Voir les contributions

Cette section vous permet de consulter les contributions (messages, sujets et fichiers joints) d'un utilisateur. Vous ne pourrez voir que les contributions des zones auxquelles vous avez accès.


Messages - mike

901
Ghost Security Group, un collectif d'hacktivistes qui combat Daesh aux côtés d'Anonymous



Depuis quelques jours, un groupe hors du collectif Anonymous fait parler de lui. Son nom, le Ghost Security Group. Ce groupe, constitué de volontaires, fouille l'Internet à la recherche de contenu ou comptes favorables à Daesh. Sur leur site, on peut lire, entre autre "ID Twitter signalés : 9875; Signalement total : 19 381". En plus de ces actions, ses membres se feraient passer pour des candidats au djihad dans le but d'infiltrer l’État Islamique. "Nous agissons comme un service de renseignement", explique le directeur du groupe.

video :

Une initiative qui, bien que posant quelques soucis légaux, ne semble pas déranger les services de renseignements américains. Toujours d'après le directeur du Ghost Security Group, les informations recueillies sont fournies au FBI et aux agences gouvernementales. Agences qui "apprécient cette aide extérieure", selon Michael Smith, un conseiller en terrorisme auprès du Congrès américain.



Si les Anonymous et le Ghost Security Goup ont le même objectif, les deux organismes possèdent un mode opératoire qui diffère. Ainsi, les hackers au masque de Guy Fawkes et le Chost Security suppriment les comptes. De leur côté, les Anonymous publient en plus une liste d'utilisateurs favorables à Daesh . Le Ghost Security, lui, rapporte et signale les contenus pro-EI. Deux entités, deux actions. Ces opérations, bien qu'allant dans le même sens, ne semblent pas se rejoindre et demeurent, aux yeux de la loi, illégales.

Pour J.M. Berger, un expert sur la situation de l'Etat Islamique, l'effet de ces collectifs est positif. "Je pense que la majorité des signalements a été fait par des groupes comme Anonymous et le Ghost Security."

http://hitek.fr/actualite/ghost-security-anonymous-contre-daesh_7643

902
Menace terroriste: les autorités belges seraient à la recherche d'une dizaine d'hommes, prêts pour des attaques similaires à celles de Paris

Le ministre de l’Intérieur Jan Jambon (N-VA) l’a confirmé : la traque liée à la menace terroriste ne concerne pas seulement Salah Abdeslam, l’ennemi public Nº1 depuis son implication reconnue dans les attentats de Paris, le 13 novembre dernier. Les autorités seraient en effet à la recherche d’une dizaine de personnes qui souhaiteraient réaliser des attaques similaires à celles de Paris.



Selon France Info, la traque actuelle aurait été lancée suite à l’interrogatoire de trois proches de Salah Abdeslam et des nouvelles perquisitions du côté de Molenbeek. Elle viserait une dizaine de personnes qui souhaiterait mener le même scénario qu’à Paris le 13 novembre dernier : c’est-à-dire mener des attaques simultanées en plusieurs endroits de Bruxelles et de sa banlieue, en Flandre principalement. Une dizaine de terroristes seraient concernés par ce projet.

Ces individus seraient même en possession de bombes et explosifs, de la même conception que celles des ceintures d’explosifs des terroristes de Paris.

La menace reste donc bien « sérieuse et imminente » comme l’indique le niveau d’alerte 4 sur la Région bruxelloise.

video : http://www.rtl.be/videos/video/557467.aspx

http://www.sudinfo.be/1428797/article/2015-11-22/menace-terroriste-les-autorites-belges-seraient-a-la-recherche-d-une-dizaine-d-h

903
Marion Maréchal-Le Pen estime que les musulmans "ne peuvent avoir exactement le même rang" que les chrétiens



POLITIQUE - Marion Maréchal-Le Pen, tête de liste du FN aux régionales en Paca, estime dans un entretien au quotidien de l'extrême droite catholique Présent, paru ce samedi 21 novembre, que les musulmans "ne peuvent avoir exactement le même rang que la religion catholique" en France.

"Il faut accepter de définir et de revendiquer quel est notre héritage et quelle est notre identité. Ça passe par l'affirmation de notre héritage gréco-romain et chrétien. Il faut dire que la France est une terre culturellement et très longtemps spirituellement chrétienne", affirme la députée du Vaucluse.

"Et dans ces conditions, si des Français peuvent être musulmans et exercer leur foi, il faut qu'ils acceptent de le faire sur une terre qui est culturellement chrétienne. Ça implique aujourd'hui qu'ils ne peuvent pas avoir exactement le même rang que la religion catholique", soutient la petite-fille de Jean-Marie Le Pen.

"Ne serait-ce que parce que nous avons des traditions populaires qui ont des connotations spirituelles qui peuvent s’exercer dans le cadre public, ce qui aujourd’hui ne peut pas être le cas de l’islam", poursuit cette catholique pratiquante, qui a été cinq ans élève à l'institution traditionaliste Saint-Pie X à Saint-Cloud.

