Voir les contributions

Cette section vous permet de consulter les contributions (messages, sujets et fichiers joints) d'un utilisateur. Vous ne pourrez voir que les contributions des zones auxquelles vous avez accès.


Messages - mike

841
La France en guerre !? Voici un message qui doit être l’objet d’une campagne de communication en direction des forces publiques et de l’armée Française




Nous avons le pouvoir d’influencer sur le futur, si nous réagissons MAINTENANT.

Extrait écrit de la vidéo conférence réalisée par Christian (« Stan ») Maillaud ancien policier passé au macquis depuis l’ère Sarközy.

Plusieurs vidéos, disponibles sur internet nous renseignent sur son engagement sans faille au service de son prochain.
 Dans l’enregistrement ci-dessous – mis en ligne le 19/11/2015 – Christian Maillaud nous fait part de son analyse de la situation très critique dans laquelle nous nous trouvons (risque imminent d’une guerre civile et religieuse dévastatrice – planifiée pour se répandre au reste du continent européen) et fait appel au peuple pour diffuser massivement son message en direction de nos Forces Publiques et de nos Forces Armées

Mes chers amis bonjour ou plutôt bonsoir. Je tiens tout d’abord à formuler mes condoléances les plus sincères à toutes les familles de victimes du vendredi 13 dernier qui est donc le sujet de ce message.

Mes premières recherches sur cet évènement tragique m’ont amené au titre affolant du torchon appelé Le Parisien que tout le monde connait je cite : « Cette fois c’est la guerre »

Techniquement parlant la France est en guerre mais nous ne parlons surement pas de la même chose bien qu’il y ait un lien direct. Car je parle quand à moi d’une guerre lâche et ignoble dans laquelle la France a été plongée par les traitres à la nation qui squattent l’appareil d’état en l’occurrence François Hollande et sa clique.

Je parle de cette campagne gémonique perpétrée par l’OTAN au moyen orient, en Afrique du nord ou au Mali pour n’évoquer le théâtre d’opérations qui impliquent si gravement la nation Française.

Pour ne parler que de la Syrie, 250’000 morts et on ne sait combien de familles poussées à l’exode. Crimes contre l’humanité dont les traitres à la nation font leur cheval de bataille ensuite pour prétendre jouer les humanistes. La CIA, l’OTAN et leur réseau Gladio ont organisé le terrorisme islamique depuis la création d’Al-Qaïda en passant par sa soudaine résurgence l’Isis jusqu’à l’aboutissement de l’état Islamique. Ce terrorisme Islamique avec cet état Islamique est financé essentiellement par les dégénérés s’opposant en élite du Qatar et de l’Arabie saoudite auxquels ceci dit en passant nos traitres à la nation ne cessent de lécher les botes puisque cela paye tant.

Comme le dit un certain Alain Chouet ancien chef de la DGSE interviewé par la journal L’humanité je cite : « Nous sommes alliés avec ceux qui sponsorisent depuis 30 ans le phénomène terroriste »  On ne peut pas être plus clair…



En savoir plus sur http://finalscape.com/?p=3919#hsWVguXqyHZev5FD.99

842
Réseau mondial de pédopornographie démantelé avec plus de 300 arrestations




Les polices néerlandaise et australienne ont démantelé l'un des plus gros sites de pédopornographie au monde et arrêté des centaines de personnes, selon le quotidien néerlandais De Volskrant. 





Montée avec l'aide du FBI, l'opération surnommée "Kidslove" dure depuis 18 mois et a mené à 303 arrestations, notamment en Australie, en Colombie et en Corée du Sud, assure le quotidien. Le nom réel du site internet reste secret, l'enquête étant toujours en cours.

"Au moins 106 victimes ont été identifiées, la plupart d'entre elles avaient moins de 12 ans", assure le quotidien, citant la police néerlandaise.

Chefs du réseau arrêtés

La police australienne a arrêté le chef de ce réseau de pédopornographie en juin 2014, dans son domicile d'Adélaïde (sud) : âgé de 33 ans, il a été condamné à 35 ans de prison début novembre.

S'étant saisie de son ordinateur, la police a endossé son indentité et conversé avec d'autres pédophiles sur le réseau TOR, une plateforme qui garantit l'anonymat sur internet, dans l'espoir de les identifier. Un Néerlandais de 37 ans a dès lors été arrêté dans la ville d'Almelo, à l'est des Pays-Bas.

afp/pym

Plus de 45'000 abonnés

Le site internet incriminé contenait 360'000 images illégales et comptait plus de 45'000 abonnés. Sur les 303 arrestations effectuées jusqu'à présent, 5 l'ont été aux Pays-Bas.

"L'enquête continue", assure au quotidien la directrice de l'enquête aux Pays-Bas : "nous continuerons à chasser ces prédateurs".

http://www.rts.ch/info/monde/7284075-reseau-mondial-de-pedopornographie-demantele-avec-plus-de-300-arrestations.html

843
Camions en feu sur la frontière turco-syrienne après une prétendue frappe aérienne



Des images filmées à un point de contrôle à la frontière du côté syrien montrent des camions en train de brûler après ce qui a été qualifié de frappe aérienne par les témoins cités par l’agence Reuters.

