Voir les contributions

Cette section vous permet de consulter les contributions (messages, sujets et fichiers joints) d'un utilisateur. Vous ne pourrez voir que les contributions des zones auxquelles vous avez accès.


Messages - mike

4411
Le neveu d'Elio Di Rupo tue deux copains !



Des proches des deux jeunes tués samedi jugent le chauffeur responsable du drame.
Diego Mauro et Gulian Messina n’avaient que 17 et 20 ans. Samedi matin, à l’aube, leur vie s’est tragiquement arrêtée sur la chaussée Brunehault, à Morlanwelz. Les deux jeunes étaient passagers d’une Clio grise qui a percuté une camionnette, après avoir brûlé un feu rouge. Selon les premières constatations, le conducteur, Florian Di Rupo, roulait à vive allure et n’a donc pu freiner à temps pour éviter la camionnette qui, de son côté, était prioritaire. Les deux passagers de la Clio sont décédés sur le coup. Un drame qui a fortement marqué l’entité de Chapelle-lez-Herlaimont, d’où les jeunes étaient originaires.

Découvrez la suite de l'article dans notre Edition Abonnés, à partir de 4,83€/mois.

Source : http://www.dhnet.be/actu/faits/le-neveu-d-elio-di-rupo-tue-deux-copains-5564c69f3570fde9b36eb8b9

4412
14 juillet - Police, gendarmerie


4413
Informez vous, allez à la rencontre des gens, discutez... sur 100 personnes vous en convaincrez peut-être que 3... mais c'est mieux que rien.

La situation est grave et doit la vérité doit être entendue... propagez le message en faisant vous aussi votre vidéo.


4414
ANONYMOUS BRETAGNE REPOND PRESENT ! #OP 14 Juillet 2015


4415
Lorsque des gens différents s'unissent pour une cause commune, ils représentent une force terrible, simplement parce qu'ils sont indivisibles. Lorsqu'il s'agit de tout un peuple, et que sa cause commune est le rejet d'une mafia le contraignant à la misère, alors c'est un 14 juillet !



4418
Anonymous Army Europe ‪#‎op‬ révolution 2015 Fr

appel à la mobilisation des citoyens d’Europe ,récupérons nos droits !
 Ensemble réunie le 16 juin 2015 à 10 heures




4419
Les pirates du web : portrait d'Anonymous

Lors de la fermeture de MégaUpload, les Anonymous sont tout de suite montés au créneau en menaçant de mettre hors service le site du FBI et de pirater, entre autre, les sites du ministère de la justice américain, de Sony music ou encore d’Hadopi en France. Menaces qu’ils ont mises à exécution ! Les Anonymous règnent sur la toile tels des justiciers masqués…  Mais qui sont-ils et que défendent-ils exactement ?



Qui sont les « Anonymous »  et que revendiquent-ils ? 

Il est difficile de déterminer qui sont les personnes qui constituent ce mouvement puisque ceux-ci ont justement la particularité de vouloir rester anonymes. Quoiqu’il en soit, ces activistes du net rassemblent des individus du monde entier, hackers ou sympathisants, autour d’une revendication commune : la défense de nos droits et libertés sur la toile.

Pas de chef, de porte-parole ni de hiérarchie, seulement des individus luttant ensemble pour le respect de nos libertés sur internet. Pourtant, derrière le chaos apparent, ce mouvement comporte un code de conduite que ses membres respectent. Par exemple, lors des manifestations publiques, les ambassadeurs d’Anonymous sont toujours masqués et doivent rester pacifiques. Un « Anonymous » n’agit ni ne prend la parole seul, tout est décidé de manière collective.  En effet, comme le dit leur slogan « Nous sommes Anonymous, nous sommes légion. Nous ne pardonnons pas. Nous n’oublions pas. ». Mais quelles valeurs défendent-ils au juste ?

Etant donné que ce groupe est constitué de personnes d’origines et de sensibilités différentes, il est impossible de dresser un portrait politique et/ou idéologique unique des « Anonymous ». A l’image des indignés, ce mouvement rassemble et redonne au peuple le pouvoir d’agir et de contester. Si le message des indignés n’est pas toujours apparu très clairement, les Anonymous, quant à eux, savent ce qu’ils veulent : un Web libre, neutre et ouvert à tous. Ils sont en quelques sortes les défenseurs des libertés publiques et surtout des libertés en ligne. Ils luttent contre la censure. Dans le cas de MegaUpload, les Anonymous ont considéré que la fermeture de ce site mettait en danger plusieurs de nos droits fondamentaux comme la liberté d’expression, de rassemblement et de communication. Ils ont donc réagit pour montrer leur désaccord et leur mécontentement en piratant et mettant hors ligne plusieurs sites internet liés de près ou de loin à la fermeture de cette énorme plateforme.


Quels sont leurs actions ?

