Voir les contributions

Cette section vous permet de consulter les contributions (messages, sujets et fichiers joints) d'un utilisateur. Vous ne pourrez voir que les contributions des zones auxquelles vous avez accès.


Messages - mike

526
11 Vous comptez sur le complexe industriel pharmaceutique pour la gestion de votre santé mentale. L’utilisation de médicaments psychotropes augmente rapidement dans notre société car les gens ont été convaincus que les états mentaux et émotionnels pouvaient être traités comme des maladies , alors que la vérité au sujet de la santé mentale naturelle a été obscurcie par les médias sociaux et un établissement médical à but lucratif. Si vous prenez des médicaments psychotropes, alors vous êtes dans l’une des formes les plus puissantes de contrôle de l’esprit qui existe. Une partie de ce contrôle est de vous convaincre que vous n’avez aucune autorité sur votre esprit.C’est peut-être le plus terrible mensonge de la matrice, et en acceptant de prendre ces médicaments psychotropes vous vous conformez à la pire forme d’esclavage.Vous inhibez vos réponses mentales et émotionnelles naturelles au stress de la vie qui sont les signaux qui vous informent que vous avez besoin de changer votre comportement et vos habitudes.
12 Vous n’avez pas encore cessé de regarder votre programme d’informations locales et nationales. Les médias d’informations au grand public sont un outil de contrôle et de manipulation, et en continuant à soutenir leurs idées et leurs visions du monde en leur donnant votre attention, vous êtes l’esclave de cette forme de programmation mentale. Même les informations locales sont scriptées au niveau national par des agents d’entreprises chargés de façonner nos opinions sur les événements.
13 Vous vous inquiétez plus des sports télévisés ou d’autres distractions stupides que de la qualité de votre environnement naturel.  L’Deepwater Horizon , Alberta Tar Sands , la hausse de fracturation , le sacrifice de l’Amazonie , etFukushima sont tous des événements qui ont un impact sur la vie et auront de graves répercussions sur l’avenir de la planète. Si vous êtes indifférent à tout cela et que vous préférez regarder du sport ou vous distraire, c’est le signe que votre auto-préservation a été volée et remplacée par une tendance impulsive à la trivialité et à l’évasion.
14 Vous êtes sceptique sur tout ce qui n’a pas été «prouvé» ou validé par la science moderne. L’essence même de la science est l’enquête dans l’inconnu, ce qui implique que tant que la science ne peut pas saisir quelque chose, c’est inexplicable. En discréditant ou en ridiculisant les expériences que d’autres personnes font, et quiéchappent à la compréhension scientifique , comme les expériences de mort imminente, l’acupuncture , ou les effets de changement de vie de l’Ayahuasca , alors vous réduisez servilement votre compréhension du monde à un nombre restreint de possibilités.La matrice est rendue possible grâce aux efforts des gens qui ne veulent pas se faire leur propre opinion.
15 Vous n’avez jamais interrogé la version popularisée de l’histoire ancienne et les origines de notre civilisation. Il y a beaucoup de questions sans réponses sur les origines de la race humaine qui pointent vers une autre version de l’histoire humaine que celle qu’on nous enseigne à l’école. Lire 2o questions d’histoire, ils refusent de répondre à l’école pour découvrir quelques-unes des nombreuses façons dont notre histoire a été détournée. Ne jamais remettre en question ce que nous avons dit à propos de notre origine, signifie que nous approuvons la plupart des systèmes de croyances imposés et points de vue étroits favorisés par la matrice.
16 Vous n’avez pas encore réalisé que vous êtes un être spirituel qui vit une expérience humaine.

Si ces 16 signes que vous êtes un esclave de la Matrice vous interpellent laissez un commentaire ci-dessous.
- See more at: http://www.espritsciencemetaphysiques.com/16-signes-etes-esclave-matrice.html#sthash.mDQlSDAY.dpuf

527
16 signes que vous êtes un esclave de la Matrice.

16 signes que vous êtes un esclave de la Matrice.

Le monde d’aujourd’hui est un endroit étrange. Nous sommes inondés de signes et de signaux depuis la naissance, qui encouragent chacun de nous à prendre un chemin en particulier, en nous mettant des œillères sur le chemin pour nous décourager à chercher des solutions de rechange pour palier à ce que le troupeau est en train de faire ou penser. La vie est si complexe que si nous y prêtons attention, nous nous rendons compte qu’il y a un nombre infini de possibilités à ce que l’expérience humaine pourrait être. Nous voyons que le monde est en feu parce que des individus se demandent pourquoi les choses sont comme elles sont, à défaut de constater que leur état d’esprit ou leur comportement a besoin de s’ajuster sur des modèles d’existence plus intelligents, plus sensés et plus durables.

Les 16 signes que vous êtes un esclave de la matrice sont uniquement destinés à être une approche d’observation pour vous aider à identifier les aspects de votre vie où vous pourriez manquer une occasion de vous libérer de la conception autodestructrice de quelqu’un d’autre pour votre vie.



1 Vous payez des impôts pour des gens que vous aimeriez voir en prison. C’est peut-être ce qui indique le plus que nous sommes esclaves de lamatrice . La notion traditionnelle de l’esclavage évoque des images de gens enchaînés que l’on oblige à travailler dans les plantations pour les riches propriétaires. La version moderne de cette imposition est forcée, nos revenus sont automatiquement prélevés avant que l’on voit l’argent, avant que l’on ait pu dire si l’on approuvait ou non la façon dont on utilise notre argent.
2 Vous allez chez le médecin, mais vous êtes toujours malade. Les soins médicaux modernes, pour l’ensemble de leurs progrès scientifiques, sont malheureusement devenus les soins des malades , on nous informe rarement qu’il faut avoir une bonne alimentation, il y a des répercussions sur notre santé mentale et physique. Et pourtant on nous conseille régulièrement de consommer des médicaments coûteux, permettant ainsi à l’industrie pharmaceutique de faire toujours plus de profits.

3 Vous avez choisi le parti démocrate ou républicain et vous en discutez avec vos amis, votre famille et vos collègues de travail. Notre société ressemble à la stratégie de contrôle « diviser pour mieux régner ». Les deux principaux partis sont corrompus, et les candidats indépendants ne sont même pas autorisés. En croyant en l’un de ces partis et  en utilisant votre propre énergie  à argumenter avec d’autres gens vous renvoyez votre âme à la matrice , et vous faites votre possible en veillant à ce que «nous le peuple» nous ne soyons jamais unis contre la corruption.
4 Vous faites un travail éprouvant que vous détestez pour gagner de l’argent. Le travail est important pour payer les factures, cependant, beaucoup de gens perdent les meilleures années de leur vie à faire des choses qu’ils détestent, juste pour de l’argent. Aujourd’hui la vérité, c’est que nous n’avons pas d’argent, nous avons l’inflation des monnaies qui est une propriété privée et manipulée. Comme il faut toujours se débrouiller par soi-même dans ce monde, il vaut mieux donner de la valeur à votre temps en faisant quelque chose que vous appréciez ou en travaillant avec des gens que vous ne méprisez pas. Vous pouvez facilement vivre avec moins d’argent, il faut simplement être prêt à aller à l’encontre de la société.
5 Vous êtes prêt à vous couvrir de dettes pour financer un bien et avoir un certain mode de vie.  Chaque fois que vous insérez carte de crédit elle crée des chiffres sur les bilans des banques, qui sont les plus impliqués dans le pillage financier du monde d’aujourd’hui. Ces chiffres sont ensuite multipliés par voie électronique par le système de réserve fractionnaire en place, ce qui augmente de façon exponentielle la puissance de ces institutions. Le fait de participer à cela, d’accepter de payer avec ce faux argent, simplement pour assurer un certain mode de vie, indique fortement que vous êtes lié à l’un des principaux fondements de la matrice : le consumérisme.
6 Vous parlez avec des personnes réelles des événements sur les émissions de télévision en cours. La télévision est l’outil le plus puissant pour contrôler notre esprit , et la «programmation» qui est disponible, bien qu’elle soit cool, amusante, ou divertissante, elle vise à renforcer certains comportements parmi les masses . Les principales caractéristiques de la télévision moderne sont : la dramatisation de l’importance de l’ego, la banalisation de la sexualité sur tout,la glorification de la violence, et l’enseignement de la soumission à l’autorité.
7 Vous n’avez rien à cacher à la surveillance totale. Si ça ne vous dérange pas que quelqu’un vous surveille, écoute vos conversations, et suive tous vos mouvements, alors, vous êtes un bon esclave de la matrice . La surveillance invisible est une forme insidieuse de contrôle de la pensée, et en utilisant la logique de «Je n’ai rien à cacher, donc ça ne me dérange pas d’être surveillé »,vous admettez que vous avez un maître et que vous n’êtes pas souverain de votre corps et de votre esprit.
8 Vous pensez que le monde serait plus sûr si les gouvernements avaient des armes. C’est un monde violent, et les criminels se livrent à la criminalité contre les honnêtes gens à tous les niveaux de la société, y compris au sein du gouvernement. Bien sûr, dans un monde parfait, les armes ne seraient pas nécessaires, mais malheureusement notre monde est loin d’être parfait, et les armes à feu sont une forme très efficace de protection contre les criminels. La volonté de renoncer à votredroit à l’auto-défense est un signe que vous avez relégué vos responsabilités personnelles à quelqu’un d’autre. Avoir des citoyens qui renoncent à leurs responsabilités personnelles est l’un des aspects les plus importants de leur contrôle. Bienvenue dans la matrice.
9 Vous buvez sciemment de l’eau fluorée. De tous les débats de la santé qui ont lieu aujourd’hui, le thème de l’eau fluorée est le plus facile à comprendre, car c’est un sous-produit toxique d’un processus industriel. L’eau est fluorée pour soit disant aider à la santé dentaire, ce qui est discutable en soi, mais si tel était le cas, alors la fluoration de l’eau publique involontaire est un médicament sans votre consentement … une forme d’esclavage. Savoir cela et continuer à boire de l’eau fluorée est un signe que vous êtes content de votre esclavage dans la matrice.
10 Vous consommez sciemment des poisons toxiques comme le MSG et l’aspartame. Ces deux produits sont très connus pour être toxiques pour le corps humain. Savoir cela et continuer à vous empoisonner avec les aliments chimiques transformés est un signe que la matrice a réussi à donner moins de valeur à votre santé .


