Voir les contributions

Cette section vous permet de consulter les contributions (messages, sujets et fichiers joints) d'un utilisateur. Vous ne pourrez voir que les contributions des zones auxquelles vous avez accès.


Messages - mike

451
Voilà la preuve que Daech est un groupe Américano-Sioniste

D’aprés le général Vincent Desportes  !

Saint-cyrien, ancien directeur de l’École de Guerre française et aujourd’hui conférencier à l’Institut d’Etudes Politiques de Paris, le général Vincent Desportes n’a jamais eu sa langue de poche et s’est souvent fait taper sur les doigts par sa hiérarchie. Le 17 décembre 2014,il fut auditionnépar une commission du sénat français chargée de la défense et des affaires étrangères et, fidèle à ses habitudes, n’a pas mâché ses mots. Extraits.  — « « Un mot sur Daech, d’abord. […] Ne doutons pas de la réalité de la menace directe pour nos intérêts vitaux, dont notre territoire et notre population. Daech est le premier mouvement terroriste à contrôler un aussi vaste territoire (35% du territoire irakien, 20% du territoire syrien). Ce qui représente 200 000 km² (soit l’équivalent de l’Aquitaine, Midi-Pyrénées, Languedoc-Roussillon, PACA et Rhône-Alpes réunis) et une population de l’ordre de 10 millions de personnes. Ce territoire est


ADVERTISEMENT


imparfaitement mais réellement « administré » par un « ordre islamique », fait de barbarie et de rackets. Daech dispose d’un véritable « trésor de guerre » (2 milliards de dollars selon la CIA), de revenus massifs et autonomes, sans comparaison avec ceux dont disposait al-Qaïda. Daech dispose d’équipements militaires nombreux, rustiques mais aussi lourds et sophistiqués. Plus que d’une mouvance terroriste, nous sommes confrontés à une véritable armée encadrée par des militaires professionnels.

Quel est le docteur Frankenstein qui a créé ce monstre ? Affirmons-le clairement, parce que cela a des conséquences : ce sont les États-Unis. Par intérêt politique à court terme, d’autres acteurs – dont certains s’affichent en amis de l’Occident – d’autres acteurs donc, par complaisance ou par volonté délibérée, ont contribué à cette construction et à son renforcement. Mais les premiers responsables sont les États-Unis… Il est puissant mais il sera détruit. C’est sûr. Il n’a pas d’autre vocation que de disparaître.



des Daeshistes « israéliens », capturés!!

Irak: des Daeshistes « israéliens », capturés!!

IRIB- Les commandos du Hezbollah d’Irak ont capturé quatre « conseillers militaires »
de Daesh ayant en leur possession des passeports américains et israéliens !! Selon une source sécuritaire irakienne, ces quatre conseillers, dont trois sont de nationalité israélo-américaine, et un quatrième, originaire de l’un des pays arabes du golfe Persique, ont été arrêtés, après qu’un centre de commandement de Daesh eut été pris pour cible, à Mossoul. « Après avoir reçu des informations sur la présence d’un centre de commandement bien équipé de Daesh et diligenté par des conseillers américains et israéliens, les unités des forces spéciales ont lancé cete offensive. Ce centcom se situait, dans le désert de Tal Abat, dans la province de Mossoul, et il vient de tomber, au terme d’une opértaion baptisée « Dard du scorpion ». Le centcom, une fois, tombé entre les mains de la Résistance, a été dynamité et détruit. Les conseillers militaires de Daesh ont été transférés, dans un centre de sécurité, à Bagdad. Daesh est une création israélo-américaine destinée à provoquer l’effondrement des Etats- nations du Moyen-Orient.

Selon Press TV, son correspondant aurait été menacé par Israël après avoir révélé des photos montrant le groupe terroriste Al-Nosra discutant avec Tsahal dans le territoire du Golan.



photo montrant le groupe terroriste Al-Nosra discutant avec Tsahal dans le territoire du Golan

Un journaliste aurait été menacé par Israël après avoir révélé des photos montrant le groupe terroriste Al-Nosra discutant…

Selon Press TV, son correspondant aurait été menacé par Israël après avoir révélé des photos montrant le groupe terroriste Al-Nosra discutant au côté de Tsahal dans le territoire du Golan

La photo censée avoir déclenché les menaces des autorités israéliennes contre le correspondant de Press TV en Syrie

– Des photos prouvent la coopération entre Israël et al-Nosra (Press TV)

Dans un nouvel article publié ce jour, Press TV affirme que le photographe qui a pris les photos aurait été menacé par les autorités israéliennes. Voir ci-dessous pour la traduction du début de ce deuxième article :

Israël a menacé le correspondant de Press TV en Syrie suite aux photos prises dans le plateau du Golan montrant les terroristes d’Al-Qaïda à côté de soldats israéliens dans la région occupée.

Les photos obtenues par le correspondant de la télévision de Press TV montrent des miliciens takfiri du groupe terroriste al-Nosra à côté de soldats israéliens, parlant en face-à-face.

Les images prouvent encore une fois le soutien de Tel Aviv envers les terroristes liés à Al-Qaïda, en particulier le Front al-Nosra, qui a causé des ravages en Syrie.

Israël est connu pour avoir fourni une aide médicale, des services et un soutien militaire envers les terroristes qui se battent pour renverser le gouvernement du président Bachar al-Assad en Syrie. Un certain nombre de commandants terroristes, blessé dans les attaques du gouvernement, auraient été hospitalisés dans les territoires occupés…

daesh complot, daesh mossad, isis cia, isis mossad, israel guerre mondiale, syrie complot, syrie guerre mondiale, Tunisie mensonges, terrorisme manipulation…((Chaos  controlé))

Document ahurissant du Renseignement US, preuve cynique de la collusion.

L’un de ces documents déclassifiés, rédigé en 2012, émis par la Défense Intelligence Agency (l’Agence de renseignements américaine), manifeste clairement le souhait d’un «État islamique» dans l’est de la Syrie pour que l’Occident, les pays du Golfe et la Turquie, unis dans un même complot, puissent arriver à leurs fins dans la région contre le gouvernement légitime syrien: «l’Occident, les pays du Golfe et la Turquie soutiennent l’opposition » et « La possibilité d’établir un émirat salafiste officiel ou pas, dans l’est de la Syrie (Hasaka et der Zor), et c’est exactement ce que veulent les forces qui soutiennent l’opposition, afin d’isoler le régime syrien«  …, (Source: doc. DIA)Le rapport de la DIA, déclassifié, daté du 12 août 2012, a été largement diffusé parmi les divers organes gouvernementaux, y compris CENTCOM, la CIA, le FBI, le DHS, NGA, le Département d’État et beaucoup d’autres.On notera que les islamistes agissent pour le compte de l’Occident (USA, Israel, Turquie, Qatar…),  Il est donc inexact de prétendre que seuls les USA seraient responsables.  Cette fois-ci, la complicité des autorités occidentales qui trahissent le plus hypocritement du monde leurs propres ressortissants, dont la majorité sont chrétiens,  en leur faisant avaler de grosses couleuvres.
source

Des  militaires  israeliens  reconnaissent leur  soutien  aux djihadistes de  Daech  en  Syrie

Pendant des mois, les médias alternatifs ont évoqué le soutien d’Israël envers les djihadistes en Syrie. Mais Israël a toujours nié ces allégations … jusqu’à présent…Il y a trois semaines The Times of Israël a rapporté que : Le Ministre de la Défense Moshe Ya’alon a déclaré lundi qu’Israël a fourni une aide aux rebelles syriens, préservant ainsi les Druzes en Syrie de tout danger immédiat. Les responsables israéliens ont déjà hésité à confirmer que le pays a contribué à aider les forces qui se battent pour renverser le président syrien Bachar al-Assad.