L’auteur de la vidéo, un travailleur humanitaire turc qui a parlé à Reuters, a affirmé que c’étaient des camions d’aide humanitaire qui ont été visés.

D’après le chef d’un autre point de passage contrôlé par les rebelles turcs situé dans la même région, les frappes ont atteint un garage et auraient fait trois victimes. «Il n’y a aucune information sur les auteurs de cette frappe», a-t-il déclaré à Reuters.

Ni la Russie ni la Turquie n’ont encore émis de commentaire officiel concernant cette question.



Il est reconnu que la frontière turco-syrienne est un important corridor de transit pour les convois transportant du pétrole produit par des entreprises contrôlées par Daesh.

En savoir plus : Ankara protège Daesh, car la Turquie a un intérêt financier dans l’Etat islamique, selon Dmitri Medvedev

La Russie a entamé le 30 septembre une campagne aérienne en Syrie, suite à une demande officielle du président du pays Bachar el-Assad. Les avions russes ont depuis détruit plusieurs milliers de cibles terroristes, avec pour objectif d’endommager l’infrastructure économique des terroristes, alors que Daesh tire une grande partie de ses revenus du commerce de pétrole.

En savoir plus : la Turquie n’a à aucun moment averti l’avion, affirme le pilote survivant du SU-24 russe (VIDEO)

S’il sera confirmé que c’étaient des avions russes qui ont effectué cette frappe, les relations russo-turques pourraient en pâtir. Mardi, les forces aériennes turques ont abattu un avion russe au-dessus du territoire syrien, en l’accusant d’avoir violé son espace aérien. Moscou réfute ces accusations, estimant qu’il s’agit d’une «provocation préméditée» de la part d’Ankara.

https://francais.rt.com/international/11075-camions-feu-frontiere-turco-syrienne

844
Une lointaine cousine de Patricia Kaas s’est fait exploser en Syrie, Camille Kaas est morte.



« On va pas en faire tout un fromage ». Ce sont les premiers mots de la famille de Camille Kaas, une jeune Bruxelloise partie l’année dernière faire le djihad en Syrie.

Convertie au radicalisme et à la bétise en 2009, Camille Kaas était partie rejoindre les rangs de l’État Islamique voici 2 ans.

C’est un communiqué officiel du groupe terroriste qui rapporte aujourd’hui la mort en martyr de la jeune fille.

« De toutes façons elle puait des pieds, on la surnommait Abou Rsin ». raconte un djihadiste belge présent sur place lors de l’explosion.

Une information rapportée par Savinien D.


http://nordpresse.be/une-lointaine-cousine-de-patricia-kaas-sest-fait-exploser-en-syrie-camille-kaas-est-morte/

845
Aurait-on déjoué des attentats à Bruxelles ce dimanche? Pas selon nos informations



Les autorités belges disent être parvenues dimanche, grâce à une longue série de perquisitions, à déjouer des attentats qui visaient Bruxelles... En tous cas, c'est ce que rapportaient ce mercredi les quotidiens De Tijd et l'Echo.

Ces médias disent avoir reçu des informations d'autorités, affirmant que des indications pouvaient indiquer que le réseau terroriste visé avait été déstabilisé. L'enquête judiciaire est en cours mais elle viserait désormais à identifier un maximum de membres du réseau, le "noyau dur", selon l'Echo.

Les attentats déjoués auraient visé plusieurs endroits de Bruxelles, selon le même schéma qu'à Paris. Si un seul suspect a été inculpé au final, tout le réseau de soutien des terroristes, en ce compris les sympathisants, les repaires, l'argent, etc., aurait été sapé par les forces de l'ordre, affirment encore les quotidiens.

Un vaste coup dans la fourmilière

Cette information n'est cependant pas confirmée officiellement. Le ministre de l'Intérieur, Jan Jambon (N-VA), renvoie au parquet fédéral, sans plus de commentaires.

Mais selon nos sources, on ne peut pas parler d'attentats déjoués. Le vaste coup de filet, dimanche, est expliqué par la nécessité d'une intervention rapide, d'après des éléments de l'enquête, explique-t-on au parquet fédéral. Mais le but est plutôt de donner un grand coup de pied dans la fourmilière.

La menace reste bien réelle et concrète, cependant. Le niveau de la menace est maintenu à 4 pour Bruxelles, ce qui correspond à une menace imminente. Deux fugitifs identifiés restent dans la nature, Salah Abdeslam et, on le sait depuis mardi soir, Mohamed Abrini. Ces derniers font l'objet de mandats d'arrêt internationaux.

Restent d'autres complices. Le ministre des Affaires étrangères, Didier Reynders (MR) interrogé par la chaîne ABC, parle de 10 suspects lourdement armés recherchés par la Belgique. La police n'a cependant pas encore mis la main sur un quelconque arsenal.

http://www.rtbf.be/info/belgique/detail_les-autorites-auraient-dejoue-des-attentats-a-bruxelles-ce-dimanche?id=9146856

846
Moscou pourrait utiliser le trafic pétrolier de Daech pour attaquer Ankara en justice



La Russie possède suffisamment de preuves attestant que la Turquie achète du pétrole à l'Etat islamique (Daech) et elle peut utiliser ces éléments pour saisir les instances judiciaires internationales.