- See more at: http://www.espritsciencemetaphysiques.com/16-signes-etes-esclave-matrice.html#sthash.mDQlSDAY.dpuf

528
autres / Les organisations juives contre le Front National
« le: 09 décembre 2015 à 20:35:28 »
Les organisations juives contre le Front National

CRIF, Congrès Juif Mondial, LICRA, Grand Rabbin de France, Fondation de la Shoah,… Toutes les organisations communautaires juives sont sur le pont pour tenter de s’opposer au vote des Français.


[Communiqué] Nous appelons à faire barrage au Front national ! #Regionales2015 #NonAuFN #FN #FrontNational pic.twitter.com/zXaRJDuH0m

— CRIF (@Le_CRIF) 7 Décembre 2015


FN : une duperie politique, par Valérie Igounet et Stéphane Wahnich – Étude du Crif n° 39 : https://t.co/bt37EkJvNh pic.twitter.com/QPQ7JjZ6Kd — Fondation Shoah (@Fondation_Shoah) 7 Décembre 2015


Régionales: Le Grand Rabbin de France à rejeter « ceux qui prônent l’exclusion » https://t.co/X000cEybzt via @BFAuchet https://t.co/XpMBDxHMsg

— Haïm Korsia (@HaimKorsia) 7 Décembre 2015


“Do not let the Republic give way in the face of threats!” French #Jews urge unity against @FN_officiel https://t.co/lFGMcSEVy8 @Le_CRIF — WJC (@WorldJewishCong) 7 Décembre 2015


Faites barrage au FN en allant massivement voter dimanche 6 et 13 décembre. #PasDansMaRégion #Regionales2015 pic.twitter.com/2hVt6dz0g6

— LICRA (@_LICRA_) 2 Décembre 2015

Un compte à suivre : @N0N_au_FN collectif ch’tis-picards contre le FN. #pasdansmaregion — LICRA (@_LICRA_) 7 Décembre 2015

La Licra-Picardie appelle à faire barrage au Front National et voter Xavier Bertrand au 2 tour#lesrépublicains.

— Licra Picardie (@LicraPicardie) 6 Décembre 2015


Chacun doit choisir son camp. Pas entre droite et gauche mais entre démocrates attachés aux valeurs de la France et extrême droite — Alain Jakubowicz (@JakubowiczA) 6 Décembre 2015


Meeting jeudi à #Strasbourg ! #SaveTheDate #pasdansmaregion #stopFN #Regionales2015 pic.twitter.com/84EapRKJC2

— Jeunes de la Licra (@licrajeunes) 7 Décembre 2015


Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

http://www.medias-presse.info/les-organisations-juives-contre-le-front-national/45203

529
L’Assemblée nationale refuse d’enquêter sur la participation de la France au financement de l’Etat islamique



L’Assemblée nationale refuse d’enquêter sur la participation de la France au financement de l’Etat islamique, 4.4 sur 5 basé sur 7 votes

http://www.ndf.fr/nos-breves/09-12-2015/lassemblee-nationale-refuse-denqueter-sur-la-participation-de-la-france-au-financement-de-letat-islamique#.Vmhon6RIiUk


530
Le 3e kamikaze du Bataclan identifié : Foued Mohamed-Aggad, 23 ans



Le troisième kamikaze du Bataclan a été identifié. Originaire de Strasbourg, Foued Mohamed-Aggad était parti en Syrie fin 2013.

Un Strasbourgeois de 23 ans a été identifié comme étant le troisième kamikaze du Bataclan, où 90 personnes sont mortes lors des attentats du 13 novembre.

Selon une source du dossier, confirmant les informations du Parisien, il s'agit de Foued Mohamed-Aggad, 23 ans qui a vécu dans le quartier de la Meinau à Strasbourg. Il faisait partie d'un groupe de jeunes partis en Syrie fin 2013. Avec Samy Amimour, 28 ans, originaire de Seine-Saint-Denis et Omar Ismaël Mostefaï, un Français de 29 ans né dans l'Essonne, il complète le trio de kamikazes qui a attaqué les spectateurs du Bataclan.

Le 3e kamikaze du Bataclan identifié : Foued Mohamed-Aggad, 23 ans

 Attentats à Paris  -  13h47 

Le troisième kamikaze du Bataclan a été identifié. Originaire de Strasbourg, Foued Mohamed-Aggad était parti en Syrie fin 2013.

Un Strasbourgeois de 23 ans a été identifié comme étant le troisième kamikaze du Bataclan, où 90 personnes sont mortes lors des attentats du 13 novembre.

Selon une source du dossier, confirmant les informations du Parisien, il s'agit de Foued Mohamed-Aggad, 23 ans qui a vécu dans le quartier de la Meinau à Strasbourg. Il faisait partie d'un groupe de jeunes partis en Syrie fin 2013. Avec Samy Amimour, 28 ans, originaire de Seine-Saint-Denis et Omar Ismaël Mostefaï, un Français de 29 ans né dans l'Essonne, il complète le trio de kamikazes qui a attaqué les spectateurs du Bataclan.



Plusieurs jeunes du quartier de la Meinau

C'est la famille de ce jeune djihadiste qui aurait mis les policiers sur la piste. Ces derniers ont ainsi pu établir son identité à la fin de la semaine dernière grâce à la comparaison de son ADN avec ceux de certains membres de sa famille.

Son frère aîné, Karim, 25 ans, est actuellement emprisonné après son passage en Syrie entre les mois de décembre 2013 et mars 2014.

Les deux frères sont issus d'une fratrie de quatre enfant. La famille est originaire de Wissembourg, petite commune du Bas-Rhin, proche de Strasbourg, soulignent les Dernières nouvelles d'Alsace. Ils avaient rejoint la zone de combat syrienne à la fin de l'année 2013, en compagnie d'autres jeunes, venus du quartier sensible de la Meinau, à Strasbourg.

Le recruteur : Mourad le Français

Ils ont été recrutés par Mourad Farès, qui a été, via les réseaux sociaux, un des principaux rabatteurs de djihadistes français, notamment ceux partis de Lunel (Hérault). Certains avaient rencontré celui qu'on appelle aussi Abou Hassan ou Mourad al-Faransi (Mourad le Français) à trois reprises avant de partir, à Strasbourg, Paris et Lyon. Ce dernier a été arrêté par les Turcs après avoir fui la Syrie et remis aux autorités françaises en septembre 2014.

Parti le 17 décembre 2013 depuis Francfort par avion jusqu'à Antalya, en Turquie, le groupe de jeunes Strasbourgeois s'était ensuite rendu en Syrie, où deux d'entre eux, les frères Mourad et Yassine Boudjellal, ont été tués.

Il « donnait régulièrement des nouvelles »

Les autres sont rentrés en France où ils ont été interpellés en mai 2014. Sept Strasbourgeois, âgés de 23 à 26 ans, ont ainsi été arrêtés à la Meinau et le parquet a demandé en octobre leur renvoi en correctionnelle pour association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste.

Selon leurs déclarations aux enquêteurs, le voyage en Syrie avait un but humanitaire mais ils sont tombés de haut face aux horreurs. Un argument qui n'a jamais convaincu puisqu'ils étaient partis par petits groupes dans un souci de discrétion, et que des photos de certains posant avec armes et treillis et des textes menaçants envers la France avaient été retrouvés dans leurs ordinateurs.