"Il n'y a aucun phénomène d'islamophobie en France", juge-t-elle aussi, demandant à ce qu'on "sorte de la culture de l'excuse".

http://www.huffingtonpost.fr/2015/11/21/marion-marechal-le-pen-musulmangs-rang-chretien_n_8616158.html

904
Vie privé / Appel en absence : attention à l’arnaque du Ping call
« le: 22 novembre 2015 à 12:21:25 »
Appel en absence : attention à l’arnaque du Ping call

Devant la recrudescence des arnaques utilisant la technique du Ping Call, plus communément nommée de l’appel en absence, les services de police ont tenu à faire une mise en garde contre ce type d’escroquerie, qui dans certains cas, coûte cher aux victimes.



La police nationale a tenu à refaire une mise en garde contre une arnaque qui a explosé ces dernières semaines, afin de réduire le nombre de victimes en informant davantage le public sur l’arnaque du Ping Call. Cette escroquerie est très simple à mener, elle est très souvent ignorée des victimes facilitant ainsi le travail des escrocs et elle rapporte gros !

▶ Retrouvez toutes les chaines thématiques Presse-citron

Attention aux arnaques à l’appel en absence

Tous les ingrédients étant réunis pour gagner de l’argent facilement sans beaucoup de risques, les arnaqueurs commencent à pulluler et la police s’inquiète de cette forte croissance. La technique est simple, laisser un appel en absence en faisant sonner le téléphone de la victime qu’une seule fois pour que cette dernière vous rappelle. D’autres Ping Call, vous invitent à rappeler pour obtenir une information qui vous concerne comme votre solde de permis de conduire par exemple.

Tous les numéros en question sont évidemment des numéros surtaxés, parfois le numéro que vous rappelez est un numéro normal, impossible de le suspecter et une personne au bout du fil vous invente n’importe quelle histoire, afin que vous rappeliez cette fois le numéro surtaxé. Chaque escroc a sa propre méthode et l’époque des numéros « bizarres » commençant par 0899 est révolue.

Le ministère de l’Intérieur recommande de ne pas rappeler un numéro, même d’apparence anodine, si vous ne le reconnaissez pas. La police a mis à disposition le 33 700, un numéro « qui permet de signaler un numéro frauduleux. Il suffit d’envoyer un SMS au 33700 avec la mention « Spam vocal 01 XX XX XX XX ». Une façon d’aider les autorités à faire leur travail, afin de débusquer ces escrocs. Les victimes ayant été en contact directement avec l’escroc, doivent appeler le 0811 02 02 17.

http://www.presse-citron.net/appel-en-absence-attention-a-larnaque-du-ping-call/

905
Video divers / Les Guignols de l'info du 10 11 2015
« le: 22 novembre 2015 à 12:00:33 »
Les Guignols de l'info du 10 11 2015


906
Pourquoi avoir attendu 140 minutes avant d’intervenir au Bataclan ?



Entre 21 h 40, heure de l’entrée des fous d’Allah, et l’assaut donné à 0 h 20, pourquoi avoir laissé ces centaines de spectateurs devenus otages et victimes aux mains de trois terroristes ?

Il est facile de raconter n’importe quoi et j’en suis tout à fait conscient. Mais quand j’écoute le récit des rescapés du Bataclan, quand j’entends qu’ils ont été bloqués plus de deux heures, deux heures insupportables, deux heures de terreur entrecoupées de dizaines de rafales de kalachnikov, deux heures pendant lesquelles, à l’extérieur, se concentraient les ambulances et les forces de police, je pose une question que je ne devrais pas rendre publique. Une question qu’aucun journaliste n’a osé ou voulu se poser…



Le président de la République, le Premier ministre, le ministre de l’Intérieur savaient que les terroristes portaient des ceintures bourrées d’explosifs et de boulons meurtriers. Les autorités policières présentes autour du Bataclan avaient clairement entendu des rafales. Ils savaient, lorsque les premiers spectateurs s’étaient échappés par l’arrière de la salle, ce qui se passait à l’intérieur. Ils ne pouvaient ignorer que les terroristes – qu’à longueur d’antenne, ce soir-là, on appelait « les assaillants » – s’étaient condamnés à mourir. Un kamikaze ne tue pas aveuglément pendant deux heures en ayant l’intention de se rendre vivant.

Lire aussi : Hollande doit être destitué par la Haute Cour pour « haute trahison »

Alors, oui, je pose la question aux autorités responsables, et en premier lieu à Bernard Cazeneuve, mais aussi au président de la République qui devait prendre la décision ultime. Pourquoi avoir attendu si longtemps pour donner l’assaut ? Pourquoi ne pas avoir autorisé le RAID et la BRI à intervenir immédiatement, dès leur arrivée sur place, quitte à avoir des victimes prévisibles dans leur rang. Par crainte de victimes policières ? Mais l’on sait que le dévouement de nos policiers va jusqu’à accepter de perdre la vie pour sauver son prochain. Par crainte d’un carnage final ? Mais à l’écoute des rafales, on savait que déjà des dizaines d’otages avaient été blessés ou tués.

Oui, j’ose être très politiquement incorrect, mais la question de la responsabilité au sommet de l’État est à envisager dans le nombre de victimes. Si les forces de l’ordre avaient reçu l’ordre de pénétrer dans le Bataclan dès le début de la prise d’otage, les terroristes auraient été tués ou se seraient fait exploser sans avoir fait autant de victimes. Provoquer des morts et des blessés était alors inévitable, mais c’était sauver beaucoup d’autres otages… 

Je n’accuse pas. J’interroge. Je pose la question à la justice, aux forces d’intervention, aux responsables politiques.