Dans une interview accordée mardi à l'agence Sputnik, l'ex-chef du bureau de renseignement à l'état-major général turc Ismail Hakki Pekin a indiqué que Moscou pourrait utiliser les informations sur le trafic de pétrole entre l'Etat islamique et la Turquie pour traduire cette dernière devant la Cour pénale internationale (CPI) à La Haye.

Prié de commenter la destruction d'un Su-24 russe par un missile air-air turc au-dessus de la Syrie, M. Hakki Pekin a souligné que l'avion abattu ne manifestait pas d'intentions hostiles envers la Turquie.

"Des terroristes ouïgours et tchétchènes constituent la majeure partie de la population vivant dans la région de Bayir-Bucak où l'incident a eu lieu. Abattre un avion engagé dans une opération contre ces éléments terroristes était une erreur grossière. Le Su-24 russe ne constituait aucune menace pour la Turquie et  n'affichait pas de comportement hostile", a déclaré l'ex-chef du renseignement militaire turc.

Selon lui, la Russie pourrait utiliser les informations concernant la vente de pétrole par les terroristes via le territoire turc pour traduire Ankara devant les juridictions internationales.

"Si cela se produit, la Turquie se retrouvera vraiment dans une situation difficile", a indiqué Ismail Hakki Pekin.

D'après lui, Moscou pourrait également répondre d'une autre manière à la destruction de son bombardier.

"Rappelez-vous les sanctions décrétées par la Russie contre  la Géorgie en 2008 et celles infligées à l'Ukraine en 2014. En outre, en réponse à l'intensification des activités de l'Otan, la Russie a déployé des systèmes de missiles Iskander sur son littoral de la mer Baltique. Moscou possède un potentiel puissant  dans ce domaine", a affirmé l'expert.

Il est persuadé que la Turquie s'éloigne de plus en plus de l'Iran, de la Syrie et de l'Irak pour s'engager dans le sillage des Etats-Unis.

Lire la suite: http://fr.sputniknews.com/international/20151124/1019784234/moscou-petrole-daech-attaquer-ankara-en-justice.html#ixzz3sXB9EQcC



847
Lutte anti-Daesh : les Anonymous mentent-ils sur leurs résultats ?



Le collectif avait crié vengeance et lancé l’opération #OpParis pour obtenir la fermeture des comptes de l’organisation terroriste sur les réseaux sociaux. Avec des résultats qui semblent discutables.

Beaucoup de bruit pour rien ? L’opération #OpParis lancée peu après les attentats de Paris par les Anonymous avait pour but de traquer les cyberdjihadistes en les neutralisant sur les réseaux sociaux. Un succès selon le collectif, qui a pris la parole pour la dernière fois le 18 novembre dans une vidéo dans laquelle il affirme avoir réussi à neutraliser plus de 20 000 comptes de Daesh sur Twitter.

Voir la vidéo :



Premier détail troublant, le compte Twitter OpParis ne fait état de que de 11 000 comptes suspendus :



Les sources divergent donc du côté des Anonymous ce qui n'est pas étonnant puisque de multiples groupes autonomes se réclament du collectif.


Rappelons que la méthode principale de lutte d'Anonymous n'était pas extrêmement technique... Les hacktivistes ont principalement utilisé Google Traduction et des mots clefs en arabe copiés-collés dans les moteurs de recherche des réseaux sociaux pour découvrir des comptes potentiellement liés à l'organisation. Et ils se sont contentés ensuite de signaler à Twitter les comptes à suspendre, tout en  mettant la liste en ligne à disposition du public.

Twitter n'utilise pas les listes des Anonymous


Mais pour quels résultats ? Il y a quelques jours, le site The Daily Dot a réussi à interviewer un porte-parole de Twitter qui réfute totalement les déclarations des Anonymous. Le réseau social affirme en effet ne pas prendre en compte les listes établies par le collectif, qualifiées de "totalement inexactes" par des universitaires et des journalistes sollicités pour leur expertise.

Twitter disposerait de sa propre cellule de veille avec des salariés recrutés pour leurs compétences linguistiques en arabe. Une équipe entière serait même dédiée à l’élimination des comptes en lien avec Daesh.


Pourtant, beaucoup des comptes pointés du doigt par les Anonymous dans une première liste ont bien été suspendus. Mais les listings suivants semblent comporter de nombreuses erreurs, comme le note Ars Technica. Certains ont été ciblés en raison de messages de sympathie envers Daesh mais ne provenant pas spécifiquement de membres de l’organisation.

L'efficacité et la pertinence des méthodes utilisées par les Anonymous sont donc une nouvelle fois sujettes à caution. Au début du mois de novembre, leur précédente opération contre le Ku Klux Klan s'était même soldée par un fiasco.


http://hightech.bfmtv.com/internet/lutte-anti-daesh-les-anonymous-mentent-ils-sur-leurs-resultats-932513.html

848
La délicate question de l'enterrement des terroristes



Que faire des corps des assaillants qui ont été tués lors des attaques du vendredi 13 novembre et lors de l'assaut du Raid, le mercredi suivant ? Le sujet avait déjà fait débat lors des attentats de janvier 2015.