A la Une des médias depuis le piratage de plusieurs sites internet en réaction à la fermeture du site MegaUpload, les « Anonymous » sont devenus populaires. Pourtant, ils n’en sont pas à leurs premiers coups…

La première action du groupe date en effet de 2006. Elle visait à prendre la défendre d’un enfant séropositif interdit de baignade dans une piscine d’un parc d’attraction américain. Les Anonymous s’étaient alors mobilisés virtuellement devant la piscine de l’Hotel Habbo, un réseau social pour enfants.

En 2008, c’est à l’église de Scientologie que le groupe s’en est pris. Une vidéo dans laquelle l’acteur Tom Cruise vantait cette secte circulait sur Youtube. L’Eglise de Scientologie s’est aussitôt attaquée à Youtube pour « infraction aux droits d’auteur » et a demandé que cette vidéo soit supprimée. Au nom de la liberté de penser, les « Anonymous » ont alors dupliqué et posté cette vidéo sur tous les sites de partage et lancé le « Project Chanology ». Au programme : manifestation masquée, canulars téléphoniques et attaque DDoS contre la secte.

Leurs actions se sont ensuite enchainées… Ils ont défendu le créateur de Wikileaks en bloquant les sites de Paypal, Visa et Maestercard qui venaient de bloquer les virements vers Wikileaks ainsi que le site de Postfinance. Ils ont également eu un rôle en Tunisie lors des révolutions arabes en mettant 8 sites du gouvernement hors-ligne. Plus récemment, ils ont pris la défense en Belgique des salariés d’ArcelorMittal. Et ils ont dernièrement piraté les pages d’accueil des sites justice.gov, universalmusic.com, hadopi.fr et du site de l’Elysée et trafiqué le site de Sony Music en permettant aux internautes de télécharger des musiques gratuitement. Cette grosse multinationale avait en effet marqué son soutien à la loi SOPA.

Ces différentes actions illustrent bien la diversité des membres de « Anonymous » et leur puissance d’action. A l’heure du débat des lois sur le contrôle du téléchargement sur internet, leurs actions auront-elles un impact sur les décisions politiques ?

http://www.espace-citoyen.be/article/772-les-pirates-du-web-portrait-d-anonymous/

4420
SNCF : un plan choc pour sauver le réseau des trains Intercités

Le député PS Philippe Duron remet ce mardi au gouvernement les conclusions de la commission sur l'avenir des trains Intercités.
Réduction des fréquences, du nombre d'arrêts, suppression de lignes remplacées par des autocars, la potion est amère.



Ils sont les parents pauvres du réseau SNCF : coincés entre les TGV et les TER, les trains Intercités, vieillots et surtout ultra-déficitaires, vont  faire l'objet d'une restructuration drastique.

La commission sur l'«Avenir des trains d'équilibre du territoire (TET)», présidée par le député PS Philippe Duron, mise en place par le gouvernement en novembre 2014, lui rend ses conclusions ce mardi.


Le constat de départ est sans appel pour ces dessertes d'aménagement du territoire. Après avoir rappelé que personne, ni Etat, ni  collectivités locales, ne veut financier le déficit de ces liaisons Intercités qui pèsent lourdement sur le portefeuille des contribuables , «le réseau n'a pas bénéficié des investissements nécessaires en particulier le renouvellement de son matériel roulant» dont l'essentiel n'a pas été changé depuis 30 ans. Conséquence, «la qualité de l'offre s'est continuellement dégradée (...), les temps de parcours ont sensiblement augmenté et la régularité a régressé».

Les trains de nuit ne sont plus «viables»

Pire, le réseau des liaisons Intercités - plus connues sous le nom de trains Corail - «n'ont pas été adaptées à l'évolution des besoins de mobilité des voyageurs», selon le rapport Duron. Si les lignes au départ de Paris  -Paris-Rouen-Le Havre ou Paris-Clermont -demeurent compétitives, des dessertes transversales, comme Bordeaux-Nice ou Lyon-Bordeaux, sont pénalisées par des temps de parcours trop long et certaines liaisons interrégionales, telles que Toulouse-Hendaye ou Caen-Tours, semblent condamnées par la concurrence autoroutière. Quant aux trains de nuit, leur modèle économique n'est tout simplement «plus viable», lit-on dans le document.

 En conclusion, «la commission estime donc nécessaire de mener de manière détaillée une analyse ligne par ligne, pour les dessertes de nuit comme de jour (...) afin d'identifier quelles dessertes devraient être maintenues, voire renforcées et quelles dessertes devraient être allégées». Sur les lignes «à fort potentiel», la commission propose de «renforcer l'offre TET» et d'investir dans des trains neufs et, pour les autres, de supprimer des arrêts pour en améliorer les temps de parcours.. «Sur les lignes faiblement fréquentées», en revanche, le rapport suggère de réduire la voilure et «le cas échéant de transférer le service sur route». En clair, de remplacer les liaisons ferroviaires par des lignes d'autocars encouragées par la loi Macron. Visées dans le rapport les lignes Caen-Le Mans-Tours, Clermont-Ferrand-Béziers , Charleville-Metz ou Toulouse Hendaye.

