Voir les contributions

Cette section vous permet de consulter les contributions (messages, sujets et fichiers joints) d'un utilisateur. Vous ne pourrez voir que les contributions des zones auxquelles vous avez accès.


Messages - mike

4382
Les Prédictions de Nostradamus pour 2015 + IMMINENCE d'une 3ème guerre mondiale


4383
29 mai 2015
vendredi, à 14:00

4384

PARIS...VENDREDI 29 MAI


Appel à rassemblement 10 ans après le référendum du 29 mai 2005.
 (dimanche 24 mai 2015, place de la République alias place de la liberté d'expression)
 Le 29 mai 2005, 54, 68 % des Français se sont prononcés contre le projet de loi permettant la constitution de l'Union Européenne.
 Nous appelons tous les citoyens et les groupes citoyens existants à venir nous rejoindre à partir de 14 heures, le 29 mai 2015, afin de dénoncer les dix années de déni démocratique qui ont succédé à ce vote souverain.
 La dictature financière de la BCE tente de faire plier les peuples grecs et espagnols vers des sociétés où la marchandise prime sur les êtres humains, afin de conduire tous les peuples européens vers la dictature contractuelle que constitue le TAFTA (traité transatlantique).
 Organisons-nous pour, dans le cadre de l'article 89 de la constitution française de 1958, sortir le peuple français de la mortelle impasse politique et sociale actuelle, pour en finir avec le système présidentiel, les candidatures nominales, pour un revenu de base pour tous, avec un écart de 2,5 avec le sommet, et tous les mandats électoraux indexés sur le revenu de base.
 Ne changeons plus les élus, changeons le système.
 Collectif des présent(e)s, du 24 mai 2015, place de la République.
 (http://www.facebook.com/events/822619491104468/)

4385
félicitation à eux

4386
Aujourd'hui, action Anonymous à Nancy émoticône heart : distribution de nourriture aux personnes sans abris, messages à la craie, collage d'affiches et distribution de faux billets avec des messages à l'intérieur.

 Un grand succès (beaucoup de lecteurs, de curieux, de photos prises par les passants, etc.), de belles rencontres, de supers bons moments !
 Que du bonheur !!




4387
Faut-il craindre Google? Voici au moins six raisons de s'en méfier

C’est devenu l’une des entreprises les plus puissantes au monde. La société, qui n’était à la base représentée que par son moteur de recherche, a depuis lors multiplié ses offres. Mais la célèbre firme, qui possède 90,35% de part de marché parmi tous les moteurs de recherche dans le monde, prend aussi peu à peu le contrôle des industries clefs du 21ème siècle. Voici


La firme de Mountain View, dans la baie de San Francisco, inquiète de plus en plus les observateurs, comme l’explique un article paru dans l’Express. Et pour cause selon l'hebdomadaire, qui rappelle qu'en quinze ans, Google est devenu la société la plus puissante au monde, et qu'elle prend peu à peu le contrôle des industries clefs du 21ème siècle.

A San Francisco, les Google Bus -des bus de luxe privés qui transportent les travailleurs-, ont fait l’objet de plusieurs revendications. Ces cars ont été attaqués, leurs itinéraires ont été bloqués. Ces protestations se dressent avant tout contre la mainmise de Google dans la région.

Voici, selon L'express, six raisons de craindre l’entreprise logée au cœur de la Silicon Valley:

Google cherche à créer le surhomme

La société investit ainsi dans trois gros marchés : celui de l’augmentation de l’espérance de vie (avec sa filiale Calico), celui du séquençage de l’ADN, et celui de la robotique. Des investissements qui indiquent clairement le soutien de Google au transhumanisme, un mouvement prônant l’usage des sciences et des croyances spirituelles afin d’améliorer les caractéristiques physiques et mentales des êtres humains. Sans toutefois se poser la question de savoir s’il est éthiquement admissible de modifier les capacités d’un individu.

Google transforme ses clients en produit

Grâce à son moteur de recherche, Google collecte des millions de données sur chacun de nous, et les utilise abondamment. "Si le produit est gratuit, c’est que vous êtes le produit", prétend une célèbre maxime du monde high-tech.

Google réfléchit à votre place

Le moteur de recherche, qui multiplie les services et les applications, pourrait très bientôt dicter à l’internaute ce qu’il doit faire, et quand il doit le faire. Sans que l’utilisateur soit connecté, qui plus est.