Pour le moment, leurs dépouilles sont encore en train d'être analysées, mais dans les jours qui viennent se posera la question, morbide, qui revient après chaque attentat: que faire des corps des terroristes? Comment éviter que leur tombe ne devienne un lieu de pèlerinage? Pas question, comme le firent les Américains avec Ben Laden, de jeter leurs corps dans l'océan, sans sépulture. Et les communes ne se précipiteront pas pour accueillir sur leur sol des morts si sulfureux.

• Que dit le droit?

Selon l'article L2223-3 du code général des collectivités territoriales, il y a trois possibilités pour être enterré sur une commune, au choix de la famille du défunt: soit la commune où était domiciliée la personne, soit celle où il est décédé, soit celle où la famille possède déjà une sépulture.



«Le seul moyen pour éviter que les sépultures des terroristes ne deviennent des lieux de pèlerinage malsains est de les rendre anonymes» indique le spécialiste du droit et de l'économie du secteur funéraire, Jean-Luc Bringuier. Ce sont les pouvoirs de police du maire qui permettent de prendre de telles décisions, en raison d'éventuels «troubles à l'ordre public» «C'est à la famille de payer les obsèques, sauf si elle est dépourvue de moyens, en ce cas c'est aux pouvoir publics d'y pourvoir», précise Jean-Luc Bringuier.

• Qui est concerné?

Parmi les neuf terroristes morts (sept, vendredi 13 novembre, lors des attaques, deux lors de l'assaut du Raid à Saint-Denis, mercredi 18 novembre), seuls deux d'entre eux seront certainement enterrés en France: Omar Ismaïl Mostefaï, né à Courcouronnes, qui vivait à Chartres et Samy Amimour, qui vivait à Drancy. Concernant Mostefaï, la commune de Chartres n'a reçu aucune demande. Selon la mairie de Courcouronnes, le djihadiste ne sera pas enterré sur la commune, au motif qu'il n'y a «plus de places dans le carré musulman». Pour Amimour, le maire de Drancy, Jean-Christophe Lagarde, affirme ne pas avoir «reçu de demande pour notre cimetière, celui-ci ne comportant pas de carré musulman».

Les autres terroristes ayant vécu en Belgique, leurs corps seront susceptibles d'y être envoyés, à moins que les familles ne demandent qu'ils soient enterrés sur le lieu de leur décès. Théoriquement, les familles des terroristes du 13 novembre, morts à Paris, pourraient donc saisir la mairie. «A ce jour, nous n'avons été saisi d'aucune demande» a indiqué la mairie de Paris.

Deux corps n'ont pas encore été authentifiés. Que se passera-t-il s'ils ne le sont jamais? Jusqu'à quand les autorités peuvent-elles conserver les corps sans sépulture? Si les corps ne sont jamais identifiés, ils seront enterrés dans des «terrains communs», espaces dédiés et obligatoires dans les communes servant souvent à l'inhumation de SDF retrouvés sans papiers d'identité. Le corps peut demeurer à l'institut médico-légal tant que la procédure n'est pas terminée. «Dans certaines affaires, il est arrivé qu'on aille jusqu'à la congélation de corps ou de parties de corps», indique Jean-Luc Bringuier.

• Les précédents

L'Algérie avait refusé la demande de la famille de Mohamed Merah, qui voulait que son corps soit rapatrié dans son pays d'origine. Alger avait alors invoqué des «raisons d'ordre public». Le terroriste de Toulouse avait finalement été inhumé dans le carré musulman du cimetière de Cornebarrieu, en Haute-Garonne. Les obsèques avaient eu lieu en plein jour, rassemblant une quinzaine de personnes.

Les funérailles des terroristes de l'attentat de janvier 2015 au siège de Charlie Hebdo ont été plus discrètes. La famille des Kouachi avait envisagé d'enterrer les deux corps à Dammartin-en-Goële, en Seine-et-Marne, là où ils avaient été tués, pour que les deux frères soient ensemble, avant d'y renoncer. La commune de Reims avait dans un premier temps refusé d'héberger la sépulture de Saïd Kouachi, avant d'y être contrainte par la loi. Chérif Kouachi avait, lui, été enterré à Gennevilliers, dans les Hauts-de-Seine, en pleine nuit, sans qu'aucun proche ne soit présent.

Conformément à la loi, la Ville de Paris avait été tenue d'accueillir la dépouille d'Amedy Coulibaly, tué lors de l'assaut du raid contre l'Hyper casher. Il avait été enterré dans le cimetière parisien de Thiais. Les sépultures des trois terroristes sont anonymes.