« Nous les avons aidés à deux conditions », a déclaré Yaalon au sujet de l’aide médicale israélienne aux rebelles syriens, dont certains sont sans doute des combattants d’Al-Nosra affiliés à Al-Quaïda visant à renverser le président syrien Bachar al-Assad. « qu’ils ne s’approchent pas trop près de la frontière, et qu’ils ne touchent pas les Druzes. »

Al Nosra est lié à Al-Qaïda, et étroitement lié à l’Etat islamique (EI). Et rappelez-vous, il n’y a jamais eu de « rebelles syriens modérés » … mais uniquement des djihadistes sunnites islamiques.
 En tant que vice-président Joseph Biden a admis :

Le fait est qu’…il n’y avait pas de groupes modérés … Nos alliés dans la région ont été notre plus grand problème en Syrie … Ils ont versé des centaines de millions de dollars et. . . des milliers de tonnes d’armes à tous ceux qui se battraient contre Assad, sauf que les personnes qui les ont reçues étaient les groupes Al Nusra et al-Qaïda et les éléments extrémistes djihadistes.

(Des documents de la NSA montrent également que les forces spéciales israéliennes ont assassiné un haut responsable du gouvernement syrien.)
 Tous les Israéliens ne soutiennent pas cet effort. Par exemple, Jacky Hugi – un analyste des affaires arabes pour la radio de l’armée israélienne – a récemment écrit :   qu’Israël devrait soutenir Assad

Toute personne qui en demande la raison est invitée à regarder ce qui se passe en Irak ou en Libye. Ce qui s’y passe est susceptible de se produire en Syrie après que le président Bachar al-Assad soit tombé.

En choisissant entre une mauvaise chose et une autre, la balance penche vers le régime d’Assad. La mise en place de la sécurité d’Israël doit progressivement abandonner sa nouvelle alliance avec les rebelles syriens …La survie du régime de Damas garantit la stabilité à la frontière nord d’Israël, et il est une clé de voûte de sa sécurité nationale.

C’est un pari irresponsable et dangereux de choisir les ennemis d’Assad et d’encourager son effondrement – cela s’appelle jouer avec le feu. Les composantes importantes parmi les futurs voisins potentiels d’Israël sont principalement Jabhat al-Nosra, la branche d’Al-Qaïda en Syrie, ou l’État islamique ….

Source

http://lepouvoirmondial.net/2015/12/13/voila-la-preuve-que-daech-est-un-groupe-americano-sioniste/

452
L’UE dévoile une force frontalière qui agira « Même si un gouvernement s’y oppose »



Le week-end dernier, nous écrivions que, dans sa tentative de maîtriser la plus grande crise de réfugiés depuis la Seconde Guerre mondiale, l’Europe allait prendre directement le contrôle des frontières du pays qui, au cours de l’été, a perdu sa souveraineté (il a au moins encore l’euro), et qui sert de tremplin à des dizaines de milliers de migrants pour poursuive leur voyage en Allemagne (où, comme signalé plus tôt, ils ne sont plus désirés, puisque le taux d’approbation d’Angela Merkel a plongé suite à leur arrivée).

Nous avons ajouté que le déploiement d’agents supplémentaires débutera la semaine prochaine, et nous avons constaté que, comme nos amis de « Keep talking Greece » l’ont écrit:

« les masques sont tombés. Main dans la main, l’Union européenne et l’agence Frontex veulent supprimer la souveraineté nationale et prendre en charge le contrôle des frontières sous prétexte de « préserver les frontières de l’espace Schengen ». Avec ces revendications controversées, ils utilisent le cas de la Grèce pour créer un exemple de ce qui pourrait bientôt arriver « dans la zone de frontière près de chez vous. » Et le plan est entièrement allemand.  »

Finalement, nous avons demandé si cela était simplement de la paranoïa …

« ou seulement une nouvelle confirmation que la zone euro utilise toute crise marginale, et provoquée, pour cimenter son pouvoir sur la souveraineté des divers états européens et effacer les frontières culturelles et religieuses qui empêchent la fusion de l’Europe en un super-état contrôlé par Bruxelles, Berlin et Francfort?  »

Ce n’était pas de la paranoïa, parce que, selon le rapport blockbuster FT publié il y a quelques instants, « Bruxelles va proposer la création d’une force européenne permanente aux frontières qui pourrait prendre le contrôle des frontières extérieures du bloc -. même si un gouvernement s’y opposait »

Comme même l’ordinaire pro-UE FT note prudemment, « Cette mesure représenterait sans doute le plus grand transfert de souveraineté depuis la création de la monnaie unique. »

Nous sommes d’accord, parce que cela est précisément ce que nous avons dit qui se passerait.

… La Commission européenne dévoilera la semaine prochaine des plans pour remplacer l’agence des frontières Frontex par une force de frontière permanente et des garde-côtes – déployé avec l’approbation de la commission, selon des responsables de l’UE et des documents vus par le Financial Times.

Le plan représente une tentative de dernière chance pour sauver la zone Schengen de voyage sans passeport, en introduisant le genre de police des frontières commune demandé à plusieurs reprises par Paris et Berlin. La Grande-Bretagne et l’Irlande ne participent pas à la politique migratoire de l’UE, et ne seraient pas tenues de prendre part au programme.

Naturellement, le premier cobaye va être la Grèce: l’état qui a déjà perdu sa souveraineté en faveur d’un contrôle des capitaux qui va probablement persister éternellement sous une forme ou une autre et qui est le plus en difficulté, donc le moins apte à dire non. Le plan va se propager à partir de là et deviendra rapidement la norme pour un «projet» auquel les apparatchiks européens pensent qu’il est mûr depuis longtemps.

En effet, comme l’ajoute le FT, « les dirigeants européens ont discuté d’une force frontalière commune depuis plus de 15 ans, mais ont toujours lutté pour surmonter les objections profondes à céder des compétences nationales pour surveiller ou assurer la sécurité des frontières – l’une des fonctions essentielles d’un Etat souverain. La Grèce, par exemple, n’a décidé que récemment d’accepter la proposition de l’UE d’envoyer des équipes frontalières, après des mois de querelles sur leur mission « .

Mais maintenant, dans la foulée des attentats suicides de Paris et des lois « pré-crime», d’urgence indéterminée, instituées en France, l’opinion communément admise à Bruxelles est que le désir des Européens d’échanger la souveraineté (donc la liberté) pour la sécurité (des frontières) est bien plus grand.