Google recrée les phalanstères

Les employés de Google ne sont plus très loin d’avoir le propre cité futuriste à disposition, à l’instar du Groupe Samsung en Corée du Sud. A présent, ils disposent déjà de leurs propres banques, coiffeurs, et pressings. Ils vivent, en journée, dans un circuit fermé.

Google se croit au-dessus des lois

La Commission a officiellement accusé Google d’abus de position dominante. Le moteur de recherche a, par exemple, fait remonter en tête son propre service de comparateur de prix, en pénalisant consciemment ses concurrents. Il "tue" donc tous les secteurs auxquels il s’attaque.

Google ne veut pas payer d’impôts

Les Etats semblent incapables de soumettre l’entreprise. En optimisant sa fiscalité par des montages sophistiqués, Google emploie des procédés qui semblent inégalitaires et non éthiques.

N.S avec L’Express

Source : http://www.rtbf.be/info/medias/detail_faut-il-craindre-google-voici-au-moins-six-raisons-de-s-en-mefier?id=8990028

4388
L'espace aérien belge fermé à cause d'une panne d'électricité jusqu'à au moins 17h30



Belgique 
L'espace aérien belge est fermé depuis 09h45 mercredi en raison d'une panne d'électricité chez Belgocontrol, ont indiqué cet organisme et Brussels Airport, confirmant une information de VTM. Aucun vol ne peut donc décoller ou atterrir dans tout le pays pour le moment. "La circulation aérienne qui se trouvait déjà dans l'environnement immédiat de l'aéroport a pu atterrir. Nous sommes ensuite passé à une situation de 'clear of the sky'", explique Dominique Dehaene, porte-parole de Belgocontrol. Cela signifie que tout le trafic aérien volant à une altitude inférieure à 24.500 pieds est retiré de l'espace aérien belge jusqu'à ce que le problème soit résolu. On ignorait encore mercredi matin quand cela pourra être le cas.

"Aucun avion ne peut atterrir ou décoller pour le moment", confirme Anke Fransen de Brussels Airport. "Certains vols seront déviés dans la mesure du possible, les autres attendent actuellement en altitude de recevoir l'autorisation de se poser."




D'après un communiqué de Brussels Airport, aucun décollage ni atterrissage n'est possible à Bruxelles. L'aéroport enregistre déjà un certain nombre de retards, mais on ignore encore quel sera l'impact réel de cette panne de courant à Brussels Airport.

Eurocontrol a annoncé que la fermeture de l'espace aérien était prolongée jusqu'à au moins 17h30 heure belge.

L'aéroport a lui précisé, peu après midi, que 130 annulations et 30 vols déviés avaient déjà été enregistrés en cette matinée :


source : http://www.lalibre.be/actu/belgique/l-espace-aerien-belge-ferme-a-cause-d-une-panne-d-electricite-jusqu-a-au-moins-17h30-55657bf135704bb01c8067b7#/5edec

4389
La Finlande exhorte près d’1 million de réservistes à se tenir prêts à la guerre

Un relent de tension avec la voisine russe a poussé le pays ces derniers mois à se préparer en cas d’invasion

La Finlande a informé près d’un million de ses réservistes qu’ils devaient se tenir prêts à l’appel “en cas de guerre”, dans un contexte de tensions croissantes avec la Russie voisine, a rapporté samedi The Telegraph.

“Ci-joint vous trouverez vos informations personnelles ainsi que votre rôle en cas de guerre”, peut-on lire dans l’appel militaire.

900.000 anciens conscrits dans les forces armées y compris certains Finlandais vivant à l’étranger, ont reçu des lettres ce mois-ci, à l’aune d’un relent de tensions avec le “Grand Ours”.

 

 
La Finlande n’est pas un membre de l’OTAN et partage une frontière de 1340 km avec la Russie – la plus longue de toute nation européenne en dehors de l’Ukraine. Elle a tâché de maintenir de bonnes relations avec la Russie depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale.

“Le moment n’est pas anodin. Il est clairement dû à une position plus agressive des Russes. Je suis réserviste depuis 15 ans et c’est la première fois que j’ai reçu quelque chose comme ça. Ils envoient des lettres de ce type très rarement”, a déclaré au Telegraph un soldat réserviste.

Le pays s’est particulièrement inquiété d’une invasion potentielle après l’annexion de la Crimée par Moscou l’an dernier.

Aujourd’hui, l’armée finlandaise possède 16.000 soldats, mais elle pourrait être gonflée à 285 000 personnes si les réservistes étaient appelés.