« J'aurais préféré qu'il meurt là-bas », dit son père

A leur  retour en France, Foued Mohamed-Aggad serait alors resté seul en Syrie. Selon sa mère, d'originaire marocaine cité par le Parisien, il donnait « régulièrement de ses nouvelles ».

Son père, Saïd Mohamed-Aggad, installé à Bischheim, tout près de Strasbourg, dit pour sa part qu'il n'avait plus beaucoup de lien avec son fils cadet : « Chaque fois, je m'attendais à ce que l'on m'annonce sa mort, dans un bombardement, ou pour une autre raison, a-t-il confié à nos confrères du Parisien. J'aurais préféré qu'il meurt là-bas, plutôt qu'ici ». Dans un sanglot, il avoue même qu'il aurait préféré « le tuer » avant plutôt que de le laisser « commettre une chose comme ça ».

http://www.ouest-france.fr/attentats-paris/attentats-paris-le-3e-kamikaze-du-bataclan-aurait-ete-identifie-3902433

531
Le Conseil d’Etat sondé sur des centres de rétention pour les personnes fichées « S »



Le gouvernement continue d’explorer de nouvelles voies pour développer l’arsenal sécuritaire à sa disposition. Parallèlement à la consultation du conseil d’Etat sur son projet de réforme constitutionnelle, le gouvernement de Manuel Valls sollicite l’avis de la haute juridiction sur certaines des mesures complémentaires destinées à renforcer les moyens de la police dans la lutte antiterroriste.

De façon explicite, le ministère de l’intérieur demande ainsi au Conseil d’Etat si la loi peut permettre l’internement administratif des personnes qui font l’objet d’une fiche « S » (pour prévenir des menaces à la sécurité publique ou à la sûreté de l’Etat), mais qui n’ont jamais été condamnées. Place Beauvau, on assure pourtant ne pas être à l’origine de cette proposition « formulée par un membre de l’opposition dans la foulée des attentats ».

François Hollande, dans son discours au Congrès le lundi 16 novembre, avait indiqué que dans « un esprit d’unité nationale » le gouvernement saisirait le conseil d’Etat pour vérifier la conformité de propositions venues d’autres horizons. « Cet avis sera rendu public et j’en tirerai toutes les conséquences », avait affirmé le président de la République.

« La loi peut-elle autoriser une privation de liberté des intéressés à titre préventif et prévoir leur rétention dans des centres prévus à cet effet ? », interroge ainsi le texte révélé par le site Lundi Matin, qui confirme les informations publiées samedi par Le Monde (« A Beauvau, certains voudraient interner les fichés S »). Une telle mesure irait ainsi plus loin que le camp des Etats-Unis à Guantanamo, qui ne concerne pas les citoyens américains.

20 000 fiches « S »

Pour justifier une telle demande, le texte explique qu’il s’agit « d’accroître la surveillance d’individus connus des services de police pour leur radicalisation et présentant des indices de dangerosité, en particulier les personnes faisant l’objet d’une fiche S ». Quelque 20 000 personnes font en France l’objet d’une fiche S, dont 10 500 pour des raisons liées à une radicalisation islamiste.

Au cas où le Conseil d’Etat rechignerait à valider une telle demande, le ministère de l’intérieur propose deux autres pistes de privation de liberté extrajudiciaire. Placer sous rétention administrative des personnes ayant déjà été condamnées à un emprisonnement pour des faits de terrorisme mais qui ont purgé leur peine.

Ou à défaut, prévoir la possibilité de placer ces personnes sous surveillance avec un bracelet électronique ou de les assigner à résidence.

http://www.lemonde.fr/societe/article/2015/12/09/le-gouvernement-envisage-des-centres-de-retention-pour-les-personnes-fichees-s_4827979_3224.html

532
La princesse Lala Salma épouse de Mohamed VI refuse de porter le voile au Qatar: Message fort adressé aux intégristes http://t.co/QfyKUWBOaW



http://www.scoopnest.com/fr/user/AlexDeCorato/561605026939142144#22OvJ2VITPeyVASz.01

533
Fisc et délation : la gauche réhabilite et encourage des méthodes aux relents Pétainistes


En arriver à réhabiliter des méthodes ignobles utilisées sous le régime de Vichy uniquement pour recycler une vieille Lune socialiste une veille d’élections difficiles, c’est clairement indigne de tout responsable politique digne de ce nom.


La gauche est en train de faire à la France un bond en arrière de près de 75 ans, en envisageant de remettre au goût du jour des méthodes utilisées durant les pires heures de son histoire…


Aujourd’hui on rémunère la délation et demain ça sera quoi ? On encouragera la ségrégation ? On réhabilitera la déportation ? On imposera l’étoile jaune/rose ? On justifiera la torture, même si cela semble déjà être le cas puisque la France a annoncé son intention de ne plus respecter les Droits de l’Homme ? On pratiquera comme Daesh la décapitation uniquement par idéologie ?



En fait je trouve l’initiative tellement dégueulasse que je n’ai pas de mots assez forts pour la qualifier telle qu’elle devrait l’être… Ceci dit je ne suis guère surpris que la gauche puisse avoir une telle idée, surtout quand on sait quel rôle elle a historiquement joué dans la collaboration et l’établissement du régime de Vichy…


A croire qu’elle n’a jamais fait sa propre autocritique concernant les erreurs qui ont été les siennes en d’autres temps… Nul doute que le Maréchal Pétain apprécierait de voir que ceux qui n’ont eu de cesse d’en faire un exemple d’abominations autant de fois qu’ils en ont pu, sont aujourd’hui exactement les mêmes qui guidés par leur idéologie, seraient prêt à réhabiliter ses méthodes…



De telles dérives du pouvoir me laissent penser que la gauche profite de l’Etat d’Urgence pour progressivement réinstaurer un nouveau régime de Vichy.



Une odieuse initiative qui pue également furieusement la manœuvre de diversion… En effet, souvenez-vous de qui a été le plus gros fraudeur au fisc qu’aient jamais connu les français… Jérôme Cahuzac… Et je vous laisse vous rappeler à quel Gouvernement et à quelle majorité il appartenait… Sans oublier l’inégalable phobique administratif, Jérôme Thévenoud, qui à ce jour est encore dans les sphères du pouvoir après avoir pourtant adressé un copieux doigt d’honneur à 65 millions de français… Et je vous laisse, pour lui aussi, vous rappeler à quel Gouvernement et à quelle majorité il appartient…


Après avoir fait de la France un enfer fiscal et donc avoir indirectement incité à la fraude, la gauche cherche aujourd’hui à se présenter comme un pilier dans la lutte contre la fraude fiscale. Le pompier pyromane ! Un peu comme cet ex-élu FN qui mettait le feu à des voitures pour faire croire à une hausse de l’insécurité… Là les mécanismes sont exactement les mêmes, à ce petit détail près qu’ils puent le Pétainisme… Mais est-ce vraiment une surprise venant de la gauche ? Pas pour moi…

Autre « petit détail de l’histoire »,


On apprend le vendredi qu’un texte de loi est passé pour éviter à Mediapart une condamnation pour fraude fiscale et le lendemain on apprend que la majorité souhaite activer des mécanismes recyclés des pires heures du région de Vichy pour lutter contre la fraude fiscale…



Du début à la fin : écoeurant… Mais tellement de gauche en fait…


Cette gauche donne des nausées matin, midi et soir. L’amnistie fiscale pour Mediapart a été une goutte de plus dans cet océan d’immondices. Un journal toujours prompt à dénoncer la fraude fiscale des grandes entreprises et à soulever l’étendard de l’indépendance journalistique. Jamais aucun quinquennat n’aura été plus placé sous le signe du deux poids deux mesures, du mensonge permanent, des arrangements entre amis. La gauche a abîmé.la république comme jamais.


Source net





https://voixdupeuple.wordpress.com/2015/12/08/fisc-et-delation-la-gauche-rehabilite-et-encourage-des-methodes-aux-relents-petainistes/

534


Prophétie : Vanga la mystique aveugle avait prédit la naissance d’ISIS… et a dit qu’une armée de musulmans extrémistes envahiront l’Europe en 2016 !!!


Une mystique aveugle qui avait prédit le 11 septembre, le tsunami de 2004 et la catastrophe de Fukushima Daïchi ainsi que la naissance de l’état islamique a aussi fait des prédictions qui touchent à 2016 et au-delà…

La prophète Bulgare Baba Vanga, qui est morte en 1996 à l’âge de 85 ans, était connue du nom de « Nostradamus des Balkans », sans aucun doute grâce aux succès de ses prévisions qui dépassent les 85% d’exactitude. Elle a longtemps été révérée en Russie et en Europe et est perçue en tant que Sainte surnaturelle.

Des centaines de prédictions ont été faites durant les 50 années de carrière et de clairvoyance de Vanga, un grand nombre d’entre elles font allusion à des changements climatiques liés à des désastres.