Entre 21 h 40, heure de l’entrée des fous d’Allah, et l’assaut donné à 0 h 20, pourquoi avoir laissé ces centaines de spectateurs devenus otages et victimes aux mains de trois terroristes ?

Floris de Bonneville



———Note stopmensonges.com————–

Quand vous avez ouvert les yeux sur le gouvernement de l’ombre et leurs plans, il est très facile de répondre à la question : Pourquoi avoir attendu 140 minutes avant d’intervenir au Bataclan ?


C’est simple, il s’agissait d’un sacrifice rituel et le gouvernement de l’ombre (La Cabale) voulait que ce sacrifice se fasse jusqu’au bout et sans encombre.

Francois Hollande est un pion aux mains de la Cabale, comme tous les politiques qui sont pondus dans ce système de contrôle pourri que nous appelons à tord « Démocratie ». Ce n’est pas lui qui décide, il est la pour obéir à la Cabale.

Il est temps que les gens se réveillent.
 Nous devons tous nous unir contre les vrais coupables, l’Élite Illuminati, ces 13 familles qui détiennent 80% des ressources du monde et gardent leur pouvoir sur l’humanité par le mensonge et la création de la division entre les peuples.


Namasté

Laurent

http://stopmensonges.com/pourquoi-avoir-attendu-140-minutes-avant-dintervenir-au-bataclan-%E2%80%A8/

907
Anonymous: Attaques planification ISIS Autour du monde ce dimanche



Le groupe de hackers Anonymous a déclaré samedi que le groupe Etat islamique prévoit d’attaquer un certain nombre d’endroits le dimanche, y compris certains à Paris, les Etats-Unis, l’Indonésie, l’Italie et le Liban.
 OpParisIntel, un sous-secte de Anonyme lutte contre ISIS, a publié un communiqué samedi en disant qu’il avait découvert des informations sur les attaques terroristes imminentes “sur Paris et le monde” prévue pour le 22 novembre rapporté The International Business Times.
“Toutes les preuves a été soumis aux autorités officielles tout autour du globe il ya jours», a dit la déclaration. “Ils l’ont et il est de leur responsabilité de faire quelque chose avec elle. Mais parce qu’ils ont pas encore fait quoi que ce soit avec lui et il est presque le 22, nous avons des choses dans nos propres mains. Nous ne prenons la responsabilité d’avertir les civils (au cas où les autorités ne jouent pas assez bien).
 Anonyme a dit avoir reçu de nombreuses menaces de comptes de l’Etat pro-islamiques sur les médias sociaux, “mais pas seulement des menaces régulières. Ces menaces étaient tous concentrés sur … le 22 Novembre “.

Le groupe a ajouté que son équipe d’Intel a été en mesure de vérifier les menaces et de cibler des lieux, et il a mis en garde contre la participation à des événements avec les grandes foules, en particulier les services de l’église à Paris.
 Anonyme a dit qu’il avait la preuve que les événements suivants peuvent être ciblés:
• Cigales Electroniques avec Vocodecks, RE-Play & Rawtor à Le Bizen (Paris)
• Béton Invite Drumcode: Adam Beyer, Alan Fitzpatrick, Joel Mull au béton (Paris)
• Démonstration par Collectif du Droit des Femmes (Paris)
• Fête du Christ-Roi les célébrations (Rome / Monde)
• Al-Jihad, One Day One Juz (Indonésie)
• Five Finger Death Punch (Milan, Italie)

Journée de la Pastorale Universitaire (Université Saint-Esprit de Kaslik, Liban)

 

Anonyme a dit que l’État islamique prévoit également une attaque à la World Wrestling Entertainment événement dans la Phillips Arena à Atlanta le dimanche. Les responsables du FBI ont confirmé à WSB-TV 2 Atlanta qu’il prend au sérieux les rapports.
•“L’objectif est d’assurer que le monde entier, ou du moins les gens qui vont à ces événements, de savoir qu’il ya eu des menaces et qu’il n’y a possibilité d’une attaque de se produire,” la déclaration Anonyme poursuivi.
 Le groupe dit IBT qu’il a donné son preuve MI5 intelligence l’agence de la Grande-Bretagne, ainsi que la CIA, le FBI et le gouvernement australien. Il a ajouté qu’il n’a pas l’intention de publier la preuve publiquement, parce que «tout le monde va commencer à l’appeler faux parce captures d’écran peuvent être éditées et comptes peuvent être supprimés.”
 “Nous avons volontairement pas compte des liens partagés publiquement parce qu’ils seraient fermées immédiatement et puis personne ne voulait croire la preuve.”
Après les attaques de la semaine dernière à Paris qui ont tué 129 personnes et blessé 350 autres, a déclaré Anonyme cyberguerre sur ISIS, qui a revendiqué la responsabilité des attaques.
• Le groupe de hacker a depuis publié un tutoriel qui enseigne comment laïcs pour aider à la cyberoperation, qui aurait identifié et arrêter des milliers de comptes Twitter liés à la le groupe terroriste, selon The Hill.

http://www.beforeitsbuzz.info/anonymous-attaques-planification-isis-autour-du-monde-ce-dimanche/

908
Alimentaires / Coca-Cola se met au parfum de l’Internet des objets
« le: 22 novembre 2015 à 11:43:14 »
Coca-Cola se met au parfum de l’Internet des objets



Les objets connectés sont au centre de la stratégie de Coca-Cola. Pour améliorer la chaine d’approvisionnement. Mais pas que.