Le résultat: une perte de souveraineté des frontières, qui ferait effectivement de l’Union douanière un grand super-état contrôlé par Bruxelles:

L’un des éléments les plus controversés de la réglementation donnerait à la Commission le pouvoir d’autoriser un déploiement à une frontière, sur la recommandation du conseil de gestion du récemment formé « European Border and Cost Guard ». Ceci serait également applicable aux membres non européens de Schengen, comme la Norvège.

Et la clause absolue:

Bien que les Etats membres seraient consultés, ils n’auraient pas le pouvoir d’opposer unilatéralement leur veto à un déploiement.

Et, juste comme ça, adieu la souveraineté … tout cela sous prétexte de stopper l’assaut interminable de réfugiés syriens, qui, ironiquement, a été déclenché en premier lieu simplement pour que l’Europe puisse obtenir ses fournitures de gaz naturel du Qatar au lieu de la Russie.

L’Europe a une réponse prête, bien sûr, en disant que les Etats individuels sont clairement incapables de se défendre contre les hordes barbares de réfugiés:

« Dimitris Avramopoulos, qui est responsable de la politique migratoire de l’UE, a déclaré: »… La crise des réfugiés a montré les limites de l’agence actuelle des frontières de l’UE, Frontex, pour répondre efficacement et remédier à la situation créée par la pression sur les frontières extérieures de l’Europe. « Il a dit que l’EBCG serait un moyen de « protéger et renforcer Schengen « .

En fait, ce serait une façon de remettre tout contrôle militaire à un corps de bureaucrates non élus. Voici pourquoi :

Si le plan est approuvé par les Etats de l’UE, le remplaçant de Frontex aura une flopée de nouveaux pouvoirs, y compris la capacité d’embaucher et de contrôler ses propres gardes-frontières et d’acheter son propre matériel. Il sera également autorisé à opérer dans les pays non UE – comme la Serbie et la Macédoine, qui sont devenus des pays de transit pour les personnes essayant de rejoindre l’Europe du Nord – en cas de demande.

On n’a plus besoin d’être encore un membre de l’UE pour devenir un Etat vassal de Bruxelles. Mais l’aspect le plus effrayant est le suivant:

La nouvelle agence sera en mesure d’expulser des personnes qui n’ont pas le droit de rester en Europe – un pouvoir que Frontex n’avait pas.

Et, juste comme ça, la décision de qui peut ou ne peut pas rester dans un pays européen sera donnée à un bureaucrate sans visage de Bruxelles, contournant toutes les lois souveraines.

La nouvelle force sera également en mesure de faire appel à une équipe de gardes-frontières mis en réserve par les Etats membres, en plus de ses propres gardes. Les capitales nationales conserveront le contrôle au jour le jour de leurs frontières, mais la nouvelle agence sera en mesure de surveiller leurs efforts et d’intervenir si elles pensent que la protection offerte est insuffisante.

* * *

Nous admettrons maintenant qu’une partie de ceci peut être ressenti comme un choc pour certains europhiles naïfs, qui ne réalisent pas encore que tout cela était planifié à l’avance, prévu depuis aussi longtemps que 2008 lorsqu’une présentation interne à l’AIG répondait à la simple question: Que veut l’Europe? Voici la réponse:

Utiliser les problèmes communs comme excuses pour étendre son pouvoir:
– questions environnementales: accroître le contrôle sur les pays membres; idée avancée de la gouvernance mondiale,
– terrorisme: utiliser cette excuse pour un plus grand contrôle sur la police et les questions judiciaires; augmenter l’étendue de la surveillance
– crise financière mondiale: tuer deux oiseaux (le marché libre; les économies anglo-saxonnes) d’une seule pierre (réglementation à l’échelle européenne; tentative de gouvernance financière mondiale)
– UEM: créer une crise pour forcer l’introduction d’un « gouvernement économique européen »

Tout cela a été mis en place, mais même cette vision précise et agressive ne prédisait pas que l’Europe serait assez audacieuse pour prendre effectivement en charge la souveraineté populaire et le contrôle des frontières sur l’ensemble du continent. Elle est sur le point de le faire.

Zerohedge |12/10/2015


(Trad. C.R.)

Source: http://gaideclin.blogspot.fr/2015/12/lue-devoile-une-force-frontaliere.html

454
Douce France: Cambadélis, l’ami du communautarisme Par Eric Verhaeghe






 Eric Verhaeghe Jusqu’ici tout va bien 5/12/15


Cambadélis, le Premier secrétaire du Parti Socialiste, est-il, le Philippe Moureaux français, du nom du bourgmestre socialiste de Molenbeek qui a transformé sa commune en forteresse islamiste? Pour les mêmes raisons que Philippe Moureaux, celle d’une facilitation de sa réélection, lui et ses amis politiques du 19è arrondissement sacrifient-t-ils plus ou moins discrètement les idéaux républicains au profit d’une démagogie religieuse dont les effets pervers sont de plus en plus dramatiques?

Cambadélis et les années de sang

Il faut écouter les déclarations pleines de componction de Cambadélis sur les « années de sang » qui arrivent. A l’entendre, c’est une calamité qui nous tombe du ciel et contre laquelle nous ne pouvons rien. C’est presque aussi beau que du Victor Hugo. Comme la presse qui l’invite sur ses plateaux appartient généralement au service public, les journalistes ne se sentent évidemment pas le droit de lui poser les questions qui fâchent. La première tombe sous le sens: les attentats de Charlie Hebdo ont été commis par la cellule des Buttes-Chaumont, dont le député est… Jean-Christophe Cambadélis. Que pense le député local de la montée de l’islamisme dans sa circonscription et quelle mesure propose-t-il, à part une guerre en Syrie, pour la juguler?

Curieusement, ce sujet n’est jamais abordé. Pourtant, les habitants de sa circonscription (dont l’auteur de ses lignes) se posent quand même quelques questions sur la façon dont leur député instrumentalise de fait la montée du communautarisme pour faciliter sa réélection aux législatives, qui se fait désormais à 70% des voix au second tour.

Cambadélis et sa circonscription

Rappelons quelques vérités sur ce qu’est la circonscription de Cambadélis.

Elle se caractérise d’abord par un premier record: les étrangers y représentent plus de 17% de la population, soit le double de la moyenne nationale. Comme les statistiques ethniques n’existent pas, ni religieuses d’ailleurs, le chiffre sous-estime la réalité. Dans la pratique, la circonscription de Cambadélis est majoritairement non-chrétienne, avec une forte population arabo-musulmane et une importante communauté israélite. Il suffit d’aller place des Fêtes pour voir l’étroite imbrication spatiale entre les écoles juives et les musulmans.



De ce point de vue, Cambadélis peut d’ailleurs se féliciter d’une vraie réussite collective: les incidents sont plutôt rares et les relations entre communautés sont harmonieuses.

La question est de savoir à quel prix, et surtout au prix de quel renoncement républicain cette harmonie est obtenue.

Cambadélis et les religions

Compte tenu des silences statistiques existant, en France, sur les « minorités », il faut bien pallier comme on peut les vides officiels par des estimations approchées.