Elle a prévenu bien longtemps à l’avance que les pôles terrestres allaient fondre et que le niveau des eaux allait monter dans les années 50, des décennies avant que les climatologues ne s’alarment quant au réchauffement de la planète.

Ses partisans croient qu’une de ses prophéties est la représentation symbolique d’une « gigantesque vague » qui déferlera sur nous sur « la grande côte, où des milliers de gens et plusieurs villes disparaîtront sous les flots » en référence au tsunami de 2004 qui a fait plusieurs centaines de milliers de victimes au bord du Pacifique.

Ses prophéties nous préviennent d’une invasion de l’Europe par des musulmans extrémistes en 2016, un conflit qu’elle a prédit. Selon elle, tout a commencé par un mouvement d’éveil au début du millénaire par les peuples sémites en 2010, ou plutôt le « printemps Arabe ». Elle a aussi prédit le fait que les terroristes utiliseront des armes chimiques et bactériologiques contre les Européens. Et que leur califat Européen sera accomplit en l’an 2043 du calendrier grégorien, et Rome sera son épicentre.

Selon Vanga, l’Europe que nous connaissons cessera d’exister à la fin de l’année qui suivra une élimination systématique de ses populations entières, laissant ainsi des continents « vides », un « désert au delà des frontières qui aura supprimé toute vie sur Terre. »

Tout cela a l’air réellement dramatique, mais songez à tous les développements de ces derniers années, et que nous avons constatés. L’Etat Islamique n’a jamais été aussi proche du bastion Européen que depuis la prise de Sirte, une ville clef Libyenne en Méditerranéenne, et aussi le lieu de naissance de Kadhafi.

Sirte est désormais aux mains des colonies affiliées à l’état islamique et qui appliquent la loi de la Charia.

Le nouveau régime a été cimenté dans l’esprit des populations en exécutant un grand nombre de dissidents, où les malheureux candidats ont rencontré une fin terrible.

Et ISIS continu de gagner du terrain en Syrie, malgré les campagnes aériennes de bombardements massifs par les forces alliées suite aux attaques à Paris.

Les dévots s’attendent à une forme d’apocalypse dans les mois à venir, à croire que les prophéties de Vanga sont devenues une réalité, et tout cela sous leurs yeux.

535
Appel à la dissidence et à la rébellion !

Ne soutenez pas votre État Terroriste !

Ne Votez plus !

Ne déclarez plus et ne payez plus vos impôts !

En faisant cela vous financez votre propre mort !!!



Vous êtes seuls responsables de votre mort prochaine !!!

Au sommet du G20, qui s’est tenu du 14 au 16 novembre en Turquie, le président russe a souligné que la Russie avait présenté des exemples de financement des terroristes par des personnes physiques venant de 40 pays, y compris des pays-membres du G20.





Irak : les enfants soldats de Daech !

Irak : les enfants soldats de Daech – L’Effet Papillon. Des écoles du djihad ont été ouvertes dans les grandes villes tenues par Daech en Syrie et en Irak. L’Etat Islamique y entraîne des enfants à devenir de futurs combattants…



Ces apprentis soldats sont appelés « les lionceaux du Califat ». Parmi eux, des enfants emmenés par leurs parents, dont de nombreux Français, mais aussi des membres de minorités religieuses, kidnappés et radicalisés de force.

Plusieurs vidéos de propagande ont été diffusées, mais jusqu’à aujourd’hui aucun enfant passé par ces centres d’entraînement n’avait été interviewé à la télévision.

Rares sont ceux qui échappent à leurs bourreaux. Mais il y en a, et PAPILLON les a rencontrés. Plusieurs d’entre eux racontent leur calvaire et comment ils ont été entraînés sous la contrainte.

Parmi eux, Fahrad, 14 ans, et Sehrad, 10 ans, deux frères dont le retour à la vie est dur.

Reportage de L’Effet Papillon





Trafiquant de l’Etat Islamique : « Nous utiliserons la crise des réfugiés pour infiltrer l’Occident » « plus de 4000 combattants de l’EI avaient déjà infiltré l’Europe en se cachant parmi des réfugiés innocents »


Tandis que les dizaines de milliers de migrants marchent vers la Hongie, dont la plupart sont des réfugiés syriens qui cherchent un passage vers l’Allemagne, il est temps que l’Occident reconnaisse ce changement des populations musulmanes pour ce qu’il est, a dit un activiste américain qui a mis en garde contre une « cinquième colonne » depuis des années.

L’auteur Robert Spencer a écrit le 4 septembre pour Front Page Magazine, « ce n’est désormais plus une ‘crise de réfugiés’. C’est la hijra. »

La Hijra est la doctrine islamique de migration, qui est une forme de djihad dissimulé

.« Émigrer au nom de la propagation de la doctrine du prophète pour la cause d’Allah, c’est à dire, se déplacer vers une nouvelle terre en vue d’apporter l’islam là-bas, est considéré dans l’islam comme un acte hautement émérite, » a écrit Spencer, tout en citant le texte coranique suivant:

100. Et quiconque émigre dans le sentier d’Allah trouvera sur terre maints refuges et abondance. Et quiconque sort de sa maison, émigrant vers Allah et Son messager, et que la mort atteint, sa récompense incombe à Allah. Et Allah est Pardonneur et Miséricordieux. » (Sourate 4:100)

Et désormais, regardez ce qui arrive à l’Europe et à l’Amérique avec cette invasion massive qui prend de plus en plus d’ampleur chaque jour qui passe.

La preuve de cette invasion est venue en février dernier quand un agent de l’Etat Islamique a confirmé ce que plusieurs personnes soupçonnaient déjà, l’état islamique utilise la crise des réfugiés pour former une cinquième colonne de combattants musulmans au sein des nations occidentales.

Le djihadiste syrien a déclaré que plus de 4000 combattants de l’EI avaient déjà infiltré l’Europe en se cachant parmi des réfugiés innocents, a rapporté l’Express, un journal Britannique.

[…]Le trafiquant de l’EI, dans sa trentaine avec une barbe noire bien entretenue, a révélé à BuzzFeed que les opérations clandestines avaient été un « succès sans précédent » jusqu’à présent.

« Attendez et vous verrez, » dit-il en souriant. « C’est notre rêve que d’introduire un califat pas uniquement en Syrie mais dans le monde tout entier et nous atteindrons ce but, au nom d’Allah. »« Ils viennent chez vous parmi les réfugiés, » a t-il expliqué. « D’autres viennent en Europe pour accomplir ce dessein. »

http://stopmensonges.com/appel-a-la-dissidence-et-a-la-rebellion-ne-soutenez-pas-votre-etat-terroriste-ne-votez-plus-ne-declarez-plus-et-ne-payez-plus-vos-impots-en-faisant-cela-vous-financez-votre-propre-mort/

536
Santé / Notre système de santé est-il malade ?
« le: 09 décembre 2015 à 16:39:54 »
Notre système de santé est-il malade ?

Les médicaments en général, les génériques en particulier, les médecins prescripteurs démarchés par les laboratoires pharmaceutiques, les erreurs de prescriptions…
la confiance du patient est la règle, mais au regard des trop nombreux scandales du monde médical, on est en droit de se demander si notre système de santé n’est pas malade ?



Notre système de santé est-il malade ?

 

 
La question est légitime et en appelle une autre : peut-on encore avoir confiance dans la médecine ? En fait tout questionnement est légitime.

Sur ce sujet précis, au regard des scandales qui se succèdent, des erreurs grossières qui sont commises par les plus hautes instances, du flou global qui règne autour des médicaments génériques – entre autres choses – comment ne pas douter ?

Peut-on avaler sa pilule les yeux fermés ?


système de santéLe médicament ou son générique ? L’un inspire plus confiance que l’autre, à tort peut-être mais c’est ainsi. En tout cas, c’est « l’autre » que l’on veut nous faire avaler. D’ailleurs concernant les médicaments génériques : on veut nous en faire avaler de toutes les couleurs !

Les affirmations des « spécialistes » de la pharmacopée se succèdent pour nous affirmer tout et son contraire. Allez faire confiance, mais à qui donc ? Difficile de s’y retrouver en effet dans le dédale de fausses vérités et de vrais mensonges qui nous est servi.

Faisons court, car la liste est longue. Prenons cette info comme exemple du trouble qui règne sur les génériques: dans un communiqué du 23 janvier, l’Agence européenne du médicament (EMA) annonce la possible suspension de 700 médicaments génériques fabriqués en Inde.

Ouille, 700 médicaments génériques en phase d’être suspendus ! [la supenssion est effective depuis le 20 août 2015]  La liste est accessible ici. Et oui ça ne rigole pas à l’Agence européenne du médicament : une inspection réalisée sur le site de production de ces médicaments, à Hyderabad en Inde, a « soulevé des préoccupations ».

