adapté, plus rigide, moins apte à la découverte et à l’exploration.
La mémoire émotionnelle est liée à l’amygdale, structure du cerveau fortement régulée par les glucocorticoïdes, les hormones du stress. Les chercheurs ont d’ailleurs observé que les rats soumis à la diète obésogène montrent des dérégulations de l’axe du stress. 
Adolescents vulnérables à la malbouffe
Les rats adultes sont touchés par les effets de cette alimentation déséquilibrée. Néanmoins, ce sont les juvéniles qui sont les plus vulnérables. « Les causes de cette vulnérabilité ne sont pas tout à fait claires, mais pourraient être liées au fait que l’hippocampe et l’amygdale finissent leur maturation lors de l’adolescence», explique Guillaume Ferreira. Découverte à prendre bien en compte vu que les adolescents consomment plus volontiers burgers, barres chocolatées et sodas. Les chercheurs de NutriNeuro testent l’effet protecteur de certains suppléments alimentaires. Déjà, ils ont montré qu’un apport en vitamine A peut limiter les effets d’un régime trop gras et trop sucré sur l’hippocampe, et donc sur les capacités d’apprentissage des animaux. A présent, ils testent l’effet protecteur des omégas 3 et de l’activité physique sur la mémoire.
Autre grand projet des chercheurs : dévoiler les effets de la mauvaise alimentation sur la cognition chez l’humain. Grâce à des études d’imagerie fonctionnelle, ils vont prochainement évaluer le fonctionnement de certaines structures cérébrales entre adolescents obèses et non obèses . De nouvelles preuves  à charge se préparent dans le procès contre la malbouffe !

* Source : ObEpi-Roche, 2012

http://www.inra.fr/Grand-public/Alimentation-et-sante/Tous-les-dossiers/Cerveau-et-nutrition/Mauvaise-alimentation-et-troubles-de-la-memoire/(key)/2