L’Internet des objets (IoT) au service du goût ? C’est la nouvelle marotte de Coca-Cola. Et c’est du sérieux. A l’occasion de la conférence Data Centre Dynamics Converged Europe qui s’est déroulé à Londres les 18 et 19 novembre, la CTO à l’internationale Jane Gilmour est venue présenter la vision du producteur du plus célèbre des sodas en matière d’objets connectés.

Avant tout, ces derniers travaillent à améliorer la chaîne d’approvisionnement de l’entreprise américaine. Et cela depuis 1982, date à laquelle « les étudiants de Carnegie Mellon ont mis leur distributeur en ligne pour voir si le coca était à la bonne température et surveiller son réapprovisionnement, a rappelé la responsable à nos confrère de TechWeekEurope . Voilà à peu près le défi aujourd’hui. Nous voulons nous assurer que tout le monde qui boit un Coca-Cola a une bonne expérience ».

Mesure des goûts et de la qualité

Ce qui n’est pas un mince défi pour une société qui gère plus de 200 embouteilleurs et partenaires et distribue ses produits partout dans le monde (sauf en Corée du Nord et, toujours malgré la levé de l’embargo américain, à Cuba). Coca-Cola veut aller plus loin que la simple surveillance des distributeurs pour en améliorer l’approvisionnement. Par exemple, constater quel distributeur de boisson est le plus utilisé, quelle variété de la boisson est la plus vendue (entre le classique, le light, le zéro, le life, ou encore le cherry ou vanille, sans même parler des autres marques de soda du groupe) et même aller jusqu’à faciliter la transaction par des technologies de paiement sans contact et de reconnaissance faciale (pour proposer par défaut le parfum préféré ?). Les capteurs pourraient aussi être mis au service de la vérification de la qualité, par exemple au sein des fontaines chez McDo. Le tout en temps réel.

Les distributeurs pourraient même dépasser leur rôle premier. Dans certaines zones, certaines machines sont ainsi directement connectées au satellite. Pourquoi ne pas en faire des points de connexion Wifi aux populations dépourvues de réseau Internet ? s’interroge Jane Gilmour. Et fidéliser d’autant plus le consommateur autour du précieux fournisseur autonome. Des machines à la durée de vie de 15 ans dont seule un tiers est aujourd’hui connecté.

Des possibilités sans fin

Mais revenons-en au goût. Une nouvelle génération de distributeur permet au consommateur de composer son propre parfum : deux tiers de coca classique, un tiers de coca vanille, par exemple. Au delà de satisfaire le plus justement possible les besoins du client sans passer par son embouteillage en usine ce service permet à Coca-Cola de constater à une échelle massive les mélanges ainsi créés pour, potentiellement, en faire de nouveaux parfums et produits. Où comment faire de l’Internet des objets un vecteur de goût.

L’exploitation des objets connectés est donc stratégique pour le développement de l’entreprise américaine à l’heure où la consommation de boissons sucrées est en baisse en Occident (-25% aux Etats-Unis ces 20 dernières années). Ils « offre des possibilités sans fin », affirme Jane Guilmour. Des possibilités qui vont inévitablement peser sur l’infrastructure de l’entreprise américaine. Si cette dernière organise déjà son activité autour du cloud, la responsable technique en chef annonce que 80% de l’informatique de l’entreprise basculera en ligne dans les prochaines années. Toutes les ressources de Coca n’ont donc pas vocation à se « cloudifier ». A commencer par sa recette secrète de la célèbre boisson, protégée dans un coffre d’Atlanta, plaisante la CTO.

En savoir plus sur http://www.silicon.fr/coca-cola-met-ervice-du-gout-132110.html#0IY8LfdxC2CDcQqO.99

909
Google confie les rênes de son Cloud à Diane Greene





En rachetant la start-up Bebop, Google en a profité pour recruter Diane Green. Co-fondatrice et ancienne CEO de VMware, elle se voit confier les destinées du Cloud de Google.



En anglais, le terme de l’opération que vient de mener Google est acqui-hiring, c’est-à-dire acquisition et recrutement. La firme de Mountain View vient en effet de mettre la main sur une start-up, Bebop. Cette start-up propose une plateforme de développement d’applications en entreprise. Mais le rachat peut apparaître anecdotique; la vraie raison de cette acquisition est le recrutement de la fondatrice de Bebop, Diane Greene.






Ce nom n’est pas inconnu par Google, car Diane Greene avait rejoint il y a près de quatre ans, le conseil d’administration et le comité d’audit du groupe Internet, pour apporter son expertise en matière de virtualisation. Un monde qu’elle connaît bien, car elle est co-fondatrice de VMware et a même occupé le poste de CEO de la société de 1998 à 2008.