Ces contrôles sont-ils rassurants pour autant ? Cette mesure intervient donc pour interdire la consommation des médicaments… actuellement consommés ! Mince, un petit problème de synchronisation semble-t-il.

D’une manière générale , on a le sentiment que tous les laboratoires pharmaceutiques sont des établissements performants… financièrement parlant, pour le reste ?

Laboratoires pharmaceutiques : tout pour le fric


système de santéPar où commencer ? Et oui malheureusement, là aussi il y a tellement de choses à dire. Allez on va essayer de faire court un fois de plus : Médiator, Jacques Servier.

Rappelons un peu les faits quand même : d’abord destiné aux personnes diabétiques puis prescrit comme coupe-faim, 5 millions personnes en auraient consommé. Le Mediator pourrait avoir tué au final entre 1000 et 2000 personnes, nous dit-on.

Le chiffre avancé, s’il n’était pas dramatique, prêterait à sourire. Tellement d’enjeux financiers et politiques dépendent de cette évaluation du nombre de victimes, qu’il est hautement improbable que le chiffre qui nous est servi soit juste. De plus, Servier joue actuelement la montre et rechigne à indemniser les victimes, et c’est donc l’Etat qui se substitue et paye la note !

Le laboratoire Servier n’est pas un cas isolé, loin s’en faut. Prenons le cas de Sanofi moins médiatisé, et signalons les éléments suivants pèle-mêle :
•Le dirigeant de la filiale algérienne est promu après une condamnation pour fraude fiscale
•Un traitement pour la Leucémie a été retiré du marché, puis réintroduit à un prix 20 fois supérieur
•Un ancien lobbyiste de l’entreprise est accusé d’avoir mis sur pied une fraude de charité, pour vendre au marché noir les produits des concurrents
•L’entreprise est condamnée à payer une amende pour avoir fait des « petits cadeaux » aux médecins pour qu’ils prescrivent ses produits

La liste est longue, des sociétés pharmaceutiques fraudent, commettent des irrégularités et au final : trompent les patients en mettant parfois leur vie en danger. Mais seuls, ils ne seraient pas aussi « efficaces ». Leurs meilleurs alliés sont les hommes politiques en mal de financement de campagne électorale et… les médecins.

Médecins : le serment d’hypocrite


 

 
Je vous arrête tout de suite : moi aussi j’ai un bon médecin. Enfin je crois. En tout cas, j’ai souvent eu l’occasion de lui faire part de mes doutes, de lui demander des explications plus poussées sur le traitement envisagé. J’ai même pu échanger avec elle – Sylvie de son prénom – sur les bienfaits et les dangers possibles du jeûne thérapeutique.

Mais cette bonne relation entretenue avec mon médecin généraliste n’efface pas les problèmes relevés dans la profession. Même si, à n’en pas douter : les médecins suivent tous le serment d’Hippocrate. Et oui, sinon ils sont radiés. Enfin : certains tentent de le suivre, quand d’autres croient le suive, ou au moins de le laisser croire… c’est compliqué oui.

Les VRP du médicament

Car les laboratoires dépêchent des « conseillés médicaux », qui ne sont autres que des commerciaux, lesquels assurent cadeaux et avantages aux « bons médecins prescripteurs ». Ou se situe l’intérêt du malade dans tout cela ? Mystère… peut-être que le taux de bronzage du médecin garantit l’efficacité du traitement, allez savoir…

En août ne tombez pas malade

système de santéJe ne vous apprends rien : tous les médecins ou presque partent en vacances au mois d’août, laissant derrière eux leurs patients désemparés, lesquels viennent gonfler les salles d’attentes bondées des urgences hospitalières pour un petit bobo. L’autre solution, si les 4 à 8 heures d’attente sont rédhibitoires est soit l’automédication, soit le pas de médication du tout.

Ah oui mais : rien sur le mois d’août dans le serment d’Hippocrate… tout va bien donc.

Petite anecdote au passage : je connais un boulanger qui ne fermait pas sa boutique en été avant d’avoir pris soin d’appeler ses concurrents dans le quartier pour convenir des dates de vacances, de peur que les gens manquent de pain !

Il n’y a pas de serment chez les boulangers, mais il y a peut-être moins d’hypocrites. En tout cas, inutile d’être sous serment pour faire la preuve de sa conscience de l’autre. Tout est dans les actes.

Si vous êtes malade mieux vaut habiter dans le sud

système de santéAille, encore un sujet qui fâche : l’implantation des médecins sur le territoire français… Les chiffres sont éloquents, il y a deux fois plus de médecins dans le sud que dans certains départements du nord.

Cela se traduit par des situations dramatiques bien réelles. Pour preuve, la loi a dû s’en mêler :

Extrait du Décret n° 2013-736 du 14 août 2013 relatif au contrat de praticien territorial de médecine générale qui relève :


… les zones caractérisées par une offre médicale insuffisante ou des difficultés dans l’accès aux soins, en raison des caractéristiques démographiques, sanitaires et sociales de la population, des particularités géographiques de la zone, du nombre et de la répartition des professionnels et des structures de soins et de leurs évolutions prévisibles…

Les bancs des facs de médecine

système de santéY a-t-il dans les amphithéâtres des facs de médecine autant d’abnégation et de ferveur professionnelle – en devenir, tout du moins – qu’on est en droit d’attendre de notre système de production des futurs médecins ?

Drôle de question me direz-vous, alors drôle de réponse : il y a sur les bancs des facs de médecine autant d’élèves que de fils de bonne famille qui n’ont pas choisi de faire du droit : « trop chiant ». Car pour faire plaisir à papa et maman : c’était médecine ou droit.

Dans ce flot d’enfants bien nés et bien éduqués, il y a très certainement d’authentiques futurs bons médecins. Sûrement trop peux nombreux toutefois, pour assurer le relèvement du niveau de conscience général de la médecine.

C’est un cliché certes, mais un cliché qui ne date pas d’hier et qui reste vrai. D’ailleurs on ne s’étonne plus de voir des nouveaux cas de médecins « ripoux ».

Ripoux contre patients

La fac est un peu caricaturale comme situation, mais à peine. Il faut dire que les contre-exemples de médecins intègres ne manquent pas.

Allez, laissons-nous rappeler au souvenir douloureux d’un ex-ministre des finances en charge de la fraude fiscale, médecin de son métier, que dis-je : chirurgien. Jérôme donc, avait omis de dire qu’il cachait ses sous en Suisse, le vilain. Il avait menti à l’assemblée nationale devant tous ses copains -eux-mêmes menteurs professionnels- qui n’ont pas aimé, les pauvres.

Le plus choquant est ailleurs. Il cachait donc de l’argent « au noir » provenant de sa clinique de chirurgie esthétique privée, qu’il s’est empressé d’ouvrir au terme d’une longue et coûteuse formation médicale dans le public… super profil Jérôme ! Un profil qui ne l’a pas empêché d’entrer au parti socialiste – oui ça fait sourire – pour finalement occuper parmi les plus hautes fonctions ministérielles qui soient… bon là on pleure.

Ne pas tomber malade


Les budgets et la qualité des hôpitaux publics qui diminuent d’année en année, le personnel qui est exténué, désabusé. Des rendez-vous chez des spécialistes pour lesquels 6 ou 8 mois d’attente sont nécessaires. Des ministres qui se succèdent en accumulant erreurs et scandales sanitaires…

Bien d’autres choses restent à dire sur notre système de soins dans lequel notre médecine tient le rôle principal. Mais l’article est déjà bien long. Je vous laisse digérer la pilule, sans prescription celle-là. Et vous propose ce qui semble être la meilleure attitude possible à avoir compte tenu de l’état de la situation :


ne tombez pas malade !

Le conseil peut paraître idiot, ou pas. En adoptant une consommation raisonnée, une bonne hygiène de vie, en faisant un peu plus confiance à la nature et aux produits efficaces qu’elle produit : d’une part on tombe moins malade et on limite le besoin de médicaments ; d’autre part on évite de trop fréquenter les médecins.


http://www.mieux-vivre-autrement.com/notre-systeme-de-sante-malade.html

537
Mensonge d’Etat à 70 milliards : La vérité sur le vrai coût de l’immigration en France…



A l’heure de l’austérité, de la rigueur ainsi que de la perte de compétitivité et d’influence de la France en Europe et dans le Monde, les Français vont maintenant devoir assumer durement les conséquences de leur différents choix électoraux depuis la présidentielle de 2012 en ce qui concerne notamment la politique de l’immigration qui continue à appauvrir la France.

En effet, dans les deux études qui suivent, l’une réalisée par Jean-Paul GOUREVITCH  – expert international en ressources humaines, spécialistes des migrations, et l’autre par Yves-Marie LAULAN – économiste et géopoliticien, démographe, ancien directeur général du Crédit municipal de Paris, ex-président du Comité économique de l’OTAN, le coût de l’immigration atteint des chiffres abyssaux qui tendent à précipiter le déclin de la France.

