L'image de Jean-Luc Mélenchon se dégrade, selon un sondage

Auteur Sujet: L'image de Jean-Luc Mélenchon se dégrade, selon un sondage  (Lu 20 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne mike

  • Webmaster
  • *
  • Messages: 4530
  • Karma: +0/-0
  • on a toujours besoin d'un qui tien l'échelle
    • Voir le profil
L'image de Jean-Luc Mélenchon se dégrade, selon un sondage
« le: 25 novembre 2017 à 20:23:38 »
L'image de Jean-Luc Mélenchon se dégrade, selon un sondage.




Alors que la France insoumise tient sa convention ce week-end à Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme), l’image de son leader, Jean-Luc Mélenchon, se ternie selon un sondage.

C’est le grand rassemblement des forces insoumises. Ébranlée par une série de polémiques récentes et l’échec du mouvement social, le parti de gauche tient samedi et dimanche sa convention nationale à Clermont-Ferrand, devant 1.500 personnes.

Sonnant la remobilisation des troupes, Jean-Luc Mélenchon a ouvert ce raout par un discours contre les politiques gouvernementales, le nucléaire ou encore l’Europe. C’était sans compter sur un sondage paru vendredi et dans lequel la popularité de l’Insoumis en chef apparaît altérée.

“Agressif” et “trop perso”

D’après cette étude Odoxa, seuls 36% des Français ont une bonne opinion de Jean-Luc Mélenchon, contre 42% il y a deux mois. En y regardant de plus près, 69% des personnes interrogées le jugent “agressif”. Pour 68%, il joue “trop perso”. En revanche 48% des sondés le considèrent “proche des gens” et 43% compétent.

“Echec” contre la loi travail

79% des Français estiment que son opposition aux ordonnances réformant le code du travail a été “un échec” car “il n’est pas parvenu à faire reculer le gouvernement”, 21% jugeant que cela est tout de même “une réussite” car elle “lui a permis de renforcer son rôle d’opposant à la politique menée par le gouvernement”.

Lire aussi : Réforme du Code du travail : 80.000 manifestants en France, selon le ministère de l’Intérieur

Le meilleur opposant à Macron

Néanmoins, le député des Bouches-du-Rhône est considéré pour 37% comme le meilleur opposant à Emmanuel Macron, par comparaison avec Marine Le Pen (29%), Laurent Wauquiez (24%) et Benoît Hamon (8%).

Convention nationale de La France insoumise

En ouverture de la 3e Convention nationale de La France insoumise à Clermont-Ferrand samedi, le coordinateur des campagnes, Manuel Bompard, a critiqué ce sondage. “Tout ça n’a aucune pertinence et ne correspond pas du tout au retour que pouvons avoir sur le terrain”, a-t-il déclaré à la presse.
 Selon lui au contraire, il y a “beaucoup de citoyens qui continuent leurs encouragements même après la période présidentielle”.

“L’Europe va mal”

Dans son discours d’ouverture justement, le leader insoumis n’a pas été pas tendre avec Emmanuel Macron. Évoquant le Brexit ou encore la Catalogne, il s’est appuyé sur notamment la question des travailleurs détachés et s’en prenant au président de la République. “Vous avez vu comment Zorro en personne a réglé le problème” raille-t-il.




“On a raccourci la durée pendant laquelle un travailleur pouvait être détaché. Pas de bol, ce n’était pas ça que l’on demandait. Ils l’ont raccourci à une durée plus longue que la durée réelle (…) Et il revient et il est tout content de lui mais il n’y a rien de changé! ”


Mélenchon défend la  commune

Le leader de La France insoumise a aussi prononcé samedi une vibrante diatribe pour la commune, contre un “pouvoir hostile” selon lui à cet échelon local, “à la base de la liberté des Français depuis des siècles”.




“La commune est la base de la liberté des Français depuis des siècles”, a-t-il poursuivi, rappelant que “c’est là que s’est construit la conscience collective et la liberté”.


“La commune est l’instance à laquelle nous ne renoncerons jamais et pour laquelle je vous appelle à une lutte acharnée, consciente, permamente pour la protéger, la défendre”, a-t-il déclamé, ajoutant: “comme le département d’ailleurs”, en référence à un autre échelon local aujourd’hui remis en question.

“Poème à un riche”

Facétieux, le leader insoumis a tenu à conclure son discours avec un “Poème à un riche” de Victor Hugo. Un pied-de-nez de son “meilleur opposant” au président Macron, souvent fustigé pendant la campagne présidentielle comme le banquier d’affaires et ami des riches

source:
https://m6info.yahoo.com/limage-de-jean-luc-melenchon-se-degrade-selon-un-sondage-144359871.html



 

Sitemap 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18