Pourtant, le gouvernement a nié tout lien avec la crise en Ukraine, et a justifié ses lettres par un “appel de routine”.

L’Union soviétique a envahi la Finlande en 1939 et saisi plus de 10% du territoire du pays.

Ces derniers mois, des avions de combat russes ont sondé les défenses aériennes finlandaises.

Fin avril, la Défense finlandaise a annoncé avoir tiré un coup de semonce en mer Baltique afin de chasser un éventuel sous-marin qui se serait trouvé dans ses eaux territoriales près d’Helsinki.
 
“Dans le cadre de la surveillance de l’intégrité du territoire, la Marine a fait une observation d’un éventuel objet sous-marin lundi vers midi, aux confins des eaux territoriales et au large de la capitale”, avait indiqué le ministère de la Défense dans un communiqué.

“Du fait des observations, un coup de semonce a été tiré au moyen de bombes sous-marines d’avertissement à 3 heures du matin”.

L’incident est également intervenu dans un contexte d’activité militaire russe accrue en mer Baltique, qui a poussé la Finlande à annoncer l’intensification de la coopération avec les autres pays nordiques, et en particulier son voisin suédois.

En octobre, la Suède avait recherché en vain pendant une semaine un sous-marin étranger observé à plusieurs reprises dans ses eaux territoriales près de Stockholm. La Russie, bien que tous les regards se soient tournés vers elle, avait nié que ce sous-marin puisse être l’un des siens.

La Finlande a tradition de pays non aligné, et la majorité de l’opinion publique et de la classe politique sont opposées à une adhésion à l’Otan, idée contre laquelle Moscou l’a mise en garde à plusieurs reprises.

Source: i24news
http://www.businessbourse.com/2015/05/26/la-finlande-exhorte-pres-d1-million-de-reservistes-a-se-tenir-prets-a-la-guerre/

4390
La Finlande préfère sortir de l'euro que payer les dettes des autres


CRISE DE LA ZONE - La Finlande ne s'accrochera pas à l'euro à n'importe quel prix...

La Finlande préfère se préparer à sortir de l'euro plutôt qu'à payer les dettes des autres pays de la zone euro, affirme la ministre des Finances Jutta Urpilainen, vendredi dans le quotidien financier Kauppalehti.

Nous voulons résoudre la crise, mais pas à n'importe quelles condition

«La Finlande est engagée à être un membre de la zone euro et nous estimons que l'euro est bénéfique pour la Finlande. Toutefois, la Finlande ne s'accrochera pas à l'euro à n'importe quel prix et nous sommes prêts à tous les scénarios, y compris à abandonner la monnaie unique européenne», déclare-t-elle.

«La responsabilité collective pour les dettes  et les risques d'autres pays n'est pas ce à quoi nous devons nous préparer», ajoute-t-elle.

Un porte-parole de la ministre, Matti Hirvola, a ensuite tenu à préciser que «toute affirmation selon laquelle la Finlande allait quitter l'euro était simplement fausse». Urpilainen a reconnu dans un entretien accordé au quotidien finlandais Helsingin Sanomat publié jeudi que la Finlande, un des derniers pays de la zone euro a bénéficier d'une note de crédit triple A, «représentait une ligne dure» vis-à-vis des plans d'aides financières.

«Nous sommes constructifs et nous voulons résoudre la crise, mais pas à n'importe quelles conditions», affirmait-elle.

Réticence vis-à-vis des décisions du sommet

Helsinki a fait part de sa réticence à permettre au Mécanisme européen de stabilité (MES) d'acheter des obligations sur le marché secondaire dans le cadre de l'accord intervenu la semaine dernière lors d'un sommet à Bruxelles où ont été annoncées de fortes mesures destinées à soutenir les pays actuellement chahutés par les investisseurs (Espagne et Italie).

L'an dernier, Helsinki avait exigé et obtenu, lors du deuxième plan d'aide à la Grèce, de conclure un accord bilatéral avec Athènes lui garantissant de récupérer les sommes avancées. Jeudi, la Finlande a annoncé l'ouverture prochaine de négociations bilatérales avec l'Espagne pour l'obtention du même type de garanties en échange de sa participation au plan de sauvetage des banques ibériques.