Un visage sur le Cloud de Google

Un curriculum vitae qui a séduit Sundar Pichai, l’homme fort de Google. Il a annoncé sur un blog, la nomination de Diane Green comme responsable de l’activité Cloud de Google. Cette division comprendra à la fois Google for Work, Cloud Platform et les Google Apps. « Cette nouvelle entité réunira les produits, l’ingénierie, le marketing et les commerciaux pour nous permettre de travailler dans un mode plus intégré et coordonnée », constate Sundar Pichai. Diane Greene prendra ses fonctions lors de la finalisation du rachat de Bebop, annonce le responsable.

Avec ce recrutement, Google veut donner un second souffle à son offre Cloud. La société est à la lutte avec Amazon Web Services et Microsoft sur le IaaS, mais aussi sur le Saas avec l’offre d’Office 365 de la firme de Redmond. Sundar Pichai affirme que 60% des entreprises du classement Fortune500 ont adopté Google for Work. Avec Diane Greene, Google personnalise et met un visage à ses offres Cloud. La dirigeante aura à cœur d’élaborer une stratégie et une vision qui seront proposées prochainement

En savoir plus sur http://www.silicon.fr/google-confie-le-cloud-a-ex-vmware-132083.html#6LgXsC0CzzZic08z.99

910
Une animatrice égyptienne : L’EI est une création israélo-anglo-américaine, Al-Baghdadi est juif



Voir les extraits vidéo sur MEMRI TV
http://www.memri.org/clip/en/0/0/0/0/0/0/5169.htm


Dans le 15e épisode de son émission sur Al-Hayat « La clé de la vie », l’animatrice de télévision égyptienne Iman Izz Al-Din déclare que l’Etat islamique (EI) est une création israélo-anglo-américaine et que ses initiales (ISIS) sont celles de Israeli Secret Intelligence Service [Services secrets de renseignements israéliens]. Commentant les attaques terroristes à Paris, elle affirme que le chef de l’EI, Abu Bakr Al-Baghdadi, est un juif nommé Simon Elliot, et qu’il est soutenu par le sénateur américain John McCain. Extraits :

Iman Izz Al-Din : Cette organisation terroriste, Etat islamique, qui se fait appeler à tort ou trompeusement « L’Etat islamique d’Irak et de Syrie » est une création israélo-anglo-américaine. Le Mossad israélien était chargé de créer cette entité, afin de fragmenter, diviser et affaiblir les autres pays, pour qu’Israël puisse s’asseoir confortablement au cœur de la région, tandis que tous les pays alentour seraient morcelés et dépouillés de tout pouvoir. Dans une vidéo que nous diffuserons bientôt, nous verrons comment Israël était derrière le lancement de cette organisation, et a choisi le nom d’ISIS (EI), pour Israeli Secret Intelligence Service. Nous verrons qu’Abu Bakr Al-Baghdadi, qu’ils appellent l’Emir ou le Calife de l’EI, est en réalité un juif, du nom de Simon Elliot,soutenu par le sénateur américain John McCain.

[…]

Ce n’est pas simplement une opinion ou un point de vue. C’est la vérité qui a désormais éclaté au grand jour : l’EI a été formé par des agences de renseignements israélo-anglo-américaines, pour servir d’outil clandestin, afin de pouvoir mener toute mission, n’importe où, n’importe quand et par tous les moyens, et mener à bien ce qu’ils appellent « le sale boulot ».

http://www.memri.fr/2015/11/20/une-animatrice-egyptienne-lei-est-une-creation-israelo-anglo-americaine-al-baghdadi-est-juif/

911
Italie, Espagne, Royaume-Uni… des niveaux de sécurité élevés partout en Europe

Depuis les attentats du 13 novembre, plusieurs pays européens ont pris des mesures pour relever leur niveau de sécurité.




Dès le lendemain des attentats à Paris et à Saint-Denis, le premier ministre David Cameron avait prévenu : « Nous, au Royaume-Uni, faisons face à la même menace. » Le premier ministre, qui s’entretiendra avec François Hollande le 23 novembre, a annoncé l’embauche de 15 % de personnel supplémentaires au sein de ses services de renseignement.

Le niveau d’alerte antiterroriste est déjà au niveau « grave », ce qui signifie qu’une attaque est « hautement probable ». Londres était déjà en état d’alerte à cause de possibles attaques de représailles, après que le bourreau britannique de l’EI, le tristement célèbre « Jihadi John », a été tué.

A Londres, la police a mis en place une amnistie pour ceux qui accepteront de remettre, au cours des deux prochaines semaines, les armes à feu qu’ils possèdent illégalement. Les clubs de football de Premier League, eux, ont reçu des conseils pour mettre en place des mesures de sécurité particulières pour les matchs de ce week-end.

Bruxelles face à une menace d’attentat « similaire à la France »
video : http://www.digiteka.net/deliver/generic/iframe/mdtk/01637594/src/5kfslv/zone/1/showtitle/1/


Le centre de crise du ministère de l’intérieur belge a décidé, dans la nuit de vendredi 20 à samedi 21 novembre, de faire passer à son degré maximal (soit 4 sur une échelle de 4) le niveau d’alerte terroriste pour la région Bruxelles-Capitale. Cela correspond à une menace « sérieuse et imminente » d’attentat.

Renforcement de la présence policière en Allemagne


« L’Allemagne est aussi une cible de la terreur », a rappelé le ministre de l’intérieur allemand, Thomas de Maizière, qui a annoncé un renforcement des forces policières. Les contrôles aux aéroports ont également été renforcés.