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2015/11/24/01016-20151124ARTFIG00226-la-delicate-question-de-l-enterrement-des-terroristes.php#xtor=AL-155-[Facebook]

849
Plus de 100 tonnes de glace du Groenland débarquent pour la COP21

Doit-on se réjouir de ce coup de com’ orchestré pour la COP21 ?
Toujours est-il que plus de 100 tonnes de glace récoltées au Groenland sont actuellement en route pour Paris, destinées à être installées sur la place de la République pour sensibiliser aux enjeux de la conférence climat de l’ONU, la COP21 qui se tient à Paris du 30 novembre au 11 décembre.




La glace qu’on va mettre à Paris représente un dixième de ce qui fond en une seconde en été au Groenland.

 

 
Cette déclaration faite à l’AFP mercredi par le géologue danois Minik Thorleif Rosing, qui est derrière le projet avec l’artiste dano-islandais Olafur Eliasson ; suffira-t-elle à faire avaler la pilule (ou le glaçon) aux millions de gens qui vont tourner le regard vers Paris ?

La question ne devrait pas se poser, mais compte tenu de ce qu’on apprend ici où là sur cette COP21 -qui n’a pas encore commencé- on ressent combien le problème du dérèglement climatique prend sa source au plus profond de la société.

On peut lire sur lepoint.fr :


Ces 12 immenses blocs d’une dizaine de tonnes chacun ont été découpés depuis des icebergs flottant au large de Nuuk, la capitale groenlandaise. Emmenés par bateau jusqu’à Aalborg (Danemark), ils doivent être envoyés d’ici à la fin du mois par la route à Paris. Ils seront ensuite placés en forme d’horloge sur la place de la République, où ils fonderont au cours de la conférence.

glace cop21Si l’objectif du sommet climat à Paris est de négocier un accord mondial qui permette de limiter la hausse des températures à 2°C par rapport aux niveaux pré-industriels ; comment peut-on accepter ce déplacement de glace qui constitue un non-sens à lui seul en terme de bilan-carbone ?

On peut également trouver sur internet des annonces comme :


Louer un hélicoptère  pour vous rendre rapidement sur le Bourget en toute quiétude à la COP 21
http://www.mieux-vivre-autrement.com/glace-cop21.html

850
Détention d'arme en Ariège : "L'émir blanc" condamné à 6 mois avec sursis



O
 livier Corel, dit "l'émir blanc" de la filière d'Artigat, a été visé par une perquisition conduite mardi 24 novembre au matin. Il a été ensuite placé en garde à vue pour détention illégale d'un fusil de chasse. Jugé en comparution immédiate à Foix ce mercredi, il a été condamné à 6 mois avec sursis.


Olivier Corel, dit "l'émir blanc" de la filière islamiste d'Artigat en Ariège, était jugé en comparution immédiate à Foix (Ariège) ce mercredi 25 novembre au matin après les perquisitions menées mardi à son domicile d'Artigat. Un an de prison avec sursis a été demandé à son encontre. Il a été finalement condamné à six mois de prison avec sursis pour "détention non autorisée d'un fusil de chasse".

Perquisition mardi à Artigat

Il avait été placé en garde à vue mardi en fin d'après-midi pour détention illégale d'un fusil de chasse. La perquisition conduite à son domicile a permis la saisie d'"un fusil de chasse classé catégorie D" (en vente libre ou soumise à enregistrement), selon ces sources proches de l'enquête. Olivier Corel, 69 ans, imam salafiste, est le mentor présumé de plusieurs jihadistes toulousains, de Mohamed Merah à Fabien Clain, dont la voix a été identifiée dans la revendication des attentats de Paris et Saint-Denis. C'était la seconde perquisition administrative conduite dans les milieux jihadistes de l'Ariège depuis les attentats parisiens mais la première chez Olivier Corel, 69 ans.

Artigat bouclé

Selon Ladepeche.fr, plusieurs véhicules de gendarmerie dont des véhicules blindés étaient sur place en début de matinée. Les accès au village d'Artigat ont été fermés à la circulation et des gendarmes contrôlaient tous les véhicules. La petite commune de près de 600 habitants a été complètement bouclée, selon l'AFP, son unique route d'accès ayant été barrée par les forces de l'ordre le temps de la perquisition.



Deux hélicoptères de gendarmerie ainsi que de nombreux membres de l'antiterrorisme et du renseignement informatique ont été déployés tout autour de la commune. Le domicile d'Olivier Corel était toujours en cours de perquisition en fin de matinée, ainsi que d'autres maisons du voisinage.



Lien avec l'affaire Merah

Olivier Corel, Français (naturalisé en 1983) d'origine syrienne, avait été interpellé dans le cadre de l'affaire Merah, mis en examen pour "association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste" puis remis en liberté sous contrôle judiciaire. Il avait ensuite bénéficié d'un non-lieu. Depuis, il vit, sans faire l'objet d'une assignation à résidence, dans sa maison du hameau de Lanes, à Artigat et vend poteries et fripes sur les marches locaux. En mars 2012, Mohamed Merah avait tué 7 personnes au nom du jihad à Toulouse et Montauban : trois militaires ainsi qu'un professeur et trois jeunes élèves d'une école juive.