Des propositions qui vont dans le sens de la SNCF

 Ces propositions vont dans le sens de la SNCF qui souhaite aller le plus loin possible dans la restructuration du réseau des trains Corail. A l'inverse, les élus locaux sont vent debout devant les réductions annoncées des trains Corail. Au gouvernement désormais de trouver des solutions sans grever les comptes de la SNCF, ni (trop) fâcher les collectivités locales.

Source et suite complète : http://www.leparisien.fr/transports/sncf-un-plan-choc-pour-sauver-le-reseau-des-trains-intercites-25-05-2015-4801825.php#xtor=AD-1481423551

4421
Le procès du correspondant du « Washington Post » s’est ouvert à Téhéran


La première audience du procès à huis clos du correspondant du Washington Post en Iran, Jason Rezaian, s’est déroulée mardi 26 mai devant la 15e chambre du tribunal révolutionnaire de Téhéran, une cour spéciale qui juge les affaires politiques ou touchant à la sécurité nationale.

Jason Rezaian est accusé d’« espionnage », de « collaboration avec des gouvernements hostiles », de « collecte d’informations confidentielles et propagande contre la République islamique ». L’audience s’est achevée après trois heures de débats à huis clos, selon l’agence de presse liée au pouvoir judiciaire Mizanonline. Jazon Rezaian y a comparu, s’est entendu signifier ses charges et n’a pas présenté sa défense. Aucun détail n’a été donné sur la date de la prochaine audience.

Incarcéré depuis dix mois, le journaliste de 39 ans comparaissait avec son épouse, Yeganeh Salehi, journaliste pour le quotidien émirati The National, et une photographe de presse, selon l’IRNA (Islamic Republic News Agency), l’agence de presse officielle de la République islamique.

Tous les trois ont été arrêtés le 22 juillet 2014 au domicile du couple dans la capitale iranienne. Ils avaient pourtant les autorisations nécessaires pour travailler en tant que journalistes en Iran. Les deux femmes ont été libérées, sous caution, quelques semaines plus tard dans l’attente d’être jugées.

Tensions entre Téhéran et Washington

Jason Rezaian, qui a la double nationalité irano-américaine, travaillait pour le quotidien américain depuis 2012. Son incarcération avait provoqué des tensions entre l’Iran et les Etats-Unis, qui ont rompu leurs relations diplomatiques après la révolution islamique, en 1979.

Le président américain, Barack Obama, avait appelé en mars le gouvernement iranien à libérer le journaliste. Puis le Sénat américain a adopté en mai une résolution demandant la libération de trois Américains détenus en Iran, dont M. Rezaian. Mais Téhéran, qui ne reconnaît pas la double nationalité, affirme que le dossier est purement iranien.

Le Washington Post affirme que son correspondant est « totalement innocent » et que M. Rezaian semble être un « pion dans les luttes internes » qui se jouent à Téhéran, alors que l’Iran et les grandes puissances se sont donné jusqu’au 30 juin pour conclure un accord historique sur le programme nucléaire controversé iranien.

Un député ultraconservateur iranien avait dénoncé en février « certains au sein de la présidence » qui auraient facilité l’accès de Jason Rezaian et de son épouse « aux endroits les plus sensibles de la présidence ». En avril, le quotidien ultraconservateur Vatan-Emrooz estimait que les activités de Jason Rezaian faisaient partie « d’un projet de réconciliation entre l’Iran et l’Amérique ».

En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2015/05/26/le-proces-du-correspondant-du-nbsp-nbsp-washington-post-nbsp-s-ouvre-a-teheran_4640427_3218.html#sUSC2c0hM2SBemOM.99


En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2015/05/26/le-proces-du-correspondant-du-nbsp-nbsp-washington-post-nbsp-s-ouvre-a-teheran_4640427_3218.html#sUSC2c0hM2SBemOM.99

4422
L’État islamique progresse en Irak et en Syrie

http://www.francetvinfo.fr/monde/proche-orient/offensive-jihadiste-en-irak/letat-islamique-progresse-en-irak-et-en-syrie_921529.html

Malgré les frappes de la coalition internationale, rien ne semble arrêter l’avancée de l’État islamique qui s’est emparé de Ramadi en Irak et de Palmyre en Syrie, ces derniers jours, avant de prendre le contrôle d’un poste-frontière entre les deux pays. Grâce à ces victoires, les jihadistes se sont ouvert la route d’Homs, de Damas et de Bagdad. En Syrie, le régime de Bachar Al-Assad ne possède plus que 22 % du territoire, mais reste toutefois maître dans les zones les plus peuplées.