Mardi 17 novembre, le match de football entre l’Allemagne et les Pays-Bas, prévu à Hanovre, avait dû être annulé au dernier moment en raison d’une menace d’attentat. Pour les rencontres de ce week-end, la fédération allemande de football a demandé aux supporteurs de n’introduire ni pétards ni feux d’artifice dans l’enceinte des stades afin d’éviter les mouvements de panique. Berlin a également pris des mesures pour renforcer la sécurité des centres d’hébergement pour réfugiés afin de contrer d’éventuelles actions de l’extrême droite.

En Italie, juste en dessous du niveau maximal




L’Italie est passée au niveau 2 de l’alerte sécurité, juste un cran en dessous du niveau maximal, déclenché en cas d’attentat sur son sol. Parallèlement, les mesures de sécurité ont été renforcées à l’approche du jubilé de la Miséricorde, voulu par le pape François, qui doit attirer des millions de pèlerins à Rome à partir du 8 décembre.

Le trafic du métro à Rome et à Milan a été interrompu à plusieurs reprises ces derniers jours en raison de colis suspects. Les Etats-Unis ont mis en garde le pays contre des menaces d’attentat et ont signalé cinq suspects aux autorités. Sur son site Internet, l’ambassade des Etats-Unis en Italie, à Rome, énumère les sites « identifiés comme cibles potentielles » par le FBI :
La place Saint-Pierre, à Rome, le Duomo et la Scala de Milan, « les églises, synagogues, restaurants, théâtres et hôtels » des deux villes.

L’ambassade, sans déconseiller de se rendre dans ces lieux, appelle à la plus grande prudence :

« Des groupes terroristes peuvent utiliser des méthodes similaires à celles utilisées dans les récents attentats de Paris. »

L’Espagne, juste en dessous du niveau maximal


Le week-end dernier, à l’issue d’une réunion d’urgence des plus hauts responsables des services antiterroristes, le ministre de l’intérieur, Jorge Fernandez Diaz, a annoncé que l’Espagne maintenait le niveau d’alerte antiterroriste à 4 sur une échelle de 5, qu’elle avait relevé après les attentats perpétrés en juin dans l’Isère, en France, en Tunisie et au Koweït. L’Espagne a également renforcé les mesures de sécurité à ses postes-frontières avec le Maroc.

Selon M. Diaz, « 165 personnes » ont été interpellées depuis quatre ans en Espagne pour des liens présumés avec « le terrorisme djihadiste ».

Le dispositif de sécurité sera nettement rehaussé samedi en fin d’après-midi, lors du clasico Real Madrid-FC Barcelone. Près de 1 200 policiers seront déployés, soit six fois plus que pour un match à risques classique.

En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/attaques-a-paris/article/2015/11/21/italie-espagne-royaume-uni-des-niveaux-de-securite-eleves-partout-en-europe_4814916_4809495.html#JkKq47ZDx677AthZ.99

912
Témoignage CHOC : un des frères Abdeslam a été « payé » pour les attentats !



Témoignage extraordinaire du voisin et ami des frères Abdeslam qui les a vus de ses yeux, la veille même des attentats de Paris, lors d’une grande dispute pendant que l’un d’eux affirmait ne pas bouger s’il n’avait pas empoché l’argent (cf. vidéo ci-dessus à partir de la minute 4:30) ! Le témoignage est accablant puisqu’il confirme que les deux terroristes sont de vulgaires voyous, des jeunes désœuvrés ayant eu maille à partir avec la justice, à plusieurs reprises. Si l’on doit accréditer cette information, on devra en déduire que l’on a affaire à un mercenaire qui a accepté cette « mission » pour de l’argent. Or, s’il est question d’argent, c’est pour qu’il soit dépensé ; ce qui signifie tout bêtement que le mercenaire pensait survivre à l’opération et pouvoir claquer le fric. Que s’est-il donc passé ?
 Ce témoignage nous rappelle parfaitement et à l’identique les manipulations du FBI qui montaient des attaques de toutes pièces en poussant de jeunes Américains paumés, voire malades mentaux ou attardés, promettant des sommes d’argent importantes et fournissant armes et cibles à attaquer. Nous en avons déjà parlé sur ce site en février dernier en relayant la vidéo très officielle et très peu suspecte de conspirationnisme d’Envoyé Spécial (voir ci-dessous). Vidéo extrêmement choquante, d’une plus grande gravité et qui n’a eu, au demeurant, aucune conséquence précisément sur le traitement des infos officielles.

video : http://www.francetvinfo.fr/replay-magazine/france-2/envoye-special/video-attentats-de-paris-panique-au-belgistan_1183827.html



http://www.lelibrepenseur.org/temoignage-choc-un-des-freres-abdeslam-a-ete-paye-pour-les-attentats/

913
Comment des djihadistes parviennent à circuler librement en Europe


video : http://www.digiteka.net/deliver/generic/iframe/mdtk/01637594/src/5kmpl3/zone/1/showtitle/1/


Comment des individus faisant l’objet d’un mandat d’arrêt international ont-ils pu circuler entre l’Europe et la Syrie sans être inquiétés par les autorités ? Cette question obsède – et divise aussi – les différents pays de l’Union européenne depuis la confirmation de la mort d’Abdelhamid Abaaoud, cerveau présumé des attaques du 13 novembre à Paris et Saint-Denis qui ont fait 130 morts et plus de 350 blessés.
 