Côté Islam, la circonscription de Cambadélis n’est pas celle qui, à Paris, compte le plus de mosquées (elle abrite temporairement la mosquée de la rue de Tanger, en travaux, qui était fréquentée par les frères Kouachi), mais elle est probablement celle qui compte le plus de salles de prières. Elles doivent être au nombre de 7. La circonscription mitoyenne de Christophe Caresche en compte une seule.

Côté judaïsme, la circonscription ne comporte que deux synagogues, mais la communauté présente est plutôt traditionnelle et d’origine séfarade. Elle est donc marquée par l’orthopraxie et soucieuse de préserver une identité bien différenciée.

En outre, la circonscription inclut le nord de la rue de Belleville, où la population chinoise est importante.

Côté catholiques romains, la circonscription compte une petite dizaine d’églises. Statistiquement, il existe donc moins de lieux de culte catholiques que d’autres religions. Ceci n’est pas un indicateur démographique fiable, mais ces courtes statistiques montrent bien que l’espace public est largement multiple et que le poids des communautés y est important.

Tous ces éléments se traduisent par une réalité électorale simple: les communautés sont incontournables dans le vote de l’arrondissement.

Cambadélis et l’apartheid français

On aurait pu penser que, face à ces constats, le député de Paris et Premier Secrétaire du Parti Socialiste joue de son influence passée, actuelle et future pour modérer un état de fait porteur de risques. Le caractère très « populaire » et peu boboïsé de certaines zones de la circonscription s’explique en effet par une très forte concentration de logements sociaux, dont voici la carte en 2002, c’est-à-dire à l’arrivée de la gauche au pouvoir à Paris.



Comme la carte le montre très bien, la circonscription de Cambadélis, qui longe Les Lilas, le Pré-Saint-Gervais (commune de Bartolone), Pantin et Aubervilliers, dans le pourtour Nord-Est de la ville, est constituée d’une proportion de logement sociaux supérieure à 20% (zone de couleur la plus foncée), le minimum obligatoire. Les zones où les logements sociaux représentent 100% des logements sont nombreuses, comme dans les ensembles Curial par exemple.

On aurait donc pu penser que, dans le souci de lutter contre l’apartheid dénoncé par Manuel Valls, la gauche et ses décideurs s’entendent pour ne pas accélérer la paupérisation de ces quartiers en y limitant au maximum la construction de nouveaux logements sociaux.

La carte des opérations conduites depuis 2002, produite par l’APUR, prouve pourtant le contraire:



Les petits points verts correspondent aux opérations les plus sociales, et les points oranges aux opérations de logements mixtes. Comme la carte le montre, 13 ans de gauche à Paris se sont accompagnés d’une paupérisation accrue des quartiers déjà appauvris. La circonscription de Cambadélis a fait l’objet de très peu d’opérations mixtes et d’une écrasante majorité d’opérations très sociales, qui visent à ancrer l’arrondissement dans une composition sociologique favorable au député sortant.

On comprend quelle mécanique se met en place: les amis de Camba lui contruisent de nouveaux ensembles où il peut loger des gens au profil qui vont bien et qui voteront comme il faut.

Cambadélis et le chômage

Au passage, ces choix sociologiques assumés, qui consistent à paupériser des quartiers déjà frappés par une forte proportion de logements sociaux, a quelques conséquences évidentes. Par exemple, le taux de chômage dans le 19è arrondissement (la statistique n’existe pas par circonscription, alors qu’elle serait intéressante à lire…) dépasse les 15%, quand il est à 10% en moyenne nationale, et de 8% à Paris dans son ensemble.



Deux fois plus de chômage dans les HLM de Cambadélis que dans le reste de Paris, et aucune réponse, aucune solution sur le sujet, voilà tout un programme! Pour le Français qui connaît mal Paris, c’est probablement un sujet secondaire. Mais si l’on se souvient que la circonscription de Cambadélis compte environ 120.000 habitants, on mesure tout de suite que les enjeux démographiques sont ceux d’une grosse ville de province, et ils prennent brutalement une autre dimension.

Cambadélis et la laïcité

Dans une circonscription aussi mélangée ethniquement et religieusement, et aussi marquée par le logement social, Cambadélis a un problème qui s’appelle la laïcité. Une grande partie de la population qu’il représente à l’Assemblée Nationale a en effet une perception pour le moins lointaine et ne se sent pas toujours obligée de militer activement en sa faveur. Ce n’est d’ailleurs pas un hasard si le documentaire qui montre les frères Kouachi dans un programme social se passe dans la circonscription: avec des statistiques un peu plus précises, on pourrait mesurer la forte proportion de décrocheurs scolaires, de filles voilées et de petits délinquants dans cet espace qui a fait la carrière du Premier Secrétaire du Parti Socialiste.

On ne sera donc pas étonné de voir la duplicité de Cambadélis sur le sujet: d’un côté, des déclarations nationales très républicaines, de l’autre, une pratique locale qui s’accommode fort bien d’un communautarisme aveugle grâce auquel la réélection est assurée. Les Belges appellent ça la technique Moureaux.

Des repas de substitution pour les Chrétiens

C’est ainsi que, dans le jardin d’enfant fréquenté par ma fille, le porc n’est jamais servi aux enfants. Si la structure ne sert pas de viande hallal, en revanche, elle a pris le parti de ne jamais servir de porc. Les Chrétiens en sont donc quitte pour demander un repas de substitution qui soit conforme à leurs traditions. Il est d’ailleurs assez étonnant de voir que, en pleine crise de la filière viande en France, les équipements parisiens ne fassent pas acte de patriotisme, uniquement pour faire plaisir aux communautés qui font l’élection du député.

Dans le même temps, les femmes voilées de pied en cap ont un parfait droit de cité dans la crèche. En violation des dispositions sur la laïcité, elles sont en effet autorisées à pénétrer dans les locaux avec des signes religieux ostentatoires. Je ne parle pas ici des petits voiles à la con comme nos grands-mères en portaient en allant à la messe. Je parle de Hijab qui tombent jusqu’aux pieds.

L’assommoir pour les classes moyennes et supérieures

Dans le même temps, on aura noté que l’attribution d’une place dans une structure subventionnée par la Ville se transforme, dans la circonscription de Cambadélis, en un parcours vexatoire qui permet de mesurer la discrimination négative qui s’exerce au détriment des populations réputées non favorables au système Camba. En tant que petit patron, par exemple, j’ai dû présenter un Kbis, ce qui est normal, mais aussi « une facture récente de l’entreprise pour prouver qu’elle existe bien ».

C’est évidemment beaucoup plus simple de demander une place en crèche quand on perçoit une allocation de la CAF: les formalités sont plus simples. L’autre avantage, quand on émane de la CAF, est celui du prix: alors que la crèche me coûte 800 euros par mois, elle est gratuite pour ceux qui ne travaillent pas.

On voit comment la règlementation nationale est, dans la circonscription de Cambadélis, interprétée pour inciter les classes moyennes et les indépendants à partir. Soit tu dépends de l’aide sociale ou tu es fonctionnaire et tout est facile pour toi. Soit tu appartiens à la classe dangereuse de ceux qui travaillent et parlent couramment le français, et tout devient très compliqué. D’ailleurs, tu paies l’impôt sur le revenu, c’est bien la preuve que tu es suspect.