Avec AFP

source : http://m.20minutes.fr/economie/967291-finlande-prefere-sortir-euro-payer-dettes-autres

4391
A nouveau des menaces de mort à l'encontre de Bart De Wever

Des nouvelles menaces de mort ont été proférées à l'encontre du président de la N-VA Bart De Wever. Formulées dans une lettre rédigée en français, elles ont été affichées au Handschoenmarkt, à Anvers. Le document menace le bourgmestre d'Anvers d'une exécution s'il ne se convertit pas à l'islam.



"J'ai toujours prédit que nous ne serions pas quitte dans l'immédiat de la menace de cet islam extrémiste. Cela a été négligé durant des années. Cette plaie est à présent ouverte avec la Syrie et beaucoup de pus s'en échappera encore avant que nous n'en soyons débarrassés" a commenté dimanche le patron de la N-VA sur VTM.

M. De Wever bénéficie d'une protection personnelle de longue date. L'Organe de Coordination pour l'Analyse de la Menace procède à des screenings pour évaluer le niveau de celle-ci.

Selon Bart De Wever, celle-ci est, en ce qui le concerne, d'un niveau tel qu'il reçoit une protection rapprochée.

Source :http://www.levif.be/actualite/belgique/a-nouveau-des-menaces-de-mort-a-l-encontre-de-bart-de-wever/article-normal-396729.html

4392
Bart De Wever à nouveau menacé de mort: s'il ne se convertit pas à l'islam, il sera exécuté (vidéo)

La video : http://www.rtl.be/videos/video/537539.aspx

Des nouvelles menaces de mort ont été proférées à l'encontre du président de la N-VA Bart De Wever. Formulées dans une lettre rédigée en français, elles ont été affichées au Handschoenmarkt, à Anvers. "J’ai lu dans un rapport de police que quelqu’un avait affiché une lettre de menace à Anvers. Une lettre en français qui précise que je serais exécuté si je ne me convertissais pas à l’islam. Je ne compte pas le faire, on va voir la gravité réelle des faits", a-t-il indiqué à nos confrères de VTM.


"Cette plaie est à présent ouverte avec la Syrie et beaucoup de pus s'en échappera"

"J'ai toujours prédit que nous ne serions pas quitte dans l'immédiat de la menace de cet islam extrémiste. Cela a été négligé durant des années. Cette plaie est à présent ouverte avec la Syrie et beaucoup de pus s'en échappera encore avant que nous n'en soyons débarrassés" a encore commenté ce dimanche le patron de la N-VA.

M. De Wever bénéficie d'une protection personnelle de longue date. L'Organe de Coordination pour l'Analyse de la Menace procède à des screenings pour évaluer le niveau de celle-ci. Selon Bart De Wever, celle-ci est, en ce qui le concerne, d'un niveau tel qu'il reçoit une protection rapprochée.


source : http://www.rtl.be/info/monde/france/glissement-de-competences-ministerielles-bart-de-wever-prend-la-defense-d-elke-sleurs-725840.aspx

4393
La N-VA, parti le plus riche de Belgique

Belgique  Le parti de Bart de Waver possède plus de fonds que le FDF, le PTB, le CDH et Écolo réunis.
Lors de chaque élection, les partis se coupent en quatre pour essayer d’attirer le plus de voix possibles. Pour ce faire, ils sont prêts à y mettre les moyens. Un total de 40 milliards d’euros a été dépensé lors du dernier scrutin.

C’est la N-VA qui remporte la palme en matière de dépenses. Le parti nationaliste flamand n’a pas hésité à dépenser 6,9 millions d’euros pendant la dernière campagne électorale.

Un investissement payant quand on sait que le parti a remporté haut la main les élections dans le nord du pays et a accédé au pouvoir à l’échelon fédéral.

Du côté francophone, le PS pointe à la tête du classement avec une fortune de 14,9 millions d’euros. Il est suivi par le MR (11,2). Le podium est complété par Écolo avec 7,2 millions.

Ces résultats sont logiques quand on connaît le mode de financement des partis dans notre pays. La dotation qu’ils reçoivent de l’État est proportionnelle au nombre de leurs électeurs.



Source : http://www.dhnet.be/actu/belgique/la-n-va-parti-le-plus-riche-de-belgique-555f506e3570fde9b35d50b5

4394
Le PS répond aux propos de Bart De Wever



Le Parti socialiste estime samedi que "Bart De Wever est devenu très prévisible" après les propos du président de la N-VA dans L'Echo. "On assiste à un scénario récurrent: chaque fois que la N-VA est mise en difficulté, Monsieur De Wever essaie de détourner l'attention en pointant un ennemi extérieur", indique le PS dans un communiqué. Bart De Wever affirmait notamment dans L'Echo qu'il n'essayerait plus de faire un gouvernement avec le PS.