"Mentor" de Merah et Clain

Merah, tué par la police lors de l'assaut de son appartement toulousain, ainsi que son frère Abdelkader, mais aussi Fabien Clain et son frère Jean-Michel, avaient suivi l'enseignement religieux d'Olivier Corel à Artigat. La voix de Fabien Clain, Toulousain d'origine réunionnaise, parti rejoindre les rangs de l'organisation Etat islamique, a été identifiée par les enquêteurs pour revendiquer les attentats du 13 novembre à Paris. Fabien Clain s'est converti à l'islam dans les années 90 et s'est radicalisé dans la première moitié des années 2000, avec un groupe de jeunes salafistes radicaux qui fréquentaint Olivier Corel ainsi que la salle de prières de Bellefontaine à Toulouse.

http://www.midilibre.fr/2015/11/24/perquisition-en-ariege-chez-l-emir-blanc-imam-salafiste-de-la-filiere-d-artigat,1247159.php

851
Mohammed Chirani : sa réponse aux menaces de Daesh

Mohammed Chirani est consultant en prévention de la radicalisation religieuse. Ancien délégué du préfet pour les quartiers sensibles en Seine-Saint-Denis, il a fait l’objet de menaces de la part d’individus se réclamant de Daesh.

Mohammed Chirani a reçu ces menaces après s’être adressé à la communauté musulmane mercredi dernier. Dans son message, il demandait de condamner dans son ensemble les attentats et violences commises par les terroristes de l’Etat Islamique suite aux évènements qui ont frappé Paris et notre pays tout entier le 13 novembre dernier.

Sur BFMTV, invité ce lundi par Ruth Elkrief, il a décidé de répondre à ces menaces face à la caméra. Voici son intervention :


852
[Troisième guerre mondiale] Ça chauffe…



« Poutine vient de prendre un ton menaçant vis-à-vis de la Turquie, parlant de « coup de poignard dans le dos par les complices des terroristes » et assurant que « ce crime ne resterait pas impuni« . A l’inverse des dirigeants occidentaux vivant dans le monde de la com’, Vladimirovitch n’a jamais été du genre à faire de beaux discours : ce qu’il dit, il fait. Et parfois, il fait même un peu plus que ce qu’il dit… Aussi ces déclarations sont-elles à prendre au pied de la lettre.



Nous venons de montrer que la thèse turque ne tient pas. Si incursion il y a eu, elle n’a duré que 6 secondes (le temps pour le jet de parcourir les moins de 2 km de territoire turc). Les F16 du sultan du sarin attendaient vraisemblablement le moindre prétexte pour tirer. Vengeance pour la destruction ces derniers jours par les bombardements russes des convois de pétrole de Daech à destination de la Turquie ? Volonté de torpiller la coalition réellement internationale qui se met doucement en place ? Toujours est-il que les Turcs risquent de regretter assez longtemps cet épisode…

Nous avons montré récemment que la Russie tenait la Turquie par un faisceau de mesures de rétorsion. Mais le « crime » (dixit Poutine) d’aujourd’hui aura des conséquences bien plus lourdes. Si une guerre ouverte semble exclue (mais qui sait ce que sera la situation dans quelques semaines, les choses évoluant actuellement à une vitesse assez prodigieuse…), Moscou a plusieurs leviers :
◾abattre tout avion turc qui dépasserait d’un millimètre la frontière syrienne pour bombarder les Kurdes
◾armer les YPG, Kurdes syriens alliés au PKK, cauchemar d’Ankara (notons tout de même qu’Assad n’est lui non plus pas très chaud pour cette éventualité)
◾armer le PKK, notamment de missiles anti-aériens (la Turquie, elle, ne se gêne pas pour faire des incursions en territoire irakien afin de bombarder les refuges du PKK)
◾punir la Turquie sur le gaz

Les prochains jours nous en diront plus… »

https://olivierdemeulenaere.wordpress.com/2015/11/24/troisieme-guerre-mondiale-ca-chauffe/

853
"Tout n'est pas absolu dans le Coran"



Le grand imam de Bordeaux plaide pour la refonte de la théologie musulmane. Interview.







Paris Match. "Nous musulmans de France…" Une semaine après les attentats, le Conseil français du culte musulman (CFCM) a fait parvenir à toutes les mosquées de France un prêche destiné à être lu aux fidèles lors de la prière de vendredi. Qu’en pensez-vous ?
Tareq Oubrou. Je ne suis pas de ceux qui attendent une circulaire pour exprimer la position de l’Islam concernant le meurtre d’innocents par des criminels qui sèment la terreur. Dans ma mosquée, j’ai l’habitude de poser un diagnostic et des remèdes à cette violence qui remonte à une interprétation anachronique du Coran, récupérée par des mouvements qui n’enseignent pas l’islam, mais pratiquent l’endoctrinement.