A suivre sur notre direct : Bruxelles placée en état d’alerte maximale pour une menace « imminente »

Le terroriste de Molenbeek, qui se vantait en février 2015 de pouvoir aller et venir comme il le voulait en Europe, a en effet réussi à plusieurs reprises à passer sous les radars des services de renseignement.

Après l’annonce de la présence et de la mort en France de l’homme, Bernard Cazeneuve a semblé accabler ses partenaires européens. « Il faut que l’Europe se reprenne », a-t-il déclaré, affirmant qu’« aucune information sur le trajet d’Abaaoud » n’avait été transmise aux services français avant le lundi 16 novembre. Ce n’est qu’à cette date qu’« un service de renseignement hors d’Europe » informe Paris que le terroriste a été repéré en Grèce en début d’année, a assuré le ministre de l’intérieur, jeudi.

Les règles de Schengen et le caractère délicat de la coopération européenne en matière de lutte antiterroriste expliquent, pour une part, comment les djihadistes parviennent à profiter de la porosité du système pour circuler d’Europe vers la Syrie, et à faire le trajet retour.

En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/attaques-a-paris/article/2015/11/21/comment-des-djihadistes-parviennent-a-circuler-librement-en-europe_4814742_4809495.html#8s7bDSsRgpfUQQJh.99

914
EXCLUSIF. Léa, 15 ans : "Ils nous demandent de faire des attentats en France"

Arrêtée alors qu'elle s'apprêtait à fuir en Syrie et que ses recruteurs djihadistes la poussaient à commettre une tuerie en France, Léa est la première à livrer son récit.



De longs cheveux qui entourent un visage pâle et de grands yeux noisette qui semblent en permanence chercher un point auquel se raccrocher. C'est une enfant, douce, frêle, fragile. Une ado de 15 ans choyée, bonne élève, qui a grandi dans une belle maison de province, au sein d'une famille française soudée, aisée et athée. A l'opposé de tous les clichés sur l'apprenti djihadiste. Et pourtant, en deux mois à peine, via internet, Léa s'est laissé entraîner dans les abîmes de l'islam radical.

Interceptée alors qu'elle tentait de s'enfuir vers la Syrie, elle est d'abord placée sous mesure éducative par un juge des enfants. Pendant plusieurs mois, elle va se dédoubler, donnant les gages d'un retour à la "normalité" à ses parents, ses éducateurs, son psychologue, tout en se laissant convaincre par son réseau de préparer un attentat antisémite sur le sol français... En septembre, elle est arrêtée par les policiers de la Direction générale de la Sécurité intérieure (DGSI, ex-DCRI), qui la surveillaient.

Jusque-là, elle était restée mutique. Elle a finalement tout raconté il y a quelques jours lors d'une intervention du CPDSI, le Centre de Prévention contre les Dérives sectaires liées à l'Islam créé par l'anthropologue Dounia Bouzar, qui décrypte dans "le Nouvel Observateur", en kiosque le jeudi 2 octobre, ce témoignage inédit recueilli en exclusivité. Pour des raisons évidentes de sécurité, son prénom a été modifié. Le destin de Léa appartient désormais à la justice.

"Ils sont venus me parler sur Facebook"

Un jour où je ne me sentais pas très bien, j'ai laissé sur ma page Facebook un message disant que j'aimerais pouvoir me faire pardonner toutes mes bêtises. Là, des gens m'ont ajoutée dans leurs amis et puis ils sont venus me parler. Ils sont arrivés tout seuls, très vite. Comme j'avais écrit que je souhaitais devenir infirmière, ils m'ont dit que je pouvais venir aider en Syrie, pour faire de l'humanitaire, et qu'il n'y avait rien de mieux au monde que de se faire pardonner au Sham [le Levant, où se trouve la Syrie, NDLR].

Ils m'ont envoyé des vidéos sur les enfants gazés par Bachar [al-Assad, NDLR], sur les mensonges des politiques, sur l'islamophobie... […] Ils disaient que je ne devais pas obéir à mes parents, parce qu'eux n'obéissaient pas à Allah et qu'il ne fallait obéir qu'aux lois d'Allah sinon on était un mécréant, un ignorant, un infidèle... […]"

Petit à petit, je me suis mise à ne plus parler à personne, ni à l'école ni à la maison, je restais dans ma chambre, volets fermés. Et je me connectais. Ils sont venus encore plus nombreux quand j'ai pris un "blase" [pseudo, NDLR] musulman, ils étaient au moins cinquante, d'abord des hommes, après des femmes, de France, de Belgique, de Syrie... […]"

Passeurs et mari virtuel

"Encerclée" par les réseaux intégristes, Léa est submergée par le tourbillon des vidéos et des messages qui la convainquent de l'imminence de la fin du monde et qu'elle est "élue" pour accomplir une mission. […] Son urgence est dès lors de gagner la Syrie, qui lui est présentée comme l'unique voie du salut.