Cambadélis et le communautarisme

Sans surprise, certains membres du Parti Socialiste se sont inquiétés des dérives communautaristes de Cambadélis, celles qu’ils connaissent et qu’ils voient derrière les grandes déclarations d’intention du Premier Secrétaire. Par exemple, au mois de mai dernier, Cambadélis avait imprudemment accepté de participer au dîner du Collectif Contre l’Islamophobie en France (CCIF). Il y a finalement envoyé la porte-parole du PS, Corinne Narassiguin. Ce petit clin d’oeil au communautarisme avait été attaqué par des membres du Bureau National du PS.

Le CCIF dénonce l’islamophobie d’Etat en France, et appartient à la mouvance de Tariq Ramadan.

Quel est le lien entre Cambadélis et la lutte contre l’islamophobie d’Etat? Sa circonscription, où le député peut librement fermer les yeux sur un communautarisme qui lui assure son avenir politique.

Ou comment transformer une circonscription en Molenbeek sur Seine.



http://leblogalupus.com/2015/12/12/douce-france-cambadelis-lami-du-communautarisme-par-eric-verhaeghe/

455
Alerte : La Terre sera plongée dans le noir pendant 8 jours en décembre 2015



Ce n’est pas un exercice, Washington, D.C. – La NASA a confirmé que la Terre passera à travers une phase d’obscurité complète pendant 8 jours qui commencera entre le 16 et le 23 décembre 2015. L’événement aura lieu selon la NASA, qui a attendu qu’il se produise.

Les astronomes de la NASA ont indiqué que le monde sera totalement dans le noir à compter du mercredi 16 décembre 2015 à 3h du matin GMT et que la lumière reviendra sur notre planète le 16 décembre 2015 à 16h45. D’après les officiels. (L’événement de décembre 2015 sera provoqué par une combinaison d’événements astronomiques entre Vénus et Jupiter.) Charles Bolden, qui a été désigné comme directeur général de la NASA par le président Obama, a publié un document de 1000 pages détaillant l’événement pour la Maison Blanche.

Selon le rapport, le 26 octobre 2015, Vénus et Jupiter s’engageront dans un parallélisme rapproché, et elles ne seront éloignées que d’un simple degré. Vénus passera au sud ouest de Jupiter, ce qui incitera Vénus a briller de mille feux, soit 10 fois plus que Jupiter. La lumière de Vénus chauffera les gaz contenus dans l’atmosphère de Jupiter, provoquant une réaction sans précédent.

La réaction gazeuse relâchera un taux anormal d’hydrogène dans l’espace. L’hydrogène sous la forme de gaz rentrera en contact avec le soleil vers 2h50 du matin. Le taux de gaz qui rentrera en contact avec le soleil provoquera une explosion à la surface du soleil, qui augmentera sa température de 9000 degrés kelvin en un instant. Le soleil fera de son mieux ensuite pour cesser l’explosion qui aura rejoint son noyau.

La chaleur provoquée par le soleil lui donnera une couleur bleuâtre. Une fois que le soleil sera devenu bleu, il mettra environ 14 jours pour revenir à la normale et pour que les températures à sa surface se stabilisent. Il revêtira alors cette couleur jaune qui nous est familière. Tandis que la surface du soleil refroidira, la lumière émise par le soleil sera nettement plus moindre, car il faut entre 7 et 8 minutes pour qu’elle vienne à nous sur Terre donc à 2h58 du matin les gens témoigneront du changement céleste.

Bolden a tenu une conférence avec l’administration Obama pour donner de plus amples détails sur l’événement du « Blackout ». D’après Bolden, « nous ne nous attendons pas à des effets majeurs de la part du Blackout. Le seul effet que cela aura sur Terre sera un accroissement des températures moyennes globales de 6 à 8 degrés. Les calottes polaires seront totalement affectées par cet événement cependant. Mais nous ne devrions pas nous inquiéter. Cet événement est similaire à celui que les eskimos expérimentent depuis des milliers d’années. »



http://www.nouvelordremondial.cc/2015/12/12/alerte-la-terre-sera-plongee-dans-le-noir-pendant-8-jours-en-decembre-2015/

456
Arabie : une candidate élue à La Mecque aux premières élections ouvertes aux femmes



Salma bent Hizab al-Oteibi a été élue pour siéger au conseil municipal de Madrakah, localité de la région de La Mecque, premier lieu saint de l'islam.

Une Saoudienne a été élue dans la région de La Mecque (ouest) aux premières élections ouvertes aux femmes, électrices et candidates, dans le royaume ultra-conservateur d'Arabie saoudite.

Élue dans la région de La Mecque. Salma bent Hizab al-Oteibi a été élue pour siéger au conseil municipal de Madrakah, localité de la région de La Mecque, premier lieu saint de l'islam, a précisé le président de la Commission électorale Oussama al-Bar, en annonçant les premiers résultats du scrutin municipal. Interdiction de conduire, interdiction de travailler, interdiction de se marier sans l'accord d'un garant... royaume ultra-conservateur avec les femmes, l'Arabie saoudite était le dernier pays au monde à dénier à ses citoyennes le droit de vote.

Un royaume ultra-conservateur. Elles sont à peine 900 saoudiennes à avoir osé postuler sur 7.000 candidats. Leurs campagnes électorales se sont apparentées à de véritables parcours de combattant. Elles ont du recourir à des porte-paroles masculins pour s'adresser à des hommes lors de réunions publiques, parce que la loi chariatique interdit la mixité dans les lieux publics. Elles ont du aussi se heurter aux conservateurs qui ont lancé de véritables campagnes de dénigrement sur les réseaux sociaux.

http://www.europe1.fr/international/arabie-une-candidate-elue-a-la-mecque-aux-premieres-elections-ouvertes-aux-femmes-2635099

457
Régionales: Le Front National ne décroche aucune région



PREMIERS RESULTATS DU DEUXIEME TOUR

LaLibre.be est en mesure de vous donner les premières estimations du deuxième tour des régionales françaises de ce dimanche 13 décembre 2015:

Le FN ne décroche aucune région!

Marine Le Pen et Marion Maréchal-Le Pen seraient nettement battues au deuxième tour par leurs adversaires Républicains qui ont bénéficié du front républicain (retrait des candidats socialistes).

Dans le Nord-Pas-de-Calais-Picardie, où Marine Le Pen a décroché plus de 40% au premier tour, devançant nettement ses adversaires de droite et de gauche :
Les Républicains (Xavier Bertrand): 55-58%

FN (Marine Le Pen) : 42-45%

En Paca (Provence-Alpes-Côte d’Azur), où Marion Maréchal-Le Pen (42% au premier tour) est opposé à Christian Estrosi, on note une participation supérieure à la moyenne nationale :

Les Républicains (Christian Estrosi) : 54-56%

FN (Marion Maréchal-Le Pen) : 44-46%

Dans le Grand Est (Alsace-Champagne-Ardenne-Alsace-Lorraine), où l’on assiste à une triangulaire serrée :

Les Républicains : 46%

FN (Florian Philippot) : 37.5%

PS (non-reconnu par le parti) : 16%

En Bourgogne-Franche-Comté, où une triangulaire semblait favorable au FN; reste indécis :
PS : 34%
Les Républicains : 34%

FN : 32%

En Ile-de-France, où le duel entre Valérie Pécresse (LR) et Claude Bartolone (PS) était au coude-à-coude :

Les Républicains-UDI-Modem (Valérie Pécresse) : %

PS (Claude Bartolone): %

FN (Wallerand de Saint-Juste) : %

En Auvergne-Rhône-Alpes, Laurent Wauquiez l'emporte avec environ 40%.