Pourquoi les institutions musulmanes de France sont-elles dépassées ?
Elles n’ont pas de doctrine adaptée au moment dans lequel nous vivons. Quel enseignement devons-nous transmettre à nos enfants qui vivent dans un monde qui n’a rien à voir avec celui des Bédouins du VIIe siècle ? Le principe islamique doit subsister, mais les formes juridiques et éthiques évoluer. Les théoriciens de l’islam en Occident doivent faire l’effort de produire une doctrine en phase avec la laïcité française. Et sortir des discours de convenance et de stratégie. S’inquiéter n’est plus suffisant, il faut une refonte de la théologie musulmane. Nous devons adapter la révélation coranique des Bédouins de la péninsule sudarabique du VIIe siècle à l’univers mental des Français du XXIe siècle. Aujourd’hui, on demande aux musulmans en France d’accomplir ce qui a pris plusieurs siècles à l’Eglise catholique. Les chrétiens ont su adapter la Bible à leur temps. Pourquoi l’islam ne le ferait-il pas ? A ce que je sache, Jésus n’était pas un Occidental mais un Sémite. Il est pourtant devenu la référence de l’Occident. Il n’avait pas les yeux bleus. Les docteurs de l’Eglise sont allés jusqu’à adapter sa morphologie à l’univers mental occidental. Ce devrait être plus simple pour le Prophète : il n’était pas basané, ce n’était pas un Maghrébin. S’il vivait aujourd’hui parmi nous, il passerait plus inaperçu que les immigrés marocains ou algériens, ceci dit du point de vue strictement physionomique !

Vous dites souvent que la visibilité actuelle de l’islam fait peur à l’identité française…
… et qu’elle est aussi nuisible à la spiritualité musulmane. Il faut en finir avec la bédouinisation de l’islam. Phagocyté par le wahhabisme saoudien, le salafisme consiste à bédouiniser l’islam avec des moyens technologiques particulièrement développés. C’est un retour à l’histoire pré-islamique mais certainement pas un retour à l’état de l’Islam. Cette visibilité identitariste n’a rien à voir avec un enracinement mystique ou spirituel, mais répond à une logique de minorités qui veulent se préserver en s’attachant aux écorces au lieu de s’attacher à l’esprit de la religion.

Que voulez-vous dire par écorce ?
Tout ce qui participe à l’islam folklorique de la visibilité à outrance. Le propre de la religion, c’est la discrétion, la modestie, le travail intérieur et non l’exhibition. Il faut changer complètement de paradigme. Notre "communauté" est très jeune, j’entends essentiellement formée par des jeunes gens issus de culture et de religion musulmane, qui vivent dans une certaine frustration : sociale, scolaire, etc. Ils compensent ce complexe d’infériorité par un complexe de défiance. C’est le propre de l’adolescence. Je me démarque par rapport à la famille. Je ne reconnais pas l’autorité, même religieuse. Je provoque. Je suis victime, donc j’existe. Et je greffe un discours religieux sur des pratiques qui ne devraient pas avoir beaucoup d’importance, comme le fameux foulard islamique. J’attends de voir ce qu’il y aura après le foulard, peut-être les cravates islamiques ? Les chaussures islamiques ? C’est n’importe quoi. Car enfin, que dit le Coran ? Au centre, il y a la pudeur. La pudeur fait partie de la foi. Mais le Prophète n’est pas venu sur terre pour donner des cours de couture. Les vêtements n’ont rien à voir avec la religion. Un voile n’est pas une kippa. Il n’y a pas d’objets cultuels dans l’islam. Il n’y a pas de symboles, pas de slogan. C’est une hérésie que d’introduire dans le culte les vêtements. Une fois encore, on mélange le principe éthique avec sa traduction vestimentaire. Dieu n’est pas un tailleur, ce n’est pas un styliste de mode. En vérité, on se cache pour mieux se montrer. Alors certes, l’apparence est conforme à la lettre du texte, mais l’intention n’est pas bonne. Ce qui est condamnable, c’est l’habit de l’orgueil, de l’arrogance et de l’ostentation.

"La charia de minorité"

Mais alors qu’est-ce que le cœur de l’islam ?
Le plus important, c’est la foi. La foi du cœur. On est musulman parce qu’on a la foi. L’enjeu est donc intérieur. Les gens qui seront sauvés le jour du jugement dernier ne sont pas ceux qui ont la barbe la plus longue ou le voile le plus noir, mais ceux qui ont le cœur pur. Et ce jour-là, les apparences ne sauveront pas. Le Coran contient à peu près 6 236 versets dont 150 traitent de la loi et du culte, ce qui est presque négligeable. L’immense volume scripturaire concerne la métaphysique : Dieu, l’homme, la dignité, la résurrection, etc. Aujourd’hui, ce domaine de la foi a cédé la place au discours normatif, c’est-à-dire à la disparition du sens. Le wahhabisme saoudien a exclu tout discours métaphysique sur l’homme, la vie, le vivre-ensemble, l’Autre. Comment introduire l’Autre, qui n’est pas musulman, dans la théologie ? Quel est le statut du non-musulman ? Quelle conséquence au niveau éthique ? Il y a des zones du Coran qui n’ont jamais été explorées et développées.