Pour le premier, si elle génère (tout de même) un revenu de l’ordre de 45 millions, en 2008, elle laisse à la charge des contribuables français un déficit de 26 milliards d’euros.

Pour le second, les coûts de l’immigration en France sont amplement minimisés par le gouvernement. En réalité, le coût de l’immigration en France, pour l’école, les transports, le logement, la sécurité sociale, les aides etc… atteint plus vraisemblablement 70 à 80 milliards d’euros, soit l’équivalent annuel du déficit budgétaire.

Dans un entretien réalisé par Monde et Vie, Hervé Bizien nous fait part ci-après de l’analyse inquiétante d’Yves-Marie Laulan, qui a également enseigné à l’ENA, aux Universités de Dauphine et de Paris 2, avant de fonder l’Institut de Géopolitique des Populations.

Monde et vie : Connaît-on le nombre de personnes issues de l’immigration qui vivent en France ?

Yves-Marie Laulan : Nous en avons une idée assez précise. Actuellement, il est possible d’évaluer la population immigrée et issue de l’immigration (autrement dit les étrangers et les première et deuxième générations nées sur le sol français) entre 7 et 8 millions de personnes, soit plus du dixième de la population française.

Ces personnes sont originaires, pour l’essentiel, de l’Afrique noire, du Maghreb et un peu de Turquie. Ces communautés très importantes dont les racines ne sont pas en France peuvent représenter un vivier électoral très intéressant, ce qui explique l’attitude du parti socialiste, par exemple, qui souhaiterait capter ces suffrages pour s’emparer du pouvoir.

M-V : Quelle est l’importance des immigrés originaires de l’Europe de l’Est ?

Y-M L : Les ressortissants des pays de l’Est de l’Europe ne représentent pas plus de 3% de cette population immigrée, soit 200 000 à 300 000 personnes au maximum.

M-V : La presse publie régulièrement des communiqués de victoire à propos du taux de natalité français. Que faut-il en penser ?

Y-M L : Nous avons le taux de fécondité le plus élevé d’Europe : 1.81%, ce qui permet à l’Insee et au Figaro d’écrire que nous sommes les champions. Mais en réalité, sur 830 000 naissances recensées en France en 2006, 165 000 venaient de cette population issue de l’immigration.

En réalité, le taux de fécondité de la population française « de souche » voisine celle de la Grande Bretagne, à 1.6%.

celui des Maghrébines en France est de 2.7%

et celui des Noires d’origine africaine, 4.2%.

Michèle Tribalat, qui a longtemps travaillé à l’INED, a montré dans une étude publiée voilà trois ans que 31% des jeunes de moins de 20 ans en Île de France et 18% à l’échelle nationale, sont originaires de l’Afrique noire, du Maghreb et de Turquie.

Dans 30 ans, nous aurons passé la barre des 50%. Sans cet apport, nous ne serions pas champions d’Europe ! Cette situation aura des conséquences évidentes sur les mœurs l’économie et la politique comme l’a bien compris le parti socialiste.

M-V : Peut-on savoir combien coûte l’immigration à la France ?

Y-M L : C’est un sujet effroyablement compliqué car l’administration française ne consacre pas de mission ni de programme budgétaires à l’immigration. Les coûts sont dissimulés.

C’est pourquoi une étude réalisée sous l’égide de Philippe Seguin, lorsqu’il était président de la Cour des comptes est arrivée au chiffre ridicule de 700 millions d’euros.

Dans le cadre de la présentation budgétaire actuelle, il était impossible d’identifier un coût supérieur.

Cependant, en 2006, nous avons fait paraître, dans le cadre de l’Institut de géopolitique des populations, que j’ai créé voilà une douzaine d’années avec Jacques Dupâquier, un « essai d’évaluation des coûts économique et financiers de l’immigration » réalisée avec plusieurs experts, en particulier Gérard Lafay, professeur à l’Université de Paris II et Jacques Bichot, professeur à l’Université de Lyon III.

En utilisant toutes sortes de documents, non seulement tirés du budget de l’Etat et de la Sécurité sociale mais, émanant, aussi, des directions ministérielles : éducation nationale, Intérieur etc…, nous avons essayé d’identifier les coûts liés à l’immigration, fonction par fonction et,  au bout de ce travail de Romains, nous sommes arrivés au chiffre de 35 milliards d’euros au minimum, qui augmente d’environ 10% chaque année. Mais en réalité, les experts qui ont travaillé à cette étude pensent qu’il faut le doubler et que, le véritable coût de l’immigration pour la France – entre l’école, les transports, le logement, la sécurité sociale, les aides etc. – atteint 70 à 80 milliards d’euros, soit l’équivalent annuel du déficit budgétaire.

Autrement dit, la France s’endette pour assimiler des jeunes gens dont un certain nombre la remercient en brûlant des voitures…

Heureusement, il existe aussi des immigrés qui se comportent convenablement et travaillent : ils représentent 10% de la population concernée et dégagent une contribution positive à l’effort national que l’on peut estimer à une dizaine de milliards d’euros.

Le solde négatif de l’immigration est donc compris dans une fourchette de 60 à 70 milliards d’euros par an.

M-V : Quel est le plus gros poste de dépenses ?

Y-M L : C’est évidemment le poste social.

M-V : Comment expliquez-vous que vos travaux et ceux des experts qui ont participé à votre étude ne soient pas utilisés ?

Y-M L : Le gouvernement ignore volontairement nos travaux parce qu’il ne veut pas que les français sachent la vérité.

Il laisse donc volontairement les idéologues de l’Insee et de l’Ined les tromper.

C’est ainsi que les politiques précipitent le déclin de la France…

https://infocomnet.wordpress.com/2014/07/12/mensonge-detat-a-70-milliards-la-verite-sur-le-vrai-cout-de-limmigration-en-france/

538
Syrie : alerte à la maladie dévoreuse de chair (IMAGES PERTURBANTES)




Les cadavres des victimes de Daesh abandonnés dans les rues ont favorisé la prolifération d’une maladie provoquant de sévères lésions cutanées : la leishmaniose.

«Voilà le résultat des crimes abominables de Daesh. Le fait qu’ils aient tué des innocents et qu’ils aient laissé leurs corps dans les rues est la principale cause expliquant la propagation rapide de la Leishmaniose», s’offusque Dilqash Isa, responsable du Croissant Rouge Kurde auprès de Rudaw News.



L’État Islamique est littéralement dévoré de l’intérieur. En 2012, 53 000 cas étaient répertoriés dans toute la Syrie. En 2014, 22 365 cas étaient recensés pour la seule ville d’Alep.



C’est une menace à laquelle Daesh n’avait sans doute pas pensé, en ne se préoccupant pas des cadavres laissés dans son sinistre sillage. Pourtant, ce sont bien les corps en décomposition de ses victimes qui ont permis la prolifération des parasites porteurs de la Leishmaniose, une maladie mangeuse de chair.



Les symptomes cutanés provoqués par des piqûres sont particulièrement impressionants : larges plaies purulentes, ulcérations, gonflements…Non traitée, la maladie est mortelle. Et pour les survivants, la rémission est longue : un an est parfois nécessaire pour éliminer les symptomes, qui laisseront des cicatrices indélébiles.

video : http://vk.com/video_ext.php?oid=258326750&id=171526294&hash=bed65d18df17bed6&hd=2

http://vk.com/video258326750_171526294?hash=bed65d18df17bed6

En savoir plus sur http://finalscape.com/?p=4136#qRd0Ow49iXX6DuMf.99

539
Ferrières: harcelée, Laura Anzalone, 12 ans, se pend et laisse une lettre dénonçant des filles de l'école et les réseaux sociaux

Em.D.

Laura Anzalone, 12 ans, habitante de Durbuy et élève à Ferrières, était un « vrai rayon de soleil ». Alors qu’elle mordait la vie à pleines dents, elle a été harcelée et s’est sentie trahie. Elle est décédée le 3 décembre, en se pendant dans sa chambre. Hypersensible, elle n’a pas su se confier à sa famille, dont elle était pourtant si proche. Abattue, sa maman essaye de comprendre ce qui a bien pu se passer.