Stratégie inefficace

"Le régime syrien se résout à ne contrôler que certains coins de son territoire car il n’a plus la capacité militaire d’assurer le contrôle de tout ce qui était avant le territoire syrien", analyse Agnès Levallois, spécialiste du pays. "La stratégie menée actuellement contre les jihadistes n’est pas très efficace. Il n’y a pas assez de coordination entre les raids aériens américains et les forces au sol", déplore Ahmed Al-Abied, analyste politique irakien.

http://www.francetvinfo.fr/monde/proche-orient/offensive-jihadiste-en-irak/letat-islamique-progresse-en-irak-et-en-syrie_921529.html

4423
Fashion: Montebourg prend la pose pour Smuggler

Après avoir connu les affres de la politique, l’ancien ministre du Redressement productif et après avoir pris la pose en marinière pour vanter les qualités du savoir-faire français, l’ancien édile se rêve-t’il en gravure de mode ou a-t-il peur de tomber dans les oubliettes de la notoriété? Ce que l’on sait, c’est que le Vice-président du groupe Habitat, incarnera le temps d’un shooting, la marque de costumes Smuggler, dont il est un des fidèles. Si tout travail mérite salaire, Arnaud Montebourg, honneur oblige ne court certes pas après le cachet, puisque de source officielle, il endossera son costume de mannequin d’un jour gracieusement et ce dans les studios du célèbre photographe Harcourt. Le propos de cette campagne serait donc de mettre en avant les vertus du made in France, car en effet, Smuggler fabrique l’ensemble de ces articles dans l’hexagone. Et comme le hasard n’existe pas, et cela est encore plus juste dans les affaires, c’est que l’ex coqueluche des médias est une connaissance du patron de la marque Smuggler. En effet, Gilles Attaf, patron de la griffe prêt-à-porter est une « bonne » connaissance d’Arnaud Montebourg qui – il y a deux ans de cela – l’avait décoré de l’Ordre National du Mérite au sein du Ministère des Finances et de l’Economie.

http://particuledeluxe.com/fashion-montebourg-prend-la-pose-pour-smuggler-2/

4424
les bases / Décrypter un MD5
« le: 26 mai 2015 à 16:23:55 »
Décrypter un MD5

Comment ça marche ?


MD5 est un algorithme de cryptage à 128bits, générant un hash en hexadécimal de 32 caractères, quelque soit la taille du mot en entrée. Cet algorithme n'est pas réversible, il est normalement impossible de trouver le mot original à partir du md5. Notre outil utilise une énorme base de donnéea afin d'avoir le plus de chances possible de retrouvert le mot initial. Entrez simplement le md5 à tester dans le formulaire ci-dessus pour essayer de le décrypter !

Mots dans la base de donnée : 422,374,980,431


http://www.md5online.fr/decrypter-md5.html

4425
La justice estime que l'UMP peut se baptiser «Les Républicains»

Le tribunal des référés de Paris a rejeté ce mardi le recours d'associations, de partis et de citoyens contre l'utilisation du nom «Les Républicains» pour renommer l'UMP. Jusqu'au dernier moment avant le délibéré, les opposants au parti de droite ont critiqué ce choix.



Affiches et t-shirt floqués aux couleurs des «Républicains» étaient déjà imprimés pour le congrès de la future-ex-UMP. Et les militants pourront bien les arborer au prochain meeting de leur président Nicolas Sarkozy.

Le tribunal des référés a en effet rejeté ce mardi le recours contre le nouveau nom voulu par Nicolas Sarkozy pour son parti. Saisie en urgence par des associations et partis de gauche, ainsi que quelque 140 particuliers dont certains portent ce nom de famille, la justice devait trancher sur l'«appropriation du bien commun» que constituait, selon les plaignants, une telle appellation. Une démarche que n'a pas manqué de critiquer Nicolas Sarkozy.

Un «hold-up» de Sarkozy

 Jusqu'au dernier moment avant l'annonce du délibéré, les critiques fusaient encore dans les matinales radios. «La gauche essaie d'instrumentaliser la justice à des fins politiques !» s'est agacé auprès du «Parisien» un sarkozyste. L'extrême droite condamne tout autant le changement de nom : sur BFM TV, Florian Philippot a par exemple ironisé sur la ressemblance avec le «parti républicain» des Etats-Unis. «C’est Sarko l’Américain qui est allé s’inspirer auprès de ses copains républicains américains. Ce n’est pas très innovant mais ça démontre l’état d’esprit de Nicolas Sarkozy qui est complètement inféodé à Washington, à cette pensée américaine», a estimé le vice-président du Front national.

VIDEO. Selon Philippot, «Sarkozy l’Américain s’est inspiré de ses copains»