Najat Belkhacem refuse de mentionner « Noël » dans ses vœux aux élèves et aux pr

Auteur Sujet: Najat Belkhacem refuse de mentionner « Noël » dans ses vœux aux élèves et aux pr  (Lu 391 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne mike

  • Webmaster
  • *
  • Messages: 4312
  • Karma: +0/-0
  • on a toujours besoin d'un qui tien l'échelle
    • Voir le profil
Najat Belkhacem refuse de mentionner « Noël » dans ses vœux aux élèves et aux professeurs




Comment en est-on arrivé là ? Comment ce pays a-t-il fait pour oublier deux millénaires d’Histoire en moins de 50 ans ? Je suis chaque jour toujours plus effaré du changement intellectuel subi par la terre sur laquelle je suis né.

Nos médias fanatisés par l’antiracisme, la haine de soi et l’amour de l’étranger vont jusqu’à nier toutes les racines culturelles et cultuelles françaises. Pire ils imposent cette idéologie telle les dictatures d’autrefois. Les français ne doivent surtout pas savoir qu’il y a eu des rois, des églises, des traditions en France. Ces faits, ces actes doivent surtout être oubliés, comme si cela n’avait jamais existé. La France ne doit plus être la France en tout cas celle dont la grandeur a rayonné sur le monde. La France de 2016 a la tête tournée vers les Etats-Unis et l’hémisphère sud.


Les propagandes hollywoodiennes doivent être la norme, une sorte de religion d’Etat, et la population colorée, bronzée comme l’ébène. Notre teint étant trop palot. Pour nos élites mondialisées c’est seulement de cette façon que la France rentrera dans la modernité.

Progressiste, libertaire, antiraciste, droit de l’hommiste, laïcard, féministe, metrosexuel, pro-gay l’homme moderne doit-être tout cela en même temps. S’il n’est pas tout ça à la fois il est un mauvais français, un futur rejeté d’une société ne supportant plus la contradiction. Une dictature des justes Voilà où va l’évolution imposée par nos dirigeants éclairés.

Donc on nous ordonne d’oublier qui nous sommes, pour se fondre dans un moule mondialiste. On ne peut même plus parler de cimetières catholique ou chrétien, ça heurtera sûrement une minorité. Ce qui est un crime bien plus punissable que le meurtre, le viol ou que sais-je. Enfreindre la règle de la bien-pensance est une condamnation à vie.

On détruit notre culture, nos traditions, on ne veut pas souhaiter la Noel mais la bonne fête laïque, comme le fait Mme Belkhacem, pour cette dernière la nativité, le Christ, Marie, Joseph, la chrétienté sont des ennemis qu’elle doit combattre.

Je ne veux pas de cette France rêvée par nos gouvernants, qui conduira au cauchemar de la guerre civile et ethnique. Ce temps n’est plus très loin, je pense que la coupe débordera bientôt. Et ce jour-là je conseille aux élites mondialisées d’avoir une bonne paire de chaussures.

Source BFM TV

En savoir plus sur http://lagauchematuer.fr/2016/12/20/najat-belkhacem-refuse-de-mentionner-noel-dans-ses-voeux-aux-eleves-et-aux-professeurs/#wO0oC5B2ZIiHpIvu.99



 

Sitemap 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17