[…] C'est très facile de trouver des passeurs. On les appelle ou on leur donne un numéro de téléphone sur internet. Ils m'ont expliqué qu'il fallait d'abord que j'aille en Turquie, que je me marie là-bas, puis que je tombe enceinte pour qu'on puisse m'emmener en Syrie avec l'enfant" […]

Rapidement, Léa se voit désigner un "mari" et a rendez-vous avec des passeurs. Tout est prévu. Elle fait semblant d'aller à l'école comme d'habitude, sauf que dans son sac elle glisse un passeport au lieu de son cahier de texte. Mais au dernier moment, ses projets avortent, ses parents découvrent le contenu de son ordinateur... Un juge des enfants la place sous mesure éducative, assortie d'une interdiction de quitter le territoire.

Le départ avorté en Syrie

[…] Mes parents me demandaient si j'avais changé, si j'avais renoncé à mes idées, je leur disais que oui, mais en fait c'était de pire en pire. Sur internet, ils me disaient : "Dis-leur que tout va bien, que tu as arrêté tout ça, que tu ne veux plus partir et que c'étaient des bêtises. Ils finiront par te lâcher et tu seras tranquille."

Attentats en France

Un jour on m'a dit : 'C'est mort, avec ce que tu as sur le dos, tu ne pourras jamais venir, alors maintenant il faut passer à l'acte en France.' Ils ont commencé à me montrer des vidéos des enfants morts en Palestine, à me parler de la nécessité d'agir contre les juifs. Quand on est fiché à la frontière, ils nous mettent la pression pour qu'on fasse des attentats kamikazes ou "à la Merah" [du nom de Mohamed Merah, le tueur de Toulouse, NDLR]. C'est une femme qui m'en a parlé la première. J'avais trouvé le lieu, le moyen de me procurer des armes. […]


La pression de ses recruteurs est permanente. Les contacts téléphoniques et internet s'intensifient. Par ce harcèlement, ils veulent s'assurer que Léa ira jusqu'au bout. La DGSI, qui l'a placée sur écoute, juge la menace sérieuse et décide d'intervenir.

Les regrets

Lors des séances du Centre de Prévention contre les Dérives sectaires liées à l'Islam (CPDSI), Léa prend brutalement conscience de son endoctrinement en écoutant le récit de familles parlant de leurs enfants partis au djihad. L'atterrissage est comme une chute libre. Aujourd'hui elle garde l'angoisse que ses recruteurs viennent la chercher chez elle.

Maintenant, c'est dur... J'ai du mal à assumer que je me suis fait avoir […] Je m'en veux beaucoup pour ça, d'avoir pu moi aussi entraîner d'autres filles sans le faire exprès, même des plus petites que moi... Je voulais tellement partir, on enviait toutes celles qui y arrivaient. Maintenant, certaines vont mourir là-bas, en Syrie ou en Irak, et peut-être à cause de moi..."

http://tempsreel.nouvelobs.com/societe/20141001.OBS0739/exclusif-lea-15-ans-ils-nous-demandent-de-faire-des-attentats-en-france.html#

915
Anonymous découvre un portefeuille électronique de l'EI de 3 M USD



Le groupe hacktiviste Anonymous déclare avoir découvert un portefeuille électronique du groupe terroriste Etat islamique dans le système Bitcoin.

Le groupe de hackers Anonymous tient parfaitement ses promesses. Suite aux attentats de Paris, les hackivistes ont déclaré une "guerre sans merci" à l’Etat islamique (EI). Bien que tournés en ridicule par des gens affirmant qu'il s'agit de sang réel qui coule, ils sont vite passés à l'action.

Ayant annoncé avoir piraté plus de 5.000 comptes de propagande liés à l'État islamique sur Twitter, ils déclarent maintenant avoir découvert un portefeuille électronique de l'EI de 3 millions de dollars en bitcoins, un système de paiement sur Internet.

"L'Etat islamique utilise de la crypto-monnaie pour financer ses opérations en cours et nous avons réussi à découvrir plusieurs adresses Bitcoin utilisées par ce dernier", ont déclaré les Anonymous dans un commentaire pour NewsBTC.

L'une des plus importantes fonctions d'une monnaie cryptographique est qu'elle ne peut pas être censurée à la demande d’un tiers. On ne sait jamais ce qui sera ensuite à l'ordre du jour. Les activistes pour les droits des animaux, les défenseurs de l'environnement ou d'autres groupes dont les comptes peuvent être bloqués optent tous pour le Bitcoin, car il s'agit d’un service libre. Alors, le Bitcoin encourage à la fois des objectifs objectivement honorables mais aussi malfaisants, comme ceux de l'EI. C'est pourquoi c'est l'un des leviers numériques utilisés par l'EI pour aider "leurs amis" en Syrie, en Irak, au Liban et partout dans le monde.

Pourtant, l'espoir n'est pas perdu. Le groupe hacktiviste Anonymous assure qu'il a réussi à bloquer la plupart de comptes de l'EI en Bitcoin qui se cachaient sur un type de bases de données, appelé "deep Web".

Plus tôt, les hacktivistes s’étaient fixés pour mission d'anéantir la propagande terroriste ainsi que les réseaux de recrutement de l'EI sur Internet. Dans une vidéo publiée sur YouTube, un porte-parole de l'organisation virtuelle s'était engagé à "lancer la plus grande opération de tous les temps" contre l'EI.


Lire la suite: http://fr.sputniknews.com/international/20151121/1019708957/anonymous-portfeuilles-ei-hachtivistes-hackers.html#ixzz3s9wwaeY3