En Bretagne, Jean-Yves Le Drian décrocherait la majorité absolue avec 51%, alors que LR et FN seraient à environ 19%.

Dans le Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées, Carole Delga (PS) l'emporterait avec environ 45% des voix.



Très forte mobilisation contre le FN
La participation définitive serait de 59% selon l’estimation de Ifop-Fiducial, c'est 8% de plus qu'au premier tour la semaine dernière. Il y a donc une mobilisation particulièrement forte ce dimanche. 

Le taux de participation au second tour des régionales s'élevait dimanche à 17H00 à 50,54%, soit 7 points de plus qu'au scrutin régional de 2010 au 2e tour à la même heure (43,47%), et surtout 7,5 points de plus que dimanche dernier au même moment (43,01%), selon les chiffres du ministère de l'Intérieur.



Ce chiffre, qui se rapproche de la participation aux régionales de 2004, est aussi largement supérieur au niveau de votants du second tour des départementales de mars à la même heure (41,94%).

Le taux enregistré à 17H00 ce dimanche est déjà supérieur à la participation observée au premier tour, le 6 décembre, sur l'ensemble de la journée (49,91%).

Comme au premier tour, c'est en  Corse  où la participation est la plus importante (60,33%), un bond de près de huit points par rapport à la semaine dernière (52,59%).

Viennent ensuite trois régions où le FN était bien placé au premier tour:  Nord-Pas-de-Calais/Picardie  , avec un taux de 54,36% (contre 49,10%),  Provence-Alpes-Côte d'Azur  avec 54,27% (contre 46%) et  Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées  54,06% (contre 44,70%).

 Le Grand Est  , où se joue une triangulaire également serrée, progresse de plus de 11 points, à 52,69% (contre 41,39%).  La Bourgogne-Franche-Comté  gagne près de 10 points: 52,79% contre 42,89%.

Dans le  Centre-Val-de-Loire  , la mobilisation est passée à 52,43%, contre 43,95%. En  Aquitaine  (51,21% contre 45,21%) comme en  Auvergne-Rhône-Alpes  (50,43% contre 43,24%), le taux de participation a aussi dépassé les 50%.

 La Bretagne  et les  Pays de la Loire  progressent de 6 points, respectivement à 48,81% et 48,67%.

Comme dimanche dernier, l'  Ile-de-France  est lanterne rouge avec 41,83% de participation, contre 35,65%.  La Seine-Saint-Denis  reste la plus mal placée: 34,00% contre 28,4%. 39,66% des Parisiens avaient voté à 17H00, au lieu de 33,38% au premier tour.






Le mode d'emploi des élections régionales



- Les élections régionales en France sont organisées  tous les six ans.

- Les listes de candidats sont régionales et elles sont constituées d’autant de sections qu’il y a de départements dans la région.

- Au second tour, une liste qui obtient la  majorité  des suffrages exprimés reçoit un quart des sièges à pourvoir.

- Les autres sièges seront ensuite  répartis proportionnellement  entre toutes les listes ayant obtenu  5% des suffrages exprimés  .

- Les sièges attribués à chaque liste sont ensuite  répartis entre les sections départementales  au prorata des voix obtenues par la liste dans chaque département.



Des consignes trompeuses à Hénin-Beaumont?
 
Selon le Nouvel Obs', qui reprend le tweet de Marine Tondelier, tête de liste Europe Ecologie - Les Verts aux régionales dans le département du Pas-De-Calais, des affiches trompeuses pourraient faire invalider le bulletin de plusieurs votants à Hénin-Beaumont.



Ces affiches qui auraient été placardées dans l'isoloir expliquent que les votants peuvent rayer les noms des suppléants et des titulaires qu'ils ne souhaiteraient pas voir élus.

Le quotidien  Libération rappelle que le fait de barrer des noms sur un bulletin entraîne un vote nul...

 Découvrez les premiers résultats du second tour avant 20h sur lalibre.be.

http://www.lalibre.be/actu/international/regionales-le-front-national-ne-decroche-aucune-region-566d52313570ed38948a55bb#.Vm234qrdHFE.twitter

458
Les derniers événements et les premiers résultats du 2e tour des régionales françaises

Le FN ne remporte aucune région.

Xavier Bertrand arrive en tête en Picardie-Nord-Pas-de-Calais avec 57,7 % tandis que Marine Le Pen récolte 42,3 % des suffrages. En Paca, Christian Estrosi bat Marion Maréchal-Le Pen, 55% contre 44%. Enfin Florian Philippot s'incline dans la région Grand Est.

http://live.lesoir.be/Event/Les_derniers_evenements_et_les_premiers_resultats_des_regionales_francaisess/212832451

459
Des rumeurs sur l’homosexualité de Jean-Marie Le Pen dans une nouvelle biographie



En plein débat sur le mariage gay, une biographie de Jean-Marie Le Pen parue cette semaine enflamme le web. Les deux auteurs, Philippe Cohen et Pierre Péan, rapporte en effet le témoignage d’un homme politique révélant de prétendues relations homosexuelles de l’ancien leader du Front National.




Dans les bonnes feuilles du livre dévoilées par Le Point, on apprend que Jean-Marie Le Pen aurait eu une relation avec l’ancien maire socialiste de Pau, André Labarrère. Ce dernier se serait confié à un autre homme politique, qui aurait à son tour rapporté une anecdote aux journalistes.

Il a "fantasmé"

Jean-Marie Le Pen avait dédicacé une lettre adressée à André Labarrère en ces termes : « En souvenir de nos délicieux moments passés ensemble ». Interrogé par l’homme politique mystère des deux écrivains, André Labarrère, l’un des premiers élus à avoir confirmé publiquement son homosexualité, aurait avoué que Jean-Marie Le Pen lui avait fait vivre « une tendre initiation aux plaisirs entre hommes » dans les années 50.

L’ex-maire de Pau, décédé en 2006, n’avait pas caché son admiration dans la presse pour le Frontiste, le qualifiant de « très beau type, fin, grand, avec une ascendance de marbre » qui « ne (le) laissait pas de marbre ».