Joyeuse, saine, intelligente, épanouie, heureuse, pleine de talent et des projets plein la tête. Telles sont les qualités qu’énumèrent les proches de Laura Anzalone pour la décrire. «  Un véritable petit rayon de soleil  », nous confie sa maman, Eva Van Varenbergh. Mais hypersensible, aussi. C’est sans doute cette sensibilité qui a poussé cette adolescente de 12 ans à mettre fin à ses jours, le 3 décembre dernier. La jeune fille n’a pas supporté «  une trahison d’amitié, qui l’a menée à être harcelée sur les réseaux sociaux notamment, et par messages. Elle a véritablement été acculée  », nous dit-on. «  Non, Laura n’était pas du tout une fille qui était mal dans sa peau  », insiste sa maman, bouleversée, qui «  rassemble doucement les pièces du puzzle  ».

video : http://www.rtl.be/videos/video/449542.aspx

Laura Anzalone, élève en première secondaire à l’école Saint-Roch de Ferrières et originaire de Durbuy où ses parents tiennent une pizzeria, est décédée le 3 décembre dernier. Après avoir partagé quelques fruits en famille, l’adolescente est montée dans sa chambre. Ne la voyant pas redescendre pour aider à faire la cuisine, comme à son habitude, au bout d’une heure, sa sœur est allée la chercher. Là, elle a découvert le terrible drame : Laura s’était pendue, à son lit, avec la ceinture d’un peignoir de bain.



video 2 : http://www.rtl.be/videos/video/453909.aspx

video 3 : http://www.rtl.be/videos/video/554545.aspx

video 4 : http://www.rtl.be/videos/video/370505.aspx



http://www.lameuse.be/1440628/article/2015-12-08/ferrieres-harcelee-laura-anzalone-12-ans-se-pend-et-laisse-une-lettre-denoncant

540
Nouvel Ordre Mondial:voici la preuve que les attentats de Paris sont un false-flag



Présentation générale des faits les plus accablants

 

La vague d’attentats qui s’est abattue sur Paris pose quelques interrogations. Nous allons énumérer ici les faits qui nous font dire que la thèse officielle de ces attentats de Paris ne tient pas la route. Il est courant de qualifier de « complotiste » les articles qui dérangent et qui sont reproduits par des sites internet de toutes obédiences, y compris par d’authentiques extrémistes. Nous n’y sommes pour rien, nous ne faisons que relever des faits. Que le lecteur se fasse sa propre idée mais franchement, il faut vraiment être de mauvaise foi pour ne pas voir la supercherie de ces attentats…

Déjà pour commencer, une chose simple qu’aucun média n’a osé relever, rappelons quand même que l’Etat français a remis les frontières le jour des attentats, déployant ainsi trente mille policiers,  lesquels ont été mobilisés pour cette opération de contrôle aux frontières devant durer un mois dans le cadre de la conférence de Paris sur le climat (COP21). Comme c’est bizarre… Après les attentats le même jour, cette fermeture des frontières se trouve prolongée avec l’Etat d’urgence décrété…

Le jour même des attentats, vendredi 13 novembre 2015, toujours le même, non vous ne rêvez pas, est présenté le matin même le nouveau « Plan Armes » du gouvernement visant à renforcer le contrôle des armes et des identités aux frontières sur  le territoire national et européen. Bernard Cazeneuve, ministre de l’Intérieur, tiendra un discours pour présenter ce nouveau « Plan armes » à Nanterre le matin du vendredi 13 novembre 2015, quelques heures avant les attentats. Ces nouvelles mesures étaient critiquées car jugées trop fascisantes, mais avec les attentats du même jour, hop, celles-ci seront bientôt votées comme une lettre à la poste. Comme c’est bizarre… (source : http://www.interieur.gouv.fr/Le-ministre/Interventions-du-ministre/13.11.2015-Presentation-du-Plan-Armes )

Un jour avant les attentats,  Le 12 novembre, l’Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales —rattaché au ministère de l’Intérieur— ( tiens encore Cazeneuve…)publiait un rapport selon lequel le terrorisme était devenu la seconde préoccupation des Français après le chômage…( source : « La grande peur du terrorisme », Timothée Boutry, Le Parisien-Aujourd’hui en France, 13 novembre 2015.)

Et pour finir, un exercice simulant des attentats a été conduit le matin même de l’attaque par les services d’urgence hospitaliers, sous le contrôle des ministères de l’Intérieur ( tiens encore Cazeneuve…) et de la Défense. Une coïncidence que l’on avait déjà relevée lors des attentats du 11 septembre 2001 à New York et Washington, de ceux du 11 mars 2004 à Madrid, ou encore de ceux du 7 juillet 2005 à Londres. (source : Cf. Intervention du Dr Patrice Pelloux, président de l’Association des médecins urgentistes de France, sur France Info à 10h26 et au journal du soir de France2, le 14 novembre 2015. « Comment le Samu s’est préparé aux attentats simultanés de Paris », Kira Mitrofanoff, Challenges, 15 novembre 2015.)

 

Ainsi, quand on fait déjà un premier scan des événements, c’est-à-dire juste une petite analyse globale, on se rend compte à quel point la thèse officielle des attentats vole en éclats, cédant sous la pression simple et logique des faits. Les faits sont accablants, et tout cela démontre que les attentats de Paris ont bien été planifiés par les hauts services de l’Etat français.

 

Mais il y a encore plus fort, nous allons maintenant nous intéresser à la personne de Brahim Abdeslam.

 

Le cas Brahim Abdeslam

 

Brahim Abdeslam, 31 ans, commando kamikaze impliqué dans les attentats du vendredi 13 novembre 2015, était propriétaire du café Les Béguines  situé dans une petite rue tranquille du quartier de Karreveld, à Molenbeek en Belgique. Ce bar faisait également office de coffee shop. Les autorités communales ont ordonné le 2 novembre la « fermeture au public de l’établissement », pour une « durée de 5 mois prenant cours le 5 novembre 2015 pour se terminer le 4 avril 2016 ».

(Source : le Parisien http://www.leparisien.fr/faits-divers/belgique-le-bar-des-freres-abdeslam-a-molenbeek-un-repaire-de-petits-voyous-16-11-2015-5280961.php#xtref=https%3A%2F%2Fwww.google.fr )

Brahim Abdeslam s’est fait exploser, seul, à 21h41 à la terrasse du bistrot Comptoir Voltaire, au 253 boulevard Voltaire, à deux pas de la place de la Nation, vendredi soir, blessant grièvement une quinzaine de personnes. Selon le récit du responsable du café à L’Express, le terroriste s’est installé tranquillement dans le café. C’est lorsqu’il a passé la commande qu’il s’est fait sauter. La serveuse, Catherine, a été blessée à l’abdomen et au thorax. Hospitalisée, ses jours ne seraient plus en danger, selon ses collègues, sous le choc.

Il avait loué une voiture Seat noire, immatriculée en Belgique, et retrouvée à Montreuil, près de Paris, au lendemain des attaques. A son bord, trois fusils d’assaut kalachnikov, onze chargeurs vides et cinq pleins…

Comme par hasard, les autorités ordonnent la fermeture de son bar quelques jours avant les attentats de Paris, que lui a-t-on promis en échange ? De l’argent probablement, ce n’était donc pas son but de se faire exploser…

De plus, Brahim Abdeslam buvait de l’alcool et fumait du cannabis à outrance, c’était un délinquant de droit commun, il n’avait pas le profil d’un fanatique religieux prêt à mourir en martyr. Continuons, il s’installe tranquillement à la terrasse d’un café et se fait sauter, sans crier« Allah akbar », isolé des autres personnes sauf de la serveuse… Et ne tuant personne… Même pas la serveuse qui est à moins d’un mètre de lui ! Incroyable cette ceinture d’explosifs !… Ce n’est pas très logique, un vrai kamikaze ne s’assoit pas à la terrasse d’un café pour passer une commande, secondement, il revendique son acte, troisièmement, il ne laisse pas une voiture rempli d’affaires personnelles, d’armes et de munitions prêtes à servir. Et quatrièmement, s’il avait porté une vraie ceinture d’explosifs il y aurait eu des morts car l’explosion aurait été bien plus puissante.

Hors l’explosion a été vraiment peu puissante. La preuve : la serveuse à côté de lui n’est même pas morte, mais seulement blessée et on veut nous faire croire qu’il est rentré pour se faire exploser avec une ceinture d’explosifs. Franchement, cela ne tient pas la route. S’il avait eu une vraie ceinture d’explosifs, il y aurait eu un tas de cadavres, et la serveuse à moins d’un mètre de lui aurait volé en éclats !

Il n’a jamais voulu se faire sauter, il devait attendre  et aller chercher les autres en voiture après leur fusillade. Les services secrets ont déclenché à distance des micro-explosifs qu’ils ont dissimulés dans son blouson ou dans la ceinture de son pantalon, assez puissant pour le tuer lui et blesser des gens alentour sans grande gravité. Tout cela dans le but de faire croire  à un attentat suicide. Non seulement il n’y a aucun mort sauf celui qui travaille pour les services secrets et dont il faut se débarrasser, comme dans l’affaire Merah, mais cela passe pour un attentat suicide et provoque quand même une peur terrible. D’une pierre on fait deux coups. On fait naitre une peur terroriste en faisant zéro mort, à qui profite le crime ? Personne n’a relevé l’incohérence de cet acte car les morts du Bataclan aveuglent tout le monde.