"Une chose est claire: avec le PS, jamais des mesures antisociales telles que le saut d'index, le recul de l'âge légal de la pension ou la diminution du revenu des travailleurs à temps partiel n'auraient pu être prises (et n'ont d'ailleurs été prises pendant 25 ans)", réagit le Parti socialiste, qui insiste que des solutions plus justes sont possibles.

Concernant la pension, le PS rappelle que la volonté de garder l'âge légal à 65 ans figurait, "mot pour mot" dans le programme de la N-VA. "Le recul de l'âge légal de la pension à 67 ans est une mesure idéologique qui ne tient pas compte des difficultés auxquelles les travailleurs âgés sont confrontés", estime le parti d'Elio Di Rupo. "Une politique des pensions plus juste est possible, par exemple en incitant positivement les gens à travailler plus longtemps. Le PS propose pour ce faire un crédit d'impôt (supplément de salaire) de 120 euros par mois pour ceux qui continuent à travailler alors qu'ils pourraient prendre une pension anticipée."

Le Parti socialiste réfute aussi l'analyse de Bart De Wever sur l'impôt des fortunes. "La Cour des comptes a montré que l'impôt sur la fortune proposé par le PS rapporterait jusqu'à 2,3 milliards d'euros."

"Quoique Monsieur De Wever en dise, la politique d'austérité dépassée menée par son parti et par le gouvernement fédéral dans son ensemble n'est pas une fatalité. Il existe vraiment des alternatives plus justes", conclut le PS.

Source : http://www.dhnet.be/actu/belgique/le-ps-repond-aux-propos-de-bart-de-wever-55606caf35704bb01c6f6f89

4395
Bart De Wever: "Je n'essaierai plus jamais de faire un gouvernement avec le PS"



Le président de la N-VA Bart De Wever étrille samedi, dans une interview accordée à L'Echo, le Parti socialiste avec lequel il jure de ne plus jamais négocier. "Moi, j'ai toujours dit, et je le répète aujourd'hui, avec le Parti socialiste, ça ne marchera jamais. Jamais", dit-il.

Dans son interview accordée au journal L'Echo, Bart De Wever revient notamment sur la déclaration du président du PS, Elio Di Rupo, qui a indiqué que si le Parti socialiste revenait au pouvoir, il ramènerait l'âge de la pension à 65 ans. "Tout ce que les socialistes français ont mis en oeuvre en France et qui les mène aujourd'hui à la catastrophe, les socialistes belges veulent maintenant l'importer en Belgique. C'est le programme du PS belge: tout ce qui a été prouvé stupide en France, pourquoi ne pas l'appliquer en Belgique. Contre-productif et stupide", assène-t-il.


"Ils n'osent pas dire la vérité aux gens"

Espérant que les socialistes "ne trouveront jamais de soutien pour ça", Bart De Wever avertit déjà qu'il ne fera aucun gouvernement avec le PS en 2019. "Ne vous faites aucune illusion là-dessus. J'ai essayé une fois en 2010, je n'essayerai plus jamais. Et le fait que Di Rupo tienne des propos pareils, aussi irresponsables, ça me renforce dans ma conviction que ça n'ira jamais. Ils n'osent pas dire la vérité aux gens."


Faire contribuer les plus riches: "Ces propositions, elles n'existent pas"

Le président de la N-VA évoque également, dans l'interview, le tax-shift, et en particulier la demande des syndicats et de l'opposition de faire contribuer davantage les personnes les plus fortunées. "Ce gouvernement a déjà ciblé ce groupe avec des mesures comme la taxe Caïman, la taxe sur les diamantaires et la contribution spéciale du secteur financier. Trois mesures proposées par la N-VA", rappelle-t-il. "Et maintenant on en arrive à l'heure de vérité pour ceux qui disent vouloir faire contribuer davantage les riches. Car la vraie question est: comment? (...) Je vous le dis: il n'y a pas de réponse à cette question. Et je vais même plus loin: chaque proposition qui fera contribuer le 1% des personnes les plus riches, la N-VA la soutiendra. Sans réserve et avec enthousiasme. Simplement, je ne les ai jamais vues, ces propositions, car elles n'existent pas."

source : http://www.rtl.be/info/belgique/politique/bart-de-wever-je-n-essaierai-plus-jamais-de-faire-un-gouvernement-avec-le-ps--725508.aspx