Les deux journalistes, auteurs de la biographie, ont à leur tour interrogé Jean-Marie Le Pen sur ces révélations. Celui-ci « nie évidemment tout penchant homosexuel » et estime que l’ancien maire de Pau a « fantasmé » sur lui. L’anecdote parait en effet surprenante compte tenu des propos du père de Marine Le Pen sur l’homosexualité. En 1984, il l’avait qualifiée « d’anomalie biologique et sociale ».

http://www.ladepeche.fr/article/2012/11/17/1491671-des-rumeurs-sur-l-homosexualite-de-jean-marie-le-pen-dans-une-nouvelle-biographie.html

460
Sécurité / Attention aux arnaques via les réseaux sociaux.
« le: 13 décembre 2015 à 20:31:11 »
Attention aux arnaques via les réseaux sociaux.




Bonjour à toutes et à tous.

Régulièrement ou peut voir sur Facebook des messages qui s’incrustent au fil des discutions genre :

« Je suis en fin de vie et je désire faire dont de mon patrimoine financier à quelqu’un qui serait dans le besoin. »

Par curiosité, j’ai donné suite à l’un de ces messages et la réponse ne c’est pas faite attendre. Voici le contenu du message qui m’a été envoyé par e mail :

Bonjour,

Je suis Alain Francois Forster, un officier d’origine Mexicaine

hospitalisé en Europe pour raison de santé. Je souffre d’une tumeur au

cerveau. Le résultat de certaines de mes analyses médicales faisait

état de ce que mes jours sur terre sont comptés. Malheureusement je

n’ai pas de famille qui pourras bénéficier de cet argent.

Il m’a été conseillé par le Père de mon église et un guide spirituel

de faire don et d’aider des personnes étant dans un besoin financier

pour l’élaboration des projets de leurs rêve afin que le SEIGNEUR me

pardonne mes péchés car j’ai eu à effectuer des mauvaises choses

durant mon parcourt. Vous êtes donc bénéficiaire de 185.000€ (Cent

Quatre Vingt Cinq mille Euro). je vous prie d’accepter ce don que je

vous offre du fonds du cœur .

Une grande partie de mon argent a été déposer dans une banque

Béninoise afin d’éviter le taux élevés des impôts Européens. Je vous

confirme que vous ne courrez aucun risque en acceptant cette aide

financière car tout se fera en accords avec la législation, la

procédure de transfert de ces fonds sera entamée en prenant contact

avec mon notaire Mr Henry Monnou en déplacement dans ce pays et qui

fera tout le nécessaire avec vous. Je vous prie de prendre contact

avec le Notaire à l’adresse suivante:

Notaire Henry Monnou

E-mail: cabinet-monnou-notarial@hotmail.com

Téléphone: 00229 672 281 64

Que la Paix et la miséricorde de Dieu soient avec vous.

Très sincèrement,

En premier lieu, l’indicatif m’interpelle : 0022

Je lance une petite recherche via Google et voici le résultat obtenu  après deux clics de souri:

Quel est le pays qui a 0022 comme indicatif téléphonique ?

Il n’y a pas d’indicatif 0022, cet indicatif n’existe tout simplement pas.
 Si on vous envoie un mail avec +22 ou 0022, il s’agit d’une escroquerie. Pour tromper les gens, et éviter qu’on sache où ils sont, les escrocs décalent le cinquième chiffre, qui correspond au pays en question.

Par exemple, on vous demande de contacter le 00 22 5XX XXX XXX. Il s’agit en réalité du numéro 00 225 XX XXX XXX. C’est un N° venant de la Côte d’Ivoire tout simplement…..

Si vous voulez éviter d’être pigeon, ne répondez jamais……. à ce type de N°

En savoir plus sur http://finalscape.com/?p=4195#Zh3zIGXkDLUfAbrj.99

461
L'apéro dégénère, des agents ERDF coupent l'électricité



Refoulés jeudi à l'entrée d'un bowling parce que sous l'emprise de l'alcool, des agents d'ERDF ont coupé l'électricité de l'établissement provoquant une évacuation en urgence. 

Ivres, des agents ERDF hors service, qui avaient été refoulés jeudi soir à l'entrée d'un bowling dans les Yvelines, se sont vengés en coupant l'électricité de l'établissement, provoquant l'évacuation d'une centaine de clients et un "début de panique", a-t-on appris vendredi de source policière.

"Apéro festif". Vers 20 heures 30, ils sont une vingtaine, certains arrivés dans un fourgon sérigraphié ERDF et en uniforme, bien décidés à poursuivre leur "apéro festif" entre collègues au bowling du centre commercial Pariwest, à Maurepas, à 40 kilomètres à l'ouest de Paris. A l'entrée, les fêtards alcoolisés font du grabuge, s'en prennent verbalement au vigile, qui refuse alors de laisser entrer le groupe.

"Du travail de professionnel". Piqués au vif, ils rebroussent chemin en menaçant de couper le courant. Quelques minutes plus tard, l'établissement se retrouve effectivement plongé dans le noir complet, situation "anxiogène dans le contexte actuel", qui a obligé les gérants à évacuer une centaine de personnes, dans "un début de panique". A l'extérieur, le transformateur attenant a été ouvert avec "une clé professionnelle", "du travail de professionnel".

Interpellés par la BAC. Surprise, à l'arrivée de l'équipe d'astreinte d'ERDF chargée de rebrancher l'électricité, le vigile reconnaît trois des clients éméchés qu'il a refoulés. Les trois agents ont rétabli la lumière avant d'être interpellés par la BAC. Ils seront convoqués ultérieurement pour s'expliquer devant les policiers du commissariat d'Elancourt. A l'intérieur d'un fourgon ERDF, les policiers ont retrouvé des "bouteilles vides et chips", ingrédients d'"une soirée professionnelle qui a tourné au vinaigre", commente la source policière.

http://www.europe1.fr/faits-divers/lapero-degenere-des-agents-erdf-coupent-lelectricite-2634575

462
Perquisition chez un islamophobe : 17 armes et 3 500 cartouches retrouvées




Un homme de 59 ans a été arrêté par la police suite à des propos islamophobes sur Facebook. La police a découvert 17 armes à son domicile.

La brigade criminelle de la Sûreté départementale assistée par le RAID a interpellé mardi un islamophobe à Cagnes-sur-Mer. L’homme tenant des propos inquiétants sur son Facebook, notamment des propos islamophobes, la justice a estimé que ceux-ci relevaient de l’incitation à la haine raciale.

Selon le journal Nice Matin, la perquisition a permis de découvrir 4,9 kg de poudre noire, plus de 3 500 cartouches, et dix-sept armes. Le suspect a justifié cet arsenal militaire en indiquant aux enquêteurs être un collectionneur. Il passera devant la justice en juin 2016..


http://www.islametinfo.fr/2015/12/10/perquisition-islamophobe/

463
Anonymous s’attaque à Donald Trump qui «fait le jeu de l’État islamique»



Le collectif de pirates n’a guère apprécié l’idée du candidat républicain aux élections présidentielles d’interdire les musulmans d’entrée aux États-Unis.

«Que Trump y pense à deux fois avant de parler». Le collectif de pirates Anonymous s’est trouvé une nouvelle cible. Dans une courte vidéo, les hackers ont dénoncé l’idée du candidat républicain d’interdire de territoire aux musulmans. Une idée qui fait le jeu de Daesh d’après le groupe.



