Auteur Sujet: Il photographie un radar caché dans une poubelle: 116€ d’amende  (Lu 326 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne mike

  • Webmaster
  • *
  • Messages: 4531
  • Karma: +0/-0
  • on a toujours besoin d'un qui tien l'échelle
    • Voir le profil
Il photographie un radar caché dans une poubelle: 116€ d’amende



Le 29 juin dernier, nous vous parlions d’une technique originale utilisée par la zone de police des Ardennes brabançonnes pour punir les conducteurs ayant le pied lourd. Caché, au fond d’une… poubelle, le radar avait tout de même fait parler de lui grâce au coup d’œil d’un automobiliste qui avait partagé une photo sur Facebook. Un partage qui lui aura coûté cher…
   
Pour contrôler la vitesse des gens sur les axes les plus dangereux et sensibles, les zones de police du pays utilisent les techniques les plus efficaces possibles.

Certaines astuces se veulent les plus discrètes possibles… mais ne le sont pas toujours complètement.

Dans un article paru le 29 juin dernier, nous vous expliquions qu’un conducteur avait découvert le pot aux roses en circulant dans la rue Bas Bonlez, à Chaumont-Gistoux : un radar caché dans une poubelle. Pour informer les autres automobilistes, il avait pris la fameuse poubelle en photo, une photo ensuite publiée sur les réseaux sociaux.
 

Et le mot s’était vite propagé sur Facebook avec plus de 1.450 partages de la publication. Un beau succès pour Éric Bourcier, mais surtout une mauvaise surprise à l’arrivée avec un courrier qu’il n’aurait pas voulu recevoir de la part de la police.

L’homme a en effet reçu une amende de 116 euros pour avoir… utilisé son GSM au volant ! «  Je ne vais pas contester car je suis toujours pour la vérité, c’est toujours le plus simple. J’ai effectivement fait usage de mon GSM pour faire la photo dans le but de prévenir mes amis sur les réseaux sociaux. C’est très efficace puisqu’il y a désormais plus de 1.400 partages  », explique le conducteur sanctionné à nos confrères du site Internet Vivre Ici.

 Un radar surveillé

Mais comment Éric Bourcier a-t-il été pris sur le fait ? Par le radar lui-même ? Le chef de corps de la zone de police des Ardennes brabançonnes, Laurent Broucker explique : «  Il ne faut pas croire que nous laissons nos radars sans surveillances, même quand ils sont dans une poubelle (sourire). Il faut savoir qu’il s’agit d’un matériel coûteux et surtout pas très populaire au sein de la population !  »

Une voiture banalisée a donc pris Éric Bourcier sur le fait. Si aucun P.-V. pour excès de vitesse n’a été délivré, les policiers auront fait leur travail d’une autre manière. «  Il y a toujours des hommes présents pour sécuriser le matériel ou agir en urgence s’il se passe quelque chose de grave, précise Laurent Broucker. Ce n’est donc pas le radar qui a pu repérer le GSM utilisé par ce monsieur, c’est un peu difficile à voir même en cas d’excès de vitesse. »

Un conducteur averti en vaut deux, les poubelles chaumontoises ne sont pas photogéniques.

 Thibaut Van Hoof
   
http://charleroi.lanouvellegazette.be/100479/article/2017-07-05/il-photographie-un-radar-cache-dans-une-poubelle-116eu-damende



 

Sitemap 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18