Vous aviez suggéré que la place de l’imam de Brest, qui expliquait à des enfants que la musique est créature du Diable , était plutôt dans un asile psychiatrique? Comment faire sans un clergé compétent et formé ?
Hélas, les imams ne sont pas des savants. La plupart n’ont pas les outils intellectuels pour accéder au riche héritage théologique musulman avec ses différentes doctrines complexes. Il faut le dire, la théologie musulmane classique donne la migraine. C’est tout le sens de mon travail sur la “charia de minorité”, un concept que j’ai volontairement voulu provocateur pour les musulmans et les non-musulmans. Paradoxalement, les deux se rejoignent, les uns par ignorance, les autres par littéralisme, quand ils considèrent que la charia c’est la pratique mécanique d’un verset ou d’une parole d’un prophète interprétée par un canoniste du Moyen Age. Non, il y a une dimension historique dans le Coran. Tout n’y est pas absolu. Au Moyen Age, des savants de l’islam ont traduit le message coranique dans la culture de leur temps. Ce travail de réforme s’est arrêté brutalement à cause de l’effondrement de la civilisation arabo-musulmane après l’invasion mongole, les croisades et la colonisation. La pensée théologique s’est figée. Il faut sortir de cet effondrement pour repenser notre religion à la lumière de la modernité. Il faut formaliser, sculpter cette matière pour qu’elle soit visible, esthétique, audible, intelligible et lisible pour nos contemporains.

http://www.parismatch.com/Actu/Societe/Il-faut-en-finir-avec-la-bedouinisation-de-l-islam-Tarek-Oubrou-870465

854
Medvedev: Ankara a montré qu'il protégeait l'EI en abattant l'avion russe



Selon le premier ministre russe, la Turquie a témoigné par ses actions qu’elle protégeait de fait les combattants de l'Etat islamique.

"Ce n'est pas surprenant, compte tenu de l'information disponible sur l'intérêt financier direct de certains fonctionnaires turcs liés aux livraisons de produits pétroliers provenant des entreprises appartenant à l'EI", a indiqué Dmitri Medvedev.

Dmitri Medvedev estime également que les actions de la Turquie, qui a détruit le Su-24 russe, ont détruit de longues relations de bon voisinage entre la Russie et la Turquie, y compris dans les domaines économique et humanitaire.

Selon le premier ministre russe, il sera difficile de compenser les dommages causés.

Dmitri Medvedev a ajouté qu'"une dangereuse détérioration des relations entre la Russie et l'Otan ne peut être justifiée par aucun intérêt, y compris par la protection des frontières de l'Etat".

Un bombardier russe Sukhoi Su-24 engagé dans l'opération contre le groupe terroriste Etat islamique (EI) en Syrie s'est écrasé mardi sur le territoire syrien, à 4 km de la frontière turque. Selon le président russe Vladimir Poutine, le Su-24 a été abattu dans l'espace aérien syrien par un missile air-air tiré par un chasseur turc F-16.

La Turquie affirme que l'avion russe a violé son espace aérien. D'après le ministère russe de la Défense, l'avion se trouvait en Syrie, à un kilomètre de la frontière turque


Lire la suite: http://fr.sputniknews.com/international/20151125/1019788421/medvedev-turquie-protection-ei.html#ixzz3sVqnVw66


855
Dans ce centre, les femmes victimes de violences sont prises en charge

l'Institut en santé génésique est un centre expérimental, en banlieue parisienne. Ouvert il y a deux ans, il rassemble médecins, thérapeutes, travailleurs sociaux et prend gratuitement en charge des femmes en souffrance. Reportage dans ce lieu unique.

Un lieu dédié à toutes les souffrances



De prime abord, on dirait un hôpital. En poussant la porte de l’Institut en Santé Génésique, on se retrouve dans un long couloir blanc éclairé de néons. Mais, dans la salle d’attente, le canapé moelleux, la lumière tamisée et l’atmosphère cosy évoquent davantage un salon douillet. Situé dans l’enceinte de la clinique de Saint-Germain-en-Laye (Yvelines), l’ISG accueille des femmes victimes de violences depuis janvier 2014. Cet endroit est né d’une rencontre et d’un projet commun. Il y a trois ans, alors qu’elle vient de quitter son travail de DRH dans une maison d’édition médicale, Frédérique Martz fait la connaissance de Pierre Foldès, chirurgien urologue. Spécialisé dans la réparation de femmes excisées, il lui propose d’assister à une opération de reconstruction de clitoris. Une expérience mémorable raconte Frédérique Martz. « Ca a été une véritable déflagration. J’ai compris que les violences sexuelles étaient le symptôme d’autres violences, parfois moins visibles. »

Ils décident alors de cofonder l’Institut en Santé Génésique pour aider les femmes victimes de toutes formes de violences - conjugale, viol, harcèlement moral, inceste… - avec un seul mot d’ordre, la transversalité. « Il y a quelque temps, nous avons accueilli une jeune femme battue par son compagnon, un riche médecin de la région. Elle souffre d’une maladie intestinale qui nécessite un traitement régulier or il l’empêchait de prendre ses médicaments. Du coup, elle avait autant besoin de soutien psychologique que médical. Nous l’avons aidée à se dégager de cette emprise, à rompre cette relation et à se remettre sur pied », rapporte Frédérique Martz.

http://www.femmeactuelle.fr/actu/dossiers-d-actualite/institut-genesique-femmes-victimes-de-violences-03954