«Donald Trump souhaite interdire aux musulmans l’entrée aux États-Unis. Cette politique aura un impact énorme, c’est ce que veut l’État islamique. Plus il y aura de musulmans malheureux, plus l’État islamique aura de possibilités de recrutement».



Anonymous a, par ailleurs, mis à mal le site web des tours Trump, trumptowerny.com, qui est difficilement accessible depuis quelques jours. «A mesure que les États-Unis ciblent les musulmans, et non seulement les radicaux, vous pouvez être certain que l’État islamique l’utilisera dans ses campagnes sur les réseaux sociaux», justifie le porte-parole des pirates sur la vidéo.

Outre cet interlude contre Donald Trump, Anonymous multiplie, en effet, les attaques contre Daesh depuis plusieurs semaines.

http://lepouvoirmondial.net/2015/12/12/anonymous-sattaque-a-donald-trump-qui-fait-le-jeu-de-letat-islamique/

464
Accord à la COP21 : même sur une planète morte, le commerce international devra se poursuivre sans entraves




Alors que la conférence sur le climat doit s’achever ce samedi, un nouveau brouillon d’accord a été rendu public le 10 décembre. Toute référence aux secteurs de l’aviation et du transport maritime, qui constituent presque 10 % des émissions mondiales de gaz à effet de serre, a disparu. Au même moment, l’Observatoire européen des entreprises révèle un document interne de la Commission européenne dans lequel elle promet d’éviter « toute mention explicite du commerce » dans le futur accord de Paris. En clair, les règles du commerce doivent prévaloir, même au prix de la planète.


Pas question de toucher au commerce même si la planète se réchauffe à grande vitesse. C’est ce que prévoit l’accord discuté entre les pays du monde entier au Bourget, au sein de la conférence sur le climat. Le commerce international doit continuer, même au prix de l’humanité. Plusieurs nouvelles preuves viennent d’être apportées le 10 décembre, lors de la publication d’un nouveau texte de négociation. Les ministres des 195 États sont en effet sur le point d’exempter les secteurs de l’aviation civile et du transport maritime de tout objectif de réduction d’émissions de gaz à effet de serre. Soit l’équivalent des émissions de l’Allemagne (5 % des émissions mondiales) et de la Corée du Sud (3 %) ! Ennuyeux, alors que ces deux secteurs pourraient voir leurs émissions augmenter de 250 % d’ici à 2050. Et que François Hollande souhaitait « un accord universel », qui concerne l’ensemble des pays et des émissions de gaz à effet de serre (GES).

« Pas touche » à la globalisation des échanges et des déplacements

Ces deux secteurs n’ont jamais été couverts par des objectifs nationaux de réduction d’émission établis dans le cadre des négociations internationales. Motif ? Il est impossible d’attribuer à un pays en particulier des émissions de GES qui sont par définition internationales. Cela fait donc plusieurs années que des ONG réclament que des objectifs spécifiques soient assignés à ces deux secteurs. A force de conviction, elles avaient obtenu qu’un paragraphe engageant les États à « limiter ou réduire les émissions de gaz à effet de serre provenant des combustibles utilisés dans les transports aériens et maritimes internationaux » soit ajouté. Charge à l’Organisation de l’aviation civile internationale et l’Organisation maritime internationale d’en préciser les modalités.

Voici ci-dessous l’ancienne version du texte concernant les émissions provenant des transports internationaux [1] :
 


L’engagement était limité. En plus d’être peu contraignant, il ne fixait aucun objectif précis et renvoyait les discussions dans d’autres instances internationales. Mais c’était sans doute encore trop pour certains États. Trop pour des pays comme la Chine et les États-Unis qui s’inquiètent d’une extension du marché européen du carbone – par ailleurs défaillant – à l’aviation. Trop également pour ceux qui, places fortes du commerce international comme Singapour, ne veulent pas voir leur poule aux œufs d’or encadrée par de nouvelles réglementations climatiques. Sous couvert de la simplification du texte opérée par Laurent Fabius, président de la négociation, ils ont donc préféré faire supprimer le paragraphe. Au sein de la COP21, c’est « pas touche » à la globalisation des échanges et des déplacements.

Préserver les sacro-saintes règles de l’OMC

Une autre victime est à déplorer. Le texte de négociation comprenait jusqu’ici une option exigeant des pays riches qu’ils fournissent des ressources pour que les droits de propriété intellectuelle (DPI), comme les brevets par exemple, ne constituent pas une entrave à l’accès aux technologies vertes. Objectif ? Que les pays qui en ont besoin puissent disposer des technologies et savoirs-faire les plus écologiques possibles, sans avoir à payer les très coûteux droits de propriété intellectuelle qui accompagnent désormais l’ensemble des innovations technologiques, qu’elles soient utiles et appropriées, ou pas. Cette exigence, portée de longue date par de nombreuses ONG et associations, ainsi que par des pays du Sud, n’a donc pas été maintenue par des États trop soucieux de préserver les sacro-saintes règles édictées dans le cadre de l’Organisation mondiale du commerce et des traités bilatéraux.

Voici ci-dessous l’ancienne version du texte concernant les droits de propriété intellectuelle [2] :
 


La lutte contre le changement climatique ne doit pas entraver le commerce

Ce n’est pas une surprise. Un document interne de la Commission européenne vient d’être mis à jour par l’ONG bruxelloise Corporate Europe Observatory. Il montre que la priorité est au commerce, et non au climat, puisque la Commission s’oppose à tout projet d’accord qui s’écarterait de l’orthodoxie libre-échangiste. Elle promet en particulier d’éviter « toute mention explicite du commerce » dans l’accord, de même que toute mention des questions de propriété intellectuelle. L’Union européenne a donc eu gain de cause.



Ci-dessus un extrait du document fuité, à retrouver en intégralité ici.

Cette tendance n’est malheureusement pas nouvelle. Le texte qui fonde les négociations sur le réchauffement climatique, la Convention-cadre sur le changement climatique de l’ONU établie en 1992 à Rio de Janeiro, sacralise la libéralisation du commerce et de l’investissement. Il n’est pas question que « les mesures prises pour lutter contre les changements climatiques [...] constituent un moyen d’imposer des discriminations arbitraires ou injustifiables sur le plan du commerce international, ou des entraves déguisées à ce commerce », exprime clairement son article 3.5.

L’Union européenne et les États-membres de l’ONU ont clairement établi leurs priorités : les règles du commerce doivent prévaloir, même au prix de la planète. Comme le montrent les résultats des vingt-cinq ans de négociations passées, une telle approche atteint ses limites. Mais elle est toujours à l’œuvre au sein de la COP21. Jusqu’à ce qu’il ne soit trop tard ?

Maxime Combes





Photos : une trentaine de militants ont effectué une action ‪#‎TradeClimate21‬ le 10 décembre 2015 devant les locaux du MEDEF, « prééminent lobby français anti-climat qui soutient la libéralisation du commerce du gaz de schiste, notamment via les accords de libre-échange transatlantiques ». Source

http://www.bastamag.net/COP21-comment-le-commerce-international-a-pris-le-pas-sur-l-urgence-climatique

465
Me Dangléhant sur le coup d'état sécuritaire et judiciaire du gouvernement