Lewis, pris en otage pour une dette de 300 euros à Comines: ceux qui lui ont fai

Auteur Sujet: Lewis, pris en otage pour une dette de 300 euros à Comines: ceux qui lui ont fai  (Lu 20 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne mike

  • Webmaster
  • *
  • Messages: 4530
  • Karma: +0/-0
  • on a toujours besoin d'un qui tien l'échelle
    • Voir le profil
Lewis, pris en otage pour une dette de 300 euros à Comines: ceux qui lui ont fait vivre l'enfer encourent de lourdes peines, alors que la victime s'est suicidée.

Le 16 février dernier, un gamin âgé de 17 ans a été pris en otage à Gand car il devait de l’argent à son fournisseur de cannabis, Michaël (24 ans).

Quatre mois plus tard, Lewis mettait fin à ses jours.



Le ministère public a requis jeudi des peines de 12 et 10 ans de prison devant le tribunal correctionnel de Tournai, contre deux hommes poursuivis pour avoir pris un gamin de 17 ans en otage, le 16 février 2017 à Gand. Michaël B. (24 ans), originaire de Comines, voulait que le jeune homme lui rembourse une dette de 300 euros pour du cannabis.

Prévenu également d’avoir détenu et vendu près de 2,5 kilos de cannabis à des mineurs à Comines, Michaël B. avait aussi impliqué sa compagne et ses parents dans ce trafic. Sa compagne risque quatre ans de prison alors que ses parents encourent deux ans de prison. Des mesures de faveur ont été plaidées pour ces trois personnes qui ne sont pas impliquées dans les faits du 16 février.


Le papa « rançonné »

Ce jour-là, la victime était allée rendre visite à un ami à Gand. Trois Cominois sont arrivés dans la ville de Flandre orientale et ont frappé la victime avant de tenter de lui extorquer sa carte bancaire. Finalement, la victime a appelé son père, alors qu’elle recevait un violent coup de couteau dans le poignet. Le papa devait remettre les 300 euros réclamés à deux hommes sous le marché couvert de Comines, en échange de sa libération. Si le papa ne payait pas, Lewis allait finir dans le canal, et Michaël promettait, en plus, de couper un doigt au jeune homme à chaque heure qui passait.

Finalement, le papa de Lewis a payé la dette de son fils et ce dernier a été relâché, avec la promesse de ne rien dire à la police. Mais le jeune homme a pu identifier des agresseurs qui ont été arrêtés.

En juin, la victime a mis fin à ses jours.

Un jugement sera rendu le 18 décembre à 14h00.

source:
http://www.sudinfo.be/1996165/article/2017-11-24/lewis-pris-en-otage-pour-une-dette-de-300-euros-a-comines-ceux-qui-lui-ont-fait



 

Sitemap 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18