Le mystère des 3 kamikazes du Stade de France



Pourquoi se sont-ils fait sauter à ces endroits-là ? Tout le monde s’interroge. Personne ne comprend. Enquêteurs et experts tentent de savoir pourquoi, alors qu’ils auraient pu provoquer un carnage et une panique mortelle, les trois kamikazes du Stade de France se sont fait sauter vendredi 13 novembre dans des lieux isolés, ne tuant qu’une personne, et encore probablement par accident, là où ils auraient pu faire beaucoup plus de victimes. Rappelons ici la chronologie des faits :

 

21h20 Au niveau de la porte D, le premier djihadiste actionne le détonateur de sa ceinture explosive remplie de TATP (explosif artisanal) et de boulons. Un passant, proche de lui, est tué.

21h30. Nouvelle détonation. Seule victime : le djihadiste, dont le corps coupé en deux gît sur le bitume. La vitrine du restaurant voisin est à peine fendue.

22h. Dans une rue voisine, une dernière explosion ne tue que le porteur de la ceinture piégée, dans l’entrée d’une impasse, comme s’il s’était isolé avant d’appuyer sur le bouton mortel.

 

A la fin de la rencontre. S’ils avaient attendu le coup de sifflet final, quand des milliers de personnes se pressent vers le métro, ils auraient là aussi fait de terribles dégâts, d’autant que Paris aurait déjà été sous le coup des attaques contre les restaurants et le Bataclan.

« C’est incompréhensible », confie dimanche à l’AFP, sous le sceau de l’anonymat, une source policière. « Il est miraculeux qu’il y ait eu si peu de victimes. Concrètement, ce qu’ils ont fait, à part se suicider, ça n’a aucun sens. » « Ce n’est pas la bonne heure : si vous voulez faire un carnage, vous faites ça au moment de l’entrée ou de la sortie des spectateurs, ajoute le même policier. Autant ce qui s’est passé dans Paris intra-muros a du sens, autant là ce sont juste des mecs qui se sont suicidés. »

 

Wikistrike va maintenant résoudre en direct l’énigme. La clé de compréhension résidait dans le cas Brahim Abdselam que personne n’a vu… à part nous. Et que nous venons d’élucider quelques lignes plus haut.

 Le premier djihadiste se surprend lui-même à exploser, c’est pourquoi il y aura un mort… Car ce n’est pas lui qui déclenche le minuteur, secondement, les services secrets ne le préviennent pas, donc ces derniers ne pouvaient pas savoir qu’au moment même ou ils actionnaient le minuteur, le djihadiste frôlait une personne.

C’est pourquoi 10 minutes après, pour éviter un autre mort accidentel, ils arrivent à isoler l’autre djihadiste en le guidant, en lui parlant, lequel comme les deux autres devait porter une oreillette.

Et 30 minutes après ils ont dû trouver un vice, raconter n’importe quoi, une histoire à dormie debout au troisième afin que celui-ci s’isole dans une impasse, seul, pour qu’ils le fassent sauter à son tour sans faire de victimes. Les services secrets voulaient les faire sauter sans causer de victimes, voilà pourquoi personne ne comprend leurs actes. Si les terroristes avaient été de vrais kamikazes, ils auraient fait de nombreux morts. Car ils se seraient fait explosés au bon moment et avec bien plus d’explosifs.

 Ce qui prouve de manière certaine qu’ils étaient manipulés par les services secrets, c’est déjà le fait qu’ils aient explosés isolés sans faire de mal à personne, et que secondement, leurs ceintures d’explosifs était de qualité très faible. De plus, quand un kamikaze veut faire un gros coup, il n’utilise jamais une ceinture mais un gilet d’explosifs, bien plus puissant.

La preuve irréfutable est le second djihadiste, dont le corps n’a même pas explosé, mais s’est seulement retrouvé coupé en deux. La vitre à proximité de lui se retrouve fendue, même pas brisée. Preuve que tout était calculé pour faire le moins de victimes possible. C’est un false flag absolu. C’est la preuve que l’Etat français est bien derrière : vouloir créer la terreur avec le moins de victimes possibles pour faire passer le changement de constitution tant désiré. C’est tellement gros qu’il est à peine croyable que personne n’ait deviné la supercherie. C’est pourtant d’une simplicité déconcertante.

3 apprentis kamikazes sans cervelle munis de ceintures d’explosifs moyens faites pour tuer un ou deux pigeons, 3 débiles avec des oreillettes d’où ils reçoivent leur ordre, 3 abrutis munis de GPS incrustés dans leur ceinture d’explosifs qu’on promène et qu’on file, voilà nos 3 marionnettes avec lesquelles les services secrets français ont joué aux jeux vidéo. Le Djihad international est devenu la PlayStation des services secrets français.

 

 

 

 

Le cas Salah Abdeslam

 

Soupçonné d’être l’un des huit auteurs des attentats de Paris vendredi, Salah Abdeslam, frère de Brahim Abdeslam, le soi-disant kamikaze du boulevard Voltaire, pour une raison indéterminée, recul ou raté, Salah Abdeslam n’a pas déclenché de ceinture explosive à l’inverse de son frère et des six kamikazes qui ont agi au Stade de France et au Bataclan. Les enquêteurs pensent que Salah et son frère Brahim ont pu former l’équipe qui a tiré à la kalachnikov sur des terrasses et des restaurants, y semant la mort et se déplaçant en Seat.

Salah Abdeslam a été exfiltré en Belgique par ses deux amis Hamza Attou et Mohamed Amri. Ils ont fait en voiture le trajet Molenbeek-Paris-Molenbeek – plus de 600 km et 6 heures de route – dans la nuit du vendredi au samedi matin.

 Les enquêteurs ont trouvé du nitrate d’ammonium aux domiciles de ces deux complices ainsi que des munitions de calibre 5.56 et de 7.62, adapté aux kalachnikovs. Le nitrate d’ammonium est un composant utilisé pour la fabrication d’engrais, mais est hautement dangereux. C’est ce composant chimique qui avait entrainé l’explosion accidentelle de l’usine AZF de Toulouse en 2001, faisant 31 morts.

Le commanditaire des attentats est l’ami d’enfance de Salah Abdeslam, le célèbre Abdelhamid Abaaout, qui a pour kounia (nom de guerre) Abou Omar. Ce dernier travaille pour l’EMNI, il s’agit de la sécurité intérieure de l’Etat Islamique (Daesh). L’EMNI est également chargé d’envoyer des espions  et des kamikazes en Europe. Chaque espion touche 50 000 € par l’EMNI pour faire une attaque en Europe. Et beaucoup plus s’il est prêt à se faire exploser (dans ce cas précis c’est la famille du martyr qui touche l’argent). C’est Abou Omar en personne qui gère les dossiers.

Ainsi, il faut comprendre que Salah Abdeslam est protégé par les plus hautes autorités de Daesh. Mais lui et son frère Brahim qui organisaient les attentats de Paris ne devaient pas mourir, mais accompagner et gérer les martyrs. Ils se sont fait doubler par les services secrets français de peur qu’ils ne parlent. Car il est au courant des accords secrets entre la France et Daesh (voir la conclusion). Pour Brahim cela a fonctionné, mais Salah, lui, sentant le coup fourré, a changé de vêtement, s’est débarrassé du dispositif GPS ainsi que de la ceinture explosive.  Et ensuite s’est enfui vers la Belgique pour rejoindre plus tard la Syrie.







Conclusion

Tous ces faits démontrent sans équivoque que l’Etat français a tout coordonné avec les services secrets, manipulant des islamistes comme des marionnettes, et ce dans leur propre intérêt : changer la constitution, pour faire et imposer un Patriot Act à la française, comme les américains après les attentats du World trade Center. Ils se sont servis de Daesh et de ses agents, comme ils l’ont fait au début pour tenter de renverser Bachar al Assad en Syrie.

N’oublions pas que Daesh est une création artificielle. Ce n’est que l’instrument de la politique de plusieurs États et multinationales. En Syrie, la présence d’officiers français encadrant des groupes armés extrémistes lorsqu’ils perpétraient des crimes contre l’humanité est largement attestée.

En effet, la France n’a pas toujours bombardé Daesh, mais lui a largué des armes durant plus d’un an. Ce point est ignoré de la presse occidentale, mais a été largement discuté un an durant par la presse arabe et perse. La vérité a éclaté au grand jour lorsque cinquante analystes du CentCom ont dénoncé les mensonges des rapports sur la Coalition, qu’une enquête interne a été déclenchée et que, finalement, le général John Allen a été contraint à la démission. Voir notamment : « Stewart, Brennan et Cardillo dénoncent les manipulations du Renseignement au Pentagone » et « Le général Allen présente sa démission (Bloomberg) », Réseau Voltaire, 12 et 23 septembre 2015.


http://michelduchaine.com/2015/12/09/nouvel-ordre-mondialvoici-la-preuve-que-les-attentats-de-paris-sont-un-false-flag/